AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spartak Menphisz
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 232
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Nyctalope,Fourchelang
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Mer 26 Mai - 20:41

Pour pouvoir situer Burnham on Crouch Valley sur une carte, il aurait fallut, dans un premier temps, déjà réussir à épeler ce nom stéréo typiquement britannique sans donner l'impression d'être victime d'une violente allergie au pollen.
Nul ne soupçonnerait jamais que dans ce charmant village typiquement campagnard, au milieu de tous ces pavillons parfaitement...parfaits se trouvait l'une des anciennes demeures de la famille Menphisz.
Non, dans ce village si petit qu'il ne s'y trouvait même pas une épicerie et où la "grande" ville la plus proche se trouvait déjà à plusieurs miles, le souvenir des propriétaires du numéro 5 avait disparu à mesure que s'écaillait la peinture autrefois blanche qui recouvrait les bardages de la façade.
Détachant, comme à contrecœur, son regard des nuages qu'il observait depuis maintenant plusieurs minutes, Spartak laissa retomber l'épais rideau qui dissimulait à d'inexistants passants l'intérieur de son repère.
Le corps lourd, le jeune homme s'extrait enfin de la banquette ou il gisait depuis la veille au soir, soulevant au passage une nuée de parchemins tous plus froissés les uns que les autres.
De ses mains squelettiques, il frotte son visage aux traits tirés par de trop courantes insomnies tout en essayant de localiser ce qui ressemblerait à une chemise dans le chaos ambiant.
Pourquoi s'était il laissé enfermer ici déjà? Ah oui, parce que la petite Sapovnikov avait réussi à le convaincre que se jeter la baguette à la main dans la première zone peuplée venue ne lui vaudrait certainement pas le prix Nobel, surtout dans l'ambiance paranoïaque qui secouait le monde sorcier.
Il l'aurait pourtant cru plus aventureuse, après leur première virée commune, mais force lui était de reconnaître que jusqu'à il y a quelques jours, la poupée de l'Est s'était révélée diligente et fort utile à ses projets. Il avait de toute façon pu constater de lui même que ces malades répondant au pompeux nom de L.O.I n'étaient pas seulement une légende urbaine et c'est d'ailleurs après avoir manqué de justesse de leur tomber dans les bras qu'il avait accéder à la demande de Maleena de se replier quelques temps à la campagne.
De se mettre au vert comme elle disait.


Et depuis...RIEN...RIEN!AH AH AH AH, quel bel abruti je fais.

Frappant d'un poing rageur le mur, il écoute les échos de son rire délirant se rependre à travers la maison déserte et s'éteindre.
Oh bien sûr, au début, elle avait régulièrement pointé son minois de princesse, lui promettant de nouvelles recrues pour son bébé, de nouvelles occasions de se faire entendre en préparation...et elle était futé la chérie, aussi fort qu'il essayait, que ce soit la menace ou le charme, il savait pertinemment qu'elle filtrait soigneusement les informations, qu'elle ne lui disait pas tout.
Puis il y a peu elle avait tout simplement disparut.
Affaire de famille qu'elle avait dit. Je n'ai pas le choix qu'elle avait ajouté.

Je t'en foutrai des affaires de famille tien.

Qui donc pouvait requérir plus de temps que leurs affaires?Pensait elle pouvoir impunément le traiter comme ces ridicules chiens de manchon que l'on adopte puis jette à l'envie?

Au diable les princesses! Toutes les mêmes!

Il avait eu la faiblesse de la laisser croire que ses allures d'espionnes pouvait l'attendrir, mais au fond, on est jamais mieux servi que par soi même, il était largement temps de reprendre les rennes.
Cette petite convalescence improvisée n'avait que trop duré.
Le monde sorcier qui avait sûrement depuis longtemps oublié ses premières frasques puériles allait bientôt devoir faire connaissance avec celui qu'il avait lui même contribué à construire en l'envoyant au centre de vacances Azkaban.

Nouveau bal, nouvelle chorégraphie, nouveaux danseurs.

Il s'enfonce alors dans les ténèbres de la maison, à la recherche de la liasse de parchemin contenant les candidatures des nouveaux organes tout frais de son ADT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleena Sapovnikov
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sort 1 2
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Jeu 27 Mai - 10:28

Il y avait eu l'épisode "Rencontre du Danger" puis l'épisode"Sauvetage du Macchabée".

On ne pouvait pas dire que l'esprit de Maleena avait le temps d'être au repos ces temps-ci. Il fallait qu'elle trouve un créneau pour lui rendre visite, mais entre ses cours à Poudlard et Zaccharie à chaperonner, sans compter la dernière rencontre avec Eilane Snake, c'était mission impossible. Pourtant, chaque nuit, dans ses rêves, elle le voyait, lui parlait, le touchait, l'admirait et je ne sais quoi d'autre encore mais tout ce qu'elle y vivait était si intense qu'elle s'en réveillait toute en sueur, le palpitant battant à lui exploser la poitrine, criant parfois son nom. Il était définitivement temps qu'elle retourne le voir. Zaccharie allait mieux, c'était indiscutable, la soirée d'Halloween avait choqué la foule comme il fallait, et la famille Mac Lean avait retrouvé ses fils. Mais il lui fallait de l'action, de l'adrénaline, de la vie, quoi!


Trop de guimauve, tue la guimauve!

Heureusement, elle avait réussi avec brio son examen de transplanage et elle était désormais libre de ses mouvements. Par un après-midi ensoleillé d'avril, elle avait décidé de mettre un terme à son silence et d'aller le retrouver. Elle avait ce besoin inexplicable d'être à ses côtés. Il lui apportait quelque chose que les autres ne pouvaient lui procurer.

Le village où vivait Spartak était un trou paumé comme on en trouve des centaines en Ecosse mais l'aspect sauvage du paysage la fascinait. Et le fait qu'il y vive rendait l'endroit d'autant plus attractif. Maleena avait pris son appareil photo, bien décidée à tirer quelques clichés du jeune homme. Elle transplana derrière le petit café qui se tenait sur la place, car des pas dans la boue, sortis de nulle part auraient pu intriguer.

Elle frappa un grand coup à la porte d'entrée de la maisonnette puis entra sans attendre qu'on lui en donne l'autorisation. Après tout, il pouvait être en train de dormir, de lire, de prendre un bain... Les possibilités étant multiples et surement saugrenues pour la plupart, elle ne se posa même pas la question. Juste que s'il dormait, elle resterait à l'observer, tendrement et en silence, en proie à une admiration infaillible. Elle se hasarda cependant à l'appeler, histoire qu'il soit au courant de sa présence.


Raziel ? Tu es là ?

Raziel. Ne s'appelle-t-il pas Spartak ? Est-elle déjà si proche de lui qu'elle lui donne un surnom ? Veut-elle lui faire oublier son passé ? Lui faire oublier qui il est vraiment ? Rien de tout ça. Elle veut juste se sentir proche de lui. Et l'appeler par son deuxième prénom est un détail qu'elle trouve amusant.

Elle s'enfonce alors dans un dédale de couloirs tordus, sombres et malodorants, pour finalement passer devant une porte entrouverte. Elle passe une tête à l'intérieur et le voit assis à un bureau, une main dans les cheveux, l'autre tenant un parchemin. Elle ouvre alors la porte en grand et s'approche de lui afin de lui déposer un léger baiser sur le front.

Bonjour Maître Corbeau. Les nouvelles sont bonnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartak Menphisz
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 232
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Nyctalope,Fourchelang
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Jeu 27 Mai - 17:00

A croire que le rejeton Saponikov était doué d'un sixième sens quand il s'agissait de se pointer pile au bon moment. A peine s'était il installé à son bureau qu'elle tentait de défoncer sa pauvre vieille porte innocente puis de traverser les couloirs de la façon la moins discrète possible, de ce pas qu'il aurait reconnu entre mille.
Il n'estima dans un premier temps pas utile de lui accorder son attention. Pour qu'elle aille ensuite s'imaginer que son absence lui faisait le moindre effet...et puis quoi encore?
Mais sa plaie personnelle semblait terriblement en forme et ne pas jaillir de la pièce pour lui sauter à la gorge nécessita un effort quasi sur humain.


Je peut savoir qui...

Le regard orageux qu'il leva enfin de la liasse de documents lui valut de frôler l'incident diplomatique puisque ce n'était ainsi plus son front qu'il offrait à l'enfant terrible. Il se fixèrent un moment, leurs visages guère séparés de plus de quelques centimètres, puis le temps sembla d'un seul coup reprendre son court.
D'un seul mouvement fluide, Spartak se saisit de la gorge claire de son invitée d'une main, de ses poignets de l'autre avant de la plaquer fort peu délicatement contre le mur le plus proche. Sa voix s'éleva alors de nouveau, semblable à un grondement sourd.

Pour qui m'as tu pris? Qui crois tu donc être? Pensais tu sérieusement pouvoir me cloitrer ici et circuler à ta guise sans me rendre le moindre compte?

Un inquiétant rictus, caricature de sourire, déforme ses lèvres fines alors qu'il laisse lentement glisser les paroles assassines entre leurs peaux si proches jusqu'à pouvoir susurrer dans le creux de son oreille.

Pensais tu vraiment revenir ici et pouvoir t'autoriser tant de familiarité en toute impunité? Je ne suis pas ton..."ami", essaie de te souvenir de ça.

Enfin il relâche sa gorge et libère ses bras pour finalement s'emparer de son menton, soudainement enjôleur, réduisant encore la distance entre leurs deux visages.
Le temps de donner l'impression de humer son parfum et il l'abandonne pour retourner s'asseoir derrière l'antique table de travail.
Aussi excessif qu'il ait été, ce coup d'éclat avait eu le mérite de lui permettre de libérer la tension accumulée par ces trop nombreux jours de solitude. Ces trop longs jours d'absence.
C'est d'un ton à peine grinçant qu'il parvient à reprendre la parole.


Bien "madame", maintenant que les choses sont claires entre nous, me ferez vous l'honneur de me révéler ce qui me vaut le privilège de vous recevoir en mon humble demeure?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleena Sapovnikov
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sort 1 2
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Ven 4 Juin - 9:31

Spartak n’avait vraisemblablement pas apprécié les petites familiarités que s’était permises Maleena. En effet, alors qu’elle s’approchait pour lui baiser le frond, telle une mère à son enfant, il se rebella comme un cheval sauvage qu’on tente de brider. Et à défaut de l’embrasser, elle se retrouvait propulsée contre le mur, le visage à quelques centimètres de celui qu’elle était venue voir. Mais étonnemment, cette soudaine et violente promiscuité n’était pas du tout à son goût… Et le coup qu’elle avait reçu à le crâne en touchant le mur ne lui avait pas fait de bien. La tête lui tournait et devant ses yeux virevoltaient des étoiles.

Il se mit alors à lui parler, du moins, plutôt à lui siffler au visage des mots pleins de fiels et de fureur. Non, elle n’avait pas l’intention de faire de lui son jouet. Il n’avait rien compris de ce qui animait Maleena. Cependant, il était impossible à la jeune femme de répondre quoi que se soit, tant la douleur lui était insupportable. Quand il la relacha, elle s’affaissa contre le mur, encore très étourdie et chamboulée. Ainsi, il avait dit qu’il n’était pas son ami. Cette idée fit sourire légèrement la jeune russe. Alors, elle ne manifesterait plus aucune marque de tendresse à son égard. Il ne serait rien qu’un collègue, jusqu’à ce qu’il décide que cela change. A vrai dire, même si d’ordinaire Maleena n’aimait pas attendre, elle saurait faire preuve d’une patience sans faille.

J’attendrai, joli corbeau…

Elle porta la main à son crâne puis respira un grand coup. En aucun cas elle n’allait s’excuser de sa conduite pour le moins énigmatique et silencieuse. Zaccharie était devenu une de ses priorités fondamentales. S’occuper de lui et l’assister dans la plupart de ses actes quotidiens étaient ses activités de vacances… On a vu pire, mais on a vu mieux également ! Quelle adolescente aimerait avoir à s’occuper d’un handicapé alors que les vacances d’été approchent à grand pas et que les les examens vont commencer ? Maleena avait beau être une élève brillante, elle n’en avait pas moins des lacunes dans certains domaines. Enfin ! Il n’était pas temps de penser à l’école alors qu’elle venait rendre visite à son mentor masculin en matière de magie noire.

Je ne t’apporte rien. A part ma petite personne.


Elle allait le dire mais sa langue choisit de faire quelques tours dans sa bouche avant qu’elle n’ai eu le temps de l’ouvrir. Bien lui en pris car il ne valait mieux pas le froisser encore…


Hum… Il ne se passe pas grand-chose à Poudlard, tu sais. Les exams approchent et les élèves n’ont que ça en tête… Les idiots ! Ils n’avaient qu’à travailler pendant l’année… Qu’importe… J’ai peut être sous la main des noms et des pedigrees qui pourraient t’intéresser. Ils ne sont pas tous sous le signe du Serpent mais ils en ont certaines aptitudes. Après, c’est à toi de juger, n’est-ce pas ? Et ceux dont je t’ai envoyé les candidatures ? Ça donne quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartak Menphisz
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 232
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Nyctalope,Fourchelang
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Jeu 8 Juil - 18:05

Ça donne que nous allons dev...

Les deux perles d'orage qu'il lève alors sur Maleena viennent subitement s'échouer sur les délicats pétales violacés que ses doigts calleux d'ancien prisonnier on fait naître sur la peau si pâle de la gorge de la jeune femme, lui coupant mystérieusement le sifflet.
Impossible d'en détourner les yeux alors qu'une étrange sensation s'empare de son estomac, le tordant en quelque chose qui ressemble désagréablement à de l'inquiétude.

Nous allons dev...

Du plat de la main il frappe sèchement la surface du bureau, envoyant voleter, autour de son visage creusé redevenu impassible, quelques nuages de poussière duveteux.

Ça donne que nous allons devoir au plus tôt organiser une réunion. Je dois admettre qu'il y a du potentiels dans ces doux écoliers et je ne vais plus pouvoir me contenter de ces simples curiculum vitae. Histoire de vérifier qu'ils n'ont pas juste envie de faire des bêtises dans les couloirs vois tu, je ne cherche pas à monter un élevage de chatons. Et j'ai cru comprendre, ton cher papa toujours, que tu n'étais pas toi non plus une grande fan des bisounours.

Sur un ricanement digne de la meilleure scie chanteuse il s'extrait du fauteuil qui émet un grincement de protestation et va se camper devant la fenêtre partiellement occultée, coulant un coup d'oeil sombre à l'extérieur, entre deux rideaux miteux.

Et puis il est temps que je sorte de ce trou à rat. Assez feignassé. Organise moi ça. Je ne veut pas leur apparaître de suite, je veut les laisser parader un temps...j'ai pensé à la salle sur demande, mais j'ignore si le lieu est mieux protégé que quand je l'ai quitté. Si cela ne convient pas, trouve nous un autre lieu. Dans une semaine très précisément, cela devrait te laisser le temps de tout préparer. Du moins si tu es assez efficace.

Coulant un regard hanté par dessus son épaule il cherche celui de son interlocutrice bien silencieuse depuis quelques minutes.

Est ce bien clair "chérie" ou dois je être à nouveau plus précis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleena Sapovnikov
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sort 1 2
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Ven 9 Juil - 13:13

A peine avait-elle eu le temps de reprendre son souffle et ses esprits qu'il l'assommait déjà d'ordres.

Et dire que je venais surtout pour le voir...


J'avais pour habitude d'éventrer mes peluches, en effet. Et toi ? T'étais plutôt lapins ou ours ?


Vu ton comportement, je parierai pour l'ours...


Elle ne l'avait pas quitté des yeux une seconde, il avait marqué une légère hésitation quand il lui avait lâché le cou, mais cela n'avait en rien entaché sa mauvaise humeur habituelle. L'oiseau voulait sortir de sa cage et Maleena devait être celle qui allait lui ouvrir la porte.


Attends deux minutes, là... Tu n'étais pas sensé m'aider à faire sortir mon père ? C'était le deal! Tu as la mémoire courte...

Maleena avait, bien évidemment, beaucoup plus à dire que ça. Mais la crainte qu'il s'en prenne à nouveau physiquement à elle l'arrêta.

Laisse tomber, on verra ça plus tard. T'es pas d'humeur à la causette, et moi pas d'humeur à m'énerver. Donc, tu disais... ah oui! La salle sur demande... Ben, c'est pas extra, niveau discrétion. On nous surveille beaucoup. La L.O.I. n'a pas encore investi les murs de l'école mais ça ne saurait tarder... Non, sérieusement, si on doit se réunir, on craint moins si on se retrouve à l'extérieur. Ici, ça serait pas mal, d'ailleurs. On pourrait réaménager ton salon, j'imagine que tu n'as pas l'intention de recevoir le gratin du monde sorcier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartak Menphisz
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 232
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Nyctalope,Fourchelang
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Ven 9 Juil - 18:17

Il y avait cette retenue dans sa voix, cette intonation presque imperceptible mais pourtant étrange qui lui irritait désagréablement les oreilles...
Spartak se tourne lentement vers Maleena, l'observant sans discrétion, biche noire aux abois, raidie, immobile à une distance plus que raisonnable de sa propre position.

Elle a...peur?

Cette révélation qui aurait du hautement le réjouir a pourtant un irritant gout amer.

C'est ce que tu voulais non? Juste de la crainte et rien d'autre.

Plus contrarié qu'il ne le voudrait, le sorcier entreprend de rassembler les parchemins disséminés sur le bureau en deux piles propres avant de se rasseoir, les mains croisées devant son visage, n'offrant plus à son interlocutrice que ses yeux profondément enfoncés dans leurs orbites.


Faire sortir ton père? En admettant que la folie m'aie un jour fait tenir de tels propos, je crois que pour le moment tu nous surestime "princesse". Si tu te sens l'envie de prendre Azkaban d'assaut à toi seule, libre à toi, mais ne compte pas sur moi. Certains plans nécessitent un chouilla de préparation...

La tension est palpable dans la pièce mal éclairée.

...quand au lieu de réunion, pourquoi crois tu que je n'ai pas cité cette maison comme une option? Crois tu vraiment futé de faire débarquer ici ces génies du mal en herbe sans même nous être assurés qu'un seul fera vraiment l'affaire? Personne d'autre que toi ne mettra un pied ici sans que je me sois personnellement assuré avant qu'il ne débarquera pas avec la L.O.I. aux basques. Et si jamais tu avais d'autres idées aussi brillantes sortie de ton esprit oh combien supérieur à me soumettre à moi pauvre demeuré, il se pourrait que tu oublies toi aussi le chemin de ma porte, c'est clair?

Agressivité probablement disproportionnée mais au combien efficace contre ce trouble ridicule qu'il s'acharne à torturer son estomac. Ne craignant plus de paraître complètement fou à lier, le sorcier d'un seul coup rasséréné s'empare de l'une des deux piles et la tend devant lui sans plus chercher à croiser le regard de Maleena.

Si la salle sur demande n'est pas sûre, trouve mieux. Voici ceux que je veux voir dans une semaine.

Puis le silence plombé retombe sur la pièce, presque étouffant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleena Sapovnikov
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sort 1 2
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Lun 30 Aoû - 19:44

Amour. Haine. Deux revers d'une même médaille. Comment peut-il m'attirer au point de me dégoûter ? Comment peut-il me faire peur au point de me fasciner ?

Et voilà qu'il anéantissait en deux temps, trois mouvements, ses espoirs de petite fille. Il ne l'aiderait pas à faire sortir son père. Mais elle, elle l'aiderait à mener ses projets à bien. C'est cruel, d'être amoureux. On en oublie même ses priorités. On ne pense qu'au plaisir de l'autre, ses propres plaisirs n'existent plus... Même l'humiliation la plus basse devient un bonheur à entendre, ou, du moins, supportable... Après tout, s'il nous parle, s'il nous touche, c'est qu'on existe. Même s'il nous méprise.
Belles pensées que celles de la femme amoureuse... Belle estime de soi, aussi...

Je ne suis rien, il est mon tout.

Mais comment peut-on en arriver là ?

Je suis une ado hystérique. Il ne respecte rien, ni moi, ni sa propre existence. Pourquoi devrais-je m'attacher à ses pas ? Est-il trop tard pour faire demi-tour ? Est-il trop tard pour lui dire "tu gâches mas vie" ?

Cela semble si simple à cracher... Le quitter, le laisser dans sa fange, et partir sans se retourner... Programme réjouissant, sinon salvateur. La liberté à portée de main. Mais cette prison est si confortable, douce, chaude, tendre, finalement...

Je ne suis pas ton jouet.

C'était sorti tout seul, sans avoir eu le temps de choisir les mots. C'était piquant au sortir de sa jolie bouche ourlée. Mais pourtant si doux sur la langue.

Tu n'as pas à me parler comme ça. Mais comme je te l'ai dit, je n'ai pas l'intention de perdre mon temps et mon énergie à m'énerver contre toi et ta mauvaise humeur. Je ne suis pas à tes ordres.

Glurps. Je fais quoi, là ?

Tu passes le peu de temps où l'on se voit pour me balancer ta haine du monde à la figure. J'en ai marre. Tu as besoin de moi plus que je n'ai besoin de toi, finalement. Je ne sais pas ce que tu veux. Mais si tu continues, ça sera sans moi. Je n'ai pas besoin qu'on me manque de respect. Et encore moins si ça vient de toi. Tu es une loque, Spartak. Et tu te permets de juger les gens. Je ne sais pas lequel de nous deux est le plus minable. Mais sache que je ne veux plus que tu me traites de la sorte.
D'ailleurs, je m'en vais. Si tu n'as que le fiel à la bouche, tu le garderas pour toi. Le venin, j'en fais des potions.


Tu vas te faire tuer.


Je pense que ma place n'est plus ici. Je prendrai le bon chemin sans toi. J'avais trouvé quelqu'un pour me seconder à Poudlard, elle est folle, certes, mais moins que toi. Et elle me respecte, elle.

Puis elle tourna les talons, alors qu'elle n'avait pas bougé d'un cil depuis le début de son monologue.

A bon entendeur...


Petite inconsciente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartak Menphisz
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 232
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Nyctalope,Fourchelang
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Mar 31 Aoû - 19:27

Lentement les feuillets glissent d'entre ses doigts décharnés mais personne ne leur prête plus la moindre attention dans cette pièce ou l'air devient soudain tellement électrique qu'on verrait presque la foudre tomber entre les deux protagonistes du drame.
Un court instant, comme foudroyé sur place, Spartak semble devenu statue de sel. Seule la sortie presque théâtrale d'une Maleena excédée et au bord de la panique semble parvenir à briser le charme.
La seconde d'après le lourd bureau heurte le sol alors que le sorcier furibard se dresse, serrant sa baguette à s'en fait blanchir les jointures.

Elle s'en va.
Qu'est ce que t'attend pour lui régler son compte à cette poule prétentieuse?


Tu veut t'en aller pauvre petite peureuse? Et bien pas de soucis, tu ne m'en voudras pas de ne pas t'indiquer la sortie n'est ce pas.

Ne la laisse pas s'en aller, elle s'en va.
PLAQUE LA AU MUR, FAIS LUI MAL!


Je me suis vraiment planté sur ton compte on dirait. Remarque ça m'apprendra à écouter les babillages d'un vieil abruti complètement ravagé.

Elle t'abandonne.
APPREND LUI, ELLE NE SAIT RIEN DE TOI!


J'aurais du me doute qu'une minette dans ton genre plaquerait tout au premier signe de difficulté. Tu crève de trouille, je le sens d'ici.

NE LA LAISSE PAS PARTIR!ELLE-S-EN-VA!
TUUUUE LA!

Aaaaah....

Prit d'une violente migraine, noyé par l'entrée en collision de visions discordantes, Spartak sent ses jambes se dérober sous son propre poids et n'a que le temps de se raccrocher à l'un des pieds du meuble renversé alors que son autre main se dresse, sa baguette semblable à un doigt accusateur.

Tu as trouvé une autre greluche pour jouer à la poupée avec toi MAGNIFIQUE. Retourne donc faire mumuse dans ta prison dorée pour petits sorciers modèles, je savais que tu...je savais que...tu...ne comprendrais rien. Tu ne sais rien...de mon histoire...jamais je n'aurais du penser que tu puisses être...elle...HORS D'ICI, HORS DE MA VUUUUUUE

Il tente alors de lui lancer un sort d'oubliette. A moins que ça ne soit un sort d'immobilisation. Ou un sort de mort. Ou juste un sort pour l'empêcher de quitter la maison. Ou un bon Sectumsempra qui lui ferait ressentir la morsure qui brûle ses propres chairs. Mais ne lui échappe finalement qu'un hurlement inarticulé qui se conclut par l'explosion sonore de sa baguette et lui bruit mat d'un corps entrant en contact avec le sol...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleena Sapovnikov
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sort 1 2
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   Ven 12 Nov - 19:35

Et voilà qu'il la méprise encore. Et encore. Mais elle ne peut en entendre plus. Il a définitivement été trop loin. Est-ce qu'il saurait encore la charmer ? Est-ce qu'il arriverait une nouvelle fois à tout faire basculer ?

Je t'emmerde...

Et le voilà qu'il hurle, à présent! La démence a une fois de plus pris le dessus sur cet esprit aiguisé, ce corps fatigué, cette âme torturée... Elle a passé le couloir mais elle l'entend encore. Et voilà qu'il l'accuse de ne pas être "elle".

Je ne suis pas dupe, je me doutais bien qu'une autre avait déjà pris la place...

Le dernier cri qu'il pousse se conclut par un bruit sourd. A-t-il essayé de mettre fin à ses jours ? Maleena se retourne vivement, comme happée par le bruit qui s'est échappé du bureau. Son cœur s'arrête un moment de battre. Est-ce encore une de ses mises en scène faite pour la faire revenir ?

Dans un hoquet, la jeune femme reprend son chemin. Quelques pas seulement. Et si c'était grave ?

Arrête, il vient de te démonter, de t'humilier comme jamais, et toi, tu vas t'apitoyer ? Mais s'il est mort, c'est qu'il le méritait! Il s'en est pris à ta vie, Maleena...

Raziel !!!!!!!

Trop émotive, cette petite...
Mais ce n'est pas parce qu'elle crie son nom qu'elle fait demi tour. Ce qui l'attend là-bas la terrorise d'avance.


Raziel !!!!

Elle s'agenouille sur le vieux parquet poussiéreux, les bras tendus et les mains jointes, elle sanglote.

Réponds-moi, je t'en prie...

Les minutes passent, interminables. Et surtout interminablement silencieuses. Les jambes engourdies, le corps transi, Maleena se relève tant bien que mal et décide malgré tout d'aller voir l'étendue des dégâts. Ses pas sont lents, hésitants.

Tu as décidé de m'achever... C'est ignoble... mais vas-y... Je n'attends plus rien de toi, à présent... Tue-moi, mon amour, tue-moi...


La porte du bureau est restée grand ouverte. Un léger brouillard flotte dans la pièce, le silence est pesant et un insupportable sentiment de malaise s'empare de Maleena. Il est là, au sol, inconscient, la main brûlée, les yeux clos. S'il n'y avait pas eu autant de colère les instants d'avant, elle aurait cru qu'il dormait... Mais n'avait-il pas trouvé le repos éternel ? Elle s'approcha, lentement, haletante puis s'accroupit à son côté. Son souffle était à peine perceptible, et son pouls était tout aussi mal en point...


Je te hais, Spartak Raziel Menphisz. Je te hais.

Puis elle s'allongea, se blottit contre lui et ferma les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE]*Burnham on Crouch Valley*Officieusement demeure Menphisz.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demeure Hyuuga : Akogare
» La demeure familiale des Nox Démétrius...
» Description de la demeure
» Une demeure lugubre
» Description de la demeure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: