AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Nowhere* Face au Soleil -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: *Nowhere* Face au Soleil -   Jeu 9 Jan - 22:27

(c) By Myself -

-( Musique )-

La sensation de la gueule de bois.
Un goût amère dans la bouche, quelque chose de fort. Ce même teint blafard après tous ces jours passés au soleil. Le bas du visage maculé d'un rouge tournant vers la couleur de la terre la plus sombre, comme s'il était resté face au sol tandis que son propre sang coagulait. Les poignets marqués par ses attaches, ses longs cheveux noirs tombant dans son dos, noués comme après des jours de négligence la plus totale. Même les oiseaux de proie fuyaient ses pas. Peut être était-ce l'odeur de la transpiration ? Oh ... Non. Quand on est immortel, on ne transpire plus. Ses dents dévoraient ses lèvres à chaque pas, affamé mais peu pressé. Il aurait pu courir à la vitesse d'un éclair s'il l'avait voulu.


Traînant les pieds comme un mort qui s'était remis à marché récemment, il se cachait d'une main des pires effets du soleil brûlant du grand Canyon. Comment avait-il fini aux Etats Unis ? Il l'ignorait lui même. De toute façon ça n'avait pas la moindre importance. Baissant les yeux vers sa taille à peine couverte, son seul Jean trop grand pour lui laissait la place d'y caler une unique bouteille. La tirant simplement, il rajusta son Marcel noir parfaitement déchiré. Aussi sale et plein de sable que le reste de sa tenue désaccordée. A force de marcher, il trouva naturellement une route, qui le mena à une gare.

-Monsieur vous désirez ?

Elle avait ce petit accent américain qui aurait charmé n'importe quel anglais. Mais il avait dépassé toutes ces conneries. Préférant faire claquer la bouteille vide sur le comptoir, il força le moins naturel des sourires, laissant ressortir ses canines. Ces derniers temps, rentrer les crocs lui demandait bien trop de concentration.

-J'ai la dalle.

Lui attrapant la tête, il la tira jusqu'à lui et s'abreuvant directement à sa jugulaire, il aspira jusqu'à la dernière goutte de son précieux sang. Ici les "Loupiottes" étaient moins présentes. Même si l'odeur du sang avait le dont de les attirer. C'est pour ça que poussant le corps par terre, il prit simplement la coiffe de sa victime et s'installa à sa place. Tirant sa baguette, il la déposa devant lui, parfaitement patient.

-Ah ma chère Ellana, j'espère au moins que le refuge va apprécier mon geste.

Les images continuaient de se répéter dans sa tête.
Désaccordées, il tentait toujours de raccorder ses souvenirs pour séparer les deux fils qui avaient fini par se toucher dans sa tête. Un massacre, encore un massacre. Ils finirent par entrer. Prenant sa baguette avec la plus grande légèreté du monde, il formula à peine ses sorts. Deux éclairs verts jaillirent et les deux "Sentinelles" tombèrent sur le sol. Les "Loupiottes" quittèrent leur enveloppe et il haussa simplement un sourcil.


-Les gars, c'est franchement malsain comme pratiques, vous le savez au moins ?

Et tirant sur le verre de Rhum que son hôtesse lui avait laissé, il adressa aux deux sans abris un bref salut avant de se tirer. Oui, il prit simplement la peine de dire au revoir et de partir. Sa vie était ainsi à présent. Le monde qu'il avait un jour connu n'existait plus. Fini la grande classe, les entrées glamour sous les acclamations des plus grands fanatiques. C'était drôle passé un temps, jusqu'à ce que les fans se mettent à bouffer les idoles. James n'avait jamais refusé un buffet à volonté, du moins, il s'était appliqué à ne jamais être le menu du jour.

-Ils vont chercher deux nouveaux corps. C'est le moment de brûler la morgue la plus proche.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
*Nowhere* Face au Soleil -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: