AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Hollywood] La libération d'une groom folle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aloha Ihnoe
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 32
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Sam 15 Nov - 0:23

La journée commençait comme toute les autres au Hollywood Tower Hôtel, Aloha se levait à 5h du matin. Le soleil n'était pas encore debout, en ce mois de décembre 1967. Un mois très froid, en ce moment même. Le vent s'était levé avec une tempête de neige. Pas un temps à mettre le pied dehors. La groom était en train de ce préparez quand elle sursauta en entendant une vitre ce brisé. Elle hurlait de peur et adoptait une attitude de trouillarde alors que ce n'était rien. Fit un commentaire à elle même, comme quoi c'était vraiment du laisser aller depuis quelques temps ici. Se dirigea vers l'armoire rempli de poussière pour prendre ces habits. C'était tout un rituel pour elle, de mettre ces habits de travail. A chaque fois c'était toujours une émotion. Car pour Aloha, c'était une fierté de travailler au Hollywood Tower Hôtel. Au bien sûr, elle n'était pas toute seule. Y avait présence d'esprit pour l'accompagnée dans ces longues journées. Après plusieurs heures pour s'habiller correctement, Aloha sortait de ça chambre au 13 étages. Elle pensait qu'elle devait travailler avec des personnes normal alors que c'était des fantômes pour la plupart. Arrivée dans le couloir s'arrêta et réfléchissa. Par oû allait-elle passée aujourd'hui? Les escaliers complètement pourri ou l'ascenseur? Avec son doigt elle jouait à instrame grame pique et pique et colé grame pour choisir. Elle courrait en direction des escaliers d'une façon très étrange. Sautillant de droite à gauche en faisant n'importe quoi. Puis se disait non et retournait en arrière pour prendre l'ascenseur. Un fantôme d'une noble femme se mit en face pour lui faire peur. Aloha se stoppa net comme figée se laissait tomber par terre sans rien dire en faisant une tête comme si elle venait d'avoir une attaque. Avec un léger "euuuuu". La jeune femme s'appelait Paméla, celle-ci tourna autour de la groom et lui demanda:

-Qu'est-ce que tu es train de faire?

Oulalalalalalaaaaaaa quel mal de tête, haaa? non ce n'est pas cela zute...Sniff.

-Ce que je suis en train de faire? Je m'amuse sur le sol!!!!Je peux te voir à l'envers, huhuhuhuhuhu. Sécurité je suis. Aller zou! Houst!

Puis d'un coup sans raison valable, elle se leva et fonça au fond du couloir en se tenant la tête. Arrivé, se frappe la tête contre le mur. La jeune femme la suiva en se demandant qu'est-ce qui n'allait pas aujourd'hui. Se frappant la tête pour remettre les idées en place comme elle le disait! Andréas soupira et disait que c'était la plus pire groom de l'hôtel. La plus cinglée de tout les temps! Après son cinéma, se décidait enfin de descendre. L'éclairage s'était mit tout seul sans explication. Et prit pas la décision la plus intelligente, descendait les escaliers complètement pourri. 13 étages c'est long ma cocotte! A un sourire nerveux, dans quel galère s'est-elle encore mise? Paméla lui disait de faire très attention que ce n'était pas solide du tout. Elle marchait très lentement pour descendre.

C'est quand la dernière fois que la direction à fait un contrôle? Quel négligence et après on s'étonne que plus personne ne viens...

Quand elle arriva dans le Grand Hall, il y avait une fête en son honneur. La groom faisait une de ces têtes! Sa réaction fut un sourire débile et tira la langue sans savoir pourquoi. Fit un commentaire comme quoi que ça faisait longtemps qu'elle avait pas eu droit à une fête à cause de son travail. Se met à raconter n'importe et sautait du coque à l'âne. Elle ne s'asseyait jamais, toujours debout et se tenait bizarrement. Fit un signe de la tête et sautilla comme une gamine. L'horloge était toujours bloqué à 20h05, les fantômes parlaient des anciens résidents. Se met à hurler comme si elle se faisait électrocutée. Pour amuser la galerie, elle faisait des sauts périlleux arrières. Le fantôme du supérieur d'Aloha qui se nommait; James tout cour. Remit à l'ordre son employeur. Celle-ci le regardait et pleurait en faisant une tête dépitée.

-beuuuuuuuuu c'est pas juste, j'ai rien fait mouaaaaaaa. Ne vous inquiétez pas tout va très bien ce passer mademoiselle...

Puis d'un coup, les portes du Hall d'entrée s'entrouvre à nouveau. Le vent entra dans la pièce, et le plus étonnement dans l'histoire. L'orage est de retour. Aloha voit la pièce tourner à toute vitesse, les mois et les années défiles à toute vitesse et s'arrêta de nous jours.


20 décembre ... La groom voyait le soleil traverser les vitres, se dirigeait vers la porte principale. Entre ouverte, elle n'osait pas la pousser du pied. Avec le bout de son doigt poussa la porte qui grinça. Elle n'était jamais sortie de l'hôtel, le soleil l'éblouissait. Les choses avaient beaucoup changer depuis 1939. Des travaux étaient en cours pas loin de l'hôtel. S'avança dans la rue, les gens la regardait. Une femme habillée en groom comme à l'époque, certain pensait que c'était une comédienne mais ce qui était étrange. Elle venait de sortir de l'hôtel. Celle-ci très curieuse s'avança pour regardez les pelleteuses. Connaissait pas cela, vu qu'elle se croyait toujours en 1939. Tourna la tête sur le côté, on la considère comme une moldue et non comme une sorcière. Elle avait d'un coup très faim, fallait manger! Et croisa une troupe de comédien qui participais à un concours de déguisement en voiture. On l'invita à les rejoindre. C'était fou, une peau très pâle, des yeux enfoncés. Parmis eux, quelques sorciers. Elle faisait vraiment peur, et c'était involontaire de sa pars.

-Où allons-nous? J'espère que nous nous perdrons pas en route...dit Aloha

Elle les prenait pour des employés de service techniques.

-Nous allons manger et ensuite participer au concour.

Quoi? Quel concours?Mais qu'est-ce qu'ils racontent ceux-là? Je ne comprend plus rien là! Au secours! PAPAAAAAAAAAA?

Une groom folle de 1939 venait d'être lâcher dans la nature, mais par qui et pourquoi...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Ridley
Cracmol
Cracmol
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 51
Age Roleplay + Sorts : 42 ans
Capacités Spéciales : Cracmol
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Mer 19 Nov - 14:18

Depuis que le procès avait été rouvert, que son jugement avait été révisé et qu'il s'était finalement retrouvé acquitté, Liam n'avait pas eu une seconde à lui.
Certains journalistes britanniques s'étaient empressés de vouloir l'interviewer pour qu'il raconte comment il était passé de coupable à victime d'injustice, quand d'autres avaient une fois de plus essayé de le descendre en flèche.
Les paparazzis - qui, avant toute cette histoire, n'avaient jamais fait de cas de lui - s'étaient soudain mis à le poursuivre, à le harceler, à essayer de photographier ou de filmer chacun de ses faits et gestes.
Éreinté, Liam avait passé un coup de fil à Tessa, son ancienne agent - qui, entre temps, s'était installée à Los Angeles - et avait réussi à la convaincre de l'inviter dans sa maison hollywoodienne pour un week-end en dehors de toute cette agitation.
Il semblait définitivement plus facile pour lui de passer inaperçu à L.A. que dans Londres !


---


Il faisait doux et un soleil légèrement voilé diffusait ses rayons à travers les feuilles des palmiers de Hollywood Bd. Un casque sur les oreilles, une main dans la poche, l'autre tenant une cigarette à moitié consumée, Liam marchait sans but, agréablement rassuré de ne rencontrer personne qui puisse le reconnaître.
Il semblait fatigué, amaigri et nerveux, mais son charme qui faisait autrefois de lui la coqueluche de certains magasines britanniques ne s'était pas éteint pour autant.
La chanson que jouait son baladeur MP3 se finit, laissant place à "Viva la vida" de Coldplay dont il siffla machinalement l'air...
Tournant au coin d'une rue, il se retrouva face à un vieil immeuble apparemment abandonné.
Il s'agissait d'un ancien hôtel, autrefois probablement somptueux, mais qui, aujourd'hui, ne ressemblait vraiment plus à rien...
Liam tira une nouvelle bouffée de fumée sur sa cigarette et s'approcha, intrigué, pour mieux contempler le bâtiment.
Un groupe de gens déguisés passèrent juste devant celui-ci et Liam baissa la tête, comme s'il avait peur qu'on s'aperçoive de sa présence...
Pourtant, son regard bleu-gris perçant remarqua aussitôt la jeune femme qui venait de sortir de l'hôtel, costumée elle aussi, semblait-il, même si elle avait l'air plutôt perdue, contrairement au reste du groupe.
Liam écrasa sa cigarette sur une poubelle, la jeta, arracha ses écouteurs de ses oreilles, traversa la route et s'approcha de la jeune femme. Il savait qu'il n'aurait pas dû intervenir, qu'il valait mieux rester éloigné des gens, quels qu'ils soient... Mais il était en même temps trop intrigué pour ne rien dire.


Bonjour ? Je peux vous aider ? lança-t-il d'une voix grave et forte, son accent anglais très prononcé lui donnant un petit air maniéré.

Son regard bleu-gris, dans lequel la lumière du soleil faisait pétiller des éclats argentés, se posa sur la jeune femme, avec toute l'intensité dont il disposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Aloha Ihnoe
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 32
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Mer 19 Nov - 15:18

Aloha qui venait de sortir de l'hôtel avait du mal à croire qu'elle pouvait enfin sortir de là et se promener! Perdue dans ces pensées, découvrir un nouveau monde. Elle observait autour d'elle se qui ce passait. Puis se tourna vers l'hôtel on voyant très bien les traces sur la façade. Des choses étranges se sont passé, plus étrange les une que les autres. Et où sont passé ces amis qui vivaient avec elle dans l'hôtel? Apparemment pas présent! ça c'est sûr ...

Faut toujours compter que sur soit même ici! Jamais rien demander à personne! C'est malin maintenant qu'on peux sortir y a plus personne! RAAAAAAAAAAAA je vous jure...bon bon bon on va se débrouillez. Huhuhuhuhu à tiens tiens tiens ....

Elle était complètement perdu, elle n'avait plus de repère. L'endroit avait tellement changé depuis 1939! Aloha Réfléchissa que faire maintenant? Oui l'hôtel est abandonné et ce serait étonnant qu'il rouvre! Elle Marcha lentement sa jambe gauche lui fait toujours autant mal mais le montre pas. Avança quelques mètres et voit un homme s'approcher d'elle. Fait d'abord une tête un peu étrange, tiens se dit-elle quelqu'un ici? Quand Liam s'approcha d'elle pour lui demander si elle avait besoin d'aide. La réaction d'Aloha fut un peu la panique. Ne savait pas trop quoi lui répondre! Déjà elle le salua très poliment mains dans le dos tenue droite et correcte. Elle n'a jamais saluer quelqu'un de la main sauf son ancien directeur! Puis Aloha pausa son regard sur son abîment mais sans faire un seul commentaire. ça l'intrigue.

-Hoooo mais qu'est-ce que c'est que ces histoires là? J'ai pas tout suivi. Quel homme étrange! Jamais vu de tel habit! hum...

Puis réponda enfin à la question:

-Dit moi Gentleman, pouvez-vous m'éclairez un peu la lanterne? Qu'est-ce qu'il s'est passé ici? C'est abandonné! Ne me dite pas que cette bande d'idiot on réussi à laisser tomber les réparations!? Demanda-t-elle avec un accent très américain du début du siècle très riche en aristocratie.

Fait une de ces têtes stupides!

-Encore une petite chose Monsieur, quel date sommes nous aujourd'hui? Je n'ai plus de calendrier et ce n'est pas ma faute. Je les avait prévenus!huuuuuu aie aie aie!

Sa gestuelle était assez étrange ce qui évidement attirait l'attention sur elle. Debout toujours main dans le dos, sa peau était encore très très pâle. Ces yeux enfoncés comme si elle avait pris de la drogue ( qu'elle ne connaissait pas ). La tête d'une femme défoncés aussi elle avait très faim mais ne demandais rien. Elle attend simplement qu'on lui dise c'est bon tu peux aller manger. Elle fonctionne ainsi notre groom. Le plus incroyable, c'est son habit de travail. Celui des année 30, rouge, or, noir. Avec bien sûr ces gants blanc et l'écuissons du Hollywood Tower Hôtel avec ces initials HTH et son nom affiché sur une petite plaquette "Aloha Ihnoe" Mais le seul petit soucis c'est que ce nom là existe pas en 2008. Mais ça personne ne le sais. Attendait patiemment la réponse de Liam. Très curieuse Aloha. Elle Toussa mit son poing devant la bouche encore une fois par politesse. Elle remit en place son chapeau en place, se frotta les épaules. Son regard est normal sans pauser de question stupide! Une groom du Hollywood Tower Hôtel ne pause pas de question et obéi!

C'est étrange... très étrange. Une impression de déjà vu? Non je me rappel pas de cela quand je travaillais! Ha va falloir demander des vacances! Je n'en ai pas eu depuis bien longtemps!

Puis d'un coup, elle avait les mains sur la tête et voilà une crise de folie. Bravo à celui qui en est la cause! Secoua la tête comme si elle disait non non non. Elle tourna en rond en faisant n'importe quoi et se stoppa se remit en place et ne bougea plus. Sans rien dire! Les portes du temps se sont ré-ouverte mais cette fois-ci pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Ridley
Cracmol
Cracmol
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 51
Age Roleplay + Sorts : 42 ans
Capacités Spéciales : Cracmol
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Ven 28 Nov - 9:59

C'était à présent indéniable : quelque chose clochait chez la jeune femme. Liam n'était pas certain de savoir quoi, mais sa façon de le regarder, comme s'il venait d'une autre planète, ne l'aidait pas à se sentir à l'aise.

Peut-être lit-elle les journaux anglais et m'a-t-elle reconnu ?

Non, ça ne devait pas être ça... Si ça avait été le cas, elle se serait probablement sauvée rapidement en criant au meurtrier. C'est ce que les gens faisaient tous, n'est-ce pas ? Dès qu'ils en avaient l'occasion, ils ne se gênaient pas pour proférer des accusations - vraies ou fausses - sans rien savoir de la réalité, tout ça juste parce qu'ils avaient lu certains commérages dans tels ou tels magazines...
L'espèce humaine était abominablement crédule, terriblement hypocrite... On vous acclamait un jour puis on vous détrônait le lendemain avec les pires des blâmes...

La jeune femme s'adressa à lui sur un ton assez étonnant pour une américaine. Elle était bien loin de la familiarité excessive dont Liam avait été habitué en fréquentant Megan O'Hara. En fait, cette femme là semblait sortir tout droit d'un vieux film des années 30 et Liam aurait été à peine surpris de la voir passer en noir et blanc comme si elle était vraiment un personnage de fiction issu de la télévision la plus proche.


On dirait que c'est abandonné, oui. Mais je ne suis pas d'ici, je ne suis pas au courant des réparations dont vous parlez.
Nous sommes le...


Liam regarda sa montre. Cela faisait bien longtemps qu'il ne s'occupait plus des dates. Quand on est persuadé de passer toute sa vie en prison, savoir quel jour on est n'a plus vraiment d'importance. Il n'avait commencé à de nouveau s'intéresser aux mois et aux années que quand son avocat lui avait annoncé que le procès serait réouvert.

... 28 novembre 2008.

La jeune femme ressemblait à un fantôme maniéré, avec son visage très pâle, ses yeux enfoncés et sa gestuelle étrange. Mais à bien y réfléchir, Liam devait lui aussi posséder un peu cet air de revenant. Ils faisaient donc la paire !
Il allait le lui dire, histoire d'essayer de détendre l'atmosphère, quand elle sembla soudain être l'objet d'une crise de folie assez effrayante.


Est-ce que vous allez bien ? s'empressa-t-il de demander tandis que son regard se voilait, faisant ressortir les reflets verts qui y apparaissaient parfois. Vous devriez peut-être voir un médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Aloha Ihnoe
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 32
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Sam 29 Nov - 22:37

Aloha fixa le jeune homme et répondit bêtement que oui fallait qu'elle voie un médecin. Une visite médicale, elle n'en a pas fait depuis 1939! Mais là, elle semble perturbée! 28 novembre 2008! Donc si on fais le calcule elle aurait 104 ans! Car il y a 69 ans arrière, était âgée de 35 ans. Cela lui travail beaucoup, va falloir s'habituer au monde moderne. Mais ignore tout de la modernité de ce qui c'est passé après 1939. Fit un signe de la tête et marcha à la recherche d'un ancien cabinet médical qui était là en 1939. Mit les mains dans les poches et avança pendant environ 5min. Dans un coin de rue, il y avait effectivement un cabinet médical. Elle avait des flash de l'époque où elle allait quand elle travaillait au Hollywood Tower Hôtel. S'approcha et regarda si Liam la suivait, haussa les épaules ouvra la porte a sa manière de groom. Il y avait pas mal de monde qui courais de droite à gauche. Mais a peine arrivé tout les regards son sur elle. Se dirigea vers la réception qui est très reconnaissable même s'il y a l'informatique! Observa la jeune femme au téléphone, toujours en se tenant droite. Se rendit compte qu'elle portait son chapeau. Le décrocha, secoua son longue chevelure tout en tenant son chapeau dans le bras.

Mais qu'est-ce que cela? une boite qui ressemble à une télé mais s'en ai pas une! C'est étonnant! Et vraiment très drôle, bien sûr vu que nous sommes en 2008 en 69 ans les choses ont changé! Je me réjouis de tout savoir! Mais pour le moment, on va faire un contrôle médical rien de plus...waoui heu huhuhuhuhu

La réceptionniste fini son téléphone, Aloha très poliment lui demanda un rendez-vous urgent pour voir le médecin. On lui donna un formulaire à remplir, le prend et va s'asseoir pour le faire. Le formulaire basique ou il faut répondre nom, prénom, date de naissance. Et voila le problème vient de là, elle ne peux pas mettre sa vrai date de naissance: 13 novembre 1904! Elle ne peux pas marquer cette date là. Faut marquer n'importe quoi! 13 novembre 1973. Elle continua de compléter mais ne pu répondre à quel assurance maladie elle avait. Se leva et ramena la feuille à la réceptionniste. Elle alla s'asseoir vers les autres, on la regardait c'est sûr. Main sur les genoux, son long manteau qui lui arrivait quasiement à ces pieds.

Je suis sûr qu'on va me pauser des centaines de question! Et je ne peux pas dire que je suis une femme qui a été enfermée pendant 69 ans dans un hôtel maudit! Je me demande comment je vais faire pour m'en sortir cette fois....aie aie aie

Après plusieurs minutes, un docteur l'appela. Se leva prit son chapeau et se dirigea vers son bureau. Tout le monde la fixe fait une drôle de tête de folle dingue. Elle entra dans le bureau et serra la main du médecin. S'asseya et observa le médecin sans dire un seul mot.

-Aloha Ihnoe c'est bien ça? Dite moi de quoi souffrez vous?

-Bonjour Monsieur le Docteur, je suis voyons voir très fatiguée et je suis très pâle.

C'est pas possible ça, je meurs de faim maintenant. Faudrais que je grignote quelque chose! Mais pas chez le médecin voyons espèce de stupide groom!

Le Docteur la regardait, il voyait très bien qu'elle n'était pas au plus haut de sa forme. Ce qui attira son attention c'est ces habits de groom. Remarqua que c'était des habits authentique de 1930. Il lui demanda de se déshabiller, enleva son long manteau et cacha sa baguette. Le haut et le bas sans oublier ces gants blancs. S'asseya sur le lit, fait une de ces têtes stupides! Il l'occulte puis remarqua une sérieuse brûlure au bas du dos. C'est là ou le choc électrique est resorti après qu'elle se soit faite électrocutée. Ne dit rien et observe tranquillement. Mais à peine il touche la brûlure qu'Aloha réagit. Elle a très mal à cet endroit là. Une blessure non désinfectée et qui s'infecte. Ce qui l'étonne c'est sa pâleur et ces yeux enfoncés. Il lui demanda si elle prenait de la drogue. Aloha ignore ce que c'est et répond non. Ensuite lui demanda son travail, elle lui répondit groom sans précisez ou. Mais de toute façon, il y a les initial du Hollywood Tower Hôtel dessus! Aloha commence à se sentir pas bien, elle a très faim. Elle est couchée et s'endore sur le lit....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Ridley
Cracmol
Cracmol
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 51
Age Roleplay + Sorts : 42 ans
Capacités Spéciales : Cracmol
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Mar 9 Déc - 13:06

La jeune femme avait l'air de plus en plus perturbée, et Liam commençait à regretter de s'être embarqué dans une pareille aventure. Comme si son petit monde personnel n'était déjà pas assez compliqué ces temps-ci, sans s'embêter, en plus, d'une personne probablement folle !
Malgré tout, il préféra la suivre, ne serait-ce que pour vérifier qu'elle n'allait pas faire n'importe quoi.
L'idée saugrenue qu'un journaliste puisse le prendre en photo avec cette fille lui traversa l'esprit et il décida de rester légèrement en retrait, tout en gardant un oeil sur elle.
Une envie de nicotine se fit bientôt sentir. Il sortit son paquet de cigarettes, constata qu'il devrait rapidement en acheter un nouveau dans le bureau de tabac du coin, en prit une, l'alluma avec le vieux briquet qu'il avait emprunté à Tessa le matin même et tira quelques bouffées.

Puis Liam entra dans le cabinet médical à la suite d'Aloha. La secrétaire leva un sourcil en le voyant, ce qui eut pour effet de le mettre particulièrement mal à l'aise. Il lui sourit, essayant de sembler aussi décontracté que possible et s'installa sur un siège, dans la salle d'attente.
Si la folle souhaitait encore son aide ensuite, elle pourrait toujours s'adresser à lui. Sinon, il filerait aussi vite que possible, en espérant que la secrétaire médicale n'aurait pas d'ici là ameuté tous les paparazzis... ce qui était tout de même peu probable puisque Liam n'était pas spécialement connu aux États Unis.

Aloha fut appelée par le médecin et emmenée dans une autre pièce. Liam ne bougea pas. Il n'allait tout de même pas aussi la suivre durant sa visite médicale !
Les minutes passèrent sans qu'Aloha ne revienne. Liam hésita, se tortilla sur sa chaise, soupira et finit par se lever, bien décidé à quitter les lieux.

Soit le médecin la prendra en charge, soit elle ressortira seule, et dans ce cas, ça voudra dire qu'il a considéré qu'elle n'était pas folle !

Il allait partir quand le médecin revint dans la salle d'attente, l'air soucieux.
Liam soupira à nouveau en fronçant les sourcils. Maintenant, il ne pouvait plus ne pas demander de nouvelles ! Ne serait-ce que pour se donner l'air d'avoir la conscience tranquille. Mais le médecin parla avant que l'acteur n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit.

"Est-ce que la jeune femme qui est dans mon cabinet est venue accompagnée ?"

Un troisième soupir, cette fois-ci à moitié de mécontentement, sortit de la bouche de Liam. Il s'approcha du docteur et, à voix basse, lui expliqua la situation. Heureusement que la salle d'attente était presque vide.
On lui répondit que la jeune femme s'était endormie, ou peut-être même évanouie, et qu'il valait mieux venir la voir.

Le regard bleu-gris de l'acteur se voila. Il n'avait aucune envie de rester plus longtemps dans cet endroit, pourtant partir, à présent, aurait non seulement semblé mal poli, mais surtout louche. Il hocha donc la tête et suivit le médecin jusque dans son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Aloha Ihnoe
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 32
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Mer 10 Déc - 1:00

La groom Aloha était debout cette fois, mangeait une pomme tout en regardant la fenêtre en face l'hôtel maudit. S'était rhabillée, le gout de la pomme lui faisait un grand bien et un plaisir fou. L'infirmière était à côté d'elle et toutes les deux observaient par la fenêtre. Aloha avait la tête appuyée contre la fenêtre tout en continuant de manger sa pomme mais ne disait rien. La jeune femme qui était à côté d'Aloha était en train de pauser des questions à Aloha.

-ça fait combien d'année que cet hôtel est là? Il l'ont pas démoli? Les gens ont peur d'entrée là dedans car y parais qu'il y a une légende qui tourne autour...

-L'hôtel a été construit, il y a 80 ans madame, en 1928. La construction à durée 2 ans avec quelques semaines de retard. Le bâtiment fait 56 mètres de hauteur et a un type d'architecture hispano-californienne. Il contient 13 étages, et avait beaucoup de suite ou de chambre luxueuse. La plus connue était la 1313. A l'époque c'était un hôtel très connu et très réputer dans la région. Les stars venaient ici pour se reposer ou pour faire connaissance avec les gentlemans du show-business. Et maintenant, il est abandonné... «soupira ». Je ne pense pas qu'ils vont faire des travaux pour que les portes s'ouvre à nouveau....

L'infirmière se demandait ou est-ce qu'Aloha savait tout cela, elle avait un temps soit peu de raison encore qui subsistent dans son subconscient. Mais elle remarqua très vite les habits de groom que portait la patiente. Elle pensait qu'elle tournait un film sur l'hôtel justement, elle demanda à Aloha de ce tourner et d'avoir derrière l'hôtel « maudit ». Fit un oui de la tête sans rien dire, ce regard absent pensive. Elle ne sais pas ou elle va dormir, et son métier va tomber à l'eau. L'infirmière la prend en photo, le flash l'éblouie. Avait oublié cela aussi les deux femmes étaient seules. Elle enleva son chapeau et secoua ces cheveux. Une belle femme Aloha et le mit sur la tête de Sarah Ansley, enleva son manteau. Le lui pause sur les épaules, elle a la même taille que la groom. A un pincement au cœur de devoir plus faire son métier en temps que groom. Va falloir faire autre chose en attendant!

-Peur? Hmmm dite moiiiiiiiiiiiii quel est la légende autour de l'hôtel?

-On raconte qu'une nuit, des gamins sont entrés dans l'hôtel pour voler des objets de valeur. Il parait qu'ils auraient entendu des fantômes et aurais surpris des personnes qui cherche quelque chose dans l'hôtel. Il paraît aussi qu'il serait maudit! Ça donne la chair de poule, surtout les soirs d'orage. Et aussi chaque année le 31 octobre on entend comme des cris...Mais d'après les dernières nouvelle, ils veulent raser cet hôtel et construire autre chose à la place! Dit Sarah Je sais pas moi mais vous en pensez quoi vous?

Même si le Hollywood Tower Hôtel n'est pas un excellent bon souvenir, Aloha n'oubliera pas se qui c'est passé et aussi la compagnie des 5 personnes qui sont rester prisonnières avec elle! Réfléchit que faire que faire? Les empêcher de détruire cet hôtel ou les laisser faire? La situation deviens compliquée là, si elle les laisse démolir le prestigieux Hôtel c'est une insulte à la mémoire de ces amis. Si elle interviens personne ne la croirais sur le faite qu'elle est née en 1904, le 13 novembre et qu'elle a travaillée et vécue dans cet endroit.

Hollywood Tower Hotel raaaaaaaaaaaa j'adore cela. Je ne peux pas laisser ces idiots détruire là ou j'ai toujours travailler. HUhuhuhuhuhuhu hiiiiiiiiiiiiiii on va trouver la soluce toute seule...

Puis le docteur et Liam entrèrent, Aloha a ces mains sur les épaules de Sarah. Ce qui cloche c'est la date de naissance d'Aloha et son nom qui est inconnue aux archives. Enfin oui si on cherche loin, Aloha Ihnoe employée du HTH disparue en 1939...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Ridley
Cracmol
Cracmol
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 51
Age Roleplay + Sorts : 42 ans
Capacités Spéciales : Cracmol
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Ven 19 Déc - 21:58

Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour une clope !

Liam suivit le médecin vers la salle où Aloha avait été laissée en compagnie d'une infirmière. Derrière la porte, les deux hommes l'entendirent parler. Apparemment, la jeune femme était donc revenue à elle. Mais ce n'était pas le seule problème avec elle : en effet, sur le document qu'on lui avait fait remplir, elle avait annoncé, le plus normalement du monde, qu'elle était née en 1904. C'était difficile à croire vu l'âge qu'elle semblait en réalité avoir !

"J'ai peur qu'elle n'ait reçu un gros coup sur la tête" avait chuchoté le médecin à l'attention de Liam. "Vous savez si elle a de la famille ou des amis qui pourraient s'occuper d'elle ? Peut-être vous ?"

Le regard bleu-gris de Liam avait viré au vert turquoise tandis qu'un voile de mauvaise humeur l'envahissait. Il était venu se reposer à L.A., loin des journalistes et du scandale. Il n'avait aucune envie de jouer la nounou !

Je ne la connais que depuis quelques minutes. Faites ce que vous voulez, mais je ne peux pas me porter garant pour elle ! avait-il murmuré, un peu froidement, juste avant d'entrer dans la pièce.

Cela pouvait sembler rude, mais Liam n'avait pas le choix. S'il s'embringuait d'une fille probablement folle, il était presque certain que ça allait lui retomber sur le dos.

Quand il se retrouva finalement face à Aloha, qui, en effet, ne semblait plus endormie du tout et "s'occupait" de l'infirmière, Liam lui sourit aimablement, essayant de cacher autant que possible son léger agacement derrière ses habituelles bonnes manières.

On dirait que vous allez mieux, s'exclama-t-il en s'approchant d'elle. J'ai un rendez-vous à l'opposé de la ville dans une demi-heure. Le docteur a encore quelques questions à vous poser, mais, moi, je vais devoir partir. Vous êtes entre de bonnes mains maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Ven 19 Déc - 21:59

HJ-admin/ Aloha, s'il te plaît, essaie de faire des phrases avec des sujets !!!!! Prière
Une phrase qui commence par un verbe sans sujet n'est pas française. Et il est extrêmement difficile de lire un texte écrit ainsi !
Merci Smile /HJ

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Aloha Ihnoe
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 32
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Sam 20 Déc - 21:01

La porte s'ouvra, Aloha tourna la tête en direction de Liam qui semblait légèrement embarrassé de quelque chose. La grommette observe sans rien dire, commence à comprendre que malheureusement elle est dans les gros ennuis. Que peux-elle faire maintenant? Elle ne peux pas leur dire, hey vous savez quoi je suis une femme qui a été libérée de l'hôtel! On la prendrait pour une folle et direction l'asile psychiatrique! La pauvre femme doit trouver une solution et vite. Puis Liam lui dit va partir, elle a comprit se qui se passe. Ils ont du découvrir sa date de naissance 1904! Tourna la tête vers l'infirmière puis vers Liam. Elle commença à verser des larmes, ça fait des années qu'elle n'avait pas pleurée à forcer de rester coincé. Elle prit une décision complètement suicidaire, elle ne sait pas qui est moldu et qui est sorcier. Fouilla dans ces poches et trouva se qu'elle avait toujours caché. C'est un talisman qui a une drôle de forme accroché à un collier. Il est magnifique et toujours intacte malgré le temps qui est passé.

-Vous pensez que ce je raconte est impossible à réaliser, malheureusement je vais pas vous décevoir vous avez bien une personne qui serais âgée de 104 ans aujourd'hui. Vous expliquez toute l'histoire serais trop longue, il est vrai que je me comporte comme une personne trop stricte, j'ai des manières qui sont du à mon ancien travail. J'étais groom, je travaillais toute la journée dans des conditions assez difficile. Servir la clientèle avec leur exigence et tout se qui suis. Ma vie c'est arrêter comme celle des autres le 31 octobre 1939. J'aurais du mourir se jour-là, je n'ai pas pu les sauver. C'est ma faute si l'ascenseur est tombé, alors Dieu m'a puni? Je porte toujours les habits d'époques, je connais le Hollywood Tower Hôtel comme ma poche. Vous aller rien trouver sur moi, la seule chose peut-être c'est portée disparue en 1939. Ma vie s'arrête là. C'est difficile à croire cela, je ne suis pas au bon endroit. Ce n'est pas ma vie, ce n'est pas mon époque. J'ai rien à faire ici moi, je devrais être au paradis ou quelque chose par là. Mais je sais se qu'ils cherchaient cette équipe. Ce talisman là, c'est mon père qui me l'a offert et j'ai compris son importance avec le temps. Alors je l'ai prit avec moi et je l'ai toujours caché. Jusqu'à ce jour maudit du 31 octobre. Ils l'ont cherchés partout, introuvable parce que je l'avais sur moi. Ils ont essayés de me tuer mais ça n'a pas marcher. J'ai été punie oui injustement, il m'a torturé pour que je lui dise ou il était. Je voulais que ça s'arrête, je n'ai rien dit. Il n'a même chercher à me fouiller. Non ce qu'il a fait il m'a envoyé dans les cables électriques. J'aurais bien voulue mourir à ce moment mais j'entendais les cris des gens et ensuite un gros BOUM. Quand je me suis réveillée j'étais toujours au même endroit mais en vie. Je n'étais plus la même depuis se jour, tournée en rond toute la journée sans jamais pouvoir sortir. J'en ai vu des choses mais jamais se qui nous ai arrivé. Je suis une survivante miraculée, mais ils sont encore là. Ils le cherchent, s'ils tombent dans de mauvaise mains je n'ose imaginé se qui se passeras. Faut le protéger à tout prix, c'est pour ça que moi Aloha je le porte toujours et j'y fait attention. Je suis maladroite oui et je n'y peux rien, mais parfois je perd un peu le nord. Je me demande comment j'arrive à vous racontez tout ça sachant que je suis cinglée. Vous comprenez maintenant pourquoi je suis ici?

L'infirmière regarda Aloha avec étonnement, elle n'arrive pas à dire quoi que ce soit. La groom observa Liam et le docteur toujours en tenant dans sa main le talisman. Elle se demande quel va être leur réaction, elle ne demande pas qu'ils ayent pitié d'une sorcière. Elle ne bouge pas, tourna la tête et voit des enfants courir en direction de l'hôtel. La nuit tombe déjà? Sort sa vieille montre et regarde l'heure.

-Qu'est-ce que vous racontez là? Je crois que vous avez reçu un plus gros coup sur la tête que je ne le pensais! Bon venez je vais vous emmenez dans un centre spécialisé.

Aloha prend son talisman et le lève une petite lumière apparu, tout le monde est transporté dans un rêve. On voit Hollywood en 1939, sur la colline le Hollywood Tower Hôtel. Le rêve montre 2 grooms en train de discuter dehors, il y a Aloha qui discute avec un collègue qui parle du mauvais temps qui règne. Ensuite, ils entrent dans l'hôtel au sommet de sa gloire. Des stars qui se préparent à aller au 13ème étages faire la fête. On leur montre un journal sur le fauteuil ou c'est écrit 31 octobre 1939. Ensuite on leur montre l'horloge qui s'arrête à 20h10. On entend des voix, des cris est l'ascenseur qui tombe et les voilà de retour dans la réalité. Aloha fait une de ces têtes, elle s'est fait repérer là. Haussa les épaules, et repensa à ces enfants qui ont courus en direction de l'hôtel maudit. Enlève son chapeau, sa chemise, son pantalon et changea d'habit en 4ème vitesse.

-Les tristes événements qui s'abattirent sur se haut lieux d'Hollywood sur sont le point de ce reproduire....L'orage est maintenant de retour est les portes s'entre-ouvre à nouveau mais cette fois-ci pour vous!

Aloha ouvra la fenêtre et sauta. Elle courra à toute vitesse pour sauver ces enfants en direction de l'hôtel suivi par l'infirmière qui est très curieuse, est-ce que Liam va la suivre ou va-t-il la laissé seule à sauver ces enfants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Ridley
Cracmol
Cracmol
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 51
Age Roleplay + Sorts : 42 ans
Capacités Spéciales : Cracmol
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   Mer 21 Jan - 15:44

Non mais qu'est-ce qui lui avait pris de vouloir venir en aide à cette femme ? Cette folle, plutôt. Oui, folle devait vraiment être le mot juste vu les inepties qu'elle débitait maintenant.

Ce n'est plus mon problème ! Et puis c'est quoi cette histoire de talisman ? Qu'est-ce que ça vient faire avec le reste.

Liam n'avait pas envie d'envenimer les choses. Cette fille avait besoin d'un psy, pas d'un acteur. Et lui avait largement assez à faire avec ses propres démons !

Rien qu'une cigarette et ça ira mieux après.

Il avait toujours fumé, de temps à autre, mais depuis son incarcération, il était devenu beaucoup trop accroc à la nicotine. Ce n'était pas une bonne chose, comme c'était plu à le répéter de trop nombreuses fois Tessa la veille au soir, durant le repas.

Il aurait bien voulu dire discrètement au médecin de s'occuper d'Aloha tout seule t qu'il allait vraiment partir, mais il n'en eut pas le temps. En quelques secondes, juste le temps d'un éclair de souvenirs vagues et confus, il se sentit projeté ailleurs et vit plusieurs images - tels des flashs du passé - défiler devant ses yeux, avant de rejoindre la réalité.


De la magie. J'aurais du m'en douter. Il n'y a que les sorciers pour débiter des bêtises pareilles !

C'en était trop ! Liam n'appréciait pas les sorciers, ni la magie. Ils étaient tout ce qu'il avait voulu être autrefois, et tout ce qu'il s'était mis à détester depuis.
Plus rien d'autre ne comptait que de quitter les lieux à présent, et de laisser cette Aloha derrière lui... aussi lui derrière lui que possible !

D'ailleurs, elle semblait elle-même décidée à s'éloigner de lui ! Elle venait d'ouvrir une fenêtre et de sauter hors du cabinet médical pour faire... on ne savait quoi...

Lima haussa les épaules et, voyant que les médecins et infirmières partaient à la poursuite de la sorcière, il décida de sortir par l'entrée principale et de mettre un peu de distance entre lui et tout ce brouhaha.


Qu'elle aille au diable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Hollywood] La libération d'une groom folle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hollywood] La libération d'une groom folle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: