AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Lun 25 Juil - 21:43

Il y a une histoire.
Ô grand dieu, pourrait-elle bien se finir. Y songer serait un crime. Dans chaque clan, règne un ordre de règles, toutes plus importantes les unes que les autres. La différence ? Elle est fondamentale. Il y a ceux qui en font un principe, et les couillons qui les respectent. Mais les choses changent, parfois, certains commencent à comprendre qu'il leur faut faire des choix et que de trois mots peuvent être liés à la mort plus d'un destin qui aurait été si chatoyants sans cet obstacle. James n'était pas prévisible, ni quelqu'un qu'on pouvait calculer. Tout était dans sa tête, rien en dehors. Comment il l'avait su, on l'ignorait. Il le savait juste. Avant sa mort, la lettre à Corwin ne fut pas la seule rédigée. Il y en a une autre, une unique lettre signée de sa main. Un morceau de papier noirci par le feu d'une bougie tenue trop proche. Des lettres fades, aléatoires, l'écriture de quelqu'un qui fut pressé. On peut en dire long sur une personne à sa façon d'écrire. James le savait, il ne l'avait que trop su, d'ailleurs. Une chauve souris piaille à une fenêtre, elle tape, de l'une à l'autre, se jette sur les carreaux jusqu'à s'en faire mal. Un lourd parchemin pend à sa patte, elle semble en souffrir. Le petit esclave continue sa route, bordant l'orée des issues avec soin, lorgnant la moindre porte grinçante pour tenter de s'engouffrer dedans. Elle suit chaque pas d'Elizabeth, jusqu'à ce que l'enfant comprenne. Ce message est pour elle, il faut qu'elle sorte. Quand enfin la vipère montre le bout de son museau pointu, la suceuse de sang lui croque un doigt pour y goûter, puis, toujours agressive, elle lâche enfin le papier et abdique, s'en allant, s'enfuyant vers la pénombre des bois. Sur le parchemin, les dernières volontés d'un défunt pour ses fidèles. Un maître qu'elle n'a pas connu directement, mais dont les enseignements lui sont transmis, à chaque seconde qu'elle passe en ces lieux.


Citation :
Chère Elizabeth,

Je suis navré de n'avoir eu le temps de te transmettre ces paroles de ma bouche, face à face. Tu es de serpentard, de ma maison, de notre clan. Mais tu fais aussi partie de mon armée si tu reçois ce mot. Mon armée. Pas celle de quelqu'un d'autre. Tu comprendras l'importance de me respecter, car bientôt, je serai de retour. Mais ne te confonds pas dans des illusions inappropriées. Je suis infiniment plus bon, mais aussi cent fois moins clément que les idiots qui t'ont recrutée. Pourtant, Dieu sait que je les respecte, que j'en aime certains. Que leur dévotion est sans limite. Pourtant aucun ne sait que l'hésitation à en tuer un seul d'entre eux me sera inconnue. Sais tu ce que je réserve aux traîtres Elizabeth ? Peut être auras-tu l'envie de le découvrir. Tu as choisi la voie des ombres, elle vient à toi désormais, assumes ton désir le plus enfouis et accomplis toi. Ecrases les tous pour atteindre le sommet, ici, il n'y a que comme ça qu'on gagne. Tu vas d'abord retrouver Nowlee Malifatius Slent. Car elle est la seule à pouvoir te montrer ce que tu dois voir. Ensuite, tu iras avec elle à la rencontre d'un personnage singulier, qui te mettra face à un choix difficile. Quand ce sera le cas, à toi seule reviendra le pouvoir de décider du sort, de notre avenir à tous. Un seul choix, une seule chance, une seule vie. A l'instant où tu lis ces mots, certains vont peut être mourir pour moi, mesures tu à travers cette fidélité sans borne la crainte que j'ai pu inspirer de mon vivant, pour que même après ma mort, on me redoute encore ? Je suis le mal. Je vous hais, tous autant que vous êtes. Certains un peu moins que d'autres. Je t'offre une chance de me servir. Accomplis ton destin, ouvre la porte, l'issue dont ils ont besoin. Tout ne te semble peut être pas clair, tout le deviendra quand tu y feras face.

Ne me déçois pas,

James Tanys Rayan.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 19
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Mar 26 Juil - 10:46

Elizabeth ressentait le besoin de sortir, sortir de cet atmosphère fade et renfermée qui envahissait le château, plongé dans la pénombre. Le parc était désert et la pénombre enrobait les arbres qui le parsemaient, Elizabeth s'y sentait bien, les couleurs, moins présentes, les monde était plus simple, plus beau fait du noir et du blanc, fait de la simplicité en elle-même. Elle s'assit paisiblement au bord du lac. La douce lueur de la lune berçant ses tristes pensées, embaumant son coeur de pierre. Une chauve-souris vint troubler ses songes quand elle la mordit. A son habitude, elle aurait hurlé et tué cette animal d'une explosion mais pas cette fois. L'animal déposa une lettre, une lettre, un parchemin, légèrement noircit dans un de ses coins de papier. Elle la déplia délicatement et pensa à cette bête qui avait parcouru du chemin, tant de chemin dans l'ombre, elles n'étaient pas si différentes, toutes deux, arpentant la nuit, à la recherche d'une raison d'être, à la recherche du bonheur, un bonheur, qui, elles le savaient pertinemment, n'existait pas. Elle lut, dans un souffle, cette missive si étrange.

Spoiler:
 

En lisant, l'expression fade de la jeune femme se transforma en un rictus de haine et de sadisme. Une mission lui était attitrée et elle se devait de la réaliser, elle prendrait l'air, le fait que la vie de personnes soit entre ses mains lui plaisait, elle voulait que le monde souffre autant que ce qu'elle avait subi. Elle allait se venger, cette armée était sa chance. Elle avait décidé de partir dès ce soir trouvé cette fille, Nowlee. Elle ne savait pas encore comment mais elle allait le faire. Elle était habillée en robe, comme d'habitude, une robe rouge, une bande noire de tissu nouée autour de sa taille fine et légère. Elle monta à une vitesse folle au dortoir des serpentards et ouvrit violemment sa table de nuit mais tout de même assez assez discrètement pour ne pas réveiller sa camarade de chambre qu'elle ne connaissait qu'à peine. Elle un sortit une magnifique dague en argent, au manche sertie de pierre sombre, une dague superbe. Elle la glissa dans la bande de tissu noire, ici, elle était invisible et sa fraîcheur contre la nombril de la jeune femme lui donnait de la force. Elle enfila rapidement une cape des plus noires et rabattit la capuche sur son visage, elle sortit à nouveau de l'école puis resta plantée dans le parc, le regard fixé à l'horizon.

Qui est cette Nowlee, où pourrais-je la trouver ?

Elle réfléchit, ne sachant que faire ni où aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowlee M. Slent
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 12 ans sorts 1
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Nécromancie - Illusionnisme
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Mar 26 Juil - 11:51

-Attention ! Tu as failli marcher dessus.

Nowlee s'était élancée vers Elizabeth, le plus naturellement du monde, déboulant de nulle part. Un maigre sourire sur les lèvres, la petite sorcière repoussa la cheville droite de sa collègue d'une claque sur la jambe, puis, plongeant ses mains dans la pelouse, elle souleva une chose invisible qu'elle semblait la seule à voir. Enthousiaste, la petite Slent se retourna plus rayonnante que précédemment et avec un air aussi terrifiant que bienveillant, elle embrassa la chose dans sa main avant de les lancer en l'air.

-Voles ! Voles !

Cria-t-elle.
Puis reportant son regard sur l'autre serpentard, elle vint lui prendre la main, comme elle le faisait avec Atanys, bien droite, parfaitement alignée à côté d'elle. Elle montra alors un point lointain puis elle leva le regard vers sa comparse à nouveau.


-On va là bas. Marcher droit, droit, faire partir les araignées, le trou le plus gros, continuer tout droit, encore ... Et tomber ... Tomber ! Puis nous serons chez elle.

Le regard de l'enfant devint plus noir.

-Car il faut chercher l'introuvable pour percevoir ce qui fut perdu.

Puis la petite se concentra.
Fronçant les sourcils, elle s'agaça de constater que sa nouvelle nounou ne voulait pas avancer d'un poil. Tirant sur leur lien, elle entraîna sans mal l'autre serpentard avec force, la promenant comme une poupée de chiffon à travers les lieux jusqu'à regagner la lisière de la forêt interdite. Mais elle ne pénétra pas dedans. Toujours, elle contourna le lac, avançant avec prudence sur les bordures, à la recherche d'un endroit précis. Du moins c'est ce qui semblait être le cas.


-Eh bien ! Ne restes pas comme ça ! Aides moi donc à chercher le terrier du Lapin blanc. Petite sotte !

Nowlee avait ce ton d'enfant, fixé à un visage poupin.
Petite Démence avait pour habitude à ses heures de susurrer quelques vers d'Hamlet, cet auteur favoris de son paternel, la Folie sans borne et bien entendu de la Mort sans pitié, sa chère mère. Une famille de dingue, comme dirait certains. Mais Nowlee ne voyait pas les choses comme tout le monde, et ça depuis déjà bien longtemps. En fouillant dans les brindilles et autres roseaux bordant la rive Est du lac, la petite sorcière finit par déterrer un trou, à moitié dans l'eau et à moitié sur terre, entre la forêt et le lac. 4 intermédiaire. Un visible trou béant, sans fond, puisque l'eau s'y déversant ne raisonnait pas au contact du sol en se répercutant. Nowlee tendit alors le bras, l'ouvrant grand vers Elizabeth.


-Sautes. Si tu n'as pas peur. Sautes.

Puis elle se mit à rire, applaudissant joyeusement des mains à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 19
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Mer 27 Juil - 13:06

Elizabeth était toujours là, debout au milieu du parc quand une enfant surgit en courant, poussa sa jambe et demanda de voler à une chose qui n'existait pas. Puis elle la prit par la main, la baladant dans la grande étendue en lui contant tant de choses sensées et tant de choses qui ne l'étaient pas. Puis elle déterra un simple trou, à moitié baigné dans l'eau qui s'y écoulait semblant ne jamais toucher quel sol que ce soit. Apparemment, il lui était demandé de sauter par cette enfant si étrange. C'était sans doute Nowlee. Elle avait l'air... folle. Elizabeth fut heureuse d'être accompagnée par cette charmante petite fille, elle lui plaisait, sa folie avait quelque chose de rassérénant. Elle aurait bien voulu sauter, mais pour aller où ? Elles avaient toutes deux une mission et il était apparemment impératif qu'elles remplissent avec soin. Bien sûr, elle avait envie de faire confiance à ladite Nowlee. Elle demanda simplement, normalement mais pas sur le ton rude qu'elle arborait habituellement.

Moi je veux bien sauter dans ce... trou. Je te fais confiance, ne te méprend pas mais, où débouche-t-il ?

Elle la regarda, interrogative te esquissa un sourire. Elle n'avait jamais eu à faire à des enfants mais cette fille n'était pas commune, elle semblait bien plus intelligente que le semblaient certaines. Ne voyant aucune réponse, elle décida de sauter, simplement.

Bon, très bien, je saute, et tu me suis, fais attention à toi.

Elle sauta dans le vide inconnu en tenant sa robe. Il lui semblait infini mais ce n'était pas désagréable, le vent frais provoqué par sa chute soufflait à son visage et ses cheveux vermeilles voletaient autour de son visage superbement taillé. L'humidité lui procurait un bien fou et des éclaboussures d'eau fraîches parsemaient maintenant sa tenue de soie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowlee M. Slent
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 12 ans sorts 1
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Nécromancie - Illusionnisme
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Jeu 28 Juil - 8:38

-Alice dans le terrier du Lapin Plan.
Alice, Alice, toi qui sans malice, sévisse se glisse, tu tombes et tu t'enfonces, loin dans le trou sans fond, Alice ... Tes yeux qui plissent, tu ne peux pourtant pas voir le bout ! Attention au tout ! Bientôt bientôt, tu seras perdue on ne sait où ...


Murmura Nowlee en regardant Elizabeth dégringoler, un peu effarée.
En temps normal, personne ne fait jamais ce qu'on lui demande. Et il y avait de quoi. Combien de personne avait-elle mis en danger par inadvertance, ou à cause de ses petits jeux fous ? Mais James avait été clair. Il fallait respecter les consignes. Nowlee aimait bien les règles. Ca parsemé souvent un jeu plein de sanctions. Les punissions, voilà ce qu'elle aimait. Hésitante, elle resta un moment les cheveux en suspend au dessus du vide, le visage à découvert en haut du trou. Elle eut à peine le temps de hurler.


-Je ne sais absolument pas où ça mène !

Puis éclatant de rire, elle bascula en avant.

-Wouhouuuuuuuh !!

Criait-elle, tête la première dans le vide.
Bien vite, l'enfant se trouva aux côtés d'Elizabeth, dégringolant ensemble. Par moment, le terrier semblait se rétrécir et elles étaient toutes deux aspirées dans une bifurcation. C'était un peu comme ... Une autoroute souterraine. Le genre de chose dangereuses mais pas non plus insurmontable. Et tout se mit à bouger, en gravitation. Piano, meubles, petits lits, petit ours, même du thé ! Et que dire de la belle horloge ? Un ding, un dong, les voilà dans un nouveau tunnel. N'en finiraient-elles jamais. Nowlee se redressa, assise de la façon la plus naturelle du monde dans ce vide constant. Prenant les mains de sa compagne de route, elle la redressa elle aussi pour qu'elle puisse s'asseoir à son tour. Et là ce fut comme une glissade sur les fesses, comme une séance de luge dans les montagnes, sur un versant infini.


-Le Seigneur du feu vert a dit, vous tombez toujours, jusqu'à vous perdre sous les galeries sans fin de la terre, mais sans tomber dans son noyau mortel ! Vous passez les océans, encore, un peu plus et vous allez au pays des Samouraï. Là vous demandez la route au Lapin blanc, lui seul sait comment trouver la pécheresse ! Une femme sombre qu'il a dit. Une ancêtre à moi. Je l'aime bien ! Elle me parle des fois quand je dors. Ici toi seule pourra entrer. Elle te posera une unique question. De ta réponse dépendra le sort de tous. Tu es prêtes Elizabeth Johnson ? Est-ce que tu es sûre que ça va aller ?

Et Nowlee semblait vraiment se soucier d'elle.
Tirant de sa petite sacoche avec soin un poupon à l'air d'avoir vécu, elle le serra contre elle, le pressa si fort qu'un des yeux du bébé en plastique lui échappa du crâne. Nowlee le regarda alors, décontenancée et une petite moue d'enfant vexée sur le visage, elle attrapa le globe et lui enfonça à nouveau dans l'orbite. Souriante à nouveau, la terrifiante Démence re posa son regard d'enfant innocent sur le visage blafard de sa nounou.


-On s'amuse bien hein ?

Mais déjà, le bout du tunnel était proche. Devaient-elles vraiment s'approcher de la lumière ? Sur leur route, d'autres sorcières leur passèrent à côté, à toute vitesse. A l'évidence, ce terrier ne desservait pas que nos deux protagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 19
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Jeu 28 Juil - 9:28

Le trou semblait sans fond, la vipère tombait.... tombait encore....

Je ne sais absolument pas où ça mène !

Ce n'était pas rassurant mais Elizabeth n'avait pas peur, elle avait surtout peur pour l'enfant qu'elle devait à priori garder. Elle fut vite rassurée quand la jeune fille atterrit à ses côtés et s'assit, naturellement, en chute libre. Elle lui prit la main, la jeune femme s'assit à son tour, semblant trouvé ça drôle, un rictus sombre pendu à ses lèvres. Puis elle lui expliqua, l'enfant lui expliqua quelle serait sa mission, répondre à une question. Une question dont la réponse serait décisive semblait-il. Puis la jeune folle lui demanda si ça allait aller, l'inquiétude perçant sur son joli petit visage.

Oui... je pense et j'espère.

Elle serra fort sa main, voulant la rassurer un peu. La jeune serpent sourit quand elle vit sa petite protégée serrer une poupée contre elle. Elle avait l'air de bien s'amuser. Elle sourit encore, le lui adressant franchement. Un rire sonore sortit de sa gorge et sa voix délicate éclata dans la profond tunnel, les sorcières passant rapidement à leurs côtés se retournaient pour lui adresser un regard des plus étranges.

Ce que c'est drôle !

Elles approchaient d'une lumière. Elizabeth ne savait pas vraiment s'il fallait qu'elle sorte de cet endroit ou même à quel endroit. Son regard passant sur le moindre grain de poussière qui parsemait la grotte, son sourire éclatant disparaissant peu à peu remplacé par un air de réflexion profonde. Elle pensa tout haut :

On fait quoi maintenant ?

Elles allaient sûrement sortir bientôt, c'était peut-être bien la meilleure idée, leur mission ne consistait sûrement à rester dans ce trou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowlee M. Slent
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 12 ans sorts 1
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Nécromancie - Illusionnisme
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Ven 12 Aoû - 14:38

-Nous allons sortir ...

Murmura Nowlee un peut moins téméraire.
L'enfant pris un air plus assombri en s'approchant de la porte lumineuse. Si même la Démence craignait ce qui les attendait, c'était officiel, le jeu était terminé. Elizabeth allait devoir se concentrer maintenant, elle pouvait le sentir seule, d'ailleurs. De l'autre côté de la porte en bois massif, des tambours retentissaient lourdement, des voix s'élevaient, des chants, des cris ... Avançant sa main de plus en plus lentement vers la poignée, Nowlee resta là, chancelante puis se reculant une fois, elle se tourna à nouveau vers Lizy.


-Tu es sûre de le vouloir ? Ce que dit l'être de feu n'est pas forcément fiable ...

Elle ne remettait bien sûr pas en doute la parole de James. Seulement ses ambitions.
Pour être à la hauteur de certaines tâches, il faut d'abord avoir les moyens de s'en montrer digne. La jeune Slent ferma les yeux un court moment pour ressentir l'air pur qui s'échappait de par delà l'âtre mystérieuse. Fixant alors ses prunelles d'un bleu scintillant sur ses mains, elle fit l'ultime pas et ouvrit la porte à la volée. De l'autre côté c'était la forêt. Un bois immense, tropical mais plus encore. Des fleurs géantes et luminescente dans la nuit bordait la petite clairière au coeur de laquelle des être primitifs jouaient du tambour. Au milieu, une source d'eau qui scintillait au gré des notes, de plus en plus, irradiant les visages peinturlurés. Une femme, d'un âge plutôt mur se tenait au milieu, portant un semi masque, elle agitait des breloques au dessus d'un corps inanimé, un corps de pierre.


-Ils t'attendaient Elizabeth ...

Murmura Nowlee à nouveau.
Poussant la jeune femme devant elle, la petite sorcière l'expédia d'une force surhumaine tout droit le nez au dessus du petit lagon. Les tambours se firent alors plus rapides et enjouée, Démence se mit à danser elle aussi. Elizabeth n'avait qu'une chance de réponse, une seule. Après quoi tout serait fini. Peut être même ne les autoriserait-on pas à repartir après ce qu'elles venaient de voir. Mais pour Nowlee, c'était égal, sans importance. Prenant place avec les autres, elle laissa Elizabeth face à ce qui semblait être une reine spirituelle.


-Ecoutes bien ce qu'elle va te dire ...

S'écria l'enfant.
Un air d'émerveillement lui éclaira alors le visage. Sur les troncs lumineux des arbres, des peintures représentaient les aventures des sorciers depuis les âges les plus anciens. Sur certaines fresques posées sur de la pierre dure sous les racines épaisses, on pouvait reconnaître James, Caleb, les membres de l'AD. On pouvait distinguer les tours hautes de l'école ... Mais l'histoire était inachevée. Sur une pierre qui sortit lentement de l'eau, au coeur des lieux, une femme à la chevelure rougeoyante était dessinée. Rouge, ou rose peut être. Nowlee ne distinguait que mal les couleurs dans ce lieu lumineux bercé par le bleu et le vert de la fluorescence. Un grand moment allait avoir lieu, une grande action se dérouler sous ses yeux. La prêtresse du lagon leva les bras d'un coup sec et le silence s'installa. Des arbres et de leurs branchages d'une hauteur inégalée, des milliers de petites fleurs luminescente tombèrent, venant nimber les hauteurs d'étoiles puis berçant ensuite le sol de paillettes multicolores ... Un monde de pureté, l'essence de la magie. Ils pouvaient tous le sentir, les forces qui traversaient cet endroit étaient sans égal.


-Elle seule peut nous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 19
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Dim 14 Aoû - 13:23

Elle seule peut nous aider.

Cette voix sortait comme de nul part pour Elizabeth, l'inquiétude prenait son âme tandit que cet endroit étrange la perturbait au plus haut point. L'endroit était beau mais trop lumineux, la jeune femme fronça les sourcils, aveuglée. Des indigènes étranges l'entourait et Nowlee s'était assise entre eux. Au milieu, une vielle femme, à l'allure totalement démente la regardait, elle aurait bien voulu soutenir son regard mais elle n'y arrivait pas, ses nerfs commençait à lâcher. Elle s'y força pourtant, une douleur intense qu'elle ne ressentait pourtant que peu saillait son crâne. Elle restait digne. Pour rassurer son coeur qui résonnait dans sa poitrine, elle posa la main contre le tissu de sa robe, là où sa dague se trouvait. Son contact dur eu un impact sur son tempèremment, maintenant plus fier.

Qu'est ce qu'elle va bien pouvoir me dire ?

Elle chercha la main de l'enfant pour la serrer dans la sienne mais se ravisa bien vite. C'était fou comme sa folie l'apaisait. Elle se contenta donc de la fixer de ses verts pommes avant de détourner la tête vers celle qui était le seul espoir de beaucoup de monde.

Bonjour. Dites moi. Je suis prête. Je n'attends que vous.

Elle était consciente qu'un poids énorme pesait sur ses épaules mais le courage n'était pas une arme qui manquait à son coeur. Elle continua à fixer la veille femme, attendant, la question, la parole qui ne cessait de la hanter depuis le début de cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omayah Dzonga
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 4
Age Roleplay + Sorts : Indéterminé sorts 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Magie primitive
Créature : Sorcière Primitive
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Jeu 18 Aoû - 21:34

Ils dansaient, tous il dansaient !
La grande prêtresse agitait ses poignets, faisant vibrer chaque breloque, chaque coquillage dans un rythme élancé, suivant les tambours et les chants rythmés. pendant un instant, on se serrait presque senti sur les plages rythmées du Brésil, le soleil brûlant sur la peau et la fraîcheur des forêts. Mais tout ça n'était qu'une illusion de plus. Car même au plus profond de ces bois, tout n'était qu'un décor de plus, un nouveau tableau pour la signature d'un nouvel acte. Une scène une seule, un moment un seul. Le monde attendait cette unique question mais avant tout cette unique réponse. La vieille sorcière avait beau être ancestrale, elle avait toujours l'allure d'une lady Africa, tout ce qu'il y avait de plus frais. D'ailleurs ses mouvements étaient fluide, dignes d'une jeune femme exotique. Relevant son masque, elle fixa enfin Elizabeth dans les yeux. Son regard vitreux parcourut le visage de la jeune anglaise puis, tirant une dague en os de sa ceinture, elle s'entailla la paume de main avec. Fixant la couleur de son sang dégoulinant, elle admira ensuite la chevelure d'Elizabeth. Relevant les deux bras, Omayah hurla à la mort, comme un cri de loup, perçant la nuit, déchirant les cieux. En un instant, ce moment de paix devint aussi noir qu'une cérémonie funèbre. Les beaux arbres n'avaient pratiquement plus de feuillage et la tribut devint squelettique. Puis tout redevint normal, comme dans un flash. Une illusion ...


-Ahaah !

Comme un cri d'oiseau. Et tout cessa aussitôt.

-Tu sais pourquoi il t'a fait venir à moi, femme aux cheveux de sang !

Omayah se rapprocha plus près encore.
Enfonçant davantage ses yeux vitreux directement dans les orbites troublés de l'enfant, elle admira son visage empli de pureté, dissimulant des pensées pourries. Vipère vicieuse, prête à tout. C'était une évidence pour tout le monde. Mais l'heure était venue pour elle de prouver à quelle point elle l'était. La jeune Serpentard se voulait être une vraie vipère, mais en avait-elle les écailles. Un large sourire élargit les lèvres d'Omayah et lorsque cette dernière soupira intensément dans un sourire macabre, le visage de l'enfant se mit à pâlir et ses lèvres devinrent violettes, comme glacées et leurs extrémités noircirent, comme les veines qui lui ressortaient d'en dessous de sa peau lisse. Une sensation de mort l'envahit et quand enfin Omayah se recula, elle était comme figée.


-Tu vas devoir trahir Caleb Roarch.

Et là elle se mit à rire.

-Le reflet le savait. Il a toujours voulu ça. Il ne te laisse qu'une chance, une seule de sauver ton camp et de prouver ta valeur. L'Armée de Dumbledore, sous l'égide d'un nouveau phénix de flammes prépare un coup dur. Vous n'avez pas de Champion. Et c'est entre tes mains qu'il a mis le pouvoir d'en choisir un. Pour cela, tu dois trahir Caleb Roarch.

Les conditions étaient claires.
Pourtant elle ne savait ni comment ni pourquoi. Elizabeth devait simplement accepter, ou refuser. Le choix était entièrement sien, une chance de contrer l'AD, une chance peut être de sauver sa vie ... Une seule. Mais trahir Caleb Roarch ? La voie du mal n'était pas emprunte d'amour. Seulement le feu, la passion, la trahison ... La haine. La peur. C'était pour ça que les deux petites serpentards présentes avaient signé. Maintenant, l'une d'elle devait se montrer à la hauteur de ses ambitions.


-Oui ... ou Non ?

Et tout le monde eut alors le regard rivé sur elle. Le calme plat ... Le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 19
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Ven 19 Aoû - 6:53

Elizabeth se sentit envahir par la mort. Une mort délicieuse, froide et anxieuse. Pour n'importe qui, ce sentiment fut sans doute le plus terrifiant à ressentir lors d'une vie. Le sang qui coulait de la main de la sorcière un instant plus tôt avait capturé les yeux de la vipère, c'était pour elle, une des vues les plus appréciables, tout comme pour elle, la mort n'était rien, en cette instant, elle était plus qu'agréable. Son corps, cette enveloppe si inutile à ses yeux perdait le souffle de la vie tandis que son esprit vivait, dans la plus grande des quiétudes. Son âme tremblait, glacée, dans l'étreinte d'un corps froid. Mais l'énonciatrice des mots si attendus recula et cela cessa. La déception se lisant presque sur le visage de la vipère.

-Tu vas devoir trahir Caleb Roarch.
-Le reflet le savait. Il a toujours voulu ça. Il ne te laisse qu'une chance, une seule de sauver ton camp et de prouver ta valeur. L'Armée de Dumbledore, sous l'égide d'un nouveau phénix de flammes prépare un coup dur. Vous n'avez pas de Champion. Et c'est entre tes mains qu'il a mis le pouvoir d'en choisir un. Pour cela, tu dois trahir Caleb Roarch.


Son texte fut coupée d'une rire macabre mais il n'en perdit pas son sens. Trahir Caleb, ce nom dont elle ne cessait d'oublier la consonance. Pourquoi lui posait elle un tel ultimatum qui n'en était même pas un. La réponse était simple, elle ne faisait que connaître ce garçon bien qu'il eut été de remplacement à la tête de l'ADT, elle ne lui jurait aucune fidélité et encore moins une quelconque amitié. Alors, elle se demanda si c'était un piège de lui poser une question si simple. Mais elle allait répondre ce qu'elle pensait, elle n'aurait aucuns remords à le trahir et de la même sorte, elle aiderait son armée dans la lutte que se mène le bien contre mal. Par la volonté qu'elle trouva en son coeur en cet instant où le monde la regardait, elle fit un pas léger mais dur pour se retrouver plus proche encore de la sorcière, pouvant presque la toucher, elle planta ses yeux pommes dans les siens. Sa voix fut brisée mais ferme, dure et froide.

Oui, je le trahirai, sans qu'aucuns remords ne brûlent mon âme, tout comme la vipère mangera l'oiseau.

Elle ferma les yeux quelques secondes bienfaitrices, tentant de se recentrer, ses mains frêles tremblantes. Elle les rouvrit et ses yeux furent animés de légers reflets couleur sang, son coeur ne cessant de battre plus vite à chaque instant. Elle attendait ce qu'elle devrait faire. Elle n'avait plus peur, la curiosité et la fierté l'emportaient sur ses sentiments contradictoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omayah Dzonga
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 4
Age Roleplay + Sorts : Indéterminé sorts 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Magie primitive
Créature : Sorcière Primitive
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Mar 30 Aoû - 11:07

°_ Trahison périlleuse _°

-Alors tu as fait ton choix.

Tout vola alors aux éclats, le lieu paisible, la forêt dense.
Les guerrier, les musiciens, les hommes, tous furent réduits en morceaux et au milieu des tombes, la sorcière primitive devint osseuse et noire, telle une mort gigantesque rôdant dans l'âtre de ses méfaits. Ecartant les bras bien haut au dessus d'elle, Omayah libéra un rire tonitruant, plus terrifiant que tous les autres. Par Flash, Elizabeth pouvait voir dans sa tête la conséquence horrible de ses actes futurs, de son ultime décision.


-James va donc revenir et, lorsqu'il sera là ... Il nous tuera ... Tous.

Elizabeth fut alors transportée dans un autre monde, des tombes gravées de leurs noms, elle s'envola au dessus d'un mortel champ de bataille, voyant les armées tomber une à une sous le courroux d'un seul. Il était là, d'un brun éclatant, le regard aussi sombre que sa chevelure et de sa main désolée il ôtait la vie sans peine à ses amis, comme à ses alliés. Eau, air, feu et terre, tous les éléments entre ses mains et sa rage de vaincre, dressée contre tous. Mais certains survivaient un temps, en se battant pour lui. Tout autour du monde, le désert s'instaurait, effaçant la trace de l'homme de la surface entière de la terre, jusqu'à ce qu'il ne reste ... Plus rien.

-Et c'est bien là ce que tu veux, je le sens.

Déclara Omayah à voix basse, se rapprochant tout près de la petite.
Un maigre sourire sur les lèvres, elle laissa apparaître ses dents laiteuse, légèrement jaunies et trouée de noir par endroit.


-Je me suis trompée ... Dieu aime peut être ses enfants.

Murmura-t-elle enfin.
Et parmi les milliers de complaintes qui vrillaient le crâne meurtri d'Elizabeth, la jeune sorcière put enfin entrevoir les images de sa mission au plus profond de son être, petit à petit, elle savait.


-Ils sont au Japon actuellement, menant une bataille essentielle aux premiers maillons du plan de ton chef. Bientôt, ils vont revenir, meurtris, sauvés par une bleue, une neutre. Tu seras là quand il rentreront ensemble à l'infirmerie de Poudlard et faisant mine de vouloir sauver Caleb coûte que coûte, manifestant un amour sans faille pour lui, tu lui voleras trois mèche de cheveux et tu récupérera une goûte de son sang. Mais attention, il doit garder confiance en toi. Dans trois nuits, tu me les amènera. Le reste, c'est à moi de le faire ...

Puis Omayah se tourna vers une des tombes autour d'elles.
Appuyant du bout du doigt sur trois lettres, la sorcière primitive activa des rouages qui grincèrent et de sous la terre émana une boîte, un coffret. Un maigre sourire l'éclairant de nouveau, Omayah approcha le coffret de la jeune femme. La saisissant à la nuque, elle la força à se pencher au dessus. Sans attendre, elle ouvrit la boîte et en libéra le contenu.


-Allez, bois ... Bois son être !

Susurra-t-elle.
Une nuée noire s'en échappa et s'enfonça dans les orbites, les narines et la bouche de la petite sorcière. Elle sentit alors un étrange pouvoir s'insuffler en elle.


-Désormais, tu es totalement immunisée contre les pouvoirs de Caleb, quel qu'ils soient. Vas t'en à présent, et ... Accomplis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 19
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
300/300  (300/300)
Points de mana:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   Mar 30 Aoû - 12:56

En un instant, dans le rire le plus terrifiant qu'elle n'ait jamais pu entendre de sa piètre existante, des images et des pensées se matérialisaient dans son esprit tout comme le décor qui les entouraient était devenu si sombre. Elle voyait le monde mourir devant ses yeux, les armées crouler et elle pouvait presque apercevoir sa propre mort. Elle sourit et se mit à rire avec une démence démoniaque, on la prendrait pour une folle bien qu'à cet instant, elle était la femme la plus heureuse de ce monde pourri. La mort ne lui insufflait aucune peur contrairement à beaucoup d'autres choses. Elle se laissa dicter les ordres de la sorcière avant de se voir forcer d'avaler une chose noire, une sorte de brouillard dont elle se sentit envahie de tous côtés. Elle se sentit animée d'une force nouvelle et inspira l'air une grande fois avant de le recracher avec dégoût. Bien que ce que lui apprit la veille folle ne la laissa pas de marbre, son sourire s'élargissant au fil des mots prononcés. Il restait cependant un problème.

Mais je ne sais pas mentir !

Sur l'instant elle paniqua légèrement. S'il fallait qu'elle fasse semblant auprès de Caleb, faire semblant de l'aimer, de vouloir le sauver et sans qu'il ne découvre quoi que ce soit. Ca allait être compliqué. Son incapacité pour le mensonge était un gros problème qu'il lui fallait surmonter. Elle y arriverait, elle se bomba de courage pour la seule tâche qu'elle devrait accomplir dans un futur proche. Maintenant, elle répondit une dernière fois à la dame noire d'une voix claire et plus froide qu'elle n'aurait elle-même imaginé pouvoir la faire paraître :

Très bien. Au revoir.

Sur cet instant béni par le mal, elle se retourna et n'eut pas le temps de faire un pas que le petit coin de paradis où ils se trouvaient quelques minutes plus tôt repris forme et que les couleurs chatoyantes resurgissent autour de la jeune femme qui plissa les sourcils avant de prendre Nowlee par la main et de l'attirer vers ce qui avait été leur sortie et qui devenait leur point de départ. Le visage fermé et son corps tremblant encore sous un choc trop important, ses nerfs à vif, elle déclara avec le plus de calme dont elle était capable.

C'est fini maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par Notre sang devient l'Arme de mon crime -(PV Elizabeth - Nowlee)-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La capa qui fait qu'un perso useless devient une arme...
» (m) Libre; notre histoire devient trop compliqué
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Don de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: