AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous un saule….[PV Caleb Roarch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Dim 3 Avr - 20:53

Fin de journée banale pour la jeune serpy qui n’avait rien trouver de mieux a faire pour passer le temps que de se diriger vers un lieu improbable, le saule cogneur. Mais attention, pas complètement suicidaire non plus. Elle resta a bonne distance de l’arbre imposant, ses pensées s’envolant loin, loin ,loin, au dessus des lourdes branches menaçantes qui restaient cependant immobile, comme si rien ne pouvait les déranger, alors que l’on sait tous ici que c’est faux. Une mauvaise envie de lui mettre le feu traversa la tête de la brunette, bien vite oubliée cela dit. Quoi qu’il en soit Atanys repensait à toutes ses années passées dans l’enceinte de Poudlard, le futur qui s’annonçait la rendait morose, il lui faudrait sans doute finir ses jours a Azkaban, non pas comme prisonnière mais bien comme gardienne de ces lieux, avec pour seul compagnie ses frères et sa maman Héréa. Dans un sens elle en était ravie, vivre parmi les siens, dans un endroit qu’elle connaissait depuis toujours était réconfortant, elle ne demandait rien de plus.

Mais bon sang !! C’est pas vrai d’être aussi défaitiste ! Un bonheur mon œil ouais ! Plus de pauvres petits sorciers a terroriser dans les couloirs, plus de potions a faire en cachette, plus de cours a perturber, plus de duels, plus de piques mesquines, plus de profs à faire sortir de ses gonds, plus de magie noire, encore que sur ce point elle trouverais son bonheur a la prison. Elle aurait toujours ses tartes, dans tous les cas ce serait déjà ça de pris. Avec un cri rageur elle balança un cailloux sur le tronc du saule, réplique immédiate de celui-ci qui envoya l’une de ses branches dans la direction de cette imprudente qui osait le déranger. Peine perdu elle était bien trop loin pour qu’il puisse l’atteindre. Ce n’était pas le cas de la préfète.


-Héhéhéhéhé mon grand, tu sers pas a grand-chose dis moi….que dirais tu d’une petite coupe de printemps hein ? Et si je faisais de toi un arbre tronc hein ? Naaaaan, je vais juste m’amuser a te balancer des cracbadaboums, c’est tellement plus drôle comme ça.

Et hop elle sort sa baguette de sa manche. Et zip zap, voilà qu’ils filent les sorts, sur ce genre d’arbre millénaire inutile de dire que ce n’était guère approprié et encore moins efficace, mais que voulez vous, quand on est aussi retord que l’était Atanys on se moque bien de savoir si le sort qu’on utilise peut faire mal ou non, le plus drôle c’était de voir le saule gesticulait comme un diable pour tenter de lui balancer une branche dans la figure.

-Bim Bam boum…et crac cric croc !

Séance de torture terminée. Baguette rangée. Tarte sortie et déjà entamée. Un grand sourire aux lèvres Atanys regardait tranquillement le spectacle, après tout ces sorts le saule était furieux, nul doute que le prochain qui passerait près de lui recevrait une sacrée correction. Haha elle voyait déjà la scène, pourvu qu’il s’agisse d’un idiot de griffy ou d’un serdy, ho non une meilleures idée un serdy et un griffy en même temps. Tiens d’ailleurs il devait y en avoir qui trainait encore dans les alentours du parc, et si elle allait en chercher un ou deux pour voir ? Toute réjouie de cette idée Atanys commença a remonter l’allée quand une silhouette encore indistincte se dressa devant elle.

-Ha ? Un pomé ?

Ou peut être un pauvre fou, à moins que ce ne soit autre chose.

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Dim 3 Avr - 21:30

Son bruit faisais d'étranges bruits. Enfin rien d'étonnant sachant que Caleb n'avait absolument rien manger de la journée. Il ressassait sans cesse les évènements qui s'étaient déroulés en Chine avec James et Corwin. Mais complètement affamé, et le dîner qui se déroulerait dans plus d'une heure, Caleb avait fait un petit tour aux cuisines pour voler quelques parts de tartes au flan qui avaient été servis pour le Quatre heures.
Il regardait sa tarte, avec un amour infinie, la caressant avec tendresse et avec compassion, il compatissait avec le sort de la tarte, mais se déléctait dans les deux sens du therme de savoir qu'elle finirait irrévocablement à l'intérieur de son estomac.
Il se promenait dans le parc, puis en dehors du Château, pour voir de loin tout en se rapprochant vers le saule cogneur.


Non vraiment, je m'attriste de ton sort mais comment te dire que .. c'est le destin. Non !! ne dis rien ..

Il mit l'index sur la bouche qu'il avait imaginé sur sa part de tarte.

Je sais .. c'est dur pour moi aussi, mais je ne peux pas allez à l'encontre des choses de la vie mais sache à quel point tu ..

Il se tut. de l'autre côté du saule cogneur gisait devant lui, Atanys Silver. Membre de l'ADT, sa collègue, sa sublime collègue. La réaction était mitigé entre celle d'être heureux de la revoir et celle d'avoir été humilié. Ainsi entrevue - t - il une alternative pour sa part de tarte au flan, alors il commença à courir en souriant de plus belle, en fait, il éprouvait ces deux sensations, et il adorait ces petites excitations qui lui donner des gargouillis dans le ventre. Ainsi il contourna le saule cogneur qu'elle avait du martyrisait de plus belle en le voyant se déchaîné derrière lui.
Enfin devant Atanys. Qu'est-ce qu'elle était belle, sensuellement froide, un appétit insassiable et irrésistible.


Oups, j'entre dans l'adolescence, je crois que mes hormones commencent réellement à travailler ..

Mais sur cette courte pensée, il destina à présent le sort funeste de sa tarte .. Il sauta au cou d'Atanys comme un petit frère à sa grande soeur chérie, et lui pastissa en riant de plein coeur sa tarte sur l'intégralité de sa figure.

Mouahahahaha nous sommes quittes !

Dit-il simplement en lui léchant la joue. Et voilà, maintenant, en plus d'être une fille sublime, elle était à croqué. Il desserra son étreinte pour se remettre à une distance raisonnable pour une discussion. Les graines du printemps avaient été semés un peu partout sur Poudlard cette année. Caleb le sentait. Mais comment était-il perçu de cette jeune fille sublime ? Après seulement une rencontre, il n'en savait absolument rien ..

Ça fait un petit moment que ne t'ai pas vu, comment vas tu ?

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Lun 4 Avr - 15:52

Crétin fini va. Nan nan on se relaxe, Ata, on prend une grande inspiration. Et on expire. Voilà c’est bien mieux. On tente d’oublier ce que ce garçon vient de te faire subir. Non c’est impossible. En fait c’est de sa faute à elle, elle aurait dut voir venir le coup, faut croire que niveau reflexe c’est pas vraiment ça, en même temps elle était trop fatiguée pour livrer bataille, du moins c’était avant qu’il ne lui saute dessus et qu’il lui balance ce…euh…c’est quoi d’ailleurs ? Une petite léchouille pour gouter. Du flan. Bien. Donc il venait de lui écraser du flanc sur la tronche. Sympa. Il avait eu raison de se mettre a bonne distance pour la suite de la conversation, bien que l’écart qui était entre elle et lui n’allait pas le sauver de la correction qui l’attendait.

D’un geste ou deux elle retira la bouillie qui lui obstruait la vue, sans oublier les bouts qui c’étaient collés dans ses cheveux et sur sa robe de sorcier. Sa grand-mère ferait une attaque si elle la voyait maintenant, mais pourquoi plus personne n’avait de respect pour la nourriture de nos jours ? Elle poussa un soupir de découragement avant d’afficher un sourire à faire pâlir un requin blanc. Derrière elle le saule faisait encore des siennes, il n’aimait vraiment pas être dérangé celui là, une fois partit plus moyen de l’arrêter. Mais ne nous préoccupons pas de la verdure pour l’instant. Atanys avait déjà en tête le plan de la contre attaque, elle devait quand même faire attention, on ne sait jamais à Poudlard, les murs ont des yeux et des oreilles et l’extérieur ne se dérobe pas à cette règle.


Ça fait un petit moment que ne t'ai pas vu, comment vas tu ?

Respire, respire……….bon allez y en a assez.

-Mais moi je vais TREEESSSSS bien. Par contre je n’en dirais pas autant de ta personne.

Utilisant ses pouvoirs de télékinésie, elle envoya Caleb valser un peu plus loin avant de se précipiter sur lui et de lui écraser le ventre avec son pied. Et dire qu’il y a deux secondes à peine elle se plaignait de trouver le temps long et sans intérêt. Terrasser les gamins, ça allait lui manquer plus tard. Tant pis elle se rattraperait sur les pauvres prisonniers d’Azkaban, en ce moment ils étaient tous plus ou moins coopératif pour jouer avec elle et surtout POUR elle. Relâchant la pression elle tira de sa poche son éternelle tarte avant de croquer dedans tout en regardant le serpentard, être préfète ça à aussi du bon et pas seulement pour se faire servir plus vite dans les cuisines. On n'est jamais vraiment quittes avec Atanys.

-Tu veux quoi gringalet ? Et réfléchi avant d’ouvrir la bouche, c’est un conseil.

Un autre croc et une autre part de tarte qui part dans la bouche de la jeune Silver. Gentille elle ? Peut être. A voir, mais en ce moment la courtoisie, la gentillesse et les minauderies n’étaient pas à son ordre du jour. Ha encore un bout de flan coincé dans un repli, une pichenette et le voilà partit. Et ce foutu saule qui bruissait toujours derrière. Un p’tit sort pour abréger ses souffrances ? A voir aussi, quand elle en aurait fini avec Caleb.

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Lun 4 Avr - 19:00

Aouch !

Arg .. J'aime les femmes qui ont de la répartie !

Quel coup, Caleb en avait le souffle coupé avant d'être obligé de posé genoux à terre. Mais il affichait toujours un sourire écarlate face à Atanys, comme dans une bonne partie de rigolade entre amis. Mais pouvait-il la qualifié d'ami ? Il ne l'avait vu qu'une fois dans la salle de Défense Contre les Forces du Mal. Elle n'avait ni faux semblant, ni couverture, juste Atanys, sa beauté fatale dans toute sa splendeur.
Mais que pensait-il. Du bien d'une fille qui lui avait assénait un coup très violent dans son ventre. Arf Caleb devait surement s'estimé satisfait de ne pas avoir pris son coup de pied plus bas.


La gentillesse de cette fille est consternante .. Mais J'adore ses manières.

Et une menace, une. Si on oubliait qu'elle le violenté.

Et bien je t'ai aperçu de loin, et je me demandais si une petite ballade t'intéresserait, histoire de causer. Je m'ennuie tellement dans cet école.

Il s'approcha lentement mais surement d'elle, vérifiant que personne ne l'épiait, et dit vicieusement et avec une joie d'impatience près de son oreille :

Vivement qu'on entre en action, j'ai hâte de pouvoir de faire mes preuves.

Et c'était vrai. Caleb ne traînait pas beaucoup avec les gens de Poudlard, il préférait la solitude plutôt que de vagabondait à des discutions inintéressantes et complètement futiles. Et ses seules références en matière de sociabilités se résumaient à James et Atanys. Normal qu'en les croisant il ai envie de se rapproché d'eux. Des gens qu'il lui ressemblait, voilà ce qu'il lui fallait. Et il avait trouvé deux personnes pour le moment, il formait tout trois un trio de choc, bien que Caleb était le plus jeune et le plus inexpérimenté, ils étaient l'honneur de la nouvelle génération de l'ADT.

Pourvu que ces incompétents et bons à rien se retrouve dehors une bonne fois pour toute, nous allons rénovés le pouvoir de l'ADT, lui rendre ses vrais couleur.

Il commença à faire quelques pas devant Atanys, espérant vraiment qu'elle se joindrait à lui. Il avait toujours mal au ventre, mais bon, combien de fois l'avait-il vécu avec son père auparavant ? Il retourna la tête en direction de son aîné féminine et lança d'un ton jovial :

Alors cette ballade, tu viens ?

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mar 5 Avr - 18:18

Ha tiens ? Pas de contre attaque, et Ata qui se voyait déjà en train de lui labourer les côtes à grand renfort de branche mortes et de ronces. Tant pis elle ferait sans. Quoi ? Une ballade ? Euh…Attend…Mieux vaut être seule que mal accompagné c’est bien connu, oui mais lui aussi s’ennui, entre camarade il faut être solidaire et combattre l’ennui ! Tous ensemble nous pouvons le battre, mais tout va bien dans sa tête. Non non non on ne passe pas de coup de fil a St mangouste. Tout va bien mesdames et messieurs cette gamine n’est pas cinglée. Mais dis moi ça cogite la dedans, il faudrait peut être redescendre sur terre non ? Surtout que l’autre p’tite tête c’était approché lentement et lui avait susurré quelque chose a l’oreille.

Elle passa une main dans ses mains d’un air songeur, faire ses preuves oui, pourquoi pas. Après tout ce n’était pas son problème, elle se contenta d’un bref signe de tête et d’un air moqueur, non pas qu’elle ne le croyait pas capable de faire de grandes choses, mais c’est bien connu Atanys ne dit jamais ce qu’elle pense tout bas, ou alors c’est pour être abjecte, pas pour être gentille.

Etre gentille n’apporte que des ennuis, des ennuis et des coups de cravache sur les doigts.


Mieux vaut être une peau de vache par derrière et un ange par devant, au moins on s’amuse. Parfois au dépend des autres, mais s’il fallait s’arrêter parce qu’une pauvre chochotte se sent traumatisé, ha la jeunesse de nos jours, même pas fichu d’encaisser les crasses comme de vrais sorciers, de vrais lavettes.

-Va pour la ballade, mais tu gardes tes mains dans tes poches et si je vois le moindre bout de flan à un centimètre de ma personne je trouve un point d’eau et je te noie dedans.

Sympa. Tout un programme en somme. Mais pourquoi il sourit tout le temps l’autre ? Rhaaaaa il l’énerve ! Et puis pas question de rester derrière, elle accéléra le pas et passa devant, à son tour de la voir de dos non mais. Et hop une tarte qui apparait dans sa main pour disparaitre presque entièrement dans sa bouche. Ha quel bonheur de sentir le gout sucré et un brin amer qui descend le long de son gosier ! Rien au monde n’est meilleur que ça ! Pas même….nan si être riche c’est bien aussi comme sensation, quoique non importante à ses yeux. Pas comme la filiation et le pouvoir du sang. Et encore, avec la famille qu’elle a…revenons a nos affaires.

-Faire ses preuves c’est bien, mais faut que tu tienne la distance, tu t’en crois capable p’tite tête ?

Quoi ? Elle provocatrice et un peu énervante sur les bords ? Mais enfin pas du tout voyons ! Hum il faudrait peut être qu’elle arrête de l’appeler avec ce genre de surnoms, c’est mauvais pour l’égo masculin.

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mar 5 Avr - 18:59

Elle le suivit. Caleb était plus que ravi, il appréciait sa compagnie, celles des autres ? Ces crétins inintéressants qui n'en finisse pas de leurs petits problèmes quotidien, qui ressassent sans arrêts les mêmes blagues, les mêmes discutions, qui râlent tout le temps, qui se plaignent d'un ci ou d'un là. Vraiment barbant ! Non, au moins avec Atanys, où James, et peut-être Corwin, pas de mensonge, nul besoin de porter un masque envers les autres pour qu'ils vous foutent la paix. Eux au moins, étaient d'une personnalités pleine de richesses, diverses, et appréciables.

Son ventre gargouillais. Il mit sa main dans sa sacoche en bandelière ayant pour objectif de prendre une nouvelle tarte au flan. Il se vit d'un mal fou à retirer sa main, et dans sa réussite, il fit un grand geste qui frôla Atanys au même moment où elle précisait qu'elle ne voulait plus voir la couleur d'une seule de ces tartes.
Il prit cette petite coïncidence à la légère, amusant. Il dit simplement en pensant qu'un fait aussi banal ne serait pas retenu contre lui.


Oups excuse moi.

Mais trêve d'excuse, pour montrer sa sincérité, quoique la situation était dérisoire, il s'avança discrètement vers un élève inconnue pour lui, flanqua la tarte dans son dos, faisant passer son geste pour une tape amicale en disant :

Salut l'ami.

L'ami ?

L'ami ? Pourquoi avait-il dit ça ? Arf c'était spontané, il ne le pensait strictement pas. Revenant vers Atanys, toujours un sourire à lui adressait, il cessa rapidement quand à sa remarque.

P'tite tête ?

Et voilà l'inconvénient de traînait qu'avec des gens plus âgés. Ils le prenaient tous pour un petit avorton sans importance et totalement inoffensif. Mais qu'en savait-elle s'il était inoffensif ? Une précision était de mise, de toute façon, il ne se sentait pas de lui mentir. Il se sentait bien en sa compagnie. Alors il dit :

Absolument, mon âge n'est pas important. Je suis actuellement en apprentissage avec James, il m'apprend un sort, celui de ..

Baissant le volume afin que toute personne l'entende.

L'impero. Alors oui, quand nous prendrons d'assaut l'ancienne ADT, je te montrerait que je tiens la distance.

Ah l'excitation qu'il éprouvait en appréhendant ce moment, ce jour funeste et glorieux. Il avait tellement hâte de faire ses preuves, il avait tellement envie de l’impressionné.
Caleb avait entendu parlé d'Atanys, certain membre minable de l'ADT actuelle en avait parlé, il savait qui ils étaient, il ne leurs avait bien sur pas parlé, mais il avait surpris une conversation et les avait épiés.


Alors, sa fait quoi de savoir que l'on va hérité d'un royaume ? Celui des détraqueurs ?

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mer 6 Avr - 20:21

Haaa les jeunes de nos jours ! Quoi ? On se répète ? Oui mais il faut dire que Caleb était un cas a lui tout seul, pas dans le mauvais sens du terme bien sûr, plutôt dans le sens amusant, il était si ravi de se mettre dans le bain et de pouvoir faire un peu de grabuge, elle aussi avait été comme ça à une époque, au début de sa scolarité, avant que tout ne se complique et les souvenirs, les fantômes et les douleurs du passé ne se mettent a venir la harceler, mais pas besoin de se faire plaindre, elle était certes un peu plus morose, mais n’en avait pas perdu sa bonne humeur perpétuelle, un mécanisme de défense, non, elle était seulement comme ça, capable d’effacer les obstacles et les soucis d’un revers de main pour se concentrer sur le temps présent, rien ne lui importait d’autre que ses farces, ses tartes et sa vie quotidienne sans soucis majeurs.

Quand Caleb se dirigea vers l’élève Atanys croyait en avoir fini avec lui, mais non. En guise de bonjour il lui écrasa la tarte dans le dos avant de l’étaler convenablement. Pour la première fois de la journée Atanys se surprit a rire devant le visage ahuri de la pauvre victime. Cependant ce n’était pas l’heure de se mettre à jouer ! Il y avait autre chose a penser. Comme la discussion qui devenait de plus en plus intéressante, alors comme ça il apprenait déjà le sort d’Impero ? Pas mal pour un élève de son niveau. Mais la théorie c’est une chose, la pratique est bien plus compliqué songea-t-elle en repensant a la première fois ou elle dut utiliser le sortilège d’Endoloris, avoir l’envie de faire mal a sa victime, ce n’était la motivation qui lui manquait, mais quand les hurlements avaient commencés à lui vriller elle avait tout simplement arrêté. Les prisonniers d’Azkaban fournissaient d’excellent sujet d’étude. En parlant de la prison…il avait pris des infos sur elle où quoi ?


-Je ne vais pas en « hérité », je vais tout simplement en être la gardienne. Mais tu sais quand on a passé la plupart de sa vie là bas…a vrai dire…je ne pense que ça changerait grand-chose à ma vie d’aujourd’hui. Le seul souci c’est que je ne pourrais plus en sortir aussi facilement et que toute mon existence tournera autour de maman Héréa et de mes grands frères. Enfin, du moment que j’ai mes tartes et mes potions peut m’importe d’être plus ou moins privé du monde extérieur, ce n’est pas non plus comme si j’allais y être retenu comme les prisonniers.

Sans rien dire elle sortit sa baguette et la pointa vers le pauvre élève qui tentait de s’enlever le flan. Un discret coup d’œil pour vérifier qu’aucun prof n’étaient à l’horizon et puis…

-Cani sortia !

Un gros toutou pointa le bout de son museau, jappant comme la brave bête qui l’était, Atanys montra du bout du doigt la victime et le chien détala vers son prochain repas, l’odeur sucré du gâteau fit le reste, une belle course a vrai dire ! Elle ne savait pas que l’on pouvait courir si vite avec un chien affamé aux trousses. Elle se mit a rire de nouveau, avant de se calmer un peu.

-Je profite un peu de la vie. Cette école est trop tranquille, et les sorciers qui s’y trouvent sont des chiffes molles pour la plupart, c’est pour ça qu’il est si facile de les traumatiser. Et encore plus si ce sont des sorciers nés de parents moldus. Ceux là sont hors de catégorie. Enfin je dirais qu’il faut profiter de toutes les occasions pour faire des coups tordus, c’est pour ça que je suis sur tous les tableaux. Mais si tu as entendu parler de ma vie tu as dû avoir également quelques remontés la dessus.

Elle lui lança un coup d’œil en coin, n’attendant pas spécialement de réponse a cette dernière affirmation.

-A mon tour de te poser une question Caleb chéri. Lors de mon première rencontre tu as dit que tu ne faisait confiance à personne si je me souviens bien. Et maintenant ? J'aimerais bien savoir si tu a confiance en James, je ne pose pas la question pour ma propre personne...

La réponse serait probalement non.

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mer 6 Avr - 21:01

Un rire écarlate s'échappa de la bouche de Caleb en voyant le chien courir après l'élève, bien que très froide d'apparence, elle montrait aussi qu'elle savait s'amusé tout en martyrisant les autres élèves, enfin quelqu'un au goût de Caleb, belle et souriante, froide et sans coeur, mais surtout aucune pitié. Il riait toujours, puis fit un signe de tête en direction d'Atanys pour qu'elle regarde. Il sortit lui aussi sa baguette de l'Ombre et pointa vers l'élève batifolant comme une gonzesse ayant perdu un de ses faux ongles.

Ablequatio

Et voilà, un sort de déchaussement, comme quoi, il en faut peut pour répandre le mal, il y avait tant de façon de le répandre, tant de joie à s'y soumette corps et âme. L'élève en question trébucha sous le sort, et fut rattrapé par le chien, et hurla d'un son très aigus dont seuls les filles avaient le secret. Ah qu'il était délicieux le spectacle d'un élève entrain de se faire déchiqueter les vêtements par un chien.
Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin, il reprit donc sa ballade avec Atanys et lui porta toute son attention.


Hum non, en vérité, j'ai juste surpris deux membres de l'ADT actuelle parlé de toi, tu es crains ma chère, ils sont littéralement apeuré à l'idée de s'approcher de toi. Moi je ne vois pas pourquoi, je t'aime bien, je vois pas pourquoi ils ont peur, je te trouve gentille.

Et voilà des paroles d'un enfant de onze ans, qu'il était bon de voir qu'il avait trouvé une personne à qui parler, avec qui s'amusait, malgré une tarte en pleine tronche, et un coup de pied dans le ventre, il ne lui en voulait même pas, au contraire, il s'amusait de plus belle. Puis elle rompit sa joie, lui posa une question amère, pas dans le ton de sa voix, mais plutôt dans le sens en lui même. Cessant d'être volage comme un enfant de son âge, il reprit son sérieux dont il avait fait preuve depuis son arrivée à Poudlard.

Lui faire confiance ? Oui et non. Je maintiens ce que j'ai dit lors de notre première rencontre, j'apprécie James, je serais prêt à lui confier ma vie, nous sommes proches et ami et pour tout cela et d'autres raisons encore, je lui fais confiance, c'est quelqu'un de bien. Mais de ma propre expérience, je ne fais confiance à personne, de peur d'être trahi, déçu, toutes ces choses dont je me passe volontiers et qui sont complètement ennuyeuse.

C'était vrai. Il n'avait pas vraiment eu d'amis jusqu'à présent, la seul personne ayant bien eu la gentillesse de lui parler, était un ami de son père, un Mangemort, il s'était montré gentil, sympathique puis avait lancé le sortilège d'Endoloris sur ce malheureux bougre par pur plaisir et l'avait montré au père de Caleb qui pouffa de rire en le voyant.
Que de souvenirs .. Bref, il porta l'attention sur un autre sujet, celui des détraqueurs.


Et tu sais parlé détraqueurs ? Enfin je veux dire, ta mère Héréa, elle parle le détraqueurs ou notre langue ? Tu sais, je pense que tu vas un peu t'ennuyer là bas, faire toujours les mêmes choses, tu pourras torturer les prisonniers certes, mais ce sera moins drôle que le faire en pleine rue je trouve, enfin ce n'est que mon avis.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Ven 8 Avr - 18:44

Cet élève avait décidemment pas de chance, ,il aurait mieux fait de ne pas se lever ce matin. Le pauvre…un peu plus et elle aurait presque eut pitié de lui, si ce sentiment pouvait se faire une petite place dans un cerveau aussi encombré de sentiments malhonnête et cupide. Espérons tout de même qu’il avait une bonne assurance vie…et surtout des vêtements de rechange. Hein pourquoi elle disait ça ? Le chien ne se contenterais pas de mâchouiller son pull c’est certain, avec un peu de chance il allait devoir rentrer en se cachant dans les buissons, qu’elle dommage de ne pas avoir d’appareil photo sur soi. Bref, oublions cet insecte. Gentille hein ? Il la trouvait gentille. Il faut ABSOLUMENT remédier a ce problème. Mais plus tard. Que les autres soient mort de trouille a l’idée de passer une entrevue avec elle passe encore, elle n’en avait rien a faire, cela ne la dérangeait pas plus que ça, vous me direz avec une mère tueuse, un père peu connu pour ses longues discutions autour d’un thé et une grand-mère qui passe son temps a donner des ordres sec a une bande de perches juchées sur des talons aiguilles…Sans compter Héréa et ses détraqueurs. Les repas de famille, si repas ils y avaient eu, auraient pu être des plus prometteurs.

La tarte avait été englouti en un temps record, un jour elle compterait le nombre de part qu’elle pouvait s’enfiler dans la journée, mais pour le moment une autre friandise aurait été la bienvenue, surtout pour écouter ce que Caleb avait à dire sur les relations de confiance entre lui et James. Mouais, mitigé quoi. Confier sa vie à James ? Euh sans façon merci. D’une certaine façon elle et Caleb pouvait avoir des ressemblances, je ne parle pas du physique, à l’évidence bien opposé ni même de leurs caractère respectifs, eux aussi éloignés, toutefois ils se rejoignaient sur un point bien précis, ne faire confiance a personne a part soi même, les causes étaient quand à elles différentes. Caleb avait peur d’être trahit, déçu et tout le reste, Atanys quand a elle, c’était par simple fainéantise. Faire confiance a quelqu’un c’est avant tout savoir qui il est, le connaitre, donc perdre du temps et comme on dit le temps c’est de l’argent !

Ha on revient déjà aux détraqueurs, faudrait arrêter de partir dans les nuages, au bout d’un moment on ne suit plus la conversation.


-Bien sûr que je parle leur langue on ne devient pas la gardienne de la prison sans apprendre le dialecte particulier qui va avec ! Maman Héra quand a elle parle aussi bien l’humain que sa propre langue, ce n’est pas un soucis pour elle au vue de son âge avancé elle a eut tout le temps d’apprendre. Quand a mes frères c’est une autre histoire, si tu tente de leur parler normalement il n’y a aucune chance qu’il te réponde, je pense que leurs cerveaux est conditionné pour être dépourvu d’initiatives autre que celles de manger et d’obéir aux ordres.

Un petit aperçu peut être ? Tout en continuant de marcher Atanys commença à utiliser ce que beaucoup de sorciers aimeraient avoir et ce qu’elle avait toujours eut depuis sa naissance. Le don de parler a ces créatures de cauchemars qu’elle appelait ses frères. Sa voix sembla s’éteindre d’un seul coup, elle était plus froide, plus grinçante, un morceau de papier de verre semblait avoir râpé mes cordes vocales de la jeune sorcière. Pour elle c’était tout à fait normal, elle ne faisait plus attention, mais les sons qu’elle émettait ressemblaient davantage à des plaintes stridentes aux mots incompréhensible qu’a un semblant de langage.

-Si tu savais ce que j‘ai dû endurer pour parvenir là ou je suis maintenant. Quand a l‘ennui je peux le supporter sans soucis majeur.

Démonstration satisfaisante ? Je crois que oui. Son sourire s’élargit encore.

-A ton tour Caleb chéri de me montrer tes talents cachés.

A ton avis Atanys ? Il le fera ? Ou bien il ne le fera pas ?

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Sam 9 Avr - 21:50

Atanys s'exprima d'une façon plutôt rocailleuse, sombre, et qui était tout à fait étrangère à Caleb. Quelle était ce langage ? Ce pouvait-il que ce soit la langue des détraqueurs ? Peut-être, sûrement même, mais dans le cas qu'il n'avait jamais rencontré de détraqueurs, il ne pouvait confirmer ses pensées. Mais quelle délice d'avoir fait la rencontre d'une personne à caractère si spéciale, si appréciable, et aux mystères nombreux. Ah si seulement il était plus vieux.

Ahhh! Sa y est, je recommence, bon reprend ta concentration.

Ce qu'il fit. Il n'en défendra pas moins le fait qu'Atanys était la définition même d'une femme fatale, belle et imprévisible, aux charmes qui les faisaient tous tomber au sens littéral. Ce n'était que l'avis du petit serpent, pour ce qui en est du sien, il n'en savais fichtre rien.
En tout cas, ravi de parler avec elle, elle enrichissait ses connaissances sur les détraqueurs. Et Caleb avait soif de connaissance, soif d'apprendre, et il ne se vantait jamais de quoique ce soit, mais cette curiosité en toute chose était une vrai qualité à ses yeux. Puis vint ses paroles d'une autre mesure, impossible à déchiffrer. Mais bon, cela amusait Caleb, elle ne connaissait pas vraiment le bougre qui se tenait à ses côtés, et d'air air malsain, il s'exprima lui aussi dans un autre dialecte :


Voici mon talent ma chère, en espérant que cela vous agrée.

Fier de ce petit jeu, il souriait toujours, mais quelle dommage de ne pouvoir se comprendre, elle parlant une langue, et lui une autre, et seule certaines personnes ne sont dotés de ces facultés. Chez Caleb, le Fourchelangue était innée et héréditaire. Mais quand était-il de la langue des détraqueurs ? Etait-elle innée elle aussi ? Où pouvait-on l'apprendre comme une langue normal ? Si cette théorie tient debout, les critères de sélection doivent être très strictes.

Alors, satisfaite ?

Demanda-t-il simplement avec son visage bambin aux airs angélique et innocent ? Mais il savait qu'en confiant son secret à Atanys, il devrait être bien gardé. Ce pouvoir n'était pas vraiment bien perçu aux yeux des autres, et aux risques de se faire rejeter, il n'avait confié son secret qu'à deux personnes, elle et James. Mais pouvait-il lui faire confiance ? Elle avait dans le regard la même étincelle de méfiance que Caleb qui disait de ne faire confiance à personne. Seul le temps nous le dira.
Reportant le sujet sur les détraqueurs, il demanda :
.

Dis moi, peut-on apprendre à parler détraqueur ? Où est-ce une faculté innée chez toi ?

Il marchait toujours, des groupes d'élèves se posait dans l'herbe pour appréciait le soleil et la chaleur qui s'en dégageait. Quelle bande d'ignare, la nuit offre bien plus de merveille que cette boule de gaz qui ferait disparaître cette planète dans quelque milliard d'années, certes, mais qui la détruirait quand même.
Bon, il avait encore faim. Ne préférant pas prendre le risque de sortir une part de flan, il lui demanda poliment :


Puis-je te prendre un morceau de tarte s'il te plait ?

Mais bon, ne s'attendant pas à une réponse favorable, il resta cependant fixé sur une demande d'Atanys précédemment : la confiance qu'il portait en James. Pourquoi avait-elle posé cette question ? Elle même ne lui faisait pas confiance ? Nous sommes tous dans le même camp pourtant.

Hum dis moi, tu m'a demandé si je faisais confiance à James, mais quand est-il de toi, tu lui fais confiance ? Je pose aussi cette question pour ma propre personne..

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Sam 30 Avr - 16:51

Les jeunes sorciers de nos jours ont tous un petit quelque chose en plus. A part les minables qui couinent pour un rien. Un fourchelangue donc, voilà pourquoi James y tenait à son Caleb. Il lui avait confié son secret, un secret parfois pas très bien perçut par le reste de la communauté des sorciers, trop d’exemples sinistres. Mais pour Atanys c’était du déjà vu, après tout n’était elle pas en relation avec l’un de ses sombres maîtres des serpent ? Encore que ce dernier avait une réputation horrible et un caractère qui la confirmée amplement. Bref. Voila que Caleb chou lui posait une autre question. Apprendre à parler détraqueur hein ?

-Dans la famille Slent, c’est une faculté innée, car après tout les héritiers de la famille doivent devenir les gardiens d’Azkaban. Tout ça remonte a très longtemps d’ailleurs…Enfin je ne vais pas te raconter toute la généalogie. En tout cas on peut apprendre a parler la langue de mes chers frères adorés, mais dans des occasions exceptionnel, en fait il faudrait que je demande a maman Héréa.

Tout près d’eux des groupes avachis d’élèves profitaient des derniers rayons de soleil et de chaleurs, ils reviendraient au château rouge comme des crabes et sans doute souffrant le martyre, note a soi même donner de grandes claques dans le dos de ces crétins. Avec un sourire de requin elle sortit une autre tarte qu’elle enfourna sans plus de cérémonie dans le gouffre qui lui servait de gouffres, quand cette obsession de startes avaiet elle commencée déjà ? Ha oui ! Depuis que Héréa avait exterminée une colonie de ces saletés de fées, pas de gaspillage et surtout pas de quartier ! Elle jeta un regard a Caleb qui lui demandait de lui en passer un bout.

-Même pas en rêve mon chou.

Bien. Quel sens de la diplomatie, mais personne a part elle ne mettrait ses mains sur SES tartes ! La dernière fois qu’on avait essayé…a vrai dire personne n’avait jamais vraiment tenté de faire un tel geste depuis la fois ou elle avait envoyé valser un élève au plafond de la grande salle qui avait osé croquer dedans par inadvertance, souvenirs chers souvenirs. Ha la confiance revenait sur le tapis.

-Comme je te l’ai dit je suis sur tout les tableaux, ma confiance je me la garde pour moi et je laisse les autres y croire. Les gens qui me connaissent depuis longtemps le savent très bien, mais il savent aussi que je suis une personne sur laquelle on peut compter si on sait s’y prendre correctement.

Elle marqua une pause, posa un doigt sur ses lèvres avec une expression de réflexion profonde, cette même expression qu‘elle réservait aux professeurs quand ceux-ci posaient une question dont elle savait déjà la réponse.

-Pour ton cas Caleb chéri je ne me prononcerais pas encore. On vient à peine de se faire connaissance. J’attend de voir tes prochaines actions et je te classerais en suivant.

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mar 3 Mai - 15:48

-Pour ton cas Caleb chéri je ne me prononcerais pas encore. On vient à peine de se faire connaissance. J’attends de voir tes prochaines actions et je te classerais en suivant.

Ah il ne lui inspirait pas confiance naturellement apparemment, enfin quoi de plus normal avec des caractères de leurs trempes ? Baignant de le « mal » que tout le monde qualifie, une vie dure mais qui forge la personnalité, le caractère. Mais bon s’il lui fallait des preuves, elle serait servi, et il ferait tout pour l’épater, de plus comme elle l’avait souligné juste avant, il FALLAIT qu’il tienne la distance, ne pas les trainer dans leurs quêtes, quête qui est devenu aussi la sienne en rejoignant l’ADT, il était persuadé de faire le bon choix en entrant dans cette organisation au sein de l’école, il suivait les traces de son père et tous ses ancêtres avec fierté. Il souriait bêtement, il l’appréciait bien Atanys, et il serait se montrer digne de sa confiance au moment propice, et qui allait intervenir bientôt, quand ils attaqueraient l’ancienne et pathétique ADT.

Je saurais me montrer digne de ta confiance, après tout, pourquoi ne nous ferions pas confiance ? Nous sommes dans le même camp, défendant le même but non ? Même si derrière nous assouvissons nos propres intérêts, nous empruntons le même chemin, le même combat.

Mais un détail de ses paroles le chagrina, elle avait évité sa question qui tournait autour de James, a quoi bon reposer la question ? Elle avait surement une bonne raison, de plus, si elle ne lui avait pas dit c’est qu’elle ne lui faisait pas encore confiance.
Un autre point venait lui titillait la curiosité, parler détraqueurs, ça c’était quelque chose d’intéressant, d’aussi rare que son don, cela lui plairait assez de pouvoir parler avec des créatures aux allures si effrayantes. Il aimait se savoir polyvalent d’esprit, et tout savoir était bon à prendre.


Des cas exceptionnels dis-tu ? Et dans quelle circonstance peut-on apprendre à leur parler ? N’y a-t-il pas des livres où sont indiqués leurs alphabets ?

Tout en posant cette question, il mit une main dans sa sacoche en bandelière pour prendre ce qu’Atanys l’égoïste lui avait refusé, prenant soin de la discrétion adéquate, il prit une part de tarte au flan.

Humph et chinons,

Etalement un gloussement de très loin classe, il avala sa part de tarte.

Excuses moi, et sinon, ton père est le professeur Silver n’est-ce pas ? Notre directeur de maison ?

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mar 17 Mai - 18:42

Atanys eut un éclat de rire quand Caleb parla d’un alphabet détraqueur. C’était la première fois qu’on lui sortait cette blague. A moins que ce n’en soit pas une, va savoir. L’idée n’était pas non plus dénuée d’intérêt. Tiens en rentrant elle allait écrire un livre sur la question, enfin elle ferait écrire un livre, parce qu’avec son style en patte de mouche serré il était impossible aux autres de déchiffrer son écriture, remarque ce n’était pas plus mal, vu les choses qu’elle marquait parfois en marge des livres. Elle esquissa un bref sourire en le voyant prendre une part de flan qu’il enfourna vite fait dans sa bouche et l’imita, mais avec une tarte aux fées et surtout sans le côté étouffement et gloussement ma foi fort peu agréable aux oreilles délicates d’une demoiselle, si tenté qu’elle ne soit vraiment une…de demoiselle. Enfin si elle en était une mais…bref. Dans un cerveau perturbé on se comprend très bien.

-Pour parler détraqueur, y a pas trente-six solution Calebi chéri, il faut que maman te donne une sorte de talisman qui te permette de comprendre la langue de mes frères. Ou alors il faut que tu possède du sang Slent, mais ça j’en doute vraiment. Je suppose d’ailleurs que TON talent est inné…

Plaisanterie mis a part, il y avait déjà assez de Slent comme ça. Il y a avait sa grand-mère, sa mère, elle-même, sa petite sœur…et puis…et puis…va savoir. Elle n’avait pas l’arbre généalogique sous les yeux en ce moment, c’est compliqué les histoires des anciennes familles, ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté de lui apprendre, elle se souvenait encore des livres couverts de poussières que Miranda lui avait un jour mis sous le nez, deux soirées entières à hurler comme une folle, deux soirées entières a fracasser des étagères. Sympa. Il faudrait s’y remettre un de ses jours. Ha voila qu’il mettait sur le tapis l’autre partie du chromosome. Le paternel. Une branche tout aussi respectable, mais moins prestigieuse et surtout loin des aspirations de la jeune femme. Mais comme on dit on en choisit pas ses parents, il faut vivre avec jusqu’à ce qu’on puisse les refourguer a une maison pour sorciers en retraite. St Mangouste aurait put faire l’affaire…

-C’est en effet mon directeur de maison. Et mine de rien ça sert pas mal d’avoir un père a ce poste quand on est comme moi et qu’on aime martyriser les nouveaux, faire l’école buissonnière, chouraver dans les cuisines, user et abuser de son autorité de préfète et je ne te dit pas tout. Je suis prudente. J’ai mon petit jardin secret.

Qui se trouvait sur son avant bras. Encore que sur ce plan ce n’était non plus comme si elle faisait vraiment partie de l’organisation, mais ces derniers temps le seigneur des ténèbres aimait a se rappeler son existence. A ce souvenir Atanys eut une grimace, bien vite éclipsé cependant par un sourire. Elle posa son regard sur les alentours, encore et toujours des élèves qui ne faisaient que trainer, on pouvait d’ailleurs distinguer quelques serpentards dans le lot, la journée continuait à son rythme, il faudrait y remettre un peu d’ordre. Plus tard peut être.

-C’est gentil de me poser des questions sur ma famille mais on va s’en tenir là pour le moment d’accord. Tiens, on change de point de vue ! Parle moi donc de ta famille. Riche ? Pauvre ? Sang pur ? Sang mêle ? Complètement fou ? Sain d’esprit ? Allez dis moi tout Caleb adoré.

Quand une question vous gêne toujours embrayer direct sur une autre question, ça laisse le temps de réfléchir et surtout d’inventer des bobards, merci grand-mère pour le conseil, pour une croulante tu es toujours utile !

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mer 18 Mai - 20:29

Atanys éclata de rire à l’affut de sa première question, qu’avait-il dit de si hilarant ? C’était juste pour savoir si un tel alphabet exister qu’il avait demandé. Il n’y avait pas de quoi en rire. Enfin passons, de toute façon il eut sa réponse. Il remarqua la vivacité d’esprit d’Atanys, son sens de la déduction n’était pas émoussé. Enfin quelqu’un avec qui il pouvait partager les mêmes présomptions du monde qu’il avait, ce n’était pas comme discuter avec Hector qui s’obstinait à tourner le dos à la raison.

Puis, voyant qu’elle le regardait finir son bout de tarte en prenant elle-même une part, il senti des bouffées de chaleurs lui monter au visage.

Oh non, et si … ? Elle ne ferait que …

La voyant emmètre un sourire discret, il put avaler tout de même sa tarte avant qu’elle ne parle. Vraiment, il l’appréciait, il l’a trouvé drôle sympathique, et surtout, elle n’omettait jamais une occasion de faire souffrir quelqu’un de son entourage.

Voilà une personnalité que j’aime.

Bon, il répondit néanmoins à son interlocutrice.


Tu supposes bien, dans ma famille, notre Fourchelangue est héréditaire depuis des milliers d’années qu’on en sait même pas qui était le premier membre de notre famille qui a su le parler. Une vieille légende que m’a un jour racontée mon père m’a dit que nous descendions tout simplement d’un serpent. Difficile à croire, mais ça m’aider à m’endormir plus jeune.

Il ne souriait plus. Le petit moment de nostalgie n’était pas au gout de Caleb, son père, si classification des meilleurs pères il y avait, son père aurait crié haut et fort et avec fierté qu’il était le dernier. Mais bon, il ne préférait pas évoquer le sujet, de toute façon elle le sauva en prenant de nouveau la parole pour évoquer son propre paternel :

-C’est en effet mon directeur de maison. Et mine de rien ça sert pas mal d’avoir un père a ce poste quand on est comme moi et qu’on aime martyriser les nouveaux, faire l’école buissonnière, chouraver dans les cuisines, user et abuser de son autorité de préfète et je ne te dit pas tout. Je suis prudente. J’ai mon petit jardin secret.

Dieu que cette fille est l’incarnation de tout ce qu’il aime ! Pourquoi ne l’avait-il pas rencontré plus tôt ? Ou qu’elle ait son âge, jouer avec une telle amie serait si amusant, il jubilait rien qu’à imaginer les scènes de tortures, enfin la vie est injuste …
En tout cas, elle profitait pleinement de sa position et en jouissait de tous ses petits avantages.


Tu sais que je suis aussi de Serpentard ? Tu peux dire Notre directeur de maison. Et je dois avouer que toutes ces petites activités sont très amusantes, dommages qu’il y a ait des restrictions dans cette fichue école …

Vraiment, il le pensait, torturer, entendre les hurlements de douleurs, voilà un jeu qu’il adorait, qu’il idolâtrait parmi tous les autres jeux, mais bon, qu’y pouvait-il si le monde était gouverné par des idiots ? Et puis elle était pleine de mystère, quoi de mieux pour alimenter une conversation, ou une relation ?
Mais elle enchaina avec plusieurs questions, toutes à propos de lui. Il n’aimait pas ce revirement de situation, enfin ce n’est pas qu’il n’aimait pas, enfin si, mais il n’avait pas l’habitude qu’on s’intéresse à lui… Mais bon, vu qu’elle lui avait parlé de sa famille, il prendrait bien la peine de lui parler de la sienne, même si cela lui faisait remonter des souvenirs qu’il préfèrerait ne pas se rappeler…


Sang purs, des deux côtés. Ma famille maternelle est de la noblesse, et sont riches, mais je ne les connais pas. Quand à ma famille paternel, il n’y avait que mon père, et disons que nous n’avions pas vraiment besoin d’argent pour jouir du luxe, généralement quand on voulait quelque chose, on se servait et si ça ne convenait pas, si quelqu’un protestait, il était irrémédiablement tué. Je dois dire que c’était plutôt agréable, même si je sais que je vais hériter d’une l’immense fortune de ma mère à ma majorité.

Il prit une inspiration avant d’entamer le sujet « personnalité » de sa famille, enfin de son père vu que l’autre côté, il n’en connaissait aucun.

Hum sain d’esprit ? Complètement fou ? Je crois que pour mon père, c’était du pareil au même pour lui, il considérait comme normal sa folie, je ne l’en ai jamais blâmé pour ça, au contraire.

Hum, il ne voulait pas en rajouter.

Euh c’était tout ce que tu voulais savoir ?

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Sam 21 Mai - 22:35

Hé bien que d’informations ! A dire vrai la préfète avait déjà pas mal fouiné sur ce p’tit jeune, mais ça donne toujours bonne conscience de poser les questions directement a l’intéressé, maintenant elle comprenait un peu mieux se qui poussait James à vouloir se servir de lui. Mais elle ne resterait pas en reste.
Pour les restrictions elle était cent pour cent d’accord avec lui. Cette école était dans un état lamentable en ce qui concernait les libertés individuelles et les punitions corporelles, encore un coup de l’autre croulant et de son slogan « Tout le monde il est beaux, tout le monde il est gentil » Quel horreur ! Une bonne purge voila ce qu’il fallait. Une bonne purge et plus de place en cuisine.


-C’est tout ce que je désirais savoir en effet. Mais si tu as autre chose à me dire ne te sens pas obligé surtout.

C’est bon elle en avait marre, pensé a Poudlard et au vieux lui avait mit les nerfs en pelote. Et quand Atanys est énervée, rien ne peut l’apaiser si ce n’est une tarte. Voir deux. Ou trois. Derrière eux le saule cogneur était à peine visible, ils avaient fait mine de rien une sacrée trotte. Un élève était en train de passer devant avec la plus extrême des prudences. Ni une ni deux voila notre serpentarde préférée qui saisie l’occasion de se défouler.

-Hé regarde Caleb sans les mains !

Elle concentra son énergie comme elle avait vu son père le faire de nombreuses fois quand elle était un peu plus jeune, pas de beaucoup cela dit. Doucement, très doucement, la victime commença à flotter dans les airs, ses pieds battaient le vide et le pauvre avait bien du mal à comprendre ce qui lui arrivait. Atanys continua ses efforts, ce n’était pas la première fois qu’elle utilisait les pouvoirs paternel, mais jamais aussi loin. Petit à petit elle le rapprochait de l’arbre. L’autre commençait sérieusement à paniquer. Il n’arrêtait pas de bouger dans tout les sens, rendant la tâche d’Atanys particulièrement ardue. Dans un ultime élan elle l’envoya valser contre le tronc du saule. Les effets furent immédiats. Réveillé une nouvelle fois par des opportuns l’arbre laissa éclater sa fureur de façon fort peu sympathique. Pliée en deux, à demi essoufflée, Atanys n’en pouvait plus de rire. Dire que la journée avait si mal commencée !

-Houuuuuuuuu ! Pardon, c’était plus fort que moi.

Elle reprenait petit à petit ses esprits et son souffle.

-Ho fait Calebi chéri, une dernière question. Tu ne trouve pas que l’école serait bien mieux sans ces idiots de sorciers impurs ?

Cette question, tout comme le reste de la conversation n’avait aucun sens. Mais il ne faut pas tenter de comprendre ce qu’Atanys pouvait bien penser dans son cerveau de dérangée.

-Je veux dire...James nous a demander d’aller faire un tour du côté de chez l’adorable Mimi Geignarde non ? Tu dois savoir ce qu’il comptait faire au vu de tes capacités et de ton histoire personnelle...

Retrouver un gros reptile peut être ?

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mar 24 Mai - 19:40

-C’est tout ce que je désirais savoir en effet. Mais si tu as autre chose à me dire ne te sens pas obligé surtout.

Ouf merci …

Il n’aimait pas spécialement parler de son passé, mais disons qu’il se sentait en confiance avec elle, il aurait pu lui révéler d’autre chose, mais le fait qu’elle se montre compréhensive le rassura un peu. Ils continuèrent leur marche tranquillement depuis le saule cogneur, l’ambiance était chaleureuse. Chaleureuse ais-je dis ? Fichtre ! Mais au moment de sa petite remarque intérieur, elle l’interpella. Agitant les mains devant elle, au loin, un garçon vint quitter le sol pour défier l’apesanteur. Etais-ce possible ? Une télékinésiste ? Caleb savait la famille Slent doué depuis des générations dans l’art de la nécromancie, mais pas dans la télékinésie. Oui, il avait fait quelque recherche sur la famille d’Atanys, histoire d’en apprendre un peu plus sur sa nouvelle camarade. Et puis, il allait œuvrer ensemble, normal de s’intéressait un tant soit peu à ceux qu’il allait côtoyer prochainement.

Entendant un grand battement d’aile, il vit le saule cogneur s’éveillait pour punir l’inopportun qui avait eu l’audace de le dérangeait. C’était assez drôle, Caleb aurait aimé aussi avoir un pareil don, qui sait l’étendue de ce pouvoir ? Bref, Atanys éclata d’un rire tonitruant, et Caleb se joignit à elle, cédant devant la scène qu’elle venait de lui offrir.
Une fois souffle récupéré, rythme cardiaque normal, il cessa ces rires pour parler de choses sérieuses. Les sorciers impurs ? Bien sûr qu’il y avait pensé !


Bien sûr que cette école serait digne des plus grandes sans ces élèves misérables qui la souillent de leurs présences.

Il pensait cela ? Ou était-ce son père qui lui avait inculqué ? Il ne se rappelait plus, quand bien même cela fasse une réel différence, le problème était toujours là. A moins qu’une personne de cette espèce lui fasse changer d’avis, il garderait celui-là.

A présent, les projets de l’ADT, un rictus au coin de la lèvre, Caleb jubilait de l’intérieur. Il savait pertinemment ce que James attendait de lui et il le ferait avec un plaisir démentielle.


Oui, je sais ce qu’il compte faire, et je lui obéirais, car mes projets concordent avec les siens. Humm pour ma petite histoire personnelle, tu veux de l’innovant ?

Il afficha un sourire plus que fier à Atanys, il allait lui révélé ce que tous ses ancêtres ont réalisé avant lui.

Tous mes ancêtres depuis la création de Poudlard, depuis la création de la chambre des secrets, l’ont ouverte. Je sais ce qu’il y a dedans, un monstre que personne ne peut regarder dans les yeux hormis ma famille. Ce n’est pas pour rien qu’on nous avait donné le titre de : Seigneur des Basilics.

Mais son sourire se tut.

Mais il y a quelques temps, un dénommé Harry Potter, damné soit son âme ! Il l’a tué ! Il a tué un membre de l’ancienne race, la plus ancienne et la plus pure race de serpents. S’il n’avait pas déjà péri, c’est moi qui l’aurais tué pour son crime !

Et voilà la haine s’était emparée de lui. Ah oui, ce petit détail qu’il avait omis de lui dire, sa famille, si haineuse, pourquoi ? Aucune idée, mais ce devait être une sorte de symbole chez lui et sa famille, de haïr ainsi à tout bout de champs, mais ils baignaient tous dedans depuis leurs naissance.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mar 14 Juin - 16:31

-Mouais, c’est sur que ce binoclard aurait put se mêler de ses affaires.

Les livres contant cet exploit se trouvaient par millier dans les librairies, limite si les commerçants n’affichaient pas un grand sourire du genre Colagte Total quand on leur demandait de le prendre. Et toujours avec ce petit air…c’est bien mon gars, faut suivre le bon exemple. Mais Atanys ne suivait pas le bon exemple, c’était même l’inverse à vrai dire. Elle ne suivait AUCUN exemple, pas envie de prendre model sur un rabougris aveugle ou sur un chauve bien conversé pour son âge, assez avancé…comme le vieux dirlo d’ailleurs. Elle prenait exemple sur elle-même et croyez moi c’était déjà pas mal. Elle continua sa marche digestive, apparemment elle avait titillé le point sensible de Caleb, vilain Harry Potter va ! On en s’en prend pas aux pauvres serpents sans défense !

-J’ai lu, je ne sais plus trop où d’ailleurs, que cette espèce était très compliquée a maitriser. Je te parle pas seulement du regard de la mort hein ! C’est déjà pas facile avec un boa d’un mètre de long…alors avec un truc gros comme ça. Aucun panier pour le cacher. Et de souris assez grosses pour son déjeuner.

Pire que la Méduse des grandes histoires grecques….si Persée avait eut devant lui le roi des serpents il n’aurait sans doute jamais survécut. Dommage. Il était pas mal physiquement. Quoique…Et puis c’est pas des souris qu’il lui faut a ce pauvre petit, c’est carrément des rats mutants, voir même des agromentules. De grosses agromentules bien poilues et bien croustillantes. Charmant repas en perspective….Hein quoi ? Tuer Harry ?

-Mais j’en suis sûr Calebi cheri. Tu n’a pas l’air du genre a lancer des menaces en l’air. Quel dommage qu’il ne soit pas là.

Une bouillie. Une grosse bouillie rouge….et en dessert ? Un steak de cheval…excusez moi je m’égare.

-En parlant de ton serpent adoré, tu as déjà eut l’occasion d’aller faire un tour dans les toilettes de Mimi Geignarde ? Même si les tunnels ne sont plus praticables à cause d’un éboulement j’ai toujours voulu faire un tour dans cette fameuse salle.

Petit a petit Atanys parlait un peu plus, les oreilles indiscrètes ne manquent pas a Poudlard, esprits, elfes, élèves, professeurs…allez savoir. Et puis ce n’était pas le genre de conversation que l’on peut avoir quand on est sage et bien éduqué.

-Je me demande s’il est encore possible de s’y rendre d’ailleurs.

Elle avait dit ça pour elle-même, une pensée échappée. Elle stoppa net. Sortit une tarte qu’elle avala en deux crocs et passa un doigt sur ses lèvres. Son sourire permanent s’élargit encore, plus malsain, deux petits feux follets dansaient dans ses pupilles. Atanys avait une nouvelle idée en tête. Elle joignit les mains avant de se planter devant son interlocuteur et de le fixer droit dans les yeux.

-Caleb, très cher ami. Et si je vous proposais une petite virée ? Soyez franc, vous me diriez quoi ?

Quitte a faire fonctionner les plans de l’autre reflet, si on pouvait s’amuser au passage…Ce n’est pas de refus !

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Ven 17 Juin - 13:12

Quand elle fit référence à la manière que les médias, la presse et certaines personnes avaient décidés de publiés les « Hauts-faits de Harry Potter », un élan de colère lui extirpa les tripes. Sa façon de profiter de la mort d’autrui, d’un être si pur était révoltant. Ainsi sur une nouvelle « légende » est mort un Basilic … L’un des derniers …
Répugnant de voir aussi le nombre d’adorateur de ce sorcier sans vraiment de talent, excepté celui de transgressé les règlements, une qualité ? Oui. Mais bon, assez parlé de ce fléau écervelé.

Alors que tous deux avaient fait une longue balade, ils revinrent au saule cogneur qui avait frappé un élève. Quelques professeurs ainsi que Madame PommFresh étaient sur les lieux, aidant le malheureux. Les poumons de Caleb engendrèrent un rire nerveux. Atanys le regarda bizarrement pendant une minute.


Quoi ? C’était drôle !

Il lui répondit avec ce sourire angélique. Et elle rejoignit son euphorie. Ne pensant plus du tout au bougre blessé au loin, la curiosité d’Atanys ne le laissait pas indifférent. En fait, il appréciait sa curiosité car elle rejoignait la sienne. Et cela l’enchanté, lui qui compté ouvrir la chambre seul, il serait à présent accompagné par cette jeune femme aux mystères surement nombreux.

Ce que j’en dis ? Que j’en serais très honoré. Pour vous dire, je comptais l’ouvrir d’ici sous peu, mais votre compagnie n’est absolument pas de refus.

Puis il enchaina avec la possibilité d’un autre moyen d’accès. Reprenant son souffle et son sourire, il dit :

En fait, d’après ma famille, il y aurait un autre passage.

S’approchant d’elle pour parler tout bas :

Ce n’est qu’une rumeur, une légende vieille de sept siècle environ, mais il y aurait un passage de la Forêt Interdite qui mènerai à la chambre. Avec une porte accessible uniquement par le Fourchelangue bien sûr. Mais ce n’est qu’une légende, ce moyen d’accès n’a jamais était vérifié.

Quel autre mystère détenait cette fameuse chambre ? En tout cas, il jubilait à l’idée de s’y trouvé dedans, qui sait si ses ancêtres et son père lui ont laissés quelques souvenirs à lui légué.

Hmmm que dis-tu d’après l’assaut sur l’ancienne ADT ? On pourrait s’y rendre ? De toute façon, on a pas besoin d’attendre les autres pour l’ouvrir n’est-ce pas ?

Oui !!! Acceptes, acceptes !

Ainsi réagit tout enfant à qui on offre la possibilité de faire une nouvelle attraction. Il sourit, il est impatient, et surtout, il va tout faire pour le faire avant tout le monde. De toute façon, qui pourrait l’en empêché ?


_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1200/1200  (1200/1200)
Points de mana:
1400/1400  (1400/1400)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Mer 22 Juin - 12:46

Ouvrir de nouveau l’antique chambre des secrets, rependre a nouveau un véritable fléau. Et regarder des élèves pitoyables et des adultes dépassés en haut d’une tour avec une tasse de thé et se tartes. Voilà une agréable journée ! Et quelle expérience enrichissante il faut bien le dire. Heureusement qu’il y avait un fourchelang parmi nous. Sinon elle aurait fini dans le ventre du monstre. Elle aurait sans doute ressenti ce qu’elle faisait subir a ses tartes…Gloups…pas un sort très enviable il faut bien le dire.
Ils étaient déjà de retour sous le saule cogneur. Qui d’ailleurs n’était plus aussi solitaire qu’avant, le pauvre élève était dans un piteux état, sera-t-il encore capable de se relever ? Mystère et boule de gomme à mâcher !

Son attention se reporta sur Caleb e sur ses propos. Une autre porte hein ? Dans la foret interdite ? La dernière fois qu’elle avait été faire un tour dans ces bois….hum…un événement qu’elle préférerait oublié si possible. Un jour, dieu seul sait quand, elle ferait payer au Lord la souffrance qu’elle avait dû endurer cette nuit là. C’est lui qui la supplierait d’arrêter. Enfin, laissons ces sombres projets dans un coin de notre cerveau pour revenir au présent. Et à ce plan qui fomentait dans son esprit passablement déglingué.


-Pourquoi pas après tout ? Je n’ai rien a faire de plus urgent. Et puis les autres…pour être gentille disons qu’ils seraient juste bon a servir de bouclier ou d’en-cas au cas où…

Elle avait dit ça comme si on lui demandait d’aller faire les courses dans la rue de Traverse ou à Pré au Lard.

-Et puis c’est une bonne occasion pour aller vérifier cette information. Je préférerais qu’elle soit vrai, je n’ais aucune envie d’aller me farcir un gros tas de rochers et de provoquer un second éboulement. Je me demande d’ailleurs qui a été assez débile pour lancer un sort là dedans…

Fallait vraiment être complètement fou ou carrément suicidaire. Enfin ne dis t’on pas qu’il faut de tout pour faire un monde ? Rhooo impossible de remettre un nom sur cet énergumène, faut dire qu’elle ne lisait pas beaucoup les journaux d’habitude…alors ceux qui remontent avant sa naissance faut même pas y songer. C’est a peine si elle connaissait le nom du ministre de la magie. Et une fois les enquiquineurs évacués à grand coup de pied dans le derrière il serait tellement plus simple de faire tout ce qu’on veut dans l’enceinte de cette école. C’est pas la momie qui allait les arrêter.

-C’est entendu partenaire. Une fois les anges gardiens de Poudlard mis hors d’état on ira faire un petit tour dans les bois. On vas méchamment se marrer sur ce coup là.

Et puis plus on est de fou plus on rit non ? Non ? Si ! Pour rien au monde la préfète n’aurait manqué une telle occasion de semer un peu de peur et de panique générale dans les couloirs de cette école. Une ultime fourberie de sa part, de quoi laisser sa marque et son nom dans les annales. Qui se souviendrait encore des joueurs de l’équipe de Quiddich ou du meilleur élève quand de telles horreurs serpentent dans l’établissement ? Et puis il était temps de montrer a ses mous du genoux de quoi sont fait les vrais serpentards. C’était quoi déjà les paroles du Choipeaux ?

-Vous finirez à Serpentard, si vous êtes plutôt malin, car ceux-là sont de vrais roublards, qui parviennent toujours à leurs fins! Je trouve cette comptine particulièrement juste.

_________________

Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   Dim 26 Juin - 19:17

Un sourire alarmant s’afficha sur le visage de Caleb, il ne serait pas seul sur ce coup-là, ravivant son désir de découvrir la chambre. Atanys serait pour lui un soutien précieux, et pas que pour sa connaissance de sort, ou son don de télékinésie, aussi pour ses provisions de tartes si jamais il se retrouvé bloqué. De plus deux membres de l’ADT seraient plus à même de prendre possession de ces lieux, l’emplacement actuel de l’ancienne ADT était d’un gout … A ce faire prendre d’une simple pensée.

Je préfère le répéter, l’information n’est peut-être pas fiable, je préfère insister, pour pas que tu ne sois déçu ..

Si tenté qu’elle existe …

Elle affichait toujours un sourire satisfait, sûre d’elle, et cela réconforter un tant soit peu Caleb qui espérait vraiment que cette entrée dans la Forêt Interdite existe. Mais il cachait un peu sa peur, en disant cela, il espérait lui-même n’être pas déçu par cette information. Après tout, ce n’était qu’un vieil adage vieux de sept siècles. Le ciel changeait, l’heure n’était plus à la lumière de fleurir, mais plutôt à la nuit de naître, comme chaque jour.

Il commence à se faire tard …

Pensa-il en regardant dans le ciel.


Après notre future victoire à l’ancienne ADT, je te retrouverai dans ces bois, où nous irons rendre visite à cette bonne vieille Mimi Geignarde.

Un dernier regard avant de la quitter.

Bonsoir à toi, Atanys, on se revoit à la salle sur demande, le moment venu.

Adressant un regard, il s’en alla vaquer à ses occupations, satisfait de son après-midi passé en la compagnie d’Atanys. Puisse-t-il se revoir bientôt …

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous un saule….[PV Caleb Roarch]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous un saule….[PV Caleb Roarch]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: