AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1939
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
1770/1770  (1770/1770)
Points de mana:
2470/2470  (2470/2470)

MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   Mer 30 Mar - 15:08

Tanguer...

Droite...

Gauche...

Tanguer...

Pleurer...

Tomber...

Se relever...

L'entendre crier... puis partir... ne rien entendre... ne rien vouloir entendre... être vide et le rester... se briser dans le rien... avoir le coup de grâce tant attendu... mourir juste... mourir ou? Ou... Rien...
Contre un arbre, elle s'était adossée en proie à un désespoir immense, sans même comprendre d'où il venait et pourquoi il était aussi intense. Djaniah avait toujours été émotive, mais là son état dépassait l'acceptable. Quelque chose ne tournait pas rond, mais elle n'arrivait pas à prendre conscience de son origine, elle n'avait pas la capacité suffisante à prendre du recul pour comprendre. Se poser, elle aurait eu besoin d'une pause dans le temps, le coeur et le corps pour rassembler ses esprits et faire le tri dans tout ce qui la secouait en ce moment. Mais cette pause n'était pas possible malheureusement. Tout se jouait à tambour battant sans lui laisser le moindre temps de répit. Essoufflée, elle était essouflée sans bouger, sans respirer presque. Elle ne tiendrait pas longtemps ainsi, voilà la seule certitude.

Plusieurs longues minutes après son altercation avec Jimy, il apparut entre ses larmes lourdes et envahissantes. Elle était à bout, prête à tout ou prête à rien, au bord de l'évanouissement. Les palpitations de son coeur accrurent autant qu'il était humainement possible de supporter sans tomber. Son "pardonne-moi" sonna comme un coup brutal dans le bas du ventre. Pour un peu elle aurait vomi tout ce qu'un estomac vide pouvait contenir. Jimy ne s'arrêta pas là. Le "je t'aime" lui laissa le coeur en suspend pendant plusieurs battement et une sueur froide parcourut son échine avec douleur. Souhaitait-il l'achever? "Je ne suis plus rien" voilà ce qu'il dit et pour un peu elle se serait évanouit. Elle se contenta de fermer les yeux pour réprimer un étourdissement maladif. Elle avait l'impression d'avoir été droguée et d'être aux prises avec un mauvais trip comme on disait... A chaque mot du jeune homme elle réagissait par le corps de cette façon violente et dangereuse pour elle. Il tomba à genoux, lui aussi plein de larme et implorant leurs éléments. Il n'en fallait pas plus pour qu'elle frôle la folie. Tout ce qu'elle ressentait ressemblait à une véritable catastrophe naturelle alliant tsunami, cyclone et raz de marée. Ce n'était pas joli à voir de l'extérieur. En sueur elle se jeta dans ses bras. Ou plutôt elle lui tomba littéralement dessus, n'étant pas en état de maîtriser quoi que ce soit dans son corps. Elle le fit tomber complètement, lui qui était à genoux devant elle. A ce moment là elle n'eu qu'une envie c'était le sentir contre elle à jamais pour toujours. Les deux épaules posées au sol elle avait ses mains sur son torse et elle le regardait, totalement hagarde et perdue. Il était la plus jolie chose qu'elle avait vu en ce monde. Elle l'aimait plus que tout. Plus qu'elle-même. Elle laissa son visage s'approcher, elle avait besoin de le sentir plus près encore, bien plus prêt. Son odeur, sa chaleur, sa peau, le goût de ses larmes, le goût de ses lèvres. Rien ne comptait d'autre que lui et elle en ce moment d'égarement.

Pleine d'envie et d'amour, elle lui murmura



Jimy... Jimy... dis-le moi... montre-le moi... je t'en prie...

Elle était à lui.

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*

*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Jimy Raven
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : ... Mystère ...
Créature : Enfant du Feu -
Date d'inscription : 26/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1750/1750  (1750/1750)
Points de mana:
2270/2270  (2270/2270)

MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   Mer 30 Mar - 18:56

- La musique de la fin -

Mais je ne pouvais me résoudre à partir comme ça.
Djaniah était ma vie, mon essence, mon eau, mon souffle ... Mon amour. Je n'avais pas eu la force de la soutenir et j'avais eu tort. A ce moment, je sentis que je devais réparer mes erreurs car sans elle, pourquoi voudrais-je continuer à vive ? Regardant le lointain, j'apercevais les bases rocailleuses du château de Poudlard et me demandant ce qu'il me restait à faire je détournais les talons. Hésitant, je ne me pressais pas non plus. Pourquoi me serais-je mis déjà à courir ? Y avait-il une chance qu'elle soit en danger ou dans les bras d'un autre ? Je savais que les choses n'étaient pas si noires et quand je l'apercevrai à nouveau, je lui relèverai le visage et lui dirait combien elle compte pour moi. Lorsque j'essuierai ses larmes, je lui dirai que je ne suis rien sans elle. Et de nôtre amour renaissant j'ouvrirais mes ailes. Pour la mener avec moi là où la corruption, le mal n'existe pas, là où seule la pureté de nôtre lien fera écho à la beauté des lieux qui nous renfermeront.


-Jimy ... Qu'est-ce qui t'a pris ?

Me claquant le front empli de regret, j'accélérais.
J'ignorais pourquoi, je sentais qu'il fallait que je la retrouve, comme empli de doute et de noires pensées. Le fiel me dévorait à mesure que je progressais. Une sensation horrible de dédoublement m'arrachant le coeur. Je suis Jimy Raven, moi, le garçon le plus gentil de cette école, celui qui a tant sacrifié pour vôtre bonheur à tous. Et alors que je courrais vers celle qui doit faire mon bonheur, je m'apprêtais sans doute à recevoir le plus gros choc de ma vie. A mesure que mes pas me guidaient, je sentais mon être se diviser, se vider et se remplir en même temps, comme si ma propre âme me résistait en cet instant. Une douleur atroce dans la poitrine, je progressais et en titubant, je me pris les pieds dans une racine ...


-Aïe !

Une plaie.
Le genou gauche, mon genou, alla se heurter à un caillou tranchant, l'immaculant de ce liquide rubis que je redoutais tant. Et dans une nausée réprimée, j'avalais mes cris pour continuer à avancer, presque suppliant, rampant. La lourdeur de l'attraction me rendait lent, horriblement lent, comme si une force ne souhaitait pas ma présence à cet endroit, comme si la peine de Djaniah me dévorait le coeur alors que j'étais si loin. Et pourtant tout à coup, je fus pris de flash. Je voyais son visage, je la voyais me sauter dessus dans un état second ... Je sentais son souffle chaud sur ma peau et la beauté de son regard irriguer le mien de bonheur. Je la ressentais, comme une pulsion physique inexprimable et je suffoquais de plaisir sans qu'elle ne me touche. Me sentant comme investi, je m'interrompis un instant, frémissant sous des assauts palpitants, sous l'attraction qu'elle dégageait.


-Mais ... Comment ?

Et je revenais à moi, parfois.
Était-ce une vision du future ? Ces sensations si réelles ? Étais-je déjà dans ses bras à elle, perdu dans le vague du fait de la puissance de nôtre amour. Pourtant non. Je tombais encore. Avançant lentement, je m'isolais pour reprendre mon souffle. Mais quand je me relevais, je sentais encore le poids de ma propre force m'oblitérer et alors que j'allais abandonner, que je tombais à genoux, l'espoir me frappa. Sous ma main tendue, les écailles lisses de mon dragon m'indiquèrent que je n'étais plus seul. M'appuyant à Sharko, il m'aida à marcher, à gagner le lieu de ma convoitise, le centre de toute ma mauvaise excitation. Et je soupirais, encore, épris par une volonté tonitruante de la faire mienne. Chaque partie de mon corps se mettait en alerte sans que je ne puisse lutter.


-DJANIAH !!

Hurlais-je.
Mais j'étais encore trop loin. Les derniers mètres étaient là, presque franchis. J'allais plus vite, je voyais la montée, celle donnant sur le lac et je la grimpais, lâchant presque l'appui indispensable du dragon. Je persistais avec force, poussé par ma rage et tout mon amour. Bientôt je la verrai, bientôt ma vision se réaliserait ... Mais était-ce une vision ?


_________________

- Je n'ai plus de coeur que le coeur à ce que je fais - Et j'ai le visage de celui qui n'a plus que rancoeur -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   Mer 30 Mar - 19:51

Il la sentit vriller dans ses bras.
Comme un miracle, comme la confirmation de ses machinations, il la sentit peser de tout son poids sur ses épaules. Elle était là, inerte, livrée à elle même. Toutes ses gardes avaient été abaissées, une par une et dans un frémissement malsain, James sentit le désir l'envahir, un désir pur, intense. Soufflant, respirant fort, il laissa vaciller sa retenue, levant une main tremblante. Il l'accola au niveau de ses reins puis la remontant subtilement le long de ses hanches, il alla chercher jusqu'à dessiner ses côtes du bout des doigts. Allant dans son dos, il amena son autre main et à l'aide de sa jambe, il fit basculer la jeune femme en dessous de lui. Son coeur battait si fort. Mais rien à voir avec l'amour qu'il vouait à Corwin, en cet instant, c'était le désir de Jimy qu'il ressentait. Et envahi, littéralement, il fixa Djaniah droit dans les yeux, certain, aimant, très convaincant mais surtout doué. Il caressa la chevelure soyeuse de sa déesse et la façonnant des yeux, il vint lui susurrer des mots vénéneux à l'oreille.


-Tu es à moi ...

Mais aussi bizarre que cela aurait pu sonner d'ordinaire, James se laissa emporter par cette réplique, sentant la dureté de son être s'engager vers la voie de la plus pure des convoitises. Abaissant l'une de ses mains, il se défit du fardeau des apparences et libéra sa volonté de fusionner. Il alla la presser plus fort, se redressant vaguement le haut du corps vis à vis d'elle, espérant que ses mains et ses jambes l'accueillent tout entier. Il voulait la sentir plus encore, la comprendre, lire en elle comme dans un livre ouvert. Et les frémissements d'un Jimy approchant qui intensifiait tellement ce qu'il éprouvait alors.

-Laisses moi te le montrer ... laisse moi saisir tes lèvres à jamais.

Et il se rapprocha d'elle, dangereusement.
Inspirant profondément, volant sa respiration, il lui embrassa d'abord le front, puis le nez ... Suspendu au dessus d'elle, il la fixa intensément. Pour que son plan soit pleinement opérationnel, il fallait que ce baiser passionné vienne d'elle et non de lui. Aussi il chercha la moindre de ses terminaisons nerveuses, la poussant à bout, augmentant sa chaleur et tempérant les battements de son coeur, il voulait qu'elle cède, poussée à bout, qu'elle se relâche, qu'elle s'abandonne. Il voulait qu'elle devienne l'arme de sa vengeance.


-Ne me résiste pas, soyons un. Prends mes mains et embrasse moi ...

Déclara-t-il plus fort.
Il sentit la pression monter à son comble, le fiel de sa haine se répandre en lui et ses pulsions le conduire à l'inconscience d'une ultime palpitation. Il attendit qu'en accord avec son entreprise, elle se plonge entre ses doigts et lui offre la grâce d'un baiser ultime. Bientôt ils seraient ensemble sous les yeux de Jimy ... Il souffrirait, tellement, il avait déjà mal. En gémissant, James s'aperçut qu'une couleur vermillon recouvrait ses doigts. Il était blessé au genou. Mais cela le rendit plus fort, plus fier et dans un inconstant sentiment de domination, il fit la moitié du chemin, rapprochant ses lèvres dangereusement de celle de l'aimée qui n'était sienne, il lui coupa toute retraite ...

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1939
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
1770/1770  (1770/1770)
Points de mana:
2470/2470  (2470/2470)

MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   Ven 1 Avr - 19:23

Depuis qu'ils étaient ensemble, les deux jeunes gens n'avaient jamais succombés à la liberté d'une telle proximité corporelle. Au sein de Poudlard, il y avait toujours un regard pour surprendre, que ce soit de la part des élèves, des professeurs, des fantômes ou encore des tableaux. La liste peuplant ces lieux était bien longue. De plus, ils avaient tous les deux des fonctions importantes, à équivalence puisqu'ils étaient préfets, ce qui leur demandait une grande rigueur dans leurs attitudes, comportements, participation en cours et résultats. Ils se devaient d'être irréprochables, de donner l'exemple. La décence en faisait partie. Pour autant ils ne se cachaient pas, peu devaient ignorer leur relation. Ils se tenaient la main régulièrement, s'embrassaient sans faire de démonstration abusive, pouvaient se prendre dans les bras. D'une certaine manière ils avaient tous les deux tant à faire qu'ils avaient peu de disponibilité pour un débordement sentimental avec l'autre.

Ce qui se passait donc à ce moment improbable était quelque chose d'à la fois nouveau, inimaginable et pourtant naturel au final... L'intimité à fleur de peau, la peau à fleur de peau et leurs désirs déjà entremêlés. Si Djaniah avait fermé les yeux, elle aurait pu retracer avec une exactitude parfaite le chemin des mains sur son corps. Un tracé incolore qui malgré tout venait d'inscrire dans la chair même son existence et sa réalité. Elle le sentait, brûlant, presque douloureux, consumant sa peau fragile. Une empreinte de feu sur un corps d'eau qui ne s'effacerait jamais tout à fait. Le corps possède une mémoire. Avec facilité, elle se retrouva en position inverse tandis qu'il la faisait basculer pour passer au-dessus d'elle. La manière qu'il avait de maîtriser et diriger son corps sans difficulté la laissait muette. Il pourrait bien faire ce qu'il voulait d'elle à cet instant. Son coeur s'accéléra dans cette situation. L'esprit d'autant plus confus que lui venait des sensations et des envies nouvelles. Elle avait envie de secouer la tête pour reprendre conscience de ce qui était en train de se passer et de ce qu'elle ne maîtrisait plus du tout. Il lui embrassa le front, descendit sur son nez. C'était comme si la jeune femme avait centré l'ensemble de ses sens en un seul point selon ce que la bouche de Jimy touchait. Elle commença à trembler sans comprendre pourquoi. Elle avait envie de le supplier, elle ne pourrait pas supporter cela longtemps.

Jimy... arrête je t'en prie...

Mais il ne s'arrêtait pas et elle était incapable de parler. Il susurra "ne me résiste pas" et il pu faire tomber les dernières barrières qu'elle conservait encore. Plus exactement elles volèrent en éclat sous cette demande à laquelle elle ne pouvait résister justement. Ses vaines tentatives de reprendre le contrôle des choses, de se souvenir qui ils étaient, où ils étaient et ce qu'ils risquaient de faire furent submergées par sa phrase. Il la connaissait, il n'était pas innocent, il savait qu'il la perdrait s'il continuait ainsi. Peut-être était-ce dans l'ordre des choses...


Jimy... tu sais que je t'aime?

Elle était enfin parvenue à prononcer quelque chose dans un murmure étouffé et étouffant pour elle. Il avait approché ses lèvres si près que ç'en était une torture. Il était si désirable... Son regard passa de ses lèvres à ses yeux, pour replonger sur ses lèvres. C'était stupide de résister puisqu'elle n'avait qu'une envie. Entourant son cou de ses bras, elle approcha ses lèvres des siennes. Un court instant avant qu'elle ne s'abandonne totalement à lui. Un abandon merveilleux et consenti. Il savait. Il savait qu'elle était à lui.

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*

*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Jimy Raven
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : ... Mystère ...
Créature : Enfant du Feu -
Date d'inscription : 26/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1750/1750  (1750/1750)
Points de mana:
2270/2270  (2270/2270)

MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   Ven 1 Avr - 20:17

- Musique du désespoir total -

Il déboula.
Jimy sentit une friction lui vriller le corps tout entier. Insignifiant, écrasé comme un vulgaire insecte, aplati, pulvérisé. La bouche grande ouverte, il sentit son coeur se serrer dans sa poitrine, rétrécir, s'immoler lui même et s'il avait pu, il se le serait arraché. Un vague étouffement le fit tousser et les nerfs firent leur oeuvre. Les lèvres de Jimy se mirent à trembler, de plus en plus fort, son visage se décomposa partie après partie. Il était effectivement en train de l'embrasser, mais ce n'était pas vraiment lui. Ses mains se mirent à remuer, toujours aucun mot ne voulait bien sortir de sa bouche. La cruauté de ce moment lui rongeait le sang et il sentait en lui ses forces l'abandonner. Il voulut bien s'enflammer sous le coup de la colère, mais le feu ne fit qu'un flash, disparaissant aussi vite qu'il était venu. Comme au ralenti, il vit les secondes devenir des heures. Il observa les mains de l'autre caresser la chevelure soyeuse de son seul amour, leurs lèvres s'entremêler amoureusement dans un baiser passionné et il était là, sans pouvoir agir. Car même la volonté d'agir lui était arrachée. Pliant lentement les genoux, il tomba sur eux et lorsqu'il rappa le sol, sa plaie encore béante se déchira davantage. Jimy saignait, de tous les côtés. Finalement il parvint à parler ...


*Hurlement de douleur et de rage*

Il ne put que crier.
Simplement crier de toutes ses forces. Comme si on l'écorchait vif, comme si on lui avait enfoncé un poignard dans le dos. Regardant ses mains, il se demanda ce qu'il avait fait au destin pour mériter son sort. Lui qui avait toujours été si bon, pourquoi lui avait-on infligé cette punition ? Pourquoi à lui ? Lui qui était si pur ... Le bon Gryffondor, celui qui s'était dévoué corps et âme à sa cause ... Aux autres. Analysant le brun sur Djaniah de plus près, il reconnut avec douleur ses propres traits. Du polynectar ? Impossible ... Il se sentait dédoublé, présent à deux endroits à la fois. Les sensations de James étaient siennes. Regardant ses mains puis laissant ses yeux blanchir, relevés au maximum vers le ciel, il implora le Dieu, qu'importe lequel, de lui rendre la paix ou de le laisser mourir. Car Jimy voulait mourir en cet instant. Lorsqu'il parvint enfin à laisser filer les flux de sa douleur, des perles se formèrent au coin de ses yeux. Mais Jimy ne pleurait pas des larmes, il pleurait du sang.


-Pourquoi ...

Murmura-t-il.
Puis il se laissa vriller, s'étalant sur le sol chaud, presque inconscient. Ses pensées partirent ailleurs, son esprit abandonna son corps quelques instants. Devant ses yeux défilaient les images sans cesse de la beauté de celle qu'il aime, ces photos gravées dans son esprit pour toujours alors qu'il n'avait vécu aucun de ces tableaux. Son coeur palpitait encore. Il eut quelques convulsions de douleur encore et victime de ses nerfs il gesticulait beaucoup. Chaque contracture était devenue l'écho de la douleur de cette exécution. Pourtant il ressentait en parallèle la plus intense des jouissance et contre son gré, il se répandait d'un plaisir malsain. Mais pas le sien ... Ou peut être était-ce sa faute ? Voilà donc ce mauvais reflet qui sévissait depuis déjà trop longtemps dans son dos, son ombre qui avait causé tant de mal à Poudlard ... Maintenant que Jimy l'avait vu, il savait qui il était.


-Je suis désolé, je n'arrive pas à me relever cette fois.

Avait-il murmuré dans le vide.
Devant son visage, sa mère lui avait tendu les bras, l'appelant à elle, le rassurant. Elle le borda de son affection et lui déposa un tendre baiser sur le front. Dans son regard et sans qu'elle ne parle, il pouvait lire sa pensée. Elle lui demandait de se ressaisir, de retrouver le courage. Jimy revint alors à lui peu à peu. Mais si ses forces le gagneraient à nouveau, sa foi était définitivement ébranlée.


-C'était un coup de trop ...

_________________

- Je n'ai plus de coeur que le coeur à ce que je fais - Et j'ai le visage de celui qui n'a plus que rancoeur -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
3070/3070  (3070/3070)
Points de mana:
4180/4180  (4180/4180)

MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   Dim 3 Avr - 19:48

- Son de la vengeance -

Et pris de palpitation il savoura sa victoire.
Elle était sienne, rien qu'à lui sous le regard de son véritable amant. Il avait rusé, obtenu les faveurs de la belle qui le croyait sien. Il se mit à sourire et tout en continuant de se délecter de cette offrande délicate, il leva un regard sournois vers Jimy, le fixant sans relâche en perpétrant son crime. La douce qui de bonheur se croyait sauve allait elle aussi découvrir la supercherie. Mais à présent c'était le machiavélisme qui avait la parole et à ce premier coup porté, James savait que Jimy ne s'en relèverait pas de si tôt. Rien n'est plus important dans une vie que la personne qu'on aime. Mais plus encore, il sentait les convulsions de son modèle, de cet être auquel il était rattaché. Il sentait son horreur, sa démesurée précipitation dans les bras de l'inconscience. Raven ne serait après plus jamais le même.


-Et maintenant que tu souffres, laisse moi te donner le coup de grâce.


Il apposa alors sa main sur le visage de Djaniah, conservant ses lèvres plus alors contre les sienne. Ceci n'était plus un baiser, c'était une vengeance. Indéniablement, Corwin lui vint à l'esprit, mais non loin de le tromper ici, il ne faisait que s'attacher à exercer son plan, méticuleusement. Djaniah n'était plus alors qu'un instrument, un moyen substantiel de parvenir à toutes ses fins et elle lui avait offert sa victoire sur un plateau d'argent. James fut déçu cela dit, car il aurait pensé qu'elle lutterait plus. Souriant davantage, il relança un nouveau regard plein de haine à Jimy. Se délectant encore et inlassablement, il s'étonna cependant de la douceur de la jeune femme et comprit en même temps ce que Raven lui avait trouvé. Mais ça n'égalait pas les sentiments propres qu'il avait pu éprouver. Néanmoins il s'amusa d'un constat tonitruant.

-A croire que nous avons les Serdaigles dans la peau, mon cher double.

Et il savait que Jimy sentait la moindre de ses pensées.
Prenant son plaisir maximum, il s'appliqua à donner toute sa satisfaction à celle qui se tenait encore en dessous de lui, par un dernier coup de puissance, il tenta de l'entraîner avec lui jusqu'à l'extase d'une apogée mutuellement consentie. Il s'abandonna une ultime fois. Puis, se détachant, il se redressa, regardant Djaniah au sol, avec le sourire. Lui caressant la joue, il ne put s'empêcher néanmoins de la remercier.


-Sans toi je n'y serais jamais parvenu.

Puis tournant les talons, s'avançant vers le corps inerte de Jimy, il se conserva ce même sourire béat. D'un pas lent, cheveux au vent, l'air le plus mauvais qu'il pouvait arborer il progressa jusqu'à son autre. S'arrêtant à son chevet, il s'accroupit et venant susurrer à son oreille, il lui chatouilla le lobe gauche de ses mots plein de venin. Ils furent simples, concis, ... Dit d'une façon qui ne laissait aucune échappatoire. Sans doute Djaniah subissait déjà le tonnerre de la réalité dans son dos, avec le joie pour lui d'avoir fait deux victimes. Sur l'odieuse conviction du fait accompli, il cella leur sort à tous les deux, il déclara la guerre. Il donna sa dernière note à cette chanson macabre avant de disparaître au loin.

-Game over.

_________________

- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1939
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
1770/1770  (1770/1770)
Points de mana:
2470/2470  (2470/2470)

MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   Mer 4 Mai - 9:21

Allongée, le goût de sa bouche eut soudain une amertume inconnue. Et aussi violent qu'incompréhensible, le corps tout entier sembla se tordre. Djaniah ne pouvait voir Jimy dépérir. Pourtant, elle était liée à lui non seulement par leurs élémentaires, mais également par l'amour. Et ce fut la force de la douleur de Jimy qui fit tressaillir l'élémentaire de l'eau et le coeur de la jeune femme. Djaniah en sembla terrassée, ahurie. Elle le contempla lui caresser la joue et lui murmurer sa perfidie. Il la remercia. Presque aussitôt elle eut un mouvement pour expulser tout ce qu'elle avait dans le ventre. Elle ne voulait pas comprendre consciemment ce qui venait de se passer à son insu. Elle ne voulait pas percevoir la différence entre lui et cet Autre. Le froid de son corps, la différence de son regard, le silence de son aura. Ce n'était pas Jimy et pourtant c'était tellement lui aussi. Il en aurait moins fallut pour faire perdre la tête à quiconque. La serdaigle basculait déjà dans une brume teintée de folie, tandis que son corps réagissait avec panique.

Elle continua à vomir jusqu'à ce qu'il n'y ai plus rien. Et même lorsqu'il n'y eut plus rien elle continua. Elle pleurait et ses larmes se déversaient comme un torrent déchaîné. C'était comme si d'une certaine manière elle tentait de se purifier, de faire sortir tout ce qu'il venait de lui imposer avec duperie. Même si elle savait tout au fond, bien caché, que rien ne pourrait extérioriser le poison mortel qu'il venait de laisser inflitrer en elle par son corps entier. Hébétée d'avoir tant été secouée, elle s'écroula. Elle ne voyait pas Jimy. Elle ne voyait plus grand chose. Après quelques minutes dans cet état lamentable, elle s'aida d'un tronc d'arbre pour tenter de se relever. Elle chancela. Elle se mit à tituber dangereusement en direction du château. Elle devait partir, loin. Elle voulait se cacher et mourir.

Elle s'enfuit.



Game over.

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*

*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après l'orage revient toujours la beauté d'un ciel bleu [PV Jinx]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le passé nous revient toujours quand on dors... [pv Seth Cooper]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Le soleil après l'orage [ PV Satsuki Momoi ]
» C'est toujours la lois du plus fort, il faut se battre jusqu'après la mort..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: