AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Jeu 24 Mar - 21:20

- L'ESSENCE DU MAL -


- Musique INDISPENSABLE !!! -

Le temps était pressant.
L'atmosphère oppressante. Maintenant ou jamais. Bloquant derrière lui la porte fermée du mieux qu'il put, James sentit la force de son assaillant, ses pattes puissantes qui tambourinaient sur l'âtre en bois prête à céder. Quelle idée avait-il eut de se plonger là dedans ? A l'évidence il pouvait se poser la question. Mais James n'était pas disposé à se laisser abattre, pas encore. Prenant une grande respiration, le front plein de sueur, le jeune homme appuyait avec son dos de toutes ses forces. Il fallait qu'il trouve quelque chose à mettre en travers des poignées pour bloquer l'issue. Sortant sa baguette, il tendit le bras vers le plafond du temple chinois, le bras balafré, le sang coulant à flot sur sa peau si blanche. Serrant les dents dans la souffrance, il orienta le fin objet dans une figure précise et hurlant, il cracha le sort qui allait avec dans un grondement sourd.


-Bombarda !

Une lumière, une explosion. Des planches tombèrent devant lui, une poutre manqua de lui écraser le pied en dégringolant. Mais il ne pouvait pas saisir ce dont il avait besoin, aussi il avança la jambe, s'étira de toutes ses forces. Du bout de sa chaussure il tâcha de poser sa pointe de pied sur le morceau de bois qui l'intéressait, mais pas moyen non plus. Pourtant il le fallait. Soit il y parvenait, soit il mourrait. Dans la plus grande pression, il voulut réutiliser sa baguette pour se faciliter la vie, mais sous un nouveau coup dans la porte, son épaule sursauta et il lâcha en criant de douleur l'arme qui prolongeait avant son corps. Le son sourd de la baguette s'écroulant et roulant sur le sol raisonna à ses oreilles comme une fin trop imminente, sans qu'il put s'y préparer convenablement. Il n'avait plus le choix. Inspirant profondément, il se concentra, chercha un moyen de visualiser ce qu'il allait faire alors, pour en limiter la dangerosité. Quand les coups marquèrent une pause, à l'intervalle entre deux assauts, il se jeta en avant et ramassa sa baguette, roulant sur le côté, il saisit une planche et la lançant sur la porte, il la fit suivre d'un sort de fixation. Malheureusement et malgré cela, ses assaillants commencèrent à trouer la porte. Une énorme patte féline, en jade scintillant, traversa le bois.

-Oops.

Un gros lion gardien surgit alors, suivit d'un autre ... Puis d'encore un autre. Les trois bêtes se postèrent devant lui et le regard scintillant de façon menaçante, ils poussèrent un grognement sourd qui eut pour effet de lui paralyser les pieds, les cristallisant dans la pierre du sol. Ces chasseurs de mauvais esprits ne semblaient visiblement pas aimer les reflets et à l'évidence, James n'avait pas imaginé sa fin dans la gueule de l'une de ces bêtes antiques, aussi légendaires fussent-elle. Enflammant ses jambes, il parvint à se défaire, trop tard. Devant lui, l'un des puissants golem venait de bondir, lançant ses griffes lacérantes en premier. Se jetant sur le côté, James esquiva la bête de justesse, sentant au bout de ses doigts, frôlant les flancs délicats de la bête géante. Nouvelle roulade au sol, redressement forcé, saut sur la poutre écroulée, salto avant ... Il se jeta une nouvelle fois en l'air, tournant au dessus du sol avec une main en appuie sur celui-ci. Il esquiva ainsi quelques assauts de plus.

-Si vous me voulez ... Venez me chercher.

Et face à cette issue dont il croyait s'être bloqué l'accès en faisant écrouler un bout du toit, James se mit à courir sans sommation. S'aventurant dans un couloir, il força sur ses jambes, laissant ses bras balancer dans le rythme, d'avant en arrière. Gonflant le torse, il inspira du mieux qu'il put et expirait aussi souvent que possible, tout en tâchant de garder le contrôle sur ce souffle qui le viendrait indéniablement à lui manquer. Derrière lui, les grondements, tonitruants, s'enchainèrent à foison et à chaque pas des Lions gardiens, un tremblement faisait vibrer les murs. Il pouvait les sentir se rapprocher, encore et encore, dangereusement de lui. Mais la lumière au bout du tunnel était visiblement, bientôt il aurait quitté ces pièces mal protégées, bientôt il déboulerait sur la salle qu'il avait tant cherché. La légende qu'il avait lue était claire. S'il parvenait à pénétrer la chambre forte du temple, il pourrait faire un voeux, un seul et unique.

-La partie ... est FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE !!

Cria-t-il en s'élançant en avant à travers l'unique et dernière porte qu'il devait franchir, soit disant.
Planant au dessus de plusieurs rangées d'escalier, il s'inquiéta de la profondeur de la pièce et de la douleur qu'il ressentirait à son atterrissage. Lorsqu'il rejoint enfin le sol, il roula deux fois sous le coup de l'impulsion dont il était victime et se redressant, il courut encore. Au coeur de la salle, unique endroit que rejoignaient tous les escaliers : un bassin. Plongeant dedans, il s'enfonça, nageant au plus vite, sans guère trop se souffle et avant de s'étouffer, il franchit un passage sous marin qui le conduit vers ...


-Lumos !

Il y était ... Cet endroit tant convoité.
James l'avait trouvé, enfin. Le tombeau chinois de la famille Slent. Regardant autour de lui, il admira l'architecture magnifique, des grandes statues des mages noirs de jadis, des plus puissants nécromanciens. Il savait qu'ici de nombreux secrets reposeraient. L'année d'avant, c'était là, à la surface, qu'Ellana Silver elle même avait sans doute été tuée pour la première fois et que son tendre Amour, le Fou Servus, l'avait ramenée d'outre tombe. Du moins il le pensait. Mais il se souvint alors que c'était au Japon. Un peu déçu, il n'en savoura pas moins la splendeur de ces lieux. Il chercha, encore et encore, où se trouverait ce calice qui devait exaucer son vœux le plus cher. Il était temps pour lui de prendre en main son destin, et si Corwin lui avait causé beaucoup de mal lorsqu'il avait eu vent de ces échanges de courriers avec Kurun, James n'avait à présent en rien peur de la mort. Ainsi il avait pris des risques, encore et encore, frôlant la mort plus d'une fois pour se retrouver ici, face à ce maléfice qu'il désirait tant. Le calice était là, sur l'une des tombes majestueuses, au fond des lieux qui devaient au moins faire entre 15 et 25 mètres de haut. Se préparant à se saisir de l'ouvrage, il tendit les deux mains vers la coupe en argent, puis, la touchant enfin il sentit une grande force l'envahir. Lorsqu'il ramena l'objet vers ses lèvres, le sorcier vit le calice s'emplir d'un liquide enchanteur à l'odeur délicieuse. Il pensa alors à son vœux le plus cher, à son désir le plus intense. La chose qu'il voulait le plus au monde ...


-Maintenant, à moi l'humanité ... Adieu Jimy Raven.

Il but alors le breuvage d'une traite.
Ne se souciant plus de savoir s'il reviendrait de cette expérience, il se garda bien de cracher sur le passé en cet instant. Ses malheurs ne devaient pas influencer ses pensées et ses souhaits. Regardant ses mains, il se sentit ... Vide. James ne ressentait rien. Dans la panique et la colère, il commença à renverser tout ce qui lui vint à portée quand soudain une lueur apparut ... Intense, magnifique. Sentant la paix passer à travers elle, il s'approcha. Était-ce la lumière originelle ? Celle de sa naissance qui venait pour lui rendre sa liberté. Il le pensa jusqu'au bout, jusqu'à que d'un tumulte de magie explosive sortit du néant l'objet de sa plus grande et momentanée colère ...


-Corwin ?!

Il était là.
Stupéfait, James s'avança, analysant le garçon sous toutes ses coutures pour s'assurer que c'était bien lui. Croisant les bras, il se planta là, follement en colère sans qu'il n'est besoin de parler pour que ça se devine. En regardant le Serpentard de la tête aux pieds, Corwin pourrait se rendre compte que le reflet était vêtu en véritable explorateur. Des guêtres de cuir sur ses chaussures de randonnée, un pantalon noir moulant bien amoché et un T-shirt sans manche en tissu étanche lui couvrant le torse, remontant jusqu'à son cou délicat. Une ceinture à laquelle pendait de nombreux petits sacs et des mitaines de sport. Tirant sa baguette de son étuis, il se demanda s'il céderait à la tentation de s'en servir ... Mais indéniablement, la vérité qui s'était offerte à lui était bien réelle ... Ce qu'il voulait le plus au monde venait d'apparaître.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -


Dernière édition par James T. Rayan le Mar 29 Mar - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Ven 25 Mar - 22:03

- Raaah ça ne va pas du tout !

Il chiffonna sa feuille et la jeta. Assis à son bureau, Corwin s’était lancé dans l’écriture de quelques lignes poétiques, sans grande réussite. La boulette de papier avait d’ailleurs rejoint un petit tas de ses sœurettes. Il lâcha sa plume, pencha la tête en arrière, les bras pendants, et resta quelques secondes dans cette position, laissant son sang descendre et s’agiter dans ses mains.
Sa nuque crépita. Corwin se redressa de suite, et sentit une puissante attraction, irrésistible, s’exercer sur son corps.

- Qu’est-ce que… ?!

Il se couvrit de lumière, ne distinguant plus le mobilier l’entourant, la force augmentant de plus en plus. Il essaya de bouger, de sortir de ce champ, mais il ne put esquisser le moindre mouvement, restant au plus stoïque. L’éclat s’amplifia jusqu’à en devenir aveuglant, puis disparut aussi vite, emmenant dans le même temps cette énergie inconnue.

Corwin cligna plusieurs fois des paupières. Lorsqu’il les ouvrit à nouveau, il ne se trouvait plus du tout dans son dortoir. De hautes statues sombres l’entouraient, dégageant une aura écrasante de pouvoir. Une très vieille magie embaumait les lieux, il pouvait le sentir. Cet endroit avait l’air tout droit sorti des histoires fantastiques, des combats entre le bon et le mauvais. On se serait cru dans un sanctuaire, mais la main de l’oisillon y voyait plus que cela.
Corwin baissa les yeux : son anneau paraissait…heureux d’être ici, comme s’il connaissait cet endroit. Sa main s’agitait, laissant apparaître de légers tremblements. Il ne comprenait pas ce qui se passait, et n’avait aucune idée de la raison pour laquelle il avait atterri ici. Mais étrangement, la sensation de sa bague s’était coulée en lui, et il ressentait lui aussi à présent, cette sensation de plénitude, de retour au…foyer ? Il s’enivrait de ces émanations, puis entendit un bruit. Il se retourna.

Ses yeux s’écarquillèrent, sa mâchoire se décrocha légèrement, les doigts toujours agités. James. Il était là, posté devant lui, baguette à la main, allongeant son bras dénudé. En goutait du sang, couvrant le sol de tâches foncées. Son air renfrogné trahissait une colère l’habitant. Mais Corwin, bien qu’heureux de pouvoir à nouveau contempler ce sombre phénix, ne connaissait la raison de sa présence ici, ni l’endroit où il était apparu.
James semblait éreinté. Ses habits d’aventurier, bien que soulignant ses courbes fines, étaient couverts de poussière, déchirés par endroits.
L’oisillon s’avança de quelques pas, restant tout de même sur ses gardes ; ce n’était pas qu’il avait peur de lui, au contraire il voulait s’en rapprocher, mais James était distant, les yeux étrécis en deux traits sombres.


- James ! Mais où est-ce qu’on est ?! Comment ça se fait que je me retrouve ici ! Et c’est quoi ce costume d’aventurier ?

Il n’avait pas parlé sur un ton de reproche, mais il était tout de même assez dérouté, et James lui devait des explications. Après tout, se retrouver en face de lui ne devait pas être un hasard. Celui dont toutes les pensées de l’oisillon se focalisaient, jour et nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Ven 25 Mar - 23:13

James tenta bien de trouver la bonne réponse.
Il chercha, remua douloureusement les entremêlements de son cortex cérébral à ce point surchargé. Il voulut bien faire l'effort ultime de passer à côté de cette question bête qui lui fit vrombir à outrance une nouvelle fois le sang, le piquant de colère aveugle. Serrant les dents et les poings, le garçon se dit qu'il aurait été mieux si toutefois il avait pu écraser de sa paume la joue si claire de son comparse. Mais alors que l'image se répéta deux, trois fois dans sa tête, le serpentard inspira profondément pour ... Littéralement exploser. Dans son regard on put lire alors le court circuit, on put voir ce grésillement, cette étincelle provoquant le feu. Mais alors qu'on s'attendait à ce qu'il déboute Corwin de sa demande, James eut encore une fois réaction très maîtrisée.


-Fermes là et écoute.

- Musique des explications -

Attrapant l'aigle par le col, il le ramena à lui, le plaçant à ses côté et, sans finesse, il le traîna ballant à ses côtés jusqu'au calice. Le jetant directement dessus pour lui mettre le nez dedans, le reflet se laissa sujet à ses émotions, épris de rage que son plan ait failli. A cause de Corwin, le voeux qu'il pensait le plus cher venait de faillir. Le laissant barboter dedans un moment, il s'avança à nouveau d'un pas soutenu vers sa victime du moment et lui reprenant les vêtement, il le plaqua d'une main sur le mur de derrière, plongeant un regard prédalien dans ses yeux de victimes. Corwin était peut être ange et James démon, ou encore vipère et souris ... mais en cet instant, le reflet était surtout rancœur et l'autre mauvaise foi. Le tenant au dessus du sol, toujours d'une main, James avança son visage tout près de celui de Corwin, jusqu'à chatouiller ses lèvres avec les siennes, parlant en l'embrassant presque, sifflant de rage ...

-Je suis au courant pour tes petits courriers. Et tu viens de me priver de la vie.

Et sans rien dire d'autre, il céda à l'évidence.
Pour une fois, l'oisillon devrait être homme, car ce dont avait besoin James, c'était de soutien. S'il devait sacrifier sa vie et ses plus intenses désirs pour ce garçon, ce dernier devrait atteindre la hauteur dont il aurait besoin pour lui survivre. D'ailleurs, le Serpentard comptait le réveillé, pas plus tard que maintenant. L'embrassant avec passion, le laissant redescendre à son niveau, il passa ses bras autour du cou de son autre et se laissa sombrer à cette envie irrépressible ... Si c'était son seul et unique désir, il allait le pousser jusqu'à l'apothéose, le conduire à la vibration la plus intense de l'étanchéité de la satisfaction. Il était temps de jeter la demie mesure, de révéler au monde sa démesure, de laisser croire à la fin de son amertume, à son envol posthume. James était désormais un condamné à mort.


-Si tu m'aimes Corwin ... Prouves le moi.

Déchirant l'unique voile qui les séparait, mordant à pleine dent dans cette sphère délicate qu'ils avaient timidement isolée.
Vivre, il était temps de vivre ... "Give ... Live ... Love" avait dit un jour un célèbre publicitaire et aujourd'hui, il était temps de prendre le genre au mot. Mais ce baiser fougueux et cette intense sincérité, l'émergence de la passion, de la flamme qui brûle n'était que les prémisses de la brûlante épreuve qui attendait les deux garçons. Passant ses mains autour de la taille de Corwin, James boucla sensuellement une ceinture autour. Glissant des objets de défenses dans ses poches, il lui déchira un peu le haut, ses manches notamment, pour libérer ses mouvements. Si l'oisillon n'était pas athlète, il était temps de s'y mettre. Mais ce n'était pas là le plus important. Au loin, un grognement sourd retentit.


-J'aurais aimé te dire qu'on a le temps de visiter, mais j'ai des amis là haut qui meurent d'envie de nous convier à dîner.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Sam 26 Mar - 0:53

Ses lèvres tremblaient. L'étreinte si intense les liant à cet instant lui tournait la tête. L'amertume se liait à la passion, les emmenant loin sur une route isolée qu'ils seraient les seuls à emprunter. Il sentit ses mains s'enrouler autour de sa taille et y boucler quelque chose. Leur baiser dura, mais James retira sa bouche, et déchira les manches de sa chemise. Il n'y comprenait strictement rien et était plus perdu que jamais. Il baissa les yeux et y découvrit la ceinture, dont les poches semblaient remplies à ras bord.

James lui souffla que ses assaillants les auraient rejoint sous peu. Ainsi, l’oisillon allait devoir pour la première fois se défendre véritablement. Mais James allait-il au moins lui expliquer contre qui leur baguette aurait à s’exprimer ? Il en doutait. Il le soupçonnait de le contraindre à découvrir ces « ennemis » lui-même.

Son cœur s’emballait. L’angoisse commençait à se frayer un chemin dans les méandres de son esprit, et son teint se fit crayeux sous la peur frémissante. Sa peau se glaça, son corps raidit par l’anxiété. Il réussit pourtant à se redresser et riva l’émeraude de ses yeux dans ceux de James.

- Si je comprends bien…tu me demandes de te prouver mon amour en t’aidant à ne pas mourir ? Soit…si c’est la preuve que tu attends, je suis disposé à te prêter…main forte.

Ces mots sonnèrent faux en sortant. Non pas qu’il ne souhaitait montrer son amour au beau ténébreux, loin de là, il serait prêt à beaucoup pour cela. Non. Ce dont il doutait c’était de son habileté au combat, et il ne voulait être la cause d’une autre blessure sur le corps délicat de son compagnon. Un éclat bestial éclairait ses yeux. Il se devait d’être à la hauteur de ce qu’on exigeait de lui, et il ferait tout pour.
Il plaça la main contre la joue échaudée de James. Il aurait pu le contempler des heures durant. Si seulement…

- Je…je ferai tout ce qui est possible James. Espérons qu’ils n’ont rien contre un oisillon comme encas !

Il se tînt face à lui, sortant sa baguette, et dans un élan colla sa bouche à la sienne. Il s’écarta lentement, sa voix n’étant qu’un murmure à l’oreille du phénix.

- Juste au cas où…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Sam 26 Mar - 11:55

- Action action !! -

James le fixa, simplement.
Il y avait en lui en cet instant un peu de grandeur. Elle n'était certes que peu convinquante face à la peur qu'on lisait aussi dans son regard, mais le serpentard sentit que son autre était sincère lorsqu'il lui déclara tout faire pour lui prouver son amour. James espéra du moins qu'il n'avait pas menti, car il se refuserait partiellement à Corwin tant qu'il ne serait pas sûr et certain de pouvoir lui confier son coeur. Et ce serait long ... Mais pas impossible. Le reflet fixa à nouveau le bassin vers le fond de la salle, dont l'eau cristalline était encore scintillante. Remontant ses mitaines au bout de ses doigts, il contracta ceux-ci et les relâcha, une fois, deux fois, s'assurant de leur totale mobilité. A présent le vrai combat allait débouter mais avant, allaient-ils vraiment partir sans avoir exploré ce tombeau mythique découvert autrefois par aucun autre ? Esquissant un sourire, James se tourna vers la chambre immense qui recelait sûrement des plus grands secrets ...


-Une autre fois ... Corwin ? Tu ne dois pas être "disposé" ... Tu DOIS réussir.

Dit-il en prenant la main du garçon un instant.
La relâchant, il le tira néanmoins avant jusqu'à lui pour lui faire comprendre qu'il fallait avancer. Face aux eaux gelées, il grimaça. James n'aimait pas spécialement cet élément ... Il était, envahissant, oblitérant ... Collant. Caressant la surface plane de l'eau, passant plusieurs fois ses mains au dessus et tendant finalement les deux bras à l'extrême, il fit bouillir l'eau qui se mit à fumer.


-Il doit y avoir un petit candélabre avec de l'huile, par là bas. Amènes le moi.

Puis une fois qu'il eut l'objet entre les mains il vida l'huile qu'il y avait à l'intérieur pour la versée dans l'eau. Le liquide visqueux parti en petite friction mais comme des aimants cherchant à se coller les uns aux autres, les goûtes se constituèrent à nouveau et, se regroupant, elles formèrent à la surface une flaque parfaitement isolée de l'eau. Frappant des mains, James les enflamma et les tendant à nouveau au dessus du bassin, il mit feu à la flaque d'huile. Il serait plus à même de les défendre une fois à la surface s'il pouvait traverser cette eau avec son élément.

-Quand nous serons à la surface, des lions gardiens des temples de Chine vont se jeter sur nous. A ce que je sais ils sont 3 ... Ou 4 ? Et mesurent environs 2 mètres de haut chacun pour une largeur moyenne de 3 mètres. Des belles bêtes en somme. Et inutile d'essayer de les blesser, ils sont en jade.

Esquissant un sourire et sans ajouter un seul mot, James sauta dans l'eau et aussitôt qu'il progressait la flaque d'huile enflammée plongea aussi pour l'accompagner. A présent Corwin était face à choix. Sauter, se battre et aider son unique amour, ou ... Rester là et fuir. La pression était à son comble, de l'autre côté, la mort serait peut être bien au rendez vous, surtout pour deux élèves imprudents. Mais si ici James courrait aussi exceptionnellement un risque, il en allait de leur sécurité à tous les deux de rester soudés. Mais l'aigle le comprendrait-il à temps ? Bien des raisons existaient de les séparer, elles étaient toutes faciles à saisir, faciles à trouver ... Mais combien leur donnaient la force d'être ensemble ? A ce jour une seule : La passion.

-Allez ... Suis moi Corwin ... Je t'en prie.

Pensa James.
A la surface à nouveau mais cette fois de l'autre côté, il enflamma la totalité du bassin et bondit lestement devant les lion affamés. Leur passant par dessus, de dos à eux qui tendaient les pattes pour le saisir en l'air, le jeune homme termina son bond de l'autre côté, roulant en avant sous le coup de l'impulsion. Se tournant, il tira sa baguette et les assomma de bombarda pour tenter de les faire exploser. Mais le sort n'avait pour effet que de les faire reculer. Ce qui était sûr c'est qu'ils ne s'attendraient pas à voir Corwin débouler derrière eux.


-Maintenant !!

Cria-t-il empli d'espoir.
Replaçant sa baguette après l'avoir faire tournée autour de ses doigts, il tendit les deux bras et les orienta vers les bêtes puissantes. Le feu partit alors de ses jambes et sillonnant autour de son corps, il se canalisa autour de ses bras.


-Ignis Muris Pareo !!

Une immense toile de feu se dessina alors, empêchant les bêtes de passer. Elles étaient à présent prises au piège entre James et Corwin. Mais combien de temps le reflet tiendrait-il enflammé face aux assauts de ces monstres de Jade de l'ancien temps ? Sans doute pas longtemps si le soutien qu'il espérait tant n'arrivait pas rapidement.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Sam 26 Mar - 23:20

La vision des bêtes lui glaça le sang : il n’était plus qu’un nain face à ces lions de Jade, des pattes musculeuses, une gueule béante et les yeux emplis de rage. Leurs flancs reflétaient les Bombarda de James, tourbillonnant au-dessus d’eux. Les crocs luisants frappaient dans le vide, les griffes acérées ne trouvaient que le vide sur leur passage. Ils ne l’avaient pas encore remarqué. Un mur de flammes apparu alors devant eux, James bloquant le passage aux créatures, les coinçant entre eux deux. Il était temps pour lui de ranger son faciès de poupin, et de porter les traits de ce qu’il allait devenir.
Sortant sa baguette, il s’avança de quelques pas, la peur grondant en lui, mais James l’attendait, et il devait agir vite. Il ne savait pas combien de temps le mur les retiendrait.


Sa main s’agitait de plus en plus, la vue de ces lions semblait l’attirer et l’aspirer dans leur direction. Son corps s’arqua sous la montée d’adrénaline qui venait de fuser dans ses veines. Ses doigts fouillèrent alors les poches de la ceinture, et en sortit deux petites fioles. Son instinct lui soufflait qu’il pourrait s’en servir contre les fauves de jade.

Il se mit en branle. Poussé par le besoin de venir en aide à James, il se mit à tourner autour des bêtes colossales et, saisissant l’une des fioles, la lança au milieu de leurs pattes démesurées. Une explosion tonitruante retentit, faisant hurler ses ennemis, et laissant apparaître un brouillard épais, les embaumant d’un voile lourd, les aveuglant en partie. Corwin courut alors vers l’un d’entre eux, s’étant à moitié accroupi sous la détonation. Il arriva en trombe et sauta sur le dos de l’animal, qui se mit à bondir et rugir de plus belle. L’oisillon réussit à se cramponner à une épaisse mèche de jade, se hissant tant bien que mal vers la gueule du lion. Un coup de patte manqua de lui arracher la tête, et vint déchirer le coté de son pantalon sans le blesser. Un coup de chance. Serrant les dents, gémissant de rage, il se sentit d’un seul coup s’élever dans les airs, un coup d’épaule de la bête le projetant hors de sa crinière argentée. Corwin eut juste le temps d’apercevoir la gueule béante, nimbée du brouillard toujours présent, et y jeta la deuxième fiole.

Atterrissant lourdement sur le flanc, il eut la respiration coupée sous l’impact. Entouré de fumée, distinguant le rideau de flammes toujours debout, il leva la tête. Il se jeta sur le coté, évitant de justesse les griffes épaisses, qui allèrent se planter dans le sol abrupt. Il roula sous la secousse.
Une déflagration retentit, et il aperçut le fauve sur lequel il se trouvait, se secouer dans tous les sens, bousculant ses congénères sous ses ruades miroitantes. Sa bouche se remplit du même nuage dense, s’échappant autour des félins, désormais ivres de colère. Corwin se recula, se retrouvant à patauger dans l’eau. Il n’arrivait plus à remettre ses idées en ordre, et ne savait si son intervention avait apporté une quelconque aide à James, mais il l’espérait.
L’une des bêtes tourna alors ses yeux dans sa direction. Deux billes chatoyantes, brillant d’une magie inconnue, le fixèrent. Les pattes sortirent de la brume, et l’animal s’approcha lentement, très lentement de l’oisillon maintenant pris au piège.


- James…

Il avançait, irrémédiablement. Il l’entendait gronder, se voyait déjà happé par les crocs et déchiqueté.

- James !

Sa voix était couverte par les cris enragés des deux autres bêtes, toujours aveuglées.
Le lion se cambra, prenait son temps, un matou jouant avec la petite souris prématurément condamnée. Sa queue s’agitait, et il progressait, d’une manière chaloupée, ondulant de ses épaules musculeuses. Il n’était plus qu’à quelques mètres. Corwin commençait à s’agiter, reculant encore, l’eau lui couvrant déjà les chevilles. Il fouilla avidement dans sa ceinture, mais n’y trouva plus aucune fiole susceptible de lui venir en aide. Et il était seul alors. Le lion stoppa son avancée, tout proche de lui. Corwin sentait son souffle froid, ancien, lui soulever ses mèches détrempées. Il allait finir comme ça.
Le chat avait coincé l'oiseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Dim 27 Mar - 17:45

- Comme d'hab on clic ici -

James était resté concentré sur le mur, face à la lutte acharnée de Corwin.
Alors que l'oisillon se battait pour sa survie, un maigre rictus éclaira le visage de James qui n'hésita pas à le tenir bloqué derrière. Le sorcier savait que s'il lâchait tout de façon immédiate, ils mourraient tous les deux. Puisant alors dans des forces supplémentaires, le serpentard donna plus de puissance à ses flammes, les rapprochant dangereusement de ses anciens assaillants, désormais portés sur une proie beaucoup plus facile. Il se sentit alors vaciller, se perdre dans les effluves de sa propre magie. Son propre corps, tout entier, semblait être flammes peu à peu. Mais il ne devait pas céder à son plan, il ne devait pas lui vendre sa consistance si vite. Se reprenant, il redevint peu à peu matériel, jusqu'au bout de ses doigts. Cessant là le feu, il avança tout à fait sereinement vers le point où Corwin l'appelait à l'aide.


-Faut-il toujours que je fasse les choses moi même ?

Plongeant deux de ses doigts dans sa bouche, il siffla un bon coup.
A ce moment les bêtes se retournèrent vers lui, furieuses. Perdue entre deux cibles, elles semblèrent se demander lequel elles voudraient faucher en premier. James s'étonna d'être intervenu, mais il vit l'anneau de Corwin scintiller à son doigt, il compris que sans bouger, l'oisillon s'en serait tiré par ses propres moyens. Fronçant les sourcils, il vit alors les créatures se séparer pour les dévorer tous les deux. Faisant demi tour pour sa vie, James n'alla pas aidé Corwin, alors trop occupé à fuir pour se sauver lui même. Faisant le chemin inverse de lors de son arrivée, James retraversa les couloirs un à un, passant des portes. Derrière lui, les grondements sourds ne tardèrent pas à lui signifier qu'il était rattrapé. Jusqu'à ce qu'il revienne enfin au point A. Se tournant vers l'arrière, il se mit à hurler.


-LA BAGUE !! TU DOIS POUVOIR LES CONTRÔLER !

Mais Corwin allait-il l'entendre déjà si loin ?
Alors que les minutes semblèrent ralentir, que les secondes devinrent des heures, il sembla à James entendre les battements de son coeur raisonner dans sa tête. Alternativement, il voyait ses mains dans le rythme de son corps remonter devant son visage et par impulsion, il tremblait de la tête au pied sous la lourdeur de ses pas. Il sentit ses muscles gonfler, son corps tout entier le piquer. Et il serait rattrapé ... Au bout du tunnel, une lumière se mit à briller, il sentit que la fin était proche. Dans un dernier effort, il reprit une nouvelle impulsion et se poussant à aller plus vite une ultime fois, il accéléra. Alors tout redevint normal, le temps si éphémère alla tout aussi vite que lui et avant même qu'il n'ait pu dire ouf, l'un des lions aux crocs acérés lui saisit le bras. Couinant, poussant un cri aigu il se mit ensuite à hurler sous l'effet de la douleur. Le secourant comme un vulgaire torchon, l'animal le frappa par deux fois sur les murs opposés, avant de le jeter à bas. James s'écrasa lourdement, laissant le bras qui tenait la baguette s'étaler, l'arme rouler sur sa gauche. Les regardant fuir, il sentit que son heure était peut être là.

-Après tout ...

Pensa-t-il simplement.
Un maigre sourire éclaira alors son visage, son regard noirci et la profondeur du bleu de ses pupilles se teintèrent de fascination, de paix. Encore une expérience de plus ... En avait-il peur ? Assurément non, car il savait que ce n'était en fait que le commencement. Ainsi il ne bougea pas. Sentant la pression lui bloquer le torse, il toussa, libérant un léger filet rubis qui lui pendit au visage. Il avait toujours ignoré pouvoir vraiment saigner. Et la douleur ... Dans tout son corps. Ses os étaient pour certains brisés. Face à des bêtes normales, il ne lui serait rien arrivé mais celles-ci n'avaient rien de commun. Les lions gardiens du sanctuaire étaient entachés d'une aura nécromante des plus dangereuses et face à la magie de la mort elle même, celle là qui l'avait sûrement créé, que pouvait-il bien faire ? Pauvre reflet qu'il était ?

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Lun 28 Mar - 17:54

(Musique)

Le lion se plia sur ses appuis, se préparant à sauter sur l'oiseau, à l'avaler tout cru. Les deux bêtes se tournèrent alors vers James les sifflant, et se mirent à le poursuivre. Sentant le désespoir le gagner, Corwin entendit alors sa voix, tressautante par la course pour sa vie, lui dire d'utiliser son anneau.
Il baissa les yeux: la bague éclatait de brillance dans l'obscurité, elle iradiait.


La bague? Pouvoir les contrôler avec?

Corwin regarda le lion, prêt à bondir d'une seconde à l'autre, et leva une paume doigts écartés, mettant en évidence le bijou flamboyant. La bête de jade se tut et ne bougea plus. L'oiseau, complétement ahuri, n'y croyait pas et s'attendait à ce que son agresseur lui saute tout de même dessus. Mais ce ne fut pas le cas. Il sortit un pied hésitant de l'eau, puis commença à avancer, la main toujours levée. Il s'approcha, encore, encore, jusqu'à réduire la distance au plus possible. Il baissa sa main lentement, et finit par la poser doucement sur la tête de pierre. Un bruit émana du lion. Il ronronnait. Corwin, les yeux écarquillés, sentit le soulagement le gagner, et il pouffa. Il caressait un animal colossal, invincible.

Cette bague...comment se fait-il qu'il ne m'ait pas dévoré?

Il regarda le lion, continuant de passer sa main doucement.

Mais peuvent-il m'obéir?

Corwin se racla la gorge et se lanca. Il se baissa de façon à regarder l'animal dans les yeux.

- Ecoute. Emmène-moi jusqu'à tes frères, je dois...eehhh!!!

Il se retrouva sur le postérieur. Le lion s'était subitement retourné, l'heurtant au passage, et se trouvait maintenant allongé, invitant l'oiseau à monter sur son dos. Il se leva en souriant et grimpa, s’accrochant au mieux dans la crinière argentée.
Il faillit se retrouve de nouveau à terre : sentant son cavalier mis en place, il s’était lancé automatiquement dans la course, et bondissait alors, Corwin balloté de tous les cotés, s’agrippant à lui, les jambes glissant sur le dos poli.
Ils allaient vite, très vite, et débouchèrent dans un large couloir, et il aperçut alors les deux congénères de son destrier tourner autour d’un corps inerte, collé au sol.

- Accélère !

Le lion redoubla d’effort, ses pattes musculeuses martelant le sol. Ils n’étaient plus qu’à quelques mètres. L’un des deux assaillants leva alors sa patte, décidé à donner le coup fatal, à lacéré et retirer la vie de sa proie.

- STOOOP !!

Corwin avait hurlé à s’en déchirer la gorge. L’animal stoppa net son élan, posant ses griffes à terre, lui et son frère de jade se tournant vers les nouveaux arrivants.

- Arrête-toi maintenant.

Le lion obéit, et s’accroupit, laissant l’oiseau glisser le long de son flanc. Il observa les deux bourreaux de James et leva sa main.

- Ne le touchez plus !

Ils s’abaissèrent sur l’instant soumis à la puissance de l’anneau. Corwin rejoint au pas de course son compagnon, s’accroupissant et vérifiant instantanément les battements de son cœur. Il était bien vivant. Rassuré sur l’instant, il lui prit la tête, la plaçant sur son bras. Un filet rouge traversait sa joue, et il gémissait sous la une douleur apparemment intense. Baissant les yeux, il vit que le bras dénudé était marqué de blessures ruisselantes de sang. Apeuré de le voir dans un tel état il déchira un pan de sa chemise, entreprenant de l’enrouler du mieux qu’il put pour stopper l’épanchement de sang. Il inspecta rapidement son sombre phénix, vérifiant qu’une autre attaque n’avait été portée à sa personne.

Il rabattit une mèche noire et caressa le visage de James. Si beau. Il murmura.

- Tu m’as fait peur andouille…

Il regarda les trois lions, allongés, statiques. L’anneau exerçait sur eux une emprise qui lui était inconnue. Portant son regard alors sur celui-ci, il vit que l’éclat était toujours présent.

Sans lui, James aurait sans doute péri, et moi avec…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mar 29 Mar - 15:29

James le fixa, souriant.
Il aimait jouer ainsi, il aimait à chaque fois sentir Corwin qui se faisait passer pour si faible le relever. Il y avait une force en cet oiseau que personne ne soupçonnait et le Serpentard n'aurait de cesse de le mettre à l'épreuve pour s'en délecter. Mais il y avait en cet instant une noblesse supplémentaire, un signe du destin. Car dans le noir qui envahit alors James, il entendit le son du glas, celui de la mort lointaine. Posant une main sur la joue de Corwin, le reflet lui adressa un grand sourire puis dans une ultime convulsion, le souffle de la vie lui échappa. Fermant les yeux, il tomba inerte.


-( Flash )-

-Tu sais ce qui attend l'imprudent au bout du chemin Jimy ?

Alan Raven, le père de l'enfant interrogé, s'était assis aux côtés de sa progéniture, une main bienveillante dans le dos. Admirant la surface du lagon qui s'étendait devant eux, agité par les remous d'une cascade bruyante, le petit garçon avait à peine était tiré de sa rêverie. Souriant, il resta fixé sur son reflet, ce deuxième lui qui pourtant ne se dégageait jamais de sa voie.


-L'aventure, papa ?

Dit alors le petit garçon âgé de seulement quelques années.
Rigolant, le père le pris dans ses bras, allant le déposer sur ses genoux pour le serrer fort. L'adossant à son torse, les deux hommes fixèrent alors ensemble leurs doubles, agités par les ondes de l'eau trouble.

-En effet, mon garçon. Mais il ne faut jamais oublier l'autre côté du miroir. Chacun de nos actes a des conséquences et il nous faut tous un jour les assumer. Ce reflet n'est autre que le tien, en apparence il est normal, mais si tu trouble la surface de l'eau, l'onde se propage, le déforme ... Il suffit d'un rien pour causer tant de mal, Jimy.

Puis embrassant la joue de son enfant, Alan ne put réprimer cet air inquiet qui était sans cesse le sien depuis peu. Levant les yeux de son reflet, le petit garçon regardait à présent son père. Mais Alan eut un sursaut soudain et tirant Jimy, il le posa derrière lui. Pendant l'espace d'un instant, il sembla à l'homme que le reflet de l'enfant n'avait pas suivi son geste, infidèle de son image.

-C'est étonnant. J'aurais juré que ...

Mais déjà cette vision surnaturelle s'était évanouie dans le néant du doute et du lointain souvenir. Prenant Jimy par la main, Alan jugea qu'il valait mieux l'éloigner de l'eau. Dieu seul savait ce dont les mangemorts étaient capables, même dans une dimension étrangère. Et puis les Gobelins avaient souvent sonné l'alarme ces jours-ci.

-Allons retrouver maman et Nathan ... Ce soir le couvre feu est fixé à 20 heures, ensuite moi et l'oncle Elmound irons patrouiller. Tu demanderas à Mathilda de te lire ton histoire.

Et sur la route, ils s'éloignèrent. Toutefois, avant de quitter le lagon, Alan lança un dernier regard derrière lui, un étrange pressentiment lui alourdissant le coeur.


-( Flash )-

James semblait toujours inerte.
Pour Corwin, il était mort. Mais au fond de lui, le reflet continuait de vivre, retrouvant lentement ses forces vitales. L'original était sain et sauf, quelle raison avait-il de mourir ? Les chiens n'ayant pas dévoré son âme, il était toujours fort et invincible. Bientôt, peut être reviendrait-il, mais en attendant, Corwin devrait trouver sa route ... Presque seul.

-Rrraarrrr ...

Avait grogné l'un des lions.
Désormais à l'entrée du temple, face à l'immensité d'une forêt dressée sur des hauteurs rocheuses, Corwin put en bas des marches apercevoir une silhouette le rejoindre. Avant de pénétrer en ces lieux, James avait emmené quelqu'un avec lui, un garçon qui avait besoin d'un anneau, deuxième raisons de leur présence en ces lieux. Bientôt la Chambre des secrets seraient ouverte, mais pour se faire, il leur fallait à chacun gagner la force et le courage. Mais aussi la confiance des uns et des autres. Au fond de ses pensées, un nom raisonna dans le tumulte des pensées de James.

-Caleb.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mar 29 Mar - 18:42

La chine, magnifique pays abritant l'une des plus grandes merveilles du monde ainsi appelé : La grande muraille de Chine. Mais ce n'était pas pour observé une prouesse de l'homme de jadis, mais pour accompagné James dans un tombeau. Celui des Slents précisément. D'après lui, il était très difficile d'accès, presque impossible d'ailleurs, mais en unissant leurs efforts et leurs connaissance, les deux Serpentards y étaient parvenus.

La hâte de James avait pris le dessus, et était partis si rapidemment dans le tombeau, il l'avait perdu de vue. Caleb, allant à son rythme, sans aucune envie de se fatiguer, il marchait les mains dans les poches se déléctant à l'idée de trouver ce à quoi il aspirait.
Il avait emporté un livre sur la maîtrise d'enchantements à la reserve, certes ce n'était pas vraiment de son âge, mais il en avait besoin.


Bientôt .. hé hé hé.

Il jubilait à ses sombres projets. Il entrait dans le tombeau déjà ouvert par l'enthousiasme de James, mais il ne s'y trouvait pas.

Ah ! Où est-il encore parti celui là ? Enfin peu importe pour le moment, au travail.

Et sa fouille commença. Il cherchait un anneau unique, rare, certes il y en avait de plus puissant, mais les facultés de cet anneau aiderait énormément Caleb.
Un cercueil scellé. Scellé ! Pourquoi tout ne devait-il pas être simple ? Surtout en pensant que la famille Slent était tous de puissant sorcier. Il prit dans sa main droite sa baguette de l'Ombre, la dirigea sur le cercueil, bon, son intention était plus que futile, presque inutile, mais pas inefficace pour autant. Alors d'une voix ferme :
Alohomora.

Juste un bruit, et .. rien. Mais sachant qu'il n'était pas assez puissant même avec sa baguette plus que .. spéciale, un léger sourire se fit sur son visage, son sort avait eu l'effet escompté. Il s'approcha et prit son courage à deux main, et souleva de toutes ses forces le couvercles du cercueil de pierre. Un effort surhumain pour son âge, il était si rouge qu'il en allait presque explosé ! Mais il y parvint.
Tout heureux comme un enfant de son âge, il fouilla le cadavre d'un des ancêtres Slent dont l'identité lui insignifiant absolument rien. Il n'y avait rien, juste un cadavre et .. Quelque chose qui brille ? Il s'approcha vers la main gauche du cadavre.


ENFIN !!!! Dit-il tout heureux.

Enfin son objectif avait été accompli, enfin il pourrait passé à la suite de ses projets. Il ouvrit automatiquement son grimoire d'enchantements, et révisa d'une voix que presque personne ne comprenait :

Alors .. Les enchantements d'objets, rituel de magie noire ..
Sa y'est, j'y suis enfin !


Plongeant ses yeux dans les mystères de son grimoire, il n'en savoura rien. Il fut interrompu dans son élan et quête du savoir par une voix, une voix dans le vent, une voix dans sa tête, elle lui murmurait, elle l'appelait : Caleb ..

James !

En deux simples mouvements, il rangea son grimoire dans sa sacoche en bandelière, et son nouvel anneau dans sa poche, et courut dehors, à toute vitesse rejoindre celui qu'il avait choisi pour maître.
Il sortit du tombeau, à toute hâte, au loin, trois énormes bêtes et deux plus infimes êtres à leurs côtés, plus il se rapprochait, et plus il discernait les sujets de ses yeux. Trois immenses lions d'environs deux à trois mètres de hauts. Impossible. James était allongé sur les genoux de ..


CORWIN ? Mais quest-ce que tu fiches ici ?

Il posa ses yeux plus bas.

Et merde ! James ! Qu'est-ce qui s'est passé ?

Il s'approcha, inquiet. Enfin il essaya. L'anneau de Corwin brillait de tout son éclat, comme transcendé par une magie qu'il lui était inconnu, il tenta de s'approché pour voir James de plus prêt, mais une aura se dégagé de Corwin et de son anneau .. Entrant dans cette bulle invisible à l'oeil, Caleb grinça d'abord des dents puis se jeta en arrière.

AAARRGG !

Alors voilà la scène à présent, trois lions terrifiants se montrant bien docile sous le regard de Corwin, James agonisant sur les genoux de celui-ci, et Caleb comme repoussé par l'anneau de ce même bougre. Qu'allait-il se passé ?


Dernière édition par Caleb Roarch le Ven 6 Mai - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mar 29 Mar - 20:42

La tête penchée sur le côté, James semblait gire sans vie. Une bouffée de panique gagna l’oiseau. Corwin vérifia à nouveau le pouls au poignet froid. Rien.

- Non...James ! Réveilles-toi ! Allez !

Il ne reçut aucune réponse. Il faillait le ramener au plus vite à l’école où il pourrait peut-être recevoir les soins nécessaires. S’il n’était pas trop tard. Cependant, il n’avait aucune idée de l’endroit où ce tombeau se trouvait, ni par quel moyen regagner Poudlard. Il devait réfléchir, et vite.
L’un des lions gronda alors. Corwin se retourna et vit apparaître une petite silhouette au loin. Au fur et à mesure que celle-ci approchait, il put distinguer le visage poupin de Caleb. Les gardiens de jade se tendirent, prêt à bondir sur le nouvel arrivant.


- Ne bougez pas.

Ils se calmèrent, mais demeurèrent sur le qui-vive, observant le moindre geste du petit serpent.

Mais qu’est-ce qu’il fait ici ?!

Il ne comprenait déjà pas la présence de James, mais celle de Caleb encore moins. Depuis leur échange à la tour d’astronomie, il avait bien compris qu’il était aux bottes de l’inconscient, cependant, il n’aurait pas imaginé qu’il se trouverait en sa compagnie aujourd’hui. Et où était-il passé pendant l’attaque ?
Lorsque Caleb s’approcha, il fut comme repoussé par un champ invisible. Ne pouvant s’approcher plus, il demeura à distance, cerné par les gardiens qu’ils avaient réveillés.


Pourquoi ne peut-il pas s’approcher ?

Mais il laissa ses questions en suspens. Il devait agir rapidement s’il ne voulait pas voir son sombre phénix dépérir et le perdre à jamais. Il posa doucement la tête qu’il tenait contre le sol, le bougeant le moins possible. Il se leva, ses articulations craquant d’être resté mal assis, et se tourna vers le serpent.

- Caleb. Je ne sais pas ce que tu fais ici et pour l’instant je m’en fous complètement. Mais il faut que nous rentrions le plus vite possible à l’école, sans quoi James y restera sûrement.

Pas de réponse. Le garçon était apparemment stupéfait du pouvoir qu’exerçait Corwin sur les animaux, et ne cessait de regarder la bague scintillante à sa main. Mais l’aigle commençait à perdre patience ; l’angoisse de voir James disparaître se muait en colère. Il marcha vers le serpent. Sa voix se fit grave et rugissante.

- CALEB ! Maintenant tu vas me répondre ou je te jure que je te laisserai te faire bouffer !

Le grondement des lions se joignit à lui, soutenant l’effet terrifiant qu’il donnait à l’instant. Caleb fut tiré de sa torpeur, apeuré par les trois gardiens s’étant levés et postés derrière l’aigle, prêts à bondir s’il leur en donnait l’ordre. Corwin l’attrapa par le col, et murmura d’une voix glaciale à la face du garçon.

- Parle ou tu finiras dans leur gueule je peux te l’assurer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mar 29 Mar - 22:01

Corwin s'approchait, Caleb lui, gisant à terre tout comme James, était éveillé contrairement à ce dernier. Mais l'anneau de Corwin, brillait toujours, exerçant son pouvoir si mystérieux, faisant un effet encore plus horrible que le sortilège impardonnables d'Endoloris. A celui-ci, il était habitué avec son père, il lui infligeait souvent, mais ce pouvoir était d'une souffrance bien plus supérieure ...
Et Caleb du pour la première fois de sa vie faire quelque chose qui le répugnait jusqu'au plus profond de son être, il supplia :


NONNN ! Arrête, ne t'approche pas !! Hurla-t-il de ses pleins poumons, tout en se débattant, reculant avec ses jambes au sol pour reculer devant Corwin.

La douleur s'atténuait, les lions grognaient, Corwin parlait d'une voix dure, James gisait inconscient sur le chemin de l'immortalité de l'âme. Mais qu'était-il arrivé à James pour qu'il devienne mourant ? Lui qui était si beau, si puissant, avait eu le coup de grâce ? Mais comment ?
Mais la requête de Corwin était si amusante, il ne savait pas comment il était venu, mais il ne savait pas comment James et lui étaient venu. Il se fit un plaisir sournois de lui apprendre l'ironie de la situation.


Rentrer à Poudlard ? Pour l'enmener à l'infirmerie je suppose ? Est-ce que tu réfléchis ? On nous poseras un tas de questions sur le comment c'est arrivé ! De plus, James et moi avons transplanés, et mis à part que tu aurais suivis des cours plus avancés que toi, ni moi, ni toi ne savons transplanés.

Il se releva doucement.

Ah moins que ..

Une intuition venait de lui traversé l'esprit, il n'en dit rien à Corwin, qui sait comment il réagirais à sa ? Il s'avança juste à lui expliqué sa démarche et à la mettre en pratique.

On ne peut pas rentrer à l'école sans James. Il tourna la tête vers le tombeau. Pour venir vous retrouvez, je suis passé par une antichambre où se pratiqué des sacrifices autrefois, je vais l'allongé sur une de ces tables, et Non ne m'aide pas, ou alors range cet anneau là ou son pouvoir n'aura pas d'effet sur moi !

Corwin ne broncha pas, surement affolé à l'idée de perdre James, il rangea son anneau dans sa poche. A présent qu'il ne le porter plus, tout effet néfastes sur Caleb disparut. Et l'oisillon aida un serpent à en allonger un autre sur une table de sacrifices.

Cesse de geindre, je ne SAIS pas ce qui lui est arrivé, je ne SAIS pas ce qu'il faut faire, mais par pitié ARRÊTE DE CRIER !!

Puis, une idée, un instinct poussé par une force inconnue dans l'inconscient de du plus jeune présent. Un couteau du temps jadis utilisé pour les sacrifices était sur la table, à côté du corps inertes de James, ah James .. Même dans la mort il demeure si beau, si puissant.
Puis la main de Caleb partit toute seule, elle saisit le couteau, se leva très haut, et dans les hurlements de Corwin qui lui demandait ce qu'il comptait faire ou d'arrêtait, sa main s'abaissa.


Mais qu'est-ce que .. NONN !

Pendant que son bras s'abbatait en direction du coeur de James, il adressa un murmure perdu dans les ténèbres à l'égard de Corwin mais surtout de son aîné.

Pardonne moi ..

Et la lame percuta la poitrine du Serpentard étendue. Passant d'abord par son épiderme, l'ouvrant sauvagement, elle déchira ensuite sa cage thoracique qui retenait le coeur de James à l'intérieure. Par quelque entrain de force, et sous les regard haineux et apeurés de Corwin, il remua sa lame pour découpé tout ce qui faisait obstacles jusqu'à son coeur.
Et là, faisant gicler le sang partout de James, il transperça son coeur qui ne battait plus. Il sentait afflué le pouvoir magique brut de la flamme émeraude qui le définissait tant à l'intérieure de son coeur.
Son sang répendut partout, son coeur transpercait par un couteau, Corwin hurlant à la mort et maudissant Caleb, James était toujours inertes, sans vie.
Caleb était bouche bée, il murmura quelque nouveau mot avec de grand yeux stupéfaient :


Mon dieu, qu'ai-je fait ?

Il ne comprenait pas pourquoi, sa main avait agis d'elle même, pourquoi elle dut transpercé son coeur si brutalement alors qu'il était déjà .. sans vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mar 29 Mar - 22:29

Le sang giclait pendant que Caleb triturait le corps de James. Une mare sombre s'étalait maintenant sous le corps inerte. Le garçon retira la lame, apparemment perdu. Ivre de rage et de tristesse, Corwin hurlait à la mort.

- JE VAIS TE TUER CALEB!!

Il se jeta sur le serpent, lui assénant un coup de poing dans le ventre, l'envoyant rouler à terre. Il se rua à sa rencontre, attrapant la baguette noire dépassant de sa veste et la balança, allant valser au loin. Les lions avaient suivi le mouvement de leur nouveau maître et étaient à présent tapis autour d'eux, crocs retroussés, prêts à lacérer le petit serpent.
Ce dernier sur le dos, Corwin lui était grimpé dessus, bloquant les petits bras sans problème. Son rire résonna, malsain et plein de rancoeur, envoyant des jets de salive couvrir le visage blême de panique. Il lui parla lentement, le rire toujours présent.


- Tu viens de me causer beaucoup de peine gamin! Et maintenant je vais m'occuper de toi...

Il fouilla sa poche, enfilant de nouveau la bague, plus étincelante que jamais. Le feu qui l'habitait semblait nourri par la colère de l'aigle. En voyant l'anneau, le visage de Caleb se décomposa, son regard noyé par les larmes naissantes. Face à lui les traits de l'oiseau meurtri s'emplirent de folie dévastatrice, les yeux rougeoyant.

- Tu l'aimes cette bague pas vrai? Vois-tu, je compte te montrer à quel point...elle n'apprécie pas les résidus dans ton genre petit serpent!

Il rapprocha alors sa main de Caleb, déchiré par la douleur qu'elle lui provoquait. Les lions feulaient à la tête du gamin, semblant habités par la même douleur qui tenaillait le coeur de Corwin.

- Tu me l'as fait perdre à jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mar 29 Mar - 23:00

Un rire raisonnant survint.
Sur la table, James respirait à nouveau, péniblement. Crachant du sang à foison, le jeune sorcier se redressa tant bien que mal et toujours en riant, il retira la lame de son torse non sans peine. Le laissant simplement tomber sur le côté, il tendit la main à Caleb pour qu'il l'aide à se relever. Deux hommes, rien que pour lui. Passant sa langue sur ses lèvres, léchant allégrement ses babines, le serpentard continua à pouffer de rire un bref instant. Bien que touché par la réaction de l'un et de l'autre, il trouva trop hilarant de les laisser croire pendant tout ce temps. En cas de mal, il faut du temps au reflet pour revenir d'entre les morts, mais c'est toujours dans la plus grande surprise qu'il émerge et ... Jamais il ne prévient.


-Il fallait voir vos tête, non c'était ... Grandiose.

Puis il se releva, douloureusement.
Se faisant craquer les vertèbres une par une, le sorcier resta cependant un moment immobile, fixant Caleb. Dans un élan il lui décocha une grande gifle, si fort que l'écho enivra alors la salle à la place de son rire. Même si il s'était bien amusé, comment pouvait-il laisser ce me*deux le planter aussi facilement sans réagir ? Il fallait que Caleb comprenne que même entre ami ça ne se faisait pas. Avançant alors vers Corwin, James lui fit un immense sourire, le sourire de la personne qui a vaincu. Attrapant le Serdaigle par le cou il le plaqua contre le mur de derrière et déposa un tendre baiser sur ses lèvres tremblantes sous le coup de la colère. Admirant le regard, sûrement méprisant, en cet instant de Corwin, il y admira la lueur nouvelle qu'il y avait fait naître.


-Attrape.

Dit-il alors à Caleb.
Dans un vrombissement métallique, le bruit se répandit comme une onde et un objet brillant sauta de la main de James pour rejoindre celles du gamin. Même si le but de sa visite était quelque peu médiocre après coup, il aurait au moins trouvé quelque chose d'utile dans ce tombeau.


-Tu as ton anneau à présent. Mais méfies toi avant de le mettre, ce pourrait être un piège. Dieu sait ce que les Slent avaient à l'esprit à l'époque.

Puis il replongea son regard dans les yeux de son ange.
Lui posant une main sur la joue, il relâcha finalement son étreinte et se mit à susurrer lentement, affectueusement à l'oreille de son aimé, le seul, l'unique.


-Je n'aurais su te quitter Corwin. Nous sommes liés, à jamais.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mer 30 Mar - 6:43

Le corps avait été poignardé alors qu'il était déjà mort.. Pourquoi ? Un mystère que Caleb ne comprendrait surement pas, peut-être un appel inconscient de James qui sait. Debout face au corps et face à Corwin, ce dernier ce rua sur le jeune Serpentard, le projettant à terre d'un coup de poing dans le ventre. Réaction normal vu qu'apparemment il tenait à James, ce qu'il lui confirma.
Son nouvel anneau fraîchement trouvé dans la tombe avait glissé de sa poche et roulait sur le sol. Corwin l'avait immobilisé, du moins c'est ce qu'il pensait, mais Caleb ne put lui faire le plaisir de lui montrer la facilité de se dégageait quand l'aigle d'un Karma si bon, prenait une autre voie, contraire .. D'une voix malsaine, il remit son anneau à son doigts, une aura invisible prenant alors son territoire respectif autour de Corwin, englobant le petit homme.
Caleb était trop près, il se prit les effets néfastes de l'anneau de Corwin.


. . .

Il n'arrivait plus à parler tellement cette souffrance était grande, ni même le reste de son corps, il était trop exposé.

Je .. N'arrive pas à bouger ..

Puis une phrase l'interpella derrière.

JAMES ??? Cria-t-il si fort dans sa tête vu son incapacité à parler pour le moment.

La pression de l'anneau était si forte, il avait l'impression d'être broyé. Mais ce fut de courte durée, forte heureusement pour lui. James le releva d'un simple mouvement, le remit sur pied, et lui colla une gifle. Il reprit sa route en direction de Corwin le plaqua contre un mur et l'embrassa.

Qu'est-ce que .. ?

Ils sont amants ? Intéressant.

-Attrape. Sa main et celle de James se tendirent, alors un échange brillant ce fit. Il lui rendit alors l'anneau des Slents. Joyeux comme un gamin de son âge, il en oublia la folie meurtrière de Corwin à son égard, et la gifle de James. Enfin il pourrait passer à la suite de son plan, enfin.

Dis moi James, la gifle, c'était pour te venger de t'avoir poignardé ? Ou pour me remercier de l'avoir fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Mer 30 Mar - 21:43

Ses lèvres tremblaient sous la pression de James. Il n'aurait jamais cru sentir à nouveau cette chaleur que seul lui avait pu lui donner. Et contre toute attente leurs bouches étaient de nouveau liées. Lorsque son rescapé se détacha, Corwin le regarda un long moment, ne trouvant les mots pour exprimer ce qu'il ressentait. Il était tiraillé de toute part. Rage, ressentiment, joie.

- C’est impossible…

Il avait murmuré à la tête de son phénix, pourtant bel et bien vivant. Prit d’une pulsion, sa main alla alors percuter la joue du revenant. Il ne voulait pas lui faire mal, mais montrer tout le mal que lui, lui avait fait. Il crocheta alors ses joues de sa main baguée et déposa à son tour un baiser sur sa bouche, amer. Puis descendit ses doigts à son col, le repoussant tout en le tenant.

- Espèce de crétin. Je devrais vraiment te tuer pour ce que tu viens de me faire subir. J’étais même prêt à en faire souffrir ton petit débile de copain…

Il jeta un coup d’œil à ce dernier, ravi de détenir un vieil anneau entre ses mains. Il reporta son attention sur James. Un pâle sourire s’esquissa sur ses traits. Il avait finalement retrouvé l’objet de ses pensées, et ne permettrait plus à quiconque de les séparer à nouveau.
Il ne savait plus où donner de la tête. Les lions eux restaient calmes, toujours sous la coupe de l’aigle, attendant ses ordres.
Corwin les regarda puis fit un sourire taquin à son comparse.


- Tu te rends compte que tu aurais pu vraiment y rester si je ne les avais retenus ?

Il rigola, sentant sa colère refluer, et prit James dans ses bras, le serrant du plus fort qu’il put, lui soufflant à l’oreille.

- Ne me refais plus jamais ça…ou cette fois, c’est moi qui t’enverrai dans les limbes…abruti des mes rêves…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Jeu 31 Mar - 19:28

Il frissonna.
James sentit le contact du corps chaud de Corwin contre le sien et dans un frémissement de velours, il apposa ses main sur les côtes du garçon, lui adressant une longue caresse jusque dans son dos. Puis tenté de reprendre ses lèvres, il laissa son visage collé au sien quand il réalisa que Caleb les regardait. En temps normal il aurait caché son affection pour Corwin, de peur que quelqu'un l'utilise pour lui porter atteinte mais face au jeunot de seulement 11 années, il savait ne rien avoir à perdre. Si Caleb s'avisait de lui faire un tel coup bas, il ne lui faudrait pas bien longtemps pour le retrouver ... Et le tuer. Sans qu'ils ne le voient, derrière eux, le sang de James avait ruisselé sur la table et avait rejoint un sillage en cercle sur le sol dallé. Se répandant lentement, en suivant une courbe géométrique bien précise, le sang forma un parfait pentagramme au cœur des lieux.


-Corwin ... Je sais que tu es très ... Doué mais ... Tu as ressenti ce froid toi aussi ?

Et James se mit à grelotter.
Les lèvres du reflet étaient devenue violette. A l'intérieur de la salle, les murs commençaient à geler. Regardant autour d'eux, le sorcier se demanda ce qui pouvait bien entraîner ce malaise et regardant autour de lui il ne vit rien. Mais soudain quelque chose sembla le frôler. Se mettant de dos à Corwin, il le décala bien derrière lui, faisant signe à Caleb de se rapprocher, baguette en main. Des mauvais souvenirs commencèrent alors à les frapper par vague, des flahs odieux bourrés de cris et leur cerveaux s'emplirent de sombres pensées et leur coeur de désespoir. Si James n'avait pas si bien connu ces effets, il aurait mis plus de temps à comprendre.


-Détraqueurs.

Mais quelque chose n'était pas normal.
Les détraqueurs bien que puissants n'avaient pas la force de se rendre invisible. Les Slent étaient de puissants nécromants, Dieu seul savait ce qu'ils avaient pu enfermer dans ce sanctuaire qui était parmi l'un de leur plus grands mais aussi le mieux protéger. Inclinant la tête, James s'approcha à nouveau de la table où il avait été poignardé, tendant la main vers l'avant. Au dessus de la rocaille planait une ondulation étrange, comme une vague de chaleur. Lorsqu'il fut sur le point de la toucher, la chose se déplaça brutalement et fit tomber le reflet sur les fesses. Regardant devant lui, James se recula rapidement, le coeur palpitant, pris par la peur.


-Allez, je sais que vous êtes là ... pourquoi rester cachés ?

Mais toujours rien.
Selon leur nombre, ses deux compagnons risquaient de mourir cette fois là et James analysa un moment le visage angélique de Corwin. Se sentant empli d'une soudaine paix, il lui adressa le regard de celui qui savait et qui le suppliait de vivre. Il savait qu'il n'aurait pas du, mais, dans un tel moment et face à la possible dernière occasion de le lui dire ... Les chevilles de James se firent alors plus lourdes, comme si des mains gigantesques s'en étaient saisies. C'est alors que, comprenant son sort, le reflet remua simplement les lèvres pour prononcer ces mots.


-Je t'a...

Mais il ne put finir.
D'un seul coup, une énorme silhouette plus ou moins humaine apparue. La créature avait de très longues griffes et des dents acérées, criblant une bouche anormalement étirée vers le bas. En apparence on aurait bel et bien dit une sorte de détraqueur, mais c'était encore plus lait et une bonne partie du corps ressemblait à celle d'un reptile croisé avec un singe quelconque. La créature, plus ou moins momifiée tira James dans la pénombre des lieux et bientôt Caleb et Corwin n'entendirent plus que ses hurlements ... Puis le silence. James avait été tiré dans une fausse ouverte sous leurs pieds et bientôt le sol se fissura pour se rompre sous les pieds des deux autres protagonistes. S'écrasant lourdement sur le sol avec la créature, James lança un sort de lumière puissant à la figure du zombi qui partit immédiatement la queue entre les pattes.


-Qu'est-ce que c'est ?

Murmura-t-il.
Se relevant aussi vite après avoir replacé ses os brisés un par un, il s'approcha d'un mur. De partout des fresques avaient été dessinées et dans une langue ancienne, celle du mal le plus pur, James put reconnaître des symboles. C'était cette même langue qu'il avait entendu lors de sa création, ces mêmes mots répétés inlassablement ... la formule de la vie. Ces créatures n'étaient pas des bêtes, c'était les anciens soldats qui gardaient le sanctuaires, dotés de la vie éternelle sous la forme d'esprit. Des Jins, ou quelque chose du genre. Un croisement sinistre avec bien des choses. Mais la rencontre de telles créatures entre elles rendraient la tâche beaucoup plus dur.


-L'essence du mal ...

Murmura James, empli de peur. Et s'abandonnant à l'atmosphère sordide, il sentit son être brûler d'un feu noir ... Il sentit le mal le posséder.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Jeu 31 Mar - 20:38

Un froid avait pris possession des lieux, de la pièce. Quelque chose était dans la pièce, inconnu aux personnes présentes, alors un syndrome simple et pathétique vint envahir la tête du petit serpent, la peur de l'inconnu ..
Caleb se rua sur sa baguette de l'Ombre, se rapprochant de James et de .. Corwin du plus proche qu'il put. Ce n'était pas visible à l'oeil. Toutes ces sensations étaient parvenus au même moment que le sang de James formé un pentagramme. C'était invisible et .. incroyablement puissant. Comment se battre contre quelque chose qu'on ne peut pas voir ?
Simultanément, la pensée et les faits, des failles, des fissures survenaient de partout dans la pièce, et des griffes avaient attrapés James vers le bas du sol, l’entraînant vers les profondeurs du tombeau. Caleb se jeta à la poursuite de son confrère, son ami.


Non James !

Cria-t-il, en vain ..
Il n'y croyait pas, James était piégé, mais même dans l’inquiétude de perdre son aîné, son maître, il ne pouvait s’empêchait de penser que cela ne servait à rien de se morfondre sur lui, d'ailleurs comme il lui avoua à leurs première rencontre, il ne peut pas mourir.
Soudain, une bourrasque énergétique vint ébouriffer de plein fouet le visage de Caleb au point de le faire sursauter.


Ta baguette Corwin, en garde, nous ne somme pas seul.

Une forte sensation effleurer l'épiderme du serpent, le froid qui avait disparu dans la pénombre avec James était revenu. En avait-il finit avec lui ? Non, il doit toujours être avec lui. Ce doit être un autre. Mais il demeurait intrigué, car il y avait deux forces qui pesait sur lui, le froid de ces ignominies presque invisible et un force, attirante, chaude, maléfique. Il se retourna vers cette deuxième force contraire en température aux créatures, et lui fit face. Le pentagramme venu du sang de James. Il avança. Ses pas étaient lourds, il était attiré comme un aimant, le mal l'appelé à lui.

Non ! Mes jambes bougent d'elles même.

En effet, elles bougeaient sans ordre du cerveau du jeune Serpentard. Il pénétra le pentagramme. A son coeur, son milieu, il était pendant un fraction de seconde normal. Quand soudain, le pouvoir, le mal, le flux maléfique de la magie qui coulait déjà dans ses veines venait l'envahir pleinement, s'intégrant à son être, profondément encrés, et il savait, que pendant que son âme s'imprégnait intégralement de magie noire ancienne, oublié, brut, qu'il avait été choisi. Par l'intermédiaire de James ? Non, cela ne ce peut, il était tout aussi surpris de voir son sang formé ce pentagramme tout seul autant que Corwin et Caleb.
Mais cette énergie était trop forte, bien trop puissante pour un gamin de seulement onze ans, elle ne faisait pas qu'envahir son être, elle l'emportait avec lui. Sa peau se lacérait sous l'effet d'une telle magie, son sang coulait, se mêlant au pentagramme, venant le complété. C'est alors que par instinct, il fit quelque chose en hurlant à la mort de douleur, quelque chose que inconsciemment, il jugea sa seule chance de survie.


AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH!!!!!

C'est la fin ..

Et il enfila son anneau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1590/1590  (1590/1590)
Points de mana:
1960/1960  (1960/1960)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Jeu 31 Mar - 21:16

Un brouillard épais et ténébreux se formèrent autour du jeune garçon de onze ans, l'englobant totalement de sa personne, il était à l'intérieur et invisible de l'extérieur. Allait-il seulement survivre à une telle puissance ? Il n'y croyait pas vraiment. Une personne normal vivant un traumatisme pareil, pensant voir sa dernière minutes s'écoulait sur ce monde, devrait repenser à toute sa vie, voir ce qu'il a accompli et partir sans regret, mais Caleb lui, ne vit que le chaos, toutes les choses qu'il n'avait pas encore accompli, des brides de l'avenir.
Mais son instinct avait vu juste. Le pouvoir du mal à l'état le plus naturel et le plus brut possible, de sa force primitive, continuait d'affluer en Caleb, mais ne faisant plus de ravages sur son corps.

Mais quelque chose se produisit, ses jambes, ses bras, sa tête, son corps entier changeait. Il grandissait, se métamorphosait. Il était plus grand, imbibé du pouvoir élémentaire sombre, la fumée autour de lui se dissipait. Il était toujours au centre du pentagramme, ses yeux étaient noires, couleur d'encre, face à Corwin complètement ébahit et bouche bée devant lui. Caleb lui, ne se rendant pas encore compte de ce qu'il lui arrivait, le regarda expressément interrogateur. Il sentait toujours ce pouvoir nouveau en lui, il se sentait renaître lui aussi, puissant. Et dans sa grande lucidité assombri, il comprit et murmura :


L'essence du mal ...

Mais ces monstres rodaient dans la pièce, les frissons qu'ils dégageaient été facilement percevable, mais impossible de voir leur mouvement et encore moins leurs corps.
Confiant, puissant, Caleb leva sa baguette de l'Ombre, fit un geste, puis un autre. Une fumée noire s'échappait du bout de son arme, parcourait la salle, percutant ces choses contre nature, les rendant un minimum percevable. Mais cela suffisait, enfin pour Caleb.
Se sentant apparamment menacé par ce nouvel arrivant, les deux monstres se ruaient à la rencontre de celui ci. Caleb lui, bondit du pentagramme, se ruant lui aussi vers les deux monstres, sans peur. Il évita le premier d'un simple jeux de jambe très rapide, continuant sa course, il sauta, brandit sa baguette de l'Ombre et colla son extrémité entre ses deux yeux.


Lumos maxima !

Le visage de la créature apparaissais très clairement sous le sort de Caleb, tellement hideux, indescriptible, pouvant faire sombrer les simples d'esprit dans la démence et la folie. Son visage se désagrégeait, mais le petit Serpentard sentait que cela le repousserait, mais ne le vaincrait pas, d'ailleurs, ne connaissant rien sur ses ennemis, il se résout à ne rien tenter d'autre. La chose, produisit un bruit strident avant de s'enfoncer dans les profondeurs du tombeau.
Caleb se retourna, vif comme l'éclair, il vint à la rencontre du second adversaire, le touchant en plein thorax cette fois ci.


Lumos maxima !

La seconde créature eut la même réaction et s'enfonça dans les profondeurs également. Caleb était soulagé, il sentait le pouvoir battre dans ses veines, et il aimait cela. Il était sauf, et Corwin aussi. Mais quand était-il de James ? Lui piégé dans les limbes du tombeau, il avait repoussé deux créatures mais les avaient envoyés directement sur James. Il s'avança vers la faille où James avait failli. Il sentait les deux monstruosités qu'il avait touché avec sa fumée sombre tournoyés autour de James. Mais il était trop loin, envoyé une nouvelle fois le même sort n'aurait aucun effet. Et une vague idée traversa l'esprit de Caleb, si cela marchait, cela faciliterait indéniablement la survie de James. Il tourna sa tête vers Corwin.

Je vais avoir besoin de toi. Commence par enlevé ton anneau, et vient, à moins que tu ne veuilles laisser mourir James.

Sa voix était plus grave, plus adulte. Il se surprit à s'entendre. Reprenant sa concentration sur l'oisillon apeuré, l'affut d'une pensée aussi sombre que celle là sur Corwin l'inciterait peut-être à l'aider, mais maintenant, la survie de James dépendait de la décision de Corwin.


Dernière édition par Gabriel Milual le Sam 2 Avr - 6:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Ven 1 Avr - 19:08

Il demeurait circonspect devant le nouvel être lui faisant face. En passant l’anneau au doigt, Il avait vu Caleb se transformer, devenant beaucoup plus grand, une silhouette longiligne apparaissant à la place de la chétive. Ses cheveux s’étaient allongés et son visage durci. Il semblait maintenant plus vieux. Son corps s’était nourri d’un pouvoir inconnu de l’aigle, peu désireux d’en connaître davantage sur le moment.
Ce nouveau Caleb avait renvoyé leurs assaillants dans les tréfonds, droit sur James. Il n’avait pas eu le temps de réagir en le voyant s’effacer sous l’attaque brutale. La créature l’avait emmené si rapidement… Ces mots qu’il n’avait pu prononcer, les deux garçons séparés à nouveau.

Il devait empêcher cela, il le devait. Et Caleb pourrait sans doute lui apporter une grande aide. La rage, qui l’avait rongé pendant quelques minutes, s’était muée en appréhension, mêlée au désir de secourir son phénix. Il le voulait plus que tout.
Il retira son anneau à la demande du nouveau visage. Sans doute pour ne plus le faire souffrir et permettre à l’un et l’autre de se serrer les coudes.
Il n’avait aucune idée de ce à quoi il pensait, et son instinct lui soufflait de rester sur ses gardes ; après tout, il était maintenant empli d’une magie puissante et étrangère. Même Caleb ne savait sûrement pas tout concernant cette bague vieillissante.

Il s’avança rapidement vers Caleb, pressé de plonger dans la faille. Il y jeta un coup d’œil. Une noirceur profonde y régnait. Ce tombeau demeurait le siège de créatures anciennes, beaucoup anciennes qu’il n’y paraissait.
Une ancienne magie imprégnait les murs des alcôves, couvrant les sombres briques d’un voile maléfique, suintant la peur de l’Homme de toutes parts.
Beaucoup de choses avaient été perpétrées dans cet endroit, il le sentait violemment. Il n’était pas apte à les voir, mais une chape de plomb pesait sur ses épaules, le lourd poids des générations antérieures, souffrant, pleurant du sort qu’il leur incombait d’endurer.


Tu dois être fort…pour James. Tu dois être fort. Sois fort bon sang !

Il reporta son attention sur Caleb, et sa voix se fit prégnante, gorgée de courage et de détermination retrouvés.

- Je ne sais pas quelle magie possède ton anneau, mais apparemment elle a décuplé tes pouvoirs. Il ne faut pas qu’on perde de temps…et comme tu sembles maintenant plus puissant que moi, je me fierai à toi.

Le visage impassible, il tira sa baguette et la pointa légèrement vers Caleb,

- Mais si tu es la cause de notre échec…tu ne pourras plus compter sur ton bijou pour te défendre de moi. Je te le promets.

Sa mise en garde était claire. Les lions seraient prêts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1590/1590  (1590/1590)
Points de mana:
1960/1960  (1960/1960)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Ven 1 Avr - 20:11

Il sentait la peur de Corwin, peur de perdre James à jamais .. Son amour pour lui devait être fort, mais cela importait peu à Caleb, il se fichait éperdument de leurs batifolages. Le moment était mal choisi pour penser à cela, il fallait avant tout aider James, coincés au fond d'une faille, sans lumière, et au beau milieu de trois monstres assoiffés de sang. Le temps préssé, peut-être était-il déjà trop tard ? Non, le jeune Serpentard ne pouvait si résoudre, il ne devait pas mourir ! D'ailleurs il ne le pouvait pas. Mais survivre à la mort ne signifiait pas éviter les souffrances. Il était accroupis au dessus de la fissure, attendant une réaction de la part de Corwin.

Décides toi vite.

Ce qu'il fit. Il obéit à Caleb, lui fit confiance pour une fois, il dut pensé quand joignant leurs forces, il arriverait à le sortir de là. Corwin enleva son anneau, et fit référence au sien.

Mon anneau ?

Tu n'y est pas. Cet anneau me fais juste vieillir un moment. Si mes pouvoirs sont décuplés, c'est à cause de cet .. Marquant une pause. Endroit. Les Slents étaient intelligents en plus d'être d'excellent nécromanciens. Sache que notre planète regorge de chenaux de magie brut qui distribue leurs pouvoir à chaque chose sur la terre, c'est de la magie brut, à l'état pur. Il n'existe que de très rare Chenal de magie noire, et ce tombeau a été bâtit sur l'un d'eux. Je crois que cette magie a été réveillé par le sang de James et que .. Je l'ai absorbé.

Mais son interlocuteur était trop ancrés à la peur de perdre un être cher. Au point de rejeté la faute sur Caleb si son sauvetage s'avérait être un échec. Il le menaça avant de se joindre à lui, inutilement.
Caleb était à sa droite, et de sa main gauche il prit la main droite de Corwin. Ses yeux demeuraient toujours noire d'encre, comme possédé. Il ne savait pas comment cela fonctionné, mais tout ce qu'il comprenait, c'est qu'il était guidé par cette magie sombre qui était pleinement éveillé en lui. Il fit un effort surhumain pour la contenir en lui, de son contact avec la main de Corwin, cette magie voulait se déversait aussi en lui, voulait le corrompre. Mais au lieu de cela, au lieu d'emmetre en lui une magie, il fit le contraire. Caleb puisa dans l'energie de Corwin, puisa sa magie pour l'ajouter à la sienne ce qui fit obtenir un cri de la part de l'aigle à côté du serpent.
Il sentait l'afflux du pouvoir emprunté à Corwin s'ajouter au sien, emplit, il pointa sa baguette de l'Ombre vers la faille, en direction de James, il l'espérait en tout cas, et cria de toute ses forces le même sort utilisé pour repousser les deux monstres :


LUMOS MAXIMA !

Le pouvoir de Caleb, plus celui de Corwin et la magie noire brut associé au sort, formant un tout incroyablement puissant, il n'eut pas qu'un filet de lumière qui sortit de la baguette de Caleb. De la même puissance lumineuse du soleil, tous furent englobés, s'en était même aveuglant. C'était impressionnant de voir un sort de base être aussi puissant. Impressionnant, grandiose.
Les monstres tournoyaient autour de James, mais sous l'assaut de cette lumière intense, ils se dispersèrent, fuyant comme la peste. Prenant une nouvelle inspiration, il hurla en direction de James :


Sors de là ! Vite !!

Il maintenait son sort, mais sa magie se dissipait à une vitesse folle, il lâcha la main de Corwin, s'il aspirait toute son énergie, il pourrait y rester, ce que Caleb n'envisageait même pas. Son sort faiblissait, mais il se sentait bizarre, il avait l'impression de toujours contenir la magie brut ténébreuse, mais il n'arrivait plus à la percevoir. Puisé de la sorte, cette magie se restreint en Caleb et s'assoupit.
C'était des épreuves trop éprouvantes pour un gamin de onze ans, il faiblissait lui aussi, sentait ses forces quitter son corps pour sombrer dans l'inconscience, mais il luttait de toute ses forces, il ne devait pas faiblir, pas maintenant. Mais il ne pouvait rien faire d'aute, tout reposait sur les efforts de James, et il devait faire vite avant le retour de ces créatures à ses trousses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Dim 3 Avr - 18:29

Mais il ne sortit guère de son trou.
James resta figé, au fond de ces catacombes qu'il découvrait, à la recherche de celle qui fut dite un jour maîtresse des Arcanes. Il soupira, face aux énigmes de son vivant, face à la sinueuse ligne qu'elle avait tracé le long de ces murs qui comptaient son histoire. Jimy l'avait connue de loin, il le sentait à mesure qu'il relisait ces lignes gravées dans le marbre. Il se souvenait dur comme faire de son rire, de son sourire et de son regard malicieux, le regard de celle qui rêve, qui voit le monde sous l'angle de la passion et cet univers, elle en connaissait bien des ficelles. Elle qui l'avait guidé sur cette voie qu'il avait méconnu, qui l'avait conduit à se tenir droit sur ses deux jambes quand déjà depuis longtemps il avançait à genoux. Des souvenirs qui n'étaient pas siens et donc ces lieux étaient emprunts, sa voix raisonna dans un écho vrombissant. Se retournant, il se rendit compte que ce n'était que les appels tonitruant d'un Caleb menaçant, pressé de s'enfuir en cet instant de répits. James savait qu'ils les mettaient en danger et pourtant, il ne se résolvait pas à découdre si tôt de sa quête. Il était ici dans un autre but à présent dissimulé et les deux autres ne se risqueraient pas à descendre avec lui, c'était trop haut.


-J'arrive ! Partez sans moi !

Cria-t-il derrière lui.
Il sentit inconsciemment les pulsassions de Corwin qui tintaient à ses oreilles comme un appel à l'aide, comme une supplique, une demande formelle de revenir à lui. Mais il devait aller au bout. Dans les arcanes de ce tombeau qui n'était pas le sien, elle chercha en le mal des lieux la source de la plus grande des sincérité. Le mal n'était pas noir en cet univers plus subtile, plus gris. Pas neutre non, juste parfois teinté de blanc. En actionnant un levier, il ouvrit un passage et sans tenir compte des deux autres, il franchit la porte pour s'aventurer dans un couloir. De tous les côtés des restes gisaient, des sorciers de tous les siècles de l'histoire, du passé et même peut être du futur. Un lieu convoité mais tellement dangereux. James était une ombre en ces lieux, comme à sa place et en pensant fort à celle qui lui avait tout appris, il entreprit de tendre les deux mains devant lui.


-Vous n'allez pas vous repaitre de moi, émanation infernale de l'ancien monde !

En se concentrant, il intériorisa la magie des lieux.
Trouvant la paix intérieure, il chercha à ne faire qu'un avec la voix, celle qui lui susurrait alors comment s'en sortir. De ses extrémités, lentement en remontant le long de ses membres, il se recouvra de ces légendaires flammes émeraudes qui faisaient sa nature. Exceptionnellement, elles se teintèrent d'orangé et sans attendre, il tendit les deux bras sur les côté, ses mains parfaitement parallèles au sol. Gonflant les muscles, il donna tout ce qu'il avait. La lumière se fit intense, tellement forte qu'elle irradia le couloir entier, se propageant dans tous les sens. Sans attendre les créatures face à lui s'enfuirent, brûlées par ce feu mordant, le feu élémentaire parmi le plus pur qui soit. Flanchant lentement, il se remémora le visage de son aimé, son odeur ... La douceur de ses cheveux, la caresse de ses doigts. Tenant le coup il progressa, forçant toutes les barrières devant lui. Bientôt il entrait sous une voûte terreuses, le plafond d'une grotte gigantesque. Marchant sur un étroit passage, sur un pont instable et sablonneux, il progressa jusqu'au socle de sa convoitise.


-Cet objet nous appartient ...

Puis faisant cesser ici cette lumière violente qui émanait de lui, le sorcier s'écroula sur les marches qui surélevé cette chose, cette fiole au contenu rougeâtre.
Rampant jusqu'à elle, James l'attrapa d'un coup sec. Le toit se mit alors un trembler, un grondement sourd fit violence aux murs qui se craquelèrent, tout l'endroit allait s'effondrer. Regardant derrière lui, James constata qu'il n'y avait déjà plus de pont. Se concentrant très fort, il tenta de trouver la force et alors que le sol se déroba en dessous de lui, il chuta quelques mètres, quelques ultimes secondes avant de ...


*Crac*

Et avec violence, il apparut sur les escaliers à l'extérieure, les dévalant sur le flanc pendant au moins quelques bons mètres. Mais Corwin et Caleb avaient-ils pu regagner la sortie de la salle sacrificielle ? Devant lui et à l'horizon, un pend entier des montagnes étaient en train de s'écrouler.

-Nooooooooooooooooon !!

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de mana:
1130/1130  (1130/1130)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Lun 4 Avr - 13:25

(Musique)

Son corps se faisait vider de toute l’énergie qu’il possédait. Caleb puisait en lui, encore et encore, l’oiseau faiblissant au fur et à mesure. Le sort au départ si puissant s’amenuisait seconde après seconde. James devait se dépêcher. A travers la lumière rayonnante, claquant des ombres monstrueuses sur les parois du tombeau, la voix dans les limbes leur parvint, les contraignant à sortir de cet endroit sur l’instant.

- Non !

Dans le brouillard qui l’envahissait, Corwin fut gagné à nouveau par la peur de perdre son aimé encore une fois. Il ne sortirait pas sans lui.

- James ! On ne sortira pas d’ici sans toi ! Reviens !

Mais il sentait déjà le corps dans la faille s’éloigner, suivre un chemin empli de mal ancien, d’ombres frémissantes l’entourant. Il s’en allait, laissant les deux garçons au-dessus.
Corwin pensa un instant à sauter dans le vide pour le rejoindre, mais il risquerait plus de se tuer que d’apporter une quelconque aide à son phénix.
Il était déjà loin, poursuivant sa route dans les profondeurs obscures.
Un tremblement survint alors, le sol sur lequel ils se trouvaient vrombissant. Il rompit le contact avec Caleb, le sort n’étant plus d’aucune utilité. Le garçon avait presque repris sa taille d’enfant, son pouvoir vieillissant s’étant presque tari.
De la poussière descendit du plafond, venant envelopper leurs habits déjà salis. Les parois se mirent à osciller, des craquements se firent entendre.


- Caleb…

Le danger était de plus en plus proche. Ils levèrent tout deux les yeux. Des cailloux tombèrent sur les cercueils de marbre noir, roulant jusqu’à leurs pieds. Ils devaient fuir, au plus vite.

- Caleb ! On doit se tirer en vitesse !!

Il tira la manche de son compagnon. James était déjà revenu d’entre les morts, il saurait sûrement se débrouiller pour sortir d’ici, mais en ce qui les concernait, c’était une autre paire de manches. Ils devaient se dépêcher pour ne pas finir ensevelis.
Ils se mirent à courir, les trois lions ayant déjà disparus. Ils traversèrent au pas de course la grande salle, des rochers de plus en plus imposants tombant en travers.
Le grondement dans les parois s’intensifiait de plus en plus, menaçant de craquer complètement sous peu. Les deux garçons, pourtant déjà épuisés, allaient en trombe, déambulant à travers les salles. Caleb le guidait, Corwin ne sachant pas de quelle manière gagner la sortie.

Ils gagnèrent un couloir, assourdis par le bruit monstrueux de la roche se fissurant. Une raie de lumière leur apparut. Un ébranlement terrible se fit entendre, et d’énormes rochers tombèrent alors. L’un d’eux faillit écraser l’oiseau, qui se retrouva propulsé contre le mur. Caleb, occupé à éviter lui aussi de se faire amocher, ne remarqua pas tout de suite Corwin, quelques mètres derrière lui.
Le Serdaigle se releva rapidement, et entreprit de rattraper son compagnon, la peur de mourir semblant lui donner des ailes. Il réussit presque à le rejoindre. De nouveaux blocs se détachèrent, roulant à leur encontre. Corwin poussa de justesse Caleb, au moment où l’un des rochers atterrissait au même endroit.
Le garçon avait repris sa taille originelle, et peinait sous la course, sa respiration haletante menaçant de flancher définitivement. L’oiseau lui tendit sa main, qu’il prit sur l’instant, et ensemble se propulsèrent dans la sortie baignée de lumière.
Ils roulèrent dans la pente, atterrissant dans des buissons. Se tournant rapidement pour guetter un autre danger rocailleux, ils étaient cependant assez éloignés pour ne plus craindre quoi que ce soit. Ils virent un pan de la montagne s’écrouler, barrant l’entrée du tombeau. Ils avaient réussi.


James...

Il hurla alors à l'encontre de la montagne.

- JAAAAAAAAAMES!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1590/1590  (1590/1590)
Points de mana:
1960/1960  (1960/1960)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Lun 4 Avr - 19:28

Caleb ! On doit se tirer en vitesse !!

C'était vrai. James était parti de son côté, refusant l'aide qui lui était proposé. Caleb n'en revenait pas. Il avait emmagasiné tant de puissance en lui, en vain, pour rien .. Le jeune Serpentard voyait son ami se pètre dans l'ombre, lui tournant le dos.
Mais qu'importe de ressassait son acte pour le moment, les murs commençaient à vibrés, le sol grondait sous leurs pieds, et Corwin le tirait par la manche pour s'enfuir.
Si seulement il savait toute l'énergie qu'il avait perdu bêtement en essayant de venir en aide à James, son esprit se guidait seul sur les voies de l'inconscience et du rêve. Luttant pour sa survie, il combattait amèrement l'envie de s'écrouler. Même si son corps tout entier lui soufflait de perdre espoir et de s'allongeait au sol à un avenir meilleur, il se refusait l'idée de mourir.


Ce n'est pas encore mon heure !

Sur cette vive pensée qui se concrétisa, Corwin l'avait poussé à terre, contre un rocher qui tombait du plafond sur sa position. Il l'avait échappé de justesse. Regardant Corwin avec de grand yeux rond lui ayant sauvé la vie. Pourquoi ? Caleb croyait qu'il le détestait pour avoir planté son couteau dans le coeur de James. Quel moment purement et simplement étrange. Il avait senti pendant une fraction de seconde sa flamme émeraude dans sa main, dans son coeur. Alors, d'une parole hâtive, il lança à Corwin en se relevant :

Merci.

Et tout deux reprirent leur course, il passèrent dans un tunnel. Et soudain, les forces de Caleb était happé par son anneau. Son anneau le brûlait, il corrosait sa chair essayant de réduire en cendres son porteur qui ne savait le maîtrisé. Le jeune serpent porta sa main droite à celle de gauche pour retirer son anneau. Avec grand mal, il y parvint, comme si son anneau ne voulait plus le quitté, comme s'il voulait le consummait pour le punir de ne pas être assez fort pour le porter. Mais sur ce coup, Caleb avait triomphé, il était parvenu à l'enlever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
1340/1340  (1340/1340)
Points de mana:
1410/1410  (1410/1410)

MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   Lun 4 Avr - 19:59

Humph !

Enfin son anneau enlevé, Caleb continuait difficilement à courir vers la sortie, toujours suivant l'aigle qui le guidait, il n'avait plus la force de chercher une sortie lui même, ainsi avait-il fait confiance au jeune Serdaigle pour le guider.
La lumière au bout du tunnel. Caleb avait toujours les traits de cet personne plus vieils que lui, mais dans ses pas de course, son visage, ses formes, sa taille partaient en fumée, dans un bruit sourd et volage, laissant la place au petit garçon de onze ans qui avait profité de lui pour sauver un ami.
Dans sa transformation, Corwin avait été projeté en arrière sans qu'il ne le remarque, la tête embrumé d'une fumée maléfique, Caleb continuait à courir.


La sortie .. Enfin.

Enfin dehors. Qu'il était bon de sentir l'air frais frôler son visage, puis dans le mouvement de la montagne qui s'écroulait sur le tombeau, Corwin hurlait à plein poumons, après son cher et tendre, celui qui comblait les vides de son coeur.
Il remit son anneau en poche. Et entreprit de l'espoir dans le coeur de Corwin.


Ne t'en fais pas, Corwin il faut que tu saches quelque choses, c'est que JAaames.....

Le noir total. Le conscient de Caleb avait quitté son esprit laissant place à l'inconscience. Il flottait sur les rivages du rêve et de l'imagination, son corps avait tout bonnement mal supporté le pouvoir de l'anneau et surtout de la magie brut maléfique, et n'avait pas suivi l'esprit. Il tomba avant de pouvoir finir sa phrase.
Quel perte de temps. Il avait trop de chose à faire pour tomber maintenant, il devait secourir James, soutenir Corwin et revenir tout trois entier à Poudlard. Et sans James pour transplanés, ils étaient coincés tout deux en Chine pour très longtemps. mais il n'en pouvait plus. Sa dernière pensée fut pour Corwin.


Ne peut pas mourir.

Pourvu qu'il s'en sorte. Il était son espoir de survie à présent.

_________________

D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Chine* L'essence du Mal -(PV Corwin)-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Le Costa Rica abandonne Taiwan et reconnaît la Chine
» Chine: Amérique, va en enfer
» Des nuages inhabituels précèdent le tremblement de terre en Chine: des preuves
» La Chine fabrique des produits requis par l'Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: