AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la dérive [PV Jinx Rowel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: A la dérive [PV Jinx Rowel]   Mar 19 Jan - 19:15

Le givre de la matinée s’en était finalement allé avec les rayons du zénith. Le soleil bas d’hiver passait au travers des branches dénudées, pour venir frapper doucement les lourdes pierres du château. Quelques élèves s’étaient permis de braver le froid, et profitaient de la pause du midi pour se balader dans le parc. Corwin faisait partis de ceux-là.

Prendre l’air lui avait semblé une bonne idée avant de se replonger dans l’étude des créatures nocturnes. Les dernières nuits passées à cauchemarder l’avaient laissé hébété. La moindre réflexion à porter sur ses devoirs lui coûtait le peu d’énergie qu’il réussissait à récupérer, si bien qu’il avait accumulé un retard considérable. S’extirper quelques instants de l’effervescence de la salle à manger lui paraissait donc la meilleure chose à faire pour reprendre quelque peu ses esprits.

Emmitouflé dans une cape épaisse, ses pas l’avaient conduit aux abords du lac. Le clapotis de l’eau le rasséréna. Il prit une grande inspiration, laissant l’air frais lui brûler les narines, et expira avec un soupir d’aise, créant des volutes de vapeur devant lui. Il tritura machinalement l’anneau à l’effigie de l’Aigle sur son index gauche. Il ne se rappelait pas la façon dont il se l’était approprié, mais sa présence lui procurait toujours une sensation apaisante. Cela n’était pas du luxe au vu de l’état dans lequel le laissait ces rêves qu’il faisait chaque nuit. A chaque réveil, de plus en plus de questions venaient le tarauder, l’obnubilant au-delà du raisonnable, au point d’avoir systématiquement un nœud à l’estomac.

Malgré la brise vivifiante, la fatigue le submergea alors de nouveau brutalement. Celle-ci, ajoutée au peu d’appétit qu’il avait ces derniers temps, commença à lui faire tourner la tête violemment. Ses pas se firent chancelants. Sa respiration, haletante. Un voile passa devant son regard, et le sol se déroba soudainement sous ses pieds. Le Serdaigle s’écroula de tout son long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: A la dérive [PV Jinx Rowel]   Mar 19 Jan - 22:31

Le craquement retentît, aussitôt emporter par la brise. Lorsque ses pieds touchèrent le sol, Jinx fût immédiatement submergé par l'émotion. Ce n'était pas l'effet post-transplanage, si souvent décrié dans les livres de magie, non ; mais bien la nostalgie de cette odeur de sapin humide. Les sapins des barrières rocheuses enveloppant Poudlard avaient une odeur si particulière qu'il aurait été capable de revenir dans le parc uniquement pour ça.
Mais ce n'était pas aujourd'hui la raison principale de sa visite d'aujourd'hui. Bravant les interdits, il avait transplané à la limite de la protection magique qui protégeait le domaine, dans les hauteurs. Descendant en aval à vive allure, il décida de s'arrêter sur une corniche rocheuse, endroit parfait pour observer le château et le lac en contrebas. Il pointa sa baguette sur sa tête et prononça le sortilège de vision de lynx.

Au loins, les élèves marchaient naïvement autours de la promenade du lac, riant aux éclats. Chacun semblait vivre une époque simple où la peur avait laissée place à un sentiment de joie éphémère si précieux. Jinx en était presque jaloux, lui qui n'avait jamais ressenti cette douceur si propice au bon développement d'un enfant. Parcourant du regard la balade, il n'était pas à la recherche d'un élève en particuliers, mais d'un flash. Quelque chose qui sommeillait en lui et qui n'attendait qu'un contact visuel pour ressortir et faire renaître des souvenirs cachés. Brassant plusieurs groupes de ses yeux acérés, le sorcier se grattait la barbe en attendant sa révélation ... mais rien ne semblait remonter à la surface. Il plia les genoux et attendît patiemment. Le froid était mordant, mais sa concentration n'en était que décuplée.

Puis il vît ce garçon qui ne devait pas avoir plus de seize ans. Pas de poil faciale, mais une carrure légèrement forte. Sa corpulence était satisfaisante pour un élève, et son visage était d'une finesse rare. Eclat de lumière bleu, des bribes de paroles s'agitent et rebondissent dans son crâne. Jinx voit de l'eau, du feu brassée par le vent sur une étendu émeraude. Le soleil vient frapper les éléments et tout disparait. Lorsqu'il rouvre les yeux (les avaient-ils vraiment fermés ?) il s'élança habilement dans la neige, laissant son pantalon blanc, emprunté pour l'occasion à Boy, lui servir de luge. Impossible pour quiconque de discerné cette masse blanche en mouvement flottant sur la neige, rendu invisible par un sortilège de dissimulation. Il devrait faire vite, maintenir ce type de sortilège était couteux en énergiie, surtout par un temps pareil.

Arrivé derrière un arbre, son coeur bat la chamade dans sa poitrine, l'exitation n'est pas encore à son comble. Respire, calme toi, une grande inspiration. Voilà, comme ça. Subir une crise ici serait synonyme de tuerie, il ne pourrait se le pardonner. Le garçon est à quelques mètres devant lui, et la distance les séparant du prochain groupe était suffisante. Dans la balade, une baguette se lève sans un bruit, un oeil se ferme et un sortilège part. L'élève s'effondre.

Jinx le rejoint aussitôt, il sent que sa magie faiblit et préfère dissimuler le garçon avec sa propre dissimulation plutôt que de l'emporter immédiatement. Le groupe passe, lentement. Le coeur de Jinx bat à lui rompre le torse, il entend les discussions des jeunes gens portés sur des sujets sans importances. Ses bras sont placés sur le corps du petit, sa respiration retenue.


...


Hey gamin, ho ! Réveille toi je te dis, allez debout !Jinx assénait quelques petites tapes gentille sur les joues rougit de l'enfant par le froid. Lorsqu'il daigna enfin rouvrir ses yeux, une bonne vingtaine de minutes après qu'il l'ai extradé de la rive, Jinx se releva lentement et commença à discuter avec lui. Pas de condescendance, presque d'adulte à adulte.

Je m'appelle Jinx Rowel, et je ne te veux aucun mal. Ne t'inquiète pas pour ta baguette, c'est moi qui l'ai, je te la rendrais lorsque tu m'auras écouter. Toi et moi nous connaissons d'avant, je le sais, et tu dois le sentir aussi. Es-tu prêt à m'écouter sans t'énerver ?Jinx le toisait d'un regard dur, celui que l'on offre à un homme qui n'as d'autre choix d'obtempérer, il espérait au fond de lui ne pas avoir à recourir à la force. Un si beau visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: A la dérive [PV Jinx Rowel]   Mer 20 Jan - 19:23

Reprenant peu à peu ses esprits, Corwin fixa la personne le surplombant. Ses mâchoires se contractèrent lorsque ses doigts ne trouvèrent effectivement pas sa baguette. Jamais personne ne s’était saisi du présent de sa mère, et il se retint pour ne pas se jeter sur le jeune homme et lui faire la tête comme une pastèque. Il se releva péniblement, le visage crispé.

Le garçon au visage fin et aux cheveux hirsutes le dépassait quelque peu, mais ne l’impressionnait nullement. Malgré tout, le provoquer alors qu’il ne disposait même plus de sa baguette aurait été plus que futile. Se pinçant l’arête du nez, il prit une large inspiration et finit par se calmer. Ses pupilles d’émeraude le dardèrent néanmoins avec une légère once de mépris, en comprenant que le moment précédent n’était pas dû à un malaise mais à l’action de l’autre.


- Je te reconnais, Jinx. C’est assez surprenant de la part d’un ancien Gryffondor d’attaquer dans le dos, tu ne trouves pas ?


Corwin l’avait reconnu de par l’ancien poste de préfet qu’occupait Jinx, mais hormis cela il ne se souvenait pas d’un quelconque lien les rattachant. Campé sur ses pieds, les bras croisés, il l’observa un instant.

- Donne-moi une minute pour comprendre la situation. Tu arrives par je ne sais quel moyen à me faire tomber dans les vapes. Tu me fauches ma baguette pendant ce moment d’inconscience, et tu me demandes de t’écouter sans émettre le moindre signe de contestation… T’as pas l’impression de pousser le bouchon un peu trop loin ?

N’attendant pas la réponse, il se retourna et alla s’asseoir contre un arbre, et adossa sa tête contre l’écorce. Malgré les instants précédents, sa curiosité avait été légèrement émoustillée.


- Bien, Jinx. De mémoire, à part te connaître de visu en tant que préfet, je dois dire que je ne crois pas me rappeler t’avoir déjà adressé la parole du temps où tu faisais partie des élèves de cette école. Mais toi tu as l’air de penser le contraire. Dis-moi donc ce que je peux faire pour toi, et qui mérite cette intervention de ta part.

Il fronça les sourcils sous le coup de l’incompréhension.

- Qu’est-ce que tu fous à Poudlard en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: A la dérive [PV Jinx Rowel]   Jeu 21 Jan - 20:45

Il écarta les bras, semblable au prophète sacrifié deux mille ans auparavant. Inspirant une profonde bouffée d'air glacé, il laissa l'air froid lui brûler les poumons avant de l'éjecter en un nuage de buée. Frottant chacun de ses doigts les uns contre les autres, il fît un tour sur lui-même tout en scrutant le ciel obstrué par les nuages. Et ce n'est seulement lorsque Jinx eût terminer sa ronde a trois cents soixante degré qu'il daignât posé ses yeux noisettes sur Corwin. Ainsi donc il s'appelait Corwin.

Tu es un sorcier comme moi. Au delà de nombreux points communs que toi et moi pourrions partager, nous sommes tous deux dotés de pouvoirs magiques. Chacune de nos cellules a la capacité de réagir plus profondément que le commun des mortels au monde qui nous entoure ... Je pense que tu poses une question à laquelle tu as suffisamment d'éléments de réponse pour pouvoir ne serais-ce qu'envisager une solution.

L'ancien préfet toisât d'un regard morne l'élève. Il enfonça son regard dans la pupille du jeune garçon, peut-être espérait-il y trouver quelque chose de familier. Ses mains était d'une blancheur cadavérique. Jinx les passa devant sa bouche et les aspergea de son souffle moite. Le temps semblait suspendu autours d'eux, seul le cri d'une chouette au loin vînt briser le silence religieux de cette messe païenne.

T'arrive-t-il de te réveiller la nuit, en nage, tout en ayant la sensation que l'on vient de t'enlever une partie de toi ? Que ton âme s'évapore un peu plus à chaque respiration ? Je lis dans tes yeux que tu ressens ce que je ressens. En m'appelant par mon prénom, tu me prouves qu'il arrive parfois que quelques uns d'entre nous aient plus de réponses que d'autres. Je ne me souvenais pas de toi Corwin, jusqu'à ce que mon regard croise ton chemin. Je ne sais pas comment toi, ou d'autres, ont appelés ce phénomène, mais personnellement je trouve que le mot Chute le décris bien. Ca me rappelle certaine nuit où je fais un rêve banale, et où tout d'un coup, j'ai l'impression de tomber de plusieurs étages. En lisant un magasine de science moldue, j'ai appris que c'est un phénomène physiologique qui se produit lorsque ton coeur s'apprête à arrêter de battre dans ton sommeil. Nous nous étouffons lentement dans un sommeil de plomb.
Aujourd'hui Corwin, je suis là pour te réveiller et te faire ressentir cette Chute.


Jinx voyait qu'au fur et à mesure de ses propos, les yeux du serdaigle étaient de plus en plus captivé. Jonglant entre les lèvres et les regards, les deux hommes se toisaient mutuellement à la recherche de réponses. Lui qui avait toujours été d'un naturelle moqueur et enjoué, Jinx n'arborait ici aucun sourire, aucune mimique comique prête à être lâchée pour dilater cette atmosphère pesante. Le jeune homme était bien trop concentré par les mots qu'il choisissait pour se dissiper en quelconque langage non-verbal.

Si je suis venu à Poudlard, ce n'était pas pour te voir toi particulièrement. Je n'attendais pas une personne, j'attendais un déclic. Toi aussi tu dois aussi ressentir cela parfois, que le monde qui t'entoure n'est que gaz délétère, et ta seule obsession est de chuter sur une pierre qui serait elle, bien réelle. Je ne suis ici que pour enfin pouvoir apercevoir quelque chose de palpable dans cette mer intouchable. Aujourd'hui Corwin, tu es ma pierre.
Plus je te parle, là maintenant, plus j'ai l'impression que le monde qui nous entoure prend forme. Plus je te regarde, plus le poids qui pesait jadis sur mes épaules m'écroule de nouveau. Sauf qu'autre fois, ça je le sais au fond de moi, ce qui gravitait autours de ma personne était un fardeau beaucoup trop dur à supporter. Aujourd'hui cette pression me rend vivant.
Tu me demandes ce que tu peux faire pour moi. Je te retourne à présent la question, qu'est ce que moi je peux faire pour toi ?


Sa voix était cinglante, chaque syllabe résonnait comme un fouet claquant dans le désert. L'air autours d'eux devenait presque aride au fur et à mesure que chacun abordait son passé, vivait son présent, et constituait son futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la dérive [PV Jinx Rowel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la dérive [PV Jinx Rowel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauvés après 12 jours de dérive sur un canot...
» Règles du Jinx Arena
» Non, je ne joue pas... || Capucine & Jinx.
» Get JINX'ed !
» "L'amour est une mer dont la femme est la rive" [PV Myrcella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: