AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chloé Donovan
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 31
Age Roleplay + Sorts : 50 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Oral, force accrue, morsure venimeuse, transformation louve, résistance magique augmentée et régénération
Créature : Louve Garou
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Jeu 19 Mai - 21:34

Venise, une sombre nuit, bar à Vampire "Les 3 Doges".

Une nuit sombre. A l'évidence le calme était toujours de mise une fois les 12 coups de minuits ayant plongé les eaux de Venise dans un froid sans nom. Chloé n'était jamais trop habillée par ici mais d'un autre côté, à l'approche de la pleine lune, la chaleur de son corps était toujours insupportable. Rajustant ses mitaines emplie de certitude, la jeune louve Alpha fixa l'entrée du café devant elle. Un petit bordel pour le moins commun de l'extérieur mais dont l'intérieur se révélerait sûrement des plus somptueux. D'après ses indic les Georii seraient là ce soir et elle ne devait surtout pas manquer ça. Leurs plans lui étaient encore obscurs et après les dernières rumeurs qu'elle avait volé à des imprudents, elle voulait en apprendre plus sur qui ils étaient. Mais sans aucun doute, les Georii bougeaient rarement de leur palais, ils devaient donc avoir une bonne raison de le faire et cette raison, quelle pouvait-elle être si ce n'est cet "Andrew" dont tout le monde parlait désormais. Sa tête avait été presque mise à prix.

-Salut les gars.

Susurra-t-elle aux deux gardes vampires qui se tenaient à l'entrée. Ils glissèrent tous deux un oeil par dessus de sombres lunettes noires, observant la jeune femme avec attention. Lui adressant un maigre sourire, ils hésitèrent. Devaient-ils se moquer d'elle et créer des ennuis ? Ils choisirent visiblement la voie la plus pacifique.

-Tu crois qu'on ne sent pas cette odeur abjecte ? Petit chiot ?

Un air pour le moins consterné, Chloé finit par se forcer à sourire.


-Et en vertu de la trève entre nos espèces, vous allez me laisser rentrer sans broncher.

L'un des deux gardes fit un non de la tête catégorique.

-Désolé, c'est un bar à Vampire.

Puis il fixa les poches de Chloé.
Comprenant leur langue, la jeune Louve tira de sa poche une liasse qu'elle égraina billet par biller avant de s'arrêter, légèrement pensive. Pour acheter deux gardes, il devait y avoir assez.


-Ce soir je suis l'une des votres.

Prenant les billets, ils décidèrent de la laisser entrer.
Passant enfin les portes sans encombre, Chloé soupira de soulagement. Néanmoins, l'épreuve était loin d'être passée. A présent elle balaya les lieux sombres du regard. Vitres teintées contre le soleil, musique ambiante forte, rythmée et des femmes, sûrement vampires, se trémoussaient autour de barres luisantes ça et là. Haussant un sourcil, la Louve manqua d'éternuer. Ici il y avait bien assez de vampires pour camoufler son odeur. Trouvant une place discrète, elle s'installa en silence, commanda une coupe de sang pour ne pas éveiller les soupçons. D'un instant à l'autre, les Georii feraient leur entrée et elle devrait trouver un moyen de les approcher suffisamment pour entendre leur conversation ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faïna Georii
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 22
Age Roleplay + Sorts : +300 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, force et rapidité accrue, métamorphose chauve souris, brume, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Ven 20 Mai - 21:11

" La nuit ne tombe pas à Rome ; elle s’élève du cœur de la ville, des sombres petites ruelles et des cours où le Soleil ne pénètre que d’un rayon, puis, comme la brume du Tibre, elle glisse sur les toits et se déploie sur les collines. "
Et la brume avançe dans la nuit, serpentant rapidement entre les cheminées, frôlant les tuiles fraîches et les carreaux fermés. On ne sait quels esprits rôdent sous la Lune, et le peuple italien ne fait jamais défaut à sa réputation d’hommes superstitieux.

--------------
Faïna et son père se posèrent devant l’entrée du bar. D’un simple coup d’œil, les gardes les laissèrent passer, l’échine tombante. Ils marchèrent lentement, gagnant la salle principale où déjà tous s’affairaient à profiter de la nuit délicieuse. Déjà les regards se posaient sur la jeune femme ; un pantalon de coton gris et légèrement bouffant relevait la courbe de ses cuisses, une tunique sombre et serrée, galbant sa poitrine, et un gilet à pans noir, contrastant avec ses longues mèches d’un blond cru, tirant sur un blanc brillant. Même parmi les autres vampires, elle se détachait amplement de leur petite carrure.

Tous n’étaient pour elle que des rats, puants, des immondices. Tous ces jeunes, allant se goinfrer sans savourer, arracher sans apprécier. Ils ne savaient pas de quelle manière il fallait s’y prendre ; trancher une jugulaire était tout un art qu’ils ne savaient manier.

Les deux originels rejoignirent le bar, Faïna devançant son ainé. Commandant deux flûtes de liquide pourpre et épais, la blonde trempa ses lèvres, se délectant de ce goût si doux. Ses canines pointèrent sous la venue du sang.


Que c’est bon...

Sa voix se fit entendre à travers la musique résonnant, à l’encontre de son voisin.

- Il que nous parlions de lui Otets. Il va nous falloir sans doute intervenir dans peu de temps, sous peine qu’il ne viole plus encore nos lois.

Elle avala une nouvelle gorgée, laissant ce jus porteur de vie s’écouler en elle.

- D’après ce qu’on m’a rapporté, il semblerait qu’il ait suivit les paroles d’une vieille folle, par rapport à une quelconque prophétie. Selon les dires, il paraîtrait qu’il se soit rendu en Angleterre, et qu’il se serait entiché d’un gamin sorcier.

Elle commanda un deuxième verre qu’elle entreprit de vider de la même manière. Elle aurait tué pour une gorge fraîche.

Plus tard…

- Il commence à m’agacer sérieusement avec ses caprices. Je vais finir par lui arracher la tête à ce…

Reniflements. Puanteur. Dégoût.

Faïna aspira l’air, un haut le cœur profond l’envahissant. L’odeur était diffuse, et ce ne fut que grâce à ses trois siècles d’âge qu’elle réussissait à la déceler.

- Otets, je crois que nous avons de la visite.

Vermine…comment oses-tu…

Un courant d’air. Une fraction de seconde avait suffi à la sylphide pour atteindre un box renfoncé dans le fond de la salle. Une tignasse blonde, ces traits lui soulevant le cœur. Cette senteur…

- Dis-moi, petite chienne, tu as envie de mourir ?

Deux rubis flamboyant étaient posés sur cette fille, les deux poignards de la bouche, rougie de liquide, n’aspiraient qu’à la charcuter, la lacérer violemment.

- Tu sais ma chère, les bains ça existe… Tu refoules le clébard mouillé, c’est vraiment…répugnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolas Georii
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 11
Age Roleplay + Sorts : 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, rapidité et force accrue, transformation brume et chauve souris, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Sam 21 Mai - 21:51

Il n’avait accepté qu’a contrecœur de sortir de son manoir. Il n’aimait pas sortir de son antre. Au bruit de la foule et des lumières trop vives il préférait le silence et le noir de son caveau. Mais Faïna savait comment s’y prendre pour lui faire lâcher prise, elle était l’une des seules, avec sa bien aimée, à le faire changer d’avis. Ses autres enfants n’auraient jamais osé insister. Il avait donc franchi le seuil et avait suivit sa fille-nièce. La brume enveloppait ses deux êtres de légende, les masquant au reste de l’humanité. Ils n’avaient plus rien à y faire par ailleurs. Ils étaient au dessus de tous ces pitoyables êtres qui leur servaient de nourriture. Certains de ses enfants étaient certainement en train de chasser dans les bas fonds de Rome. A cette pensée Nikolas eut un frisson de plaisir en imaginant les litres de sang répandu à terre, les cris d’agonie de ces carcasses chaudes de vie, encore toute palpitantes.

Sa fille l’avait conduit au bar des vampires bien connu, les 3 Doges. Un souvenir particulièrement agréable lui revient en mémoire, une certaine nuit, une certaine femme nue et vidée de son sang et au dessus d’elle sa chère et tendre Ekatarina. Les gardes les laissèrent passer sans vraiment chercher à s’interposer, un simple regard, une fraction de seconde pour comprendre qui ils étaient. Les deux vampires gagnèrent la salle en silence. Nikolas eut un sourire en remarquant les regards que certains posaient sur sa compagne, il est vrai qu’elle était devenu ravissante et l’ancien en éprouvait une certaine fierté paternelle. Belle. Intelligente. Et surtout redoutable. Ils rejoignirent le bar d’un pas lent, les conversations allaient de bon train, ses yeux se posèrent sur les femmes aux corps indolents qui laissaient leurs sens prendre le dessus. Faïna avait déjà commencé à boire. Gourmande.

Il prit le verre entre ses doigts, s’amusant à faire tournoyer le liquide avec un regard morne, depuis le début quelque chose n’allait pas. Une odeur ne collait pas. Il n’y prêtait cependant pas grande attention. Il bu une gorgée, savourant chaque goutte de ce divin nectar. Il lui faudrait en prendre pour Ekatarina. Elle serait ravie et saurait le lui faire savoir.


-Ton cher frère a toujours eut des gouts particuliers et un caractère peu en adéquation avec les règles que j’ai jadis instauré. D’autant plus qu’il s’attache trop facilement a ses jouets. Ce n’est pas moi qui lui jetterais la pierre cela étant dit.

Car lui-même c’était jadis éprit d’un de ses jouets. Mais il ne fallait pas qu’Andrev brise une nouvelle fois les principes que Nikolas avait eut temps a de mal a mettre en pratique. Car si les vampires lui juraient fidélité quand ils se trouvaient en sa présence, il savait pertinemment que nombre d’entre eux détournait le règlement. Le vampire reprit une gorgée, l’odeur était encore là. Très faible cependant, il n’y aurait que les originaux pour s’en apercevoir. Sa voisine aussi avait repéré cette pestilentielle odeur de chien. Elle se ruait déjà sur l’intrus. Bousculant tout sur son passage, une vraie tempête, c’était tout à fait à son image. Nikolas se leva et d’un pas tranquille se dirigea vers la porte d’entrée, les gardes devraient lui donner quelques explications.

Cela dura deux secondes à peine, mais quand il repassa la porte Faïna contrôlait déjà la situation, d’une manière plutôt cavalière. L’immortel savait de quoi la jeune femme était capable avec ses armes, d’un geste il stoppa net les spectateurs qui commençaient à affluer avant de se diriger vers le duo féminin. Car l’intrus était unE intrusE a n’en pas douter. Il rajusta ses manches, essuyant au passage ses mains et ses avants bras recouvert de sang frais.


-Faïna soit gentille. Laisse donc cette petite chienne égarée reprendre son souffle afin qu’elle puisse te répondre. Et si j’étais toi ma douce enfant je laverais mes couteaux, on ne sait pas où elle a trainé. Si tu attrapais une maladie Ekatarina ne me le pardonnerait jamais.

Il fit signe aux reste de la communauté de s’éloigner quelque peu. Les loups-garous étaient des créatures sauvages et extrêmement imprévisibles, il ne fallait pas faire couler le sang plus que nécessaire et pour sa part il y avait déjà deux cadavres a l’entrée du pub
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Donovan
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 31
Age Roleplay + Sorts : 50 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Oral, force accrue, morsure venimeuse, transformation louve, résistance magique augmentée et régénération
Créature : Louve Garou
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Sam 21 Mai - 23:33

Inattendu ... C'était le mot. Ils s'étaient jetés sur elle, bande de vautours. Déjà Chloé se sentit étouffer sous la pression, ne se rabaissant pas non plus à manifester de la peur. Faïna était tout sauf quelqu'un d'effrayant. Mais elle devait bien avouer constater que cette dernière dégageait quelque chose d'un peu spécial. Un instant perdu sous le choc, la jeune louve ferma les yeux, sentant des effluves animales monter en elle, un désir profond de déchirer sa tortionnaire. Mais elle n'en fit rien, trop obnubilée par une vision soudaine qui l'enveloppa toute entière. Cette image du visage de son frère, ses appels à l'aide. Son odeur, cette vampire portait son odeur. Voilà une confirmation inespérée. Mais elle devait se montrer prudente. Il ne fallait pas que ces gens devinent pour le moment qu'elle était la soeur d'Andreas. Un maigre sourire au coin des lèvres, elle prit la main de Faïna et l'écarta sans mal de sa gorge.

-Nous avons signé une trève. La guerre est finie messieurs Dames. Si vous voulez vous en prendre à moi parce que je suis louve, trouvez un prétexte derrière lequel camoufler vos ardeurs. Et si vous n'avez rien d'autre à ajouter ...

Elle commença à essayer de se diriger vers la porte. C'est alors qu'il entra, le vampire des vampires, le grand manitou, le célèbre et redouté Nikolas. Connu pour sa sagesse et son calme, n'ayant pour égal que sa cruauté. S'il y en avait un ici à ne pas irriter c'était lui. Après tout, la petite blonde qui lui collait au train ne devait être autre chose que l'une de ses minables créations. Ses avants bras étaient dangereusement immaculés, libérant cette odeur infâme pour tout mortel qu'elle trouvait particulièrement savoureuse. Sûrement comme tous les gens présents. Chloé était seulement affamée. Voilà des lunes qu'elle n'avalait que des animaux pour ne pas éveiller les soupçons. Mais ce soir ... Ce soir elle était repéré.

-Je pense avoir une idée d'où se trouve vôtre petit protégé, cet ... Andrev ?

Puis elle dégluti avec un poil beaucoup de mal.

-Mais nous allons devoir passer un marcher. Et je vous le garanti, je suis la seule à pouvoir vous aider.

Si Faïna avait été sans surveillance, elle aurait sans doute fuis sans se poser de question mais elle savait que Nikolas était un Vampire de principe et qu'au nom des règles qu'il avait lui même instauré, il ne prendrait pas le risque de s'en prendre à elle. De plus la Louve avait une sorte de tatouage à la base du cou, un peu au dessus de sa clavicule. Trois traits parallèles, signe de son appartenance à un clan et de toute évidence, à la tête de sa meute. Chloé dissimula d'ailleurs du mieux qu'elle put cette identité sous un kéfier pour le moins ample et de couleur noire. Inutile de trop en dévoiler d'un coup. Prenant elle même les initiatives, sans couper la retraite non plus à Nikolas, la louve s'installa confortablement à leur table, prête à discourir. Elle les laissa bien sûr regagner leurs sièges, fixant avec défiance Faïna Georii, cet être si craint qu'elle trouvait à peine plus impressionnant qu'un cure dents mal luné.

-Voilà ce que je propose. Je vous ramène Andrev et en échange, je veux un permis de séjour dans vôtre palais. J'ai entendu dire que sa majesté avait conservé une série d'ouvrages vieux comme le monde sur l'ancienne querelle entre nos deux races, j'aimerais en savoir plus. Je fais des recherches sur un ancêtre de la meute.

Mais ne se trouvant que peu convaincante, elle éprouva le besoin d'en rajouter une couche.

-Je sais que vous êtes durs en affaires, c'est pour ça que j'ai pris soin de me renseigner sur vos besoins, afin de mieux cibler la demande et y répondre. Allons, si vous aviez pu ramener Andrev, il serait déjà là, inutile de me mentir.

Non loin l'envie de les agacer. La louve n'aurait pas apprécié voir ses tripes dans les mains de son conégociants. Après tout, c'était une façon de sceller une alliance comme une autre, à ceci près que sans les tripes à l'air, elle partait sans handicape pour remplir sa mission. Et dire que les loups étaient pris pour des êtres peu civilisés. A la différence des Vampires, ils avaient un peu d'honneur. Toutes ces femmes se trémoussant, Chloé en devenait presque malade. Sans parler de ces cocktails de sang dont certains, à l'odeur, ne devaient plus être frais depuis longtemps ...

-Nous sommes d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faïna Georii
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 22
Age Roleplay + Sorts : +300 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, force et rapidité accrue, métamorphose chauve souris, brume, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Lun 23 Mai - 16:12

Faïna renifla. L'odeur émanant de cette louve était si prégnante qu'elle embaumait littéralement tout autour d'elle. Des frissons de dégoût la traversait de part à part, et elle se contenait difficilement pour ne pas se jeter à sa gorge et lui trancher un ou deux artères.

- Pour qui te prends-tu petite louve? Te crois-tu vraiment si puissante pour nous soumettre à ta proposition? Tu as déjà le culot de te pointer ici sans gêne...

Cette fille arborait une prestance et une telle confiance en elle que Faïna en demeurait irritée. Depuis quelques temps, les loups s'étaient montrés rares sur leur chemin, et la trêve intimait aux vampires de ne les punir de leur affront d'exister.
Nikolas les avait rejoints, et la vampire se doutait qu'il avait dû s'occuper comme il le fallait des crétins de garde. A leur place, elle n'aurait jamais permis qu'une bête passe les portes du bar, et se serait débrouillée pour leur infliger quelques importantes blessures pour leur couper l'envie de s'approcher de nouveau.

Faïna s'était postée aux côtés de son oncle et père, ne quittant pas une seule secondes des yeux la tête blonde.


- Tu veux ramener Andrev. Encore faudrait-il qu'il soit réceptif à ton bon vouloir. Le connaissant tu devrais avoir du fil à retordre avec lui! Et de toute manière, nous pouvons aisément nous passer de ton "aide" pour le faire rejoindre les rangs.

Son frère détenait une moins importante folie meurtrière qu'elle. C'est pour cette raison qu'à bien des égards elle ressemblait à Nikolas. Mais s'il voyait débarquer une louve, bien décidée à le ramener dans sa famille, il ne l'accueillerait pas aussi cordialement. Et sachant bien ce dont il était capable parfois, Faïna imaginait déjà Andrev admirer la tête de la louve pendre lâchement à une branche.

Si seulement je pouvais m'occuper de toi maintenant sale chienne...

Mais elle n'agirait pas sans attendre les directives de Nikolas. Il donnait les ordres, et elle les appliquait. Tout du moins la plupart du temps.

- Tu souhaites consulter nos ouvrages? Et depuis quand les loups savent-ils lire? Tout ce dont vous êtes capables c'est de vous renifler les parties, et encore!

Elle attrapa le verre encore plein devant leur "invitée", et le descendit d'une traite, le sang calmant légèrement ses ardeurs de tueuse. Elle parla plus calmement, mais d'une voix toujours dénuée de cordialité.

- Crois bien que si j'avais été seule ce soir, tu n'aurais plus que tes gencives pour mâcher ta viande.

Elle devait cependant attendre la réaction de son père quant à l'attitude à adopter. Elle se tût donc un instant, espérant avoir le droit de s'occuper du cas de la louve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolas Georii
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 11
Age Roleplay + Sorts : 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, rapidité et force accrue, transformation brume et chauve souris, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Lun 23 Mai - 17:33

Nikolas avait écouté en silence, pesant le pour et le contre. Inutile de se leurrer, il était assez intelligent pour admettre que sur certains point la louve avait raison, si il avait voulu qu’Andrev soit devant lui à cet instant il ne passerait pas sa soirée dans un tel endroit. Il la passerait dans l’un de ses cachots à faire entrer dans un certain crâne les rudiments de l’obéissance. Le vampire ne pouvait cependant faire confiance à cette jeune femme, pas entièrement. Si les vampires avaient le monopole de la trahison et de la manipulation, les loups-garous maitrisaient également ces disciplines avec diligence et savoir faire. Il laissa donc développer ses arguments, exposer ses envies et mettre ses conditions. Il ne répliqua pas aux remarques de Faïna, si on lui enlevait sa répartie elle risquait de passer ses nerfs sur les gardes du palais. Ce n’était pas le moment de faire une ratatouille de vampire.

Ramener Andrev était bien sur l’une de ses priorité, si il avait pu Nikolas se serait déplacé lui même pour mettre un terme à cette traque. Mais cela signifiait de remettre à plus tard des questions urgentes qu’en tant que vampire originel il ne pouvait ignorer. Mais quand donc ces chers enfants pourront se débrouiller seuls sans avoir besoin de lui poser des questions toutes les deux minutes ? Dans tous les cas, et pour revenir au sujet de la conversation, il hésitait encore à laisser une louve partir sur les traces d’un des siens. Faïna aurait certes fait l’affaire, mais son caractère, parfois trop impulsif, pouvait faire échouer la mission, elle serait capable de ravager l’endroit où son frère se trouvait pour lui mettre la main dessus. Ce qui n’était pas pour déplaire à l’aîné.


-Vous êtes bien informée mademoiselle. Mais permettez moi de douter de vos capacités. Se mettre en chasse d’un éternel ce n’est pas comme traquer une biche effarouchée. Qui plus est Andrev est particulièrement têtu. Jamais il n’acceptera de vous suivre de force sans vous avoir préalablement couper quelques morceaux ou amputé d’un membre ou deux.

Nikolas eut un sourire de satisfaction, quand il le voulait Andrev pouvait être un véritable vampire, quel dommage que son humanité ressorte si souvent.

-A moins d’avoir un appât. Mais là encore la victoire n’est pas remportée d’avance. Et pour ce qui est de votre demande, ma foi assez inhabituelle je dois bien le dire…tout dépendra de votre réussite. Une telle récompense cela se mérite. Je n’autorise pas n’importe qui à pénétrer dans l’enceinte de mon palais. Qui plus est quand ses motivations restent aussi floues que les vôtres.

Une idée commençait à germer dans son esprit. Tordue et dangereuse, mais qui pouvait réunir les deux parties. Il poussa un soupir avant de reprendre le verre qu’il avait laissé sur le bar. Tandis que Faïna vidait le sien d’une traite, il en renversa le contenu par terre avant de le tendre vers le barman avec un petit sourire en coin.

-Servez moi autre chose que cette piquette ou c’est votre tête qui va me servir de récipient.

Le pauvre obtempéra aussitôt en disparaissant derrière les bouteilles, Nikolas reporta son attention sur la blondinette, puis posa son regard sur sa fille-nièce. Son sourire s’étira encore un peu plus. Avant d’interdire à ses semblables de tuer des loups-garous il avait lui-même organiser quelques chasses et quelques tortures sur ces bêtes qui c’étaient révélaient au fils des siècles d’excellents esclaves, puis d’excellents adversaires. Le serveur revint enfin. Nikolas trempa ses lèvres dans le liquide rouge et émit un grognement de satisfaction. Voilà…ce n’était pourtant pas bien compliqué.

-J’accepte cependant votre aide sur cette affaire, une paire de bras supplémentaire ne peux pas faire de mal. J’y met cependant une condition. Mon enfant vous accompagnera. Si Andrev se montre réticent sa sœur pourra je l’espère le convaincre de vous suivre…gentiment.

Il servit un nouveau verre à Faïna, elle allait en avoir besoin après cette nouvelle. Son masque de gentilhomme se désagrégea petit à petit pour laisser la place à un visage plus dur, emprunt d’une malveillance ancienne.

- J’espère cela dit qu’il n’y aura aucun problème et qu’aucune goutte de sang d’originel ne sera versé plus que nécessaire.

Le masque se recomposa aussi vite qu’il avait disparu.

-Les dommages collatéraux n’importe peu cela dit. Si vous devez détruire tout un village pour que Andrev se montre libre a vous.

Si on en peut plus s’amuser, alors où est le plaisir de la chasse on se le demande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Donovan
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 31
Age Roleplay + Sorts : 50 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Oral, force accrue, morsure venimeuse, transformation louve, résistance magique augmentée et régénération
Créature : Louve Garou
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Lun 23 Mai - 23:02

-C'est au nom de vos règles, messires, que j'ai eu l'audace de me présenter ici. Car c'est vous, qui avec un mâle Alpha des meutes d'Europes avez signé une trève, ramenant la paix entre nos deux clans. La guerre entre les loups et les vampires est révolue et pourtant. J'ai Ouïe dire que certains des miens sont encore faits esclaves. Je ne voudrais pas vous vexer mais ...

Puis elle pris un ton moins accueillant.
Fixant Faïna, elle la dévisagea de haut en bas, s'arrêtant bien sur les courbes de ses hanches, frêles, témoins du fait que la pauvre créature n'aurait jamais fait une bonne mère. Ni une bonne guerrière sans sa force accrue. Un maigre sourire, elle laissa son regard et ses pupilles scintiller en demie lune, d'un air profondément mordant. Avançant ses crocs, elle claqua des dents vers la Vampire, comme pour la faire sursauter, l'avertissant de ce qui l'attendait si elle faisait quelque chose de stupide.


-Andrev ne me fait pas peur et vous avez autant intérêt que moi à ce que cette "escapade" se déroule dans le calme et la bonne humeur. Ou vous pourriez me tuer, là, tout de suite ...

Puis elle fixa les deux Vampires à nouveau tour à tour.
Même si c'était dangereux, la jeune Louve gagea qu'aucun des deux ne lèverait le petit doigt pour venir à son encontre. Les Georii avait les dents longues, en revanche, leur courage était bien trop court. Téméraires, sûrement pas. Des lâches, des larves qui frappaient dans le dos. Oh elle se doutait qu'à terme ils lui refuseraient l'accès au palais malgré ses services, ou pire, qu'ils tenteraient de la capturer elle aussi. Mais quelque part, tout ce qui la rapprocherait de son frère l'arrangerait ... Quant à cet Andrev, le temps de trouver comment l'utiliser, elle aurait toujours à loisir de tester Faïna durant le voyage. Chloé avait cette prestance de la louve bien léchée, cet air posé mais sûr, qui induisait une confiance sans borne. Elle savait où elle mettait les griffes. Faïna était vieille et pourtant toujours impulsive, elle n'avait pas voulu sa transformation, c'était évident, vu la façon dont elle se vengeait à présent sur tous les autres ... Mais Nikolas, cet air droit et ranger sous une façade livide d'homme puissant. C'est lui qu'elle devait redouter. Surtout s'il était vraiment le premier des Vampires.


-Cela dit, je tiens à la vie, et je ne suis qu'une louve de seconde main. Je me soumettrais à vôtre volonté le temps de ramener Andrev. Mais pensez à ma proposition, il serait fâcheux que les loups apprennent cette trahison. Déjà que nous refuser l'entrée des bars et une provocation qui pourrait mal tourner ...

Mais il fallait qu'elle calme le jeu avant se faire égorger.
Remplissant à nouveau le verre de Nikolas, la petite rusée vint se pencher sur son oreille, prête à lui susurrer les mots qu'il voulait entendre afin de le gratifier d'une victoire qui ne serait jamais sienne. Il avait l'air d'être vampire qui espère.


-Et imaginez ... Je me soumets à vous, maintenant, en échange de vos précieux livres. Les vampires sont puissants, mais si vous étiez le premier, qui, associé à des loups obtenait encore plus de pouvoir ? Imaginez vous, vénéré par les deux clans ... Nous ne sommes pas forcés de nous haïr. Les loups ne sont pas ingrats, vous savez que la loyauté nous transcende, vous pourriez l'utiliser ...

Elle reluqua encore Faïna du regard, blottie derrière Nikolas.
Lui massant presque les épaules, elle se défendait pourtant de le toucher, de peur de se faire éviscérer sur place. Il reniflait une telle puissance que sa truffe en était moulue. Si il avait été une poudre, elle se serait sagement laissé prendre au jeu, tirant le long manche de son salut pour l'enfoncer loin dans son encéphale. Un frisson de plaisir, elle se mit à onduler vaguement, chaleureuse, convaincante, généreuse ... Dégrafant vaguement le col de sa veste en cuir, elle continua de palper l'égaux de Georii paternel avec doigté et finesse. Etonnant de la part d'un être aussi animal qu'elle et pourtant. Il y avait en chaque coeur de loup une infinie douceur, une chaleur dont aucun vampire, à la froideur hivernale, n'avait idée.


-Mais d'abord, il y a du chemin à parcourir. Vous êtes un grand homme, vous avez comme nous entendu l'appel du conseil des créatures. La Fourbe Souveraine des Brumes a été nommée pour trôner à cette énième assemblée. Vous le sentez, comme nous tous. Le monde magique est au bord du précipice et les sorciers sont enfantins, imprudents, ils usent et abusent de la magie. Vous sentez que le monde va changer. Pour le moment vous vous confortez que tout va bien dans vôtre palais, mais un jour vous allez réaliser que cette guerre qui les frappe est aussi à nos portes ... Et là nous devront prendre une décision. Vous êtes une des pièces maîtresse du bestiaire. Un Lord Monstrum Magicum ...

Et Nikolas savait que trop bien de quoi elle parlait.
Chloé n'était pas dupe, elle savait qu'il avait un devoir de leader et que s'il voulait que ses règles soient infaillibles, il devait s'y plier lui même. Mais comme toute créature magique en ce monde, les Vampires devaient répondre eux aussi au conseil, celui là même qui jadis avait décidé du sort des plans élémentaires, des sorciers et de bien d'autres choses encore ... Si le monde était ce qu'il était, c'était parce qu'il était fait de règles que les créatures avaient elles même instaurées. Nikolas se devait d'être un homme de parole ...


-Une autre requête à formuler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolas Georii
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 11
Age Roleplay + Sorts : 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, rapidité et force accrue, transformation brume et chauve souris, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Mer 25 Mai - 18:20

Nikolas sonda les alentours, ses frères et sœurs semblaient s’occuper de leurs affaires, mais tous les regards étaient pointés vers le trio. Les canines pressées de mettre a mal la chair de cette intruse qui avait osé pénétrer dans l’un des sanctuaires vampiriques. Sanctuaire…peut être un bien grand mot pour qualifier ce trou à rat…enfin. La paix. Il ne la souhaitait pas particulièrement. Sans les guerres et les conflits il aurait eu bien du mal à camoufler les atrocités qu’il avait perpétré les nuits de nouvelle lune. Toutefois la nuit du pacte qu’il avait signé avec ce loup garou alpha restait l’un de ses beaux souvenirs.

-( FLASH )-

Une lune mangée par les nuages. Il fallait bien ça pour conclure une telle alliance. La situation n’en restait pas moins tendue. Surtout du côté des originaux, certains n’approuvait guère cette trêve que Nikolas savait pourtant nécessaire. En face de lui un homme de haute stature, bien plus impressionnant que lui niveau physique. Cet être avait su remporter à coup de croc et de griffes le respect des siens, comme le démontraient les multiples cicatrices qu’il arborait fièrement. A côté de ce géant le vampire faisait bien piètre figure. Alors pourquoi cet lueur de peu et d’inquiétude dans les yeux pâles de son interlocuteur ?

-Vous avez un certain culot de venir nous proposer la paix. Certains d’entre nous sont mort pour venger les tueries que vous avez commis aux fils des siècles et parfois pour votre seul bon plaisir. Signer ce papelard c’est renoncer à notre vengeance contre vous, maudit sang froid.

-Je sais combien cela doit vous coûter mon cher. Cependant je me permet de vous faire remarquer que votre vengeance ne vous a apporté que peu de lauriers. Reconnaissez le votre peuple se meurt, refuser de signer ce papier c’est vous condamner. Personnellement je me moque de vos pertes et de vos ressentiments à notre égard. Je veux juste éviter un bain de sang. Mes enfants et vos chienchiens doivent a partir d’aujourd’hui cesser toute attaque entre eux, sous peine de représailles sanglantes. Me suis-je bien fait comprendre ?

-Fils de…


Nikolas saisit les poignets du géant dans ses mains avant d’exercer une pression telle que les os se mirent a craquer dangereusement. Le colosse se retrouva a genoux sans cesser cependant de se débattre, l’immortel eut un sourire narquois.

-Mais quel langage mon ami ! Contrôlez vous un peu enfin. Il y a des dames. Vous voyez si ce pacte avait été signé je n’aurais jamais oser faire ça. Mais comme vous refusez de vais devoir vous broyer le squelette morceaux par morceaux. A moins que vous ne signez maintenant…Alors ? Que décidez vous mon vigoureux compagnon ? La paix entre nos peuples…ou l’horrible douleur que je vous réserve ?

Il avait signé.

-( FLASH )-

-Mais ma douce amie, je ne suis pas responsable si certains d’entre vous restent encore dans des cachots humides. Mes enfants me craignent certes, mais nombre d’entre font ce qu’ils souhaitent une fois que j’ai le dos tourné, ils sont trop nombreux pour que je les surveille tous. Je me fais trop vieux pour ce genre de chose.

Il était à la limite de l’hystérie. Son cerveau tordu repassait sans cesse la même scène en boucle, son sourire s’élargissait de plus en plus, découvrant ses canines qu’il ne laissait que rarement apparaitre. Une fois cette conversation finie il lui faudrait autre chose que le sang pasteurisé pour calmer ses élans et sa soif. La louve vint se frotter à lui, elle ne le touchait presque pas, elle savait ce qu’elle faisait en agissant de la sorte. Le vampire laissa ce chien errant lui murmurer des mots dont il savait mesurer l’impact sur sa personne, enroulant et déroulant ses longs doigt dans la chevelure claire de cette amusante petite qui lui promettait tout sans mesurer les conséquences qu’une telle association pouvait engendrer.

Car Nikolas n’était pas un homme pouvant se contenter de si peu. Il n’était même plus un homme à proprement parler. Juste une chose. Une chose assoiffée. Toutefois il ne se berçait pas d’illusions, le pouvoir entier, celui auquel il avait aspiré pendant des années ne serait jamais vraiment à lui seul. Il faudrait le partager avec ses stupides humains, ces maudits sorciers qui pullulaient sur terre comme autant de champignons vénéneux, et bien sûr avec nombres de créatures insignifiantes comme les centaures et les fées en passant par les elfes et les géants. Oui il ne serait jamais pleinement satisfait de son sort.


-La guerre qui nous menace petite louve, je la vois venir depuis plusieurs générations déjà. Mais je laisserais les mortels se mordre entre eux sans bouger le petit doigt pour aider qui que ce soit. Cependant, si l’assemblée me le demande alors je ferais tout pout que cesse les batailles, devrais-je exterminer les fautifs moi-même. Vous connaissez mon peuple, les vampires ne sont pas connu pour leur courage, je ferrais cependant une exception à la règle.

Il posa sa main sur le front de la jeune femme et l’écarta doucement, il posa enfin ses yeux sur sa fille dont il prit la main en y déposant un bref baiser teinté de sang.

-Ma Faïna bien aimée, peut être as-tu quelque chose à ajouter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faïna Georii
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 22
Age Roleplay + Sorts : +300 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, force et rapidité accrue, métamorphose chauve souris, brume, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Lun 30 Mai - 15:46

Faïna s’était tue un moment, observant le manège de la louve, ses doigts allant et venant dans une caresse se voulant respectueuse. Cette créature la rendait folle. La voir poser ses mains sur son père créateur la poussait dans ses retranchements, la mettait au bord d’une hystérie maladive et meurtrière. Mais elle se devait de ne pas s’abaisser au rang de l’animal, montrer qu’elle savait se comporter de manière descente, même en présence de vermine.
Elle sortit donc de l’ombre de Nikolas, se campant sur ses talons, touchant presque Chloé. Tout en prenant la parole, elle s’adressa à lui d’une voix posée.


- Si j’ai quelque chose à ajouter ? Tu as pris ta décision Otets, je me dois de la respecter. Seulement…


Elle s’approcha un peu plus, ses yeux maintenant posés à quelques centimètres du visage de Chloé. De longues canines se dévoilèrent, et le visage du vampire se flanqua d’un masque dur et glacé.

- …si tu tentes, ne serait-ce que de toucher un cheveu de mon frère sans mon autorisation, je t’estropierai d’une telle manière que tu ne pourras plus jamais espérer marcher un jour, et tu passeras le reste de ta vie à pleurer les bois et la nuit.

Son ton s’était emprunt d’hostilité, et elle n’avait jamais été plus sérieuse qu’en cet instant. Malgré toutes ses frusques, Andrev n’en demeurait pas moins son frère. Ils avaient vécu les mêmes évènements, et étaient les seuls à se comprendre réellement, à savoir ce que l’autre pensait, ce à quoi il aspirait. Et elle le ramènerait chez eux, même si pour cela, elle devait subir la présence d’une bête stupide.
Sa mise en garde était réelle, et si Chloé essayait de l’outrepasser, elle aurait à en subir gravement les conséquences. Et Faïna préférait la voir mutilée, plutôt que couchée et la gorge béante. Elle préfèrerait admirer toute la désolation qui s’abattrait sur cette fille, se régaler de la souffrance…

Elle glissa un dernier mot à Chloé, la frôlant en la dépassant. Une voix froide et sans appel.


- Prends garde à ne pas prendre mes menaces à la légère petite chienne…

En un dernier claquement de dents, elle alla se poster au bar, repoussant du regard quelques prétendants à une danse.

Elle fulminait, mais ressentait dans le même temps une once de peine. Le monde ne tournait plus rond, et son frère commençait à lui manquer. Elle le savait loin, elle le sentait. Il lui arrivait rarement d’avoir ce genre d’attentions envers quelqu’un, même par rapport à lui. Mais quelque chose se préparait, indéniablement. Et une crainte presque imperceptible s’était laissé couler en elle, apportant des notes d’inquiétude, amplifiant au fur et à mesure que les jours passaient sans voir réapparaître Andrev.
Si son père l’avait autorisée, elle aurait attrapé la louve arrogante, et lui aurait limé les dents, avec plaisir, contre le bitume. Elle ne supportait pas de la voir respirer, leur parler avec tant de suffisance et de fourberie. Elle savait son père sage, et assez intelligent pour détecter la moindre petite tentative de séduction. Mais il avait choisi de lui laisser résoudre cette affaire, incluant sa fille dans la mission qu’il avait confiée. Et cela n’enchantait Faïna en aucun cas. Mais les ordres étaient les ordres, et même si elle avait tendance à tenir tête à son père, ne serait-ce que par pur amusement, elle ne pouvait le contredire ce soir, et se devrait d’agir selon ses dires.

Elle commanda un nouveau verre d’un ton sec.


Cette saloperie me dégoûte… Je pense que je vais aller chasser tout à l’heure.

Ses iris rougeoyèrent un instant. Il lui fallait une proie. Et elle avait intérêt de se nourrir largement si elle ne voulait pas faire de sa future compagnonne son prochain repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Donovan
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 31
Age Roleplay + Sorts : 50 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Oral, force accrue, morsure venimeuse, transformation louve, résistance magique augmentée et régénération
Créature : Louve Garou
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Ven 3 Juin - 14:36

A l'Ombre du Bar à Vampire, fin des négociations.

Je venais d'obtenir un accord. Mais je savais que je ne devais pas m'en réjouir, rien ne semblait sûr ici, surtout pour quelqu'un comme moi. Nikolas n'était pas stupide, j'aurais eu tort de le sous estimer. Quoi qu'il fasse, il a forcément une idée derrière la tête. Je n'avais jamais vu pareille cruauté sous un masque en dentelle. Il agit à la fois dans la finesse la plus totale tout en faisant preuve du plus monstrueux des barbarisme. Je comprends à présent pourquoi mon peuple a choisi de le baptiser "Le Sanglant Fou". Paradoxalement, je sens que je me rapproche du but. Mon frère doit être retenu quelque part au plus près des Georii, son odeur est imprimée sur eux. Mais comment vais-je pouvoir réussir à le retrouver sans gagner leur confiance ? Ils sont prudents et détestent ma race, surtout cette poupée blonde en porcelaine ancienne. Cette créature tout aussi redoutée que l'on nomme Faïna. Moi je la trouve plutôt frêle pour une Originelle ... Et je vais devoir voyager avec elle. Autant dire que je ne vais pas dormir beaucoup. On ne sait jamais.

Chloé Donovan
Terminé.


-Eh bien nous avons donc un accord.

Susurra la jeune louve non mécontente de son exploit.
Elle avait fini par se faire remarquer, mais après tout, ce n'était pas un mal. Son tatouage était toujours savamment caché, ce qui voulait dire qu'ils ne pouvaient la soupçonner d'être une Alpha. Encore moins la fille de Dimitri Donovan, Cousin des Georii. Il y avait déjà si longtemps que la "malédiction" les avait tous frappés, aujourd'hui les vieilles valeurs se perdaient, au fur et à mesure qu'on enterrait les vieilles querelles pour en inventer d'autres. Chloé fut néanmoins immobile un instant, prise d'un flash. A la limite de se raidir visiblement, elle se mit à renifler avec force, machinalement. Une odeur familière planait dans l'air, une odeur qu'elle connaissait bien ...

-Andreas ...

Le regard de la louve devint scintillant comme la lune, signe d'une profonde confusion. Pourtant, elle ne pourrait pas recouvrir le maximum de sa force en l'absence de la Lune. Elle ne pouvait alors plus en douter, la blonde qui s'éloigna d'elle reniflait le loup également à des kilomètres. Elle avait approché Andreas, de près, c'était une évidence.

-Ne pas toucher à ton frère ? Comment y résister alors que tu tortures le mien depuis si longtemps déjà ?

Mais l'heure de la vengeance n'était pas venue et si la petite Donovan avait le malheur de manifester trop d'agressivité sous le regard de Nikolas, elle deviendrait aussitôt suspecte. Non, il lui fallait trouver une solution digne de ce nom pour ne pas se faire coincer avant le jour J. Allez retrouver Andrew ? Quelle idée elle avait encore eu là ... Mais ce ne serait pas trop dur. D'après ses indicateurs, le jeune Vampire se trouvait en Angleterre, quelques part dans les environs de Londres, où ailleurs ? Peu importait, le nom qui lui était sans cesse revenu aux oreilles n'était pas celui d'Andrew mais plus curieusement, celui d'un "James". Un sorcier qui à l'évidence faisait beaucoup parler de lui dans le monde des Vampires. Chloé devrait se montrer méfiante, tout ici sentait mauvais, comme la mission sur laquelle elle venait de s'engager, aux côtés d'une Vampire folle à liée qui une fois qu'elle aurait retrouvé son jeune frère tenterait sûrement de la tuer.

-Rêves toujours ... Suceuse de spaghetti ensanglantés.


Un grand sourire sur les lèvres, Chloé fit signe aux serveurs.
Des verres de leur meilleurs crus fut apporter sur des plateaux, à l'attention de Nikolas. Se relevant, Chloé balaya l'odeur appétissante de ses longs cheveux blonds, répandant dans l'air une odeur de vanille légèrement cannelée. Réajustant sa veste en cuir, la louve passa en plein milieu du barre vers la sortie, sous les regards assassins de tous les Vampires présents sur les lieux. Néanmoins, juste avant de passer pour de bon la porte du bâtiment, Chloé se tourna vers Faïna et s'adressa à elle d'un ton de défiance.


-Sois à l'heure. On part demain matin à l'aube, rendez vous sur la place St-Marc.

Puis elle quitta la ruche à suceurs de sangs, admirant deux énormes marres de sang devant l'entrée, appartenant sûrement aux deux gardes qui avaient stupidement accepté une louve dans le trou à rat qui leur servait de repère pour se retrouver. Chloé se demanda néanmoins autour de quoi pouvait bien tourner une conversation de Vampire ?

-Ils doivent sûrement suivre les ouvertures de banques du sang avec enthousiasme afin d'organiser des banquet mondains ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolas Georii
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 11
Age Roleplay + Sorts : 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, rapidité et force accrue, transformation brume et chauve souris, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Mar 14 Juin - 21:06

Finalement il ne regrettait pas sa sortie. Une discussion intéressante avec une louve des plus jolies. Un brin sauvage, sans pour autant être totalement incontrôlable…quoique…Nikolas se sentait partir dans les limbes de sa mémoire, il fallait pourtant bien revenir à la réalité. Petit chien errant était partie, sous les regards haineux des enfants et laissant derrière elle une odeur délicieuse de cannelle. Nikolas poussa un soupir avant de tendre le bras et de porter a ses lèvres l’un des deux verres que la demoiselle avait eut la gentillesse de lui commander. Geste touchant, surtout venant d’un membre de cette espèce. Il tendit le deuxième verre a sa fille. Un sourire aux lèvres.

-Bois. Cela enlèvera peut être cet air contrarié que tu affiche depuis le début de cette conversation.

Nikolas ne se fiait pas aux apparences, sa longue vie lui avait appris que les plus angéliques peuvent être les pires des diables, et vice-versa. Sa fille pouvait se montrer plus douce qu’un agneau et l’instant d’après sa vraie nature reprenait le dessus et elle se laissait aller a la pire des boucheries. Quel dommage que son frère n’ait pas suivit cette voie, car même si ce dernier pouvait se montrer a la hauteur des espérances de son oncle son côté humain revenait trop vite. S’il pouvait l’oublier, l’enfermer dans une pièce sombre et ne se préoccupait que de ses devoirs d’Originel. Cette mine renfrognée que sa fille lui présentait depuis un bout de temps maintenant lui indiquait qu’elle n’était pas enchanté de travailler avec une louve. Mais n’importe qui aurait pu en déduire ça.

-Ma tendre et chère fille, tes émotions devraient être dans une boite. La diplomatie c’est aussi masquer ce que l’on pense des autres. Qui plus est quand on est face a un caniche…ou un labrador dans ce cas précis. Pour ramener ton frère à la place nous devons utiliser toutes les possibilités qui s’offrent à nous.

Malheureusement Andrew aurait sans doute commis quelques bêtises avant que l’on ne le rattrape et qu’on lui colle les fesses sur le trône qui lui revenait. Il vida le verre avant de balayer la salle de son regard glacial. Ses enfants, frères et sœurs avaient déjà reprit leurs vies et leurs discussions, ils jetaient cependant quelques coups d’œil, de crainte de voir leurs maitres passaient leurs mauvaises humeurs sur eux.

-Et puis qui c’est, une fois que vous m’aurez ramené cet impertinent et que j’en aurais fini avec lui, peut être que tu pourras t’occuper de notre jeune amie. L’autre doit se sentir un peu seul depuis le temps. Un peu de compagnie ne devrait pas lui faire de mal.

Mais s’occuper d’un loup garou demandait de la discrétion et Faïna était loin d’en avoir assez pour ce genre de chose. Une nouvelle guerre n’était pas souhaitable. Les accidents en revanche pouvaient être légion. Surtout en ces temps troublés. Les sorciers devenaient de plus en plus agressif avec les créatures, et ils avaient beau se refugier derrière leurs ministère il était clair que ces pitoyables bouts de chair ne méritaient pas de fouler la même terre que les siens.

- J’ai cependant autre chose a faire que d’être derrière toi pour ramasser les cadavres. Massacre ce que tu peux et qui tu veux. Joue avec les gens, manipule les à ta guise. Je te crois assez intelligente pour faire bonne figure le moment venu et montrer les crocs quand c’est nécessaire.

D’un mouvement souple il se leva, les badauds se raidirent sur les tabourets. Il caressa la joue de sa fille avant de déposer un bref baiser sur son front.

-Fais tout de même attention a toi. Les loups se cachent souvent sous des peaux de moutons avant de donner un coup de griffe. Ce qui explique l’odeur de viandes avariées qu’ils dégagent. Pense aussi a nous prendre un souvenir en revenant, Ekatarina à un faible pour le sang londonien, ça doit lui rappeler notre lune de miel…va savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faïna Georii
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 22
Age Roleplay + Sorts : +300 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, force et rapidité accrue, métamorphose chauve souris, brume, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1100/1100  (1100/1100)
Points de mana:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   Dim 3 Juil - 15:59

Faïna prit un air amusé.

- Je t’en prie Otets, gardes pour toi ces souvenirs de noces… Je n’ai pas envie d’avoir en tête des images de toi et Eka!

Elle émit un petit rire, mais bien vite, une expression scepticisme refit son apparition. Même si l’idée d’attraper cette chienne, et de s’occuper de son cas la titillait amplement, il n’en demeurait pas moins une sensation désagréable.
Les mâchoires de la vampire se contractèrent, et son visage se durcit.


- Je ne la sens pas cette Chloé. J’ai le sentiment qu’elle nous prépare quelque chose. Elle a toujours l’air de comploter, et je dois dire que ses manières m’agacent horriblement… Mais après tout, il faudra que je m'en accommode!

La vampire réprima un frisson de dégoût. Même si Chloé n’était qu’une vulgaire bête, elle représentait malgré tout une image de beauté et de sensualité, mettant à mal la gent féminine les entourant. Et Faïna avait horreur de la concurrence.
Il lui tardait donc d’avoir accompli sa mission. Plus tôt elle aurait ramené son crétin de frère, et plus tôt elle pourrait démolir la jolie gueule de la louve, et se faire un collier de ses dents.


Elle vida son verre, se lécha les lèvres, histoire de n’en perdre aucune goutte, et se tourna vers Nikolas.

- Bon. Je vais te laisser. Je pense qu’il va me falloir pas mal de…nourriture afin, de supporter sa présence autant de temps!

Et sur ces dernières paroles, Faïna prit la direction de la porte, sentant derrière elle les regards fiévreux, parcourant ses courbes dans toute leur longueur.
Passant la porte, elle observa un moment les deux mares écarlates sous les rayons de la Lune, et gloussa.


Quelle bande d’empotés…

Elle huma l’air chaud de la ville. La trace de la louve subsistait encore, cette maudite odeur de chien puant. Feulant dans le vide, son corps reprit instantanément une apparence vaporeuse, et s’insinua dans les courants, flânant au-dessus des toits de la cité.

Le souffle barbare approche petites souris, et il s’en va aspirer votre vie et goûter votre chair…soyez nombreuses petites souris, soyez nombreuses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Italie* Introduction du mal par le mal (PV Georii)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La première Campagne D'ITALIE 1796-1797
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Italie gamesworkshop?
» S o f i a ▬ L'Italie est comme un artichaut qu'il faut manger feuille à feuille.
» [PVP] Introduction et sorties

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: