AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Dim 26 Jan - 4:50



    Tête dans le cirage. Huit heures moins cinq, et un rayon de soleil dans les yeux plus tard, Aisling commençait enfin à se réveiller. L'irlandaise s'étira doucement en bâillant sans retenue et repoussa d'un geste plus ou moins ferme les couvertures vers le pied du lit. Entrouvrant à peine les paupières, elle fixa le plafond quelques secondes avant de tourner la tête sur le côté et de se lever en soupirant. La Gryffondor frissonna légèrement quand ses pieds entrèrent en contact avec le sol de pierres froides et elle hésita un instant, les pieds suspendu à mi-chemin entre son lit chaud et douillet et le sol froid et inhospitalier, à retourner se coucher comme si de rien n'était. Après tout, elle pourrait toujours prétexter un mal de crâne ou une maladie quelconque. Secouant vivement la tête, elle sauta sur le sol et jeta machinalement un œil à son poignet gauche où se trouvait la vieille montre en plastique que ses frères lui avaient offert pour son septième anniversaire. Pas très classe, certes, mais elle lui rappelait les bons moments passés avec Tommy, Jimmy et Sean. Sauf qu'à cet instant, elle ne lui présageait rien de bon. Il lui restait trois minutes pour être à l'heure à son cours de sortilèges où elle n'avait d'ailleurs pas intérêt à arriver en retard. C'était de loin sa matière préférée, là où elle avait l'impression d'apprendre à être une "vraie" sorcière. La plupart des autres élèves vivaient avec la magie depuis leur naissance alors qu'elle ne l'avait découvert qu'il y a quelques années. Elle avait donc un certain retard à combler.

    L'irlandaise enfila ses habits à toute vitesse boutonnant sa chemise de travers et mettant sa robe à l'envers. Peu importe, elle se mit à courir à travers les couloirs, hésitant presque à sauter d'un palier à l'autre tant les escaliers se mouvaient lentement. Elle s'apprêtait d'ailleurs à s'élancer vers le palier juste en-dessous quand sa robe se prit dans une des colonnes de la rambarde la faisant tomber. Elle eut tout juste le temps de mettre les mains en avant alors que le sol se rapprochait dangereusement. Totalement réveillée à présent, la jeune fille poursuivit sa course jusqu'à la salle de cours et entra par miracle en même temps que les autres élèves.

    Le reste de la matinée se poursuivit tranquillement, ponctué par les gargouillements du ventre d'Aisling lui rappelant bruyamment qu'elle avait sauté le petit-déjeuner. À la pause de midi, elle fut la première à sortir pour se rendre dans la grande salle où elle se vengea sur le repas préparé par les elfes. En parlant de vengeance, elle en devait une à cette pimbêche de sixième année qui persistait à lui pomper l'air depuis le premier jour où elle avait posé ses yeux sur elle, ou plutôt sa valise sur son pied.
    *Ça ne devrait pas être permis d'être aussi rancunière* pensa la sang et or en enfournant une dernière bouchée du gâteau au chocolat qu'elle avait quasiment mangé toute seule. Elle se savait hypocrite sur ce point puisqu'elle même faisait souvent montre d'une rancune à toute épreuve mais comme on dit, il est plus simple de voir la paille dans l'oeil de son voisin que la poutre dans le sien. Aisling se leva et se rendit à son prochain cours, fomentant une idée de vengeance tout le long du chemin. Elle pensait avoir un plan quasiment infaillible, certes très puéril, mais plutôt efficace. Les bombabouses. La jeune fille ne connaissait rien de plus dégoûtants que ces petites balles. Or, la cible visée étant plutôt du genre "précieuse", ceci lui conviendrait parfaitement. L'irlandaise fit un crochet par le dortoir de sa maison avant de se rendre dans le couloir du troisième étage et attendre que Sarah arrive. Les mains d'Aisling commençaient peu à peu à prendre une légère teinte verte due aux bombabouses et l'irlandaise grimaça en voyant ça.

    Cela faisait maintenant dix minutes qu'elle attendait là et l'autre élève ne semblait pas vouloir montrer le bout de son nez. Aisling était pourtant sûre qu'elle avait cours à cet étage à cette heure-ci. Sûre et certaine. Elle allait rebrousser chemin quand un éclat de rire reconnaissable entre mille résonna dans le couloir. Un léger sourire en coin, l'irlandaise se dissimula un peu plus dans le renfoncement du mur et, d'un léger signe de baguette, elle fit délicatement léviter les bombabouses juste au-dessus de la tête blonde. Alors que cette dernière se recoiffait délicatement, les bombabouses s'écrasèrent avec un bruit de succion plutôt écœurant dans sa belle chevelure. L'irlandaise sortit alors de sa cachette et éclata d'un rire tonitruant pour le moins peu discret. La tête de sa victime était si hilarante qu'elle ne pouvait reprendre son souffle tant elle riait. À travers les larmes de rire qui lui montaient aux yeux, elle avisa quelqu'un qui l'observait, un sourire aux lèvres. La lueur amusée dans les yeux du jeune homme lui déplut fortement. Il est vrai que la farce paraissait plutôt idiote vue de l'extérieur mais tout de même, l'irlandaise n'appréciait absolument pas que l'on se moque d'elle. Une nouvelle cible ?

    Aisling poursuivit tout de même sa journée de cours et décida qu'un peu d'air frais ne lui ferait pas de mal. Elle partit donc d'un pas décidé vers l'extérieur. La lumière du soleil lui agressa presque les yeux par cette belle journée ensoleillée de printemps, un temps plutôt étonnant en Angleterre. Elle prit quelques instants pour contempler la verdure qui s'étendait à perte de vue. Elle qui adorait la nature, elle ne se remettait jamais vraiment de la vue offerte par le parc de Poudlard. Elle se demandait encore si l'élève de ce matin se moquait d'elle ou bien trouvait sa blague drôle. S'asseyant dans l'herbe, appuyée sur ses mains posées à plat sur le sol, elle opta pour la seconde solution. Après tout, elle trouvait sa farce absolument hilarante et il ne pouvait en être que de même pour tout le monde. Aisling se demandait d'ailleurs si cette petite blague sans importance aurait un quelconque écho au sein de l'école de magie. Ah, si ses frères avaient pu être là, ils se seraient bien marrés avec elle.


Dernière édition par Aisling Donnelly le Ven 2 Mai - 15:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Dim 26 Jan - 22:31

Son dos craqua bruyamment lorsqu'il s'étira. S'ensuivit un soupir d'aise quand l'eau brûlante vint lui mordre agréablement la peau. Le jet acheva de le sortir de sa torpeur matinale, et il resta un moment à profiter de ce moment de calme. Une sensation étrange l'imprégnait depuis quelques temps ; il n'aurait pas su dire quoi exactement, mais cela s'apparentait comme à un manque. Comme si une partie de son être s'était évaporée. Mais il avait finalement mis cela sur le compte des insomnies qui l'avaient repris. Mais ce matin, le Serdaigle se sentait plutôt en forme.
Coupant l'arrivée d'eau, il se dirigea vers les hauts miroirs bordés de filaments brillants. Son corps ciselé, recouvert de multiples cicatrices lui apparut. Certaines bardaient son abdomen et son torse, et une longue estafilade se promenait le long de son avant-bras gauche. De la même manière, il appropriait ces marques à ses séjours en orphelinat. Après tout, les bagarres étaient monnaie courante là où il s'était trouvé. Mais laissant finalement de côté ses réflexions, il se prépara prestement, et s'enfuit pour une nouvelle journée de cours.

Les heures s'écoulèrent. Corwin plongeait avec délectation dans chacun des cours dispensé, ayant l'impression qu'une éternité s'était écoulée depuis la dernière fois qu'il avait étudié. Il envisageait même déjà de passer une partie de soirée à la bibliothèque, entouré du parfum des anciens volumes de magie. Il se rendait à son cours suivant quand une émotion plutôt puissante vint lui titiller les neurones. Ce sentiment se révélait viscéral, comme inassouvi depuis un bon moment déjà ; de la frustration et de la colère, tintées d'une bonne envie de vengeance. Bizarrement, il reconnaissait facilement ce désir, sans pouvoir se l'expliquer. Il ne se souvenait pas avoir déjà eu l'envie de renvoyer l'ascenseur d'un mauvais tour à qui que ce soit. Même s'il avait de nombreux camarades au sein de sa maison, il était d'un naturel plutôt solitaire alors quelles foudres aurait-il pu s'attirer. Mais la présence qu'il avait ressentie ne se trouvait pas très loin. A côté de lui passa un groupe de filles, du genre superficielles et à la cervelle pas plus fécond qu'une bombabouse. Et en pensant à cela, l'une de ces petites sal*peries s'abattit sur le crâne de la meneuse, causant l'hilarité générale. Une autre fille à l'écusson du Lion sortit alors de l'ombre en riant aux éclats.

Alors c'est donc toi la source de tout cela.

Le Serdaigle se doutait que son geste n'était pas vain, mais visait à mettre un terme à quelques brimades passées entre elle et l'autre. Un sourire en coin, il croisa le regard de la dite personne, et son air lui indiqua un courroux certain quant à cette marque d'amusement sur son visage.

Eh ben, t'es pas susceptible pour deux sous toi, pensa-t-il ironiquement.

Sur ces entrefaites, il se rendit à sa classe, plutôt curieux de savoir qui était cette élève.


Les cours passèrent. Marchant d'un pas détendu le long du parc, il s'accordait un petit moment de repos avant de s'en aller à la bibliothèque. Le soleil lui chauffait délicatement la peau, mais la température ne tarderait pas à chuter, car la descente de l'astre était déjà largement entamée. Les rayons dardaient ses yeux, les fragments orangés se détachant nettement d'une première couche émeraude. Ses pas le conduisaient vers les hauts arbres ancestraux, inconsciemment guidés par un fil invisible qu'il avait décelé dans l'air. Une fragrance émotive qu'il avait découverte un peu plus tôt. Elle se tenait un peu plus loin, assise dans l'herbe à l'orée des grands jardins. Relancé par sa curiosité, il s'avança dans sa direction. C'était une petite brune assez mignonne, à peu près de son âge sans doute. Se rappelant son air irrité à sa vue, il se dit qu'il serait de meilleure augure pour une conversation de mettre fin à son ressenti.


- Je dois dire que l'idée des bombabouses était plutôt sympa, quoique un peu salissant. En tout cas, elle risque de s'en souvenir un bon moment !

Il compléta ses mots d'un sourire avenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Lun 27 Jan - 4:38

    Aisling laissa passer quelques secondes après que Corwin lui eut répondu. Elle était flattée, certes, par le compliment. Elle appréciait la remarque et se rendait compte du ridicule de sa première réaction, pourquoi s'énerver directement ? C'est ce qu'elle faisait toujours. En l’occurrence elle avait tord. Et dans ce genre de situation, elle ne savait vraiment pas quoi faire. La Gryffondor sentait le rouge lui monter peu à peu aux joues. Elle fit craquer ses doigts machinalement et inspira profondément. Pour se donner une contenance, elle observa le manège des élèves à l'extérieur du château. Quelques balais s'envolaient de-ci de-là au-dessus d'un emplacement qui semblait alors être un cours de vol, à côté du terrain de Quidditch. D'autres adolescent roucoulaient non loin d'eux, assis au bord du lac. Elle, une blondinette aux grands yeux de biche et aux boucles parfaites, lui, sûrement un joueur de l'équipe de Quidditch de sa maison, sportif, sourire d'un blanc éclatant et cheveux savamment ébouriffés. Des yeux plutôt globuleux et rapprochés, une peau d'une pâleur spectrale, un nez épaté, des cheveux raides comme des bambous, Aisling observait son reflet dans l'eau en souriant. Certes elle n'avait pas le physique d'une top model, mais au moins n'avait-elle pas besoin de passer des heures entières dans la salle de bain à se pomponner comme devait sûrement le faire l'espèce de vélane à côté.

    Soupirant, elle replia ses jambes et posa son menton sur ses genoux. Ses cheveux d'un noir de jais pendaient de part et d'autre de son visage et ses yeux d'un bleu très clair reflétaient l'eau du lac sans qu'aucune émotion ne les traverse.


    - On peut dire qu'elle l'aura senti passer ! Et puis ça lui apprendra à se moquer de moi et à me chercher des noises à longueur de temps. On n'embête pas une Donnelly ! dit-elle avec une fausse fierté comme le ferait toute personne issue d'une certaine lignée énonçant sa devise. Sauf que bon, les Donnelly ... C'était pas vraiment la noblesse hein

    Soupirant à nouveau, elle releva la tête, un grand sourire sur les lèvres. Après tout, cette journée n'était peut-être pas si mauvaise que ça. Elle tenait sa vengeance sur l'autre peste, même si ce n'était que temporaire, la vendetta se poursuivrait certainement tout le long de leur scolarité, elle s'était plutôt bien débrouillée en sortilèges en obtenant un Optimal à son dernier devoir, la journée était superbe et on était au printemps, sa saison préférée. Oui, la jeune fille se contentait de peu mais sa bonne humeur faisait briller dans ses yeux une lueur particulière. Certains la disait excentrique, d'autres un peu folle mais la plupart la trouvait agaçante en réalité. Ses réactions parfois puériles, son côté "bonne humeur perpétuelle" et son rire qui passait difficilement inaperçu avaient tendance à courir sur les nerfs de la plupart de ses camarades. Seul l'un de ses amis d'enfance semblait d'une patience à toute épreuve et était capable de passer des journées entières avec elle sans qu'il n'ait envie de l'assommer. Malgré tout, l'irlandaise était quelqu'un de sociable et tentait tant bien que mal à créer des liens avec les autres élèves elle qui débarquait d'un monde totalement différent. Elle se tourna vers le jeune homme et l'observa un instant, sans trop de gêne, la tête légèrement penchée sur le côté. Elle détaillait ses cheveux foncés, ses yeux clairs et s'amusa de ce contraste dont elle-même en était le portrait.


    - Je m'appelle Aisling. Mais tu peux aussi m'appeler "espèce de folle totalement hystérique qui balance des bombabouses à tout bout de champs". M'enfin je trouve ça un peu long en fait. Et puis c'est pas très beau pour moi.

    La sang et or conserva son sourire moqueur sur les lèvres. Au fond, elle se moquait d'elle-même, tout simplement. Sa réaction était parfaitement disproportionnée, tout comme la plupart de ses actions, cette colère qui l'avait agitée l'espace d'un instant n'avait aucun sens. Le Serdaigle, ce dont elle pouvait juger par rapport à l'écusson brodé sur sa robe, s'était quant à lui montré plutôt sympathique. Aisling baissa les yeux sur son propre écusson et s'étonna de ne pas le voir. Jetant un rapide coup d’œil le long de son flanc gauche, elle se rendit compte qu'elle avait du passer la totalité de la journée, donc environ trois cours et un repas, avec sa robe de sorcier à l'envers. Sentant de nouveau le rouge lui monter aux joues, elle s'empressa d'ôter la robe, manquant de se tordre le bras au passage.

    - Il fait chaud aujourd'hui dis donc, on voit que le printemps et là, ça fait plaisir ! ajouta-t-elle l'air de rien. Pour ce qui est de la bombabouse, tu sais à quoi t'en tenir maintenant si jamais tu t'avises de me nuire. On dit souvent que les irlandais on le sang chaud, je pense que je dois tenir de ce côté là.

    Elle leva les bras d'un air innocent, laissant échapper un petit rire par la même occasion. Elle plaisantait bien entendu, quoique..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Lun 27 Jan - 21:00

Corwin esquissa un sourire.

- Il faudrait plus que des bombabouses pour me faire reculer tu sais, Aisling !

Sa voix s'était perdue à ces derniers mots. Curieusement, il savait qu'effectivement peu de choses seraient capables de lui faire plier l'échine. Il était persuadé qu'une certaine force étrangère à sa propre volonté lui garantissait le fait d'être plus puissant qu'il ne semblait l'être, sans savoir pourquoi. Mais il ne se laissa pas décontenancé par ses pensées. Ravi de pouvoir entamer une discussion avec une nouvelle personne, il s'assit à son côté en lui tendant une main sertie d'une bague à l'effigie de l'Aigle.

- En tous les cas, enchanté de faire ta connaissance Aisling, moi c'est Corwin, Serdaigle. Et toi, tête en l'air comme tu es, vu le port de ta robe, tu dois sans doute être une Gryffondor.

Oups...

- Te vexe pas hein, je plaisante. N'empêche tu as eu du bol de ne pas te faire jeter par tes profs aujourd'hui, parce que mine de rien, la robe à l'envers ça se remarque.

Il temporisa ses phrases par de légers rires, histoire de bien lui faire comprendre qu'il ne faisait que la taquiner. Mais il opta pour un autre sujet que sa tenue mal ajustée.

- Tu es Irlandaise alors. J'avoue ne pas bien connaître les lieux, plutôt agréable comme endroit il paraît. Cela a dû te faire bizarre de quitter ton pays pour un autre. Pour ma part c'est la banlieue Londonienne, et j'avoue n'avoir jamais bougé du coin, enfin pas à ma connaissance...


Ses yeux se perdirent vers l'immensité du Lac. Décidément, plus le temps s'écoulait, plus le vide gagnait du terrain. Au début il tentait de l'ignorer, mais à force de ne plus savoir démêler les rêves sombres qui l'assaillaient ces derniers temps, de ces absences de réminiscences lorsqu'il parlait, il commençait à se sentir dans une situation des plus inconfortables.
Malgré la tiédeur du soleil, son corps s'était recouvert de frissons désagréables, lui faisant pâlir la peau plus encore qu'à l'accoutumée. Ses pupilles, fixes et froides, ne semblaient plus voir les étendues d'eau et d'arbres. Durant une seconde, les pétales de fleur ballottées dans l'air, leurs couleurs chatoyantes et leur parfum subtil ne lui arrivèrent plus, comme si le monde s'était transformé en une vaste plaine jonchée de cendres et de mort. La Terre s'ouvrait en de nombreuses failles béantes, vomissant des torrents de feu venus d'un autre monde. Ses lèvres se mirent à trembler sous les battements furieux de sa poitrine. Puis tout s'évapora.
Les allées du parc, l'eau et les peupliers, le ciel et le soleil en fin de course, tout reparut au travers de sa vue brouillée. S'extirpant rapidement de cette vision, il posa ses yeux sur Aisling. Son malaise n'avait pas dû durer plus de quelques secondes, mais elle aurait sans doute bien vu son changement de tête. Sa voix sortit fébrile mais il se reprit rapidement.


- Désolé, j'ai très mal dormi cette nuit. Sans doute à cause des ronflements de mon voisin !


Il ponctua ses mots d'un petit rire, mais espérait que cette absence ne mettrait pas Aisling trop mal à l'aise. Il avait envie de pouvoir continuer cette discussion, sans forcément paraître pour quelqu'un d'étrange.

- Et dis-moi, est-ce que c'est la famille Donnelly qui t'a appris à utiliser ces petits stratagèmes odorants en guise de vengeance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
1450/1450  (1450/1450)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Mar 28 Jan - 0:12

Dakeyras avait du reprendre ses habitudes de bon écolier sage en retournant dans son dortoir après son entrevu avec le professeur Kalyll. Il se sentait observé, surveillé depuis ce jour. Du coup il avait débarrassé ses affaires de la salle sur demande pour les remette en place chez les gryffondor. Et ca n'avait pas été une mince affaire, lui qui n'avait envie de voir personne et de ne rien faire, il était obligé de supporter le brouhaha de ses camarade de maison. Il faisait donc avec, se pliant aux exigences de l'école, jouant même parfois aux échecs sorciers avec d'autres gryffon pour ne pas paraitre trop associable. Mais il n'y prenait aucun plaisir et les journées étaient encore plus longues que quand il était seul dans son coin. Il avait eu quelques problème aussi avec ses compagnons de chambre qui s'étaient plains de la carte gigantesque que Dakeyras avait redessiné sur le parquet du dortoir. Mais le jeune garçon avait refusé de l'effacer malgré les remarques du préfet, qui avait fini par laisser tomber devant l'insistance du gryffon.

Après une journée passée comme les autres en cours, alors que le ciel plutôt clément pour la saison commençait à s'assombrir, Dakeyras venait de se poser dans sa chambre. Accoudé à l'embrasure de la fenêtre, son front posé sur la vitre froide, il observait le parc. Il observait les branches des arbres qui ondulaient sous l'effet du vent, l'onde sur l'eau du lac agité et le mouvement lent et calme des nuages. L'esprit divaguant, il pensait de nouveau à toutes ces choses qui occupaient ses pensées ces derniers temps. Il n'était donc pas très attentif, mais une chose attira son attention. Une personne. Corwin Egnis. Il le vit passer devant lui, avançant vers le parc. Le gryffon connaissait sa relation avec James, il était sur de pouvoir apprendre où il se trouvait en lui posant la question.

Sans perdre de temps, Dakeyras replaça sa cape sur ses épaules, pris son balais, et ouvrant la fenêtre, il s'élança sur son éclair de feu vers le parc. Il survola le domaine pendant quelques instants pour retrouver le serdaigle qu'il avait perdu de vu le temps de prendre ses affaires. Il ne volait pas très vite, tentant de le repérer et profitant dans le même temps de la sensation qu'il aimait tant lorsqu'il se déplaçait en balais. En passant proche du terrain de quidditch, il attira l'attention des autres élèves qui le regardaient étrangement, alors il s'éloigna avant que le professeur de vol ne le surprenne. Et c'est là qu'il le vit, à côté d'un arbre proche du lac. Il fonça à toute allure vers Corwin, si vite qu'il cru ne pas s'arrêter lorsqu'il atteignit le sol. Il sauta de justesse, et se rattrapant habillement, il resta sur ses jambes, posa son balais sur le sol et avança de manière déterminé vers les deux élèves qui semblaient discuter.


Corwin !

Il avançait vers lui, triturant sa baguette sous sa cape en sentant son cœur accélérer contre sa poitrine. L'adrénaline, combinée à son sentiment de colère et d'anxiété lui faisait un peu perdre pied. Tout se bousculait dans sa tête à ce moment, comme si Corwin et James n'étaient en fait que la même et unique personne. Comme si le serdaigle était responsable de la mort d'Erell autant que son compagnon.

Corwin !

A chaque fois qu'il hurlait son nom, il l'entendait résonner dans sa tête comme un symphonique entêtante.

Corwin !

Il était arrivé presque à son niveau, il n'était qu'à quelques mètres de lui et il pouvait voir les deux élèves le regarder. Sans savoir pourquoi, il tira sa baguette et la pointa sur le serdaigle.

Où est-il !? Dis le moi.

Dakeyras était persuadé que Corwin savait, qu'il le mènerait à James.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Mar 28 Jan - 6:01

- Il faudrait plus que des bombabouses pour me faire reculer tu sais, Aisling ! lança le Serdaigle en esquissant un sourire.

*C'est ce qu'ils disent tout mon coco mais attends de voir ... J'ai plus d'un tour dans mon sac* pensa la jeune fille en levant les yeux au ciel.

Elle observa un instant le jeune homme tandis qu'il lui parlait. Il avait un air étrange qui lui avait échappé au premier abord. Elle n'aurait réellement su dire quoi exactement mais cette impression désagréable persistait alors que Corwin continuait à lui parler.


- En tous les cas, enchanté de faire ta connaissance Aisling, moi c'est Corwin, Serdaigle. Et toi, tête en l'air comme tu es, vu le port de ta robe, tu dois sans doute être une Gryffondor.

La sang et or poussa un grognement de désapprobation avant que son camarade n'ajoute qu'il plaisantait. Aussi susceptible et ronchonne que la vieille O'neill décidément, cette mégère cinglée qui hurlait sur tous les enfants qui passaient dans la rue, même quand il n'y avait personne d'ailleurs, les menaçant de les pendre par les pieds.

- Tu es Irlandaise alors. J'avoue ne pas bien connaître les lieux, plutôt agréable comme endroit il paraît. Cela a dû te faire bizarre de quitter ton pays pour un autre. Pour ma part c'est la banlieue Londonienne, et j'avoue n'avoir jamais bougé du coin, enfin pas à ma connaissance ...

Aisling se remémora alors les paysages d'Irlande. Les senteurs de son île natale, un mélange d'herbe et d'animaux dans les pâturages mêlé à une nuance marine lui montèrent au nez. Elle eut l'impression de sentir le vent fouetter sa peau comme lorsqu'elle se tenait en haut de ces immenses falaises bordant la côte. Sa famille avait quitté leur terre quand elle était toute petite mais ils y étaient retournés très souvent depuis.

- C'est vrai ... C'est magnifique, répondit la jeune fille d'un air rêveur.

Sortant de sa torpeur, un grand sourire s'afficha sur ses lèvres et elle recommença à déblatérer sans discontinuer :


- C'est vrai tu viens de Londres ? Moi je suis de Kilburn, à côté de Camden  et de Brent ! Enfin, j'ai jamais vraiment mis les pieds ni à Camden ni à Brent en fait, j'avais pas le droit de sortir du quartier. C'est vrai qu'au final on n'en avait pas besoin parce qu'il y avait tout ce dont on avait besoin à Kilburn mais bon ç'aurait été bien quand même de voir un peu autre chose surtout que Kilburn c'est pas vraiment un quartier super huppé et puis pour une fille c'est pas génial non plus. Mais un jour je suis allée jusqu'au zoo de Greater London ! C'était super beau, j'ai ...

La Gryffondor s'interrompit, prenant conscience qu'encore une fois, elle monopolisait la conversation pour des choses totalement futiles et sans intérêt, surtout que son interlocuteur commençait à faire une tête bizarre. Elle s'arrêta donc de parler, et l'observa, la tête légèrement penchée sur le côté, d'un air curieux. Le jeune formula une excuse rapide à laquelle elle ne crut absolument pas. Mais après tout, il n'était pas obligé de lui dire ce qui se passait donc elle ne s'en formalisa pas et répondit volontiers à sa question.

- Entre autre oui, mes frères étaient les rois de la version moldue des bombabouses, les boules puantes. Moins efficaces que ces petites horreurs magiques je dois l'avouer mais bon, on fait avec ce qu'on a ! Mais la fratrie Donnelly s'est montrée très prolixe en matière de stratagèmes et ...

- Corwin ! l'interrompit un Gryffon, déboulant précipitamment en sautant de son balais.

Aisling lança un regard offusqué à ce type qui débarquait comme ça, sans gêne.

*Non mais pour qui il se prend celui là ?* pensa la jeune fille sentant la colère remonter en elle.


- Et toi là ! On t'a jamais dit que c'était malpoli d'interrompre les gens comme ça ? En plus tu ...

La Gryffondor s'arrêta à la vue de la baguette de son camarade de maison sortie et empoigna machinalement la sienne, la pointant vers le blondinet.


Dernière édition par Aisling Donnelly le Jeu 27 Mar - 5:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Mar 28 Jan - 15:56

Il avait aperçu Dakeyras au loin. Cela faisait, à vrai dire, quelques temps qu'ils ne s'étaient pas croisés, trop accaparés sans nul doute par leurs occupations respectives. Mais le Gryffondor transpirait l'énervement, si bien que Corwin en vint à penser qu'il était peut-être la source de ces maux en le voyant accourir dans sa direction, sans le comprendre. Son nom lui parvint effectivement au bout de quelques secondes. Il plissa les yeux en voyant la main de Dakeyras triturer quelque chose sous sa cape.

Qu'est-ce...

La baguette du garçon finit par sortir de l'ombre. Les yeux écarquillés par la stupeur la première seconde, au cours de la suivante Corwin s'était déjà relevé, posté près d'Aisling, prêt à l'éjecter si un sort venait à partir.


- Qu'est ce qui te prend Dakeyras ?! T'es complètement taré, range ta baguette tout de suite !

En invectivant son vis-à-vis, le Serdaigle se rendit compte qu'il tenait déjà sa propre baguette, cachée dans le pli de sa robe. Rapidement, Corwin évalua les gestes qu'il avait dû effectuer afin de se tenir ainsi : ses pieds, ancrés dans le sol pour lui apporter le plus d'équilibre possible, la position de son corps, lui offrant le meilleur angle pour attaquer plus rapidement que son adversaire, et sa baguette qu'il avait sortie en une fraction de seconde. Des réflexes qui ne lui étaient pas propres. Toute cette application relevait d'une posture d'attaque, non de défense. Tout cela n'avait aucun sens. Corwin était loin d'être un tueur, alors comment expliquer cette soudaine agressivité latente.
Il fixa Dakeyras un court instant, et leva sa paume droite pour lui intimer le calme.


- Reprends tes esprits, calme-toi. Je n'aimerais pas avoir à te blesser, alors baisse ta baguette.

Mais en fouillant un peu plus profondément dans l'esprit du Gryffondor, il comprit que ce ne serait pas chose aisée que de lui faire baisser les armes. Corwin tourna la tête un instant vers Aisling, en parlant plus bas.

- Il a l'air plus meurtri qu'il ne veut bien le montrer, je ne sais pas pourquoi... Et je crains que l'on en vienne à se battre si je n'arrive pas à le raisonner. Alors, si jamais il attaque tu te barres, je ne voudrais pas que tu te prennes un sort en ricochet. Range ta baguette, je ne veux pas qu'il se sente agacé, il n'en serait que plus dangereux... Mais reste sur le qui-vive.

Il la regarda un instant, puis détourna les yeux.


- Qu'est-ce que tu veux savoir au juste, Dak ? Où est « qui » précisément ? Je ne sais même pas de quelle personne tu parles !

Corwin s'avança en direction de Dakeyras, lentement jusqu'à venir se planter à quelques centimètres à peine de l'arme pointée vers son torse. Le froid, qui l'habitait quelques instants auparavant, s'était mué en une fournaise irradiant chacun de ses membres. L'agacement se frayait un chemin de plus en plus facilement en lui, et il approcha plus encore sa tête de celle du blondinet. Ses yeux, glacés par une colère qu'il n'avait pas l'habitude d'éprouver, scrutaient fixement ceux en face de lui, et sa voix se fit amère lorsqu'il parla.

- Précise ta pensée maintenant, Dakeyras... et je te demande une nouvelle fois de baisser ta baguette, parce que là tu commences à me mettre vraiment les nerfs... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
1450/1450  (1450/1450)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Mar 28 Jan - 18:56

Dakeyras se sentait de plus en plus excédé. Il avait la fâcheuse impression que tout le monde était contre lui, mais aussi que le serdaigle se moquait ouvertement de lui en faisant semblant de ne pas comprendre.

Ne te moque pas de moi Corwin.

Il approcha un peu plus sa baguette pour qu'elle touche le torse de l'autre élève.

Tu sais très bien de qui je parle.

Il fixait son regard, si froid et perçant qu'il pouvait être, le gryffon n'était pas perturbé, il n'avait plus peur. Mais il pouvait sentir cette aura étrange qui se dégageait de Corwin. et il se souvint de ce qu'il avait vu, de tout ce qu'il avait vu quand ils l'avaient trainé avec eux dans leurs aventures sordides.

Je sais ce que tu es, tu ne m'effraye pas.

Il le poussa un peu de sa baguette pour le faire reculer. Et s'agaçant qu'il ne réponde toujours pas, il cria de plus belle.

James ! Je parle de James ! Je sais que tu sais où il se cache ! Dis le moi !

Il le voyait faire semblant de ne pas savoir ce qui s'était passé, ce qui était arrivé à Erell. Ce que son compagnon de vampire lui avait fait. Comment il avait planifié pendant longtemps de la tuer et comment il s'était joué de tout le monde.

Elle est morte, et c'est autant ta faute que la sienne ! Tu n'as rien fait pour l'aider, tu n'as rien fait pour l'empêcher. Tu es un monstre comme lui, et comme ceux qui ont tué mes parents. Je ne sais même pas ce qui me retient de te tuer.

Il avait bien vu la posture et la démarche de Corwin qui avait tout d'une position de combat et d'affrontement. Cette manière qu'il avait eu de s'avancer vers lui, à quelques centimètres de sa baguette, approchant son visage au plus près de celui du gryffon.

Ne joue pas à ça avec moi, je n'ai plus rien à perdre, je n'ai pas peur.

La détermination pouvait se lire sur son visage. La vitalité et le caractère amical qui pouvait autrefois se lire dans son regard n'était plus. En le sondant, le serdaigle pourrait découvrir qu'une foule de sentiment , tout plus sombre les uns que les autres, se bousculaient au sein de son être. Et malgré que Dakeyras regrette lui même ce jeune garçon sympathique qu'il avait été autrefois, ce phénomène était pourtant indépendant de sa volonté. Il voulait allé mieux, il aurait voulu, mais il n'y arrivait pas, il ne pouvait pas, il n'avait plus la force de se battre pour ça. Et pendant que Corwin se tenait toujours proche de lui, il regarda sa camarade gryffon, baguette tendue contre lui. Autrefois il s'était battu pour cette école, pour le bien, pour l'armée de Dumbledore. Il avait protégé tous les élèves qui en avait besoin et autrefois il était reconnu pour ça par ses autres camarades. Il ne se souvenait même pas un jour qu'un gryffondor ai pointé sa baguette sur lui. Et tout se bouscula dans sa tête. Comment le voyait elle ? Cette élève qu'il avait surement déjà croisé dans leur salle commune, comment le percevait elle pour une première rencontre officielle ? Etait il en train de devenir ce qu'il voulait détruire ? Comment le verraient ses parents s'ils le voyaient, que penseraient ils de lui ?

Relâchant quelque peu son attention, sa baguette s'était baissé et sa poigne s'étaient desserrée. Une larme chaude coula le long de la courbe de son visage. Il regarda Corwin de nouveau droit dans les yeux, avec un regard toujours aussi inexpressif.

Dis moi où je peux le trouver Corwin, s'il te plait... J'en ai besoin...

Il avait parlé d'un ton beaucoup moins agressif, son cœur battait moins fort, et même si il sentait toujours l'adrénaline pulser dans ses veines, il se calmait un peu, espérant quand même que Corwin lui révèle ce qu'il savait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Jeu 30 Jan - 19:10

    Aisling ne comprenait rien à la scène qui était en train de se dérouler sous ses yeux. Un furibond débarque sans crier gare et menace le Serdaigle de sa baguette en beuglant le nom d'un troisième type. Comme le monde moldu lui manquait. Et Corwin qui s'avançait vers elle dans le but de la protéger. Vexant, extrêmement vexant. Ce fut d'ailleurs très certainement la goutte d'eau qui fit déborder le vase. D'une, elle détestait ne rien comprendre à tout cela, et de deux, il était impensable qu'on la prenne pour une petite chose fragile incapable de se défendre. Les sourcils de la sang et or se froncèrent et une lueur de colère pure s’immisça dans ses prunelles grisâtres. Elle s'interposa entre les deux sorciers en une fraction de seconde et commença à hurler en gesticulant d'une façon, il faut bien l'avouer, ridicule.

    - Mais qu'est-ce que c'est que ce foutoir à la fin ?

    Se tournant vers son camarade de maison, elle lui jeta un regard noir et l'apostropha avec la ferme intention de lui dire sa façon de penser.

    - Toi là ! Je veux … Non ! J'EXIGE que tu me ranges cette fichue baguette. Non mais tu t'es cru dans un western ou quoi ?

    L'Irlandaise avait à moitié conscience que ses références n'inspireraient pas grand-chose pour un sorcier mais, sur le moment, elle s'en fichait pas mal en fait. Tout ce qui comptait c'était de passer ses nerfs sur cet énergumène. En plus un gryffon ! Si Aisling avait développé une chose au sein de l'école de sorcellerie, c'était un profond sentiment d'appartenance à sa maison. Quand elle avait débarqué dans ce monde louche aux habitudes plus que bizarres, on l'avait envoyé d'office à Gryffondor. Elle avait trouvé la petite chanson du Choixpeau plutôt rigolote mais sans plus comprendre pourquoi il l'avait envoyé là et non ailleurs. Ce n'est que bien plus tard qu'elle avait réellement saisi le sens des différentes maisons à Poudlard Tous les élèves avec qui elle se trouvait partageaient ses valeurs, peut-être pas la totalité, mais au moins les principales. Et cet espèce d'imbécile débarquait et foulait aux pieds ces préceptes. Certes, il ne la menaçait pas directement mais en s'en prenant au Serdaigle, il la mettait en danger.

    *Les sorts, c'est comme les balles, quand y en a un qui se perd, c'est jamais bon* pensa la Gryffondor en grimaçant.

    Bien évidemment, elle savait qu'elle n'avait strictement rien à voir avec l'histoire qui semblait lier les deux garçons mais elle se retrouvait malencontreusement en plein milieu de leur querelle et ne pouvait décemment pas les laisser « s’entre-tuer »  sans rien faire. Se tournant cette fois vers Corwin, elle lança d'un ton cassant :


    - Idem pour toi. Je ne crois pas que tu aies quoique ce soit d'important dans ta poche donc lâche cette baguette et détends-toi un peu, on dirait une panthère constipée sur le point d'attaquer.

    Alors qu'elle aurait du se défouler en invectivant les deux élèves, elle sentit sa colère monter d'un cran et finit par beugler :

    - SINON J'EN PRENDS UN POUR TAPER SUR L'AUTRE ET CROYEZ-MOI QUE TOUS LES MEDICOMAGES DU MONDE NE VOUS SUFFIRONT PAS !

    Ah, le bon caractère irlandais, plus qu'une légende, une réalité. Un peu apaisée, Aisling amorça le premier pas en rangeant sa propre baguette mais restant tout de même sur ses gardes. Au final, son intervention tenait autant de la menace que du caprice de petite fille. Elle espérait cependant s'être montrée assez convaincante pour que les choses se calment. Oui, paradoxalement, son accès de colère avait pour seul but de calmer la situation. Elle songea un instant qu'elle n'était décidément pas douée pour la diplomatie. La sang et or campa néanmoins fermement sur ses positions, érigeant un frêle rempart entre les deux sorciers.

    - Peur de rien, peur de rien ... il ne m'a jamais vu m'énerver. Ur goh got, marmonna Aisling d'un air ronchon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Jeu 30 Jan - 22:18

Corwin demeura bouche bée un instant. James. Ce nom résonna comme un carillon dans la totalité de son être, le faisant vibrer jusqu’à la moindre petite molécule. Dakeyras venait de lui asséner un tel coup de massue que sa respiration filtrait à peine d’entre ses lèvres. Son regard se perdit dans le vide, son esprit ressassant encore et encore ce nom, si familier et pourtant si loin de sa mémoire. Il n’avait aucune idée de qui était James. Aucun souvenir ne se reportait à cette personne, mais il savait, en son for intérieur, qu’il ne s’agissait pas de quelqu’un d’anodin. Dans les méandres de son cœur, il était persuadé qu’il donnerait sa vie pour ce garçon. Alors, pourquoi un tel voile sur son esprit ?
Les cris d’Aisling le ramenèrent vite à la raison. La reconnexion à la réalité lui fut des plus brutales, car les paroles de Dakeyras avaient fait bien plus que d’évoquer un simple nom, il venait de réveiller de vieilles choses qui ne l’avaient pas assaillies depuis quelques temps.
Reposant ses iris glacés vers le Gryffondor, la haine se déversa à flots dans les veines du Serdaigle. Le sang battait à ses tempes, ses cheveux se ternirent un peu plus. Et la bague à son doigt sembla alors se recouvrir d’un léger halot violet.

Dans un enchaînement de gestes rapides, Corwin attrapa le poignet de Dakeyras, lui imprimant une forte torsion pour dévier la baguette. Ayant rangé sa propre arme, il agrippa de sa main libre la mâchoire du Gryffondor, l’amenant au plus près de lui. Sa voix était tout aussi amère que l’étaient ses pensées à cet instant.


- Tu veux parler de mort ? Tu veux parler de tes parents qui ont été tués ? Tu crois que je ne sais pas ce que ça fait ?? Ma propre mère s’est pris une lame en plein cœur le soir de Noël, alors que je n’avais que huit ans !! Elle est morte seule, le corps étalé dans la neige !!  Je n’avais qu’elle au monde et on me l’a enlevée juste pour lui faire les poches, alors ne viens pas la ramener !!! On a tous eu notre part de malheurs !

Corwin repoussa violemment le garçon, l’envoyant au sol. La bouche pincée, le Serdaigle se retourna un instant vers Aisling.

- Je suis désolé pour ça… Et t’inquiètes pas, la « panthère constipée » n’a pas encore vraiment sorti ses griffes. De toute manière, je ne sais même pas de quoi il parle…

Il reposa ses yeux sur Dakeyras et haussa le ton.

- T’as entendu ?! Je ne sais absolument pas de quoi tu me parles !!

Le Serdaigle finit par revenir près du garçon, lui hurlant à moitié dessus.

- Je ne sais pas qui est mort !! Je ne sais pas qui est « Elle » !! Ni même ce James que tu as l’air de tant détesté !! Quelqu’un est mort! C’est triste car apparemment tu tenais à cette personne, mais me traiter de monstre ?! Tu ne me connais pas, je n’ai rien à voir avec tes histoires à la c*n ! Alors remballe ton amertume, tes discours et vas voir ailleurs avant que je m’énerve pour de bon !!

Il le regarda une dernière fois.

- Vas te faire f*utre !

Corwin lui avait hurlé au visage, encore tourmenté par ce nom qui ne cessait de résonner dans son crâne, et par le souvenir douloureux de sa mère. Les mots qu’il avait utilisés pour décrire sa mort sonnaient faux pour lui ; l’impression qu’il ne s’agissait pas de l’entière vérité se frayait doucement un chemin en lui.
Jetant un dernier regard à Dakeyras, il lui tourna le dos et se mit à avancer, en murmurant un dernier :


- Désolé pour tout ça, Aisling… J'en ai terminé avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
1450/1450  (1450/1450)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Jeu 3 Avr - 17:40

Dakeyras était resté assis quelques secondes, se tenant le poignet et regardant Fire au loin. Tout se passait très vite, Corwin avait commencé à lui répondre qu'il en avait déjà fini et qu'il lui tournait le dos. Le gryffondor qu'il était il y a plusieurs mois encore aurait laissé tomber simplement, il ne serait peut être même pas venu le chercher dès le départ. Mais Dakeyras était différent ces derniers temps et seule la colère, la haine et la rancœur guidaient ses actes.
Il se releva rapidement, sautant sur pieds et tendant la main dans le même temps pour attirer Fire à lui. Il tendit la baguette vers Corwin qui se pavanait, fier de lui et de sa supériorité.

Acrisonus !

Un sortilège plus que désagréable pour empêcher Corwin de le bloquer. Il rangea Fire aussi vite qu'il avait lancé son sort sur le serdaigle et se jeta à corps perdu sur lui.

Mais moi je ne me cache pas derrière ce prétexte pour m'associer aux forces sombres de ce monde et pour tuer des gens !

L'amenant au sol, il le tourna dos contre le sol et le premier coup parti. Dakeyras avait frappé si fort qu'il avait senti la douleur causé par Corwin un peu plus tôt sur son poignet se réveiller pour lui envoyer une décharge. Il secoua sa main, puis arma son bras de nouveau, prêt à lui porter un autre coup.

Je sais ce que tu es... Montre toi !

Tout en cognant Corwin, Dakeyras pouvait sentir une sensation étrange et désagréable. A son contact, tout semblait se ternir, tout semblait prendre une saveur détestable et un sentiment de profond dégout accompagnait alors tout ce que le gryffon pouvait déjà ressentir.
Tout semblât alors s'arrêter un instant, comme s'il venait de se perdre dans un rêve. Il y vit ce qu'il avait été, ce qu'il avait vécu, les gens qu'il avait aimé, l'école, sa maison, ses camarades, tout se bouscula très rapidement. Cette absence qui semblât durer un éternité pour Dakeyras ne dura en fait pas plus d'une demi seconde. Toujours au dessus de Corwin, il essaya de raisonner sa colère, mais il ne pouvait s'y résoudre et lui porta un autre coup avant de saisir sa dague, soigneusement rangée à sa ceinture et la lui plaqua contre la gorge.

Je devrais te tuer pour ce que tu es, monstre. Je devrais te saigner comme un porc, pour ce que James a fait à Erell. Je devrais te prendre à lui pour qu'il comprenne ce que ça fait. Il mérite de souffrir pour tous ces élèves qu'il a tué ou fait tuer, pour tout ce qu'il a fait à cette école, pour tout ce qu'il a fait au monde, et pour tout ce qu'il m'a fait, à moi.

Les larmes de Dakeyras avaient séché sur ses joues et ses yeux étaient emplis d'une colère sombre. Corwin pouvait surement la ressentir, la comprendre, et déceler en Dakeyras un soupçon de folie. Il n'était pas lui même, il n'était plus lui même. La haine aveuglait son jugement et rien en cet instant ne semblait pouvoir l'apaiser, surtout pas qu'on le provoque encore un peu plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Jeu 3 Avr - 21:36

    Aisling assistait impuissante à la scène qui se déroulait sous les yeux. Bien, après les cris et les sorties de baguettes, voilà qu'ils en venaient aux mains. Le différend entre les deux garçons ne semblaient pas aussi net pour l'un que pour l'autre. L'Irlandaise avait l'impression que Corwin était réellement sincère lorsqu'il niait tout en bloc. Bon, après, il est certain qu'au vu des accusations, le mieux faire restait certainement de jouer l'amnésique cependant, la sang et or n'était pas totalement convaincu de ce côté « monstrueux » qu'avançait Dakeyras.

    Les deux élèves s'observaient en chien de faïence jusqu'à ce que Corwin se décide à bouger et elle ne le retint pas. Malgré l'énervement du jeune homme qu'elle pouvait elle-même ressentir, elle ne pensait pas qu'il allait faire du mal au Gryffondor et la suite des événements lui donna raison. Alors que le Serdaigle revenait vers elle, le Gryffon repassa à l'attaque et Aisling n'eut pas le temps de réagir.

    Les deux élèves étaient déjà à terre avant qu'elle n'ait put comprendre la situation. Sortant de sa torpeur, elle entre dans une colère noire, ses grands yeux grisâtres lançant des éclairs.


    - Mais c'est pas possible !

    La jeune fille tenta tout d'abord de tirer sur la robe du Gryffondor mais ce dernier ne semblait pas vouloir lâcher prise. Il continuait à beugler et à frapper son camarade au sol. Elle revint à l'assaut une nouvelle fois, hurlant encore plus fort que Dakeyras :

    - Mais tu vas le lâcher à la fin ? C'est toujours pareil, trop de testostérone dans le même coin et ça y est ça explose.

    * Quelle bande d'imbéciles, comme si se taper dessus allait changer quoique ce soit ! *

    La jeune fille se sentait totalement impuissante, même si Dakeyras avait un an de moins qu'elle, il était déjà plus fort. En réalité, un mouton de trois semaines était plus fort qu'elle. Avec son mètre quarante, un seul coup du jeune homme l'aurait probablement envoyé sur la lune. Manque de chance, elle était aussi tenace qu'un yorkshire auquel on aurait volé son os. La comparaison était d'ailleurs assez réaliste, avec son petit gabarit et ses cheveux totalement ébourrifés, la ressemblance avec le monstrueux cabot était assez frappante. Surtout qu'elle commençait à réellement s'énerver ce qui la poussait à des gestes totalement désordonnés et maladroits à la limite du ridicule.

    Même après cinq années passées à évoluer parmi les sorciers, Aisling n'avait toujours pas attrapé ce réflexe d'utiliser la magie à tout va. Il est vrai qu'un sort aurait très certainement suffit à séparer les deux pugilistes mais c'eût été trop de réflexions, elle opta pour la manière forte et sauta sur le Gryffon lui labourant le dos à coup de poing. Très classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Ven 4 Avr - 22:27


Corwin ne bougeait plus. Les bras et les jambes étalés mollement, une perte de conscience momentanée semblant l'avoir gagné. L'une de ses pommettes avait explosé sous les coups de Dakeyras, et un filet de sang longeait déjà son visage pour atterrir dans l'herbe. Le poids du Gryffon s’ôta lorsque Aisling se mit à le cartonner dans tous les sens. Un ciel gris les surplombait, menaçant de libérer les flots d'une minute à l'autre. Les nuages lourds s'étaient amoncelés, comme porteurs du symbole de haine et de peine qui régnaient en contrebas.

De fins sillons noirâtres apparurent alors sur le cou du Serdaigle. Le fiel gonflait ses veines, le nourrissant d'un venin mis en sommeil, pendant que sa peau perdait toute teinte chaude. Et dans les cris qui résonnaient à son côté, Corwin ouvrit les paupières, dévoilant deux billes noires comme la nuit. Ses mâchoires claquèrent sèchement sous les à-coups furieux d'une haine décuplée. Une aura malsaine se mit à perler de tous ses pores, embaumant l'air de ténèbres.

Le corbeau se releva, posant un regard carnassier sur le duo toujours en train de s’emmêler de coups et d'injures. Chacune de leurs émotions lui parvenait sans problème, plus distinctement encore qu'à l'accoutumée ; détresse, peine, colère, et cette hardiesse propre à l'écusson des Gryffons. Et il allait briser tout cela, comme on écraserait un nuisible d'un coup de botte.
En un rugissement glauque, Corwin leur fonça dessus à une vitesse fulgurante. Il écarta Aisling d'un geste sec, l'envoyant rouler plus loin sans ménagement, et saisit d'une poigne de fer la gorge de Dakeyras, le soulevant du sol sans difficulté, et plongeant ses yeux terrifiants dans ceux du garçon. L'halo l'enveloppant gagna sa proie, lui faisant perdre alors tout courage et toute volonté, et une voix d'outre-tombe parvint d'entre les lèvres du Serdaigle.


- Qui est en passe de tuer à présent... ? Je pourrais t'arracher la gorge à l'instant même si je le désirais ! Toi, et tout ceux de ton espèce n'êtes que des insectes à mes yeux, je me moque éperdument de ce que tu peux ressentir, rien de ce que tu as vécu ne m'intéresse, et tu ne m'impressionnes aucunement !

Il approcha plus encore son visage, jusqu'à cracher au visage de l'élève.


- Tu sais ce que je suis ? Alors si tel est le cas, tu ferais mieux de passer ton chemin, car tu as l'air de savoir aussi ce dont je suis capable ! Je ne suis semblable à personne, et personne ne pourrait réussir à me ressembler ! Toi, ton honneur et ton désir de justice êtes vains, car s'il y a bien une chose, vermines, que vous devriez tous finir par comprendre, c'est que tout le monde en viendra à souffrir, et qu'à ce moment là je contemplerai le charnier de vos corps avec délectation. Et si tel est ton souhait, mon pauvre enfant, je vais t'envoyer rejoindre ta chère et tendre Erell... !


S'apprêtant à envoyer sa main libre arracher la tête de Dakeyras, une brusque chape de plomb s’abattit sur Corwin ; tout ce qu'il avait de démentiel alors s'évapora, et sa force évanouie, il laissa choir le garçon presque inerte dans l'herbe. Essoufflé et hébété, les yeux d'émeraude fixaient le vide, toute trace de ce qui venait de se passer à l'instant ayant disparu dans le même temps.

Qu'est-ce qui s'est passé... Qu'est-ce que j'ai fais... ?

Il tourna la tête vers Aisling, et tomba sur un visage choqué.

- Je...je ne comprends pas ce qui a pu arriver... Aisling je...

Une peur incommensurable le gagna subitement, et dans un regard désespéré vers la jeune fille il s'enfuit à travers les arbres du parc, sans s'occuper de Dakeyras, à moitié inconscient. Il courut aussi vite que son corps épuisé le lui permettait. Il courut, le vent cinglant son visage, sous les premières gouttes glacées commençant à tomber des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
1450/1450  (1450/1450)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Dim 6 Avr - 18:54

Dakeyras avait été surpris de sentir soudainement les coups pleuvoir sur lui de cette façon. Si bien qu'il en avait laissé tomber sa dague sans blessé Corwin. Il avait essayé de se dégager de son camarade gryffondor simplement en remuant un peu les épaules, il n'avait rien contre elle et ne voulais pas lui faire de mal, il n'en avait qu'après James, et le serdaigle indirectement.
Mais c'était sans compter sur la ténacité des gryffons. La jeune fille ne cessait de le marteler et de lui hurler dessus pour qu'il arrête.

C'est enfin Corwin qui mis fin à leur dispute en les séparant violemment. Dakeyras se retrouva rapidement soulevé au dessus du sol, sentant la poigne de fer du serdaigle contre sa gorge et dans l'incapacité de respirer. Il pu très vite sentir tout ce qui l'animer dans sa colère le quitter de manière soudaine. Le courage, la ténacité, la volonté, tout s'était évaporé. Et Corwin le tenait si fort qu'il ne pouvait même pas bouger pour essayer d'attraper Fire à sa ceinture.
Le jeune garçon l'écouta tenir son discours d'intimidation en souhaitant presque qu'il mette à exécution ses menaces. Le briser, et briser par la même occasion la douleur, la haine, la peur et toutes les autres sensations qui le perturbait ces derniers temps.

Mais quand l'air commença à lui manquer suffisamment pour troubler sa vision au point qu'il ne pu qu'à peine percevoir le geste de Corwin, prêt à le tuer d'un revers de main, il sentit son corps entier redescendre et s'écraser sur le sol humide. Il se demanda si il était mort, si tout était fini, mais compris rapidement que non lorsqu'il sentit une douleur insupportable lui déchirer la gorge et les poumons quand il essaya de respirer. Tout son corps se crispa sous l'effet de la souffrance.
Cet état ne dura qu'un instant, car très vite Dakeyras se calma, il choisit tout simplement d'arrêter de respirer. Il resta longuement allongé sur le dos, dans un état de plénitude total. Il admira un instant le ciel et sembla tout oublier pendant une minute incroyablement longue. Il pu alors se demander si ce n'était pas ça le bonheur pour lui, si lâcher prise n'était finalement pas la meilleure solution. Il avait le choix, le choix de pouvoir s'enfoncer dans l'inconscience et de doucement glisser vers le néant. L'autre question pour lui était de savoir si il avait le droit de faire ce choix, d'abandonner tous ceux qui pourraient encore avoir besoin de lui, et laisser tomber lâchement.

Il bougeait lentement, son système commençant à manquer gravement d'oxygène. Il essayait d'attraper Fire à sa ceinture, seul lui pourrait lui insuffler une nouvelle vague de courage et de volonté dont il manquait pour survivre à ce moment précis. Mais en vain, il n'y parvenait pas. Il ne restait plus que pour lui à attendre que quelqu'un lui vienne en aide... Ou que la mort vienne le prendre pour l'emmener auprès de ses parents.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Sam 19 Avr - 20:55

    Tout se passa si vite que la Gryffondor eut l'impression de vivre cela à travers la brume d'un rêve. L'empoignade, les cris, les coups. Son esprit se déconnecta un instant et elle ne se trouvait plus dans le parc, près du lac, aux côtés des deux garçons mais loin de là, dans un quartier irlandais de Londres. Des éclats de voix, une petite fille qui s'approche en catimini de la lourde porte en bois du pub. Jimmy s'était encore attiré des ennuis et Tommy se retrouvait maintenant dans une sale situation pour aider son frère, comme toujours. Et ce méchant monsieur qui n'arrêtait pas d'élever la voix contre son frère. Et puis soudain un coup, deux, trois. Les coups pleuvent et Tommy encaisse sans mot dire. Aisling se jette finalement au milieu des deux adversaires. Un coup perdu elle a soudain très mal à la tête. Elle sent des bras qui la soulèvent avec précaution et voit le reste de la fratrie se jeter sur le méchant monsieur.

    Fin du flashback, Aisling réintégre son corps. La situation a évolué et c'est maintenant Corwin qui a le dessus. Enfin un Corwin version 2.0 en réalité. Visiblement l'Irlandaise a toujours eu le don de se fourrer dans des situations improbables et ramassant les coups perdus au passage. Le Serdaigle lui parut alors totalement hors de contrôle. Ses menaces se faisaient de plus en plus virulente et l'Irlandaise commença à se demander si dès le début, elle avait misé sur le bon cheval. Le garçon doux et assez drôle qu'elle avait rencontré quelques instants plus tôt lui était apparu tout d'abord comme la victime mais si ce que disait le Gryffon s'avérait être exact, alors la donne n'était plus la même. Quoiqu'il en soit, elle se devait de faire quelque chose.


    - Corwin lâche-le ! Ça suffit maintenant mais c'est quoi ce foutoir ?! Tu ne vas sérieusement pas le tuer là comme ça en plein après-midi au bord du lac ? Corwin !

    La sang et or s'approcha doucement de son camarade et se glissa derrière lui. Alors qu'elle posait sa main sur l'épaule du Serdaigle pour le calmer, elle la retira bien vite comme frappée par une décharge.

    * Mais qu'est-ce que ...*

    Elle n'eut pas le temps de faire plus que Corwin semblait reprendre ses esprits. Il se tourna vers elle et elle eut toute la tristesse au fond des yeux du jeune homme. Elle s'élança dans un premier temps vers lui mais il s'échappa et courut. Elle s'apprêtait à le suivre quand un gémissement attira son attention. Son camarade de maison gisait toujours par terre et il avait besoin d'aide. Jetant un dernier regard dans la direction prise par Corwin, la jeune fille se précipita finalement vers Dakeyras et s'agenouilla auprès de lui.

    - Ça va aller, ça va aller, ça va aller, répéta la Gryffondor certainement plus pour elle que pour son camarade.

    Posant une main sur la poitrine du jeune homme, elle ne sentit aucun soulèvement, pas de respiration rien. Son camarade avait tout bonnement cessé de respirer. L'Irlandaise décida de tenter le tout pour le tout et lui prodigua un massage cardiaque des plus sommaires, s'interrompant régulièrement pour voir s'il reprenait vie mais rien n'y faisait. En dernier recours, elle lui tendit finalement sa baguette, elle avait cru surprendre un mouvement de la part du Gryffon vers le bout de bois magique.


    *Allez fais quelque chose, par pitié*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
1450/1450  (1450/1450)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Dim 20 Avr - 10:06


Un silence, un long silence résonnait dans l'esprit de Dakeyras. Si long que le gryffon finit par se perdre dans un songe.

*Un rêve d'une infinie beauté*


Le jeune garçon se tenait sur le proche devant le manoir Bremer. Il faisait beau ce jour là et seul le gazouillis des oiseaux venaient troubler le silence de la nature qui régnait. Dakeyras observait l'herbe verte, caressée par le léger souffle de la brise, les branches des arbres qui se balançaient dans une valse gracieuse et appréciait la chaleur des rayons du soleil qui léchaient sa peau. Tout était calme et agréable. De là où il était il pouvait entendre sa mère dans la cuisine, préparant des cookies et du jus de citrouille pour l'heure du thé. Des odeurs de chocolat et de sucre chauds se mêlaient à l'odeur des parchemins anciens qui se dégageait de la fenêtre ouverte du bureau de son père. Les vacances étaient toujours un moment privilégié pour souffler, retrouver le calme et profiter d'instants comme ceux ci avec sa famille. De bien des manières on pouvait être heureux et Dakeyras l'était à ce moment précis, rien ne lui manquait.
Il contempla au loin un oiseau prendre son envol depuis un arbre, un jeune oisillon aussitôt suivi de sa mère qui lui apprenait à voler. Une fleur tombait de l'arbre, blanche et pure, à la fois belle et sur le chemin de la mort, détachée de sa source de vie. Dakeyras avança dans le jardin de la propriété et quand il arriva devant la fleur il se plia en deux pour s'en saisir. Il la prit délicatement entre ses doigts et s'amusa de la poudre que ses pétale avait laissé sur ses doigts fins. Une poudre toxique lui avait un jour expliqué son père. A la fois belle et mortelle, fascinante et terrifiante.

Le jeune gryffon se retourna pour rejoindre le manoir mais tout ce qu'il vit n'était plus ce qu'il avait quitté quelque minute auparavant. A quelques mètres devant lui trônaient les tombes de ses parents. Le manoir était loin et sombre, le temps avait viré à l'orage, l'hiver avait pris la place de l'été. Les arbres étaient nu, les fleurs mortes, même la petite fleur blanche dans sa main avait fané. Dakeyras cherchait alors Fire à sa ceinture, sa baguette qui ne le quittait jamais. Elle n'était pas là. Il l'aperçu au loin, posée en équilibre sur la rambarde de la terrasse couverte du manoir.
La pluie commença à tomber et un grondement de tonnerre résonna dans la ville. Dakeyras se mit à courir en direction du manoir qui semblait s'éloigner au fur et à mesure qu'il avançait.

Une image apparut devant la porte du manoir. James. Il se tenait là, bien droit, avec un regard sombre et troublant. Et l'instant d'après Erell était là aussi. Il la tenait tout contre lui et dansaient tout deux comme deux amants se retrouvant à peine et sur le point de se quitter de nouveau. Dakeyras s'était figé, pris de panique, de terreur, de colère et d'une haine passionnée. Il avança de nouveau et c'est à ce moment là qu'il sembla voir James le regardait en souriant, avant de planter se crocs dans le cou fin de son amie. Le sang perla rapidement et coula à flot, le vampire aspirant le liquide rouge à grosse gorgée. Le jeune garçon essaya de crier mais n'y parvint pas, il se mit alors à courir vers eux, tendant sa main vers sa baguette, il réussit à la faire venir à lui. Il lança un sort sur le vampire, déterminé à en finir avec lui, mais l'attaque ne fit que dissiper l'illusion et s'écrasa contre la lourde porte de la maison.

Quand Dakeyras arriva en face de la porte, il n'avait plus d'autre choix que d'entrer, et c'était en même temps la seule chose qui ne pouvait lui réserver de mauvaise surprise. Il s'installa dans un fauteuil, trempé par la pluie. Mais il lui suffit de ne plus vouloir être mouillé pour que ces habits sèchent et qu'un feu s'allume dans la cheminée. Le bruit du bois qui crépite anima tout à coup la pièce qui s'illumina d'une lueur chaude et rassurante. Une odeur de cannelle et d'épices embaumée la pièce. Le jeune garçon en profitait comme si c'était la dernière fois, il avait l'impression d'être bien installé et ne voulait plus bouger de ce fauteuil si confortable. Il ferma les yeux un instant.

La voix qui le réveilla caressait l'ensemble de ses sens, une voix familière et qu'il se rappelait apprécier.


Dakeyras...

Il ouvrit les yeux doucement. Léocadie était là, juste au dessus de lui, caressant sa joue d'une main douce et rassurante, elle le regardait en souriant. Dakeyras semblait heureux mais à la fois surpris comme si il avait vu un fantôme. La serdaigle se pencha sur lui, murmurant à son oreille.

Ils ont encore besoin de toi... Tu dois survivre...

Puis elle déposa un tendre baiser contre les lèvres du garçon.

*Fin du songe*


Dakeyras se redressa vivement, inspirant comme pour la première fois. Il posa une main contre ses poumons douloureux. L'air qui entre après plusieurs longues secondes de manque est douloureux et sa poitrine le lance comme si quelqu'un l'avait martelé de coups. Il regarde où il est, perdu, il retrouve vite ses repères, il est dans l'enceinte de Poudlard, dans le parc exactement. Il regarde sa main, Fire est là, il sent sa présence. Et après quelques secondes, il remarque que sa camarade gryffondor est là elle aussi. Il s'en éloigne, l'air confiant et méfiant à la fois. Il ne sait pas si il peut lui faire confiance, elle avait l'air de défendre Corwin. Le serdaigle n'est d'ailleurs plus là, ou alors il se cache encore quelque part, attendant une opportunité pour leur sauter dessus.

Que s'est il passé ? Où est il ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Dim 20 Avr - 17:38

    Aisling observait la scène impuissante, son camarade ne réagissait toujours pas. Corwin devait maintenant être loin et même s'il était l'unique responsable de l'état du Gryffondor, elle ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour lui. Vu l'état dans lequel il était, il risquait soit de faire du mal autour de lui, soit de se faire du mal à lui-même. Aucune des deux possibilités n'étaient très réjouissante. Seulement, pour l'instant l'Irlandaise avait bien d'autre problème à gérer, à commencer par le sang et or allongé face à elle qui semblait à deux doigts de passe de l'autre côté si ce n'était déjà fait.

    - Allez mon vieux c'est pas le moment de me lâcher !

    En tout dernier recours, la Gryffondor allait se résoudre à mettre une gifle à son camarade de maison et avait d'ailleurs déjà la main levée quand celui-ci se redressa tel un zombie.

    - Ben dis donc, tu m'as fait une sacrée frayeur ! lâcha Aisling en même temps qu'un soupir de soulagement, un sourire se dessinant peu à peu sur son visage.

    Elle se mit debout à son tour et lut la méfiance à son égard dans les yeux du jeune homme. Incompréhensible, elle avait pourtant essayé de le sauver. Certes il l'avait trouvé au début avec Corwin mais c'était bien lui qui avait attaqué à la base, elle n'avait rien demandé ! Ne voulant pas empirer les choses, la Gryffondor épousseta avec attention sa robe, ne faisant aucune tentative pour s'approcher de son camarade.


    - Si jamais tu as un peu mal à la poitrine, je plaide coupable, j'ai quelque peu séché les cours de secourisme donc j'ai fait au mieux, lança-t-elle d'un air détaché.

    Elle observait à la dérobée le jeune homme qui se tenait face à elle. La ressemblance avec un animal blessé et apeuré étaient troublante.


    * Ce doit, à peu de chose près, être l'impression qu'il a en ce moment même * pensa l'Irlandaise en tentant un pas dans la direction de Dakeyras.

    Elle ne voulait surtout pas l'effrayer mais au contraire lui faire comprendre qu'elle n'était du côté de personne puisqu'elle ne connaissait rien de l'histoire qui unissait les deux garçons. Elle eut même le réflexe un peu idiot de lever ses mains au niveau de ses épaules, grandes ouvertes, pour montrer qu'elle n'avait aucune mauvaise intention, comme on le ferait pour un animal sauvage et terrifié.


    - Rassures-toi, il est parti. Je ne te dirai pas par où sinon tu vas encore essayer de le poursuivre et je pense que dans ton état, ce n'est pas la chose la plus judicieuse à faire. Pour ce qui est de ce qui s'est passé c'est simple. Enfin plus ou moins … En gros, t'as débarqué comme un pet sur la soupe beuglant le nom de quelqu'un, je ne me rappelle plus qui. Tu accusais Corwin de tous les maux du monde et vous en êtes venu aux mains, il a eu le dessus et s'est finalement enfuit. Description non exhaustive. Une autre question ?

    Aisling attendait ainsi, les mains fichées sur les hanches, une quelconque réaction du garçon. Certes son résumé laissait à désirer mais d'un autre côté, elle ne connaissait ce bonhomme ni d'Eve ni d'Adam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
1450/1450  (1450/1450)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Mar 22 Avr - 18:01

Heu... non, je crois que ça va... Et désolé pour tout ça mais je dois retrouver quelqu'un que Corwin connait très bien et je suis persuadé qu'il sait où il se trouve.

Dakeyras regardait tout autour de lui, cherchant Corwin des yeux. Il hésitait à monter sur son balai de nouveau pour prendre un peu de hauteur et essayer de le retrouver dans cette immensité sans fin.

Je ne sais pas depuis combien de temps tu le connais, mais tu devrais te méfier de lui, il est dangereux. Il n'est pas ce qu'il semble être. A l'intérieur il est quelque chose de bien plus effroyable, et son petit ami, James, l'est encore plus. Corwin a suivit la voie de l'obscurité, des ténèbres et de la mort. Bien des gens sont morts pour leurs idées et pour servir leurs intérêts. Certains d'entre eux étaient mes amis...

Il eu un sentiment de tristesse en prononçant cette phrase. Se massant toujours la poitrine d'une main, il rangea Fire à sa ceinture.

Merci pour le secourisme, t'as peut être séché les cours mais c'est quand même efficace.

Il lui sourit et tendit sa main libre en direction de son balai qui vint s'y loger sans qu'il ai le moindre effort à fournir.

Tu m'excuseras mais je devrais peut être y aller, ne te fais pas de soucis je ne compte pas poursuivre Corwin ce soir, il attendra bien quelques jours.

Il s'éleva sur son balai et salua Aisling de la main.

Ah au fait je ne me suis même pas présenté, Dakeyras Bremer, on se croisera surement dans la salle commune.

Il s'éloigna lentement sur son balai pour rejoindre le château et aller s'allonger un peu, épuisé par son altercation avec Corwin qui lui avait laissé une jolie marque rouge sur le cou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   Ven 2 Mai - 14:44

    Aisling attendait les explications du jeune homme de pied ferme. Elle se sentait relativement mal à l'aise après cette altercation. La sang et or était venue ici pour se détendre après une journée difficile et finalement les ennuis l'avaient suivie jusqu'ici. Qu'est-ce qu'elle avait bien pu faire pour avoir un karma aussi pourri et être un véritable chat noir. Les ennuis la suivaient partout où elle allait, preuve en était la situation actuelle. Deux élèves qu'elle ne connaissait même pas commençait à s'écharper là, juste devant elle. Improbable. Avec le recul, les explications du Gryffondor lui paraissaient recevables.

    *Ils ont pas un sort pour retrouver quelqu'un ? Ils ont un sort pour tout, il doit bien y en avoir un pour ça, un genre de pages jaunes des sorciers ...*

    Sans paraître penaud pour autant, son camarade de maisonnée lui paraissait maintenant bien inoffensif. Inconsciemment, l'Irlandaise savait qu'il ne lui aurait pas fait de mal volontairement, après tout, il en avait après Corwin seulement. Néanmoins, elle s'était pris d'amitié pour le Serdaigle et ne comptait pas laisser le Gryffon s'en prendre à lui, quoiqu'il dise qu'il ait fait.

    - Ne t'en fais pas pour moi, je saurai veiller sur mes arrières, c'est gentil de t'en inquiéter. Et … navrée pour tes amis …

    La perte d'un être cher. C'était vraiment une chose qui effrayait la sang et or au plus haut point. Elle n'avait pas encore était confrontée à une telle chose, pas directement. Certes elle avait déjà perdu des personnes de sa famille mais toujours des oncles ou tantes éloignés, le cousin de la sœur du père de la tante de la fille de la porte de la cave quoi en gros. La mort de l'un de ses frères en revanche était quelque chose d'absolument inconcevable, elle préférait mourir elle-même que de devoir subir ça. Si le lien que Dakeyras partageait avec ses amis décédés, elle pouvait comprendre la détresse du jeune homme et plus encore sa réaction, surtout s'il tenait Corwin pour responsable. Elle opta alors pour laisser partir le Gryffon sans autre forme de procès.

    - Aisling Donnelly, enchantée. J'espère te revoir dans de meilleures circonstances et … fais attention à toi ! lança-t-elle alors que le blondinet s'envolait déjà.

    *Et bien, on peut dire que ce fut un moment … intéressant* pensa la Gryffondor avec un air dubitatif.

    Tournant les talons, elle reprit le chemin du château de pas rêveur. Les événements se bousculaient dans sa tête avec un cheminement étrange. Il était assez peu fréquent de voir de tels affrontements au sein de l'école depuis quelques temps. Cela promettait d'être intéressant.




    - FIN DU RP -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Take another ride on the sunshine highway - [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maximum Ride RPG - Partenariat
» Sak caraibean international highway ?
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: