AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chat perché, racontes-nous une histoire... [PV Vesper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livia Brooks
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans, sorts 1 2
Date d'inscription : 09/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Chat perché, racontes-nous une histoire... [PV Vesper]   Mer 15 Jan - 23:24

Livia était globalement très contente de sa journée. Mis à part l’interro surprise de Sortilèges qu’elle n’avait pas du tout vu venir et qu’elle était pratiquement persuadée d’avoir plantée, pour changer, les autres cours s’étaient bien passés. Elle n’avait pas dormi une seule fois depuis qu’elle s’était levée ce matin, ce qui était plutôt encourageant, et le déjeuner avait été particulièrement savoureux. Ils avaient eu le droit à du cheesecake, son dessert préféré. Elle avait aussi pris la peine d’aller lire le nouveau règlement dans le souci de ne pas enfreindre de règle sans le savoir. Un nouveau couvre-feu avait été établi, dès dix-huit heures.

Ca ne laisse pas beaucoup de marge. Et à quelle heure va-t-on dîner maintenant ?

Dans le doute, et la crainte de louper un repas au cas où il resterait potentiellement du cheesecake du midi, Livia avait prévu de camper devant la Grande Salle dès dix-sept heures. Cela lui laissait encore une petite heure de libre. N’étant pas d’humeur à retourner travailler à la bibliothèque après l’interro précédente et ne parvenant toujours pas à retrouver ses amies dans la salle commune déjà surchargée, la sorcière se décida pour une petite balade dans le parc.
L’hiver rappelait insidieusement sa présence par des bourrasques de vent ayant le don de vous glacer jusqu’à l’os, mais au moins, il ne neigeait ni ne pleuvait ce jour-là et Livia ne risquait pas de tremper complètement ses chaussures ni de salir le bas de sa robe comme seule la boue joyeusement entretenue par les intempéries savait le faire. Elle était emmitouflée dans sa cape d’hiver double épaisseur et son écharpe en laine triple longueur aux couleurs de Poufsouffle, son chat écaille de tortue trottinant à ses côtés. Elle hésita un moment à se réchauffer à l’aide d’un sort, mais le nouveau règlement était encore trop frais dans sa tête pour qu’elle se permette de faire de la magie dans le parc.
Il lui semblait que cela faisait une éternité qu’elle ne s’était pas ainsi promenée, juste pour le plaisir de marcher et cela lui faisait beaucoup de bien. Elle fut soudain prise d’un doute : elle n’allait pas avoir des courbatures au moins ?

- Non, ça devrait aller. La marche n’est pas vraiment un sport, non ?

Une nouvelle bourrasque de vent lui répondit, la faisant frissonner. Elle était arrivée dans un coin du parc où se trouvaient éparpillés quelques arbres, complètement indépendants de ceux de la forêt. Pile, l’endroit où trouver un abri ! Elle s’appuya contre un tronc qui lui faisait un coupe-vent du tonnerre et pris une profonde respiration pour savourer ce moment où elle disait merde à la météo.
Quelques petits passereaux piaillaient gaiement au dessus de sa tête, il ne manquait plus que le coulis de l’eau pour achever cette ambiance de détente profonde. Un miaulement plaintif tira Livia de ses pensées bienheureuses. Elle leva la tête pour apercevoir Nicodème juché dans les branchages de l’arbre contre lequel elle prenait appui. Les oiseaux étaient partis.

- Oh non Nico ! Tu sais pourtant bien que tu ne supportes plus l’altitude depuis que je t’ai envoyé voler par la fenêtre. Bon, attends moi.

Elle allait devoir monter le chercher maintenant. Elle aurait ses courbatures en fin de compte. Mais bon, "un pour tous, tous pour un", c’était leur devise à son frère Morley et elle. Ils s’étaient tous les deux promis de veiller l’un sur l’autre et la promesse avait inclus Nicodème en tant que troisième mousquetaire. Livia n’était pas vraiment une experte en escalade arboricole et dut s’y reprendre à quatre fois avant de parvenir à trouver des prises suffisantes pour se hisser jusqu’à la branche où patientait son matou. Elle ôta son écharpe, frissonnant allègrement au passage, pour l’accrocher autour du ventre de son animal et le descendre lentement. Le félin miaula de protestation pendant toute la descente, presque autant que sa maîtresse avait rouspété pendant son ascension.

- Voilà, t’es de retour sur le plancher des vaches. A mon tour.

Et là, ce fut le drame. Livia avait beau regarder autour d’elle, elle ne voyait aucun moyen de redescendre. Passer par là où elle était montée lui semblait assez suicidaire dans ce sens là. Quant à sauter, elle trouvait qu’elle était un poil trop haut perchée à moins de vouloir prendre le risque de se péter la cheville au passage. Et elle n’était pas du tout prête à prendre ce risque. Si elle restait là, à attendre que quelqu’un passe dans cette partie du parc pour l’aider à redescendre, elle risquait de voir passer le couvre-feu, et le dîner, sans avoir pu redescendre. Et si on la trouvait après dix-huit heures au beau milieu du parc, elle ne donnait pas cher de l’état du sablier de sa maison, sans compter qu’elle serait sûrement morte de froid d’ici là. Nicodème la fixait avec ses yeux jaunes, l’écharpe de sa maîtresse bien attachée autour de sa taille.

C’est la seule solution, soupira pensivement Livia.

- Nico, va chercher de l’aide ! Attaque la première personne que tu croiseras. Mors-la et griffe-la jusqu’à ce qu’elle te suive jusqu’ici ! File !

Le matou déguerpit aussitôt, traînant la belle écharpe dans la gadoue derrière lui, et Livia espérait vraiment qu’il ait compris ce qu’elle voulait. Nicodème était un simple chat, un peu dérangé depuis son petit accident de défenestration, mais un simple chat moldu tout de même. Mais il fallait qu’elle croie en lui. Un pour tous, et tous pour un, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bryant
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 20
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 03/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Chat perché, racontes-nous une histoire... [PV Vesper]   Jeu 16 Jan - 15:49

Vesper se tenait debout face à la dizaine de hiboux présents dans la volière. Au loin, l’horloge de Poudlard sonnait 17 heures. Elle tenait entre ses doigts transit de froid un courrier pour ses parents. Elle avait reçu la veille la lettre que sa mère lui envoyait toutes les deux semaines lui demandant de ses nouvelles. La jeune fille savait que ses parents étaient au courant de la situation actuelle de Poudlard mais elle avait fait de son mieux pour ne pas les inquiéter et faire comme si cela ne changeait pas tellement son quotidien.

Comme s’ils allaient avaler ces bêtises…

Vesper chercha du regard Oscar, le hibou de la famille Bryant. Elle le trouva dans un coin qui attendait sagement la lettre de sa jeune maitresse. Elle lui donna et l’animal s’envola aussitôt. Vesper le regarda s’éloigner.

Pourvu qu’il ne lui arrive rien, avec ce froid et ce vent.

La Serdaigle décida de descendre avant de mourir de froid. Elle marchait d’un pas rapide emmitouflée dans ses vêtements, les mains dans son écharpe. Le vent glacée était face à elle, lui brulait le visage et lui donna les larmes aux yeux. Elle se dépêchait du mieux qu’elle pouvait pour atteindre le château. Une fois devant l’entrée, Vesper vit qu’elle avait encore largement le temps de faire sa balade quotidienne dans le parc avant le couvre-feu. Elle se détendit malgré la température et repartit d’un pas plus tranquille en direction du parc.
C’était le moment de la journée que Vesper affectionnait le plus, de pouvoir se balader parmi  les arbres et les fleurs, bien que ces dernières ne soient pas présente en cette période de l’année, de pouvoir profiter du calme que lui offrait la nature et de pouvoir admirer le soleil qui descendait lentement à l’horizon. L’adolescente s’assit sur un banc en face du lac pour pouvoir admirer le paysage tout en faisant le point sur sa journée. Après ses cours, Vesper s’était isoler pour écrire la lettre à ses parents puis s’était mise en quête de salle de cours vide afin de pouvoir s’adonner à sa passion : le violon. Quand elle jouait de son instrument, c’est comme si le temps s’arrêtait pour Vesper. Bien qu’elle ne fût pas extrêmement douée, la jeune fille se laissait emporter par les notes qui sortaient de son violon. Elle avait joué ainsi pendant tout l’après-midi. Quand elle fut sortie de sa rêverie, elle se rappela qu’il n’était pas bon de rester trop longtemps sans bouger par un temps pareil et se leva. Elle allait prendre la direction du château quand un miaulement la fit sursauter. Elle se retourna et vis un chat qui avait sans doute voulu passer sous un buisson mais qui s’était retrouvé coincé à cause d’une écharpe aux couleurs de Poufsouffle qui était étrangement accroché à son ventre. Vesper arqua un sourcil, étonnée tandis que l’animal continuait de se plaindre. Elle se pencha et entreprit de défaire l’écharpe pleine de terre de là où elle était accrochée, puis enleva le nœud qui retenait le chat accroché. Une fois libre, le félin mordit l’écharpe de sa sauveuse et tenta de la tirer violemment vers la direction d’où il semblait venir.


C’est quoi son problème avec les écharpes à ce chat ?

Vesper réussit à dégager son écharpe, mais le chat, au lieu de s’en aller, miaula en direction de la sorcière qui ne comprenait pas ce qui se passait, puis saisit sa cape avec les dents et la tira encore plus fort.

Ok t’as gagné je te suis ! s’exclama Vesper exaspérée.

Le chat sembla avoir compris puisqu’il la lâcha aussitôt et couru en direction d’arbres avant de s’arrêter devant l’un d’eux. La Serdaigle finit par arriver, essoufflée et trouva le chat assis qui l’attendait. Elle n’eut pas le temps de reprendre son souffle que le chat miaula en direction des branches. Vesper leva la tête, et aperçut dans l'arbre, une jeune fille blonde venant de Poufsouffle, à en croire l’insigne sur sa cape.


On va de surprise en surprise aujourd’hui !

Euh salut… Besoin d’un coup de main ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia Brooks
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans, sorts 1 2
Date d'inscription : 09/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Chat perché, racontes-nous une histoire... [PV Vesper]   Jeu 16 Jan - 21:49

Cela faisait un bon quart d’heure que Livia était perchée dans son arbre. Non seulement elle crevait de froid à rester immobile, mais elle s’explosait aussi les yeux à force de les garder grand ouverts. Le froid l’engourdissait et elle avait peur que si elle fermait des yeux, elle s’endormirait, comme ces gens dans les films d’avalanches. Sauf qu’elle, elle ne risquait pas nécessairement d’en mourir, mais plutôt de faire une vilaine chute. Elle se serait bien attachée au tronc avec son écharpe pour se tranquilliser, mais Nicodème était toujours quelque part en vadrouille avec. Livia commençait sérieusement à désespérer que son chat revienne vraiment avec de l’aide. Du revers de sa manche, elle essuya les larmes que faisait naître le froid.
Cette situation l’embarrassait terriblement. Franchement, comment allait-elle justifier le fait de se retrouver coincée dans un arbre ? Et si c’était un abruti qui arrivait avec un « t’es coincée ? », genre ça ne se voit pas, elle serait bien fichue de lui répondre qu’elle ne voyait pas du tout de quoi il parlait, qu’elle était là-haut de son plein gré et qu’il pouvait aller voir ailleurs s’il voulait lui piquer son arbre. Elle en serait presque venue à espérer que personne ne la trouve, si ce n’est que le froid lui promettait la crève si elle passait la nuit à la belle étoile.

Dépêche-toi Nico, allez !

Répondant au vœu muet, le chat de Livia réapparut en trottinant. Il était parvenu à se débarrasser de son écharpe, dite écharpe qui se trouvait à présent en possession d’une Serdaigle qui avançait dans sa direction.

Merci mon petit chat, je ne te calomnierai plus jamais en te traitant de simple chat moldu !

Quand la nouvelle venue leva enfin la tête vers elle, Livia lui offrit son plus beau sourire. Même s’il pouvait sembler évident qu’elle avait besoin d’aide, tout envie de faire de l’ironie lui passa tellement elle était soulagée. Et au moins la Serdaigle n’avait pas eu besoin de confirmation pour voir qu’elle avait un problème. Ce qui l’embarrassait à nouveau.

- Ca n’est pas du tout ce que tu crois ! Enfin, ça dépend de ce que tu crois bien sûr, mais je ne me suis pas amusée à monter dans cet arbre pour le fun. Mais alors pas du tout. En fait je n’aime pas trop les arbres, je préfère les gentilles plantes en pot, même si elles, elles ne m’aiment pas et s’évertuent à crever quand je dois m’en occuper. Non, si je suis là-haut c’est par un hasard de circonstances. Mon chat, oui lui là, dit-elle en désignant Nicodème d’un geste vague de la main, a le vertige et j’ai dû monter le chercher tout à l’heure. Et maintenant c’est lui qui est en bas et moi là-haut, mais c’est de moindre importance. L’essentiel c’est qu’en effet je suis maintenant bloquée et un coup de main ne serait vraiment pas de refus.

Et voilà, elle n’avait pas pu s’empêcher de tout expliquer pour être bien sûre de ne pas être prise pour une folle et aussi pour gagner du temps. Parce que si les rôles avaient été inversés, Livia n’aurait pas loupé l’occasion de faire sa curieuse et d’essayer de comprendre en long en large et en travers comment l’autre en serait arrivée là avant que l’idée de l’aider à descendre ne lui effleure l’esprit. Heureusement, tout le monde n’était pas comme elle. C’était heureux pour elle dans sa situation présente, mais sûrement aussi pour l’humanité en générale, qui n’irait pas bien loin si elle déposait son sort entre les coussinets d’un chat.
D’ailleurs en parlent de chat, Nicodème n’avait pas dû avoir à beaucoup insister pour que la Serdaigle la suive, Livia ne voyait aucune trace de morsure ou de griffure.

Tant mieux en même temps. Qui aurait voulu m’aider après s’être fait agresser par Nico ?

- T’aimes bien les animaux, non ? Ah oui, ce n’est peut-être pas vraiment le moment d’en parler. J’aimerai bien descendre très vite d’abord, et en évitant de me faire mal si possible.

Si elle trouvait un matelas ou une tenue complète d’escalade dans le coin, ce serait parfait. Mais ce n’était pas vraiment le genre de choses qui irait se cacher derrière un buisson dans le parc de Poudlard.

- Et au fait, je m’appelle Livia, Livia Brooks. Je ne crois pas que nous soyons dans la même année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bryant
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 20
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 03/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Chat perché, racontes-nous une histoire... [PV Vesper]   Sam 18 Jan - 18:12

Vesper stupéfaite avais écouté l'explication de Livia. Elle baissa les yeux sur le chat qui était toujours assis, attendant que sa maîtresse descende.

Comment je vais faire moi sans magie ?

Elle releva la tête  


Moi c'est Vesper, Vesper Bryant, et effectivement nous ne sommes pas dans la même année. Je me souviens t'avoir vu parmi les premières années lors de ma deuxième rentrée à Poudlard. Ne t'inquiètes pas je vais t'aider à descendre.

Elle se mit à réfléchir à une solution. Les bourrasques de vent l’empêchait de se concentrer et elle pensa soudainement à Livia qui devait mourir de froid sur son perchoir, cette pensée l'encouragea à réfléchir plus vite. Cela faisait maintenant trois minutes que Vesper n'avait pas décroché un mot, s'imaginant dans sa tête des moyens tous plus farfelus les uns que les autres pour ramener Livia sur la terre ferme. Elle se rendit compte qu'elle fixait des yeux depuis le début une espèce de cabane appuyé contre un mur du château à 50 mètre de là.

C'est là où j'ai surpris un jour par mégarde un elfe de maison qui entreposait du matériel de jardinage.

Elle visionna alors dans sa tête les objets dont elle se souvenait jusqu'à en trouver un qui ferait l'affaire.


Une corde !

Vesper se précipita aussitôt en direction de local en priant pour que la porte soit ouverte, mais celle-ci était évidemment fermée. La jeune fille remarqua l'absence de l'unique carreau du cabanon et en profita pour glisser son bras en espérant trouver un cordage. Alors qu'elle inspectait tous les objets à sa portée avec sa main, elle crut reconnaître ce qu'elle cherchait et s'en saisit. Elle retira son bras et esquissa un sourire quand elle vit qu'elle avait vu juste. Elle enroula la longue corde autour de son bras et repartit en courant en direction de Livia et de son chat. Une fois devant l'arbre, elle déroula la corde sans dire un mot  et fit un nœud à une de ses extrémités, pour faciliter son projet. Elle saisit le nœud et l'envoya de toute ses forces en direction de la branche. Elle réussit son lancer du premier coup et la corde se retrouvât donc suspendue des deux côtés de la branche.

Attache toi solidement avec en dessous des aisselles !

Une fois que Livia eut fini de s'attacher, elle saisit la deuxième extrémité du cordage, fit un tour complet de l'arbre avec et revint se placer à sa position initiale devant la Poufsouffle avant de continuer ses explications :

Que je t’explique : tu vas commencer à descendre de l'autre côté de la branche, après t'être retournée. Moi je vais tout simplement faire en sorte que tu ne chutes pas en utilisant mon poids pour bloquer la corde. Ensuite, j'avancerai progressivement pour te faire descendre tout doucement. Pour éviter que je sois emportée par ton poids, bien que tu ne paraisses pas bien lourde, tu vas t'accrocher au tronc et descendre en même temps avec tes mains et tes pieds. Pour faire simple on va utiliser le même principe que quand tu es sur un mur d'escalade et que tu redescends. Et surtout ne pense pas à ce qu'il y a en dessous de tes pieds, et n'ait pas peur !    

Vesper enroula la corde autour de ses deux mains et se mit en position.

Vas-y quand tu es prête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chat perché, racontes-nous une histoire... [PV Vesper]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chat perché, racontes-nous une histoire... [PV Vesper]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Père Castor, raconte-nous une histoire
» Père Castor, raconte nous une histoire! - Neal
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Requête [pv Eowen/Davros/les marcheurs voulant se joindre à nous] rp histoire
» Père Lochon, raconte-nous une histoire, père Lochon~~?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: