AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mer 28 Fév - 13:54

Lyzander eu un petit sourire de satisfaction quand la signature de la vélane fut inscrite au bas du contrat, il lui laissa lui lancer l'assurdiato et commença le rituel.
Plongeant sa main dans le cercle écarlate, il trempa ses doigts une fois encore dans le sang du poulet et écrivit dans les airs des inscriptions étranges, le liquide se mouva bientot tournant de plus en plus vite, puis disparut tout à coup laissant derrière lui un trou noir béant.
Lentement une main presque transparente en sortie, suivie du corps tout entier d'un jeune homme au regard triste et au cheveux blancs.
Ethan ouvrit les yeux et les posa sur celle qu'il aimait toujours de là oû il se trouvait, il s'avança vers elle, doucement et effleura sa peau et ses lèvres du bout de sa main sans consistance.


Mon amour....


Il lui sourit tendrement, le regard toujours aussi triste, il la prit dans ses bras, même si il était comme un fantome sa présence entourait tout aussi vien Eilane. Il ferma les yeux et murmura à son oreille.

Mon amour, pourquoi m'as-tu rappelé, tu ne dois pas, tu ne dois plus penser au passé, tu dois aller de l'avant, je suis toujours avec toi... alors pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Jeu 1 Mar - 10:49

Eilane savait que Lyzander la regardait, mais ce fut instinctif, elle sentit ses larmes s'échapper de ses yeux et glisser le long de ses joues. Ethan était devant elle, sous une forme fantomatique, mais devant elle tout de même et elle eut l'impression un instant que son coeur allait s'arrêter de battre, que ses jambes allaient se dérober sous son corps... Elle ne put rien dire, pas immédiatement. Tremblante, elle écouta sa voix. Il lui semblait qu'elle n'avait pas changée du tout, mais elle réalisait avec amertume qu'elle n'aurait pu en être certaine, l'oubli avait déjà commencé de faire son travail... Fermant les yeux, elle laissa Ethan l'enlacer, et même si elle ne sentait pas le contact de son corps, elle sentait son aura baigner tout autour d'elle et ses sanglots s'amplifièrent.
Il lui fallut plusieurs minutes pour se calmer.


Il fallait que je te parle, Ethan. Tant de choses ont changées depuis que tu es parti...

Depuis que je t'ai tué.

...et tu me manques tellement.

Il y avait plusieurs moyens de lui annoncer ce qui allait suivre... Eilane avait songé à toutes les solutions et avait opté pour la seule qu'elle avait trouvé assez naturelle, assez douce. Elle s'éloigna légèrement d'Ethan et plongea son regard dans le sien.
Dans un effort de concentration, elle se focalisa sur l'illusion qui ne la quittait jamais.


Vois Ethan... vois ce que tout les autres ignore...

Son corps changea doucement, juste pour le regard de celui qu'elle aimait toujours. Son ventre s'arrondit jusqu'à l'évidence...
Elle ne pouvait continuer d'affronter son regard. Elle s'aperçut avec angoisse qu'elle avait presque peur de sa réaction... peur de le voir encore plus malheureux qu'il ne l'était auparavant peut-être ?!
Les yeux rivés vers le sol, elle attendit qu'Ethan reprenne la parole.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Jeu 1 Mar - 22:40

Ethan la laissa s'éloigner de lui, ce qu'elle avait à lui montrer devait être terriblement important pour qu'elle se fasse souffrir en le rappelant d'entre les morts. Il la vit changer sous ses yeux, son ventre s'arrondir d'un enfant qui ne pouvait être que le sien, le leur. Il resta un instant immobile, silencieux, le choc était grand et pourtant. Il s'avança vers son aimée et posa délicatement une main sur son ventre pour sentir la petite fille qui allait bientot voir le jour.

Un enfant....le notre... un enfant.

Sa voix montrait son émerveillement il n'en croyais pas ses yeux, ainsi malgré sa mort, quelque chose de lui était bien vivant. Il releva d'un geste doux le menton de la vélane et caressa sa joue. Il lui sourit tendrement pendant un court instant puis son visage se voila et un air inquiet flotta sur son visage toujours aussi beau.

Et "lui", il l'ignore n'est-ce pas? tu es en grand danger et notre enfant aussi... Eilane....mon amour, explique-moi....
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Ven 2 Mar - 14:32

Eilane sentit ses muscles se relâcher. Ethan paraissait presque heureux et elle en fut soulagée. Elle ne voulait pas le voir triste de ne pas pouvoir, lui non plus, voir grandir leur fille...
Mais alors qu'elle avait presque l'impression que leur couple reprenait vie dans le salon d'hiver, cet endroit où ils avaient ensemble vécu tant de choses, jusqu'à la mort, la question d'Ethan à propos de Voldemort glaça le sang de la semi-Vélane.


Il l'ignore oui... du moins ais-je tout fait pour le Lui cacher... Mais je crois qu'Il se doute de quelque chose...Peut-être pas de l'existence de l'enfant, mais Il se doute que je lui mens...
Notre fille est en danger, mais bientôt elle ne craindra plus rien...


Elle n'avait pas su comment lui annoncer officiellement que l'enfant serait une petite fille. Ainsi, sans qu'elle l'ait réellement voulu, voila qui était chose faite !

Je ne savais plus vers qui me tourner, alors j'ai contacté deux jeunes femmes que j'avais déjà rencontré auparavant et en qui je ressentais l'intuition que je pouvais avoir confiance... Tu les connais Ethan... Elles font parti de l'Ordre du Phénix...

Eilane hésita. Elle aurait voulu lui raconter bien plus, lui raconter ce qu'elle s'apprêtait à faire... Mais elle savait qu'il s'inquiéterait encore davantage. Et il y avait autre chose aussi : elle ne voulait pas avoir à lui expliquer ses motivations exactes...parce qu'il en souffrirait, et elle également à travers lui...

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Jeu 8 Mar - 1:09

Elle sera hors de danger? que veux-tu dire?

Il ne comprenait pas comment échapper à Voldemort, lui qui avait tant de fois chercher à le fuir et qui avait été à chaque fois ratrapper de la pire manière. Puis ce que venait de dire Eilane revint.... une fille. Il eu un sourire à la fois triste et tendre et posa la main sur le ventre d'eilane, doucement par la délicatesse qu'on lui avait toujours connus. Puis il revint aux paroles de son aimée toujours son autre main posée sur sa joue:

Deux femmes? qui?.... peut-etre le professeur Clymox, une femme de convictions et très humaine... mais l'autre? Qui? Haley?

Les souvenirs étaient difficiles à revenir, son esprit était parti un long moment et il était difficile pour lui de faire remonter à la surface tout ça.
Il revint à Eilane n'arrivant pas à remttre son esprit en place:

Que vas-tu faire, comment la protéger notre fille.... et mais ....

Quelque chose venait , bien entendu, une évidence, un question qu'il fallait posé aussi, aussi futile qu'elle avait l'air face aux autres:

Comment allons-nous l'appeler?
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 13 Mar - 10:10

La semi-Vélane avait du mal à retenir ses larmes tant être auprès d'Ethan lui était à la fois doux et terriblement difficile, d'autant qu'elle savait que cette discussion devrait prendre fin, à un moment ou à un autre, et qu'ensuite plus jamais elle ne le reverrait... du moins plus jamais avant sa propre mort !

Notre fille devra être emmenée loin de moi, dès sa naissance... Nous n'avons pas trouvé d'autre solution. Mais ainsi, elle pourra être cachée et jamais Voldemort n'aura la joie de mettre la main sur elle. Car sinon, je n'ose même pas imaginer ce qu'il lui ferait... C'est une Howlermann, et rien que pour ça, il serait prêt à la faire tuer sur le champ !

Tout cela était aussi dur à dire qu'à entendre, du moins l'imaginait-elle. Prononcer ce qui, depuis longtemps, avait été décidé, donnait à toute cette mascarade une réalité qu'Eilane avait refusé d'admettre totalement jusqu'à présent et qu'elle se voyait maintenant forcée à accepter !

Oui, Noxis Clymox m'a aidée. C'est une femme bien, en tout cas j'ai de l'estime pour elle !
Quant à l'autre, ce n'est pas Haley, non... Elle se nomme Cerise Owlspell, c'est une élève de Poudlard. Et elle a quelques pouvoirs de médicomagies qui m'ont permis d'obtenir un suivi médicale durant ma grossesse sans l'officialiser en me retrouvant à Ste Mangouste !
Je suis allée leur rendre visite, un jour, à Poudlard. La grossesse n'était pas encore très avancée alors... Et je leur ai raconté...je leur ai raconté presque tout ce qui pouvait être dit sur moi. Je savais que je me mettais en danger ainsi, mais je devais protéger notre enfant avant tout, Ethan... Et de toute manière, à ce moment là, j'ignorais qu'elles faisaient parti de l'Ordre.
Je l'ai seulement compris durant cette rencontre...


Encore une fois, Eilane hésita... Elle ressentait à la fois cette envie vivace de lui raconter la suite, ce besoin de partager cela avec quelqu'un, mais également la peur de ce qu'elle lirait alors dans ses yeux, de l'entendre lui demander de lui expliquer ses motivations. Ces deux sentiments contradictoires la tiraillaient atrocement, essayant chacun de gagner sur l'autre ! Finalement, le premier l'emporta et elle continua :

Comme je savais que Voldemort voulait espionner l'Ordre depuis déjà quelques temps, je les ai prévenues...

Elle baissa les yeux.

... et j'ai proposé de jouer le rôle d'agent double pour eux... J'ai fait également la même proposition à Voldemort... Et me voila embarquée dans une aventure qui, j'en ai peur, finira par me dépasser !

D'autant que je suis incapable de choisir définitivement un camp... anéantir les mangemorts pour protéger notre fille, ou protéger la seule autre personne que j'aime encore ici-bas... Je veux seulement que cette guerre se termine, parce que si elle perdure, j'y perdrais, je le crains, tout ce qui compte encore pour moi...

Eilane ignorait si le lien mental qu'elle et Ethan avaient tissé subsistait au delà de la mort, mais elle aurait de toute manière été incapable de prononcer ces mots à voix haute !
Enfin, une question, un peu plus joyeuse cette fois, sortit de la bouche de l'ancien auror.
Eilane conserva le regard baissé, elle semblait presque gênée...


En fait, j'avais déjà pensé à un prénom. Elle va bientôt naître maintenant et, même si je n'aurais jamais le bonheur de la voir grandir, je ressens de plus en plus souvent le besoin de lui parler et de l'appeler...

Elle craignait qu'Ethan n'aime pas ce prénom... Ils n'avaient jamais abordé ce sujet après tout !

Je pensais la nommer Cassandra... Mais si tu n'aimes pas...

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 27 Mar - 19:05

Cerise Owlspell oui je me rappelle de cette fille, elle était avec le garçon...Lapin je crois...
Tu as bien fait, Noxis est quelqu'un de bien, tu as bien fait....meme sitout ça va être dur....


Il soupira, c'étatit pour lui de revenir, autant que pour Eilane, surtout pour apprendre à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Mais comment s'en étonner, Eilane et lui avaient subi déjà tous les pires tourments et même maintenant qu'il était mort cela continuait pourtant un sentiment étrange le prenait, il allait avoir une fille et il savait que ça rien ne l'empecherait car son amour ne laisserait pas Voldemort mettre la main sur sa fille. Il prit Eilane par les épaules et fronça les sourcils lorsqu'elle lui dit qu'elle jouerait les agents doubles :

Eilane mon amour, tu prends des risques énormes en devenant un agent double, t'en rends-tu compte?... oui ej sais que tu le sais mais ....

IL la prit dans ses bras autant qu'il le pouvait le faire et sentit ses pensées autant qu'il les entendait, le lien était là bien présent. Il ferma les yeux et ne pu que répondre a sa dernière question toujours en la serrant, comme c'était dur de la voir à nouveau.

Cassandra... c'est magnifique... ce .. ce sera notre petite Cassie.

Un sourire triste et pourtant le visage d'un père plongea son regard dans celui de la vélane.
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Ven 30 Mar - 9:57

Lapin...

Eilane ne releva pas. Elle ignorait si Ethan était au courant de la mort prématuré du petit ami de Cerise Et elle n'était pas décidée à la lui annoncer dans le cas contraire.
Par contre, elle leva les yeux à sa question sur les agents double et des larmes les embuèrent doucement... La vérité était qu'elle se sentait totalement terrifiée à présent qu'approchait le moment où elle devrait se retrouver confrontée aux membres de l'Ordre du Phénix !


Je sais que c'est risqué... Et je suis morte de peur, Ethan. Mais cette guerre a trop durée, je n'en peux plus...

Sa voix s'étrangla dans un sanglot.

Je n'en peux plus !

Même si Ethan n'était qu'un fantôme, quand il s'approcha d'elle pour la prendre dans ses bras, Eilane eut l'étrange impression qu'il était presque fait de chaire et de sang. Elle sentait l'odeur de sa peau, la chaleur de son corps, comme s'il n'était jamais parti, comme si elle ne l'avait jamais tué.

Notre petite Cassie oui...

Cassie...

Elle savait que Cassandra serait un jour ou l'autre surnommée Cassie et elle aimait ce surnom... Mais le dire à voix haute lui avait fait un effet réellement étrange, comme si elle avait déjà croisé, il y a peu de temps, quelqu'un portant ce prénom, ou comme si elle l'avait entendu dans une situation où elle n'aurait pas du...
Mais Eilane voulait trop profiter des derniers moments auprès d'Ethan dont elle savait que le sursis terrestre allait bientôt finir, pour se plonger dans une longue réflexion à ce sujet.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 10 Avr - 21:59

Ethan savoura chaque minute chaque seconde passée avec Eilane, la femme qui avait le plus aimé au monde mais ces minutes qui s'égrènaient les rapprochait de la séparation et c'est doucement qu'il s'écarta d'Eilane, reculant d'un pas puis de deux, son regard éternellement triste perdu dans les yeux verts et or de la vélane dans lequel il lisait toute sa propre douleur.
Il tendit la main et la posa sur la joue d'Eilane et dasn un murmure nostalgique il annonça:


Il est temps mon amour, mon temps est écoulé ici, je dois.. je dois partir, retourner d'ou je viens mais sache que je serais à chaque instant avec toi......

Il ramena son bras et une lumière blanche et jaune l'entoura se faisant plus intense de secondes en secondes. Une larme coula sur la joue d'Ethan amais c'est pourtant avec un sourire qu'il prononça ses derniers mots:

Protège-la.... je vous aime Eilane Snake.


La lumière illumina la pièce aveuglant la vélane et lorsque le noir revint il rapporta la solitude et la tristesse d'une perte, laissant à nouveau la femme seule avec son désespoir. Le vide voila tout ce qui restait.

Lyzander s'approcha d'Eilane et se pencha rapidement dans un salut rituel. Il laissa un moment de silence pour la femme puis demanda:


Je suppose que vous désirez me faire subir un sort d'oubliette pour que ma discrétion reste a jamais?
Revenir en haut Aller en bas
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Jeu 12 Avr - 9:44

Quand Ethan s'éloigna, quand il prononça les terribles paroles qu'Eilane n'était pas encore prête à entendre, qu'elle n'aurait jamais voulu entendre, sa poitrine fut secouée d'un sanglot déchirant.

Déjà ? Ne peux-tu pas rester encore ? Il est tellement tôt et j'ai encore tellement besoin de toi...

Mais elle savait que les choses restaient immuables, qu'elle n'avait pas le droit de retenir plus longtemps le jeune auror et qu'il devait retourner d'où il était venu sans aucun regret, sans aucune peur, en sachant que tout se passerait bien pour celle qu'il aimait. Alors elle ajouta, essayant de masquer ses regrets, sa tristesse et ses angoisses derrière un sourire amoureux :

Non, tu as raison... Je sais qu'il est déjà tard...Tout comme je sais que je dois déjà être mille fois reconnaissante au ciel pour avoir pu te revoir. Jamais je ne t'oublierais Ethan, mais je dois avancer à présent.. et je le ferais sans toi, même si je suis sure que de là où tu vas, tu continueras à veiller sur moi...
Je protégerai Cassie, envers et contre tout... Elle est notre enfant, le fruit de notre amour et je ne laisserai personne, jamais, lui faire du mal ! Elle est une Howlermann, elle est l'Espoir...et elle est presque tout ce qui me reste ici bas...


Et bientôt elle me sera enlevée elle aussi...

Déjà Ethan commençait à disparaître.

Je t'aime Ethan Howlermann... Où que tu ailles, ne m'oublies pas...

Quand enfin la silhouette du jeune homme ne fut plus qu'un souvenir, Eilane laissa couler une unique larme sur sa joue, mais cette seule larme était plus intense qu'un océan de pleurs.
Elle ne put rester longtemps à ses pensées, Lyzander, déjà, revenait dans son champ de vision.


Oui, un sort d'oubliette...

Pour que jamais personne n'apprenne... Pour que jamais la seule autre personne qu'il me reste encore ici bas ne sache ce que la descendance des Howlermann ne s'éteindra pas et ce en partie grâce à moi...

Elle éleva sa baguette au dessus de la tête de Lyzander, la main un peu tremblante, sachant que ses pouvoirs se trouvaient modifiés depuis que sa fille grandissait en elle. Hésitante un instant, se demandant ce qui se passerait si jamais le sort n'agissait pas comme il aurait du, elle prononça finalement, résolue à protéger son enfant envers et contre tout :

Oubliette

Un vague halo de lumière entoura la silhouette de Lyzander. Aux yeux de n'importe qui, cela aurait suffit pour supposer que le sort avait fonctionné. Mais Eilane n'était pas n'importe qui, elle était avant tout une très puissante légilimens et ce qui se passa ensuite lui confirma ce que quiconque d'autre se serait contenté de croire en voyant la lueur :
Les souvenirs, un par un, remontèrent à la surface, bien visible à la Vélane, puis s'estompèrent tout doucement, jusqu'à disparaître entièrement. Plus aucun souvenir de cette discussion avec la mort ne resterait dans l'esprit de Lyzander.


Vous pouvez y aller à présent, Mr Irgémancie. Mon elfe va vous raccompagner, si vous le souhaitez.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Malah
Elfe de Maison
Elfe de Maison
avatar

Nombre de messages : 20
Age Roleplay + Sorts : Elfe de Maison - MD3
Capacités Spéciales : médicomage
Créature : elfe de maison
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Lun 16 Avr - 9:12

A peine le nécromancien avait-il acquiescer pour que l'elfe le raccompagne que l'elfe en question était déjà là !

Malah vous ramène jusqu'à la porte monsieur. Malah va vous montrer la sortie.

La petite elfe replète jeta un coup d'oeil à sa maîtresse. Elle semblait en piteux état mais Malah ne voulait surtout pas savoir ce qui lui était arrivé. Malah savait quelle était sa place et quel était son rôle Depuis de nombreuses années maintenant, elle avait appris à ne se mêler que de ce qui la regardait !

Si monsieur veut bien suivre Malah !

La petite elfe gambada devant Lyzander jusqu'au grand hall, puis jusqu'à la porte d'entrée qu'elle ouvrit en grand.

Malah espère que monsieur a passé une bonne visite.


Lyzander sortit et Malah referma la porte derrière lui en tournant le verrou. Ensuite, elle repartit dans la cuisine où elle s'attela à préparer un bon thé à la cannelle fumant pour sa maîtresse.

Pendant ce temps, au dehors, le manoir reprenait son apparence décrépie aux yeux du nécromancien. La maison lui refermait ses portes, sans doute à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Rémi Holson
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 25
Age Roleplay + Sorts : 56 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mer 30 Mai - 18:01

Rémi avait aidé Eilane sans un mot en la tirant de se trou perdu où l’alcool aurait fini par avoir raison d’elle. Le sorcier ne voulais pas, n’avait pas le courage d’affronter une femme imbue de remords noyés dans une couche de poison qui l’aurait rendu artificiellement plus vive. Une fois qu’il aperçut lui aussi les haute tours du Manoir Snake, il se sentit soulagé immédiatement, il ne leur restait plus qu’à rentrer. Laissant son amie faire en sorte qu’il puisse entrer, le sorcier pénétra dans l’antre de la ravissante femme. Lieu qu’il n’avait encore jamais vu … Jamais visité.

C’est magnifique Eilane, enfin, je trouve ce manoir absolument exquis, fascinant … Mais ? Fait il toujours si froid ? Quelle ambiance morbide, un ou deux valets ne serait pas un luxe pour si grande surface …

Oh ! Attendez je vais vous aider.


Rémi se jeta à l’affût de la grande Mangemort pour l’aider à retirer son manteau et ses chaussures, probablement ne voulait il pas qu’elle se retrouve au sol, en proie à des effets secondaires similaire à ceux de ce qu’elle avait bu. Une fois cela fait, il la conduit un peu de force jusqu’au canapé ou fauteuil le plus proche.

N’avez-vous donc point un Elfe ou quelque chose pour vous accompagner ici ? Vous auriez besoin de boire une infusion, quelque chose de chaud qui vous revigorerait un peu ! Où peut bien se trouver votre cuisine autrement ? Pardonnez moi, je suis si heureux de vous retrouver, j’ai du mal à ne pas me comporter comme l’ami que j’étais pour vous Eilane …

Le sorcier sourit, cependant, bien trop rapidement, une nouvelle attention du passé avait fracturé sa chaîne de pensée pour le conduire à se souvenir. Le regard bleu à présent plus sombre, Rémi en attendant la réponse de sa chère amie s’était échappé sur un autre plan, à une autre époque, dans un autre endroit …

[--Flash back--]


Rémi observa Eilane, pendant le petit déjeuner, qui semblait tellement contrariée de ces paroles libérées par les deux compères que le garde du corps avait adroitement chassé loin d’ici … Il ne savait quoi dire pour la consoler, peut être était il peu respectueux d’avouer que Lord Voldemort avait cherché à lui offrir une de ses plus belles parures ? Cependant, ce qui désolé Rémi tant plus, c’était que le seigneur des ténèbres ne l’avait pas offerte à la bonne personne … Pauvre Lana, que dis-je ? Pauvre Eilane ! Rémi s’en était lentement épris pourtant ! Le voilà présent à craindre la fin de tout ça, de perdre cette amie, aussi ambitieuse que lui et plus belle encore que la Lune au milieu de sa chevelure de paillette. La semi Vélane servait un jeune chef, Rémi servait déjà une dynastie ! Que pouvait changer une femme face à la volonté d’un Roi aux mille acquisitions ? Lord Voldemort, pourtant n’en était plus loin à ce jour, n’était ce pas déjà le cas ? Alors que le ministère dormait encore sur ses deux oreilles ?

Ecoutez Eilane, Je suis désolé de ce qui a précédé notre déjeuner. Les hommes de Monsieur sont parfois un peu bourrus ! J’aurais voulu que vous n’ayez conscience de ce passage. Quoi que votre maître puisse offrir à monsieur Slent, c’est rapidement qu’il va falloir nous en faire part ! Le ministre a mis gros sur l’île, très, trop gros …

Rémi observa la magnifique créature, se plongeant dans l’océan vert ambré de ses yeux. Il ne put à cet instant réprimé son inquiétude, et tendant la main au travers de la table, il saisit celle de la semi vélane, le regard toujours aussi ardemment rassurant. Un petit sourire à son adresse, il n’avait que cela à lui offrir en l’attente d’un seul de ses mots, qui étaient pour lui devenu bien plus que de simples églises.

Parlez je vous en conjure ! Rien n’est encore perdu, je m’excuse d’avance de vous avoir mise en de si mauvais draps ! Pensez vous que votre maître pourra comprendre la situation ? Au quel cas serions nous forcé de faire route chacun de notre côté …Je présume. Votre amitié m’est déjà trop chère Eilane.

Le silence s’était installé dans le patio, Rémi n’avait plus de pensées à sa mission, il était à nouveau sous l’effet entreprenant de son amie, car nul ne se perdait dans les yeux d’une si belle créature sans en garder quelques séquelles … La nuit avait passé, plusieurs s’étaient écoulées, jamais depuis ce soir à l’entrepôt le jeune sorcier n’avait vu son idole à plus de trois jours d’intervalle ! Retirant sa main lentement, il se plongea dans son café noir, profondément attrayant à la réflexion intense.

Il peut encore rester une chance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Lun 4 Juin - 14:30

Eilane n'avait finalement pas été mécontente de retrouver sa demeure, même si elle ne partageait qu'à moitié l'enthousiasme de Rémi.

Autrefois, j'aurais été en parfait accord avec vous... C'est parce que j'appréciais tout particulièrement cet endroit qu'il me fut un jour offert... Mais à présent...

Sa voix s'érailla.

Peu importe.

Elle se laissa emporter sans résistance jusqu'au salon d'hiver où Rémi l'aida à s'installer sur le canapé. Sa tête résonnait encore à cause de l'alcool qu'elle avait ingurgité, mais l'aura d'Ethan, volant au milieu des senteurs du plants de rosiers noirs, la calma et la détendit un peu. En cet instant, elle arrivait presque à apprécier de sentir sa présence sans en même temps en éprouver un chagrin si profond qu'elle aurait aimé mourir.

J'ai une elfe de maison. Mais... elle n'est pas qu'à moi... et j'aimerai autant qu'elle ne me voit pas dans cet état. Morgane seule sait ce qu'elle serait capable d'aller rapporter à son autre maître !
De toute manière, je lui ai donné congé pour la journée et la soirée... Je ne pensais pas avoir besoin d'elle.


S'imaginant que Rémi allait la laisser seule et fouiner dans tout le manoir à la recherche des cuisines, elle rajouta, un peu trop prestement :

Nul besoin d'aller préparer quoi que ce soit. Un simple tour de magie suffira.

Elle sortit sa baguette et fit apparaître sur la table basse deux tasses de thé à la cannelle.
Essayant d'oublier l'aura d'Ethan et l'absence de sa fille auprès d'elle, Eilane se laissa replonger dans les méandres de son passé.


-- Flashback --


Eilane se leva et fit quelques pas, tournant à présent le dos à Rémi.

Avez-vous la moindre idée de ce que signifie tout cela ? Avez-vous la moindre idée de ce que Lord Voldemort pense des échecs de ses serviteurs ?
Vous m'aviez été envoyé soit disant pour négocier, mais votre patron ne se gêne pas pour nous doubler en négociant de son côté avec l'autre camp...
Imagineriez-vous que Lord Voldemort apprécie ce genre de pratique ? Il n'est pas de ceux qui laissent impuni les trahisons ou les déconvenues...


Elle se tourna enfin vers Rémi. Son regard aux reflets d'ambre possédait en cette matinée une lueur de désarroi et d'inquiétude.

Je vous l'ai déjà dit, Rémi, nous pouvons offrir plus d'or et de gallions qu'il n'est possible d'en imaginer. Nous pouvons apporter gloire, richesse et puissance à celui qui s'alliera à notre cause. Il existe des trésors dont même votre patron n'a pas la moindre idée et que Lord Voldemort pourrait posséder, ou lui permettre d'acquérir d'un simple coup de baguette magique...

Sa main effleura le pendentif autour de son cou qui s'illumina à son contact, une douce chaleur émanain de la bille rouge sang qu'il renfermait.

Dites à votre patron qu'il peut encore choisir le camp des gagnants qui domineront bientôt notre monde...
Mais si son choix est déjà fait et qu'il se rallie au ministère... alors ce sera le camp des perdants dont il fera partie... le camp de ceux qui, bientôt, ne seront plus que cendres...


La voix de la semi-Vélane s'était endurcie, comme son regard. En cet instant, il était facile de comprendre qu'elle n'était pas juste un simple instrument de Lord Voldemort, mais qu'elle gérait cette guerre elle aussi en tant que chef. Bien entendu, elle commandait à un stade moins élevé que lui... mais les sbires (déjà nombreux) du plus grand de tous les sorciers se devaient de lui obéir car lorsque le futur Seigneur des Ténèbres n'était pas dans les alentours, elle représentait sa voix, ses oreilles et sa suprématie.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Rémi Holson
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 25
Age Roleplay + Sorts : 56 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 12 Juin - 14:52

Rémi Holson observa Eilane Snake de tout son long, belle, comme ci rien ne pouvait l’abîmer, étendue sur ce magnifique canapé. Le sorcier jeta un oeil à sa montre.

[***FLASH BACK***]


Il était 19 heures tout juste, les mois avaient passés, les négociations s’étaient étendues de Mars jusqu’au 17 Octobre, au soir, où Rémi venait de recevoir l’ordre formel de couper toutes négociations avec Lord Voldemort. Il était donc sur les quais de nouveau pour l’annoncer à Eilane, c’était sûrement la dernière fois qu’ils se voyaient à l’époque. Aussi belle que toujours, elle était arrivée, sans une touche de trop de maquillage, avec toute la classe qui était la sienne. Relevant des yeux désolés …

Mr Holson !

Silence Mercutio ! Je voudrais annoncer cette nouvelle à Miss Snake sans être interrompu, c’est important je vous assure. On risque de se faire un ennemi de taille ce soir, tâchez donc de vous tenir tranquille.

Rien à voir avec Miss Snake Rémi ! C’est Mme, son bébé arrive, le travail a commencé.

QUOI ?! Et vous ne le dites que maintenant ?!

Vous teniez absolument à prendre votre temps pour dire adieux à cette mangemort Monsieur …

Rémi soupira longuement, alors personne n’accorderait il jamais à Eilane l’estime qu’elle méritait à part lui ? Les hommes étaient parfois dénués de sens, cette mangemort était bien plus qu’une simple servante du Lord pour Rémi. C’était une amie avant tout autre chose. S’avançant vers elle sans sourire, il déposa un dossier sur le capot de sa voiture noire, saluant Eilane d’une rapide bise sur la joue.

Miss Snake, Je suis dans le regret de vous annoncer que les négociations prennent fins ici. Monsieur Slent en la personne de votre maître voit un danger potentiel pour son avenir, et il décide par conséquent de léguer l’île du Nord au ministère de la magie. Je, je suis désolé Eilane, j’aurais tant voulu que cela se termine différemment.

MONSIEUR HOLSON ! Le temps presse ! Les hommes de monsieur sont déjà en route pour capturer Mme !

OUI TAISEZ VOUS DONC QUELQUES MINUTES MERCUTIO ! Eilane ! Je suis désolé, le devoir m’appelle ! Miranda Slent va mettre au monde son enfant d’une minute à l’autre ! Si je n’y vais pas maintenant, ce bébé sera mis à mort ! Richard Slent est persuadé que cette enfant s’alliera un jour à ... Enfin qu'elle trahira la famille Slent, par conséquent il veut la tuer, je dois empêcher cela.

Jetant un regard profondément déchiré à Eilane, il se tourna sans attendre pour rejoindre Mercutio, dans le but de sauver une vie. Miranda l’avait déjà appelé trois fois mais il n’avait pas déccroché, trop obstiné par son amitié pour la semi Vélane qu’il aurait voulu conserver. Se tournant une dernière fois vers la Mangemort, il lui adressa un sourire chaleureux.

Bonne chance Eilane Snake. Votre nom à jamais restera secret aux oreilles de vos ennemis, soyez sans crainte, jamais je ne le dévoilerais à personne, et, j’espère que vous ferez de même.

Un dernier regard.


CRAC

[***FIN DU FLASH BACK***]


Lorsque Rémi releva les yeux, il se rendit compte qu’il était très tard, maintenant qu’il avait retrouvé son amie il n’avait pas envi de partir, mais il le fallait, Miranda allait encore faire appel à lui d’une minute à l’autre, probablement pour lui demander de surveiller encore une fois cette enfant qu’il avait sauvé le jour où il a abandonné Eilane pour la première fois : Ellana Silver. Mais il retrouverait Eilane, il savait comment la rencontrer à présent.

Je suis désolé Eilane, il est tard, je vais vous laisser, mais je repasserais vous voir une autre fois. Bonne soirée ma chère amie.

Se retournant, il n’imaginait pas qu’alors qu’il laissait Eilane dans son manoir, seule, elle venait d’être trahie elle-même par le bébé du 17 octobre 1972.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mar 12 Juin - 21:01

-- Début du flashback --


Votre patron se fourvoie, Rémi... Il va à sa perte s'il choisit le ministère et non pas le camp de Lord Voldemort, je vous avais déjà prévenu à ce sujet...

Et tout cela me rend triste, mon ami... Car la décision de Mr Slent signifie que la prochaine fois où nous nous reverrons, cela risque bien d'être dans de bien sombres circonstances...


Ou dans d'atroces souffrances...

Eilane laissait échapper ses craintes à demi-voix, observant d'un oeil méfiant les hommes de main de monsieur Slent en qui elle n'avait plus aucune confiance.

Soyez prudent, Rémi... Le monde change, il regorge de dangereux mystères et les ténèbres avancent parmi eux chaque jour... Prenez garde à ne pas vous trouver sur leur chemin où elles vont dévorerons sans que je puisse les en empêcher...

Les dernières pensées du jeune hommes réconfortèrent légèrement Eilane. Au moins ne la trahirait-il pas...

Adieu, mon ami... Puissent nos chemins ne jamais se recroiser car dans le cas contraire, je n'ose imaginer quel sort il vous sera réservé !

-- Fin du flashback --


Eilane leva des yeux implorant vers son ami, mais elle comprenait, et elle ne voulait pas l'obliger à rester auprès d'elle. Ils appartenaient à deux mondes différents, il en avait toujours été ainsi et elle n'en avait jamais réellement souffert... mise à part ce soir...
Ce n'était pas la même souffrance que celle qu'elle avait éprouvé auprès d'Ethan devant leur amour impossible, bien entendu... Elle n'avait jamais considéré Rémi que comme un ami... Mais ce soir, elle aurait aimé avoir un épaule sur qui pleurer, et de toute évidence, leurs différences faisaient que ce ne serait pas la sienne !


Oui il est tard, répéta-t-elle un peu amèrement. Et je devrais aller dormir. Repassez me voir à l'occasion, mon ami... Ma porte vous sera toujours ouverte ! [/b]

Elle se força à esquisser un sourire et le laissa partir. Mais elle ne se coucha pas cette nuit là, se contentant d'errer dans le manoir au milieu des auras mélées des deux seuls hommes qu'elle avait jamais aimé : le puissant mage noir et le défunt auror.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Sam 22 Sep - 9:47

Dans l’une des chambres du manoir Snake deux grands rideaux de soie blanche volaient poussés par le vent, ondulant lentement, claquant sèchement au contact des courants d’air. La température baissait en flèche, jusqu’à ce que tout dans la pièce soit entièrement froid. Les rideaux s’écartèrent lentement pour laisser entrer une forme étrange, qui sillonna lentement le sol sous forme de brume avant de remonter lentement au dessus de la personne qui dormait dans cette chambre. Une boule s’échappa de la brume, un peu comme une tête et celle-ci vint frotter la nuque de la semi vélane endormie. Lentement, de l’invisible le visible refit son appariation. Plus que la tête, un corps se dessina lentement, très lentement, et tout doucement la brume prit une couleur, une texture. La boule en forme de tête continua son approche, jusqu’à ce que les lèvres qui apparurent ne soient plus qu’à quelques millimètres. La forme brumeuse prit alors entière consistance, Lord Voldemort embrassa le cou d’Eilane Snake. Il y avait tellement longtemps qu’il n’était pas venu pour la voir dormir. Elle frissonna, et cela créa en Voldemort une étrange sensation. Un être normal aurait fermé la fenêtre, mais celui-ci la laissa ouverte, comme si la voir trembler ainsi créait un lui une drôle de fascination. Faisant venir une chaise de l’autre bout de la pièce à son séant, il se posa aux côtés de la belle créature endormie, et avança une main tremblante vers son visage, lentement, très lentement. Alors qu’il aurait en temps normal posé sa main sans hésiter, il resta la main à quelques centimètres de la peau de la vélane pendant plus de cinq minutes. Il la posa. Glissant lentement sur le front d’Eilane comme un voile léger jusqu’à sa joue, jusqu’à son cou, à ses épaules. Puis sa main continua sa traversée jusqu’aux hanches de la semi vélane sur lesquelles il posa son membre à plat. L’autre main venant se poser sur le matelas, juste face à Eilane, il quitta sa chaise et s’accroupi devant elle, de sorte à avoir les yeux pile dans les siens lorsqu’elle les rouvrirait.

Tu es si forte et pourtant tellement vulnérable …
Ô Eily, en si peux de temps j’aurais eu le temps de mettre vingt fois fin à ta vie.


Un léger rictus s’afficha à cette idée, mais il n’était pas là pour ça, il ne savait vraiment pourquoi il était là en fait …Il souffla sur le front de la vélane un souffle si glacial qu’elle en ouvrit les yeux aussitôt, comme ci Voldemort venait de lui passer un glaçon sur le corps. Il la sentit frissonner de nouveau avec délectation, et, sans attendre, il lévita lentement dans la pièce jusqu’à être au dessus du lit d’Eilane.

Bonsoir Eily.

Il émit alors un petit rire plein de fourberie, qui soulignait bien le plaisir qu’il prenait à jouer avec elle aussi tôt que cette nuit là. Puis, du plafond il descendit lentement, très lentement, pour se retrouver au dessus d’Eilane, toujours lévitant, et planter son regard violemment dans le sien, de telle sorte qu’elle ne trouverait plus la force de s’en détacher. Plus loin encore, il viola toutes les frontières et s’enfonça dans sa tête, dans l’espoir d’y saisir ses pensées. Les rideaux s’agitèrent de nouveau, le froid était intense.

Quelle belle soirée n’est ce pas ?

Dit il tout en continuant de l’écraser d’un pouvoir puissant, et pourtant qui donner à Eilane un goût de désir, un goût de convoitise intense. Voldemort alla jusqu’à lui projeter des images dans la tête, des images de leur jeunesse, certains moments qu’elle n’aurait pas oublié … Il poussa, encore plus fort dans son esprit, à tel point qu’elle le voyait à la fois jeune, et à la fois sous son apparence normal. Malheureusement l’occlumencie d’Eilane barrait un peu le chemin à Voldemort. Il poussa encore une fois, animé par la résistance, sans doute provisoire, de la semi vélane à son intrusion …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Lun 24 Sep - 19:32

Quand Eilane s'était couchée, cette nuit-là, Salem roulé en boule à ses pieds, Nagaraja serpentant autour de son lit et Epytus profondément assoupi sur son perchoir, rien ne présageait que Voldemort allait, à un moment ou à un autre, passer le pas de la fenêtre...
Mais elle l'avait laissée entre-ouverte, comme elle le faisait presque chaque nuit, dans l'espoir infime qu'il lui rendrait visite, qu'il viendrait l'observer dormir à la dérobée...

Et cette nuit-là, des ténèbres de son sommeil, il avait surgit comme le spectre d'un passé révolu...

Une fine brume s'était engouffrée dans la chambre, parsemant de son aura chaque objet, chaque meuble, chaque chose qu'elle y effleurait.
Et Eilane, dans ses songes, avait ressenti sa présence comme une bénédiction à laquelle elle n'osait plus aspirer. Encore endormie, la belle avait alors murmuré mentalement, sentant la brume balayer ses cheveux comme une caresse avant même que Lord Voldemort ne se matérialise pour de bon.

Oh mon amour, je savais que tu viendrais...

Comment avait-elle eut la présence d'esprit de cacher ces quelques mots qui auraient pu faire tant de ravages, elle aurait bien été en mal de l'expliquer, elle qui n'en était pas même encore au stade du réveil... Mais certaines choses ne s'expliquent pas, tout comme la phrase qu'elle rajouta à voix haute n'avait autre explication que celle d'être toute droit venue du roman qui avait glissé au bas de son lit avait même qu'elle se soit assoupie...


"Je veux rester éternellement auprès de toi..."

Puis ses grands yeux verts d'ambre s'étaient ouvert sur la scène alors que Voldemort avait enfin prit consistance et dans son esprit se mélangèrent - avec une étrange intensité douloureuse - souvenirs, réalité, et bribes du rêve dont elle avait été si doucement extirpée...

Toute perdue qu'elle était à la contemplation de l'être aimé, en lévitation au dessus d'elle, le visage de Tom Jedusor se superposant à celui de Lord Voldemort, Eilane avait rabattu les couvertures, frissonnant, dans son simple déshabillé, sous le froid que le Seigneur des Ténèbres avait laissé s'installer dans la pièce.
Puis elle s'était redressée, chancelante, avant de s'asseoir sur le rebord du lit. D'un geste tendre, simple, elle avait alors désigné à Voldemort le matelas, à côté d'elle, que son corps avait eu le temps de réchauffer quelques instants auparavant, espérant qu'Il viendrait la rejoindre et s'y installer à ses côtés.


HJ Vive Dracula Wink HJ

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Ven 5 Oct - 18:23

Voldemort descendit lentement de sa hauteur pour se retrouver petit à petit à côté d’Eilane qui lui tendait le bras pour qu’il prenne place. Un regard intense, brûlant, le mage noir hésitait à se poser là, il faisait mine de s’y résoudre …Aussi il ne se posa pas complètement aux côtés d’Eilane, tendant lentement sa main, caressant de ses longs doigts fins le visage de la sorcière, descendant sa main jusqu’à son coup pour créer une étreinte sur celui-ci d’une force étranglante. Rapprochant le visage de la semi vélane à lui il frôla ses lèvres rouges et sans aucun goût de résistance. Quelle appréciable soumission. Un sourire élargit alors ses lèvres, un sourire qui se réduit à peine quand quelques paroles qui avaient été prononcées lui revinrent à l’esprit.

"Je veux rester éternellement auprès de toi..."

Eily, …
Ô Eily ! Crois tu seulement que j’aurais eu la faiblesse de t’en laisser le choix, crois tu seulement que j’aurais eu l’idiotie de ne pas te forcer à rester. Tu m’appartiens, tu n’as pas le choix Eily. Oh que non.


Tout en disant cela, le sorcier avait remonté un de ses doigts jusqu’à la lèvre inférieur de la mangemort qu’il se gardait d’approcher plus que de simple frôlements, en dehors de ses mains, il la regarder lentement succomber, boire ses paroles au fur et à mesure qu’il parlait. Mais n’était il pas non plus enivré par l’aura de séduction que libérait Eilane ? Il se releva alors sèchement dans une rotation vive à travers les airs, puis il tira Eily du lit pour la plaquer sur un des murs de la pièce. Sifflant à présent comme un serpent excité par sa proie, Voldemort enfonça ses yeux plus loin encore dans l’esprit d’Eilane, avant enfin de se décider à l’embrasser tendrement, plantant une fois pour toute un poignard empoisonné dans le cœur de sa victime. Sentant son corps frémir, trembler, il continua de susurrer quelques mots à la semi vélane, prise au piège, entièrement liée à Voldemort comme une simple marionnette.

Après toutes ces années, après toutes ces choses qui nous ont éloignés. Après cette, trahison !

A ces mots Lord Voldemort secoua Eilane, toujours adossée au mur de ses longs bras fins mais forts, tout en se délectant de la souffrance que lui infligeait son intrusion à l’intérieur même de son esprit. Il était si bon de se sentir à ce point puissant, de contrôler les moindres pulsions de la vélane, d’entrer en son corps comme un esprit se réincarnant, et peut être pour y trouver la vie… Il la secoua plus fort encore, une nouvelle fois.

Mais je ne tolérerais pas un seul faux nouveau pas de ta part Eily, plus un seul, et quand j’aurais mis un terme aux derniers éléments me rappelant ta trahison, je te promet, Eily, ô oui je te le jure, que plus jamais tu n’auras la chance de pouvoir te détourner de moi.

Il la força à le regarder dans les yeux. Etait il en train de la sermonner ? Lui promettait il vengeance ? Ou cherchait il simplement à se convaincre qu’il n’était pas là ce soir par amour … ? Il retourna Eilane de contre le mur et la bouscula sur une table, toujours maître d’elle, comme si elle n’était plus qu’une simple poupée de porcelaine, conçu pour assouvir sa soif de haine, sa soif de vengeance, son amour étouffant et profondément douloureux.

Quand cesseras tu enfin de me tourmenter, quand me laisseras tu enfin libre ?

Mais il avait caché cette question, premièrement par peur qu’elle imagine qu’il ne voulait plus d’elle, secondement par peur qu’elle l’abandonne vraiment, il le voulait mais ne le voulait pas. Voldemort lui envoya un petit à-coup de plus. Il respirait fort, sifflait, possédé par les charmes intenses de son objet, de sa personne. Il se sentait petit à petit palpiter de la sentir frémir ainsi, prisonnière de ses mains. Il lui redonna un baiser, toujours à moitié ce qu’il fut, et ce qu’il est. Il demeura calme un instant, la fixant droit dans les yeux, mais cette fois d’une tout autre lueur que celle qui l’habitait auparavant …


Eily …

Voldemort devint aux yeux de la vélane presque uniquement ce qu’il fut, se laissant tomber totalement. Mais bien vite Voldemort chassa ce qu’il fut pour ce qu’il est, et se révolta petit à petit de nouveau, redevenant sournois, déchaînant sa violence sur Eilane avec plus de force que jamais. Il lui prit un poignet et remonta le long de celui-ci jusqu’à sa main, dans laquelle il fit une entaille, juste par plaisir de la voir grimacer à cette douleur inattendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Mer 7 Nov - 12:48

La grimace s'échappa bel et bien de son visage, mais ce fut la seule marque de douleur ou d'amertume qu'elle se permit d'offrir au plaisir du Seigneur des Ténèbres.

Pourtant ses paroles avaient fait bien plus de ravages que ses actes. Aborder le sujet de sa fille dans un moment pareil, dans un endroit pareil, était l'une des choses les plus cruelles qu'il ait eu l'audace de lui faire. Mais Eilane n'avait pas bronché, bien décidée à ne pas lui donner la joie de voir sur ses joues les larmes d'une mère sur le point de perdre son enfant, sur le point de le voir mourir par la main de l'homme qu'elle aimait et aimerait toujours.

Le sang s'écoulait le long de son poignet, et, goutte à goutte, tombait sur le sol, tachait le plancher, imprégnait de son odeur âcre la chambre, témoin des ébats d'un couple plus qu'ambigu.

Enfin, la cadence ralentit et Eilane émit un long soupir, mélange de décontraction et de soulagement.

L'aura du Seigneur des Ténèbres se fît moins incisive. Elle s'éloignait tout doucement, comme s'il en avait fini de ses assauts.

Eilane ferma un instant les yeux, laissant cette fois s'échapper des larmes qui n'avaient rien à voir avec la peur, la douleur, la souffrance ou la trahison.
Relâchée par le Seigneur des Ténèbres, elle s'effondra sur le sol où les quelques gouttes de son sang qui s'étaient écoulées de sa main avaient formé une petite flaque rougeâtre.

Quand ses paupières se rouvrirent, quand elle reprit conscience du lieu, du temps et de son propre corps, Voldemort avait disparu.
Elle était seule...
Seule...

Elle se releva tant bien que mal, ressentant avec douleur la moindre parcelle de son corps malmené si peu de temps auparavant par le Seigneur des Ténèbres et se dirigea difficilement jusqu'à son lit où elle s'allongea, ne prenant même pas la peine de tirer les couvertures jusqu'à elle.

Elle s'endormit ainsi, l'esprit traversé de rêves tous plus étranges les uns que les autres.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Ven 29 Fév - 11:34

A cette nuit là avaient cédé d'autres nuits, aux rêves tous plus troublants les uns que les autres. Puis d'autres matins et d'autres journées où Eilane avait commencé à sentir son corps changer, son coeur aussi...

Et enfin, dans les circonstances les plus absurdes, les plus improbables, elle avait compris... et cette compréhension l'avait submergée... Elle s'était retrouvée à la fois émerveillée et terrifiée de devoir assumer cette nouvelle réalité : elle était une fois encore enceinte, et aucun doute ne pouvait être permis quant à l'identité du père...

Finalement revenue de ses périples hôteliers, elle s'était laissée tomber sur une chaise de la salle à manger, incapable de remettre ses idées en ordre... Malah s'était occupée d'elle ce jour-là et ce ne fut que le lendemain matin, quand l'aube s'était levée, qu'Eilane avait vraiment commencé à réaliser où l'avait menée cette nuit, si particulière, où Voldemort lui avait rendu visite dans son propre manoir...

---


Et de nouveaux les jours et les mois avaient repris leurs danses implacables, et de nouveaux l'anneau à son doigt avait masqué la vérité aux yeux du monde, et aux yeux de celui avec qui elle aurait tant aimé la partager...
Mais elle ne pouvait se résoudre à lui avouer... Trop d'incertitudes demeuraient en elle : quant aux réactions de Voldemort quand il saurait, quant à ses propres réactions, à elle...
Car depuis le début de cette grossesse, elle ne se sentait plus totalement elle-même...

Décembre avait fait place à Novembre, Janvier à Décembre, et ainsi de suite, jusqu'à ce que Février touche à son tour à sa fin...
Mars... Ce mois avait une symbolique toute particulière et Eilane ne s'en sentait que plus désemparée encore...

---


C'était un samedi matin sombre et humide. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, Eilane fut contente de réaliser qu'elle n'avait pas à aller travailler aujourd'hui, même si la journée n'allait sans doute pas moins en être épuisante...
Elle se leva, attrapa une robe de chambre et s'emmitoufla dedans. Elle avait l'impression qu'un froid coriace avait envahi toute la maison.
Sur sa table de chevet se trouvait, à côté de la lettre de celui qui allait lui rendre visite dans quelques heures, un petit calendrier qu'elle utilisait à présent pour compter les mois et les jours de grossesse. Elle tourna la page et vit avec amertume la date : 1er Mars 2008.
10 jours plus tard, ce serait l'anniversaire de la naissance de Cassandra.
Où était-elle à présent ?
Eilane savait que si Voldemort avait un jour réussi à mettre la main sur elle, il ne se serait pas privé de le lui faire savoir. Ainsi avait-elle au moins une certitude : Cassie était toujours en vie !

Eilane ne prit même pas la peine d'appeler Malah pour se faire apporter le petit-déjeuné, elle se doutait qu'un repas l'attendait déjà dans le salon d'été, au premier, à quelques pas seulement de sa chambre...
En effet, Malah était en service chez son autre maître. Un véritable aubaine, vu la visite qu'elle avait prévu de recevoir ce jour-ci.

Mais une troublante envie s'empara d'elle.
Oubliant ses projets, elle marcha jusqu'à la pièce d'où provenait le délicat fumet des oeufs au bacon, satisfaite de voir que depuis qu'elle avait dépassé le troisième mois de grossesse, ces odeurs ne l'insuportait plus, bien au contraire.
S'emparant de sa baguette magique qui était resté posé sur le fauteuil en osier, elle dessina un petit cercle dans les airs, formula mentalement quelques mots et vit son petit déjeuner disparaître de la table où Malah l'avait entreposé.

Eilane descendit quatre à quatre les marches de la vieille maison, arpenta le long couloir et se retrouva enfin dans le salon d'hiver. L'Aura d'Ethan y voletait toujours vaguement, quelque part au milieu des senteurs fleuries, et Eilane s'en sentie rassérénée...
Elle avait tellement l'impression de ne plus être elle-même par moment, ces derniers temps, que se plonger entièrement dans l'Aura de son ancien amour lui semblait encore être le meilleur moyen de redevenir, ne serait-ce qu'un instant, elle-même.

Le petit déjeuner, comme elle l'avait escompté, se trouvait sur la petite table à côté du jardin, mais elle l'ignora encore, malgré son ventre qui criait famine pour deux.
D'un pas hésitant, elle s'avança jusqu'au rosier noir qui paraissait avoir triplé de volume depuis la dernière fois où elle était venue dans cette pièce (il faut dire qu'habituellement, elle évitait au contraire d'y entrer !).


Bonjour mon amour, murmura-t-elle, une fois accroupie aux pieds du rosier, en effleurant la terre de ses doigts pâles.

Un sourire larmoyant se dessina sur ses lèvres. Que c'était bon de sentir sa présence, même si ce n'était qu'un rêve, un mensonge qu'elle se soufflait à elle-même...

J'ai quelque chose à t'apprendre...

Si elle ne pouvait le dire à personne, au moins pouvait-elle révéler son secret à Ethan... Les morts parlaient rarement, aussi lui aurait-il été difficile de révéler quoique ce soit... Et puis elle savait qu'il ne la trahirait pas... Jamais il ne l'avait trahie... Jamais !

J'attends un second enfant, Ethan... Notre Cassandra va avoir un petit frère...

Elle n'avait pas même eu besoin de voir de médicomage (ou même d'apprentie médicomage) pour le savoir cette fois... C'était comme si elle était connectée mentalement en continue avec l'enfant qui grandissait en elle...

Oh Ethan, pourras-tu un jour me pardonner ? Je t'ai aimé de toute mon âme, et je t'aimerai toujours... Mais mon amour pour Tom a été plus fort... Et c'est son fils que je porte...

Eilane sentie quelques larmes rouler le long de ses joues. Peu lui importait. Aujourd'hui, elle livrait à elle-même peut-être encore plus qu'à Ethan ce qu'elle avait tu pendant trop longtemps...

"Ne cesseras-tu donc jamais de pleurer sur ton sort, Eily ? Cet enfant tu l'as souhaité bien plus que tu n'as jamais désiré l'immonde Cassandra... Admets au moins cela..."

Le pendentif s'était illuminé tout à coup, brûlant la peau d'Eilane autant qu'il agressait son coeur. Il était resté si longtemps muet que ça paraissait même étrange, lui qui ne cessait de réprimander Eilane dès qu'elle se permettait de songer à sa fille !

Dans le lointain, des coups, frappés par un vieil homme pour qui Eilane avait levé le voile magique du manoir, retentissaient contre la porte.

Déjà ?

Le charme se rompit, l'aura d'Ethan s'évapora légèrement, le pendentif redevint inerte. Eilane se releva et essuya ses yeux embués.
Un peu honteuse d'avoir choisi cet endroit si emprunt de l'esprit de Voldemort pour recevoir son ancien professeur, elle retraversa en sens inverse le long couloir, arriva dans le vaste hall d'entrée et tourna la poignée de la porte. Un sourire forcé se dessina sur son visage quand elle aperçut la silhouette barbue du vieil homme.


Bonjour professeur.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Albus Dumbledore
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 40
Age Roleplay + Sorts : Plus de 100 ans + sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau - Communion Clairvoyante - Charme Oral - Occlumencie - Légilimencie
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Dim 16 Mar - 10:32

Trouver le sommeil.
C’était alors la principale préoccupation d’Albus Dumbledore alors qu’il ne parvenait plus à fermer l’œil. Il avait beau fouiller dans ses souvenirs, remuer les livres pour trouver la réponse, aucune chose ne lui sautait aux yeux comme il l’avait espéré deux nuits durant. Ne trouvant rien à Poudlard, le vieil homme se leva une nouvelle nuit de son lit, sans dire quoi que ce soit. D’un geste de baguette il fit apparaître un mot sur son bureau expliquant qu’il est parti pour faire des recherches. Le papier n’en révèle pas plus, Albus laisse comme à son habitude voler un voile de mystère sur ses actes.

Le QG de l’Ordre du Phénix.
Le second lieu dans lequel il sait qu’il aura des réponses. Avec espoir il s’aventure dans plusieurs pièces observe les choses, il lit d’autres livres à la moitié de la nuit. Mais soudain, un murmure caresse doucement ses oreilles, un petit vent frais le fait se tourner vers la porte du lieu où il se trouve. Il connaît cette voix, mais il sait que l’individu qui lui murmure alors n’est pas sur les lieux, c’est la communion qui est à l’œuvre. Le vieux sorcier ouvre la porte et marche lentement jusque là où l’a commandé la voix, il s’arrête instinctivement devant un objet magique, un objet qu’il connaît bien …

Mais bien sur …

Albus fait un pas vers le calice de l’Ordre.
Tous les noms gravés, dont le sien, sont très distincts, très marqués ! Certains bien sur, depuis l’offensive mangemorte à l’allée des embrumes ont disparus. Il les lit un par un du haut de ses lunettes en demi lune, tous avec attention et il passe même celui d’une vieille amie …

Mais ? Il n’y est plus !

Albus revient en arrière et tente de comprendre.
Le nom est réapparu, il se tord, se déforme étrangement sous son regard, parfois il disparaît complètement alors qu’à d’autre moment le nom est plus marqué que les autres. Le vieil homme sent que la réponse n’est plus très loin et il sait désormais à qui poser les questions.

Eilane Snake …

C’est ainsi qu’il demanda audience à une ancienne élève.
Calmement, quelques jours plus tard, alors qu’il avait retrouvé un peu de sérénité et de sommeil (qu’à cela ne tienne Albus n’a cependant jamais été un gros dormeur), le sorcier trouva dans ses placards de Poudlard cette vieille tunique rouge qu’il n’avait pas enfilée depuis longtemps. Il la passa et attacha le bout de sa barbe avec un anneau d’or. Une fois son chapeau disposé sur sa tête recouverte de longs cheveux blancs, Albus se dirigea vers la cheminée qui l’emmena loin de l’école. Une fois hors de l’enceinte, le mage blanc transplana jusqu’au lieu indiqué par Eilane. Cet endroit respirait la mort et l’air était aussi nauséabond pour Albus que celui d’un cimetière. Il ne traînerait pas dans les parages. Ici, toute l’amertume de la vie d’Eilane était agressive, répulsive, à chaque seconde le directeur de Poudlard sentait des vagues de peine, le transperçant comme des poignards de fer rouge. Il prit sur lui pour frapper à la porte, malgré l’odeur de mort qui régnait plus encore près de l’entrée. Eilane vint lui ouvrir, la mine pâle.


Bonj…

Albus tourna sèchement la tête.
Comme si quelque chose venait de le gifler. Posant une main sur son front, le sorcier reprit un peu ses esprits et chercha un moyen d’écarter de lui quelques fantômes de cette maison. Alors qu’il se concentrait à nouveau, la baguette d’Albus s’illumina lentement, berçant la pièce dans laquelle il venait d’entrer dans une certaine lumière d’été, dans une ambiance plus chaleureuse. Un petit sourire au coin des lèvres, même s’il n’avait pas envi de rire, indiqua qu’il était tout de même assez content de voir une vieille connaissance.


Bonjour Eilane. Je peux ?

Albus s’aventura un peu plus loin dans la maison, à la suite de la maîtresse des lieux bien sur, puis il s’installa dans un fauteuil là où Eilane le lui indiqua. La lueur qu’Albus avait créée grésillait parfois, comme si une puissance inconnue tentait de la repousser mais le sorcier ne s’en préoccupait plus, trop concentré à présent sur la conversation.

Vous avez une idée, sans doute, des raisons qui m’ont poussé à venir ici n’est-ce pas Eilane ?

Puis levant un regard énigmatique vers elle, il reprit un ton plus professionnel, tout en laissant paraître une chaleur vocale qui lui était propre.

Tu es sans doute au courant de l’incident mangemort de l’allée des embrumes ?


Dernière édition par Albus Dumbledore le Sam 29 Mar - 11:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Lun 17 Mar - 15:31

La réaction en chaîne qui avait eu lieu lorsque les yeux vert-ambré d'Eilane s'étaient posé sur Albus Dumbledore n'avait eu pour effet que de la troubler plus encore qu'elle ne l'était déjà en ouvrant la porte.

Si le pendentif, bien entendu, avait répandu un peu de son aura malfaisante autour de lui à l'apparition de l'ancien professeur de métamorphose, c'était du fond d'Eilane elle-même qu'était venu la puissante haine nauséabonde qui s'était extirpée de son être et était venue brusquement gifler le calme de Dumbledore...

Du fond d'elle-même, oui, mais pourtant cela ne venait pas réellement d'elle...
C'était comme si l'enfant qui grandissait en elle avait une nouvelle fois fait part de son mécontentement !

Eilane s'efforça de respirer doucement. Elle ne tenait pas à avoir un nouveau vertige comme cela avait été le cas au département des Mystères quelques jours auparavant !


Je dois rester calme... Il ne doit pas savoir...

Mais elle n'ignorait pas que Dumbledore réussirait facilement, comme toujours, à la percer à jour. Et ce fut avec une sourde inquiétude qu'elle l'invita d'un geste poli à pénétrer dans le manoir.
Puisqu'un copieux petit déjeuner attendait toujours dans le salon d'hiver, ce fut là qu'elle le fit s'installer, légèrement rassérénée par l'aura latente d'Ethan qui régnait encore et toujours légèrement dans la pièce.

Interloquée par le vouvoiement de Dumbledore, elle ne répondit pas immédiatement à sa question. Jamais jusqu'à présent son ancien professeur n'avait fait preuve d'une telle froideur à son égard. Il essayait plutôt de se montrer proche d'elle habituellement, comme s'il voulait l'amadouer... Mais là, il semblait que la discussion ne se déroulait plus entre deux anciennes connaissances, mais bien entre deux ennemis. Ce qui ne fit que la rendre encore plus mal à l'aise.


Je ne suis pas certaine de savoir, non...

Elle détesta entendre sa voix trembler. Elle qui savait autrefois tellement bien se maîtriser perdait à présent si facilement son contrôle que ça en devenait navrant !
Mais déjà Dumbledore reprenait la parole, réutilisant un ton plus familier qui réussit à mettre Eilane davantage en confiance...
Pourtant, la question du vieil homme n'avait rien d'amicale et la semi-Vélane la perçut comme une douche froide.


Je l'ai appris par les journaux...

Comment pouvait-elle paraître crédible, elle que Dumbledore savait normalement si proche de Voldemort ?
Pourtant, Eilane n'avait réellement rien su de cette attaque avant que la gazette n'en parle. Et lorsqu'elle avait ouvert son journal et découvert ce qui s'était passé, les larmes avaient tant coulé, la colère avait tant jailli de son coeur que le journal s'était bien vite retrouvé en miette, victime d'une de ses crises passagères...

Pourquoi ne m'a-t-il rien dit ? Pourquoi m'a-t-il tenue à l'écart ?

Elle baissa son regard qu'elle s'évertuait, depuis le début de la conversation, à poser ailleurs que directement sur Dumbledore, ne tenant pas à ressentir une nouvelle fois la haine que l'enfant avait fait naître en elle un instant plus tôt...


J'aurais voulu pouvoir faire quelque chose...

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Albus Dumbledore
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 40
Age Roleplay + Sorts : Plus de 100 ans + sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau - Communion Clairvoyante - Charme Oral - Occlumencie - Légilimencie
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Sam 29 Mar - 11:37

Albus aurait voulu feindre un trouble soudain.
Son visage, toujours aussi figé par le mystère n’exprimait rien d’inhabituel, mais son regard, ses yeux si explicites habituellement devinrent plus gros, plus brillant. Le mage blanc tentait de ne pas imaginer une seule seconde qu’Eilane ait pu ne pas être au courant de toutes ces horreurs, pourtant, rien n’y faisait, la sincérité apparente de la mangemort en face de lui ne suffisait plus. Trop de mensonges, trop de cachotteries, Albus en avait assez de feindre l’évidence avec Eilane. Il aurait bien reprit plus brutalement, se montrant plus agressif dans ses propos, seulement, … Albus était bien décidé à rester calme et en un rien de temps, il n’était même plus apte à s’emporter, tant toute forme de colère ou avait disparu aussi subitement qu’il avait à nouveau posé les yeux sur Eilane. Pauvre femme. Etait elle seulement responsable de quoi que ce soit ? Une victime du miroir aux alouettes, comme tous les autres. Peut être même plus ? Ne l’avait elle pas en partie créé ce miroir ?


Tu n’es pas certaine ? Eilane ouvre les yeux, une telle chose est impossible, ton excuse n’est pas recevable. Les journaux ne t’apprendront jamais rien de Voldemort, nous le savons aussi bien toi que moi. As-tu peur de quelque chose ? Serais tu alors incertaine dans tes positions ? La dernière fois que nous nous sommes vu, tu semblais plus sure de toi pourtant …

Et cela avait été lâché comme un boulet de canon.
Si la compassion n’était plus une arme face à Eilane, Albus allait tenter de la faire douter, si bien, au moins jusqu’à ce qu’elle se trahisse ou qu’elle se décide directement à tout lui avouer. Albus sortit aussi de nulle part une feuille, sur lesquels figuraient des noms, beaucoup de nom pour n’être qu’une liste de course.


Ces gens sont les innocents qui sont morts lors de l’offensive de Voldemort. Eilane, si tu avais vraiment voulu faire quoi que ce soit, ne le nie pas, tu aurais pu. Je croirais toujours en ta grande force, je sais que tu as le pouvoir, mais as-tu seulement déjà songé à ton servir ? Je parle de ton vrai pouvoir Eilane, celui dont Voldemort, chaque jour, est victime. Le maintenant dans cette constante ra…

Albus sentit une étrange force lui tourner autour.
Il essaya, mais il ne parvenait plus à parler. Saisissant une tasse de thé devant lui, il en avala quelques gorgées. Essuyant son front ruisselant de ses mains moites, le sorcier se rendit compte qu’il venait de dépenser une énergie folle, plus que la normale à repousser une aura qui se voulait persistante. Il n’y avait qu’un seul monstre, qui créait cela en lui.


Eilane est il ici ?

La question était claire et dénuée de sous entendus.
Alors qu’Albus avait tenté de raisonner une fois de plus son ancienne élève, quelque chose l’avait bousculé hors de la partie. Le mage tenta de détecter à nouveau les émotions d’Eilane, mais rien n’y faisait, il ne sentait plus de peine ni de colère, il n’avait plus aucun contact avec elle. Un mur s’était élevé brusquement, le même mur qu’élevait Voldemort face à lui. Eilane en tant normal n’avait pas ce pouvoir.


Bien sur qu’il est ici …

Albus redressa ses lunettes sur son nez.
S’avançant vers Eilane, il se teint immobile un instant face à elle. Son regard brilla d’un nouvel éclat, d’une nouvelle lueur, une lueur de terreur. Se reculant lentement, la mage blanc se recula de la vélane le plus possible, peut être pour reprendre ses esprits, mais aussi pour se protéger. La baguette d’Albus sembla crépiter étrangement.


Mais qu’as-tu fait Eilane ?...

Il ne bougea plus.
Albus savait pertinemment qu’elle comprendrait ce qu’il venait de découvrir. Il y avait ce collier, bien sur, mais cette fois ce n’était pas lui, la présence qu’il ressentait était véritable, dissimulée en partie par celle d’Eilane, mais hélas trop peu pour ne pas être détectable. Le directeur de Poudlard resta stoïque, prudent. La discussion allait encore s’endurcir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Dim 30 Mar - 20:57

Le malaise ne faisait qu'augmenter chez Eilane, et quand elle comprit que, bien entendu, Dumbledore ne la croyait pas, elle sentit son coeur s'accélérer tellement que tout son corps se crispa d'angoisse.

Ai-je seulement une chance que vous ayez foi en mes affirmations ? Ou mon procès d'intention est-il joué d'avance, professeur ?
Tom m'a mise à l'écart depuis la naissance de... de Cassie...


Ses yeux s'embuèrent, mais elle tint bon.

Il ne me fait plus confiance ! Plus assez pour me mettre au courant des actions qu'il commandite en tout cas !

Son regard se posa sur le parchemin où était noté le nom des innocents qui avaient péri durant l'attaque de Londres et cette fois les larmes s'écoulèrent le long de ses joues... Comment pouvait-il penser qu'elle ai été au courant et qu'elle ait laissé faire ?
Il y avait encore quelques années, elle aurait participé au massacre, c'était vrai... Mais tant de choses avaient changé depuis...
ELLE avait changé !


Je suis désolée...

Sa phrase ne fut qu'un murmure étouffé. La tête lui tournait et la nausée semblait sur le point de l'emporter. Chose plutôt troublante et désagréable étant donné qu'elle n'avait plus ressenti cela depuis la fin de son troisième mois de grossesse !

J'essaie de me servir de ce pouvoir, si, mais pas comme vous l'imaginez...

Les mots ne dépassèrent pas le seuil de ses pensées... Dumbledore avait changé d'attitude et Eilane parut soudain totalement désarçonnée.

"Eilane est il ici ?"

Machinalement, Eilane agrippa le pendentif et le serra dans ses doigts, comme pour le faire taire, comme pour étouffer son cri... Mais l'objet était froid, inerte. Alors elle comprit. Soudain prise de terribles spasmes d'angoisse, elle sut que l'aura que Dumbledore sentait n'était pas celle de Voldemort, mais seulement celle du bébé !

Non... Il n'y a personne d'autre que nous deux... J'ai pris des précautions pour qu'Il ne puisse pas venir tant que vous ne serez pas reparti !

Sa vision semblait commencer à se brouiller. Une furie essayait de s'échapper d'elle-même, de s'extirper de son corps...

"Bien sur qu’il est ici …"

Non... Non...

Elle n'arrivait plus même à parler haut et fort, tout ce qu'elle disait se transformant en murmure...
Une douleur atroce lui traversa le bas ventre et elle lâcha le pendentif, ne pouvant s'empêcher de poser les mains là où devait nicher l'enfant...


Non... Pas ça... Pas maintenant...

"Mais qu’as-tu fait Eilane ?..."

Les yeux vert-ambré d'Eilane s'agrandirent d'horreur... Il avait compris...

Par Morgane, ayez pitié de nous !

Alors qu'elle essayait de chercher ses mots, une nouvelle douleur fulgurante la secoua et la fit s'effondrer sur le sol, à genoux devant son ancien professeur, comme en position de prière. Luttant toujours contre la volonté du bébé qui essayait de s'imposer, Eilane leva enfin les yeux vers Dumbledore... Des yeux implorant, terrifiés, où ne se lisait plus aucun autre sentiment que celui d'une mère cherchant à protéger son enfant...

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Albus Dumbledore
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 40
Age Roleplay + Sorts : Plus de 100 ans + sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau - Communion Clairvoyante - Charme Oral - Occlumencie - Légilimencie
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   Sam 12 Avr - 18:11

Tout vira en instant à l’horreur.
Albus tenta de ne pas ressentir ce trouble, cette angoisse mais elle était si puissante qu’elle s’emparait de lui également. Quelque chose avait une violente envie de lui faire du mal et ce n’était pas plus loin qu’Eilane, à l’intérieur d’elle-même ! Un enfant pouvait il vouloir s’en prendre à lui ? Albus ne voulait pas y penser un seul instant, l’innocence lui était un principe cher cela dit … Etait ce réellement un bébé que, la femme, non, la mère à genoux devant lui portait au creux de ses entrailles ? Albus hésita à relever Eilane, à lui tendre la main pour l’aider mais les choses auraient été pires encore, aucun des fantômes habitant Eilane ne l’aurait laissé la toucher, pour aucun acte de compassion, ni aucun acte de pitié.


Tu n’as choisi que le mal et encore une fois, lorsque tu peux enfin choisir de nouveau tu replonges en plein dedans.

Albus avait alors un air plus ferme et plus inquiet à la fois.
La partie qui allait commencer à présent relèverait de bien des choses, mais aucunement de plaisir. La mage blanc pensa à l’ordre, qu’allaient ils tous dire en apprenant une telle chose ? Eilane pourrait vite devenir la cible majeure de bien des fous. Plus qu’une simple trahison, en l’invitant ici dans son état actuel, elle l’avait impliqué malgré lui dans son malheur. Albus allait il être contraint de mentir ? Etait ce une figure de ruse pour le pousser à la croire, à l’épargner ? Tous les mots d’Eilane, chacun de ses regards devenaient un supplice, devenaient un sifflement roque tel celui d’un serpent qui ne souhaitait que mordre pour sauver sa peau.


Et cette fois tu m’as entraîné avec toi.
Saches une chose Eilane Snake, je ne peux pas t’aider, il est hors de question que je le fasse. En l’honneur de mes principes. Il y a des âges déjà que je fais fis des lois de la lutte du bien et du mal pour aider les gens dans le besoin. J’ai vu en toi toutes ces années une chance. Mais je crois que tout vient indéniablement de s’écrouler.


Albus baissa les yeux, l’air sombre, triste.

Cependant je vais faire encore une chose pour toi …
Je vais t’avertir : L’enfant, si tenté que s’en est bien un, qui grandit dans ton ventre est le fruit d’une puissante union, la force de cette enfant est grande, je le sens et tu dois le sentir aussi ! Eilane, je t’en supplie, en tant que ton ancien professeur mais aussi en tant qu’ami, je te conjure de brider ses pouvoirs …Supprime les où ils auront raison de toi, ou cet enfant causera ta perte...


Albus n’en pouvait plus.
Eilane ne s’en rendrait jamais compte, mais ses membres étaient en train de trembler, toute cette peine, toute cette magie noire et agressive, cette prison sentimentale, le mage blanc ne pouvait y évoluer plus longtemps. Dumbledore sentit son regard faillir, son cœur palpiter. La compassion qui naissait en lui ne devait pas altérer son jugement une fois encore, il en relevait de bien d’autres vies cette fois ci.


Quant à la guerre qui se prépare, sache que tu ne pourras être tenue à l’écart éternellement Eilane, un jour, un instant précis dans un lieu donné il te faudra choisir … Ce choix sera peut être crucial. Le mien est déjà fait. A présent il faut que je m’en retourne auprès des miens. Bonne chance.

Etait ce leur dernier échange ? Il y avait fort à parier que non. Mais ce serait peut être la dernière fois qu’ils pourraient parler dans des conditions plus ou moins favorable. Les choses allaient s’accélérer de plus en plus et tous ne pourraient pas suivre …Albus le savait et il avait décidé de commencer à s’y préparer.

Le chemin est encore long et semé d’embûches …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE] *Campagne anglaise* Manoir d'Eilane Snake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une campagne anglaise
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» campagne skaven
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: