AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   Lun 13 Jan - 15:33


- James ? James !


Il broyait presque sa main contre la porte de la cabane du garde-chasse.


- James ! Ouvres ! Bordel de m*rde !!


Sans succès.


- Tu  vas ouvrir sale enfo*ré !!


Sans réponse. Il se résigna.
Quelque chose n’allait pas, quelque chose n’allait plus ! Et dans cette myriade de suppositions, il était parti voir celui qui l’avait déçu, rejeté, refoulé au rang de bas étage, de pacotille. Son ex-mentor. James Rayan.
Caleb s’assit sur les marches devant le palier de la cabane de James, l’air un peu abattu. L’énervement montait et il aurait aimé exploser s’il ne sentait pas ce sentiment d’impuissance en permanence. Les élèves passants lui faisaient sans cesse des signes de politesse, affichant un sourire tellement sincère qu’il en était presque faux. Quelque chose n’allait définitivement pas. Et il s’emploierait à savoir ce qu’il se tramait dans cette école. Il espérait également que le reste du monde n’était pas touché, non, impossible qu’une illusion touchant déjà la plus grande école de sorcellerie au monde soit répandue aux quatre coins du globe.
Après être resté une bonne heure, il se décida à rentrer et commencer à fouiner. Mais à qui se confier ? Qui venir voir ? Le dénommé Rick de la veille s’appelait Karl Berggson, d’origine islandaise, forme impeccable et un gout inimitable pour la discipline, n’était plus que l’ombre de lui-même. Caleb avait eu un penchant pour ses qualités lorsque cet élève avait dévoilé accidentellement son potentiel sadique. Mais comme beaucoup d’élève, Caleb ne le reconnaissait pas, il n’avait même plus conscience de faire partie de l’ADT. Le jeune serpent se retrouvait dans l’incapacité de faire quoi que ce soit concernant l’ordre étant donné qu’il n’était plus second et que James n’était pas là. Alors, il l’avait tué. Dans son sommeil, preuve irréfutable de compassion. S’il l’avait regardé dans les yeux en le tuant, il aurait répliqué, ne comprenant pas son geste. Il ne fut pas le seul en fait, Caleb supprima chaque membre de l’ADT dans les sommeils de chacun, après avoir parlé avec chacun d’entre eux et après avoir constaté qu’ils réagissaient tous comme si l’ADT n’était qu’une affabulation de son esprit. Bon soit, il n’y avait pas que de la compassion quand il les tua, ces crétins l’avaient également vexés en ne le reconnaissant pas.
Il se dirigea vers le lac, regarder l’eau le détendait. Il préférait l’hiver à l’été sans savoir réellement pourquoi. Bref. Tout ça le rendait dingue, les élèves encore plus qu’avant, les professeurs, les chats, tout. Il ne s’était jamais senti comme chez lui à Poudlard hormis dans la chambre des Secrets mais à présent, avec tous ces visages excessivement joyeux, il avait l’impression d’être dans une maison de fou où seul lui raisonnait correctement, ou déraisonnait…


- Caleb … Caleb … Caleb … Caleb … Caleb … Caleb … Caleb … Caleb … Caleb …


Encore cette voix déroutante qui scintillait quelque part dans son esprit. Il avait l’impression qu’elle débarquait d’un lointain souvenir et avait quelque chose de familier mais mis à part la douleur que cela lui procurait lorsqu’elle apparaissait, il essayait de ne pas s’attarder sur le sujet.
Il ferma les yeux, tenta de penser à quelque chose d’apaisant, écouter le mouvement de l’eau ricochant sur les abords de la terre, sentir le vent se frotter contre sa peau, se remémorer le bruit des cadavres quand il les jeta un à un dans la chambre des Secrets et entendre dans le lointain les bruits des articulations ou des os se craquer sous le poids de la vitesse et de la gravité. Caleb commença à sourire, non pas du plaisir que cela lui avait procuré mais en imaginant le monde de Poudlard réagir face à l’absence d’élève et la réaction de parent.


- Réveilles toi !!!


Caleb ouvrit les yeux, il n’était plus seul.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.


Dernière édition par Caleb Roarch le Lun 13 Jan - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowlee Malifatius
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 15
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nécromancie - Illusionnisme - Communion clairvoyante
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   Lun 13 Jan - 15:57

-Il est toujours vivant. C'est bien.

Nowlee, la grande, se tenait au dessus de Caleb.
Ses cheveux lui chatouillant le visage, elle restait comme une ombre dans un ciel trop clair. Son regard le ciblait, le criblant de reproches pour des actes qu'ils n'avaient pas commis. Mais elle était peut être malade. Du moins plus que d'habitude.


-Même les farfadets n'avaient jamais fuis Poudlard durant toutes ces années. Laisses moi voir.

Passant une jambe de chaque côté du corps du garçon, elle lui prit le bras droit.
Approchant sa baguette des veines nichées près de son coude, elle déplaça son arme de haut en bas, jusqu'à son poignet. Son sang en ébullition se mit à noircir et Nowlee sembla rassurée. S'écartant de lui, elle se divisa en trois personnes parfaitement similaires. Trois versions d'elle dont la plus au centre lui adressa un sourire. L'une s'enfonça dans le lac et l'autre s'en alla vers les bois. La nuit était proche. La lune serait haute, le moment était parfait pour tenter quelque chose. Mais le faible lien qui demeurait encore avec le plan nécromant ne leur offrirait pas le loisir de s'éterniser.


-Viens Roarch ... Je connais la vérité que tu cherches tant.

S'attachant les cheveux, laissant quelques mèches noires tomber sur ses épaules, elle lui adressa un sourire qui se voulait plutôt rassurant pour la femme étrange qu'elle était. Retournant vers la cabane du garde Chasse, elle s'offusqua de s'apercevoir que cette fois, la maisonnée avait tout simplement disparu.

-Cette saleté marche plus vite que moi.

Visiblement très embarrassée, elle tenta plusieurs sortilège afin d'échapper à cette cruelle fatalité.
Comment une cabane aussi imposante pouvait disparaître ? Le mauvais sort devait modifier leur réalité en même temps que leur mémoire. Mais si tel était le cas, tous oublieraient bien trop vite qui ils étaient. Nowlee commença les cent pas. Un Malifatius avait toujours su comment rompre une illusion pour l'emprisonner et l'asservir. Pour en faire le creux du désir de la Douce Mort ou pour répandre la Démence. La Mort ... la Mort c'était la solution. La Mort ...


-James n'est plus là. Parti avec ma mère. Tous envolés. Tous. Je ne sais pas où ils sont Caleb ... Je les ai perdu.

La puissance d'une sorcière comme Nowlee échappait tant bien que mal à toute cette mise en scène.
Du moins autant que possible et pourtant ... Elle semblait chavirer elle aussi. Privée de son élément, privée de noirceur, plus rien n'avait de sens en ce monde. C'était comme un silence horrible dans lequel l'écho de sa propre voix raisonnait toujours trois fois. Et elle priait, priait pour que ça s'arrête enfin. Quand il était là, elle avait quelqu'un à qui parler. Posant ses deux mains sur le visage de Caleb, elle se rapprocha bien trop près de lui, à la limite de saisir ses lèvres.


-Je sais que tu es là ... Qui que tu sois ... Je sais ce que tu es. Notre plan se meurt odieuse créature de cauchemar ... Ce n'est plus le moment de jouer.

Puis attrapant le col de Caleb elle le secoua vaguement.
Hésitante, tremblante, elle se laissa glisser contre lui jusqu'au sol, belle, pâle. A la merci du sorcier parmi les plus sadiques de la création. Et pourtant. Même au plus bas, elle était toujours infiniment plus forte que lui. Son pouvoir grondait en elle, agonisant, pourtant prêt à sortir en torrents démoniaques déferlant sur le soleil de ce monde pour le dévorer lui aussi tout entier. Elle était comme une bête féroce, à la merci oui ... mais de ses plus bas instincts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   Lun 13 Jan - 17:20

Sa bague vibra à sa main gauche. Etait-ce un bon signe ? La seule fois qu’elle vibra comme cela était lors d’une petite escapade de Ellana dans les montagnes pour rencontrer Corwin mais il n’en savait pas plus. Aujourd’hui, celle qui se présenta à lui fut une autre femme de la famille d’Ellana, sa dernière fille très exactement, Nowlee sous sa forme adulte. Il sentait le pouvoir de sa propre bague comme celle de Nowlee car il disposait lui aussi d’une bague des Slents. Mais Les Slents n’avaient plus de pouvoir sur la bague qui ne quittait plus son annulaire car il l’avait envouté dans une langue si perfide que seul les gens de sa condition pouvaient l’utilisés.

- Suis-là …


Caleb ne se fit pas prier. Nowlee était l’une des rares personnes en qui il faisait vraiment confiance même si comme sa grande sœur ses dessins étaient obscurs. Quelque part, il trouvait cette pensée stupide, en se penchant un minimum dessus, il constatait que chacun qui abritait le mal en son cœur avait toujours des desseins obscurs. Disons que Nowlee excellait dans les discours intriguant, qui incitait à réfléchir tout en prenant un plaisir malsain à nous voir chercher en rond.
Il la suivit sans la moindre hésitation, ne rechignant même pas lorsque qu’elle le bousculait dans tous les sens. Il trouvait bizarre le fait de se faire chahuter dans tous les sens par une fille de son âge mais il ne se plaignit pas. Ses paroles l’obnubilaient, l’évocation de la disparition de James l’intriguait mais au-delà de tout ça, lorsqu’elle se glissa sur lui, Caleb pensa d’abord qu’elle était folle. Lorsque contre toute attente, la douleur ressurgit. Frénétiquement. De plus en plus fort. Le visage de Caleb offrit un spectacle des plus désagréables à regarder. Pourtant il ne prononçait aucun son mais il souffrait intérieurement.
Et soudain, se sentant perdre tout contrôle, « Il » parla de sa voix sombre, sortant d’un mauvais rêve, suintant le vice et la malice, avec une forte résonance maléfique.


- Je sais Slent ! Mes pouvoirs sont bridés ! Je n’arrive même plus à communiquer correctement avec l’hôte !


Aussitôt, le corps de Caleb se prit de spasme et le jeune serpent retrouva ses esprits.


- Tu … Tu l’as entendu ? Ce n’est pas moi qui ait parlé n’est-ce pas ?!!


Nowlee sourit, elle s’avança de nouveau proche du visage de Caleb et déposa un baiser  sur son front. La créature tonna encore dans sa tête:


- Réveilles-toi Caleb !


Cette fois, en plus la douleur refaisant surface, un flot de souvenirs complètement incohérents avec la situation actuelle fit surface également. Cette créature faisait partie intégrante de lui, il n’était pas seul dans sa tête. A la fois schizophrène et pleinement sain d’esprit. Une cohabitation. Caleb s’assombrit. Cette fois, il ne voulait plus jouer. Se déjouant peu à peu de son étreinte, il prit un ton solennel.


- A présent Nowlee …


Il se redressa lentement, les traits du visage complètement mu par l’envie de tuer.


- Racontes-moi tout.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowlee Malifatius
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 15
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nécromancie - Illusionnisme - Communion clairvoyante
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   Mar 28 Jan - 0:37

-Il n'y a rien à raconter Roarch. Nous sommes tous morts, fin de l'histoire.

Mais "nous" était désormais un concept indéfini, plus dur à cerner qu'un toi ou un moi.
Et plutôt deux fois qu'une elle s'offusqua de son agressivité malvenue dans cet instant qui aurait pu être paisible. Croyait-il seulement l'impressionner ? Ou était-il heureux de la voir ? Une main sur son visage, elle lui envoya une douleur telle que chacun de ses synapses sembla se déconnecter jusqu'à frôler le comma. Quand elle lui eut rappelé lequel des deux étaient encore le plus puissant, elle fit un léger non de la tête, dépitée par son éclat dans cette merde odorante.


-On nage dedans ! Comment peux-tu encore bondir comme un chat échaudé quand tu vois à quoi nous en sommes réduits tous les deux ?

Et vidée de ses quelques réserves pour le faire taire, elle tomba au sol, frissonnante, une larme coulant sur sa joue.

-Oh Caleb ... Qu'allons devenir sans eux. James, Djaniah, Atanys ...

Autant de noms qui auraient désormais une résonance inconnue.
Voilà qu'elle oubliait aussi leurs voix, leurs habitudes. Les quelques fois où elle les voyait encore courir dans les couloir, ses souvenirs se chevauchaient aussitôt les uns les autres pour s'annuler, jusqu'à la neutraliser complètement. L'enfer était mourant. Ses amis tombaient alors qu'elle essayait de les maintenir en vie par sa plus totale persistance. Se relevant énervée à son tour, elle prit une des mains de Caleb et la lacéra d'un trait avec sa baguette jusqu'à répandre son sang. Exécutant le même geste avec la sienne, elle plongea ses doigts dans la plaie et l'enserra petit à petit jusqu'à être paume contre paume, sangs mêlés.


-Tu ne dois pas les haïr, tu dois te souvenir. Tu dois pleurer leur disparition. Tu dois créer la peine puis la souffrance. Tu dois résister par le cauchemar, oubliant le rêve. Je te guiderai si tu jures sur ton sang que tu seras à mes côtés, Caleb. Jures le moi !

Elle avait besoin de lui, voilà tout.
Mais comprendrait-il qu'il sombrerait sans elle assez vite pour l'empêcher de partir alors qu'il ne semblait pas la prendre au sérieux ? Nowlee le fixait encore avec ce même air envoûtant, comme si elle hésitait à le toucher, de peur de créer en elle une envie contre laquelle la nature l'empêcherait de lutter. Jeune femme pâle sans histoire, confrontée au dernier vestige d'un souvenir qu'elle affectionnait au delà tout. Il était son passé. Et peut être son futur aussi. De la fraternité, de l'amour, peut être qu'il ressentirait quelque chose lui aussi. La passion était la réponse à la paix. Le mal ne pouvait que naître d'une colère impulsive, mais tournée autrement que par de vaines paroles. Les yeux toujours dans les siens, elle espérait qu'il le comprendrait.


-Ne te fais pas plus oppressant que tu ne l'es en réalité. Tu es le mal incarné, pas besoin de le jouer avec moi. Offres moi simplement ta saveur obscure et laisse moi la raviver tant que tu brûles encore de la retrouver ...

Elle s'éloigna enfin, le vent battant ses cheveux noirs.
Le lac était paisible, balayé par quelques vagues sans attrait, pas même assez dangereuses pour les noyer s'ils s'y laissaient prendre sans garde. Et la mort même paraissait inexistante, si ce n'est entre eux, lorsque son souffle chaud lui avait évoqué ce qu'ils avaient volé à deux. Massacrant plus d'une vie sans l'amertume de l'avoir fait. Pitoyable sensation de regret qu'elle savait factice, sans pourtant s'en défaire. Il devait l'éprouver lui aussi, à mesure qu'elle daignait par clémence lui évoquer celui qu'il avait été. Puis elle cessa de parler, de bouger, soufflant à peine, attendant qu'il la rattrape, prêt à lui montrer plus de volonté. La volonté de vaincre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   Mer 29 Jan - 13:00

Si l’on se pose la question, alors oui, Caleb ne résistait pas à cette façon de s’exprimer, à la fois douce, sombre et énigmatique. Et il l’aurait suivi au bout du monde s’il le fallait car telle serait la volonté de Nowlee et qu’il savait au fond de lui qu’il pouvait avoir confiance. Elle était surement de loin celle qui avait le plus de ressource dont elle se gardait bien de cacher ses sombres secrets.
Alors, il mimait les gestes qu’elle voulait qu’il fasse, ressentait ce qu’elle voulait qu’il ressente, et se taisait, étouffant la flamme de la colère avec la douceur nécromancienne de Nowlee. Avait-elle raison ? Le serpent est sage, le serpent est vicieux, le serpent est fourbe mais jamais en colère. Il écoutait, buvait et se laissait hypnotisé par les paroles de sa compagnon, baignant dans un sentiment nouveau lui intimant qu’elle disait vrai. A l’évocation de James, Djaniah et Atanys, Caleb peinait à se rappeler mais une sensation presque insondable lui rappelait James, lui disait qu’il était en vie, comme un mirage.
C’est alors, qu’il la rattrapa au vol. Il avait plongé gauche sa main sanglante dans celle de son amie et l’attrapa de sa main droite par la taille. Il la regardait dans les yeux, ne sachant toujours pas quoi dire. Etait-ce un tort ? La parole aurait juste pu gâcher ce moment. Elle était légèrement plus grande que lui avec sa bague mais cela importait peu. Le reste importait peu. Leur bulle était à l’épreuve de tout, alors il l’embrassa. Encore. Et encore. Comme si le temps s’écoulait autrement en dehors de leur bulle, tant que ça ne causait de tort à personne ou au contraire cela en causait au plus grand nombre, ils s’en fichaient éperdument. Caleb se lâchait sans retenue. Cela faisait un petit moment qu’il ne s’était pas abandonné de cette façon, puis, certains souvenirs lui revenaient et ce qu’il se remémorait lui donnait une raison de plus d’apprécier ce moment avec Nowlee.
Il avait un jour aimé un ange, son ange qui un avait veillé sur lui, Loélia Dannan. L’amour n’était plus mais la trace indélébile qui en avait résulté demeurerait à jamais. Aujourd’hui, il s’abandonnait à Nowlee comme il s’était abandonné à Loélia autrefois, remplissant les deux facettes du proverbe : « Les contraires s’attirent et Qui se ressemblent, s’assemblent ». Ayant un mouvement de recul, il brisa le silence. Nowlee avait des informations surement précieuses et il avait besoin de les entendre.


- Je me rappelle d’eux.


Comme il se rappelait de la créature à l’intérieur de lui ainsi que des cauchemars qu’il subissait avant et qu’il s’apprêtait surement à revoir revenir. Les souvenirs étaient tous flous mais le visage de James l’était moins, d’entre tous, il était celui qu’il se rappelait avec le plus de discernement. Pourquoi la douleur allait toujours de connivence avec ce qui était nécessaire à leurs besoins, leurs survies ?
Pressant un peu plus la main gauche de la jeune fille, il continua :


- Je le jure Nowlee, je serais à tes côtés le moment venu.


Il se rapprocha pour attraper ses lèvres avec les siennes. Depuis quelques temps, depuis que la situation avait changé, depuis qu’il ne reconnaissait plus rien, il n’avait jamais trouvé de sentiment de plénitude hormis celui qu’il était en train de partager avec sa camarade de maison. Même la créature en lui avait l’air d’apprécier la jeune fille tant le remue-ménage qu’il provoquait n’avait en rien de déplaisant.  Mais il avait besoin d’aide, et aujourd’hui plus que jamais.


- Guides-moi …

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowlee Malifatius
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 15
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nécromancie - Illusionnisme - Communion clairvoyante
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   Lun 21 Avr - 14:32

Les yeux encore fermés, elle se laissa basculer.
Son corps tombant au ralenti la posa lentement sur la surface du lac qui refusa cette fois d'engloutir son corps. Elle ne pouvait faire montre de Nécromantie dans l'enceinte de Poudlard, pas plus que ses pouvoirs étaient à moitié atténué par une domination lumineuse sans pareille. Un pur déséquilibre. Elle suppliait silencieusement la fin de tant souffrance, mais Nowlee savait qu'aucun d'eux n'aurait gain de cause ici. Aussi, plongée dans un profond mutisme, elle rouvrit finalement les yeux pour tirer Caleb avec elle dans les profondeurs du Lac. L'emportant, elle continua sa route en ligne droite jusqu'au trou béant de la plus terrible créature des lieux. Une tanière vide, mais assez profonde pour s'y noyer. Ils devaient frôler la mort pour voir le véritable éclat de ce nouveau monde inadaptés pour eux. Leurs esprits ne pourraient rejoindre les enfers, mais ils planeraient, assez longtemps. Et elle rendit d'abord son dernier souffle.


-Tu vois ...

Ils étaient cernés par la tempête.
La pluie battaient leurs visages blafard et le froid faisait grelotter la jeune femme, cherchant une réponse dans le décor de cette sinistre vision. Celle d'un univers ravagé par la soif de perfection d'une seule espèce. Même le paradis s'était alors confondu avec l'enfer. Même si tout n'était pas si simple, la dichotomie avait été violée en même temps que tous les fondements de leur si fragile équilibre. Et dans tout ce chaos, seule une extrême noirceur brillait, la leur. Une lumière qui aurait le pouvoir d'engloutir les autres, de les renvoyer border le ciel comme les étoiles.


-Il faut trouver le mal absolu Caleb. Il faut inverser la courbe du nouvel Ordre dominant.

Se sentant chanceler, le dernier appel de son corps, elle cessa cette sombre magie.
Attrapant Caleb, elle le ramena à leur réalité, le conduisant au plus vite à la surface du lac où, in extremis, ils reprirent leur souffle avant d'être emportés définitivement. Puis le conduisant sur le bord avec elle, la jeune femme se hissa et reposa sa tête sur les genoux du jeune Homme. L'admirant du regard plusieurs instants, elle lui adressa un faible sourire.


-Malifatius sait toujours reconnaître l'abstraction dans la plus solide des déraisons. Ce que tu as vu, c'est le monde d'où je viens ...

Tout doucement, le visage de la jeune femme laissa place à celui de la petite fille.
Nowlee avait une double identité, tout comme lui, elle avait pour se protégé eu recours à quelqu'un de plus grand. Bien qu'à sa différence, elle ne s'était pas changée mais simplement dédoublée. La grande parfois dans la petite, ou la petite dans la grande, à l'image de ces poupées Russes si recherchées.


-Je ne peux pas vivre dans ce monde ... Alors je vais dormir. Mais toi, toi tu vas devoir retrouver celle qui s'appelle ... Qui s'appelle ...

Elle toussa puis reprit lentement.

-Erell ... Erell Bowen ...

Lentement, le visage de l'enfant sembla se cristalliser, durcissant comme le marbre.
Se changeant en une belle statue de pierre, la jeune fille cessa de bouger ou même de respirer, simplement perdue là. Caleb pourrait la réveiller, mais il lui faudrait d'abord accomplir sa destinée. Le mal absolu aurait besoin de son aide. Et pour cela ... il devrait trouver le fruit d'un mal parmi les plus intenses de ce monde ... Un Reflet dont le pouvoir n'avait que peu d'égal connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   Lun 21 Avr - 16:00

A l’affut de telles révélations, des gouttes de sueurs froides perlèrent le long du front du jeune serpent. Il était trempé de la tête au pied mais qu’importait cet insignifiant détail. Tout cela était délirant .. Tout cela était tellement … tellement … il n’y avait pas de mot. Il comprenait la gravité de la situation, tout était à remettre en question, le monde entier était en proie à la plus vile des espèces, son corps entier s’indignait face à ces choses qui avaient corrompus leur monde.
Elle avait raison, il devait trouver le mal absolu. Il avait presque honte de se l’avouer mais pour une fois, il ne se chercherait pas d’excuses. Caleb avait peur. Et il se devait de faire quelque chose pour contrecarrer ça. Surtout que si le monde de Nowlee était perdu, cela voudrait dire que lui aussi dans son monde avait échoué. Mais ça, il se gardait bien de lui demander. Quelques fois, il n’est pas bon de connaitre son avenir.

Jamais je n’y arriverais …


Détrompes-toi Caleb, tu en es capable ! Et si tu essayes de te convaincre du contraire, demandes toi plutôt l’intérêt pour moi de t’avoir si tu n’étais qu’un incapable !


Et le rire de la bête se tut, laissant Caleb à la surface avec Nowlee, toussotant.
Il s’assit dans l’herbe et elle vint poser sa tête sur ses genoux. L’heure n’était plus à la discussion, du moins pour lui qui était abasourdi par les dires de la jeune fille.  Elle était si âgée et si belle que parler aurait tout gâché. Par contre, elle, avant de sombrer dans un état d’hibernation, repris sa forme habituelle, celle de son année, bien que différente mais toute aussi jolie et prononça une phrase qui glaça le sang de Caleb.


- Je ne peux pas vivre dans ce monde ... Alors je vais dormir. Mais toi, toi tu vas devoir retrouver celle qui s'appelle ... Qui s'appelle ... Erell ... Erell Bowen ...


Caleb fixait sa comparse bouche bée, yeux écarquillés. Son cœur battait au rythme de la tempête venu du monde de Nowlee adulte. Ce nom … Ce nom … c’était comme … Non, c’était impossible pour lui de se résoudre à accepter la vérité. Il n’avait jamais entendu parler d’elle alors pourquoi était-il affolé ainsi ? Il se sentait effrayé, perdu, désemparé. Pour la première fois, Caleb se sentait totalement dépassé… Qui était-elle ? Qui était-elle pour le tétaniser de la sorte ?
Mais le jeune serpent n’était stupide, il savait que parfois, les signes ne mentaient pas. Les signes ne mentaient jamais. Elle a dû être importante pour lui à un moment de sa vie pour réagir de la sorte.
Nowlee se figea sur lui. Plongeant son être hors du temps.
Quant à lui, il resta longtemps immobile, l’observant, espérant une nouvelle révélation, ou un nouveau signe. Les heures s’écoulaient sans qu’il ne s’en aperçoive et bien que les élèves passant autour de lui s’arrêtant pour lui demander si tout allait bien, il repartait bien assez vite, déçu de n’obtenir pas la moindre réponse de lui. Plus rien n’existait en cet instant. Le choc fut trop violent en lui pour revenir brutalement à la réalité. Il lui fallait du temps. Alors la journée passa.

Le soir venu, après que Caleb ait finalement accepté la situation, sans pourtant empêcher son sang de bouillonner de colère, il souleva Nowlee et pris la direction du château. Il se devait d’éviter absolument toute personne, si quelqu’un venait à voir Nowlee, les conséquences pouvaient être dramatiques. Après tout, qui sait lequel d’entre eux avaient survécu dans le monde de demain ? Elle était la seule à en être revenu pour le prévenir lui. Lui, insignifiante petite chose, dernier vestige d’une des anciennes grandes familles de sorcier de ce monde.
Pourquoi lui ?
Il continua sa route jusqu’au deuxième étage. L’effort était terriblement épuisant. Sa sueur coulait continuellement le long de ses joues. Et bien qu’enfin arrivé dans les fameuses toilettes de Mimi Geignarde, il lui restait encore un tout petit effort à fournir.


- Tu … tu es encore venu me dire des méchancetés ?


Il leva la tête au plafond pour y découvrir le fantôme d’une jeune fille. Une migraine se fit sentir et des images défilaient rapidement dans son esprit. Grimaçant, il ne prit même pas la peine de lui répondre. Il avait quelques souvenirs d’elle et ils n’étaient pas glorieux. De plus, elle avait l’air apeuré en le voyant, ce qui n’était pas pour déplaire au jeune homme. Mais il avait à faire.


- Ne t’ouvres qu’aux élus de la voie des Ombres, le serpent est ton ami.


Il avait prononcé ces paroles comme s’il les connaissait depuis toujours. C’était peut-être le cas.
Il amena Nowlee au milieu de la chambre et la déposa au pied du squelette du Basilic. Cette chambre lui remémorait quelques images également mais rien de précis et rien de cohérent avec sa nouvelle vie. De plus, quelque chose planait dans l’air de cette chambre, quelque chose qu’il respirait, qui happait le bien en lui.
C’était mauvais, c’était bon.
Observant Nowlee encore de longue et interminable minute, il fit ce qu’il aurait dû faire après sa conversation avec elle. Son corps entier vibra et sans que personne ne puisse l’entendre, il hurla de toute ses forces, il hurla le plus longtemps possible, il hurla jusqu’à presque s’en casser la voix. Une fois finit, il reprit son sérieux habituel car l’heure n’était plus aux enfantillages même s’il aurait encore voulu gueuler de toutes ses forces, et prononça avec énervement :


- Bon. Je dois d’abord trouver Corwin.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marre de ce cloaque ! (Pv Nowlee Malifatius)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Palestiniens en ont marre
» Marre d'écrire ?
» T'sai, si t'en a marre de moi, dis le.- DJAWAD
» Marre des fachos qui polluent internet.
» "J'EN AI MARRE DE CETTE PROF, ELLE A QUOI CONTRE MOI ??!" [PV: Kimberly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: