AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enchantements : cours numéro 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Enchantements : cours numéro 1   Ven 14 Aoû - 8:00

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les élèves ne se battaient pas en duel pour venir au cours. La participation était déplorable, mais d’une certaine manière, Axel aimait mieux ça. Avec peu d’élèves,  il pourrait tous les aider en particulier, et donc faire son travail le mieux possible. C’est dans cet état d’esprit qu’il monta les marches du château, sortant de la grande salle, en un début d’après-midi d’un temps plutôt agréable. Pas de grand soleil, bien sûr, mais quelques petites éclaircies dans un ciel nuageux.  
La classe où il faisait cours n’était pas très grande, mais cela n’avait aucune importance aujourd’hui. Elle était décorée très sobrement, sans extravagance.  Des tables de deux personnes s’alignaient sur la longueur de la salle, avec deux tables de chaque côté d’une l’allée centrale menant à  un petit bureau pour le professeur pendant les cours. Dans le fond de la salle, à droite, on pouvait voir la porte qui menait à son bureau privé.  Le mur de droite comportait une série de fenêtres qui illuminaient la salle, tandis que le mûr de gauche n’était éclairé que par des chandelles.

Dans son observation de la salle, Axel n’avait pas immédiatement remarqué le hibou qui tapotait sur la vitre la plus proche de son bureau. En deux pas, il fut au niveau de la fenêtre, et un instant plus tard, ce satané hibou atterrit  sur son bureau, répandant des plumes et ces copies partout. Après l’avoir rapidement chassé, il lut les quelques mots griffonnés à la hâte.


Je sais, bougonna-t-il, je sais…

Et le mot se retrouva dans la corbeille. Après quelques coups de baguettes, et un sortilège pour nettoyer son bureau, l’endroit était comme neuf, exactement comme il était lorsqu’il était entré. Retrouver l’enseignement était quelque chose de particulièrement plaisant, après être parti de son ancienne école. C’était la première fois cependant qu’il enseignait les Sortilèges et Enchantements, mais il n’y avait aucun souci à ce faire. Après tout, il n’avait eu la note maximale à son ASPIC pour la simple raison qu’il ne pouvait avoir plus.

Il avait décidé, dans ce cours, de reprendre et compléter, si besoin est, les cours de son prédécesseur. Un long travail sur les enchantements attendait les Sixième et les Septième années, dont le programme était particulièrement difficile. En plus des enchantements, ils devaient travailler avec beaucoup de précision sur des sortilèges tout aussi compliqués, si ce n’est plus. Tout cela demandait beaucoup de rigueur et de concentration.  
Le cours commençait dans une petite heure, et Axel avait largement le temps de se préparer. Après un rapide mouvement de sa baguette vers le tableau, où l’on pouvait désormais lire « Installez-vous », un autre vers la porte qui s’ouvrit à la volée, Axel s’enferma dans son bureau pour retrouver calme et volupté, en attendant les élèves.



HJ : Bonjour chers élèves, je vous invite (les Sixième et Septièmes années) à faire acte de votre présence au cours en jouant l'entrée de votre personnage.

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 8:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Ven 14 Aoû - 13:50

Ulrik allait à présent dans son premier cours qui s'intitulait Sortilèges et Enchantement, c'était nouveau professeur, Ulrik espère que le nouveau professeur les fera bien apprendre. Il se dirigeait vers la salle avec son sac sur le dos avec tous les livres et parchemin qu'il aurait besoin pour étudier à Poudlard. Ulrik arrivait un peu en avance, personne n'était encore arrivé, il devrait attendre à la porte que le professeur de Sortilèges et Enchantement les laissent entrer dans la salle. Ulrik s'adossa contre le mur et sortit le livre de Sortilèges et le feuilleta. Puis il en avait marre d'attendre alors il frappa et à la porte. Il l'ouvrit curieux et vit personne dedans, il semblait ne pas être là, ou peut-être était-il dans un coin de la salle à faire je ne sais quoi. Ulrik referma la porte, un petit bruit avait retentit dans la salle, il préférait fermait la porte et attendre encore un petit peu. Il reprit son livre et ce remis à le feuilleter, il y avait toutes sortes de sorts assez amusant, des sorts qu'il ne connaissait pas encore. Il lisait tous les sorts, tout ce qu'ils pouvaient infliger, les noms de ses sorts étaient plutôt bizarres, mais pour certains efficaces. Les prononciations étaient parfois difficiles, mais Ulrik comme bonne élève ferait de son mieux pour apprendre les Sortilèges. Ulrik est bonne élève et essayera d'apprendre et de réussir les plus de sorts, le cours semblait être bien, intéressant. La sonnerie retentit enfin, Ulrik entra et alla s'assoir à une place comme le professeur Kalyll l'avait écrit au tableau.


Dernière édition par Ulrik Nolan le Ven 14 Aoû - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Argonnar
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Ven 14 Aoû - 15:26

Premier cours de la journée, Sortilèges et Enchantements... La tête dans le gaz après une nuit bien trop courte à son goût, Raphael se débarbouilla la figure pour émerger de ce brouillard. Les enchantements étant la partie qui avait manqué de justesse de lui faire rater son examen, le jeune Gryffon avait passé une bonne partie de la nuit à revoir encore et encore les principes de base d'un enchantement, espérant ainsi pouvoir briser ce blocage qui l'empêchait de comprendre et de réaliser un bon enchantement...
Enfin c'est un nouveau prof maintenant, Hollyhurt me paraîtra rapidement un lointain souvenir...

Il fallait dire que Nathaniel Hollyhurt était un prof sévère et exigeant, qui avait rapidement relégué notre jeune ami dans la liste des cancres éternels en raison de son incompétence en enchantements. Nul ne fut plus étonné que Raphael lorsqu'il arracha un E.E à ses buses grâce à un sujet portant majoritairement sur les sortilèges.

Nouveau prof, nouvelle méthode, il était plus que temps pour le jeune Gryffon de découvrir le professeur Kalyll. La sonnerie n'allait pas tarder à sonner lorsqu'il pénétra dans la salle de classe et lut l'inscription "Installez-vous" ce qu'il fit en s'asseyant au deuxième rang, sans avoir remarqué qu'il était passé devant un autre élève sans s'arrêter alors qu'il attendait dehors. Après avoir sorti ses affaires, Raphael tira une pièce de monnaie moldue et la tint devant ses yeux.
Pile, je me fais enguirlander... Face je m'en tire...

La pièce prit de la hauteur après qu'il l'eût lancée... Le hasard allait-il avoir raison? La pièce retomba sur le sol, le jeune homme ayant été distrait par un petit bruit sec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Ven 14 Aoû - 17:04

Tandis que la plupart des élèves et enseignants étaient toujours en plein repas, Axel songeait, assis sur la chaise de son bureau. La préférence des élèves le rendait interdit : pourquoi tant d’élèves semblaient intéressé par le cours de Sortilèges et Enchantements alors que la plupart désertaient son cours de Métamorphose ? L’espace d’un instant, Axel avait cru qu’il faisait tout simplement peur aux élèves, mais leur soudaine présence au cours de Sortilèges et Enchantements  faisait s’effondrer sa théorie. La tendance à mettre de côté la Métamorphose était pour lui de mauvais augure : les élèves se dispersaient trop, travaillaient moins. Les temps changent, oui, et en voilà encore un exemple.

Quelques cinquante minutes après avoir refermé la porte de son bureau pour retrouver le calme, Axel entendit le mouvement des élèves qui entraient dans sa classe. Ils étaient en avance, dix minutes précisément, et Axel aurait très bien pu les laisser patienter dans la salle en attendant l’heure précise de son cours. Mais qui ne sait pas que laisser seuls des élèves dans la salle signifie bien vite retrouver un chahut impossible à son arrivée ? Le cours étant prêt, bien ficelé, il n’avait aucune raison de rester dans là à attendre. Il sortit donc de derrière son bureau pour ouvrir tranquillement la porte menant à la salle de cours. Il y avait pour l’instant deux élèves présents, l’un déjà assis à gesticuler futilement, l’autre en retrait, le nez dans un livre.  Axel claqua la porte, pour que les élèves remarquent enfin sa présence, et s’avança calmement vers l’élève le plus proche. Alors, vint la surprise, devant lui, à ses pieds, dans un bruit sourd : une pièce, lancée apparemment dans le but de « jouer » à pile ou face.


Rangez ça. Je doute que vous parveniez à saisir les subtilités des sortilèges et enchantements grâce à une quelconque chance.
Quant à vous
, jeune homme, continua-t-il en s’adressant à l’élève situé au fond, veuillez vous asseoir s’il-vous-plaît, je pense que vos camarades ne m’en voudront pas si je commence maintenant.

Bien, je me présente, je suis Axel Kalyll, votre nouveau professeur de Sortilège et Enchantements. En attendant les autres élèves, j’aimerais que vous répondiez à quelques questions. Comme vous le savez, le niveau pour les ASPIC est particulièrement élevé, et vous aurez besoin de beaucoup de travail et de rigueur pour y parvenir.
Bien entendu, j’essaierai de vous aider au mieux pour y parvenir, mais le travail personnel sera très important si vous voulez que ce soit efficace. Pour commencer, avez-vous des difficultés, des peurs, des blocages, concernant les sortilèges et les enchantements ? Soyez honnête, je découvrirai très vite si vous avez dit vrai ou non.

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Raphael Argonnar
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Ven 14 Aoû - 23:20

La pièce retomba avec un bruit sec mais Raphael ne le vit qu'a peine. Il n'avais d'yeux que pour le nouvel arrivant.
De taille moyenne, un visage un peu pâle illuminé par un regard sombre, Axel Kalyll se tenait devant lui. Cela ne pouvait être que lui puisque son visage, d'une neutralité a toute épreuve, se fendit d'un air sévère lorsqu'il découvrit la pièce de monnaie à ses pieds.

Rangez ça. Je doute que vous parveniez à saisir les subtilités des sortilèges et enchantements grâce à une quelconque chance.

Tandis que le prof se tournait vers l'autre élève, Raphael une une pensée vite réprimée.
Peut être bien que non, mais je suis maître de ma chance...
Il réprima donc cette pensée à la brusque idée que Mr Kalyll soit un Legillimens... Mais s'il l'était et avait capté les pensées du jeune Gryffon, il n'en fit aucune remarque.


Bien, je me présente, je suis Axel Kalyll, votre nouveau professeur de Sortilège et Enchantements. En attendant les autres élèves, j’aimerais que vous répondiez à quelques questions. Comme vous le savez, le niveau pour les ASPIC est particulièrement élevé, et vous aurez besoin de beaucoup de travail et de rigueur pour y parvenir.
Bien entendu, j’essaierai de vous aider au mieux pour y parvenir, mais le travail personnel sera très important si vous voulez que ce soit efficace. Pour commencer, avez-vous des difficultés, des peurs, des blocages, concernant les sortilèges et les enchantements ? Soyez honnête, je découvrirai très vite si vous avez dit vrai ou non.


A ces mots, à cette question, Raphael n'eût qu'une idée: le bluff. Mentir pour ne pas se faire humilier, pour ne pas retrouver de nouveau ce statut de cancre, de moins que rien. Il haïssait ce sentiment plus que tout au monde, ce sentiment non pas d'être rejeté mais celui d'être considéré comme incompétent, nul, indigne d'intérêt... Bref en un mot, d'être le troufion de base.
Braquant son regard sur le sien, les yeux gris bleu de l'élève rencontrant les yeux noirs de son professeur, Le jeune Gryffon s'apprêta à sortir que non, tout se passait bien, aucun problème, la vie est tranquille...


Eh bien, moi j'ai un gros problème... Au niveau sortilèges, ça se passe bien mais les enchantements... J'ai comme un blocage, un bouchon... Je suis nul en la matière... acheva-t-il en rougissant de honte.
La vérité? Alors que j'aurais pu bluffer, alors que j'aurais pu laisser derrière moi le cancre, je lui ai déballé la VÉRITÉ???
Notre jeune ami avait beau savoir qu'il n'abuserait pas longtemps son monde en bluffant, il avait quand même été très tenté par le bluff. Mais en croisant le regard de son professeur, il s'était passé quelque chose, il ne savait pas comment définir... Comme si d'un coup, il avait eu une intuition, une certitude qu'il pouvait se fier à lui, qu'il arriverait un jour a crever ce barrage...

Réalisant que sa pièce était toujours au sol, Raphael se leva puis se baissa pour la ramasser, se refusant la magie pour montrer qu'il était conscient d'être en faute.
Est ce qu'il va se moquer de moi comme Hollyhurt avant lui?

Regardant la pièce, il vit qu'elle était tombée sur face.
Maître de ma chance, mais aussi de ce que je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Sam 15 Aoû - 14:15

Naturellement. N’ayez pas honte d’avoir ces difficultés, je n’ai jamais vu d’élève capable de réaliser un enchantement dès le début. On travaillera sur cela, bien entendu, et je peux vous assurer que si vous travaillez dur dans ma classe, vous serez capable de réaliser un enchantement aussi bien que n’importe qui d’autre avant la fin de ce trimestre.

Axel prit le temps de s’arrêter, observant la réaction de l’élève. Il était important de voir s’il était prêt à donner tout ce qu’il avait pour réussir ses ASPICs. Il n’est pas nécessaire de se donner du mal pour des élèves qui ne sont pas capable de fournir un rude travail et tous les efforts possibles.

Néanmoins, si jamais vous ne vous sentez pas rassuré, j’ouvrirai très bientôt une classe d’aide pour les élèves qui pensent en avoir besoin. Elle sera ouverte à tous, et si vous pensez devoir pratiquer plus les enchantements, vous serez le bienvenu.

Cette classe avait déjà fait des miracles sur certains de ces anciens élèves, même que c’était spécialement pour la métamorphose. Axel ne voyait pas pourquoi il ne renouvellerait pas une expérience qui avait porté ses fruits. Certains élèves simplement en manque de confiance, mais avec toutes les capacités requises pour réussir les examens, avaient trouvé ici un bon moyen de réconfort.

Bien, maintenant, si vous le voulez bien, j’aimerais que vous vous présentiez. Je ne demande pas grand-chose, simplement pour que je puisse savoir qui vous êtes. Si vous trouvez cela dérisoire, vous vous rendrez vite compte qu’un professeur qui connait bien ces élèves est beaucoup plus efficace pour les aider dans leurs difficultés. Comme vous n’êtes que deux pour l’instant, je vous propose d’en profiter, il n’y a personne ici qui viendra utiliser ces informations pour vous ridiculiser.
Du moins, si c’était le cas
, continua Axel en fixant chacun des deux élèves d’un regard sévère, vous auriez affaire à moi.

Axel jeta un coup d’œil sur l’horloge située derrière lui, sur le mur. Il restait encore quelques minutes avant que le cours ne commence officiellement, et bientôt, les derniers élèves devraient arriver. Si un retardataire venait perturber son cours, il se mettrait très rapidement en colère. Les exigences d’Axel étaient très hautes, et les élèves se devaient d’être à la hauteur.

Bien. Il reste encore quelques minutes avant que je commence officiellement mon cours. Les autres élèves ne devraient pas tarder à arriver, du moins j’espère pour eux. Alors, qui commence sa présentation ?

Avant que le premier dise un mot, Axel c’était retourné un bref instant vers le tableau. Son message, « Installez-vous », s’effaça aussitôt, très vite remplacé par l’organisation de son cours.

Citation :
Les Enchantements

I/ Révision théorique et pratique des enchantements généraux

II/ Introduction aux enchantements perpétuels

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Raphael Argonnar
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Sam 15 Aoû - 23:19

Naturellement. N’ayez pas honte d’avoir ces difficultés, je n’ai jamais vu d’élève capable de réaliser un enchantement dès le début. On travaillera sur cela, bien entendu, et je peux vous assurer que si vous travaillez dur dans ma classe, vous serez capable de réaliser un enchantement aussi bien que n’importe qui d’autre avant la fin de ce trimestre.

Ouais mais quand même au bout de six ans... Même pas foutu de réaliser un enchantement...

Malgré cette pensée pessimiste, Raphael n'était pas du genre à baisser les bras. Le prof avait raison, il allait devoir travailler très dur pour y parvenir.Ce n'est jamais fini avant la fin, telle était la devise de son père... Le jeune Gryffon le comprenait mieux a présent.
Moi non plus, je ne baisserai pas les bras. Je donnerai mon maximum, je le jure!


Ceci dit il était surpris. Hollyhurt, hautain et exigeant comme il l'était, n'avait jamais réagi comme Kalyll. Au mieux, il ne disait rien, se contentant d'un regard froid, ennuyé et navré de cette lacune terrible. Mais là, il entrevoyait la possibilité de réussir, mieux, de contrôler un enchantement. Ça allait demander pas mal de travail et alors? Tant que rien n'est perdu...


Bien, maintenant, si vous le voulez bien, j’aimerais que vous vous présentiez. Je ne demande pas grand-chose, simplement pour que je puisse savoir qui vous êtes. Si vous trouvez cela dérisoire, vous vous rendrez vite compte qu’un professeur qui connait bien ces élèves est beaucoup plus efficace pour les aider dans leurs difficultés. Comme vous n’êtes que deux pour l’instant, je vous propose d’en profiter, il n’y a personne ici qui viendra utiliser ces informations pour vous ridiculiser.
Du moins, si c’était le cas
, vous auriez affaire à moi.

Et VLAN! La porte aux moqueries venaient d'être verrouillée à double tour par la dernière phrase et par le regard sévère plein de menaces de son professeur. Enfin le jeune Argonnar pouvait se livrer sans craindre les railleries. Même s'il ne savait toujours pas quoi dire...

Bien. Il reste encore quelques minutes avant que je commence officiellement mon cours. Les autres élèves ne devraient pas tarder à arriver, du moins j’espère pour eux. Alors, qui commence sa présentation ?


Avant que notre ami puisse lever la main, Kalyll avait pointé sa baguette sur le tableau, modifiant l'invitation à s'installer par le programme du cours à venir... Que des enchantements...
Pile ou face? Nan quand même pas...

Lentement sa main se leva puis après le signe de tête engageant du professeur, il commença à se présenter.

Raphael Argonnar, 17 ans, maison Gryffondor en septième année.
Un bon début... et maintenant?
J'aime le Quiddich, la musique, la lecture et jouer aux échecs. Je n'aime pas être tenu en échec par une chose a laquelle je n'arrive pas mais ce que je ne comprend pas, je donne tout ce que je peux pour parvenir à le comprendre. Je déteste également être rejetté, mis a l'écart... Voila, je ne sais pas quoi ajouter... Si vous voulez savoir autre chose, je répondrai à vos questions.

Voilà c'était fait et les mots avaient coulé tout seul. Restait à voir comment cela allait continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Dim 16 Aoû - 10:19

BBien, maintenant, si vous le voulez bien, j’aimerais que vous vous présentiez. Je ne demande pas grand-chose, simplement pour que je puisse savoir qui vous êtes. Si vous trouvez cela dérisoire, vous vous rendrez vite compte qu’un professeur qui connait bien ces élèves est beaucoup plus efficace pour les aider dans leurs difficultés. Comme vous n’êtes que deux pour l’instant, je vous propose d’en profiter, il n’y a personne ici qui viendra utiliser ces informations pour vous ridiculiser.
Du moins, si c’était le cas, vous auriez affaire à moi.


Le professeur semblait au premier regard gentil, mais il voulait qu'on se présente. Ulrik était timide à la base, mais devoir à faire sa présentation devant deux personnes, sa va, heureusement qu'il n'y a pas toute' la classe, il rougirait en un rien de temps. Ses joues rougissait déjà un petits peu, il paniquait un peu, il ne savait que dire à part son nom et prénom, sa maison et son année d'étude. L'autre élève qui était sur une table à l'opposé d'Ulrik c'était présenté:

Raphael Argonnar, 17 ans, maison Gryffondor en septième année.J'aime le Quiddich, la musique, la lecture et jouer aux échecs. Je n'aime pas être tenu en échec par une chose a laquelle je n'arrive pas mais ce que je ne comprend pas, je donne tout ce que je peux pour parvenir à le comprendre. Je déteste également être rejetté, mis a l'écart... Voila, je ne sais pas quoi ajouter... Si vous voulez savoir autre chose, je répondrai à vos questions.

Ulrik est plutôt son contraire, ou du moins sur quelques points comme: le quidditch (il a le vertige), n'aime pas être jeté et mis à l'écart (Ulrik l'est tout le temps, il préfère se concentrer sur ses cours et sa réussite que se faire des amis).

-Bonjour, je m'appele Ulrik Nolan, je suis en sixième année et à Poufsouffle. J'adore lire, écrire, écouter de la musique, mais par contre je déteste jouer au quidditch à cause de mon vertige. Je suis plutôt fort en cours et  essai d'apprendre le plus de choses possible.Par contre, moi je suis en quelques sorte rejetté, enfaite je me met à l'écart, je préfère réviser les cours que je ne comprend pas.  J'ai oublié un point, je suis très timide.

Dit-il avec hésitation, et puis ils le serons bien un jour, sur sa dernière phrase, Ulrik rougit, il était rouge de la tête au pied. La mise à l'ecart d'Ulrik est normale, enfin selon lui, il veut travailler le plus possible pour avoir de bonne note et ne pas désevori son père et pour montrer à sa mère qui est morte, mais il pense qu'elle est toujours avec lui, qu'il peut réussir tous se qu'il entreprend, se n'est pas toujours le cas, mais persiste pour que sa le soit.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Jeu 27 Aoû - 21:48

HJ Bien, puisqu’aucun élève n’a posté jusqu’ici, je pense qu’il est inutile d’attendre davantage. Le cours reprend donc. Si des élèves arrivent d’ici là, faites comme-si vous étiez là depuis le début, et incluez votre présentation dans votre poste. Je vous déconseille de jouer le retard de votre personnage, à moins que vous ne vouliez découvrir une des nombreuses pédagogies d’Axel. HJ

Les élèves, pour une fois, et c’était sans doute grâce à la présence médiocre d’étudiants à son cours, étaient plutôt bavard en se présentant, ce qui ravissait Axel. Comprendre et connaître ses élèves est une des clés de la réussite d’un enseignant. Comment aider, intéresser, ou simplement noter à sa juste valeur un élève dont on ignore tout ? C’est donc assez satisfait de ce début qu’il reprit le fil du cours.

Avec de telles précisions, je vais devoir me sentir dans l’obligation dans dire plus sur mon compte. Comme vous le savez sûrement, je suis aussi professeur de Métamorphose dans cette école, et comme vous le saurez bientôt, je suis très exigeant. J’ai quelques ressemblances avec vous Monsieur Nolan, excepté que je n’ai rien contre le Quidditch.

Axel contourna son bureau, et fit un pas vers les fenêtres, agitant sa baguette à chaque coin de la salle. Là, les fenêtres se fermèrent, les bougies s’allumèrent et une pile de livre lévita sur son bureau. Il saisit le premier, et le feuilleta brièvement, relevant quelques pages. Un silence total régnait dans la salle pendant qu'il y cherchait quelques points importants. Si les élèves avait une la sotte idée de rompre le silence, ils auraient eu plus d’ennuis qu’autre chose. Après avoir reposé le livre du sort en enchantement niveau 6, il se retourna vers ses élèves, afin de commencer officiellement le cours.

Il est temps de commencer maintenant. Sortez vos baguettes s’il-vous-plait. Nous allons commencer par revoir les enchantements généraux, ou les chants selon le terme qu’on utilise, et j’espère que la partie théorique ne durera pas trop, étant donné que vous êtes censé avoir vu cela en cinquième année. Vous prendrez un manuel chacun sur mon bureau, qui devraient vous servir à faire vos devoirs, et bien sûr augmenter votre culture générale sur le sujet.

Légère pause. Qui donc allait-il interroger pour le début de son cours ? Certes, il espérait voir une réponse longue et développée, mais il voulait aussi savoir où en était réellement ce Raphael Argonnar. Il décida donc de lui poser les premières questions, laissant à d’autres la possibilité de le compléter.

Monsieur Argonnar, que pouvez-vous me dire sur les enchantements généraux ?

Voici un moyen de contrôler si un élève ne réussit pas car il ne trouve pas le moyen d’y parvenir, où s’il est un tir-au-flanc qui ne prend pas la peine d’apprendre son cours. Axel attendit donc la réponse, fixant le jeune homme par ses yeux pénétrants qui faisaient croire la plupart du temps qu’il lisait dans les pensées. A vrai dire, Axel n’avait jamais eu cette faculté, il observait simplement avec une extrême attention la réaction des élèves.

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Raphael Argonnar
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Jeu 27 Aoû - 22:44

Monsieur Argonnar, que pouvez-vous me dire sur les enchantements généraux ?
Et merde...
Telle fut la première pensée de Raphael lorsque le prof lui posa la question, puis le jeune Gryffon se mit a réfléchir a toute vitesse.
Enchantements généraux, enchantements généraux...


Se dit d'un enchantement qu'il est général par le fait de sa basicité. Pas de personnalisations ni de spécialisations particulières si ce n'est que le chant lié à un sortilège particulier touchant l'environnement de manière globale, tel que le Lumos ou l'Avifors...
Faites que je ne me sois pas trop trop planté, s'il vous plait, pitié... Je veux réussir, je veux y arriver.

Comme à son habitude, le jeune homme se passa une main dans ses cheveux en jouant avec le devant, tortillant une mèche entre ses doigts. Il ne voulais pas encore décevoir qui que ce soit surtout pas ce prof qui montrait qu'il avait à cœur la réussite de ses élèves, du moins Raphael le voyait ainsi...
Anxieux, il attendit le verdict...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Ven 28 Aoû - 13:56

La réponse de Monsieur Argonnar ne tarda pas à venir, et il fallait avouer qu’elle était plutôt… déplorable hélas. Certaines choses étaient justes, cependant, ce qui signifiait qu’il y avait certes un long chemin à faire, mais que tout n'était pas perdu. Mais qu’importe, Axel ferait tout pour qu’il réussisse, quitte à lui imposer une dose de devoir mémorable à faire dans son bureau. Aux grands maux, les grands moyens.

En effet, lorsqu’un chant est lié à un sortilège, ce qui arrive souvent, son action est plus globale, moins spécifique. Cependant, un enchantement général n’est en rien basique comme vous l'entendez, et la spécialisation est bien une de ces caractéristiques. C’est même la caractéristique de tous les enchantements. Prenez note.

Légère déception tout de même, car une classe de ce niveau savait ordinairement les bases sur les enchantements, et pouvait les décrire comme s’ils récitaient l’alphabet. Peut-être n’était-ce là que le résultat d’un mauvais enseignement, ou de changements trop importants pour les élèves. Il est nécessaire qu’un enseignant suive ses élèves sur le long terme, pour leur réussite, et changer de professeur n’est pas une chose aisée. Axel n’avait que deux années, une pour certain, pour leur faire réussir leurs ASPICs, ce qui ne laissait pas beaucoup de temps pour comprendre leurs faiblesses. Il fallait déjà pour commencer combler leurs lacunes, ce qu’il s’activa de faire le mieux possible.

Monsieur Argonnar, j’espère qu’après ce cours, vos connaissances sur le sujet décupleront. Chacun a droit à l’erreur, bien entendu, mais plus sur ce sujet là après le cours. Au passage, pour ne pas vous prendre en traître, chaque cours commencera par une petite évaluation de ce qui a été fait précédemment, théorique ou pratique, alors soyez rigoureux dans vos notes, je vous le conseille.

Bien. Ce qui diffère les enchantements généraux, ou chants, des autres enchantements, c’est son effet à court terme. Ce sont des enchantements limités dans le temps, pour la plupart à action assez courte, voir instantanée. Mais tous les enchantements, même généraux, sont personnifiés, spécialisés. Chaque enchanteur crée ses propres enchantements, c’est une magie qui mute constamment, elle n'est jamais stable. Est-il nécessaire que je développe d’avantage ? Vous avez des questions ?

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1939
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
1770/1770  (1770/1770)
Points de mana:
2470/2470  (2470/2470)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Mar 1 Sep - 16:04

La tenue de cours était stricte et propre à chaque école. Ici, seul le blason différenciait les élèves selon leur maison. Distinction supplémentaire, l'insigne de préfèterie. Hormis cela, les différences se trouvaient entre les gros, les grands, les maigres, les petits, les sans particularités, les tout les rien, les tignasses blondes ou brunes, rousses, châtain... Des sourcils plus ou moins épais, des boutons, sur le front, des lèvres dessinées, des tâches de rousseurs, ou aucun signe distinctif... Tout cela pour n'en venir à rien de précis, si ce n'est que Djaniah Lebrec avançait dans une tenue aussi stricte que les autres, sans rien de plus, sans rien de moins. Quel intérêt de le spécifier en ce cas? Aucun. Seule tâche noire, tâche noire au sens propre du terme sur cette belle apparence d'élève, du noir qui avait séché sous ses yeux. Un maquillage qui n'avait pas été enlevé depuis un certain temps, sans nul doute. Elle s'était enfermée... combien de temps déjà? Elle l'ignorait elle-même. Peut-être quinze minutes, peut-être un heure, peut-être plus. Assise tout, tout en haut de la tour d'astronomie, elle n'avait pas bougé un très long moment, les yeux fixés sur un point d'horizon incertain, le vent balayant indifféremment son corps recroquevillé à même le sol de pierres froides. Au lointain, bien ailleurs, elle entendait comme le tic-tac d'une horloge vieille et déréglée. Un cliqueti qui serait tout à fait irrégulier. L'horloge était cassée... Mais quelqu'un avait dit qu'une horloge cassée avait raison deux fois par jour... Pourquoi donc? Celle-ci sonna plusieurs coups. Combien? Cela ramena la sorcière doucement dans la réalité, ou au moins dans une certaine réalité. Dans le flou de ses divaguations mentales, un rappel lui revint : cours de sortilège avec un nouveau professeur. Cours imminent, voire déjà commencé. Ses pensées qui avaient été annihilées pendant tout le temps de son enfermement intérieur à l'extérieur, revinrent à la manière d'un léger picotement. Si cette horloge cassée avait raison deux fois par jour, peut-être avait-elle raison maintenant. Djaniah s'était relevée calmement et était descendue jusqu'à la salle de cours. Tout ce qu'elle faisait n'était que lenteur extrême. Ceux qu'elle croisait devait bien se demander ce qui lui arrivait. La préfète sous magie?

Face à la porte entrebaillée, elle pu entendre la voix du professeur et des élèves. Elle n'avait pas envie d'être là, et attendit quelques secondes, le temps de percevoir l'échange avec un élève dont la réponse avait été effectivement médiocre. Il n'était pas chez Serdaigle. La sorcière ne pensait pas cela avec méchanceté mais plutôt avec langueur, avec désoeuvrement. C'était un fait. Elle n'en tirait aucune jouissance personnelle. Elle ne fit pas attention à sa coiffure stricte qui s'était défaîte et entra dans la salle les cheveux défaits au moment où le professeur demandait s'il y avait des questions.

Une question oui : puis-je entrer?

Au sens strict du terme, elle était déjà entrée dans la salle mais enfin... De cette voix assez basse, assez douce, d'un timbre lointain, elle continua.

Djaniah Lebrec, préfète et sixième année à Serdaigle. Je ne vois pas ce que pourrait vous apportez que je révèle que j'aime les crèpes ou que je déteste la bierrobeurre? Pourrez-vous être un meilleur professeur en sachant cela? En sachant que je préfère les dragons aux balais, l'eau au feu, ... quoique...

Cette dernière affirmation laissa se dessiner un sourire songeur sur les lèvres de la jeune sorcière. Elle reprit plus sérieusement, mais sans avoir conscience que son attitude pouvait être interprétée comme de l'effronterie de la part de son nouveau professeur.

Et bien je suis française, bretonne plus exactement mais je suis arrivée à Londres à mes dix ans, et puis j'ai intégré Poudlard par la suite. Je ne suis pas timide, je n'ai pas le vertige, je ne suis pas médiocre dans cette matière ou une autre. A brosser tout ce que je ne suis pas, peut-être verrez-vous ce que je suis?

Un moment de silence. Sa question était tout à fait sincère. Djaniah avait parlé, sachant que les autres élèves l'écoutait mais sans vraiment en tenir compte. Elle était dans une sorte d'état de flottement étrange. Comme si elle ne prenait pas vraiment conscience de l'impact de ses mots ou de son comportement. Il n'y avait qu'une journée qu'elle était rentrée de Brocéliande et l'importance de ce qui s'était passé l'avait chamboulée. Sans doute lui faudrait une journée encore pour attérir, pour retrouver les pieds sur terre, sur cette terre d'Angleterre.

Puis-je allez m'asseoir?

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*

*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Mar 1 Sep - 18:43

« Une question oui : puis-je entrer? »

Une voix importune qui fit relever doucement la tête d’Axel vers l’encadrement de la porte, une voix d’élève osant interrompre le fil de son cours, une voix qui n’exprimait ni le respect, ni la convenance, voilà ce qui mit Axel dans une fureur certes maîtrisée, mais là, et bien ancrée. Dire qu’une élève ose venir perturber son cours, c’était quelque chose d’impensable, du moins sans excuse ni profession de foi. Axel ouvrit la bouche, prêt à répondre d’une réplique cinglante, mais sa raison fut encore une fois la plus forte, et il écouta attentivement ce qu’avait à dire cette élève insolente.

S’il y avait bien une chose qu’il détestait, c’était bien qu’on remette en question sa façon d’enseigner, cette façon qui avait déjà fait ces preuves. De plus, entendre un élève s’adresser ainsi à lui mettait Axel dans une colère invraisemblable. Heureusement pour lui et malheureusement pour ces élèves, il savait parfaitement retenir tout cela en lui, et transformer les flux de fureur en une âpre méchanceté.


« Puis-je aller m'asseoir? »

C’en était trop. Axel prit le temps avant de répondre, songeant qu’il était temps de faire de ce cas un exemple pour tous. Aucune faiblesse n’est permise dans ce dur travail, aucune, et la noble maison de Serpentard se méritait.

Mais, bien sûr, je vous en prie, commença Axel alors que se dessinait sur son visage l'ombre d'un rictus. Miss… Lebrec, le cours a commencé il y a plusieurs minutes. Par conséquent, je vais être dans l’obligation d’enlever cinq points à Serdaigle. De plus, votre attitude insolente coûtera cinq autres points à votre maison. De ce que je vois, je doute que vous soyez digne de l’insigne de Préfète, et si vous voulez continuer de parcourir le chemin que vous venez d’emprunter, je vous conseille de tourner les talons et de sortir de cette salle immédiatement.
Ce n’était pas la fureur qui habitait ses yeux, ni les paroles dures qu’Axel prononçait, qui devait être le plus impressionnant. Chaque professeur en est capable. Le calme et la modération qu’utilisait Axel était de loin ce qui heurtait le plus. Cependant… Axel ne put s’empêcher de voir que la situation n’était pas normale. Jamais il n’avait vu de Serdaigles, et encore moins préfets, parler ainsi à un professeur. La situation méritait d’être éclaircie.

Si vous décidez de ne pas partir lâchement, je vous prierais de rester à la fin du cours. J’aimerai vous dire deux mots qui n’ont pas besoin d’être entendus par vos camarades. Bien, maintenant que miss Lebrec a eu la gentillesse d’interrompre convenablement ce cours, nous allons pouvoir le reprendre. Apparemment, il n’y a pas de questions, j’aimerai entendre la différence entre un sortilège et un enchantement général. Et ne répondez pas tous en même temps.

Question que n’importe quel élève de cinquième connaissait, et à laquelle il pouvait répondre avec un développement suffisant. Si les élèves ne pouvaient répondre à ce sujet, il est clair que leur niveau général était loin d’être bon, et qu’un rude travail attendait Axel. De plus, si les élèves se permettaient d’arriver à n’importe quelle heure, la tache s’avèrerait plus que difficile.

Les temps changent, ne put s’empêcher de penser Axel, encore une fois, dans un soupir intérieur.

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Angel Dawn
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans + sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Mar 8 Sep - 19:24

Ce midi, il y avait du cheesecake en dessert. C'était un détail futile pour certains, mais pas pour Angel. Elle adorait ce gâteau et ce, depuis sa plus tendre enfance. Sa mère lui en faisait parfois et elle y ajoutait toujours son ingrédient secret. La Serdaigle avait toujours ignoré ce que c'état, mais à coup sûr ça lui donnait une saveur toute particulière et parfaitement inimitable. Le cheesecake de ce midi-là cependant s'en rapprochait beaucoup plus que d'habitude. Une cause entrainant un effet, la demoiselle s'était retrouvée vissée à son banc, tenant sa cuillère vide en l'air et divaguant à travers des souvenirs d'extrême jeunesse. Lorsqu'elle repris ses esprit, elle se demanda si elle était restée longtemps plantée ainsi car plusieurs regards étaient posés sur elle. Comme à son habitude, elle les ignora tous superbement, finit sa part de dessert et quitta la Grande Salle la tête haute et avec toute la dignité dont elle était capable.
Angel commençait son après-midi par le cours de Sortilèges et Enchantements, un cours supplémentaire, mais qui élargissait son éventail de perspectives d'avenir et en renforçait la ramure. Elle avait encore le temps de passer à la tour de Serdaigle pour déposer ses affaires de la matinée et prendre un nouveau rouleau de parchemin de sa réserve personnelle, sa valise parquée sous son lit.
C'est donc ni en retard, et ni spécialement en avance que la demoiselle arriva devant la porte de la classe. Elle entra sans frapper. Après tout, la porte était ouverte et le cours n'avait pas encore débuté, du moins, c'est ce qu'elle pensait. Elle marqua en effet une pause dans son avancée vers la future place qu'elle s'était destinée lorsqu'elle se rendit compte qu'un élève était en trainde parler.


Oups, j'interromps peut-être quelque chose sans délicatesse aucune.

Heureusement pour la demoiselle, il ne s'agissait que d'une présentation personnelle, qui parlait plus de quidditch que de sortilège. Angel et sa quiétude toute retrouvée purent donc s'installer dans les premiers rangs de la salle. Loin de vouloir jouer les têtes de classe, cette position stratégique lui permettait d'éviter les bavadages inutiles qui peuplaient généralement les fond de classe. N'ayant pas encore eu cours de métamorphose, elle ne savait rien du caractère du professeur Kalyll et de sa capacité à conserver l'attentionde ses élèves et elle préfèrait ne pas jouer avec le feu et tenter le tout pour le tout, ce n'était vraiment pas son genre. De plus, les Sortilèges et les Enchantements n'étaient pas spécialement ce qu'elle réussissait le mieux.
Aux vues de l'ambiance régnant actuellement, et surtout aux nombres de places encore inoccupées, le cours n'avait pas dû commencer. Angel sortit un parchemin et recopia ce qui était écrit au tableau, histoire de s'occuper un peu. Sentant soudain qu'on attendait quelque chose d'autre d'elle à ce moment là et que son silence n'était pas, apparement, encore le bienvenue, elle conclu qu'elle devrait elle aussi se présenter. Elle n'en voyait pas vraiment l'intérêt, se fichant elle-même éperduement de la vie des autres. Cependant, il était d'une conscience publique appartenant à une suite de rites sociaux qu'il n'était pas des plus futé de froisser son entourage et notamment les échelons supérieur de la hiérarchie. De toute façon, et comme elle s'en fichait, ça ne pouvait rien lui coûter.


- Je m'appelle Angel Elizabeth Dawn. J'aime bien le Quidditch, mais je ne pratique pas beaucoup. J'adore la métamorphose et les potions, et les enchantements ne sont pas spécialement mon truc. J'aime bien monter dans les arbres et me balader dans le parc. Mais surtout, acquérir de nouvelles connaissances et me faire ma propre opinion des choses. Et surtout, j'aime bien qu'on me laisse tranquille quand je le désire.

Rien de pire qu'un pot de colle qui parle pire qu'un moulin à parole.

Donner sa classe et son âge lui parurent trop inutile pour s'en donner la peine. Après tout, elle avait un blason sur la robe de sorcière et elle ne suivait pas les cours aspics pour rien. Elle préférait aussi dissimuler certains de ses hobbies comme le dessin, personne n'avait besoin de le savoir, et d'autres moins avouables comme sa tendance à furetter dans la bibliothèque pour essayer d'apprendre certaines choses qu'on évitait soigneusement de leur enseigner à Poudlard. Elle savait cependant où se situaient ses propres limites et comment se gérer. C'est pourquoi, elle évitait de pratiquer les deux trois petits trucs qu'elle avait étudié en théorie.

- Je pense que c'est tout, pour le moment du moins, ajouta-t-elle après s'être accordée un petit moment de réflexion sur ce qu'elle devait dévoier ou non.

Sa présentation lui semblait tout à fait banale et ce n'en était que mieux. Elle n'avait aucun besoin qu'on la considère plus particulièrement que les autres élèves.
Quelques minutes plus tard, le professeur Kalyll décida qu'il était temps que le cours ne commence et agita sa baguette magique pour fermer les fenêtres et allumer quelques bougies. Angel se leva avec d'autres élèves pour récupérer un manuel sur le bureau pofessoral et regagna sa place en fixant un instant les flammèches qui dansaient. Elle livra enfin sa concentration à ce qui se disait lorsque le professeur Kalyll interrogea un Gryffondor pour lancer la première partie du cours. La demoiselle prenait grand soin de noter le savoir que son professeur acceptait de partager avec eux, lorsqu'une Djaniah passablement négligée fit irruption dans la salle. Pour ce qu'elle connaissait d'elle, Angel pouvait dire qu'elle n'était pas du genre à être insolente avec l'équipe enseignante, ce qui lui vallait sans doute une partie de son insigne de préfète. La Serdaigle sentit donc comme une fébrile solidarité naître envers sa camarade. Fébrile solidarité qui finit en éclats après la perte des points pour sa maison.
Angel décida donc que cet épisode n'était que passager et leva discrètement la main.


- Je serais ravie de donner la réponse à votre question tout à l'heure, mais j'ai moi-même une question qui ne concerne que les enchantements. Donc je préfère la poser avant qu'on aborde les sortilèges. La créativité du chanteur influence-t-elle la qualité de l'enchantement ou au contraire, le chant étant personnalisé, il fonctionnera bien malgré tout, car c'est une qualité propre du chanteur s'il n'a aucune créativité ? En gros, faut-il être créatif pour user correctement des enchantements ?

Angel marqua une pause avant de se livrer au dicton oeil pour oeil, dent pour dent, réponse pour réponse ! Elle se permit donc de répondre à la question du professeur Kalyll, histoire d'être tranquille avec sa conscience. Et puis, personne n'ayant l'air de vouloir intervenir dans l'immédiat, elle ne risquait pas de se mettre à parler en même temps que les autres.

- Comme dis précédemment, un enchantement est personnalisé. Un sortilège, par contre, est universel. Il est lancé, et non chanté, ce qui est nettement moins classe me direz vous, à l'aide d'une formule et de gestes, qu'il suffit d'apprendre et de maîtriser à force d'exercices et qui, au final, peuvent même aller jusqu'à devenir machinaux. La seule nuance dans un sortilège, est apportée par la puissance du lanceur. Plus ce dernier est puissant, plus son sort le sera et plus il sera difficle à contrer pour le commun des sorciers. Alors que pour les enchantements, il y a d'autres facteurs. Pour qu'ils soient efficace, il faut s'y investir d'avantage.

Globalement satisfaite de son intervention, Angel se mis à faire tourner sa plume d'oie entre ses doigts, prête à la redresser et à noter à tout moment. En temps normal, elle n'aurait eu aucun complexe à monopoliser ainsi le temps de parole, cependant aujourd'hui elle était un brin intimidée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11416
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Jeu 10 Sep - 15:15

Un soudain et étrange vertige venait de prendre Axel. Sans pouvoir l'expliquer, sa tête s'était mise à tourner, l'obligeant à poser une main sur le bureau pour se stabiliser. Aussi vite que c'était venu, le vertige repartit. Pas le temps de penser à des sornettes, Axel était en plein cours, et une élève posait une question. Chassant de sa mémoire ce vertige étrange, il l'écouta avec le maximum d'attention, et attendit qu'elle finisse complètement avant de lui répondre.

Excellente réponse, miss Dawn, 5 points pour Serdaigle.

Certes, Axel pouvait être dur, et les élèves l’avaient sans doute remarqué à présent, mais il savait aussi récompenser les élèves qui le méritaient. En l’occurrence, miss Dawn avait donné une très bonne définition, mais il était nécessaire d’aller plus loin. Axel s’adressa donc à toute la salle, ignorant pour le moment la question de cette demoiselle, afin d’y revenir un rien plus tard.

Comme l’a très bien expliqué votre camarade, le sortilège est universel, contrairement à l’enchantement. C’est de là que découle tout le reste. Puisque le sortilège est universel, il est possible à tous de l’apprendre. Ce n'est pas le cas pour un enchantement. Une nouvelle fois, il se retourna vers miss Dawn, afin qu’elle puisse encore améliorer sa réponse. Naturellement, il parlait suffisamment fort pour que toute la classe l’entende.
Seulement, j’aimerais développer un point où vous faites une légère erreur, miss Dawn. Certes, certains sortilèges dépendent en partie de la puissance du lanceur, mais ce n’est pas le cas pour tous. Beaucoup de sortilèges, la plupart même, ont une puissance limitée, ce qui les oppose fondamentalement aux enchantements, qui n’ont aucune limite. Bien sûr, comme vous l’avez très justement remarqué, il y a beaucoup d’autres facteurs, notamment le lien entre le chanteur et son chant, la précision de l’incantation, la force mentale qu’utilise le lanceur, et beaucoup d’autres qui ne seront jamais totalement définis.
Cela me rapporte à votre question : la créativité est intéressante dans un enchantement, car elle peut bien sûr aider à le rendre plus efficace, mais pas obligatoirement. Il est clair qu’un enchantement peut être excellent même si le chanteur, comme vous dites, n’a aucune créativité, tant que celui-ci reste clair et précis.

Tout dépend du lanceur. Le meilleur exemple à ma disposition étant le mien, les sorts créatifs et écrits en vers marchent mieux, mais j’ai déjà vu des élèves faire des enchantements remarquables avec moins de créativité, mais une précision parfaite, quand j’étais moi-même étudiant. J’espère que cela répond à votre question.

Axel reprit donc le fil de son cours, avec la possibilité que miss Dawn ne soit pas satisfaite. Bien sûr, il lui expliquerait autant de fois que cela puisse être nécessaire, jusqu’à multiplier les exemples s’il le fallait. Simplement, il espérait ne pas trop s’attarder sur les chants, puisque le programme d’ASPIC portait sur les charmes, et les chants n’étaient normalement qu’une simple révision. Quoi qu’il en soit, il se retourna à nouveau vers la totalité des élèves, afin de leur présenter la suite.

Soyez attentif à ce que je vais vous dire, puisque nous allons bientôt passer à la pratique. Il faut toujours privilégier un vocabulaire explicite, des images claires, qu’une créativité abstraite, et des images floues, interprétables et compréhensibles de différentes manières. Toujours préférer le concret à l’abstrait. Mais si vous savez associer créativité, clarté, incantation explicite qui dit ce qu’elle fait, alors ne vous faites pas prier.

Il marqua un temps d’observation. Les élèves griffonnaient rapidement des mots sur leurs parchemins, et il songea qu’il parlait peut-être trop vite, ou qu’il développait sans doute un peu trop. Mais il n’avait pas le choix, bien sûr, il fallait suivre le programme.

Si vous n’avez pas de questions, nous allons passer à la pratique. N’hésitez pas à m’interrompre si quelque chose vous paraît toujours difficile à comprendre ou si vous trouvez que je vais trop vite.
Je vous demanderai, et ça quelque soit la période de l’année, de faire très attention lorsque vous réaliserez des chants dans mon cours. Voici la règle à suivre. Personne ne formulera sa propre incantation avant de me l’avoir présentée pour que je la corrige. Si quelqu’un s’amuse à enchanter un de ses camarades, ce sera l’exclusion immédiate de mon cours, et un séjour chez le directeur.
Vous allez désormais réaliser votre propre chant, sur papier, et me l’apporter au bureau. Ensuite, vous pourrez l’essayer sur,
il sortit sa baguette rapidement, la pointant vers le fond de la classe, Accio, sur ce mannequin très réceptif à la magie, et incassable. Si je vois que tout se passe bien, je vous autoriserai peut-être à réaliser les meilleurs enchantements sur un volontaire ou moi-même.
Faites très attention à ce que vous dîtes dans le chant. N’alliez jamais à la magie des enchantements les notions de chair, de sang, de ténèbres ; toutes ces choses qui peuvent avoir des conséquences désastreuses, autant physique que morale. Vous pouvez commencer. S’il vous reste des questions, n’hésitez pas, et dès que vous avez fini, venez vous présenter à mon bureau avec votre enchantement.

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Angel Dawn
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans + sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Dim 11 Oct - 12:31

Quand le professeur Kalyll reprit la parole, se fut pour faire naître un petit sourire discret sur les lèvres d'Angel. Elle était assez satisfaite d'elle-même, elle devait l'admettre. On lui fit cependant remarquer que sa réponse n'était pas complète. Elle s'en doutait un peu, c'eut été trop beau sinon. N'ayant rien à ajouter, la Serdaigle se contenta de continuer à noircir son parchemin.
Lorsque le professeur répondit à sa propre question, elle éprouva un imperceptible soulagement. Elle n'était pas spécialement douée pour écrire, encore moins en vers. Son truc, c'était plutôt le dessin. Quand elle découvrait quelque chose de nouveau, elle lui associait plutôt une image qu'un mot. Rédiger un chant n'allait donc pas être si évident. Mais elle y serait bien obligée car il s'agissait de l'exercice qui venait d'être lancé.


Bon, ne soyons pas pessimiste dès le départ et tentons. On ne sait jamais, si j'y mets un peu de cœur…

Sa pensée resta en suspension quand le problème de savoir à propos de quoi se baserait son chant se posa. Que pourrait-elle faire subir au mannequin apparu ? Angel détailla ce dernier, espérant sans doute y trouver une réponse à sa question muette. Mais tout ce qu'elle trouva, ce fut un fort ressentiment contre l'objet.

On dirait qu'il me nargue avec ses petits yeux noirs et son sourire niais peints. Comme si on sourit alors qu'on va servir de cobaye à toute une classe !

Mais comme la chose était censée être incassable, elle pouvait bien se moquer de se qu'on allait lui faire subir. Pourtant, vu qu'il était en bois, il aurait pu gonfler jusqu'à exploser avec de l'eau, se consumer avec du feu ou se faire engloutir par des termites. Ce constat n'aiguilla pas franchement la demoiselle dans sa recherche.
Un petit moment passa, la rouquine entendait déjà quelques plumes gratter des potentiels incantation et elle, elle n'avait toujours pas commencé. Mais bon, les enchantements étaient réputés plutôt longs à mettre en place n'est-ce pas ? Pour s'occuper, elle commença donc à gribouiller sur son parchemin de brouillon, notant quelques idées lorsqu'elles daignaient traverser son esprit avant de s'envoler. Ainsi, elle obtint quelques mots du type "entrave", "projection" et "dédoublement", sans grande motivation avec cependant.


Entraver un objet qui ne bouge pas n'a pas vraiment d'intérêt. Si je le projette et qu'il passe par une fenêtre ou finit sur un élève, ça ne va pas le faire. Et si je le dédouble, je vais devenir folle face à deux de ses sourires de peinture.

L'illumination vint alors chatouiller son intellect. Quitte à faire bien les choses, faisons en sorte qu'elles rejoignent les points forts de la demoiselle, dont la métamorphose. On utilisait des sortilèges pour la métamorphose, pourquoi pas des enchantements ? Si cela se révélait impossible à réaliser, le professeur Kalyll le lui dirait bien assez tôt quand elle lui montrerait sa production. Maintenant, restait à trouver en quoi métamorphoser la cible. Un dernier coup d'œil à cette dernière suffit pour qu'Angel ne se décide.

Je vais le changer en arbre, ça lui apprendra à me narguer comme ça. Et puis il pourra renouer avec ses racines comme ça. Pour un être humain je ne sais pas, mais pour un mannequin un bois, ça ne va pas être trop dur à supporter.

Bien sûr, pour qu'il le supporte, il lui fallait déjà une conscience, détail dont ne s'encombrait point la jeune fille. Après tout, c'eût été bizarre et on aurait pu s'inquiéter de sa santé mentale. Angel se mit donc à rédiger son chant, raturant parfois plusieurs lignes ou mots qui ne lui plaisaient pas et, se prenant au jeu, s'efforça de trouver des rimes et des effets sonores agréables mêlant assonances et allitérations, tout en restant le plus clair possible dans ses propos. Au final, son parchemin ne ressemblait plus à rien et elle seule pouvait encore déchiffrer ce qui était encore correct. Doutant de la bonne réception d'un tel torchon, elle reporta son chant sur un nouveau bout de parchemin et se leva pour l'apporter au professeur Kalyll, ne faisant que peu de queue devant le bureau. Apparemment, la majorité de ceux qui s'étaient mis au travail avant elle n'avait pas encore finit ("Aurais-je dû peaufiner d'avantage ?") et quelques rares élèves avaient encore le nez en l'air, pour ceux qui ne piquait pas du nez (c'était à se demander ce que ces derniers faisaient là). Quand ce fut son tour, elle tendit simplement le fruit de son travail, sans faire de commentaires, afin de ne pas être celle qui briserait le silence assez relatif qui hantait la salle.

Citation :
Pour que la créature de bois puisse retrouver son instinct égaré
Et que, telle une fleur de simple envergure, elle s'épanouisse en roi de la forêt

Qu'une couronne protectrice vienne parer sa tête d'une ramure puissante
Que ses doigts se prolongent en branchages, telle une nouvelle espèce proliférante

Que fleurissent les germes cachées dans le bois
Comme si les pouces verts étaient passés par là

Que ses genoux noueux se développent en racines nouvelles
Qu'à nouveau la sève nourricière s'écoule pour rendre vie à l'arbre éternel

Elle attendit patiemment que le professeur lise et fasse ses potentiels remarques, tout en se disant qu'un enchantement devait sûrement paraître moins puissant à l'écrit que chanté. Car après tout, la force qu'on mettait dans la formulation orale devait sans doute influencer les effets du chant. Pouvait-on déterminer la force d'un chant rien qu'en le lisant ? Le texte pouvait-il laisser entendre le lien qui unissait le chant et son chanteur ? Bref, c'est en se posant ce genre de questions qu'Angel observait, assez nerveusement il faut l'avouer, le visage impassible de son professeur.

J'aurais peut-être dû me limiter à l'entrave ou au dédoublement au lieu de me compliquer la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11416
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Mer 14 Oct - 18:33

Silence. L’état souverain en tout lieu. Le silence absolu est une des forces les plus destructrices. Qui le supporterait ? Cette atmosphère paisible où les élèves travaillent durs pour réussir un exercice n’est en rien silencieux, mais si souvent enfermé dans une bulle de bruits incessants, on la qualifie ainsi. Silence. Axel travaillait pendant ce temps à la suite du cours sur les enchantements, et il était long et fastidieux. Les sortilèges permettaient de se détendre légèrement, car le travail restait moins important. Il songeait donc à modifier légèrement son programme, et à travailler sur les sortilèges avant de poursuivre le cours sur les enchantements, pour que les élèves ne commencent pas déjà à les haïr. C’est pourtant si utile, un enchantement lorsque l’on maîtrise cette magie. Déjà depuis un petit moment, les élèves étaient penchés sur leur copie, le front plissé par l’effort de concentration. Ce n’était pas un exercice facile, loin de là, et Axel s’attendait à une faible réussite. D’ailleurs, il allait pouvoir en faire l’expérience, puisqu’une élève se levait enfin pour lui présenter son travail.

Citation :
Pour que la créature de bois puisse retrouver son instinct égaré
Et que, telle une fleur de simple envergure, elle s'épanouisse en roi de la forêt

Qu'une couronne protectrice vienne parer sa tête d'une ramure puissante
Que ses doigts se prolongent en branchages, telle une nouvelle espèce proliférante

Que fleurissent les germes cachées dans le bois
Comme si les pouces verts étaient passés par là

Que ses genoux noueux se développent en racines nouvelles
Qu'à nouveau la sève nourricière s'écoule pour rendre vie à l'arbre éternel

Axel le regarda en globalité, sans faire attention au détail. Cela semblait intéressant, mais la difficulté de l’enchantement pouvait être inquiétante. Mais après tout, il avait en face de lui une élève de Septième année, qui semblait de surcroît assez brillante, il n’avait donc sans doute pas à s’inquiéter.

Un enchantement de métamorphose… Vous n’avez pas choisis le plus aisé. Pour tout vous dire, c’est même le sujet du prochain cours commun de métamorphose et d’enchantement, mais je vois que vous prenez de l’avance. Sourire. Toujours là, toujours au bon moment. Il fallait rassurer les élèves, ne pas faire venir une angoisse inutile. Axel relut l’enchantement plus en détail, pour y déceler quelques soucis possibles. Mais miss Dawn avait respecté ses conseils à la lettre, et il n’avait pas grand-chose à redire : c’était claire, développé, bien tourné. Mais pour voir réellement l’efficacité d’un enchantement, il fallait voir l’enchanteur à l’œuvre, ce qui ne tarderait guère. Tout en peaufinant son analyse, il entreprit de dire deux mots à Miss Down sur le lien entre la métamorphose et les enchantements. Après tout, puisqu’elle désirait tenter cette association difficile, avoir quelques informations dessus. Savez-vous en quoi un enchantement peut-être utile dans la métamorphose ? Il peut permettre, s’il est bien utilisé, de bien mieux métamorphoser qu’avec un simple sortilège basique, même si certains sortilèges plus compliqués sont excellents. Mais attention ! Un enchantement en métamorphose permet d’avoir de bien meilleusr résultats que les sortilèges appris en cours, mais ils sont bien plus difficiles ! J’ai lu dans le mensuel de la Métamorphose qu’un des plus grands métamorphoseurs de notre temps a réussis grâce aux enchantements à métamorphoser un bébé dragon ! C’est une belle prouesse. Je n’attends naturellement pas de vous un si bel enchantement, mais le vôtre semble déjà tout à fait correct. Et toujours ce sourire sur son visage. Lorsqu’un élève était rigoureux, Axel aimait ça, et rien ne pouvait le changer.A vrai dire, je n’ai rien à redire à votre enchantement. Vous pouvez l’essayer sur le mannequin, pour qu’on puisse voir ce que ça donne.

A peine l’élève s’était mis en position pour commencer, qu’un nouvel élève s’était avancé pour pouvoir essayer le siens, après la correction d’Axel. Une minute, s'il-vous-plaît. Il est important de regarder ce que font vos collègues. Vous apprendrez beaucoup plus avec les corrections que je fais aux autres qu'avec les vôtres, croyez moi.

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Angel Dawn
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans + sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Sam 31 Oct - 15:14

Angel attendit patiemment que le professeur Kalyll lise une première fois son enchantement. Après sa première remarque, une immense incertitude l'envahit. Instinctivement elle reporta son regard sur le bout de parchemin entre les mains de son professeur. Devrait-elle le recommencer ? Mais lorsqu'elle jeta un coup d'oeil au seul qui pouvait posséder la réponse, ses doutes s'envolèrent. La sorcière tua dans l'oeuf un soupir de soulagement face au sourire et écouta attentivement les explications supplémentaires qui suivirent et qui répondaient à pas mal de questions qu'elle se posait sur la matière.

Elle comprenait la difficulté d'un tel enchantement et espérait être à la hauteur de la tâche qu'elle s'était imposée, même si elle avait toujours eu cette sorte d'affinité avec la métamorphose, beaucoup plus qu'avec les sortilèges en tout cas. Selon les dires de sa mère, son premier acte magique avait été la métamorphose de sa lampe de chevet en koala violet avec un oeil en moins, sa peluche préférée à l'époque et qu'elle avait égarée dans la journée, alors qu'elle piquait une crise de larme monstrueuse avant d'aller se coucher. Elle espérait que ça pourrait toujours l'aider. Au moins, elle n'avait déjà pas à faire à un bébé dragon.

Lorsqu'on lui offrit la possibilité de mette en pratique son enchantement, ce qui voulait dire qu'il semblait réalisable tout de même, Angel était donc plutôt confiante en elle. Elle ignorait ce que serait vraiment le résultat mais elle tentait de le visualiser, comme pour une simple métamorphose. Le nouvel élève qui s'était arrêté près du bureau et la regardait à présent, comme la partie de la classe qui n'était pas trop absorbée par le travail à fournir, lui mis tout de même un peu la pression. Elle inspira un coup, relu rapidement son enchantement pour être sûre de ne rien oublier et se lança, tenant fermement sa baguette et essayant de catalyser sa magie au mieux, de l'unir au chant.


- Pour que la créature de bois puisse retrouver son instinct égaré
Et que, telle une fleur de simple envergure, elle s'épanouisse en roi de la forêt

Qu'une couronne protectrice vienne parer sa tête d'une ramure puissante
Que ses doigts se prolongent en branchages, telle une nouvelle espèce proliférante

Que fleurissent les germes cachées dans le bois
Comme si les pouces verts étaient passés par là

Que ses genoux noueux se développent en racines nouvelles
Qu'à nouveau la sève nourricière s'écoule pour rendre vie à l'arbre éternel.


Un petit temps passa avant qu'un quelconque effet ne se manifeste. Quelques proéminences se formèrent sur le bois du mannequin, pour s'étendre en branches dont les bourgeons commençaient déjà à s'ouvrir. Angel ne relâcha pas sa concentration, comme si elle avait peur que tout un coup tout s'efface et qu'il ne reste plus que le mannequin et son sourire niais. Mais au final, elle obtint un résultat tout autre. Elle avait devant elle un chêne dont les racines avaient bien essayé de pénétrer le sol et dont la ramure, qui ne s'étendait pas énormément en hauteur, était assez épaisse.

Les branches m'ont même l'air assez solide pour pouvoir grimper dessus, pensa avec amusement la Serdaigle, pour qui ce critère était essentiel dans le qualificatif d'arbre.

Le tronc était couvert de lierre, on m'a prise au mot pour les plantes grimpantes, et de fleur. Mais il y en avait tellement qu'on aurait pu croire que l'arbre traversait une sorte de petite haie.


J'aurais dû y aller plus doucement avec les pouces verts, pensa-t-elle avec une petite grimace.

Le visage peint était toujours identifiable à la basse de la branche la plus épaisse, Angel n'avait pas pu s'en débarrasser définitivement. Mais globalement, elle pensait quand même s'en être plutôt bien sortie. Il s'agissait d'un arbre après tout. Trop occupée à contempler son ouvrage, elle ne pensa même pas à vérifier ce qu'en pesait les autres élèves ou même le professeur Kalyll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11416
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Mar 3 Nov - 10:15

Et bien, voilà qui est très réussis. Dix points pour Serdaigle.

L’heure tourne, et bien plus vite qu’on ne peut l’imaginer, et comme toujours, le temps n’avait pas permis à Axel de faire tout ce qu’il voulait. C’était habituel, et tout professeur qui se respecte sait pertinemment que jamais il ne pourra faire son cours comme il l’avait organisé. On pourrait se demander à quoi bon l’organiser dans ce cas, mais bon, à chaque nouvelle année, on recommence, à chaque nouvelle année, on se fait son planning, et on ne le respecte pas. La fin du cours approchait, donc, et Axel devait s’adapter une nouvelle fois. Mais l’occasion lui était présentée de pouvoir faire une légère approche de son prochain cours, qui traitait à la fois de métamorphose et d’enchantement, et il décida de la saisir.

Je vais profiter de la belle réussite de miss Dawn pour vous montrer quelque chose. J’aimerai que tout le monde regarde par ici, s’il-vous-plaît. L’enchantement est très réussi, comme vous pouvez le voir, mais observez attentivement l’arbre que le mannequin à donné.
Tout d’abord, il n’y avait rien à voir. Un arbre immobile, dont les racines manquait de terre, et auraient bien aimé détruire le sol pour s’y glisser, mais rien de bien extraordinaire. Mais, après quelques instants, les branches commencèrent à s’affaisser, comme si l’arbre commençait à fatiguer, sentait une crampe ou autres douleurs musculaires. Peu à peu, l’arbre perdait sa teinte, grisaillait, comme en hiver, les feuilles disparaissait petit à petit, les racines se rétractaient. Au bout d’une bonne minute, l’arbre n’était plus qu’un assemblage de bois morts.
Voici la principale difficulté des enchantements de métamorphose : l’instabilité. Ce sera notre prochain objectif : réussir à rendre l’enchantement stable, sur le long terme, et contrôler nous même le résultat. Ne vous inquiétez pas, miss Dawn, votre enchantement était très réussis, vous ne pouviez pas mieux faire pour aujourd’hui, mais gardez cet enchantement en mémoire, et je vous promets que très vite, vous pourrez faire fleurir aussi longtemps que vous souhaitez ce mannequin.

Le cours est terminé, ceux qui souhaitaient me présenter leur travail peuvent me les laisser. Je commencerai le prochain cours par quelques questions, alors révisez bien, et ceux qui voudront essayer leur enchantement pourront. Voici le travail pour le prochain cours. Il est facultatif, mais je vous conseil vivement de le faire. Petit geste vers le tableau, l’inscription « chercher des enchantements correspondants aux sortilèges que vous désirez (aucune limite de quantité), et expliquer quelle différence vous pouvez voir entre le sortilège en question, et votre enchantement ». C’est un travail de réflexion personnelle, qui ne peut que vous rapporter des points. J'ouvre ce soir des cours de soutiens, aide aux devoirs, travaux en groupe, dans ma salle à huit heure. Ceux qui veulent venir viennent, quand ils sont libres.
Bonne fin d’après-midi à tous.

Miss Lebrec, si vous aviez l’amabilité d’attendre encore une minute.



HJ Pour les devoirs, envoyez-les moi en MP. J'ai un peu précipité la fin du cours, pour rester dans la qualité ! Merci à ceux qui ont participés ! Sont supprimés de l'inscription pour absence non justifiée : Ahren König, Ellora Morgan, Yuuri Amvrossi, Yanie McMeery, Rune An-Loki Greyscott. Je conseil aux quatres présents à ce cours de s'inscrire au cours de métamorphose pour ceux qui ne le sont pas, vous y gagnerez croyez-moi ! HJ

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.


Dernière édition par Axel Kalyll le Ven 17 Jan - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Angel Dawn
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans + sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Mar 3 Nov - 10:51

Angel ne pouvait pas se voiler la face, elle était fière de ce qu'elle avait réussit à produire. Elle ne voyait pas trop la différence avec un enchantement qui ne tiendrait pas de la métamorphose. Mais sa fierté fut rapidement mise à l'épreuve lorsque le professeur Kalyll insista pour observer un peu plus longtemps le résultat. La Serdaigle fut toute dépitée en voyant son arbre mourir doucement. Elle saisissait enfin toute la difficulté d'un enchantement en métamorphose et était déjà impatiente de faire mieux au prochain cours. On venait de lui promettre qu'elle y arriverait, elle ne voyait pas pourquoi un professeur trahirait une telle parole. Elle se rassura donc. En sept années d'études à Poudlard, si elle avait bien compris quelque chose, c'est bien qu'on n'obtient pas un résultat en claquant des doigts ou en remuant le nez, et qu'il faut laisser le temps aux choses et aux dons pour se développer. Elle avait envie de réussir cet enchantement jusqu'au bout, la volonté et la patience étaient des atouts qu'elle avait dans sa manche.

Angel retourna s'asseoir à sa place alors que le cours touchait déjà à sa fin. Elle nota les devoirs à faire et le rendez-vous pour la permanence du soir. On ne sait jamais, si l'envie lui prenait, elle pourrait bien y faire un tour. Elle rangea ensuite soigneusement ses affaires, alors que d'autres élèves avaient tout fourré vite fait dans leurs sacs pour filer plus vite, et en particulier son enchantement.

Si on peut éviter de le perdre avant le prochain cours, ce sera une bonne chose.

Elle quitta la salle avec un petit regard de soutien à l'adresse de Djaniah, même si cette dernière ne dû sûrement pas le remarquer. Elle n'avait vraiment pas l'air dans son assiette. Mais une fois la porte de la classe passée, Anel pensa surtout à se dépêcher de retourner à la tour de Serdaigle pour avoir le temps de récupérer ses affaires pour le cours suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11416
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Mer 4 Nov - 11:09

HJ Je verrouille donc le sujet. Le prochain cours ne commencera pas avant une semaine, ce qui devrait laisser du temps à ceux qui voudront (mais oui, qui sait !!!) m'envoyer par mp le devoir facultatif.

Pour les curieux, qui veulent savoir ce qui est arrivé à notre chère préfète de serdaigle => Rendez-vous ici (juste pour voir, pas pour poster, bien sûr)

Pour ceux qui veulent travailler les enchantements en rp (ce ne sera que bénéfique pour vous ^^) avec votre professeur préféré => Rendez-vous ici

Merci à tous et à bientôt pour le prochain cours. HJ

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Axel Kalyll
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1880
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3 4 MT1-2-3
Capacités Spéciales : ...
Créature : Humain, ou quelque chose dans le genre
Points Prestige : 8
Date d'inscription : 06/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1960/1960  (1960/1960)
Points de mana:
2420/2420  (2420/2420)

MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   Ven 17 Jan - 9:57

HJ : Note pour tout ceux qui liraient ce rp par curiosité. Après l'évolution de la magie de base sur le forum, et par soucis de cohérence, les enchantements de métamorphose sont désormais complètement inaccessibles aux élèves et à de nombreux adultes. Je laisse le rp en l'état, par respect pour les travaux passés, mais vous pouvez considérer que l'enchantement de miss Dawn est impossible. HJ

_________________

Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enchantements : cours numéro 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enchantements : cours numéro 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours Numéro 2
» Cours numéro 2 : la magie noire
» [Nov.] Cours numéro 3 - années 1 à 3
» [Oct.] Cours numéro 1 : Recurvite (années 1 à 3) (terminé)
» Cours numéro 3 : Lecture des lignes de la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Salles de cours :: Salle de Sortilèges et Métamorphose-
Sauter vers: