AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   Ven 29 Jan - 14:21

Il n’en revenait pas, c’était dire que chaque acte entraine son lot de conséquence mais il n’avait pas pensé qu’il en arriverait là. Certes, il avait toujours vu Poudlard comme un frein à son ascension, un frein à ses vocations car cette école ne comportait pas les idéaux qui lui avaient été inculqué par son père mais depuis qu’il avait trouvé James et l’ADT, écarté sa rivale Elizabeth Johnson de la partie, sa foi en cette école avait gagné un gain dans son estime. Il ne comprenait pas, des faits certifiés lui avait-on dit, impossible de contredire la véracité ! Le professeur Namdak n’avait nullement maché ses mots et avaient pris une décision irrévocable à son sujet.

Je suis viré …

L’état toujours pestilentiel, il sentait quelque chose se mouvoir en son être, l’estuaire qu’il était prêt à imploser. Il n’avait eu d’autre choix que de rentrer chez lui accompagner par Jinx. C’était soit sa maison, l’orphelinat puisque son père était à Azkaban, soit dans une maison de correction. A l’évocation des deux autres choix, il avait finalement réalisé la chance qu’il avait d’être à Poudlard. C’était juste l’éthique de Poudlard qui n’était pas adapté. Il continuait à tousser. Il avait beau se laver mais rien n’y faisait, cette odeur, cette sueur revenait inlassablement. Quel signe était-ce donc là ? Le plus dur n’était pas d’être sujet à ce maléfice mais que les autres en puissent être témoin et s’en moquer. Quel garçon de douze ans aimerait que tout le monde se moque de lui pour quelque chose dont il ne peut rien faire ? Fort heureusement, il n’y avait que Jinx.


Caleb le regardait d’un très mauvais œil. Lorsque le professeur Namdak lui confisqua sa baguette pour la détruire, elle émit un son suivit d’un petit halo noire de fumée et se reconstitua d’elle-même. Elle l’avait donc confié à Jinx et ce benêt l’arborait fièrement aux cotés de sa hanche, là où aurait du se trouver sa propre baguette. Après avoir transplané depuis l’école jusqu’à Manchester, prit le train jusqu’à Penrith en passant par Lancaster, louer un taxi jusqu’à Keswick, Jinx eu la brillante idée de marcher jusqu’à l’antre Roarch, bien qu’il ne sache pas qu’il s’agissait d’un antre et non d’une maison ou d’un manoir sur une montagne.

- Non, non, non, ça va nous prendre des jours de marche et c’est pas des chemins de randonnées abordables !! Et je suis pas trop en état de faire des longues distances, il vaut mieux y aller en balai ! Envoutes en un pour qu’il suive le tien si tu veux mais y aller en marchant prendra trop de temps !

Rien n’y fit pour contrer la ténacité du concierge. N’ayant aucune autre alternative, Caleb ravala sa fierté et suivit le préfet. Si seulement il était aussi puissant que son père, il aurait pu magner l’environnement pour perdre Jinx dans un précipice mortel. Sa famille régissait ces montagnes depuis tellement longtemps, elles étaient en communion avec les Roarch, elles suintaient de magie noire. En foulant ces terres, chaque bouffée d’air était un regain d’énergie pour lui. Il n’avait pas remis les pieds sur ses terres depuis longtemps, il en avait presque oublié les bienfaits que la montagne lui apportait. Il se sentait un peu mieux mais ne pouvait lutter contre le poids de son état. Cette chose en lui pressait ses veines, ses artères et son cœur comme si le mal était d'une proximité trop dangereuse, chaque pas était un supplice pour le jeune serpent.


- Jinx … Jinx … s’il te plait … Faisons une pause … Je .. Je n’en peux plus, on marche depuis des heures .. Je ne me sens pas très bien …

Par la grâce du seigneur des ténèbres, ils firent une pause. Il n’en pouvait plus de cet état, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait, les traits de sa peau s’étaient durcis, sur ses épaules, dans son dos et sur ses bras, il avait juste eu de la chance que personne ne le remarque et il le cachait de la vue de tous. Les moqueries étaient déjà pénible, si d’autres personnes que lui remarquaient que son corps … mutait, il serait finis. Ils étaient passés devant le théâtre du lac qui surplombait la grande étendue d’eau, suivirent la route jusqu’à Grange, Rosthwaite, Borrowdale, firent un détour par Stonewaite uniquement parce que Jinx savourait bien plus que lui cette balade dans la nature, revinrent par Seatoller puis entamèrent la vrai marche dans les montagnes jusqu’à cette pause, au sommet du Great Gable. De là-haut, on voyait de par le nord les montagnes du pic de Pillar, le lac de Wast Water en passant par Wasdale Head et enfin, plus au sud, Scafell Pike. Pour des terres empruntes de magie noire, la nature y était très belle, sa famille n’y ayant jamais vu l’intérêt de la détruire, les Roarch avait juste soumis les montagnes à leurs volontés, elles leurs appartenaient, elles leurs obéissaient pour un Roarch suffisamment puissant pour les dompter, ce qui n’était pas le cas du jeune Caleb.
Il lâcha un mollard bien juteux en toussant et prit une profonde gorgé d’eau de sa gourde. Il buvait goulument, ne pouvant pas ne pas faire de bruit. Il regarda un instant Jinx, l’imaginant prisonnier et lui comme bourreau, il ne supportait pas de voir sa baguette de l’Ombre dans les mains d’une autre personne que lui.


- Dis moi … Tu as toujours été doué en magie … P.. Pourquoi t’as finis concierge ? C’est limite du gâchis …

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 20
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   Dim 31 Jan - 11:37

Il ne comprend pas. Pourquoi aurais-je accepté de transplaner devant sa maison ? Envouté un balais pour y aller ? Et puis quoi encore ! Non non jeune homme, tu vas marcher à en saigner c'est moi qui te le dis. Ce petit corps frêle n'as jamais dût réellement comprendre ce que le mort "obligation" voulait dire, je vais lui en donner. Cette marche a intérêt à être un début de rédemption, c'est moi qui te le dis !

Tandis que le concierge ruminait ses pensées haineuses, il admirait devant lui le jeune garçon combattre à chaque pas. Chaque fois que ses pieds se posaient sur les cailloux, les échos résonnaient dans la vallée en contre-bas. De la sueur perlait sereinement de leurs fronts. Jinx sentait dans l'air une magie profonde et impure, comme une rivière souillée par la pollution. Pourtant, au premier coup d'oeil, n'importe qui se serait laissé berner par cette faune et flore luxuriante. Les conifères régalent en maître incontesté sur la vallée, tandis que des oiseaux majestueux se laissaient transporter par les courants d'airs chauds, sans jamais se poser. Il fallait croire que cette vallée attirait plus de rapaces, le ciel en était remplie. Finalement, le plaisir que tirait le sorcier à admirer le tableau qui se peignait devant lui n'avait d'égal que la colère qui se dégageait du petit Roarch. Intérieurement, le griffon jubilait, et cette joie parvînt à son paroxysme lorsque Caleb le supplia de faire une pause.

Tout en faisant tourner la baguette du jeune homme dans sa main gauche, il prît le soin de la détailler. Cette couleur noir n'était pas certainement pas dû l'ébène. De même que ce bois n'avait pas tendance à former ces tourbillons. Une singularité même dans le monde magique, voilà ce que semblait tenir Jinx au creux de sa poigne. Et tandis que ses doigts s'agitaient pour faire décrire des courbes à l'entité logique, le long de son bras remontaient de légers soubresauts, impossible à voir à l'oeil nu.


Dis moi … Tu as toujours été doué en magie … P.. Pourquoi t’as finis concierge ? C’est limite du gâchis … Jinx ferma les yeux et inspira une profonde bouffée d'air frais avant de poser sur le jeune garçon un regard las, emplis de condescendance. Lui qui avait voulu jouer dans la cour des grands, il se retrouvait ici à poser des questions idiotes. Mais ce qui est évident pour les uns ne l'est jamais pour les autres. Tout le corps de Rowel était dirigé vers la vallée, son regard préférait se poser sur la nature luxuriante plutôt que sur le serpent meurtrie de douleur. Il espérait peut-être apercevoir un ours au loin.

As-tu déjà entendu le proverbe "la fin justifie les moyens", Caleb ? Vois-tu, on pourrait penser que le carbone qui est un élément chimique que l'on retrouve dans chaque être vivant, dans chaque composants de notre planète n'est qu'un élément  comme les autres. Pourtant, si tu l' agence correctement, avec le bon timing, la bonne méthode, et surtout beaucoup de patience, tu obtiens un diamant. Mais le diamant ainsi obtenu sera brute. Trop d'impureté à sa surface, il n'est pas encore apte à être vendu en bijouterie pour en tirer un maximum de profit, tu me suis ? Jinx ne prît pas la peine de se retourner vers le jeune garçon, toujours derrière lui. La baguette était maintenant accrochée à sa hanche, et se balançait lentement tandis que le vent berçait agréablement la chevelure mi-longue du concierge.

Mon poste à Poudlard, aussi dégradant qu'il puisse être, me permet de lentement me perfectionner. Tu n'as jamais saisi la chance que tu avais d'être à cette école, sinon tu ne serais pas assis là maintenant, à m'écouter parler. C'est un lieu emplie d'une magie si puissante et profonde que je préfère y gommer mes impuretés encore quelques temps avant de pouvoir me vendre plus tard au prix fort. J'apprends tous les jours, autant sur ma conception de la magie que sur mes relations avec autrui. Ton renvoi est le résultat d'un manque d'attention aux jeux de pouvoirs mis en place bien avant ta rentrée en ce lieu, peut-être même avant ta naissance. Mais je ne peux pas réellement te blâmer, tu n'as que douze ans ... à ton page je jouais encore avec mon caca.

Jinx se retourna, un sourire narquois aux lèvres. Son but n'était pas d'enfoncer Caleb plus qu'il ne l'était déjà, mais simplement d'appuyer le fait qu'il était trop jeune pour accéder à la destiné qu'il pouvait espérer. Il plia ses genoux, et ses poches de synovie exprimèrent leur fatigue en un craquement sourd. Il plongea alors son regard dans celui du jeune garçon, et vît que celui-ci semblait être bien plus préoccupé par sa baguette que par les propos de son ainé ...

Regarde moi Caleb. Tu te souviens de notre première rencontre ? J'ai été le premier à bien vouloir accepter de te prendre sous mon aile. Mais tu es noir, d'un noir intense qui te consumera un jour. Tu te pense au dessus des lois, au dessus du pouvoir de gens qui pourraient t'écraser d'une pichenette ... REGARDE-MOI !... Je sais très bien que tu n'en restera pas là, donc si tu pose ne serais-ce qu'encore une fois tes petits yeux de fouine sur cette baguette, ou si je vois la moindre hésitation dans tes yeux : je te soulève par le cou et te jette dans le ravin. Tu me connaît, tu sais que j'en suis capable. Si cela arrive, j'aurais ma conscience pour moi, te tuer représenterait peut-être de sauver des dizaines d'autres vies. Je prends le paris.

Qu'est ce qui m'arrive ? Jamais je n'aurais dût lui parler comme ça mais ... Mais c'est vrai ! Je pourrais te choper par les cheveux et te rouer de coups là maintenant espèce de petite mer... Que m'arrive-t-il ? Cette sensation de haine, de pouvoir. C'est froid, c'est agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   Dim 31 Jan - 23:29

Assis sur un rocher, ses doigts s’accrochant à la terre aussi fort qu’il le pouvait, Caleb n’avait qu’une envie, arracher les yeux de Jinx, les disséquer, les ouvrir, les vider et les lui faire boire mélangé à des dragées crotte de nez de bertie crochu accompagné de poison. Il comprenait la métaphore avec le diamant mais de là à ce comparer à la pierre la plus chère du monde moldu, l’ancien gryffon ne manquait pas d’arrogance mais il n’était pas surpris, ce devait être sur ce critère qu’était recruté les élèves de cette maison. A l’arrimage de son dernier couplet, le jeune serpent, bien qu’ayant effectivement les yeux sur sa baguette en détention du concierge, était aussi assujettis à quelque chose d’autre. Jinx devait avoir raison lorsqu’il remarquait l’inattention de Caleb sur ces jeux de pouvoirs, en fait, il aurait même pu l’insulté de stupide, débile, naïf, facilement berné, tout cela aurait été correct, les affres de la jeunesse ont bien des surprises. A quoi bon avoir un mentor s’il ne l’aidait pas lorsqu’il en avait besoin ? James avait beau avoir fait de lui son champion lors de l’affrontement, il témoignait bien là sa gratitude dans cette épreuve. Qui le voudrait de toute façon.

Le Serpentard ne put réfréner un petit sourire, il regarda une dernière fois sa baguette et dit :


- Très bien Jinx, c’est toi l’patron.

Il avait apprécié chaque note de musique dans les paroles de son interlocuteur, ce nouveau Jinx avait l’envergure qui lui avait fait défaut auparavant, moins de peur, plus libre, plus confiant, se fichant des enclaves mentales édictés par la majorité pensante, il commencerait à percevoir le potentiel dont il disposait s’il cessait de se soumettre aux règles dégradantes qui leurs sont imposés. Les sorciers sont l’évolution des moldus, en relation directe avec la magie, la vie, quelques soient les noms, rien ne devrait les freiner à gouverner ce monde. Il ne savait que trop bien le pourquoi de sa réaction si virulente, donc pris soin de ne rien dévoiler. Cette version de lui était les prémices de l’apogée qu’il pouvait atteindre. Il pouvait devenir un Jinx plus captivant, plus exaltant, plus virulent que jamais ! Caleb devait juste se montrer silencieux et docile. Après tout, tout le monde adore les héros tel que Jinx, mais ce dont sont encore plus friand les gens, c’est de voir tomber ces héros en lesquels ils croyaient si ardemment.

Ah ah ah fais le malin mais un jour, je récupérerais ma baguette, et j’ai  tellement hâte de voir ce que tu seras devenu !  

Puis il se raidit. Les derniers évènements s’étaient cumulés en lui comme un stress dont on ne pouvait se soustraire. L’affrontement avec Erell avec laquelle il se sentait de temps à autre connecté depuis qu’il l’avait combattu, il voyait son sourire surplombant la tour Eiffel. Son épiderme se muant en celle des serpents, faisant de sa peau des écailles. Il connaissait le lien particulier que sa famille avait avec cette race reptilienne mais jamais il n’avait soupçonné que ce lien serait si fusionnel. Et pour répondre correctement à l’adage du jamais deux sans trois, ce troisième élément se trouvait à l’intérieur de lui. Il manqua de tomber en avant, se rattrapant de justesse à la nature autour de lui, puis sur la gauche. C’était comme si cette chose en lui tentait de sortir de sa cage, se jetant à corps perdu contre les parois de sa cloison.


- Je .. je …

Encore un mouvement brusque, Caleb n’y pouvait rien. Sous les yeux, autrefois emplis de fureur, à présent ébahis du protagoniste au blason rouge, le jeune élève … le jeune adolescent tomba à genoux apposant ses mains contre son ventre.

- Jinx !! .. Il y a quelque chose qui ne va pas !! .. Je .. je sens …

Une obscure sphère sombre apparut autour de lui, ses yeux devinrent noirs encre de chine et Caleb, du moins sa conscience, sombra. Laissant place à qui de droit pour revenir au calme de la nature.

{ *** }

Le vent. Je sens de nouveau le vent contre mon visage. Qu’est-ce que cela m’avait manqué … Je regardais mes mains, ce corps est mien, il m’appartient, je l’attends depuis plus de deux mille ans, qu’un sale humain me mette autant de bâton dans les roues me révoltais. Où étions-nous ? Ah ! Près de l’antre Roarch, cela faisait si longtemps, Razal, mon ami, où te trouves tu en ces moments si lumineux ? Le ciel n’a jamais été aussi près de nous tomber sur la tête, quel allié de choix tu aurais été … Je tournais la tête vers le geôlier qui m’avait amené ici, constatant avec horreur mon corps meurtri par Caleb. Je me redressais  tant bien que mal.

- Le jeune Rowel bien sur … Le dernier de sa lignée.

Voyant l’impact sonore qu’avait ma voix, je décidais de la changer, de la teinté de miel pour la rendre plus fluette et moins … morbide. Je n’étais plus en Enfer.

- Jinx, le temps presse, le monde que tu connais va bientôt … Y a-t-il un mot contraire pour exprimer sombrer mais pour la lumière ? Aarrrh ce n’est pas important ! Tout ce que tu dois savoir, c’est que ce qui arrive est pire que tout ce qui a pu se produire, et je vais avoir besoin de toi ! N’oublies pas tes rancœurs car elles seront ton salut, seulement, surpasse les, dépasse les, nous ne serons qu’une poignée contre eux …

Je me sentais déjà happé vers le subconscient, non, c’est trop court, pourquoi lorsqu’enfin je puis avoir ce qui me revient de droit, il faut que cela ne dure qu’un court instant ?

- Ils arrivent …

Dis-je en pointant mon doigt vers le ciel. Ce que ces yeux de mortels ne pouvaient voir, je le ressentais de toute mon "âme", les puits célestes grondaient d'une vibration à faire pâlir le monde, quoique cela représente, c'était terrifiant, même pour moi.

- Ecoute moi bien jeune Rowel … Je sais que tu n’as jamais aimé Caleb et que tu ne m’aimerais probablement pas si tu savais réellement qui je suis, pourtant, nous allons devoir nous entraider, il n’y a qu’en nous alliant que nous sortirons vainqueur, je te le demande en toute humilité Jinx, pourras tu mettre de côté toute cette rage pour le bien commun ? Ou plutôt la garder quand utilité se fera sentir ? Nous n’avons que peu de temps … J'ai besoin de toi.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 20
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   Mar 9 Fév - 21:43

L'air devint froid, aride. Jinx sentît comme une partie de lui attirer momentanément vers le garçon sans qu'il puisse la retenir. Le temps d'une seconde, son souffle se coupa net, ne laissant que son corps réagir. Sa main gauche attrapa la baguette sombre, d'un geste mécanique, maitre fois répété. De sa main jusque dans intégralité de son bras pour finir au plus profond de son coeur, il sentît l'excitation montée. Dieu que j'aime cette baguette ! D'un pas de coté, il mît en joug le garçon et son bras commença à décrire le mouvement de stupéfixion. Mais lorsqu'il vit Caleb tomber à terre, il se ravisa. Sa garde était toujours levée, mais son esprit lui distillait chacune des informations à sa portée en ce moment si singulier.

Il vît d'abord les yeux de Roarch se révulser, puis lentement se teindre d'un noir abyssale. Un rictus à mi-chemin entre la douleur et la délivrance arqua les lèvres de l'ancien élève dans un sourire sadique. Des spasmes agitèrent ses joues, puis tout son corps avant que ses muscles ne se décontractent immédiatement. Ce fut d'abord un râle bercer par la pénombre de la noirceur environnante qui vint gifler le concierge, avant que la voix d'outre-tombe ne casse le silence religieux. Plusieurs timbres semblaient se superposer pour ne donner qu'un accord grave, dénué de vie. Un démon, voilà ce qui venait de prendre place en craquelant l'âme du garçon en une myriade de miroirs brisés.

Jinx cligna des yeux, ne sachant quoi faire face à la situation. Il ne pouvait rien amorcer, pas d'attaque, pas de défense ; seules ses jambes étaient prête à éviter une attaque qui de toute lanière le faucherait sans prévenir, à quoi bon ... Le griffon tiqua bêtement lorsque son nom se perdît dans la noirceur entourant l'enfant. Il avait du mal à capter toutes les sonorités de cette voix si profonde, comme sortant d'un caveaux depuis longtemps écroulé. Mais lorsqu'elle se mut pour devenir plus suave, le jeune homme reprît constance et s'argua de nouveaux. Il ne faisait absolument pas confiance dans la chose qui était apparu devant lui, encore moins lorsqu'elle avait prit des consonances plus plaisantes afin de ne pas le perturber.

Voilà donc la vraie nature du jeune Caleb Roarch. Toujours senti cette aura malsaine, jamais put mettre le doigt dessus. Et maintenant son alter-ego démoniaque me parle comme si j'avais quelque chose à lui apporter. Reste sur tes gardes. Ne le quitte pas deux yeux.


De la sueur glacée coulait le long de son coup tendu, avant de perler dans son dos. Elle ne laissait que des lames froides jouer avec son système nerveux. Son rythme cardiaque aurait dût s'accélérer, pourtant le démon semblait happer toute émotion, tout jugement correct. Contre toute attentes, lorsque ses yeux croisèrent les deux globes noirâtres, Jinx Rowel baissa sa garde, comme un serviteur courbant l'échine.

Qu'est-ce-que vous êtes ? Un démon ? Depuis tout ce temps l'enveloppe charnelle de Caleb est votre demeure ?
Ce que je vois ne me plaît pas. Je ne vous fais pas confiance. Je ne sais même pas de quoi vous parlez ! Qu'est-ce-que c'est que cette histoire de lumière ? Qui sont ces "ils" ? Comment connaissez-vous mon nom ?


Et tandis que sa voix tonnait dans cette fin de journée tantôt ensoleillée, Jinx se ravisa et releva sa baguette. Si un seul geste ne lui plaisait pas, il lâcherait un maléfice. Sa main ne tremblait pas, seul son esprit se tordait de doute en cet instant T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   Sam 13 Fév - 18:20

Voilà donc le potentiel de l’un de mon espèce lorsqu’il est en contact avec son vrai hôte.

A l’instar de Caleb lorsqu’il se vit investit des pouvoirs du reflet, la même sensation se produisait en moi. Mes pouvoirs devenaient grands au fur et à mesure que les puits s’ouvraient pour libérer le passage à ces sales êtres, je me sentais revigorer, pleinement immergé dans un sentiment de puissance qui prenait des proportions dont je n’aurais pu imaginer. Scafell Pike était autant ma demeure que celle des Roarch, j’y avais contribué pendant longtemps, à vrai dire, j’ai toujours aimé ce mélange entre la magie noire et leurs fourchelangues, une union fusionnelle, le lieu était propice à ce décuplement provoqué par les puits. Et j’avais l’impression que ce n’était les prémices dont tout ce que j’étais capable, cela me rendait euphorique ! Je me mis à rire, si fort, j’en oubliais presque que ma voix dépendait à présent des cordes vocales humaines de Caleb, la liberté avait tellement de gout et je savais que cela n’était qu’une illusion, que cela ne durerait qu’un très court instant, je n’avais peut-être que cinq minutes, dix ou bien moins que ça.

Je repris contenance devant Jinx, lui qui ne pouvait rien, lui qui ne voyait pas ni ne ressentait ce que je pouvais concevoir car être humain était tellement restrictif.  Et je pouvais disposer de lui comme bon me semblais, c’était exaltant ; comme le monde et le destin s’évertuait à être cruel, combien de temps devrais-je attendre d’être esclave ? Combien de temps devrais-je payer ma traîtrise ? Pour l’avoir suivi ? Cela remontait à si loin mais je n’oubliais pas, jamais, je ne pourrais jamais, lui qui nous a trahi, il devrait un jour payer. Lui et … Stigma. Abigor Stigma. Cette raclure immonde nous a volé nôtre salut, notre artefact, notre libération, notre moyen de rédemption. Je le haïssais … Mais Lucifer encore plus. Par ailleurs, son fils était à Poudlard … C’était extrêmement intéressant.
Je m’égarais dans mes pensées, cela pouvait se comprendre, j’avais un âge qui ferait pâlir le sorcier en face de moi, j’avais vu ce qui ferait vomir ses tripes mais cet instant était un cadeau et s’il m’était permis d’être moi-même,  aussi éphémère soit un scintillement d’étoile, ce n’était pas pour rien. J’allais m’éteindre, on m’y contraignait. Ce qui allait se produire m’effrayait et je n’avais aucun moyen d’avertir Caleb du danger  ni son interlocuteur, du moins pas dans la langue qu’ils utilisaient. Je regardais l’ancien élève de Poudlard, il avait une lueur dans les yeux que j’appréciais, une volonté qui n’a d’égal que la conception du vide allégorique qui brouille l’esprit à quiconque tente de la découvrir.


- Oui, non, peut-être, poses tu les bonnes questions ? Nous n’avons pas le temps pour ce genre de préliminaire Jinx. Une autre fois.

Lui aussi aurait pu être un bon hôte. Il avait beaucoup de point commun avec Caleb. Je pris néanmoins le temps de répondre évasivement à sa dernière question.

- Disons que ce n’est pas la première fois que j’ai à faire face à des Rowels. Si je te disais plutôt qu’une menace plus grande est très proche est sur le point de s’abattre sur le plan Te … Sur la terre entière, plus grande que le sentiment d’espoir perdu lorsque l’Elu se fit finalement tué par Lord Voldemort, que les mangemorts, que la reine Héréa, que le tyrannique et dément défunt William Lancaster ..

A chacun de mes mots, j’usais de mon pouvoir d’illusion faisant apparaître un autre Caleb, entourant Jinx, ne pouvant plus s’enfuir, nous étions trop nombreux, des centaines de Caleb étaient présents et il ne pouvait pas discerner qui était le vrai des faux, mon pouvoir n’était pas de créer une simple illusion, je pénétrais l’esprit de Jinx, sa magie, son essence, ses sens, tout se brouillait, ce que je provoquais en lui, c’était la peur … Et cette peur, elle ne provenait pas de lui, il ne pouvait pas concevoir ce qui était en train de se préparer. C’était la mienne. C’était ma seule façon de lui faire comprendre, tous les Caleb, les uns après les autres, avaient les yeux qui s’illuminaient d’une couleur blanche à mon exception, je tenais à garder mon estime. Ils se turent tous, seul moi, prenait la parole à présent, j’étais devant Jinx.

- Là d’où je viens .. Plutôt où j’habite actuellement, nous avons tous le regard levés vers les cieux. Nous n’avons plus ressenti cela depuis l’aube d’un temps qui t’est inconnu, et nous n’allons rien faire, nous ne pouvons rien faire, cela remonte à si loin, on les pensait reclus … Jinx … Je n’ai pas de remède miracle, à présent, le mal que tu t’es toujours évertué à combattre est le seul salut, j’ai besoin de toi. Tu as en possession la baguette de l’Ombre de la famille Roarch, c’est une très vieille baguette et tu constateras qu’il t’est impossible de l’utiliser. Je peux corriger ça, seulement si tu parviens à me ramener quelque chose dont j’ai besoin. Ne poses pas de questions inutiles et n’oublies pas que nous n’avons que peu de temps.


A chaque minute qui s’écoulait, un Caleb disparaissait, synonyme que mon pouvoir diminuait, le temps était proche et je le sentais s’écouler en moi comme des grains de sable lourd, j’espérais juste que le jeune Rowel s’avérerait être plus futé que ses parents.

HJ : je donne pas mal de piste évasive sur les croque-mitaines, que les rouges ne s’indignent pas, je suis en train de vous faire un descriptif sur le peuple des croque-mitaines.

HJ Axel : j'm'indigne si j'veux, namého !

HJ edit : Dragon-1 terminé bonsoir Very Happy

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.


Dernière édition par Caleb Roarch le Mer 17 Fév - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 20
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   Mer 17 Fév - 19:27

Il sentît une vague malsaine pénétrer jusqu'à son âme. Toute sa masse se résorbait sur elle-même, il implosait. Son corps était poisseux, son esprit devenait malade, sa magie se volatilisait. Peu à peu, toute la vie s'écoulait, s'évaporait. Un glaçon au soleil aurait eu une durée de vie plus longue que lui. Tous ses muscles étaient secoués de spasmes compulsifs, sa vision n'était qu'une vague s'échouant sur un rivage de folie passagère. Mais la folie ne semble être de passage à celui qui l'expérimente.

La baguette de l'Ombre, ainsi était-elle nommée, tomba sur la terre sans bruit. Le sol semblait s'être ramollis sous son poids. Des multitudes de petits Caleb obstruait la vision biaisée de Jinx Rowel. Ses mâchoires étaient crispées et ses yeux scrutaient de tout part une lumière absente. Dans des circonstances plus favorables, le griffon aurait posé pléthore de questions sur sa famille, ses ancêtres, ceux dont personnes n'avait pût lui parler. Les réponses étaient cachées dans le manoir Rowel, au coeur des briques froides. Pourtant cet être maléfique lui donnait l'impression de le connaitre plus, lui jeune sorcier qu'il était, plus que n'importe quelle autre personne qu'il avait pu rencontrer. Un lien se tissait entre les deux êtres : intime et malsain.

Les spasmes ne cessaient pas. Seul sa vue semblait recouvrée un semblant de netteté. Un craquement résonna lorsque Jinx leva la tête pour admirer les cieux, lointain amas de couleurs psychédéliques en ce moment de démence. Le mauve du ciel se motivait en bleu, puis en rouge sanguinolent. Jinx manque de perdre l'équilibre avant de se rattraper à l'écorce d'un arbre près de lui. Une fébrilité rarement expérimentée lui liait son psyché. Il était au pied du mur, ne pouvaient faire aucun geste défensif, alors il ouvrit la boche, contraint de faire le premier pas. Sa voix était chevrotante, ses idées tout aussi saccadées.


Je ne comprends pas ... Nous ne sommes pas de la même espèce, vous autres créatures appréhendez le monde d'une manière différente des sorciers. Je ne comprends pas. Faite cesser ce que vous m'infliger. Je ferais tout pour que ça cesse, pitié. Il bégayait, implorant la miséricorde du démon.Je suis prêt à tout pour que vous cessiez cela, faite-les disparaitre, je veux encore voir la lumière. Je ne comprends pas ...

Son corps était tendu, bandé et arqué vers la volonté de la créature sombre. La scène était pathétique, lui qui s'était toujours vanté de vouloir joué de la baguette contre les forces du mal, il n'était en ce moment pas capable de se défendre d'une volonté extérieure. Il s'inclinait contre le dessein que le croque-mitaine lui réservait. Impuissant. Faible. Il était si jeune, après tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   Sam 20 Fév - 19:06

Je ne pris même pas la peine de sourire, le ton de ce qui se tramait m’enlevait toute satisfaction. Le vent s’était levé d’une bien étrange façon, balayant les mèches de mon front au passage. J’aurais pu le rendre fou mais je n’en avais nullement l’intention. Je jetais vers le ciel un regard tantôt grave, tantôt pensif, j’éprouvais de la peur évidemment mais rien ne m’avait préparé à éprouver de la nostalgie. Après tout, je n’étais devenu que l’Ombre de ce que je fus autrefois.
Je claquais des doigts, cessant les sévices que je causais à Jinx et effaçant les autres Caleb, je devais conserver ce qui me restait de pouvoir. Comment cela avait-il pu se produire sans que je ne m’en rende compte ? Étais-je devenu si naïf avec les siècles ? Si imprudent ? Les enfers grondaient à l’unisson d’une voix muette, acceptant la surprise d’envergure, l’assaut était aussi admiratif que dramatique. Le conseil de la brume des limbes et mon disciple prendraient les mesures qu’il faudrait en mon absence malgré les conséquences, du moins, je l’espère.


- La lumière … ? Si tel est ton choix … Je te prends au mot.

Je ramassais la baguette de l’Ombre, et la tendit à Jinx.


- Tu as beaucoup de point communs avec Caleb malgré qu’il prétendrait le contraire. Tu aimes le pouvoir Jinx, tu aspires à autre chose que ce que l’AD pouvait t’apporter comme itinéraire de vie, quels sont tes autres options ? La voie de Dumbledore ? Les Aurors ? Es-tu sur que c’est ce que tu veux ? Es-tu sur que c’est ce qu’aurait voulu tes parents pour toi ? Ils étaient des sorciers de talent, aux particularités rares et peut-être es-tu une spéciation de la nature Jinx comme ton père, la baguette de l’Ombre pourrait être une alliée de choix, qu’en dis-tu ? Je vais faire en sorte que tu puisses l’utiliser mais rappelles toi que chaque magie vient avec un prix.

A mes derniers mots s’élargit mon sourire, je m’apprêtais à réaliser quelque chose que je n’avais jamais fait mais je ne doutais pas de mes capacités à réaliser ce projet. L’instant était exceptionnel, il en serait témoin.
Je pénétrais dans son esprit une fois de plus, mélangeant les pouvoirs de Fourchelangue de Caleb et des miens. Mes yeux arborant les pupilles de serpent et la torpeur pour toucher jusqu’à l’âme de ma victime, en fait, j’usais de pratiquement tous mes pouvoirs, il lui était impossible d’utiliser cette baguette sauf si la baguette pense qu’il est un Roarch et impossible d’user du polynectar, alors je m’immisçais en lui tel un viol, froid et brutal pour y glisser l’illusion, l’idée première, la graine psychique primaire, celle qui germerait depuis son subconscient. Il devrait être dans un état de sommeil pour que je puisse réaliser cela seul mais puisque mes pouvoirs se trouvaient grandis de manière exceptionnel, je le pouvais, je le devais.

Jinx, tu vas être l’un de mes plus beaux chefs-d’œuvre …


- Moi, fourchelangue maléfique, te lie perpétuellement à la langue des serpents, à jamais seule détentrice de tes secrets, par ces mots que j’invoque : « Salutaire est la mort que la vertueuse renaissance apporte. ». Et ton mystère ainsi protégé, le serpent seul pourra le retrouver, par ces mots que j’invoque : «  D’un simple regard, la mort nous sépare car je suis Jinx Roarch ! »

Mes forces commençaient à tendre sur le déclin. Même moi je ne pouvais prédire de ce qu’il adviendra, si Jinx ne s’en retrouverait pas amoindri, si son esprit n’allait pas s’effondrer. Le destin, aussi cruel soit-il, l’avait mis sur mon chemin. Il tomba à genoux, martelant sa tête de coup. Je ne pouvais l’en blâmer, qui supporterait une intrusion de ce genre ? Cela accélérait ma perte, je me sentais happer dans les tréfonds de Caleb. Cette enfant irritant, encore sur ma route … Mais patience, plus que quelques années, j’ai attendu des millénaires, quelques années ne représentaient rien à présent. Je levais mon bras gauche, détachant ma manche pour laisser apparaitre ma peau pour l’entailler avec une pierre tranchante.

- Jinx, tu t’es dit prêt à tout pour que ça s’arrête, cela va s’arrêter et en prime tu pourras utiliser la baguette de l’Ombre, il ne te reste plus qu’à boire un peu de mon sang. En échange, je veux que tu me rapportes le sang d’un démon particulier. Tu devras lui dérober sous sa forme démoniaque. Rapportes moi le sang du jeune Corwin Stigma … Qu’en dis-tu ? Une baguette contre un peu de sang ? Je te promets avoir respecté ma part du marché si tu t’engages respecter la tienne.

Je n’étais pas politiquement correct avec lui, il n’avait plus vraiment le choix et l’idée du serment inviolable me traversa l’esprit cependant nous manquions de personnel. Puis, le pouvoir d’une promesse à son égal si elle était respectée.

HJ : Jinx, en faisant cela, cela te permet lorsque ton pouvoir hypersécrétion d’adrénaline est en action, dans ta frénésie, de pouvoir utiliser la baguette de l’Ombre.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant que tout s'illumine... près de Scafell Pike (avant la chute, PV Jinx)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité Soleil déja fragilisée, complètement oubliée après le séisme
» « Les cygnes chantent avant de mourir. Certaines personnes feraient bien de mourir avant de chanter. » - Odette (Terminée)
» "Les études avant tout!"
» Que le vent te pousse toujours en avant et que le soleil illumine ton visage, que les vents du destin t’emmènent danser avec les étoiles... (hot)
» Le courage est une chose, l'audace en est une autre! ft. Dwalin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: