AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Higini Wayra
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 24 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Souffleur de bois
Date d'inscription : 01/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1050/1050  (1050/1050)
Points de mana:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*   Ven 7 Aoû - 21:22

Higini, était dans son appartement, il avait une jolie vu sur le pars et son lac, le soleil brillait dans le firmament , et faisait danser ses rayons sur l’eau paisible. Higini sentait un peu d’air frais rentré par la fenêtre et venait refroidir la pièce qui avait chauffé durant cette magnifique journée.
Il passait ses mains dans sa barbe hirsute, cela faisait plusieurs jours qu’il n’avait pas touchés à un rasoir. Il commençait donc à ressembler à un bon vieil homme des cavernes.

Il s’asseya sur son lit et en sortit un vieux livre dévorais par toutes les bêtes existante sur cette planète. Il l’ouvrait et regarda toutes les photos. Une larme lui coula sur la joue en lui tombant dans la barbe.

Papa je suis désolé, je n’avais pas le choix…

Il leva la tête et aperçus sont balais son précieux balai. Il le prit tout en ouvrant sa porte et en murmurant

Abrado

Tous ses poils de barbe tombèrent d’un coup, il courait dans les escaliers comme dans le temps. Il bousculait des élèves en excusant par un

Vous n’aviez cas pas être sur ma route.

Higini arriva aux grandes portes, il sortit dans le parc et immédiatement monta sur son balai et décolla, il entendit des jeunes dire

C’est le prof de vol un peu barjot mais bon …

Il volait, le vent sifflait à ses oreilles, il tournait, virevoltait, flottait. Il s’amusait tout simplement. Le soleil commençait à peine à décliner. Higini vola un bon moment puis se décida à redescendre sur la terre ferme.
Il exécuta encore quelque looping et autre tour puis se posa. Un sentiment de bien être l’envahit, mais il sentit quelque chose ou plutôt quelqu’un. Oui quelqu’un qui le fixa.


Approche mon ami, approche si tu l’ose… Il plaça sa main sur sa baguette prête à la sortir en un clin d’œil.

Soudain il vit une ombre et une chevelure dorées, une silhouette plutôt fine, qui se balada dans les arbres.

Bonjour, lança-il dans sa direction

Il fixa attentivement le buisson mais rien, n’en sortit, il posa donc son balai, par terre et s’assit à côté et murmura:

Accio souaffle

Une grosse balle rouge arriva dans ses mains, il la tourna dans tous les sens, la lança au-dessus de sa tête.

Allez approche petite n’est pas peur, je ne mange pas, quoique...

Puis il éclatât dans un grand rire, et s'écroula par terre le souaffle dans ses mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographies-des-personnages-
Ellora Morgan
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sort 1 2
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*   Sam 8 Aoû - 13:42


Je m'étais cachée derrière un arbre pour que mon passé ne me rattrape pas. Appuyée contre le tronc centenaire, j'inspirai une grande bouffée d'air frais. Ce jour-là aussi, un trop plein d'émotion m'avais poussée à aller prendre l'air dans le parc de Poudlard. L'occasion était idéale puisque grâce à ma récente arrivée, ma journée était totalement libre. Cela me permettait donc de faire le point, de vider mon esprit pour avoir les idées claires pour les cours à suivre. Je n'avais pas eu l'occasion de passer mes BUSES et il était hors de question de foutre en l'air mes études. Ces deux dernières années étaient donc plus que capitales. Je serrai un peu plus mes doigts autour du manche de mon balai. Je savais que le seul moyen pour moi de faire correctement le vide était de m'éloigner du sol. M'éloigner de ce monde qui n'était pas pour moi.

Je m'assis sur le sol, posant mon Eclair de feu à mon côté. J'effleurai du bout des doigts l'herbe verte avant d'y glisser la main entière, caressant chaque brin comme on caresse les cheveux d'un amant. Et, telle une pianiste qu'une mélodie imaginaire envoute, je me mis à bouger mes doigts les uns après les autres avec légèreté. Je me dis alors que j'aurai peut-être du amener mon piano. J'arrêtai la danse de mes mains et me couchais sur le dos. Mes yeux se perdirent dans l'immensité du ciel. Bleu. Comme ses yeux. Des nuages lourds et noirs menaçaient l'Est mais ne risquaient pas d'assombrir cette matinée. J'esquissai un sourire : Je rêvais de m'endormir sur l'un d'eux, de me laisser bercer par le murmure de la pluie et abandonner mes cheveux en une folle valse au gré des bourrasques. Et puis les larmes envahirent mon visage. La pluie est montée à mes paupières, les grosses larmes tombaient le long de mes joues, comme des perles qui roulent sans destination, comme des sourires qui se perdent, les larmes roulaient et roulaient encore. Le ciel. Bleu. Comme ses yeux. Le soleil. Eclatant. Comme son sourire. Le passé me rattrape toujours. J'eus soudainement envie d'allumer une cigarette pour sentir la fumée me piquer agréablement la gorge. Pour sentir une présence entre mes mains. Une amie entre mes lèvres. Non. Elle ne devait pas y toucher. La solitude ne se partage pas, même avec une cigarette qui squatte notre bouche. Elle nous colle à la peau comme une ancienne cicatrice ancrée au plus profond de nous même, comme les petits dessins sur les bras, comme les cernes sur un visage vieillit.

Quelque chose entra violemment dans mon champs de vision et en sortit aussi promptement. Je fronçai les sourcils. Que pouvait bien être cette apparition si furtive ? La curiosité me poussa à me lever. Je dépoussiérai mes vêtements et pris mon balai, je n'allai tout de même pas le laisser ici, seul, exposé aux regards avides et jaloux des autres élèves qui n'attendaient que cette opportunité ! Je me dirigeai du côté où était partie la tache d'ombre.


« Allez, approche petite, n'aie pas peur. Je ne mange pas, quoique ... »

La voix était douce et masculine. Un rire cristallin, agréable, emplit mes oreilles. Je m'avançai un peu plus et sorti d'un buisson. Un jeune homme, plus âgé que moi, se tenait là, assis. Il avait lui aussi un balai à ses côtés et un souaffle entre ses doigts. Son regard me posait une question muette. J'ouvrai la bouche mais aucun son ne sortit. Je me sentis soudainement très mal à l'aise, comme si je ne devais pas être ici.

« Je … Je m'appelle Ellora Morgan, je viens de France et... et je suis une Serdaigle et … Enchantée. »

Un désastre. C'était le mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=230610
Higini Wayra
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 24 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Souffleur de bois
Date d'inscription : 01/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1050/1050  (1050/1050)
Points de mana:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*   Sam 8 Aoû - 14:52

« Je … Je m'appelle Ellora Morgan, je viens de France et... et je suis une Serdaigle et … Enchantée. »

Higini se retint de rigoler, il avait devant lui une jeune fille d’une quinzaine année qui semblait bien étrange et lui ça le faisait marrer.

Mais pourquoi ça me fait marrer c'est pas drôle, enfin pas que je sache...

Hé bien moi c’est Higini Wayra, je viens de France également, mais je suis à serpentard et je suis professeur de Vol. Il la fixa attentivement et sourit. Hé bien jeune demoiselle que fait-tu donc perdu dans ce parc.

Il la dévisagea encore, il semblait avoir déjà aperçu ce visage, mais où le mystère restait entier. Puis son regard se posa sur le balai. C’était un éclair de feu, les brindilles était légèrement abîmés, et le vernis était recouvert d’une fine pellicule de poussière dont peu de personne pouvait voir.

Jeune demoiselle, votre balai est beau, mais un peu abîmés permettait que je vous le nettoie

Il s’approcha du balai le prit dans sa main, de l’autre il attrapa un chiffon pourpre brodé en trois lettre Fen…
Il le passa délicatement sur le manche du balai et celui-ci se mit à luire de façon surprenante. Il attrapa sa baguette et dit…

Wingardium Leviosa

Le balai se mit à flotter dans les airs de sa main valide, il prit un tout petit morceau de gomme marron. Celle-ci était en fait, un reparasto, une petite confection d’Higini. Cette petite gomme servait à réparer son balai durant les matchs. Il la passa délicatement sur les brindilles, qui immédiatement se remettait en place dans un petit cliquetis.

Il faut que je pense à en refaire un, il est bientôt finie celui-ci.

Ne t’inquiète pas petite ton balai gagneras de la vitesse, et tu verras tu sentiras une légère différence.

Un grand sourire illumina son visage. Il lui rendit son balai,une main et de l’autre il reprit son souaffle. Il le lança dans les airs et lui dit,

Le premier à l’attraper… Bin… C’est le premier à l’attraper tout simplement.

Puis il éclata de rire et enfourcha son balai et se prépara à décoller, il poussa un grand coup avec son pied et arriva très vite au niveau du souaffle.

Alors petite tu grimpe ou tu reste en bas, puis il se mit à rigoler de plus belle…

Ne me déçoit pas petite j’ai l’impression que tu pourrai devenir une grande joueuse…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographies-des-personnages-
Ellora Morgan
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sort 1 2
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*   Sam 8 Aoû - 19:11

« Hé bien moi c’est Higini Wayra, je viens de France également, mais je suis à serpentard et je suis professeur de Vol. Hé bien jeune demoiselle que fais-tu donc perdue dans ce parc. »

Je sentis le rouge me monter aux joues. Super, c'était ma première rencontre à Poudlard. Un peu moins super, c'était un professeur que j'allai avoir et je n'étais pas fichue d'avoir l'air un minimum intelligente. Comment diable cet homme pouvait savoir que je ne savais pas, en effet, l'endroit exact où j'étais actuellement. Je n'étais pas encore perdue, mais ce n'était pas loin. Mon visage sûrement devenu rouge pivoine, je baissais la tête et tentai de me redonner contenance en triturant le manche de mon balai dans mes doigts. Cette réaction attira son attention qui se focalisa automatiquement dessus

« Jeune demoiselle, votre balai est beau, mais un peu abîmé, permettez que je vous le nettoie. »

Machinalement, je lâchais mon Eclair de feu quand il s'en empara d'une main douce et qui se voulait rassurante. Il s'activa avec précision sur le manche qui se mit à luire. On se serait cru dans une vieille pub moldue tournée à l'envers où la femme blonde et siliconée nous annonce d'une voix stridente et désagréable : « C'est pas de la magie, c'est d'la chimie ! » Bah là ma grande, c'était bien de la magie, au sens littéral et non métaphoriquement parlant.
D'un coup de baguette suivie de l'incantation adéquate, Higini mit mon balai en lévitation pour lui réparer des brindilles, sous mes yeux surpris. Observant ma réaction, il me rassura :

« Ne t’inquiète pas petite, ton balai gagneras de la vitesse, et tu verras tu sentiras une légère différence. »

Il m'offrit un sourire quand il me tendit mon balai. Je répondis à son sourire avant de récupérer mon bien. Puis, tout se passa très vite, il lança son souaffle qui virevolta dans les airs, m'expliqua l'unique règle du jeu auquel nous allions participer et décolla. Je n'eus pas le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'il repartit dans un fou rire.

« Alors petite tu grimpe ou tu reste en bas ? »

Je retins à mon tour un petit rire qui resta coincé dans ma gorge. Je m'élançai pour prendre mon élan et enfourchai mon balai avec aisance. Ce dernier prit plus rapidement qu'avant une vitesse considérable qui m'arracha un rictus de satisfaction et de reconnaissance. Je me retrouvai bientôt au niveau de mon professeur qui attrapa le souaffle d'une main experte. La seconde d'après, je le frôlai et partis valdinguer maladroitement un peu plus loin à cause de la vitesse acquise et de la déséquilibrante esquive dont j'avais fais preuve pour ne pas renverser l'homme. Je me redressai immédiatement et avec souplesse, reprenant le contrôle de mon balai. Je restai là, pantoise. Une seconde de trop. Une seconde avant et j'attrapai le souaffle. Ce laps de temps avait été bouffé par le temps de réaction dont j'avais fait preuve.

« Le niveau de Beaux-Bâtons vous déçoit-il, Monsieur ? Je n'ai pas trop consacré mes études au vol mais en tant que loisir j'avoue y avoir passer pas mal de temps. »

Pensant que Higini n'en resterait pas là, pendant que je me rapprochai tranquillement de lui, je fouillai dans mes poches pour tenter de trouver mes gants. Mon dernier voyage dans les airs m'avaient en effet arracher pas mal de peau à mes mains et ça en avait été très désagréable. C'est pourquoi, pour éviter que ce genre de désagrément ne se reproduise, j'avais investi pour une paire de gants confortables et souples. Je les enfilai, testai leur rigidité en fermant en ouvrant mon poing, puis le regarder d'un air interrogateur pour savoir si nous allions continuer ce petit jeu ou si nous allions participer à un jeu différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=230610
Higini Wayra
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 24 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Souffleur de bois
Date d'inscription : 01/07/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
1050/1050  (1050/1050)
Points de mana:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*   Dim 9 Aoû - 13:11

La jeune fille décolla fort bien, elle frôla Higini puis alla valdinguer au loin. Elle se remit droite sur son balai et se rapprocha.

« Le niveau de Beaux-Bâtons vous déçoit-il, Monsieur ? Je n'ai pas trop consacré mes études au vol, mais, en tant que loisir j'avoue y avoir passer pas mal de temps. »

Higini rigola à l’intérieur de lui-même, quand il était étudiant à cataluny’a, lui et certains amis avaient essayé de rendre visite aux étudiantes de Beaux-Bâtons. Mais la récompense ne c’était jamais fait sentir. Ils avaient fini, lui et tous ses amis en retenue pendant cinquante heures. Ils avaient dû nettoyer les cachots de leur professeur de potions, Mr Craps.

N’empêche, on avait failli y arriver, pensa-il.

Ne m’appel jamais monsieur, ni professeur, ou tout autre terme, je déteste ça, je trouve que sa me vieillie. Appel moi, par mon prénom, Merci et sinon tu te ne débrouille pas trop mal……, Il lui fit un clin d’œil

Puis il sourit de nouveau, et la regarda mettre ses gants. c'était de beaux gants tout neuf, surement en peau de dragon. Mais ce que la plus part des gens ignoré c'était que les gants en poil d'hyppogriffe était bien meilleur

Ce n’est pas une si mauvaise idée ça.

Il tira deux gros gants, vraiment très moche, de ça poche et les mis sur ses mains. Il était gris clair et brillait à la lumière de la lune. C'était un avantage conséquent lors de match de quidditch qui s'éternisai. Les gants lui allaient parfaitement et étaient très maniables malgré leur grosseur. Il prit le souaffle d’une main, le lança en l’air, et décocha un gros coup avec l’arrière de son balai. Le souaffle vola dans les airs et l’on vit disparaître derrière des arbres.

Petite je t’abandonne le devoir m’appel… Bien sûr tu peux rester ici si tu as peur mais sinon essaye de l’attraper.

Il rigola de nouveau et se pencha sur son balai, la vitesse était phénoménale, il virevolta, traverser des zones boisé en évitant les arbres. Il slalomait à travers les airs en doublant des ennemis imaginaires.
Soudain il releva la tête, il sentait quelque chose lui tombait dessus. Il regarda le ciel autour de lui tout était devenue gris et morne, la pluie n'allait pas tardais à arriver. Il regarda la fille, Higini ne la vit pas tout de suite, il due attendre un peu avant de la voir arriver en zizaguant à travers les arbres.


Alors ma petite tu as un problème avec ton balai tu n’arrive pas à le diriger. Il la fixa avec son plus grand sourire, et piqua vers le sol, quelque goutte de pluie lui tombait dessus.

Temps de chien quand je pense qu’il faisait grand soleil y a même pas une heure pfff…

Il repéra le souaffle, il était sur le sol en plein milieu de la clairière.

Petite je crois que c'est trop tard pour toi...

Il se rapprocha et tendit le bras pour l’avoir, mais …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographies-des-personnages-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans les airs pendant que la lune n'y est pas...*Pv Ellora*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans le parc ? [PV Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: