AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Manoir Rowel*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: *Manoir Rowel*   Mer 5 Oct - 19:01

Une longue plainte vint briser le silence qui depuis longtemps s'était imposé dans la petite pièce. Une faible lumière éclairait la salle qui ne comportait qu'un matelas de fortune, une table de bois et deux chaise à l'aspect inconfortables.
Jinx mit longtemps à émerger, se massant consciencieusement les tempes avant de se mettre en position assise sur le matelas. Un mal de crane lui tambourinait encore la tête et sa vision se floutait par moment. Les murs étaient humides et faits de pierres claires et rugueuses. Le jeune homme y posa sa main et se leva, puis marqua une pause avant de recouvrer totalement ses esprits. Il se rendit alors compte qu'il n'était vêtu que d'un caleçon trop grand et d'une chemise aux manches retroussées, ces deux seules habits ne lui appartenant pas. Il leva les yeux vers la faible source de lumière qu'une lampe essayait temps bien que mal de diffuser dans la pièce aux allures de salle d'interrogatoire.

Un homme se tenait assis en face de lui. Il intima un geste qui invitait Jinx à s'assoir, ce qu'il fît non sans crainte.
Une fois assis, l'ancien préfet détailla l'homme devant lui. On lui aurait donner une trentaine d'années voire un peu plus. De hautes pommettes dans un visage taillé à la serpe et d'une blancheur cadavérique, cependant, ses yeux d'un gris métalliques avaient quelque chose de rassurant. Ses mains étaient posées à plat sur la table, et au centre, comme un messie pour Jinx, un pistolet. Aussitôt, le jeune homme s'en saisit et le braqua sur le front de l'homme, la main tremblante de peur.

Le colosse de son côté ne tiqua, ni même ne parut surpris. Il ne cessait de fixer Jinx dans les yeux, comme à la recherche de sorte de signe ...
Le Gryffondor lui, regardait plutôt celui qui le maintenait prisonnier. Le pistolet toujours braqué sur le front de Boy, Jinx baissa la tête et détailla l'apparat du géant : un costume noir, sobre, avec des boutons de manchettes plaqués ors et une chevalières du même métal rare. La chevalière intriguait Jinx. Un S majuscule s'imbriquait dans un R ressemblant étrangement au même signe gravé que celui sur sa pipe.
Jinx releva les yeux, puis abaissa le pistolet qui n'étais pas chargé sur la table.


Pourquoi êtes vous en possession d'une bague portant les armoiries de ma famille ?

L'homme resta impassible, puis peu à peu, un large sourire découvrit des dents droites et d'une blancheur éclatante. Il fit machinalement tourné l'anneau à son annulaire puis arrêta se tic.
Des poches noires sous des yeux rouges de fatigue, Jinx était en piteux état, sous ses allures de gringalet comparé à la force de la nature en face de lui, une simple claque aurait put le tuer. L'homme cependant, ne semblait décider à lui répondre. Jinx croisa alors les bras et attendu, trop fatigué pour essayer de soutirer des informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Boy Doe
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 28 ans sorts ? Moi pas magie ! Moi taper !
Capacités Spéciales : Pouvoir d'amortir la douleur.
Créature : Moldu
Date d'inscription : 02/09/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
640/640  (640/640)
Points de mana:
880/880  (880/880)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Jeu 6 Oct - 18:17

Quelques heures plus tôt ...


Apparemment, l'informateur de Boy était une valeur sûre. Les examens, appelés ASPICs chez les sorciers finis, Boy avait aperçu un grand jeune homme qui correspondait parfaitement à la description qu'on lui avait fourni. Pas de doute possible, Jinx Rowel était bien le garçon qui approchait à l'endroit où Boy se tenait, tapis dans l'ombre d'une ruelle sombre. Si le colosse n'était pas autant absorbé par le préfet, il aurait sans doute remarquer que c'était dans cette même petit rue en cul-de-sac qu'il avait risqué sa vie en proie face aux griffes d'un gigantesque loup-garou.
Encore deux mètres et la garçon passerait devant lui, puis l'aiguille fusa et délivra en quelques secondes le puissant sédatif dans les veines de l'adolescent qui n'eut que le temps de se retourner vers son agresseur avant de lui tomber dans les bras, assommé par la drogue ...
Boy prit bien soin de regarder si aucun témoin ne l'avait vu, puis en étant sûr, chargea Jinx sur sa moto, lui liant les mains autour de sa taille, puis fît gronder le moteur avant de partir une bonne fois pour toute de ce patelin nommé Pré-au-Lard.


---

Boy attendait inlassablement le réveil de Jinx. Ses mains gigantesques misent à plats sur la table, attendant que son protégé se réveil.
Drôle de manière que de s'occuper de son contrat en le sédatant puis en l'enlevant comme si de rien n'était, mais cela était la seule solution qui était apparue à Boy.
Ses jambes croisées sous la table, Boy réfléchissait à la manière dont Jinx pourrait bien réagir. se mettrait-il en colère, croirait-il à son histoire, ou appuierait-il tous simplement sur la gâchette, le pistolet n'étant qu'un test, une mise en scène dans le but de tester le jeune homme.

Puis lentement, il vît le garçon émerger. Il attendit patiemment et enfin il s'assit devant lui. Il détailla cet étranger qu'il devrait protégé à présent pour toute une vie, du moins jusqu'à sa mort ou à celle de Jinx et se dit que cette responsabilité lui prendrait la plus grande partie de son temps, Boy avait un don pour repérer les perturbateurs.
Jinx prît le pistolet instantanément, dans un geste rapide et convulsif puis le braqua sur le front de Boy. Le géant ne fît aucun geste puisque sa vie n'était pas en péril, mais il ne cessait de penser que Jinx tomberait dans le panneau. Après tout, si le jeune homme ratait ce test, ce n'était pas si grave, mais partir sur de bonnes bases étaient toujours plus interessant que de devoir faire la nounou et tout lui apprendre ...
Tout en tenant le flingue d'une poigne aussi faible que hasardeuse, Jinx baissa la tête et détailla l'homme. Boy n'avait qu'une envie, celle d'éclater de rire devant une attitude aussi incongrue qu'étrange. Son protégé était en pseudo position de force, et la seule chose qu'il fît était de le regarder avec des yeux de merlan frit. Le regard du jeune homme se posa quelques secondes sur la chevalière de Boy, puis il posa le pistolet.
T'es pas si bête que t'en a l'air, tout compte fait ...


La réponse, jeune homme, remonte à de longues années en arrières, mais pour être sûr que je m'adresse à la bonne personne, est-tu bien Jinx Rowel ?

De la réponse qui découlerais de cette simple question, la vie entière de Boy s'orienterait vers deux chemins totalement différents, une vie d'obligations et d'allégeance, ou de folies meurtrières et de contrats onéreux. Tout cela ne tournait à présent qu'autours de Jinx.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Ven 7 Oct - 6:37

[url=Musique d'ambiance, baby !]http://www.youtube.com/watch?v=FhNY9mTHgFA[/url]

Le rythme cardiaque de Jinx augmentait de manière exponentiel. Le regard métallique de son ravisseur au départ si reposant ne faisait que l'oppresser. Jinx suait à grosses gouttes, ne cessait de jeter des regards perdu partout dans la pièce comme en état de manque, il devait à tout prix s'échapper de cet endroit sordide avant qu'on ne le tue et que l'on laisse son cadavre moisir ici pendant une dizaine années avant que deux gamins ne le retrouvent par hasard dans l'usine désaffecter où il devait sûrement se trouver ...
L'homme en face de lui devait sûrement bénéficier de renseignement plutôt vague par rapport à sa famille et avait tout simplement essayé de le mettre en confiance avant de lui soutirer des informations puis de le tuer.

Tout en jaugeant l'homme de ses petits yeux rouges, Jinx essaya de transplaner, mais rien n'y faisait, même en y mettant toute sa concentration, impossible de se retrouver dans un endroit sûr, il allait devoir fuir par ses propres moyens.
Il lui semblait que son identité importait plus que tout à l'homme, aussi il ouvrit la bouche, le géant qui semblait plus que captiver par Jinx mît aussitôt ses coudes sur la table en écoutant Jinx comme un messie qui ferait l'apologie d'une nouvelle religion. Mais au lieu de lui répondre, Jinx asséna au colosse le plus dure coup de coude que sa faible force en ce moment de peur intense lui permettait de donner.
L'homme, surpris et déséquilibrée à la fois, tomba à la renverse en grognant de sa voix rauque de douleur. Jinx se leva aussitôt puis s'approcha de la porte en courant. Il la tira et à sa grande surprise, la porte s'ouvrit à la volée. Des escaliers en bois se présentaient à présent à lui. Ils avaient l'air très vieux mais surtout montaient vers la surface ...

Montant les marches quatre-à-quatre, Jinx ouvrit une petite trappe. Se hissant difficilement en haut, il la referma puis regarda autours de lui. Il se trouvait dans une somptueuse pièce qui ressemblait fort à un living-room, associant meuble en bois d'un certain goût avec des écrans plats moldu. Il poussât une commode dans le but de bloquer la porte mais arriver près du but, elle s'ouvrit encore pour laisser place au géant, l'air plus dangereux que jamais.
Jinx poussa un cri de surprise mais eut le réflexe dans lui envoyé le pied dans son crâne rasé à blanc, l'homme parût comme assommé mais Jinx fuyait déjà hors de la pièce, suivant un long couloirs dallé de blanc et de noir. Regardant par chaque embrasures de portes, Jinx ne trouvait que salles de bains, cuisines, salle d'entrainement de magie avec mannequins, salle du musculation ...
Salle de magie !!!
Jinx n'avait eût le temps d'emmagasiner ce qu'il avait vu que lorsqu'il vit un petit hall, il tourna la poignée mais la porte restait fermé. Il rebroussa chemin et continua sa course effrénée dans le couloir qui tournait cette fois à gauche. L'homme derrière lui courait d'un pas assuré et vif, il connaissait cette bâtisse bien mieux que Jinx et ses grandes jambes réduisaient la distance entre Jinx et lui à chaque secondes. Puis enfin, l'ancien préfet aperçu la porte principale, il se jeta presque dessus, tourna la poignée, commença à courir dans un somptueux parc aux allures de jardin à la française, prêt à escalader l'énorme portail qui se dressait à une centaine de mètres lorsqu'il eût l'impression qu'une tonne de pierre s'abattit sur lui.
Couché sur le ventre, son dos était broyé par l'intense musculature du deuxième homme qui l'avait attrapé, mais c'est une voix aiguë et presque malsaine qui s'échappa de la gorge de celui qui l'avait attrapé. Cette voix était très semblable à un cri de cockatrice, mais en moins animale.


J'ai intercepté le garçon Boy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Boy Doe
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 28 ans sorts ? Moi pas magie ! Moi taper !
Capacités Spéciales : Pouvoir d'amortir la douleur.
Créature : Moldu
Date d'inscription : 02/09/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
640/640  (640/640)
Points de mana:
880/880  (880/880)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Lun 24 Oct - 23:22

Quelques heures plus tard ...

Les deux hommes se trouvaient à présent dans le living-room devant un match de football moldu. Entre les deux fauteuils de cuir massif où se trouvaient respectivement Jinx et Boy se trouvait un tapis rouge sang avec dessus une table basse en verre. Un cendrier pour Jinx, deux verres et une bouteille de téquila se trouvait sur la table, et un léger feu crépitait dans la cheminée. Étrangement, le corps de Boy ne portait même plus les traces des coups de Jinx.
Une cigarette à la main, un verre dans l'autre, Jinx martelait le colosse de questions.


-Bon alors attendez, je préfèrerais tout récapituler. Vous dîtes que vous avez été engagé par mes parents il y a environ vingt ans, que vous avez vu mes parents mourir, que vous avez pendant donc toute cette période jusqu'à aujourd'hui rénovez le manoir de mes parents ...

-C'est ton manoir à présent Jinx.

-Oui oui, bref, et donc je disais, que vous étiez aussi tueur à gage avec des revenu colossaux qui vous ont permis de restituez un tout nouveaux mobiliers plus en gardant l'ancien, que vous m'avez retrouvé je-ne-sais-comment à Pré-au-Lard, que vous m'avez sédaté, enlevé, puis emmener ici, puis après bah, j'étais là.
Jinx reprit sa respiration. Plus il avait débité cette longue phrase, plus son ton était monté crescendo, dans les aiguë et en volume. Cette histoire était absolument invraisemblable !

-Oui c'est cela. Je pense que tu a plutôt bien résumé la situation. Donc, pour ce qui était de ta question d'il y cinq minutes, la "chose" qui t'as attrapé et qui au passage aurait très bien pût te tuer si je lui avait dit de le ...

-On peux passer les détails ?

-La chose qui aurait pu te tuer était une gargouille domestique ! C'était à l'époque de tes parents un grand luxe, et surtout très pratique de bénéficier de tel gargouille. Elle n'as pas de nom, elle s'appelle gargouille, tout simplement. Mais ne crois pas que tu peux l'utiliser comme bon te semble, elle ne sers qu'a protéger la maison de ce qui sors ou rentre, rien de plus.
Je me souviens encore quand ton père m'avait parlé d'elle, à l'époque, elle allait jusqu'à Northbow, le village à deux miles d'ici, et tuait de pauvres clochards la nuit, tant elle avait besoin de faire souffrir. Aujourd'hui elle s'est calmée, mais donne lui une seule bonne raison de te tuer, et elle le fera, crois moi.
Machinalement, le géant se caressa une cicatrice d'une trentaine de centimètre sur la cuisse que Jinx ne pouvait voir ...

Pendant les jours qui suivront, je te conseille de rester ici et de prendre des marques, il y a pas mal de choses que tu doit apprendre sur cette endroit, si tu a des questions, tu me les poseras, mais demain, va te coucher, j'ai fait préparer une chambre en haut par l'elfe de maison. Hé oui, on en a un, et c'est très pratique. Ta chambre se situe en face de la mienne, si tu a un problème, n'hésite, je suis là pour te servir.

Cette phrase résonna longtemps dans la tête de Jinx, encore même sous les draps chauds et confortables de sont nouveaux, sa nouvelle maison, tout cela n'était que provisoire ... Il ne resterais que deux mois ici.

Boy, lui, toujours présents dans le living-room, passait un coup de fil à une jeune femme qu'il connaissait bien, presque une amie maintenant, oui, une amie.
Terminant son verre, il raccrocha lorsqu'il entendît le début du répondeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Mer 26 Oct - 17:59

Jinx se réveilla lentement, s'étirant tel un chat. Ses longs bras musclés essayant d'attraper le haut plafond blanc de sa chambre. Il regarda le réveil à cristaux liquides sur sa table de nuit, treize heures : la téquila tape dure !
S'extirpant de sa lourde couette, Jinx se leva et gratta machinalement son postérieur avant de détailler d'avantage sa chambre. Unicolore, blanche et apaisante, elle était grande. Une cheminé se trouvait à côté de l'embrasure de la porte et était strillée de bandes de lumières jaunâtres diffusées dans la pièce par un store vénitien coupant la clarté du soleil au dehors en lamelles lumineuses. Sur la cheminé se trouvait un cadre avec une photo de lui et ses parents lorsqu'il devait avoir sept ou huit ans. On le voyait, encadré par Selias et Rowella, son sourire enjôleurs et une pointe de friponnerie aux commissures des lèvres. Sa mère était la plus belle femme du monde, encore plus belle qu'Erell, sa longue chevelure châtain claire s'accordait parfaitement avec son pull à col roulé et son petit nez en trompette. Quant à son père, ses larges épaules laissaient deviner une musculature rigide et ses yeux froids et noirs ne laissaient paraitre aucun sentiment, et pourtant, Selias Rowel avait été le père le plus aimant du monde. Avoir été élevé dans une famille unie telle que la sienne avait été un privilège pour Jinx, un honneur même, et être fier de lui aujourd'hui, se sentir bien dans sa peau, il le devait avant tout à ses parents.
Une commode en bois sombre se trouvait à côté la cheminée, ouvrant l'unique tiroir, Jinx fût déçu de ne rien y trouver.

Sortant de sa chambre, il pénétra dans la cuisine de taille moyenne et entama un bol de céréale sûrement préparé par Philémon, l'elfe de maison. Étrangement, Jinx ne l'avait pas encore croisé, Boy lui avait assuré que c'était normal car le petit elfe se sentait l'âme solitaire en ce moment, pour une raison inconnue.
Le bol engloutît, Jinx arpenta les longs couloirs du manoir Rowel. En vérité, la bâtisse avait l'air assez petite de l'extérieur, mais construite uniquement sur deux étages, ses nombreuses pièces et ses grands plafonds donnaient une impression de gigantisme. Ouvrant les portes une à une, le jeune homme découvrait salle de bain, bureau en désordre, salle d'armement de Boy, bien évidemment fermée et Jinx avait dût utilisé un charme, le sort Alohomora n'ayant pas suffit à la déverrouiller. Il contempla un long moment les nombreuses armes accrochées aux murs par des liens de cuirs. Entre Uzi, Kalashnikov, lance-roquette et grenades, Jinx en perdait la tête : le paradis du fou-furieux !

Quittant la pièce en soupirant, Jinx continua son inspection des lieux. Ouvrant la plupart des portes restées fermées par de simples sorts, beaucoup d'entre elles ne contenaits que des armes et des sacs plastiques fermés hermétiquement dont Jinx ne voulait ABSOLUMENT PAS connaitre le contenue, il ne restait qu'une seule porte n'ayant pas cédée sous le poids de sa magie. La porte en question ne possédait pas de poignée, elle était en marbre, exactement le même marbre que celui dans lequel avait été taillées les deux pierres tombales de ses parents, un marbre rouge sang et pâle. Aucune marque ne semblait s'être formée sur la porte, contrairement aux autres essuyant de nombreux pets. Seule une inscription attirait le regard, et on pouvait lire ces mots : " Les Rowel's ont cela dans le sang."
Aucun autre mot n'y figurait, Jinx décida d'abandonner les sorts et d'en discuter avec Boy.

Il trouva le garde du corps dans la salle de musculation, soulevant de la fonte à grands renforts de gémissement et de transpiration, mais contrairement à Jinx, le colosse soulevait plus de trois-cents kilos en développer-couché : un surhomme en tout point.


Bonjour Boy, dîtes-moi, c'est quoi la porte en marbre au deuxième étage de l'aile Sud ?
Le colosse reposa lentement les poids sur les cales et prît un air contrarié. Il se frotta sa barbe de trois jours avant d'ajouter d'un air perplexe :
Cela fait maintenant presque quinze longues années que je vît ici Jinx, j'ai vu des choses dans cette maison, des choses étranges, drôles, effrayantes et choquantes, mais cette pièce dont tu parle, je n'y suis jamais entré. Pour ne pas te mentir, j'ai longtemps essayé d'y pénétré, mais une barrière magique m'en empêche et aucune fenêtre ne peut donner à l'intérieur. Puis au fil des années, ma curiosité s'est laissée convaincre que si quelque chose se trouvait dans cette pièce, ça ne me concernait pas.
Je ne sais pas comment on y entre, tu vas donc devoir trouver une solution seul, je ne peux malheureusement pas t'aider.

Jinx hocha la tête faiblement, enfin quelque chose d'intéressant dans cette bâtisse, mais que voulait donc signifier cette inscription ?
Ses parents lui avaient-il laissé une arme quelconque pour enfin terminer le travail et achever Voldemort ?

Et voilà, je repart encore dans mes délires chevaleresques, tuer Voldemort, et pourquoi pas aller mettre une claque à Dieu tant que j'y suis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Interrogatoire musclé.   Dim 20 Nov - 21:10

-Parle, ou je te saigne-

Jinx descendait lentement les marches de bois. L'escalier grinçait sous ses pieds et une odeur de sueur était rejetée par le bois. Il peinât à arriver en bas, un chalumeau dans une main et dans l'autre, un petit couteau d'une dizaine de centimètres.
Arrivé en bas de l'escalier, il enfonça la porte avec son épaule, déposa lourdement la chalumeau à terre et mît le couteau sur l'unique table devant lui faisant office de décoration. La jeune femme était recroquevillée dans un coin de la pièce froide, elle était encore inconsciente, son bras avait été plus ou moins bien rafistolé par Boy. Contrairement à son garde du corps, Jinx n'avait pas eu la gaité de cœur de lui laisser un matelas. S'approchant de la jeune femme, il lui asséna une énorme claque sur le visage et la Mangemort se réveilla.

Elle essaya tout d'abord de bouger mais se rendît vite compte que des liens expert lui liaient les mains aux pieds derrière son dos. Elle lançait des regards perdus tout autour de la pièce, puis Jinx lui intima de la fermer avant de la frapper une nouvelle fois au visage. Il détestait faire cela, c'était à la fois dérangeant et en dehors de sa nature, mais la jeune femme serait ainsi obliger de cracher le morceau.

Il l'attrapa par les liens et la souleva, les membres de la petite brune se contractèrent pour éviter que ses bras ne se cassent derrière elle. Puis Jinx la saisit au col tout en maintenant sa prise sur le nœud derrière elle et la posa sans la ménager sur la table, la tournant vers lui.
Son regard était terrifié, son teint livide, ses cheveux sales et gras. Elle était en culotte et un unique débardeur blanc lui servait de vêtement.


Hey, salut toi ! Jinx avait le don de jouer la comédie, comme un gosse, il avait mainte fois répéter son sourire de fou devant la glace avant de venir la voir. Tu connais la bonne nouvelle, je viens d'avoir mon diplôme de médecin. Regarde ! Jinx attira vers lui le chalumeau et le canif qu'il agita sous les yeux embués de larmes de la femme. Tu as vu, ça c'est mon bistouri, et ça, fit-il en désignant le chalumeau, c'est pour éviter que tu ne perdes trop de sang.
Laisse-moi t'expliquer, tu ne veux pas parler, je te saigne, tu ne veux toujours pas parlé, et je cautérise tes plaies à ma façon, compris ? J'AI DIT COMPRIS, CON*SSE ?


Il prît la femme par les cheveux et lui fît faire un mouvement de bas en haut, enfin de gauche à droite puisqu'elle était couchée sur le côté. Puis il lui ôtât son bâillon.

Inutile de te préciser que je saurais si tu mens, sale p*te ! Jinx se frotta les mains et son échine fût parcouru par une langue glacée. Son subconscient devait se délecter du spectacle, mais lui frissonnait rien qu'en pensant au fait que la femme puisse refuser de lui répondre, il espérait de tout son cœur qu'elle ne ferait pas la forte tête, mais rien qu'à voir la peur immense dans ses yeux, on sentait qu'elle lui livrerait jusqu'au moindre de ses petits secrets.

Non, prénom, âge, lieu de naissance, lieu de résidence, et ton rang chez ses P*TAINS de Mangemorts ! ... Et grouille toi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Neara Orlina
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 15
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 18/10/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
600/600  (600/600)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Lun 21 Nov - 17:07

Après être tombée inconsciente Neara avait était emmené par Jinx dans sa demeure .Elle reprit conscience longtemps plus tard lorqu'elle se prit une violente claque. Elle se rendit compte qu'elle était à peine vêtue , qu'elle se trouvait dans une salle les mains liés dans son dos , son épaule ,qui avait souffert durant son court duel , lui faisait atrocement mal et pour ne rien arrangeait le jeune homme se trouvait devant elle avec un air. Elle essaya de bouger mais les liens l'en empêchèrent.
Puis Mr Rowel la gifla une nouvelle fois . Elle ne put retenir un halètement d'indignation. Brusquement le jeune homme la prit par ses liens puis il la mit brusquement sur une table .


-Hey, salut toi ! , il avait mainte fois répéter son sourire de fou devant la glace avant de venir la voir. Tu connais la bonne nouvelle, je viens d'avoir mon diplôme de médecin. Regarde !
. Tu as vu, ça c'est mon bistouri, et ça, fit-il en désignant le chalumeau, c'est pour éviter que tu ne perdes trop de sang.
Laisse-moi t'expliquer, tu ne veux pas parler, je te saigne, tu ne veux toujours pas parlé, et je cautérise tes plaies à ma façon, compris ? J'AI DIT COMPRIS, CON*SSE ?


Choquée , la jeune femme , éclata en sanglots .

"Mais que lui ai-je fait? Rien du tout .Que me veut il?"


Jinx prit Neara par les cheveux et la secoua puis lui ôta son bâillon.



-Inutile de te préciser que je saurais si tu mens, sale p*te !

Neara doubla ses pleurs.

Non, prénom, âge, lieu de naissance, lieu de résidence, et ton rang chez ses P*TAINS de Mangemorts ! ... Et grouille toi !


"Si je veux rester en vie il vaut mieux que je réponde "

D'une petite voix tremblotante Neara répondit :

Orlina , Orlina , .... Neara , j'ai ... j'ai 22 ans je suis né à Londres e t j'y j'y vit toujours et je ne suis qu'une executrice des ordres sans intérêts j'ai été contrainte de le servir par ma famille...

Puis elle éclata en sanglots.


Dernière édition par Neara Orlina le Jeu 8 Déc - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Dim 27 Nov - 11:14

Le regard de Jinx se posa successivement sur le couteau qu'il tenait dans sa main droite, le chalumeau posé négligemment dans un coin de la pièce, puis sur le visage de la jeune femme. On lisait dans son regard toute les peurs du monde, l'apprenti auror en éprouva presque de la compassion. De chaudes larmes roulaient le longs de ses joues pâles. Mais lorsqu'elle parla, l'air dans la pièce ne frémit pas ce qui indiqua que le sortilège jeté au préalable sur la pièce fonctionnait et que Neara ne lui mentait pas. Il valait d'ailleurs mieux pour elle qu'elle ne le fasse pas !

Elle avait vingt-deux ans. Comment peut-on à cette âge choisir une voie aussi noire que celle-ci. Et même si c'était ses parents qui lui avait obligé à le faire, elle aurait toujours pût se révolter. Jinx pensa à ses parents, anciens Mangemorts pour le compte d'une organisation inconnue, puis il se vît lui, dans cette pièce, interrogeant sans l'ombre d'un remord une jeune femme qu'il violentait. Était-ce cela être un auror, probablement que non.
Mais lui, avant même de connaitre la vérité sur ses géniteurs, avait choisi une voie totalement différentes, qu'est-ce-qui aurait pût empêcher cette femme de faire de même ?

Jinx prît le couteau et coupa les liens qui entravaient Orlina. Puis il enleva le pull qu'il portait et lui lança à la figure. Il faisait froid dans la pièce, déjà, plusieurs marque violette commençait à apparaitre sur son visage, les marques donnaient un temps soit peu de couleurs à ce visage blanc de craie, on aurait dit un cadavre en sursis.


Dis-moi, Neara. Si, par le plus grand des hasards, je te donnais une chance de te racheter en me donnant tous les noms que tu connais, et en arrêtant de bosser pour eux, que me dirais-tu ?

Jinx savait qu'en cette instant, il prenait un énorme risque. Peut-être la jeune femme savait-elle se battre, mais si quelque chose devait mal tourné, il y aurait toujours Boy à l'étage au-dessus d'eux.
Il aurait tout donner pour savoir ce qu'il se passait en ce moment dans la tête de la jeune femme. Anticiper les choix des autres, une des premières règles qu'un auror devait maîtriser et que lui avait enseigné Nelson durant son premier mois d'apprentissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Neara Orlina
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 15
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 18/10/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
600/600  (600/600)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Jeu 8 Déc - 18:15

Le jeune homme semblait pensif , il réfléchit un moment et surpris Neara en coupant ses liens et lui lança un pull. Neara avait très froid.

"Je suis sûrement malade"

Elle s'empressa d'enfiler son pull. Et Jinx fit.

Dis-moi, Neara. Si, par le plus grand des hasards, je te donnais une chance de te racheter en me donnant tous les noms que tu connais, et en arrêtant de bosser pour eux, que me dirais-tu ?

"Ho non ! Je ne peux pas lui dire ceci non c'est impossible . Pourquoi moi ?"

La peur de Neara redoubla , que devait elle faire? Si elle donnait des noms les Mangemorts le saurai et ils la tuerai . Que faire?
S'enfuir? Oui ce serait la seule option possible. Mais Neara était désarmée et Rowel devait avoir sa baguette. Elle devait faire vite.


-J’espère que vous comprendrez ma réaction....

Elle se leva , bouscula violemment Jinx et se précipita comme une furie vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boy Doe
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 28 ans sorts ? Moi pas magie ! Moi taper !
Capacités Spéciales : Pouvoir d'amortir la douleur.
Créature : Moldu
Date d'inscription : 02/09/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
640/640  (640/640)
Points de mana:
880/880  (880/880)

MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   Mer 8 Fév - 20:52

J'aime bien faire la cuisine. Ca me détend, on se relax, on choisit méticuleusement ce que l'on fait (même si ce sont déjà des composants de mon métier) et en plus, le résultat pour peux qu'on y ai donné du sien est toujours une réussite. En fait, c'est comme mon métier, quoi ...
Mes champignons réduisent lentement dans la casserole avec de la crème fraiche. A côté, une cuillère en bois, du sel, et une seringue de sédatif. Car malgré tout ce que l'on entend, interroger une personne est loin d'être une chose aisée. Il faut la plupart du temps avoir un profil psychologique, taper où ça fait mal, faire du chantage, du bluff, ce genre de truc, quoi ! Et je sens que Jinx n'est pas encore bien préparé, mais alors pas du tout.

En bas, j'entends tantôt des cris, des insultes, des pleurs. Il faudrait que je pense à isoler cette satanée cave. Puis le bruit d'une bousculade vient à mes oreilles . Je regarde mes champignons une dernière fois, souffle un grand coup avant de lever les yeux au ciel, ce gamin ne sait vraiment pas y faire !
Je me saisis de la seringue et me plante à côté de la porte qui mène à la cave, qui est tout près de la cuisine, fort heureusement. Il règne à cette instant une légère odeur de sauce tomate, qui cuit avec la dinde. Les pas s'intensifient, puis la porte s'ouvre.
La jeune femme ne fait même pas un mètre que je lui saisit le poignet et lui fait une clé de bras avant de la mettre à terre. J'essaye de ne pas être trop brutal, mais apparemment, Jinx tenait à récupérer des informations, je la maintenait donc fortement. Puis j'entends mon jeune maître qui remonte, se tenant le reste de ses parties génitales.


Tu me dois cinq billets, gamin !

OK, le pari était absolument inégale, puisque j'étais sûr de gagner, mais arrogant comme il est, cela ne lui fera pas de mal.

-Mais j'étais sur le point de finir mon bluff quand ...
-Oh la ferme, tu sais aussi bien que moi que tu ne serais arriver à rien. Je t'avais dit de me laisser assister, mais MOSIEUR ne veux en faire qu'à sa tête.


Jinx leva les yeux au ciel et alluma une cigarette, apparemment conscient qu'il avait franchement mer*é sur ce coup-là.
Mettant un terme à la conversation, j'administre le sédatif à la jeune femme qui n'avait eu de cesse depuis le début de la conversation de se débattre. Mais c'est pas facile quand on a plus de cent kilos sur sois.
Je la sens se détendre peu à peu, puis elle fini par sombrer dans l'inconscience.


Bon, tu as deux solution : sois tu la tue, et on en parle plus, sois tu lui effaces la mémoire à court terme, et elle ne se souviendra plus de ce qu'il s'est passé.
-Je sais très bien ce que je dois faire !
-Alors fais-le ...


J'étais exaspéré par son petit comportement hautain, on pouvait presque y discerner l'attitude d'un enfant de mauvaise fois, ne voulant pas reconnaitre ses torts.
S'approchant de la femme inconscience, Jinx leva sa baguette. Pendant un instant, j'ai vraiment cru qu'il allait la tuer. On lisait dans son regard toute la haine du monde, le décès de ses parents est un plaie qui ne se refermerait que dans plusieurs années.
Puis il finît par lui lancer le sortilège d'oubliette. Je le vît charger non sans effort la jeune femme sur son épaule avant d'aller en dehors de la propriété et de transplaner.
Il revint au bout de deux minutes seulement.


-Jinx, tu fais ch*er !
-Quoi encore ?
-Mes champignons ont brulés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Manoir Rowel*   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Manoir Rowel*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» smial hanté et course du manoir ...
» Souray au Manoir playboys avec la coupe!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: