AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maître corbeau sur un arbre perché... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Angel Dawn
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 17 ans + sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Maître corbeau sur un arbre perché... [Libre]   Dim 24 Mai - 12:25

Il faisait si beau cet après-midi là. C'eut été dommage de rester à la salle commune. C'est pourquoi, lorsque la cloche sonnant la fin des cours eut retentit dans le château, Angel prit la direction du parc. Elle n'était naturellement pas la seule à en avoir eu l'idée, et trouver un coin calme ne serai sans doute pas sans difficulté. Alors que la plupart des élèves restait proche du château où se répartissait la bordure du lac pour y tremper les pieds, la Serdaigle s'éloigna, jusqu'à se retrouver non loin du terrain de quidditch. Elle repéra rapidement l'un de ses arbres préféré dans ce secteur, à la puissante ramure et avec quelques branches basses. Elle entreprit alors d'y grimper, relevant le pan sa robe de sorcière.

C'est bien joli d'avoir un uniforme, mais un bon jean, c'est quand même plus pratique qu'une robe pour monter aux arbres.

Elle suspendit son sac à une branche et se cala confortablement sur l'une de ses voisines. Il faisait trop beau pour travailler et en plus c'était le début du week-end. Angel sortit donc de son sac un roman plutôt que ses affaires de cours. C'était un roman moldu car, elle devait bien le reconnaître, les moldus avaient beaucoup plus d'imagination que les sorciers, et leur littérature romanesque était donc nettement plus riche et intéressante.

Trois sorciers passèrent sous son arbre sans même remarquer la sorcière qui y était perchée. Ils portaient des balais et Angel les repéra bien vite, quelques minutes plus tard, à voler dans le terrain de quidditch. Elle les observa un moment se lancer un souafle puis laissa son esprit voguer vers la forêt de Fangorn et les plaines du Rohan de son roman. Elle se sentait si bien qu'elle finit même par s'assoupir, laissant son roman lui glisser des mains et tomber de l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11416
Bogdan S. Aleksandrov
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Créature : Silanti, panthère des neiges
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Maître corbeau sur un arbre perché   Mar 26 Mai - 15:13

Une journée entamée. Un temps ensoleillé.
Il était aux environs de trois heures quand Bogdan sortit de son cours de défense contre les forces du mal. Son prochain cours n’étant que dans deux heures, il décida de faire un tour du côté du parc et, pourquoi pas, voler un peu. Dans les couloirs, les élèves se pressaient telles des fourmis en plein ouvrage, leurs sacs pleins à craquer de livres et de parchemins, ils marchaient d’un pas rapide en direction de leurs classes, certain d’une démarche assurée, d’autres plus hésitante, scrutant les portes comme si celles-ci allaient révéler le nom du cours qui se déroulait à l’intérieur. Il sourit distraitement à un groupe de jeunes filles de sa classe qui lui avaient fait signe de les rejoindre. Répondant d’un geste négatif de la tête, il poursuivit sa route, s’attendant à voir surgir à chaque coude de couloir Silanti, son Familier, qu’il n’avait plus vu depuis le début du cours de DCFM. Les animaux n’étaient pas autorisés en cette matière, en fait ils étaient presque toujours prohibés sauf en métamorphose et en sortilèges. Dans les deux cas, ils servaient le plus souvent de cobaye, chose qui commençait fortement à déplaire à Silanti, trop hautaine pour se voir considérée comme un vulgaire objet de cours. Le trajet jusqu’au grand hall parut interminable. Le russe devait sans arrêt éviter telle ou telle personne s’il ne voulait pas se faire bousculer. De plus, il avait du semer l’un de ses camarades de classe qui voulait à tout prix qu’ils aillent ensemble à la bibliothèque pour faire des recherches sur un sujet qu’ils avaient eu en métamorphose. Bogdan ne recherchait qu’une chose, la tranquillité. Chose qu’il obtiendrait difficilement avec ce garçon. Il le salua donc et profita du passage d’un groupe d’élève pour se faufiler parmi eux et s’éloigner à toute vitesse.

Une fois à l’extérieur, le rouge et or fila directement au terrain de Quidditch. Il avait fait venir son balai grâce à un sortilège d’attraction et portait à présent ce dernier sous son bras. Un Nimbus 2000, un des tous premiers balais qu’avait eu le garçon. Il avait d’ailleurs plus une valeur sentimentale qu’autre chose puisque de bien meilleurs balais étaient à présent en vente. Seulement, le jeune Gryffon ne se résolvait pas à changer et il continuait de jouer avec son bon vieux balai. Il se rendit au terrain de Quidditch où des membres de l’équipe s’entraînaient déjà. Disputant une partie avec eux, il prit le poste de batteur, celui qu’il préférait et passa donc la partie à frapper dans des cognards pour protéger ses coéquipiers. Ils n’eurent pas le temps de terminer puisque la plupart des joueurs devaient reprendre les cours assez tôt et Bogdan quitta donc le terrain un peu plus tard, plutôt fatigué suite au jeu. Il fit un tour vers le lac, scrutant pendant un long moment les fonds sombres où des ombres filaient à toute allure. Tant de créatures peuplaient ce lac qu’il lui était difficile lesquelles il distinguait. Il reprit sa marche et, avisant un arbre aux racines accueillantes, il alla dans cette direction. Laissant tomber son sac sur l’herbe moelleuse, il s’assit, calant son dos entre deux énormes racines. Bogdan sortit son livre de sortilèges et commença à réviser les nouveaux sorts qu’il avait appris. Une lecture de loisir aurait été bienvenue mais il avait oublié le roman qu’il lisait dans la Tour et ne se sentait pas d’aller le chercher. Un sortilège d’attraction aurait sans nul doute abîmé le précieux ouvrage. Alors qu’il tournait une page de son manuel, il ressentit un choc moyennement violent au niveau de son épaule droite. Baissant les yeux, il vit qu’un livre gisait là, encore ouvert.


Il suffisait de demander, pensa le rouge et or avec un léger sourire.

Ramassant le livre, il leva les yeux vers la branche où la Serdaigle s’était endormie. Il ne voulait pas la réveiller mais si son livre avait pu tomber, il était fort probable pour qu’elle en fasse de même.


- Je crois que ceci t’appartient ! dit Bogdan d’une voix assez forte pour que la jeune fille l’entende tout en brandissant le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Dawn
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 17 ans + sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Maître corbeau sur un arbre perché... [Libre]   Mer 27 Mai - 13:12

Une nébuleuse, une nuée, une brume. Peu à peu Angel reprenait ses esprits. Il lui semblait qu'on venait de l'interpeller, mais en même temps elle se demandait bien qui aurait pu le faire. Et oui, elle était plutôt du genre à ronchonner et à envoyer divers objets à la figure de ceux qui osaient la tirer de ses couettes, ses oreillers et son profond sommeil. Du coup, ses camarades de dortoirs avaient bien compris la leçon.
Or, et elle s'en rendit bien vite compte, elle n'était pas tranquillement lovée dans son lit, mais sur la branche d'un arbre, et elle n'était sortit que d'un léger assoupissement. D'ailleurs il en aurait fallut plus pour la réveiller en temps normal.
Cependant, si elle était montée là-haut, c'était bien pour qu'on ne la dérange pas. Mais contre mauvaise foi bon cœur, elle devait bien admettre que si elle avait somnolé d'avantage, elle aurait écopé d'un sacré mal de dos. Quoi qu'elle en dise, dormir dans un arbre n'était pas des plus confortable, à moins d'être un félin.

La jeune Serdaigle se redressa donc un peu et s'étira avant d'ouvrir paresseusement les yeux. Elle les cligna plusieurs fois avant d'apercevoir son livre non pas sur ses genoux, là il aurait dû être, mais bien dans les mains d'un inconnu.
Inconnu n'était pas véritablement le mot, elle avait déjà croisé le garçon de Gryffondor plusieurs fois en passant dans les couloirs, mais elle ne le connaissait pas à proprement dit. D'ailleurs, elle ignorait son nom, mais pour le moment ce n'était pas son principal souci. Il lui tendait son livre et elle ne se fit donc pas priée pour le récupérer.


- Merci, souffla-t-elle simplement, récupérant son sac pour y ranger l'ouvrage.

Elle pouvait lui pardonner d'avoir rompu le calme alentour si c'était pour une bonne cause, sa propre cause tout particulièrement. Après tout, si le livre avait été abîmé, elle s'en serait peut-être voulue, elle qui prenait toujours bien soin de ne pas trop l'ouvrir lorsqu'elle le lisait, pour éviter de "saboter" la reliure. Elle arrangea un peu ses cheveux et comme l'autre adolescent était toujours là, elle décida de lui accorder enfin un peu plus d'attention.

Elle devait l'avouer, il était plutôt beau garçon. Un balai se trouvait près de lui, par terre. Peut-être faisait-il partie des trois élèves qui étaient passés précédemment sous son arbre. Elle ne pu s'empêcher de jeter un œil au terrain de quidditch, vide.

C'est bizarre, il ne me semblait pas qu'il était dans le lot tout à l'heure. Peut-être qu'il était sur le chemin.

Angel imagina alros, non sans un petit sourire amusé, comment le livre avait bien pu arriver entre ses mains, interrompant son joyeux élan vers une partie, s'annonçant sans aucun doute tout aussi joyeuse, devant les tribunes vides. Sa version préférée, pour le moment, était qu'il l'avait reçu sur la tête alors qu'il pensait trouver un peu d'ombre sous ce beau soleil, lui faisant alors découvrir les lois de la gravité. Elle espérait juste que ça ne l'ait pas trop abîmé, autant le livre que le garçon. Tout en restant perché sur sa branche - ça lui donnait un sentiment de supériorité, avantage qu'elle aurait sans doute perdu au sol vue la taille de l'adolescent par rapport à la sienne – elle lui demanda négligemment, comme si le sujet ne l'intéressait pas vraiment.

- Tu joues au Quidditch ?

Bien sûr, c'était surtout de la curiosité. Angel était naturellement curieuse, et elle aimait aussi beaucoup voler. Et puis, elle n'était pas du genre à ménager son auditoire.

- Quoi de neuf dans les nuages ? ajouta-t-elle avec un petit sourire, cependant presque imperceptible, et les yeux légèrement rêveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11416
Bogdan S. Aleksandrov
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Créature : Silanti, panthère des neiges
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Maître Corbeau sur un arbre perché   Mer 27 Mai - 18:28

La jeune fille s’étira avant de récupérer son livre tombé. Elle décida apparemment de rester sur l’arbre, dominant ainsi le jeune homme et quiconque passerait par là. L’arbre en question n’était pas extrêmement haut, deux ou trois mètres tout au plus, mais cela suffisait pour se faire assez mal si l’on tombait de cette hauteur. C’était pourquoi Bogdan avait préféré réveiller la bleu et cuivre, au risque de s’attirer ses foudres. Lui-même n’étant pas très « convivial » le matin, il aurait parfaitement compris qu’elle se soit énervée et n’aurait pas cherché à engager la conversation, subissant les reproches sans problèmes. On lui avait toujours appris à ce montrer courtois envers les autres, encore plus si la personne en question était une femme. Malgré tous les mauvais côtés de son éducation, il devait reconnaître que sur le plan social, il avait été très bien guidé et pouvait s’adapter et très bien vivre en société. Le russe leva les yeux vers son interlocutrice.

- Quoi de neuf dans les nuages ? Eh bien je dirais qu’il y fait bon et qu'on y lit puisque les bouquins se mettent à tomber du ciel. Et sinon, je dirai que même si tu es plus grande que moi là-haut, ce qui dans un sens est faux puisque sans cette arbre tu serais plus petite, tu ferais mieux de descendre et ce pour deux raisons. La première est qu’une robe de sorcier est plutôt gênante pour grimper, ce qui se traduit par la légère déchirure au niveau de ton uniforme et qu’en plus, l’ouverture en bas du vêtement qui indique que c’est une robe est, comment dire … Eh bien de là où je suis, j’ai une vue que certain qualifieraient « d’intéressante », dit le jeune homme d’un air faussement gêné, son éternel sourire plaqué au coin des lèvres. Et sinon, la seconde raison, et pas la moindre, serait que tu pourrais te faire mal, mais, c’est toi qui voit, ajouta-il en haussant les épaules.

Le rouge et or croisa les bras sur son torse et jeta un coup d’œil autour de lui. Le parc commençait à se vider peu à peu des gens qui y étaient présents tandis qu’un flot de première année se déversait par la grande porte sur les pelouses entourant le château. Ca jouait, se chamaillait, discutait, tout cela dans une ambiance joviale de fin de journée. En sixième année, beaucoup de cours avait lieu aux alentours de six – sept heures et, bien entendu, le russe n’y avait pas coupé mais cela ne le dérangeait pas tant que ça. Il préférait encore travailler tard et ce dans une bonne ambiance que finir les cours vers trois heures et errer dans des couloirs vides et froids comme il le faisait à Durmstrang. Cette époque révolue lui faisait mesurer à quel point la vie qu’il menait maintenant était bien. Relevant la tête vers la jeune fille, son regard fut soudain attiré par un mouvement dans les branches. Il tira instinctivement sa baguette de sa poche mais baissa le bras quand il sentit des ondes calmes inonder tout son corps. Ce n’était que Silanti. En effet, la panthère des neiges sauta à terre sans un bruit et vint se frotter aux jambes de son compagnon. Les rayons du soleil donnaient à son pelage blanc des reflets argentés et ses crocs étincelaient alors qu’elle ouvrait la gueule comme dans un bâillement. Regardant à nouveau du côté de la Serdaigle, il hocha la tête.


- Mais sinon oui, je joue au Quidditch. Enfin je viens d’arriver et je ne fais donc pas parti de l’équipe, peut-être un jour, qui sait, dit Bogdan en haussant les épaules alors qu’il s’agenouillait pour caresser doucement le sommet du crâne de son Familier. J'adore voler et le Quidditch est un sport intéressant, poursuivit-il. C'est libérateur je trouve ... De voler hein, pas le Quidditch. Tu aimes voler ? demanda-t-il en se redressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Dawn
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 17 ans + sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Maître corbeau sur un arbre perché... [Libre]   Jeu 28 Mai - 7:14

Les premières phrases de la réponse du Gryffondor lui plurent. Il avait de la réparti. Ce qui suivit lui plus moins bien par contre. Alors comme ça, il avait compris pourquoi elle avait décidé de rester dans l'arbre. Ce qu'elle détestait être mise à jour et lue si facilement ! Dans ce sens, le Gryffondor pouvait s'annoncer redoutable.

Il a au moins le mérite d'être franc.

Mais après sa remarque sur son uniforme, elle espérait définitivement que le livre lui ait fait mal en tombant. Ou plus jovialement, disons qu'elle n'éprouvait alors pas que de la sympathie pour ce type qui venait la réveiller, prenait SON bouquin et se permettait des sous entendu tout ça dans le but de la faire redescendre de son piedestale.

- Tout à fait, c'est moi qui vois, tu n'as donc plus à t'en soucier apparemment. Je suis bien là-haut, il faut bon et je peux attraper les livres la première, argua-t-elle avec un air où transparaissait une pointe de sarcasme.

C'était l'adolescent qui qualifiait la vue d'intéressante, peut-être que malgré ses dires, elle était plus en sécurité en haut. Ce petit sourire en coin qu'il avait eu ne pouvait pas être innocent. Bien qu'en tombant elle pourrait effectivement se faire mal, comme ça lui était déjà arrivé de bien nombreuses fois et se mettre doublement dans le pétrin. Elle replia ses jambes sous elle en les enveloppant dans sa robe. Cette nouvelle position lui offrait hélas un équilibre plutôt précaire et elle dû prendre appui contre le tronc de l'arbre. Mais soit, elle prenait le risque, rien que pour tout faire pour éviter de faire plaisir à l'autre.

Mes ces convictions furent bien vite mises à rude épreuve lorsque qu'un énorme félin débarqua sur une branche voisine. Son premier réflexe aurait été de hurler de surprise et de choper son sac pour s'en servir comme bouclier, mais la panthère la séparait de ce dernier et elle n'aurait pour rien au monde crié sans danger imminent, pas devant public en tout cas. La situation n'était pas désespérée, elle avait sa baguette… dans son sac.

Y a pas idée de ne pas garder sa baguette sur soi.

Mais Angel se donnait toute cette peine pour rien car la créature sauta souplement avant d'aller se faire câliner par le Gryffondor. Ainsi ils étaient de mèche.

Voilà ! Et maintenant je descends et me fait bouffer en prime.

Mais la Serdaigle mit quand même pied à terre avec toute la souplesse et la grâce que l'expérience lui avait donnée. Après tout, le Gryffondor avait tiré sa baguette avant que la bête n'apparaisse. Peut-être que finalement, il avait vraiment à coeur sa sécurité, à moins que ce ne soit le fait que s'il lui arrivait quelque chose de facheux, il en serait bien embêté. C'était donc dans leur intérêt commun de se mettre en sûreté sur la terre ferme.

Et la proie descendue de l'arbre, voyons voir si le renard viendrait la titiller.

"Je viens d'arriver" ? C'était bien ce qu'il lui semblait, ça ne faisait après tout que depuis cette année qu'elle le croisait et la croissance hyper rapide des minimoys hyper discrets, elle n'y croyait pas trop.

- Si j'aime voler ?

Elle aurait, bien entendu, pu tout simplement ne pas répondre et accorder plus d'importance à cet énergumène, et ce sans aucun scrupule aucun, mais la panthère ne lui disait vraiment rien qui vaille. Elle gardait d'ailleurs son regard fixé sur la bête, magnifique elle devait le reconnaître. La beauté était parfois effrayante.
Elle répondit donc un vague "Je ne me débrouille pas trop mal". Mais les intonations de sa voix ne trompaient personne sur l'intérêt qu'elle portait à la chose.

- Le Quidditch n'est-il pas le sport le plus populaire chez les sorciers après tout ?

Bien sûr, cet argument n'était là que pour faire effet sur le "parti adverse", car, tout comme l'autre, elle préférait la sensation de liberté que de courir/voler après une baballe, quelle qu'elle soit. Mon bon, si elle était aussi susceptible sur ce sujet, c'était peut-être aussi parce qu'elle était vexée depuis qu'on lui avait refusé l'entrée dans l'équipe de Serdaigle en troisième année "Tu vole bien, mais tu n'es pas assez audacieuse et tu ne prends pas assez de risques", le risque c'était surtout de la provoquer de la sorte oui ! Elle se contentait très bien de son niveau actuel et se fichait de ce que les autres pouvait en penser. Non mais, un peu de respect mince, elle n'était pas n'importe qui !

Elle trouvait le Gryffondor bien bavard, sans doute un peu trop alors qu'ils n'avaient même pas été présentés encore. Elle décida donc de bouder jusqu'à ce que réparation soit faite. On n'avait pas idée d'aborder ainsi une jeune femme en société.
Mais bon elle devait le reconnaître, elle ne se comportait pas vraiment tout aussi bien en société, quand société il y avait, vue qu'elle avait une légère tendance à l'autarcie : je reste seule et n'accepte l'aide de personne. Ses rapports sociaux n'étaient pas toujours bercés sous le soleil.


N'empêche que ce qui la retenait encore auprès de ce garçon c'était qu'elle avait, malgré les apparences, parfois besoin de contact extérieur pour éviter de s'enfermer dans sa bulle et qu'il avait, semble-t-il, un peu d'esprit, du moins assez pour éviter à la jeune fille à avoir à s'apitoyer sur la stupidité de certains.
Mais lui, pourquoi n'avait-il pas encore déguerpi… avec son gros chat ? Angel détacha d'ailleurs son regard de la créature qui ressemblait fort à une panthère des neiges, même si elle n'était pas sûre que ça soit autorisé, après s'être rendu compte qu'elle la fixait depuis un moment déjà. La couleur améthyste de ses yeux la troublait, c'était sûr. Pour s'en détacher, elle ne trouva pas meilleur moyen que de planter son regard dans celui gris du jeune homme – elle pouvait alors vraiment se rendre compte qu'il était effectivement bien plus grand qu'elle-, le scrutant comme il lui plaisait de le faire lorsqu'elle entamait le jeu du regard.

Le premier qui lâche a perdu n'est-ce pas ? Voyons voir si tu connais ce jeu.

[HJ : Et bah, je crois que je n'ai jamais rien écrit d'aussi long en RP^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11416
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maître corbeau sur un arbre perché... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maître corbeau sur un arbre perché... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plume du Corbeau [ 12 lunes - Foudre - M - Libre ]
» Sur un arbre perché
» Sur un Arbre Perché [Misao]
» Maître chanteur sur un arbre perché... [Topic Clos]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: