AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Revencia -( Pays des Gobelins libres )-(PV Dja, Elmound, Kunga)-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimy Raven
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : ... Mystère ...
Créature : Enfant du Feu -
Date d'inscription : 26/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1750/1750  (1750/1750)
Points de mana:
2270/2270  (2270/2270)

MessageSujet: Revencia -( Pays des Gobelins libres )-(PV Dja, Elmound, Kunga)-   Mer 14 Sep - 9:15


Imaginez un monde, un monde épargné.
La disparition du feu fut violente, imprévisible, le destin de Jimy Raven avait été ignoré de tous, malgré tous les signes évidents. En partant, il avait offert à une alliée fiable la chance de le seconder dans sa tâche et d'achever l'une de ses plus ultimes missions : protéger les siens. Mais dans l'ombre de la bataille à venir, une quête, avait été lancée. Le retrouver. Pas lui directement, mais sa pierre, le bijoux le plus sacré, l'un de ses membres, son coeur. Un coeur de flammes. Et qui d'autre en aurait été digne que son unique amour ? Celle qui représentait tout ... Tout commença dans le grenier saccagé des Raven, au même point qu'à chaque fois. Le miroir toujours au centre.


-( Flash )-

-Non !

Cria James en le voyant faire.
Le bout de bois lui traversa le muscle, créant en lui une douleur atroce, insupportable. Le reflet roula sur le côté, la jambe en sang. Malgré la douleur, un rire de sadisme échappa à Jimy. Qu'il était bon de lui faire mal autant qu'il avait pu le faire souffrir. James hurlait à la mort, les deux mains sur sa cuisse. Jimy se releva, avançant vers son reflet, il retira le morceau de bois de sa jambes.


-Alors, tu fais quoi maintenant ? Hein ? Ca fait mal n'est-ce pas ?

Puis non sans cette lueur de cruauté dans le regard, le sorcier s'enfonça le bout de bois dans la paume de sa main droite, main dont James se servait pour tenir sa baguette. L'arme de James, la jumelle parfaite de celle de Jimy mais en noir vola à quelques mètres et la blessure se dessina lentement dans la paume du reflet. Souriant, Jimy lui enfonça alors son pied dans le ventre et se détournant de lui, il s'orienta en boitant vers la sortie.

-Tu devrais rester ici, te reposer un peu, moi je m'en vais. Si je dois mourir, je préfère que ce soit en rompant mon serment que de la main de celui que je hais le plus au monde.

Et en voulant s'échapper, il ne remarqua pas James.
Le reflet, une fois son créateur de dos, avait été pris d'un élan de puissance et puisant en lui, au plus profond, il avait trouvé le courage de se relever pour se jeter sur son créateur. Pourtant, il n'eut pas le temps de le faire. Du miroir reconstruit, en arrière, une petite silhouette jaillit et se jeta sur le serpentard, le plaquant au sol.

-Fuyez ! Vite !


Jimy resta un moment figé, les yeux grand écarquillés.
Un gobelin ? Un Gobelin qu'il connaissait bien même ...


-Comment ? Je ... Le miroir ?!

Mais la créature insistait.

-( Flash )-


Mais l'histoire ne s'en était pas finie là.
A l'intérieure même de leur tête, alors qu'une lueur orange brulait de mille feu dans la pièce, nos 3 protagonistes pouvaient entendre ensemble le souffle du Gobelin, affaiblis par James.


-( Flash )-

La petite créature était faible, une main sur le coeur.
Brûlée, calcinée en partie, elle n'était pourtant pas décidée à abandonner. Rampant sur le sol, le Gobelin savait qu'il devait le faire. A bout d'un effort, il parvint à atteindre une petite cachette sous le plancher craquant des lieux, au beau milieu des meubles retournés. Versant une larme, il admira le scintillement de la pierre de feu, plus alerte que jamais et alors qu'il sentit son coeur se soulever, il tomba inconscient plusieurs heures. C'est alors qu'un miracle s'était produit. Pendant son sommeil, la créature se souleva du sol dans un halo de pureté, un halo sans égal. A l'intérieur de lui, une fraicheur nouvelle lui provoquait de beaux rêves, la vision d'un monde sans guerre, sans mal. Ses blessures s'arrangèrent, lentement, car ce que le feu avait fait, le feu pouvait le défaire. Et dans un dernier acte de scintillement, la pierre explosa de lumière avant de devenir plus sombre que jamais. Le Gobelin ouvrit les yeux, admirant la noirceur de cette relique capitale et frappant du poing sur le sol, il hurla un seul et unique nom.

-PROMETHEEEEE !!!

Leur élu s'était éteint.
En panique, la créature ramassa la pierre et se jeta sur le miroir, le traversant en une fois pour ne jamais revenir ... Car aujourd'hui, leur monde avait été condamné. Par Voldemort, lui même.


-( Flash )-

Quand les occupants des lieux revinrent à eux, ils étaient emplis de la tristesse qui avait hanté ces lieux.
Car c'était un peu plus bas que Jimy et James avaient fini par accepter leur sort. Derrière les fenêtre, un des yeux écailleux de Sharko fit son apparition, la créature du feu se sentait bien faible depuis la disparition de son élu. Pourtant aujourd'hui elle avait un espoir. Une larme de flammes sembla couler de l'oeil du dragon et cette perle pure se mit à léviter dans l'air, traversant la fenêtre ronde du grenier. Avançant jusqu'à Djaniah, elle s'insuffla en elle, lui provoquant des images d'un passé qu'elle avait toujours ignoré. Le miroir se mit alors à briller, un bref murmure les enivra ...


-Mes amis ... Retrouvez moi ... Je suis là ...

Le passage était ouvert.

HJ : Vous aurez droit à 1, maximum deux posts chacun pour ce rp ! Dans l'ordre que vous voulez, un résumé de ce qu'il faut savoir va vous parvenir ! Bon jeu à vous !

_________________

- Je n'ai plus de coeur que le coeur à ce que je fais - Et j'ai le visage de celui qui n'a plus que rancoeur -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunga Namdak
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 96
Age Roleplay + Sorts : 28 ans, sorts 1 2 3 4 SPE
Capacités Spéciales : Magie des anciens, voyageur
Date d'inscription : 18/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1360/1360  (1360/1360)
Points de mana:
1500/1500  (1500/1500)

MessageSujet: Re: Revencia -( Pays des Gobelins libres )-(PV Dja, Elmound, Kunga)-   Jeu 15 Sep - 9:38

L'essence du feu s'était éteinte sur le plan terrestre, elle avait succombé sous la main de Lord Voldemort. Jimy Raven, le jeune préfet de Gryffondor avait périt dans une lutte inégale contre le maître des Forces du Mal. Il était tombé, et son nom se rajoutait aux centaines de centaines d'autres qui étaient mort dans les nombreuses batailles et embuscades. Sorciers tout venant, aurors, moldus, personne ne pouvait réchapper de la main implacable des capuchons noirs. Peu importait la célébrité de leur vivant, qu'ils se nomment Harry Potter ou Lambert Personne, leurs sorts avaient été commun et leurs corps étaient en train de se décomposer. Dans les mémoires de tous les vivants, les blessures demeuraient acides et ouvertes, brûlantes et empoisonnées. La peur, la peur et la douleur s'insinuait dans les corps, les meurtrissant jusqu'au plus profondes de leurs entrailles. Le climat se détériorait, même au sein de Poudlard. Poudlard n'était plus un rempart. La sécurité n'y était plus totale, et ce malgré la présence légendaire d'Albus Dumbledore. Il y avait de quoi paniquer. Qui, qui après Albus Dumbledore pourrait se dresser, le regard droit et fier vers Tom Jedusor, se dresser et le contrer à défaut de pouvoir le stopper? Qui, qui serait assez puissant, assez juste et assez bon pour être ce dernier défenseur du bien et de l'amour? L'énergie blanche du savoir et de l'ancienneté? Qui possèderait son charisme, sa force et sa droiture d'esprit? Aucun nom ne venait à l'esprit qui puisse l'égaler. Alors, que penser? Que la fin d'Albus venue, sa vieillesse ayant finalement raison de lui, le vide seul prendrait sa place? Seule sa mémoire perdurerait? Personne pour s'engager jusqu'aux frontières de la folie contre le Lord Noir? Une absence irremplaçable? Oui son absence serait irremplaçable. Mais non, il ne resterait pas que le vide. Albus n'avait peut-être pas laissé d'héritier survivant, Potter était mort lui aussi. Mais cette fois il n'avait pas placé tous ses espoirs en une seule personne. Dans l'ombre, loin de la médiatisation ancienne de Potter, des visages s'étaient relevés pour regarder le ciel et défier la foudre. Ces regards n'évitaient pas ceux des autres. Ces regards étaient droits et fidèles à certain principes. Ces regards n'ignoraient rien de la mort ou de la souffrance, ils la connaissaient et étaient prêts à flirter avec elle pour mieux la détruire ensuite. Dans l'ombre des sorciers s'étaient levés et avaient pris la suite de leurs prédécesseurs pour s'unir ou agir seuls avec la confiance d'Albus. Et chacun d'entre eux se tiendraient à ses côtés jusqu'au moment ultime. Et lorsque le vide serait là, chacun d'entre eux resteraient fièrement debout pour achever dans la vie ou dans la mort leur mission sacrée. Toute mission qui consiste à protéger des vies est sacrée.


Des larmes coulaient sur ses joues. Elle se trouvait derrière la porte, à peine entrouverte. Elle commençait à ne plus supporter ce blanc et cette atmosphère de neutralité asphyxiante. L'infirmière de Sainte Mangouste lui avait donné quelques indications sur son état. Elle avait cru qu'elle serait forte et qu'elle pourrait entrer. Mais à présent, à la frontière entre le dedans et le dehors, elle se sentait paralysée, coincée. Et les larmes coulaient. Il était allongé et dormait semblait-il. Il ne bougeait pas. Un bandage sur ses yeux pour cacher les dégats faits par le sort. Il ne verrait plus. Elle en était atteinte d'une peine rare. Ce fut à cet instant qu'elle comprit à quel point il comptait pour elle. Une main se posa sur son épaule. Elle tourna la tête vers l'homme qui venait lui accorder son attention. Il lui murmura quelques mots, le regard à la fois mélancolique et tendre.


"Ce n'est pas la fin pour lui, c'est pour ça qu'il devra partir. Il est temps Kunga, temps d'apprendre à voler seule. Noxis vous prit sous son aile comme une mère l'aurait fait, elle est partie mais elle vous a bien fait grandir. Je fus votre référent, vôtre maître, vôtre père de substitution comme je le suis pour beaucoup d'entre vous à Poudlard. Je ne serais pas toujours là. Axel fut à la fois professeur et camarade, mais il doit aller ailleurs. Elmound fut votre mentor et pour cette aventure que vous allez traverser, vous serez ensemble pour Djaniah. Elle a besoin de vous deux. Kunga, n'y allez pas en tant qu'élève ou apprenti d'Elmound, vous devez le considérer comme votre allié. Et à votre retour l'Ordre a besoin de vous. C'est à vous que nous confions notre confiance et notre espoir. Ce n'est la fin pour personne, de nouvelles voies s'ouvrent alors ne tardez pas ici. Séchez vos larmes et revenez vite à Poudlard car Djaniah est prête."


Djaniah était devant elle, sans vaciller ni ciller. C'était la première fois que la professeur la voyait debout depuis Pré au Lard. Ses cheveux étaient relevés en un chignon impeccablement fait. Les yeux secs, elle attendait un geste, un mot de son aînée.

Qu'amenez-vous Djaniah? demanda Kunga.
- Je n'ai pris que peu de choses. Ma baguette, l'eau de la vie, et notre amour.

Kunga sourit avec affection. Dans sa poche la jeune préfète caressait la pierre d'Avalon, représentante de leur amour. Les deux jeunes femmes étaient prêtes. Les mots d'Albus Dumbledore à Sainte Mangouste, gravés dans sa mémoire, se répétaient. Elmound apparut. Savait-il ce que lui offert Albus? Il fallait partir, le moment était venu. Kunga se pencha sur Djaniah juste avant de suivre Elmound.

Cette promesse de vous épauler jusque dans la mort, je la réitère ici et maintenant. Nous reviendrons avec ce que nous partons chercher, ou bien nous ne reviendrons pas. Soyez sûre que ma main et mon corps sera devant le vôtre tant qu'il le faudra. A présent allons-y Elmound.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12142-kunga-namdak
Elmound Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 46
Age Roleplay + Sorts : 36 ans sorts 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Prophète (3) - Télékinésiste Héréditaire (3) - Parle la langue des détraqueurs -Legilimens - Oclumens - Sorts informulés -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 01/03/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1950/1950  (1950/1950)
Points de mana:
2650/2650  (2650/2650)

MessageSujet: Re: Revencia -( Pays des Gobelins libres )-(PV Dja, Elmound, Kunga)-   Dim 18 Sep - 17:53

Une terre désolée par la mort de son élu.
Le monde du feu s'est écroulé, souffrant d'une lente agonie. Chez les Gobelins, le temps est à la prière. Elmound le savait, bien avant de passer une fois encore le portail. Les maisons de provinces avaient été désertée au profit du bois qui avait gagné du terrain, montant haut sur les versant du volcan de Revancia comment jamais auparavant. Suivi de Kunga et Djaniah, il avait préféré pénétrer les lieux en premier, après avoir vaguement reconnu la silhouette d'Olaf dans les visions qu'ils reçurent en franchissant le seuil du grenier. De l'autre côté, tout était rénové, presque propre, ce n'était plus la ruine qu'ils avaient eu l'occasion d'explorer quand ils vinrent chercher la pierre.


Le manoir du Gouverneur Alan Raven, père spirituel du Prométhée, feu Jimy James Raven.

En descendant vers le hall principal mais aussi la sortie du manoir, Elmound put admirer bon nombre de peintures et de statues à l'effigie des sauveurs du feu, Anatoly, Alan … Les deux cousins. Des fontaines, des plantes luxuriantes, mais plus un brin de lumière. Elmound tenta un bref lumos pour éclairer sa route.

-Ne traînez pas, les choses ont l'air d'avoir considérablement changé ici et depuis ma dernière visite, je crains de ne plus totalement reconnaître ces lieux. Mais si la pierre est ici, elle ne peut être qu'à un seul endroit.

Elmound s'agenouilla près de l'entrée d'une cuisine et d'un patio, restant immobile un instant, la tête plongée dans ses mains, il se mit à réciter comme une prière. C'était ici que la douce, la magnifique Sarah avait donné sa vie une première fois pour sauver son fils. La marque noircie des sorts sur les murs avaient été estompée, comme pour faire disparaître les souvenirs d'un terrible malheur. Elmound ne parvenait pourtant pas à s'en défaire, il revit encore les images, comme si c'était hier. Mais alors qu'il se lamentait et que lentement une larme sembla gagner ses yeux, l'auror sentit en lui comme un haut le coeur et après une étrange sensation, il perdit pied dans un songe profondément réaliste.

-------------------------
*SONGE*
-------------------------

-Vous ne devriez pas vous en vouloir, mon ami.

Et elle était là, ses cheveux blond vénitien tombant élégamment sur l'une de ses épaules découvertes. Son regard d'émeraude se posa sur le visage éteint du sorcier et alors qu'elle avançait les doigts vers son menton, elle releva son estime en même temps que ses yeux.

-Tu as fait le maximum pour prendre soin de lui. Tu n'as pas échoué. Ni elle, ni elle …

Termina Sarah en désignant Kunga et Djaniah, un peu en arrière. Puis un large sourire étira les lèvres sincères de la jeune femme.

-Ne regrette rien. Aides les à le ramener, tu dois être fort pour cela. Mais … Elmound, elle ne pourra entrer que seule à l'intérieur du temple. L'élue de l'eau a quelque chose à apprendre du feu.


-------------------------
*SONGE*
-------------------------

Un peu plus tard, dans les rues fortifiée du château, tous les gobelins étaient à la prière, désespérés, ignorant même jusqu'à leur passage. Elmound se sentait attristé, profondément tiré vers le bas par cette situation regrettable. Au fond de son coeur il ressentit la flamme de l'espoir, soufflée, éteinte par une bouche de ténèbres.

-Hâtez vous Djaniah, vous devez atteindre le temple avant la tombée de la nuit ! Si nous ne sommes pas partis avant minuit, je crains que le passage ne se referme sur nous.

Une vieille connaissance les avait prévenus. A la tombée de la nuit, les Gobelins se couperaient du monde pour s'en remettre à leur dieu. En haut du volcan, tout en haut et bien au dessus du cratère, là où Jimy avait combattu pour sa pierre, un immense bâtiment avait été élevé. De partout, les statut du jeune élu avait été érigée, rappelant à nos comparse toute la grâce et l'innocence paradoxale qui avait été siennes de son vivant.

-Il est bon de revoir son visage …

Pensa Elmound, un peu distrait. Au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient du but, ils pouvaient sentir tous ensemble la présence de Jimy, qui leur murmurait des mots de plus en plus audibles. Quand sa voix devint aussi clair que s'il avait été là, ils cessèrent d'avancer. Devant eux se tenait une énorme porte de pierre au coeur de laquelle brûlait encore un unique et dernier braséro.


-L'entrée du temple … A présent Djaniah vous devrez aller seule. Vous rencontrerait Olaf. Il connaissait bien Jimy. Vous êtes la seule à qui il acceptera de remettre la pierre, si vous prouvez qui vous êtes.

Puis il baissa les yeux un moment.

-Une élue.

Elmound ouvrit alors la voie, tendant le bras sur le côté pour encourager Djaniah à avancer.

-N'oubliez pas, quoi que vous puissiez découvrir sur lui là haut, vous pourriez aussi en apprendre beaucoup sur vous.

Enfin sans rien ajouter, il attendit de la perdre de vue. S'adressant alors à Kunga, il lui envoya un petit regard inquiet.

-Albus m'a parlé de certains secrets, des choses dont Noxis avait gardé les élus. De vieilles légendes les entourent, ils se pourraient qu'elles les rattrapent à présent. J'espère seulement que Djaniah est prête à certaine vérité.

Il baissa à nouveau les yeux, s'agenouillant pour prier parmi les Gobelins.

-L'élu de l'eau et du feu ont plus de choses en commun qu'on ne l'imagine.

Et Elmound implora alors le ciel. Car si la jeune fille subissait la violence d'un passé trop présent, il ignorait jusqu'où irait son courage et son amour. Une chose était certaine cependant : Olaf mettrait Djaniah à l'épreuve contre leur joyau le plus précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1939
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
1770/1770  (1770/1770)
Points de mana:
2470/2470  (2470/2470)

MessageSujet: Re: Revencia -( Pays des Gobelins libres )-(PV Dja, Elmound, Kunga)-   Lun 3 Oct - 17:02

Les terres de Revancia portaient en elles la désolation. Le passage qui s'était ouvert pour Djaniah, Kunga et Elmound ne resterait pas ouvert longtemps. La petite fille de l'eau avait senti en le franchissant une douleur extrême saisissant tout son corps. Ce fut comme un tressaillement, un vertige pendant lequel l'ensemble de ses organes semblaient avoir été compactés, écrasés, réduits en miettes. Une fois de l'autre côté, elle put s'apercevoir que son organisme était intact et qu'elle ne mourrait pas. Pour autant une étrange sensation d'oppression ne la quitta pas. Une chaleur forte s'imposait, lourde et implacable. L'atmosphère entière pesait affreusement. D'un regard sur ses deux professeurs, Djaniah pu s'apercevoir qu'elle était seule à ressentir autant de mal-être, sans savoir quelle en était la raison. Elle ne dit rien et les suivit. Il fallait se hâter.

Revancia était faîte sur un cratère immense. C'est pourquoi la chaleur venait non seulement de l'air mais aussi du sol. On pouvait presque sentir une lave sulfureuse et brûlante laper la plante des pieds. Cette perspective était effrayante. Ils arrivèrent rapidement à la cité érigée par les Gobelins. Ils entrèrent et ce fut comme si rien ne changeaient pour les habitants. Ce fut à peine s'ils levèrent les yeux vers eux. Ils allaient et venaient, comme des zombis, sans but. Ils psalmodiaient des textes, le dos courbés. Ils montraient un visage catastrophés, totalement abatus et hagards. Certain zigzaguaient, d'autres se tenaient à genoux, en pleurs. Tout cela formait une sorte de scène apocaliptique hors du temps et des âges. Djaniah se sentait gagnée par cette désolation et ce sentiment de folie qui semblait étreindre peu à peu les coeurs des habitants de la Cité.

Djaniah se recentra sur la raison de sa présence ici afin de ne pas sombrer dans une empathie involontaire et une émotivité excessive. Elle sentait la fatigue et la peur d'échouer s'immiscer en elle. Ils arrivèrent au pied d'un temple. Elmound l'invita à monter les marches. A partir de maintenant elle serait seule. Il n'était plus question de faire demi-tour ou de douter. Elle ferma les yeux un instant pour trouver le courage, celui-là même qui animait le coeur de Jimy Raven. C'était avec son courage qu'elle serait forte. Elle suivrait son coeur et ranimerait le sien avec tout l'amour qu'elle pouvait donner. Elle rouvrit les yeux et monta une à une les marches. Le temple s'ouvrait sur une arche immense. Elle n'hésita plus, elle la franchit en tremblant. Elle avança encore. Ce qu'elle vit d'abord ce fut cette sorte de trône tout au bout de la pièce. Un gobelin y était assit silencieusement. Il la scrutait d'un regard sans détour. Récupérer la pierre, récupérer la pierre, c'était ce qu'elle se martelait intérieurement. Elle marcha jusqu'au dénommé Olaf sans même regarder ce qui se trouvait autour d'elle. Prise totalement dans sa mission et le besoin de faire vite, elle se centra uniquement sur son interlocuteur qui devait lui remettre l'objet de son désir le plus profond. Une fois devant lui seulement, elle s'arrêta, le coeur battant. Elle baissa le visage dans un geste de respect et de salut. Il la regardait toujours.


Je vous salue Olaf, gouverneur de Revancia.
Je suis Djaniah Lebrec et je suis venue apporter l'espoir dans cette nuit apocalyptique qui étreind les vôtres. Mais j'ai besoin de vous. Remettez-moi la pierre du feu, et je saurais faire revenir Jimy Raven. Je le ramènerai d'entre les morts quoi qu'il m'en coûte. Je vous en conjure, donnez-moi la pierre.


Djaniah releva la tête pour le regarder droit dans les yeux. Elle l'imporait mais au fond, elle savait que s'il refusait, elle ne repartirait pas sans la pierre. Par n'importe quel moyen elle trouverait la pierre et repartirait avec. Il était inconcevable qu'il en soit autrement. Une flamme de détermination brillait dans son regard bleu sombre. Olaf ne prit pas la parole. Aucune émotion ne transparaissait sur son visage, son air était impénétrable. Il se leva et s'approcha d'elle. Il posa sa main sur la sienne, et la retira vivement, comme s'il s'était brûlé.

"Montrez-moi" demanda Olaf soudain.

Il regardait ses mains. Djaniah ne comprit pas tout de suite. Puis elle ferma les yeux. Elle ramena ses deux mains l'une contre l'autre comme si elle enserrait quelque chose, mais ce n'était que le vide. Elle se concentra, ce qui était fort difficile à ce moment et dans ce lieu. Elle prononça l'incantation sans ouvrir la bouche. Elle s'était tant entraînée pour réussir à cela. Mais son lien avec son élémentaire était désormais si puissant qu'elle n'avait plus besoin de dire à voix haute ce qu'elle voulait, son élémentaire répondait presque instinctivement. Pourtant là, rien ne se passa. Elle rouvrit les yeux avec effarement. Que se passait-il? Elle referma les yeux et prit une grande inspiration. Dans cet univers l'eau n'avait pas sa place et la magie en place luttait contre elle. Elle le sentait cette force impalpable mais présente, faisant violence à son être. La concentration et la lutte contre cela commença à lui donner une soudaine migraine. Elle ne s'arrêta pas pour autant. Elle devait réussir. Le feu ne triompherait pas. Elle n'était pas là pour se battre. Elle était là pour lui. Il devait lui laisser sa chance. Au bout de quelques minutes elle sentit cette sensation de bien être revenir, la migraine disparut et au creux de ses mains une toute petite, si petite boule bleutée venait de se former. Elle ouvrit ses mains et les offrit à Olaf, souriante. Dans ce lieu, elle ne pourrait pas créer d'élémentaire de l'eau plus puissant ou grand, mais il était bel et bien là, et c'était l'essentiel.


"Aucun élémentaliste de l'eau ne parvient à tenir à Revancia, et encore moins faire apparaître leur élémentaire. La puissance du feu est trop puissante et exclusive ici. Pourtant, vous êtes là, et votre élémentaire aussi. Il n'y a qu'une personne qui soit capable d'une telle chose. Vous possédez l'essence de l'eau, et même si le feu vous écrase, vous tenez bon. L'élue de l'eau. Vous revoilà donc.
Derrière-moi, descendez et trouvez la pierre. Mais avant de quitter ces lieux, regarder ces murs. Il y a des choses que vous devez désormais savoir."


C'est presque en courant que la Serdaigle se lança vers l'escalier qui descendait. Elle ne courut pas longtemps car la chaleur et l'oppression augmentait à chaque marche. Elle continua. Peu à peu elle se mit à se tenir au mur pour ne pas défaillir. Enfin, elle déboucha sur une grotte. Elle n'arrivait presque plus à respirer. Mais la vue d'un objet rond et noir lui redonna le courage nécessaire. Elle lâcha le mur et tomba à genoux devant la pierre du feu. Elle qui avait jadis l'éclat presque violent du feu, était désormais noire, apparemment sans vie. Les doigts tremblants elle s'en saisit. Elle la lâcha sans le vouloir en ressentant tout à coup comme une décharge. Elle vit le visage de Jimy comme un flash. Elle la reprit et l'approcha de son visage en sueur. Sans réfléchir, elle la colla à ses lèvres scellés. Une faible pulsation, presque rien, se dégageait de l'objet. La pierre n'était pas morte. Elle se remit debout tant bien que mal et remonta les marches unes à unes dans un effort difficile. Petit à petit, l'air redevenait plus respirable et la chaleur s'atténuait. Enfin, elle revint dans le temple. Elle se laissa glisser contre le trône pour s'asseoir et reprendre ses esprits, la pierre contre son coeur. Dans cette position elle put laisser son regard divaguer et explorer les lieux auquels elle n'avait pas prêté attention auparavant.

Une immense statue présidait. Un étrange sentiment vis à vis de cette structure de pierre. Le visage n'était pas celui de Jimy et pourtant, elle ne pouvait pas douter que c'était lui. Quelque chose, une certitude. Il était sculpté comme un homme dans la force de l'âge. Mais c'était lui, aucun doute. Elle regardait et le trouvait tellement beau, encore plus beau. Elle eut beaucoup de mal à détacher son regard de son visage. Mais autre chose l'attira, derrière, sur le mur. Une fresque, pleine de couleur et d'événements à ce qu'il paraissait. Djaniah se releva pour aller voir plus près. Un personnage masculin apparaissait presque partout, il n'avait pas le même physique pourtant on devinait sans problème qu'il était le même. Quelque chose dans la représentation, et il portait le feu en lui. Comme un renouvellement du porteur, à la fois toujours différent et à la fois toujours unique. Etait-il vraiment humain? De plus, il semblait avoir pris naissance dans les temps les plus anciens, au commencement du monde même. Etait-ce seulement possible? La sorcière était subjuguée, oubliant toute notion du temps. Du bleu apparaissait aussi frequemment. Du bleu? Dans le temple dédié au feu? Caressant du doigt le mur, la jeune femme suivit le tracé pour voir ce qui était représenté avec ce bleu pur. Le feu et l'eau entrelacés. Et soudainement elle put s'apercevoir que cette scène était représenté pas seulement une fois, ni deux, ni trois d'ailleurs, elle ressortait très souvent, comme une sorte de continuum. A chaque apparition du nouveau porteur du feu, l'eau revenait et se liait à lui dans la passion ou la haine, dans l'amour ou dans la destruction. Comme un perpétuel recommencement. Et la mort se trouvait au bout. Pour une nouvelle vie.

Le coeur de Djaniah se mit à battre trop fort. Elle fut prise d'une envie de vomir violente. Elle se retourna pour aller vers le bout de la fresque. Elle devait le voir, pour comprendre, pour démentir ce qu'elle pressentait. Elle se mit à courir, traversant la pièce centrale du temple. Elle manqua de se prendre le mur de plein fouet, ne parvenant pas à maîtriser son arrêt à cause de son état fébrile. En réalité le bout du mur donnait sur une autre pièce dont les murs étaient encore blanc. Le destin de l'élu du feu était loin d'être terminé et il serait inscrit au fur et à mesure des âges inscrit ici. Peu avant le blanc, quelques scènes demeuraient déjà immortalisées. En haut, la naissance de Jimy, cette fois elle retrouvait avec adoration son visage qu'elle aimait tant. En dessous, il y avait un cercle bleu, où le nom d'Avalon était inscrit. Le cercle était traversé par une ligne coube représentant le cours d'eau. Au centre du cercle, une femme, les mains posées sur son ventre. A l'extérieur du cercle, le souverain de Bretagne reconnaîssable par sa couronne. Et sur la ligne du cercle portée, par la ligne du cours d'eau un nourrisson. Djaniah savait très bien qu'il n'y avait plus aucun humain toléré pour vivre au sein de Brocéliande. Qui était cette femme? Qui était ce nourrisson? Elle se mit à pleurer. Elle ne voulait pas le comprendre. Jamais elle n'avait su la vérité.

Elle poursuivit sur la fresque. Le haut du feu et la bas de l'eau finirent par se retrouver dans un blanc éclatant. Comme une lumière originelle. Et voilà, cela s'arrêtait sur cet événement. La lumière originelle née de l'union du feu et de l'eau. Cassiopée...


"Ce n'était jamais arrivé... murmura Olaf derrière elle. La création de la lumière originelle, c'est extraordinaire. Depuis des siècles vous vous retrouvez, vous vous aimez, et votre union cause votre perte. Aujourd'hui, pour la première fois le cycle est rompu, le destin prend une autre tournure. Je ne sais pas ce qui se passera dans le futur, il est désormais imprévisible. Vous êtes l'espoir et le renouveau. Ramenez notre élu, ramenez Promethée. Hatez-vous maintenant car la nuit va tomber et le passage se refermer."

Djaniah se mit à courir, des images plein la tête et une profonde terreur au fond du coeur. Elle aurait besoin de temps pour digérer ce qu'elle venait de découvrir. Mais pour l'heure elle devait rejoindre Elmound et Kunga qui l'attendaient en bas. Essouflée, elle s'arrêta à leur hauteur, les yeux rougis d'avoir pleuré. Elle serrait toujours contre son coeur la pierre.

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*

*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revencia -( Pays des Gobelins libres )-(PV Dja, Elmound, Kunga)-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revencia -( Pays des Gobelins libres )-(PV Dja, Elmound, Kunga)-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tactique gobelins contre nains
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: