AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Lun 14 Avr - 15:42

La tension semblait se calmer un peu, comme si l'enfant avait, pour le moment du moins, renoncé à s'imposer. Mais peut-être n'était-ce qu'un court répit, aussi Eilane se refusa à essayer de bouger.
Elle réalisait à présent qu'accepter ce rendez-vous n'était pas une bonne idée, que jamais elle n'aurait dû convier son ancien professeur ici, dans ce manoir... ni même nulle part ailleurs.
Mais si elle avait refusé, elle savait que les membres du l'Ordre auraient vu cet acte comme une rébellion, comme une traîtrise. Or, que Dumbledore la croit ou pas, elle ne les avait pas trahi !


"J’ai vu en toi toutes ces années une chance. Mais je crois que tout vient indéniablement de s’écrouler. "

Son coeur chavira.
Il avait tort... Il n'avait jamais eu aussi tort qu'à cet instant... Elle voulait s'en persuader, refuser de voir ce qui semblait, pour le professeur, une évidence. Elle n'était pas perdue, elle pouvait encore améliorer les choses, sauver ce qui restait à sauver... Pas comme Dumbledore - ou même l'Ordre - s'imaginait qu'elle le ferait... Non, peut-être pas... Mais il y avait encore de l'espoir... Tant que la toute petite flamme d'humanité qui vivait en Voldemort ne s'éteignait pas, tant qu'elle était là pour l'attiser, alors l'espoir n'était pas mort, ni pour elle, ni pour l'issue de cette guerre !


Vous vous trompez, articula-t-elle avec difficulté, comme sous l'emprise d'une douleur encore plus vive et insupportable que celle dont l'avait assenée le bébé.

"Eilane, je t’en supplie, en tant que ton ancien professeur mais aussi en tant qu’ami, je te conjure de brider ses pouvoirs …Supprime les où ils auront raison de toi, ou cet enfant causera ta perte..."

Les yeux vert-ambré de la semi-Vélane s'étaient re-baissés, ne fixant plus que le sol. Ignorait-il ce qu'il lui demandait, quel sacrifice c'était, même pour elle ?
Et pourtant, elle savait qu'il avait raison... Elle savait que si elle ne le faisait pas, c'était sa vie à elle, en plus de celle de l'enfant, qu'elle mettrait en danger...
Elle ne tiendrait plus longtemps dans de telles conditions, aussi puissante ait-elle put être !


Elle ne put toutefois répondre avec des mots, incapable d'accepter ouvertement ce qu'elle devait s'efforcer de faire dans les jours à venir. Elle se contenta donc de hocher la tête, quelques larmes venant faire briller la pâleur de ses joues.

---


Ce ne fut que plusieurs minutes après le départ de Dumbledore qu'Eilane tenta finalement de se redresser, encore vivement choquée par cette visite, par la dureté des propos qui y avaient été énoncé, et par la conclusion que tout cela avait eu.
Dumbledore allait-il la dénoncer ? Expliquer aux membres de l'Ordre qu'elle portait l'enfant de Lord Voldemort ?
Elle ne pouvait se résoudre à y croire...
Il avait malgré tout essayé de l'aider en lui demandant de brider les pouvoirs du bébé... Elle savait que c'était pour son bien qu'il lui avait dit de le faire... Et s'il la dénonçait ensuite...


Non, ça n'aurait eu aucun sens...

S'il la dénonçait, des membres de l'Ordre se mettrait en tête de se débarrasser de L'antéchrist, et pourquoi pas de sa mère par la même occasion...
Dumbledore n'était pas tordu au point de la sauver pour mieux la faire tuer ensuite !


Les jambes flageolantes, Eilane réussit à se mettre debout, mes ses pieds chancelèrent presque aussitôt, refusant de la porter plus de quelques pas, et elle s'écroula à nouveau, juste à côté du rosier noir sous lequel Ethan gisait.
Tout sembla se mettre à tourner et, si elle avait eu une meilleure connaissance du monde moldu, elle se serait soudain imaginée en train de faire un manège dans une fête foraine !


Puis sa vision se brouilla...
Et tout devint noir...
Elle n'entendit même pas, quelques part ailleurs dans le manoir, le "plop" caractéristique d'une elfe de maison qui venait de transplaner !

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Malah
Elfe de Maison
Elfe de Maison
avatar

Nombre de messages : 20
Age Roleplay + Sorts : Elfe de Maison - MD3
Capacités Spéciales : médicomage
Créature : elfe de maison
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 15 Avr - 18:48

La petit elfe replète rentrait tout juste de chez son "autre maître" quand elle entendit le bruit sourd de quelqu'un tombant sur le sol, quelque part à l'étage en dessous.
Inquiète, ayant bien trop eu l'occasion de voir que sa maîtresse n'était pas au mieux de sa forme ces dernières semaines, Malah ne prit même pas la peine de descendre à pieds les marche qui la séparait de l'étage inférieur, et préféra directement transplaner sur place.
Quand on était une elfe de maison possédant la capacité de transplaner n'importe où, autant en profiter !

A la vue d'Eilane, inerte, à côté des rosiers, elle émit un sifflement sourd et paniqué.


Madame ma maîtresse, vous devez vous réveiller. Malah ne veut pas voir sa maîtresse en si mauvais état, non non non !

Essayant de secouer Eilane et réalisant que cela ne semblait rien changer, Malah prit sur elle de carrément la déplacer - par la magie bien sur - et de la déposer, aussi doucement que possible, sur le canapé du salon.

Vous serez mieux ici, madame ma maîtresse.

Ne trouvant aucun sort de médicomagie qui réussirait à ranimer la Vélane puisqu'elle ignorait d'où venait son mal et voulait éviter d'empirer les choses, Malah se contenta de la veiller, restant près d'elle, lui tenant la main...

Une heure s'écoula... Et enfin, Eilane rouvrit les yeux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 15 Avr - 20:44

Eilane revenait à elle. Le monde qui l'entourait semblait continuer sa désagréable valse, mais au moins était-elle de nouveau consciente.
Elle remercia mentalement Malah d'être à présent à ses côté... Cela la rassurait de ne pas se savoir seule...
Et puis, le retour de la petite elfe était d'autant plus propice qu'elle avait à présent quelque chose de bien concret à lui demander !

D'une voix qu'elle ne se reconnut même pas, elle articula difficilement quelques paroles :


Malah... Je veux que tu me promettes...

Elle déglutit avec difficulté, tenant pourtant bon pour finir sa phrase.

... que si jamais il m'arrivait quelque chose... Quoi que ce soit...

Un nouveau hoquet de fatigue et de douleur souleva sa poitrine.

... tu mettras en lieu sur chaque partie de moi...

Elle savait que la petite elfe ne comprendrait pas... Mais elle ne pouvait expliquer les choses mieux que cela, pour le moment du moins... Pas tant que Voldemort ne saurait pas... Et vu ce qu'elle s'apprêtait à faire, il était évident qu'elle ne lui dirait rien avant la naissance du bébé !

Pardonne-moi Deimos.

Deimos... C'était ainsi qu'elle avait choisi d'appeler l'enfant des Ténèbres.

Promets-le moi, Malah !

Même son attitude, à implorer une simple elfe de maison, n'avait rien de vraiment réaliste en cet instant !
Pourtant elle vit la créature hocher affirmativement la tête.
Un sourire de soulagement apparut alors sur son visage.
Elle pouvait replonger tranquillement dans l'inconscience...
Mais pas avant une dernière chose...


Malah ?

L'elfe était toujours à côté d'elle et écoutait la moindre de ses requêtes.

J'ai besoin que tu mettes à contribution tes talents de médicomagie et de cuisinière ! Mais tu ne devrais révéler à personne ce que je vais te demander !

A nouveau, Malah confirma d'un mouvement de la tête.
Eilane articula encore quelques mots, expliquant un peu plus clairement de quel genre de tisane médicinale elle avait besoin. Puis ses yeux se refermèrent et elle sombra dans un sommeil profond et sans rêve, qui ne serait troublé que lorsque Malah reviendrait avec la boisson demandée...

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Jeu 28 Aoû - 7:42


[HJ : Nouveau rp, suite de celui là (pour ceux qui peuvent lire)
: ici HJ]

CRAC !

Calvin transplane sur un chemin, un long chemin pour but d'amener au manoir en face. On aperçoit une vieille ruine, un grand jardin jamais entretenu, des vitres cassées, etc. Mais Calvin ne se fait aucun souci, Eilane Snake ne peut pas habiter dans ce lieu. Ce doit être qu'une illusion repoussant les moldus. Un charme comme il est utilisé dans l'abbaye ou Poudlard. Et puis un autre craquement sonore se fait entendre et la compagne du Seigneur Noir apparaît au côté du concierge. Si les deux mangemorts viennent jusqu'ici, c'est pour continuer leur discussion dans le manoir de madame. Cette dernière avait surpris le nouveau mangemort en pleine conversation plutôt houleuse entre lui et un autre acolytes de l'abbaye dit « le corbeau ». Cette entrevue s'était terminé par une chemise Armani brûlé, une insulte à un poète de la race inférieure dont Eilane et Servus éprouvent une admiration éperdue. Calvin s'était réfugié dans la bibliothèque pour une millième recherche sur l'occlumancie. La mangemorte le rejoignit entre les rayonnages et proposa son aide à l'étude sur la matière de l'esprit. Mais avant, elle veut connaître la raison de ces recherches acharnés. C'est donc ce lieu qu'elle choisit pour que Calvin confesse son secret. A-t-elle peur que son enseignement trahisse le Dark Lord ? Ce doit être ça. Mais Calvin sera-t-il prêt à confier son fardeau à Eilane ?

Puis-je vous faire confiance ?

Il pense, attitude dangereuse. Avant d'entendre la réaction de la mangemorte, Calvin avance vers le manoir à l'aspect insalubre. Ses bottes frappant le sol humide, il marche lentement. Toutes ses craintes, il ne les pense pas mais il en brûle d'envie. Il se retourne néanmoins, le visage perturbé, vers Eilane.

« Je pourrais jeter un Assurdiato ici, nous ne sommes pas obliger d'entrer dans votre manoir »

Entrer dans un endroit inconnue avec une femme redoutable au combat n'est pas une attitude à produire. Au moins, ce chemin est « neutre ».

La peur de l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Lun 15 Sep - 8:09

Eilane avait transplané à côté de Calvin. Ses yeux ambrés, perdus dans un profond questionnement intérieur, observaient avidement le jeune mangemort, à l'affût de tout renseignement qui pourrait lui faire comprendre ses motivations.
C'est alors qu'elle entendit ses pensées, aussi distinctement que s'il avait dit ces mots à haute voix.
Eilane fronça les sourcils et se retourna vivement vers Calvin avant de l'interpeller, plus froidement qu'à son habitude.


En douteriez-vous encore, Mr Hunt ?
Si vous pensez ne pouvoir me faire confiance, pourquoi avez-vous accepté de venir jusqu'ici en ma compagnie ?


Etait-ce par contrainte qu'il avait choisi cette solution ? Parce qu'il n'avait aucun autre choix ? Et dans ce cas, cela ne signifiait-il pas que son secret, son lourd fardeau, était encore pire que ce à quoi elle s'attendait ?
La semi-Vélane frémit. S'était-elle, une fois de plus, fourrée dans les ennuis ?


Vous préféreriez discuter de vos...euh... soucis..., ici, dehors, plutôt qu'à l'abri de la fraîcheur et de la pluie que les nuages risquent bientôt de déverser sur nous ?

Nouveau froncement de sourcils, nouveaux doutes. Le malaise de Calvin devenait contagieux et Eilane détourna les yeux, avançant résolument vers le manoir dont l'illusion semblait déjà se dissiper.

Ne faites pas l'idiot, Mr Hunt. Quoique vous puissiez dire ou penser, nous serons bien plus à notre aise à l'intérieur.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Jeu 25 Sep - 14:21

«Ne faites pas l'idiot »

Les mots résonnent comme une voix au fond d'un puits. En temps normal, un maléfice s'impose. Sauf que voilà, Eilane Snake n'est pas n'importe qui et on lance pas de sort à n'importe qui... Le respect envers la dame est exigé comme une certaine obéissance. C'est à la vue de la moue exaspérée de la mangemorte que Calvin se décide. Il acquiesce d'un signe de tête puis tous deux se mettent en marche vers le manoir. Le sortilège d'illusion, comme le pensait un instant Calvin, se dissipe peu à peu montrant une édifice somptueuse agrémentée d'un jardin digne de ce nom. Il est vaste et les deux adultes y pénètrent grâce au portique prévu à cet effet. Ils marchent sur la pelouse humide qui tait leurs pas. En plein centre, une grande fontaine s'y trouve, en restant en harmonie avec le reste de l'extérieur. Et puis quelques marches à monter et la concubine du Seigneur Noir ouvre la porte de sa demeure d'un coup de baguette magique. Un magnifique hall d'entrée éclairé par un grand lustre en cristal d'une grande valeur accueille l'invité et la maîtresse de maison. Eilane se débarrasse de son long manteau pour le poser sur la commode de l'entrée et Calvin fait de même. Il l'a suit jusqu'au premier étage qu'ils montent grâce à l'escalier en marbre. Et puis, les deux mangemorts passent devant plusieurs portes pour rentrer enfin dans un salon. Des canapés ainsi qu'une sculpture toujours en marbre habillent la pièce. Aucune cheminée et tant mieux, il ne faut pas être déranger pendant le moment de révélation. La maîtresse de maison s'assoit et invite Calvin à faire pareil. Il se pose dans le canapé en face de son interlocutrice. Sympa la déco...
Sauf qu'il n'est pas là pour admirer la décoration de l'endroit, l'homme prit enfin la parole et s'explique :


« Hum... par où commencer ? Pour commencer, il est vrai qu'apprendre l'occlumancie aurait pour but de cacher certaines choses aux légilimens. Je me contente de ne pas penser à la chose en question... rapide coup d'œil vers les ouvertures de la pièce, la baie vitrée du salon est fermée ainsi que la porte. Relax... J'ai un secret, une malédiction pèse sur moi. Une fois par mois où lorsque ma vie est en danger, une autre facette de moi sort. Mon double. Il est assoiffé de sang, il est dévastateur et son but n'est que de détruire la première chose qu'il peut avoir à portée de main. Et lorsqu'il se fatigue et qu'il s'endort, je me réveille et ses blessures sont présent dans mon corps. Il ne recule devant rien comme une sorte d'invincibilité. Il ne souffre pas, je souffre à sa place.

Vous croyez que le maître sera enchanté d'apprendre ça ? Peut-être voudrait-il s'en servir et autant qu'il ne le sache pas. Garderiez-vous le secret et m'aiderez-vous à le protéger ? »

L'intrigue se lit dans le visage de la semi-vélane mais Calvin lui sent sa main trembler. C'est sans doute sa seule chance d'apprendre l'occlumancie.
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 30 Sep - 12:47

Le malaise de Calvin devenait de plus en plus palpable. Il semblait imprégner l'air de la pièce jusqu'à rendre l'atmosphère suffocante. Eilane s'efforça de respirer profondément pour ne pas se laisser étouffer et écouta ce que le mangemort avait à lui dire.
Elle savait que personne ne viendrait les déranger, pas dans cette salle, pas pour le moment.
Cela leur laissait le temps de mettre les choses à plat, de lever le voile sur ce qu'elle ignorait encore.


De ne pas penser à la chose en question ? Par Morgane, il semble tellement mal à l'aise, tellement inquiet... Quel terrible secret veut-il à tout prix cacher, au risque de faire passer cela pour une trahison envers Tom ?

Eilane se pencha en avant, se rapprochant légèrement de Calvin, comme pour lui confirmer qu'il avait toute son attention. Elle était prête à écouter. Elle était prête à réagir également, si vraiment elle n'avait d'autre choix... Même si elle espérait vivement ne pas devoir en arriver là...

Une malédiction ?

Les mots s'étaient échappés de sa gorge en un murmure inquiet. Et plus Calvin avançait dans son explication, plus les traits de la semi-Vélane se tendaient, plus elle paraissait anxieuse, pâle, songeuse.

N'y a-t-il vraiment aucun moyen de contrer ce mal ?
Une potion ne pourrait-elle vous permettre de brider cette malédiction ?


En cet instant, elle avait passablement oublié la raison première de cet entretien et les cours d'occlumancie qu'elle lui avait proposé... Le problème était bien plus grand qu'elle ne l'avait imaginé... Et elle se mettait elle-même en danger en souhaitant essayer de le résoudre...

Et bien, il semble au moins que ça règle le soucis de savoir s'il faut ou non se débarrasser de lui... Si jamais cette "chose" se réveille lorsqu'il est en danger, mieux vaut la laisser endormie... du moins pour le moment, si ce n'est pour toujours !

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Sam 25 Oct - 14:12


Une potion ? Il y a déjà penser de nombreuses fois, elle sous-estime peut-être les recherches que Calvin a pu entreprendre ces derniers mois. Et en effet, la conclusion sort à chaque fois : Occlumancie. Il a cherché dans cette piste un bon nombre de fois mais les conseils inutiles n'aidaient en rien le jeune mangemort. Eilane Snake, c'est son seul espoir, le dernier recours.
Le silence est lourd dans l'air qui emplit la pièce. Les yeux de Calvin croisent ceux de la semi-vélane. Il résiste pour ne pas tomber sous le charme visuel et ces pensées l'en empêche.


Et si elle le lui dit ? Je serai son arme, sa chose. Il pénètrera dans mon esprit pour essayer lui même de contrôler ce double... il ne comprendrait sûrement pas que je suis la seule personne pour pouvoir le faire obéir, ne serait-ce qu'un minimum et...

Il s'arrête. Net lorsqu'il sent peser les yeux intrigués d'Eilane sur lui. Elle entend ces paroles, il oublie. Oublie de ne plus penser et pour ne pas subir les réponses ou sarcasmes de celle-ci, il répond ça sa question posée il y a déjà un long quart d'heure.

«Non, aucune potion possible, mes recherches n'ont mené qu'à l'occlumancie. Je ne peux l'apprendre tout seul, vous le pouvez mais le voulez-vous ? Le maître n'en saura rien, taire la vérité n'est pas la mentir.»

Le ton de la phrase est chaleureux, doux... tout l'inverse du ton qu'emploie Calvin habituellement. Le meurtrier moldu implore à l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mer 29 Oct - 9:09

Plus les minutes avançaient et plus Eilane se sentait attendrie par ce jeune homme qu'elle avait d'abord considéré comme simplement un autre de ces imbéciles sans cervelle traînant au repaire pour voir rejaillir sur eux un peu de la gloire de leur maître.

Dans un geste rassurant, elle tendit son bras en avant et posa sa main sur l'épaule de Calvin, peut-être un peu comme une mère l'aurait fait pour réconforter son enfant.


Vous avez choisi de me parler et de me demander mon aide. A présent, vous devez accepter de me faire confiance, Mr Hunt. Je ne lui dirais rien, car je crains de ne comprendre que trop bien à quel point ce secret pourrait être mal utilisé par Voldemort et devenir dangereux tout autant pour vous que pour lui... C'est une malédiction, et j'en suis bien consciente...
Croyez-moi, il est mieux pour tout le monde que je ne lui révèle rien, j'en suis consciente...


Reste à savoir si Calvin était finalement capable de faire confiance à la semi-Vélane, chose qui, jusqu'à présent, semblait quelque peu compromis.

Taire la vérité n'est pas la mentir ?

Voila une phrase dont Eilane connaissait profondément bien le sens. Mais Calvin se trompait, ne rien dire était déjà le commencement d'un début de mensonge...
Pouvait-elle le lui dire ? Pouvait-elle sans se trahir lui faire part de son expérience ? Non... Bien sur que non... Pas sans dévoiler le fait qu'elle avait désobéi au Seigneur des Ténèbres, qu'elle lui avait cacher la vérité sur elle-même et certains de ses agissements, certains de ses états... et qu'elle la lui cachait encore.

Son regard s'était-il légèrement voilé tandis que ce raisonnement se faisait dans son esprit ?
Probablement oui. Elle espérait seulement que ça ne se serait pas trop vu.


Je vous aiderai, Mr Hunt, autant que je le pourrais, répondit-elle de sa voix cristalline où ne perçait plus que la compassion.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mer 11 Fév - 17:20

« Vous avez choisi de me parler et de me demander mon aide. A présent, vous devez accepter de me faire confiance, Mr Hunt. Je ne lui dirais rien, car je crains de ne comprendre que trop bien à quel point ce secret pourrait être mal utilisé par Voldemort et devenir dangereux tout autant pour vous que pour lui... C'est une malédiction, et j'en suis bien consciente... »

Au moins, elle prend conscience de la gravité de la chose. Calvin doit lui faire confiance, c'est vrai, mais cette tâche se révèlera difficile. Calvin ne donne pas sa confiance si facilement, les liens qui unissent Eilane et le Seigneur des Ténèbres n'arrangent rien. Et puis, la semi-vélane prononce son nom, Voldemort, où Calvin ressent toujours un frisson à l'entente de ce titre. Il s'évapore lorsque la main d'Eilane se pose doucement sur son épaule, proférant des dires offrant sa parole. Elle accepte de l'aider, d'enseigner l'art subtile de l'esprit. Bien sûr, Calvin ne pourra pas cacher la vérité au plus grand légilimens du monde si on lui pose une question. Il le sait, mais combien de chances existe-t-il pour que le Maître s'intéresse aux malédictions sur ses acolytes ? Infime.

« Je ne pourrais jamais autant vous remercier, Miss Snake. J'apprécie votre engagement envers moi. Je pense également que vous avez compris les ... choses que le Seigneur des Ténèbres pourraient faire s'il en vient à apprendre cela. Il vaut mieux, je pense, ne pas se voir aux mêmes heures, pour ne pas éveiller les soupçons des trop curieux au repaire. Adoptons la même froideur dans nos paroles lorsque nous conversons, il ne faut rien laisser paraître, pas même le moindre signe indiquant que nous entretenions une relation. Je tiens à ma vie, vous l'aurez compris. »

Les deux mangemorts échangent un regard, puis Calvin se lève de son fauteuil rembourré, un mince sourire dessiné sur ses lèvres. C'était la fin de cet entretien profitant au jeune mangemort, désormais rempli d'espoir. L'apprentissage de l'occlumancie ne sera pas sans difficulté, il le sait mais il est bien décidé à montrer de quoi est-il capable lors des leçons de la semi-vélane.

« J'ai hâte de ma première leçon avec vous. Je vous remercie encore. »

Sur ce, Calvin prend la porte, tire sa baguette prêt au transplanage.
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mer 4 Mar - 16:58

Eilane écarta la reconnaissance de Calvin d'un simple geste de la main. Elle ne souriait plus et son visage avait pris un air grave et sombre.

Ne me remerciez pas encore, Mr Hunt. Notre association risque fort d'être toute aussi bénéfique que coûteuse, pour moi comme pour vous. Vous me remercierez seulement si nous arrivons réellement à vous sortir de ce mauvais pas dans lequel vous vous êtes retrouvé plus ou moins malgré vous.
En attendant, contentez-vous d'être un élève attentif. Ce sera largement suffisant.


Elle serrait les dents tout en prononçant ces mots. Autour de son cou, l'horcruxe brûlait sa peau de rage. Voldemort ne saurait rien de son engagement envers Calvin, elle ferait ce qu'il faut pour que jamais il ne l'apprenne, mais elle ne pouvait cacher la vérité au pendentif...

"Adoptons la même froideur dans nos paroles lorsque nous conversons, il ne faut rien laisser paraître, pas même le moindre signe indiquant que nous entretenions une relation. Je tiens à ma vie, vous l'aurez compris"

Je le comprends, Mr Hunt. Mais croyez-moi si je vous dit qu'il vaut mieux que nous agissions exactement comme nous le faisions auparavant... Ni plus chaleureusement, ni plus froidement... C'est en changeant certaines habitudes que nous paraîtrions suspects.

Elle connaissait assez le Seigneur des Ténèbres pour posséder cette certitude.

Nous serons amenés à nous revoir très prochainement, Mr Hunt. Je ne doute pas que les premières leçons seront difficiles et douloureuses. Mais plus vite nous nous y mettrons, plus vite pour acquerrez les bases.

Enfin, la semi Vélane afficha un léger sourire, emprunt d'inquiétude et d'une certaine dureté, mais tout de même amical.

A bientôt alors.

Elle laissa Calvin quitter les lieux et transplaner enfin sans rien ajouter d'autre. Elle n'avait plus qu'une envie : dormir des heures et des heures...

---

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Lun 3 Aoû - 14:29

Tout était calme...
Un mutisme sombre et pesant régnait sur le manoir que pas un bruit ne venait troubler. L'air s'était brusquement chargé d'une atmosphère étouffante, muette, sourde. La vie semblait avoir quitté l'endroit, comme si l'on avait décidé qu'ici ne règnerait à présent plus que silence et désolation...

Tout était calme...
Mais ce n'était qu'une apparence... le calme avant la tempête...

Un éclair sembla fendre le ciel, à un ou deux mètres seulement de la vieille demeure. Le bruit déchirant du tonnerre qui suivit possédait quelque chose de surnaturel. Moins de cinq minutes plus tard, les portes du manoir volèrent en éclat, éparpillant leur bois un peu partout dans le jardin dont l'illusion de friche ne paraissait plus vouloir se dissiper.

Le Seigneur des Ténèbres pénétra dans la maison, sa longue cape noire volant derrière lui comme pour assoir une certaine prestance.
Dans ses mains, frêle comme un oiseau tombé du nid, se trouvait une silhouette féminine inanimée. Il s'agissait d'une femme. Ses longs cheveux blonds commençaient tout juste à reprendre leur couleur normale, celle que le polynectar avait masqué le temps de l'assaut. Mais ses yeux, qui devait être en train de retrouver leur teinte ambré, restaient désespérément fermés.


MALAH !

La voix de Voldemort n'avait plus rien d'humain. On aurait dit le cri rauque d'un animal blessé et prêt à bondir à la gorge de quiconque voudrait l'attaquer à nouveau, prêt à mordre jusqu'à tuer... ou mieux encore, mordre jusqu'au sang, jusqu'à faire souffrir les pires martyres, mais en gardant en vie... juste pour le plaisir de voir l'assaillant agoniser.

MALAH ! répéta Lord Voldemort encore plus fort dans son effrayant rugissement.

La petite elfe de maison apparut, le corps tellement écrasé contre le sol - par peur de se prendre quelques coups - qu'on aurait dit que tous ses os s'étaient soudain tassés en une masse difforme.

Sans mot dire, Lord Voldemort grimpa l'escalier, la petite elfe sur ses talons, la femme toujours inconsciente dans ses bras. Il pénétra dans la chambre d'Eilane et la déposé sur le lit avec une douceur dont il aurait préféré ne jamais être capable.

Les yeux rouges du Seigneur des Ténèbres observèrent la semi-Vélane, essayant d'évaluer la situation :
Une fine couche de sueur recouvrait le front et les paupières d'Eilane. Son cœur battait encore, mais tout juste.
Du sang s'écoulait abondamment de trois profondes blessures au niveau de la poitrine et de l'abdomen.

Eilane se mourrait, et même les pouvoirs de médicomage de Malah ne suffiraient peut-être pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Jeu 6 Aoû - 17:49

Des sons, dans le lointain, parvenaient aux oreilles d'Eilane. Mais les bruits étaient si déformés qu'elle ne réussissait pas à comprendre ce qui se tramait autour d'elle. Elle avait l'impression de se trouver tout au fond d'une grande étendue d'eau et d'essayer de capter les échos qui retentissaient au dessus de la surface. Elle ne pouvait pas non plus ouvrir les yeux. Ses paupières semblaient vouloir rester hermétiquement fermées comme si un maléfice de glu perpétuelle les avait soudain collées.
Était-elle en train de se noyer ?

Son corps tout entier lui faisait mal, mais ce n'était rien en comparaison des cris qui résonnaient dans sa tête.
D'abord, elle avait cru rêver, mais maintenant que son esprit perdait un peu de son engourdissement, elle entendait distinctement ces rugissements. Sauf que ceux-ci, contrairement aux autres bruits qu'elle tentait de déchiffrer, ne venaient pas de l'extérieur, mais de son propre organisme. Ou plutôt était-ce ce qu'elle avait crut dans un premier temps... Puis les cris étaient devenus plus intenses, plus distincts aussi, et elle avait reconnu la voix...

Elle n'avait pas réussi à
Le sauver et Il était en train d'agoniser. Ces hurlements déchirants ne pouvaient expliquer que cela.
A nouveau, Eilane essaya d'ouvrir les yeux, mais elle buta encore une fois sur le même obstacle invisible qui l'avait empêchée de le faire auparavant. Parler ne parut pas davantage possible.
Alors, s'insinuant en elle tel un poison, une horrible vague de terreur s'empara d'elle... Que c'était-il réellement passé, finalement ? Comment en était-elle arrivée là ?

Dans un effort qu'elle put à peine réussir à surmonter, Eilane essaya de se concentrer sur le peu que son esprit acceptait de lui concéder. Les souvenirs, à présent, paraissaient être tout ce qui lui restait...


~°~Flashback~°~


Le calice de l'Ordre avait fait son office. Une information était parvenue jusqu'à elle et, dans son rôle d'agent double, elle avait eu pour mission de la rapporter à Voldemort. Le renseignement était faux, du moins aurait-il du l'être et personne n'aurait jamais du se retrouvé blessé dans l'affaire.
Mais les choses avaient tournées bien différemment.

Voldemort avait pris l'information pour argent comptant, fait des recherches, lancé ses mangemorts à l'assaut de la moindre indication nouvelle la concernant... Il s'était finalement avéré que l'Ordre détenait réellement un puissant objet ayant appartenu à Gabriel de Mornemarais. Mais après une petite étude de la situation, les protections paraissaient minimes et Voldemort ne cessait plus de ruminer un plan pour récupérer l'artéfact.

Tout cela s'était passé si vite qu'Eilane n'avait rien vu venir de ce qui allait fatalement arriver. Puis Voldemort avait organisé une mission, enrôlant une poignée de mangemorts, laissant la semi-Vélane à l'écart pour des raisons qu'il disait évidente : Eilane ne devait pas risqué d'être démasquée. Son rôle d'agent-double, finalement, était primordial. Elle avait soudain, semblait-il, regagné une certaine estime auprès de lui...
Cette décision convenait d'autant plus à Eilane qu'elle n'allait pas tarder à accoucher (même si cela, Lord Voldemort l'ignorait).
Elle était donc restée à l'abbaye, recluse, un peu inquiète bien sur, mais sans vraiment réaliser à quel point elle avait été stupide.

Dans son désœuvrement, Eilane avait pénétré dans le bureau de Voldemort. Elle s'y sentait parfois étrangement plus en sécurité que dans n'importe quel autre endroit. Ses yeux vert ambré s'étaient alors posés sur une liasse de parchemin, et en un instant tout était devenu clair... trop clair... d'une limpidité aveuglante : L'endroit où l'artefact avait été caché n'était pas un lieu aussi inconnu pour elle qu'elle aurait pu le penser. Deux langues-de-plomb de terrain s'y étaient rendus, quelques jours auparavant, tandis qu'il recherchait un vieux manuscrit perdu. Ils avaient alors trouvé étranges toutes les protections entourant l'endroit, et avaient cru que c'était là que se cachait le trésor qu'il poursuivaient. Mais ils étaient finalement revenus bredouilles, ne cessant de répéter que "quelque chose" se tramait là-bas...

Il n'en avait pas fallu plus à Eilane pour comprendre qu'on s'était servi d'elle, et que Voldemort fonçait tête baissée dans un piège. Sans plus réfléchir ni à sa propre sécurité, ni même à l'enfant qui allait bientôt naître, elle partit en courant dans la remise de l'abbaye, s'empara d'une fiole de polynectar et de l'une des mèches de cheveux que les mangemorts conservaient là pour pouvoir se transformer à leur guise à la moindre attaque décidée au dernier moment.
En moins d'un clin d'œil, elle avait avalé la potion, avant de sortir à l'air pur et de transplaner.

Mais elle était arrivée trop tard... La bataille avait déjà commencé, des membres des deux camps gisaient sur le sol, leur sang teintant les pierres d'un rouge sombre.

Eilane, méconnaissable avec son visage à présent allongé, ses yeux bleus et ses cheveux blonds, s'avança au milieu des corps, échappant de peu à un éclair de lumière rouge qui fusa juste au dessus de sa tête. Son regard s'embuait un peu plus à chaque pas qu'elle faisait. Elle était responsable. Tout était sa faute.

Mais elle ne put s'apitoyer plus longtemps sur son sort. A moins d'un mètre d'elle, quelqu'un hurla une formule qui lui glaça le sang.


Sectumsempra

Le jet lumineux qui sortit de la baguette du membre de l'Ordre fusa à une allure vertigineuse en direction de Voldemort.

Nooooooooooon

Eilane n'avait même pas réalisé qu'elle s'était mise à crier. Tout comme elle ne réalisa pas non plus que, dans une semi-inconscience, elle s'était élancée en direction du Seigneur des Ténèbres, s'interposant entre lui et le sort.

Pendant un instant, le silence avait rompu la bataille. Voldemort s'était arrêté de combattre, ses yeux rouge sang fixant le corps de la femme qu'il n'aurait pas du reconnaitre, mais dont il savait avec conviction la véritable identité.

Eilane était retombée sur le sol dans un fracas inquiétant. A son doigt, un petit anneau s'était brisé, glissant de sa main pour rouler jusqu'à une bouche d'égout où il se perdrait probablement à jamais.
Pendant ce temps, les mangemorts et les membres de l'Ordre recommençaient à se battre... Tous, sauf un. Voldemort, figé dans un état anormal de léthargie, continuait de contempler Eilane.

Ensuite elle ne se souvenait plus de grand chose : Theubald - qui protégeait à présent Voldemort contre de nouveaux assauts - criant au Seigneur des Ténèbres de se reprendre, une chaleur presque insoutenable s'évadant du pendentif qu'elle portait toujours autour du cou, puis un froid horrible envahissant son ventre. Et elle avait su, sans qu'aucun médicomage n'ait à le lui dire, qu'elle venait de perdre tout ce qui comptait pour elle... ou presque.
Tandis que des larmes silencieuses mouillaient ses joues, elle avait senti des bras la soulever et l'aura de Voldemort l'engloutir.


~°~Fin du flashback~°~


Ainsi donc elle avait réussi. Voldemort vivait, elle l'avait sauvé. Mais à quel prix ? Deimos était mort, elle en avait la déchirante conviction. Le petit bout d'âme que Voldemort avait enfermé dans le pendentif s'en était allé lui aussi, même si elle ignorait encore pourquoi.
Et Voldemort allait découvrir ce qu'elle avait mis tant d'énergie à lui cacher. Si ce n'était pas encore fait. Et il la haïrait, il la repousserait...
La vie valait-elle encore la peine qu'on se batte pour elle dans ces conditions ? Si tout ce qui comptait, sans exception, nous était soudain cruellement enlevé ?

Alors, accablée d'une douleur tout autant physique que morale, Eilane se laissa sombrer, doucement, profondément, dans les méandres sombres du royaume souterrain.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mer 19 Aoû - 8:47

Si Eilane avait cru entendre - quelque part au sain de son inconscience - les cris enragés de Voldemort, celui-ci ne hurlait pourtant pas... pas extérieurement en tout cas !
Ses yeux couleur rubis fixaient le corps de la belle endormie, son visage conservant une inquiétante impassibilité, tandis que Malah, la petite elfe de maison, continuait d'examiner la semi-Vélane sous tous les angles.
Mais au fond du peu d'âme qui restait en lui-même, les cris qu'Eilane avait perçu étaient bel et bien là, effrayant, douloureux, déchirant.
Et ils n'étaient pas seuls...
Alors qu'Eilane avait pu capter les plaintes du Seigneur des Ténèbres, ce dernier avait soudain été en mesure de faire de même et de l'entendre, elle. Cela ressemblait, pourtant, davantage à des murmures et des gémissements qu'à des plaintes... ou peut-être à une sorte de suffocation sanglotante...
Voldemort aurait voulu fermer son esprit à de tels sons. Il n'était pas prêt à admettre un quelconque apitoiement, aussi accusait-il seulement ces gémissements de lui faire perdre sa concentration.
Mais il s'avéra assez rapidement qu'il était totalement incapable de mettre un terme à la connexion qu'il partageait à présent avec Eilane.
Seul un grognement s'évada de ses fines lèvres lorsqu'il en prit conscience, rien d'autre n'était venu trahir son cheminement intérieur...
L'elfe à côté de lui ne releva pas même la tête dans sa direction.Elle semblait toute absorbée à sa tâche, dont Voldemort - il devait bien l'admettre - ne connaissait strictement rien.
Malah faisait les cent pas autour de la semi-Vélane, prenant son pouls, touchant son front, faisant tout un tas d'autres choses qui plongeait le Seigneur des Ténèbres dans une certaine perplexité.

Sentant la nervosité reprendre le dessus, Voldemort sortit de la pièce pour se dégourdir les jambes.
Où qu'il aille, les sanglots d'Eilane semblaient le poursuivre pour s'insinuer en lui tel un insipide poison qui essayerait de lui lancer à la figure de fâcheux propos accusateurs : je suis en train de mourir par ta faute. C'est toi qui a fait ça...
Alors qu'il s'apprêtait finalement à re-rentrer dans la chambre, la petite elfe apparut sur le pas de la porte. Elle paraissait plus minuscule que jamais, et son visage avait pris une blancheur cireuse.
Dans ses bras, elle tenait ce que Voldemort prit d'abord pour un vieux tas de linge sale et qu'elle lui tendit en gémissant.


"Il n'a pas survécu, Monsieur mon Maître. Que Monsieur mon Maître pardonne à Malah et à sa douce Maîtresse."

Voldemort examina plus attentivement le vieux tas de chiffons, son regard s'exorbitant davantage à chaque seconde qui passait.
Lové au milieu des tissus gisait la chose la plus repoussante, la plus déroutante, mais aussi la plus bouleversante qu'il ait jamais vu : un bébé dont seule la pâleur, la posture et l'immobilité trahissaient le fait qu'il n'était pas juste assoupi...
Un horrible haut le cœur sembla vouloir s'emparer du Seigneur des Ténèbres qui le réprima en inspirant profondément. Tremblant de la tête aux pieds, il avait du mal à contenir sa fureur.
Elle n'avait pas pu faire cela, pas une seconde fois...
Malah, malgré la terreur que lui inspirait son maître, s'approcha tout doucement de lui, tendant à nouveau vers lui le linceul. D'un main hésitante, toujours frémissant de fureur, Voldemort prit l'enfant.


"Mme ma Maîtresse voulait l'appeler Deimos. Mme ma Maîtresse l'avait dit à Malah."

Le Seigneur des Ténèbres baissa les yeux sur le petit être qu'il tenait au creux de son bras.

Je ne comprends pas, murmura-t-il d'une voix qui n'avait pas semblé aussi humaine depuis des décennies.

Mais au fond de lui, il avait au contraire très bien compris. Et, pendant un très court instant, ses traits se décrispèrent, ses dents se desserrèrent, les cris de son âme torturée et fragilisée s'estompèrent... Le temps d'un mirage, son visage avait paru reprendre un semblant d'humanité, et ses yeux avaient perdu de leur sanglante couleur...
Mais cela ne dura pas et quelques secondes plus tard, il était redevenu l'être froid comme la pierre que les sorciers craignaient tant...
Seule témoin de ce court retour à l'humanité, une larme silencieuse et ignorée finissait de dévaler sa joue blafarde.


Comment va Eilane ? demanda-t-il en rendant le corps de son fils à Malah.

Mais au même moment, les sanglots de la semi-Vélane, ceux-là même qui le hantaient depuis leur arrivée - cessèrent avec une soudaineté qui lui glaça le sang. Et avant que Malah - qui secouait négativement la tête d'un air grave et affligé - ait pu répondre, Voldemort s'était rué dans la chambre en sachant qu'il était trop tard...
Sans réfléchir, en proie à une pulsion qu'il se haïrait toute sa vie d'avoir écouté, il courut jusqu'au lit, faisant virevolter chaque objet qui s'interposaient sur son passage, et prit la semi-Vélane dans ses bras.

Malah, qui l'avait suivi presque en rampant tant elle craignait son courroux, tendit le bras dans sa direction, peut-être dans l'improbable idée de lui tapoter l'épaule... Mais elle n'alla pas jusqu'au bout de son geste et sa petite main se contenta de balayer l'air à quelques centimètres du Seigneur des Ténèbres.


"Malah ne peut rien faire, Monsieur mon Maître. Malah ne sait pas comment la réveiller. Malah croit que c'est ce que les moldus appellent le coma...
Sa blessure, Malah a pu la soigner, mais son âme et son cœur... Malah ne sait pas les réparer..."


Voldemort tourna la tête si vite que Malah fit un bon en arrière comme si elle s'attendait à se prendre un coup.

Trouve comment ! Sauve-la, même si tu dois y laisser ta vie.

Sa voix n'était plus qu'un souffle rauque, sombre et terrifiant. Le peu d'humanité qui l'avait submergé dans le couloir l'avait quitté à nouveau...

Et ceux qui sont responsables payeront. Je les tuerai de mes propres mains, jusqu'au dernier.

Dans la pénombre de la chambre, ses yeux sanglants rougeoyèrent d'un lueur démente et criminelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Ven 11 Sep - 16:52

Voldemort était parti peu après ces derniers mots, emprisonnant magiquement sa belle endormie dans la tour d'ivoire qu'elle avait autrefois choisi comme demeure.

Le manoir, à présent devenu tout autant sa prison que son sépulcre, semblait suinter du malaise qui s'était abattu brutalement sur lui quand la semi Vélane y avait été ramenée.

L'illusion qui avait toujours permis de transformer - face aux visiteurs indésirables - le jardin verdoyant en friche et la maison resplendissante en vieille bicoque ne se modifiait même plus pour ceux qui auraient dû voir là autre chose que de l'eau stagnante, du bois moisi ou des plantes envahissant tout sur leur passage.
Tandis qu'Eilane reposait d'un sommeil à la limite de la mort, le manoir, pour l'oeil extérieur, ne prenait plus autre forme que celle de ruine...

Eilane, elle, n'avait nullement conscience de tout cela. Ses paupières étaient restées clauses à ces changements, à l'ambiance de mort qui s'était emparé des lieux, au baiser froid et amer que le Seigneur des Ténèbres avait posé sur son front avant de disparaitre.

Elle gravitait dans d'autres sphères. Pas tout à fait morte, mais plus vraiment vivante, son esprit paraissait vagabonder très loin de l'endroit où son corps, lui, se trouvait...


~o~


Il faisait noir. Il faisait froid. Ni bruit, ni mouvement ne venait trahir une quelconque présence.
La semi-Vélane attendait, assise au milieu d'une barque, elle-même perdue au milieu d'une si vaste étendue d'eau qu'aucune côté n'était visible où que l'on regarde à l'horizon.

Où était-elle ? Où allait-elle ? Elle ne possédait aucune réponse à ces questions. Et, plus étrange encore, elle n'était pas sure de vouloir savoir.
Elle se sentait bien. Libérée. Détendue.
Elle n'avait rien ressenti de tel depuis de si nombreuses années qu'elle eut une soudaine et irrépressible envie de rire.
Son rire éclata, ricochant contre les parois du firmament et résonnant autour d'elle tel un concert dans une cathédrale.
Un peu plus loin un léger bruit de clapotement retentit et la fit se retourner.


Il y a quelqu'un ?

Personne ne répondit, mais quand elle regarda à nouveau devant elle, elle aperçut une silhouette translucide qui se tenait tout à l'avant de la barque.
Il s'agissait de l'homme qu'elle avait probablement le moins envie de revoir. Les cheveux noir de jais, les yeux dorés, il se tenait droit comme si lui aussi se demandait ce qu'il faisait là.


"Bonsoir Eilane", s'exclama-t-il d'une voix rauque, presque gênée."Ou plutôt devrais-je dire, "bonsoir ma chère fille" ?"

Eilane frissonna. Fallait-il que Drall la suive jusque dans la mort ? Fallait-il qu'il vienne venger son propre meurtre maintenant qu'elle-même était sur le point de succomber ?
Drall secoua la tête, apparemment consterné par quelque chose...


"Je ne suis pas là pour réclamer vengeance, Eilane", affirma-t-il comme s'il venait de lire dans les pensées de sa fille. "Il sera pour moi beaucoup plus amusant de me venger de toi lorsque tu seras vivante et capable de te défendre !"

Eilane essaya de riposter mais il leva la main pour l'en empêcher et enchaina aussitôt :

"Car tu ne vas pas mourir, ma fille. Tu as encore tant de choses à accomplir !"

Qu'est-ce que tu fais ici ?
finit par lui demander la semi Vélane.

"Tu devrais le savoir mieux que moi. Après tout, je ne suis que le fruit de ta conscience... ton "fantôme des Noël passés", en quelques sortes... Je suis là pour t'aider à faire un choix !"

Quel choix ?
s'enquit Eilane, perplexe.

"Celui de mourir... ou de vivre..."

Vivre... La Semi Vélane n'avait pas songé que cela puisse encore lui être possible. Et en avait-elle seulement envie d'ailleurs ? La mort lui paraissait soudain tellement plus simple, tellement plus douce, tellement plus reposante.
Mais encore une fois le fantôme sembla entendre ses pensées...


"N'as-tu pas envie de revoir certaines personnes ? Tom ? Cassandra ? Morwenna ?
Ne penses-tu pas que les gens que tu as laissé derrière toi ont peut-être encore besoin de toi ?"


Ce fut au tour d'Eilane de secouer négativement la tête. Dans d'autres circonstances, elle se serait mise à pleurer rien qu'au souvenir de Cassie qui lui aurait immédiatement rappelé celui de son autre enfant : Deimos, son fils qu'elle savait mort né...
Mais elle ne pleurait pas, trop sereine pour réussir à verser des larmes.


Ce monde n'est plus le mien, affirma-t-elle. Tout ce que je veux, c'est les rejoindre !

"Qui donc ?"

Ethan... Deimos...


Pour la première fois, la gorge d'Eilane se serra légèrement. Mais sa sensation de légèreté l'empêcha de succomber à la douleur qui essayait de s'insinuer quelque part dans le lointain.

Drall, de son côté, soupira profondément, comme résigné.

"Dans ce cas, peut-être d'autres voix te convaincront mieux que la mienne"

Et avant qu'Eilane ait eu le temps de demander quoi que ce soit, le spectre avait disparu, s'évaporant dans l'immensité glacée et sombre.


~o~


Cela importait peu en fait, Eilane avait un tel sentiment de plénitude que même la visite d'un personnage aussi peu agréable que Drall la laissait de marbre.

Mais la seconde rencontre allait changer un peu la donne...
La barque s'était sensiblement mise en mouvement. A présent, elle ne se contentait plus de flotter, elle voguait vers on ne savait quel but que même Eilane, à son bord, ignorait.

Un nouveau clapotement attira son regard vers l'eau, juste à côté de la barque. Un corps était là, étendu, tout aussi serein que le reste de l'endroit et que l'esprit de la Semi Vélane... du moins jusqu'à ce qu'elle le voit.


Ethan ! s'écria-t-elle à s'en érailler la voix.

Les cheveux clairs saupoudrés d'embrun, l'homme-loup flottait sur l'eau comme s'il faisait la planche. Ses yeux étaient fermés, mais sa poitrine se soulevait doucement à chaque respiration... Il était vivant !

Eilane tendit les mains vers lui et agrippa ses vêtements. Œuvrant de toutes ses forces, elle réussit à le hisser sur la barque où s'égouttèrent ses mèches blanches et tout le reste de ses affaires.


Ethan ! Ethan, mon amour, parle-moi...

Les paupières toujours clauses, Ethan sourit tout en tendant une main vers la semi Vélane.

"Mon aimée, tu m'as tant manquée."

Mais quelque chose dans sa voix s'était éteint...
Il ouvrit enfin ses yeux sombres sur Eilane et la contempla un instant, le visage impassible.

"Tu ne devrais pas être ici", affirma-t-il doucement tout en caressant le visage de la femme qu'il avait autrefois tant aimé. "Ce n'est pas ta place. Ce n'est pas encore ton heure !"

Eilane attrapa sa main et y posa un tendre baiser. Cette fois, ses yeux s'étaient embués.


Non, tu te trompes. Je suis là maintenant. Avec toi. Nous sommes ensemble !

Mais, tout comme Drall l'avait fait avec lui, Ethan secoua négativement la tête.

"Nous nous retrouverons un jour, mais pas maintenant... Tu as encore tant à accomplir de l'autre côté ! Tu ne dois pas abandonner, promets le moi !"


Ethan, non, murmura vainement Eilane.

"Promets, je t'en pris."

Avant que la Semi Vélane ait répondu, un choc secoua la barque et fit basculer Eilane en direction de l'homme-loup... Mais au lieu d'atterrir dans ses bras, elle ne rencontra que le bois vermoulu du bateau... L'ancien auror avait disparu !


Ethaaaan !

~o~


Ce fut un rire qui la sortit de sa torpeur... Un rire, et le fait que la barque ne bougeait plus. Eilane se releva tant bien que mal et regarda autour d'elle. Elle était arrivée sur ce qui ressemblait à une île.
Enjambant la coque, elle quitta le bateau et foula la terre ferme. Cela faisait un bien étrange de ne plus sentir la houle marine.
L'île avait l'air grande et inhabitée. Son sol était recouvert d'un doux duvet d'herbe fraiche et l'air sentait la rose et le jasmin.
L'esprit troublé d'Eilane ne put s'empêcher de penser aux ancêtres de la semi Vélane et à l'île à laquelle elle avait toujours été plus ou moins liée...


Alors qu'Eilane avançait sur l'herbe, le rire qui l'avait attirée retentit à nouveau. Il avait quelque chose d'enfantin, d'innocent.
Eilane cligna des paupières et réalisa, pour la troisième fois, qu'elle n'était plus seule.
Face à elle se trouvait une enfant aux longs cheveux blonds et aux grands yeux vert sombre. Dans l'un de ses bras, elle tenait un ours en peluche, dans l'autre, un livre à la couverture ancienne et colorée de jaune.
La semi Vélane se pencha pour mieux voir et l'étrange impression d'observer le reflet de son enfance à travers un miroir s'empara d'elle.


Cassie..., arriva-t-elle à murmurer ébahie.

L'enfant hocha la tête, un large sourire aux lèvres.


"Bonjour mon ange", répondit-elle d'une voix sans âge.

Eilane cligna une nouvelle fois des paupières : il lui avait semblé qu'en un instant, Cassie avait pris l'apparence d'un bébé, d'une enfant, d'une adolescente et d'une femme adulte enceinte... Ou peut-être n'était-ce que le fruit de son imagination ? Car Cassie n'était à présent plus que l'enfant qu'elle avait aperçu au départ...


"Pourquoi tu ne veux pas écouter les voix, mon ange ?" demanda la fillette avec tristesse.

Eilane s'agenouilla devant elle dans un geste dévot qui n'aurait pas été plus grand si elle s'était retrouvée face à une prêtresse d'Avalon.


Tu es si magnifique, ma Cassandra... et si importante... Je croyais voir... Je croyais savoir... Mais j'étais loin de comprendre à quel point...

Les doigts de la semi Vélane effleurèrent les joues roses de la petite blonde. Mais au bout de quelques secondes, elle fronça les sourcils et recula légèrement, l'air inquiet.

Si tu es ici, cela signifie que tu es morte, toi aussi ? s'enquit-elle, sentant, pour la première fois depuis son arrivée dans cet endroit, une énorme panique prête à faire surface en elle.

"Oui... Et non... Je ne le suis pas... Et je le suis déjà... Tout est plus compliqué que tu ne le crois, mon ange... A l'époque où tu te trouves, je suis à la fois en vie et en pleine santé, et déjà morte... Mais tu devras l'apprendre et le comprendre par toi même..."

Non, souffla Eilane. Ne me demande pas d'y retourner. Tu es ici, et ton père également. Ne me demande pas de vous abandonner encore une fois, je ne le supporterais pas...

"Mais tu le dois pourtant... Ta tâche n'est pas finie de l'autre côté. Tu dois repartir. Si tu ne le fais pas, les choses seront pires que jamais. Tu es la clé du peu de stabilité qui reste en Voldemort. Si tu meurs, le monde ne sera plus que chaos et désolation... Mais si tu vis... Si tu vis, il y a un espoir...
Tu as cru en moi... Tu as cru en l'espoir que je représentais... Moi je crois en toi, mon ange... Maman..."


C'était beaucoup à assimilé en si peu de temps. Eilane sentit des larmes rouler sur son visage. Non pas parce que Cassandra lui demandait de repartir, mais parce qu'elle venait de lui donner ce nom que jamais Eilane n'avait espéré pouvoir entendre de la bouche de sa fille... "Maman".

Te reverrais-je un jour, si je repars ? demanda-t-elle en sanglotant.

Cassie sourit de toutes ses dents de lait.

"Tu me reverras."

Dans une étreinte tendre et maternelle, Eilane serra sa fille contre elle, respirant à plein poumon l'odeur de violette qui embaumait ses cheveux.
Et, à nouveau, l'apparition disparu, laissant la semi Vélane les bras vide et le cœur perdu...

Si elle avait pu réussir à refuser d'écouter Drall, et même Ethan, la demande de Cassie avait réussi à atteindre les barrières que cet univers aseptisé avait forgé en Eilane.

Alors, avec un effort surhumain, renonçant à ceux qu'elle aimait dans cet au-delà, renonçant à la sérénité qu'elle avait retrouvé dans ce lieu étrange, se préparant amèrement au déchirement et la peine, elle refit surface, douloureusement, péniblement.


~o~


Dans la chambre du manoir où Eilane gisait, un souffle retentit, un mouvement battit l'air...
Et, tout doucement, les paupières de la semi Vélane se soulevèrent...

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Une campagne anglaise
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» campagne skaven
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: