AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perceval
Invité



MessageSujet: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Mer 13 Aoû - 17:46

Un doux parfum d'été. Le doux parfum que dégage les jasmins à cette saison. Perceval le sent de là où il se trouve, dans les montagnes non-loin du château de Poudlard. C'est un itinéraire jamais emprunté auparavant. Une envie, un désir de se flâner dans ses champs montagneux. Le désir exaucé, Perceval s'approche alors d'un arbre touffu permettant de couvrir une parcelle d'ombre. Confortablement assis, il se promène dans les méandres de ses pensées. Son avenir se compromet, toujours la même angoisse, la même rage, la même haine. Une haine sans fin vers cette famille à l'âme si noire qu'on leur donnerait un aller simple aux enfers. Mais avant le jugement dernier, Perceval se doit d'accomplir sa destinée. Simple, elle est : tuer ou mourir. Et il sait que cette quête lui a coûté plus d'une vie.

Son courage ne failli pas malgré les abandons de ses compagnons. Il y avait eu une femme, d'un caractère pimenté, des cheveux miroitant le reflet du soleil, des yeux d'un vert chatoyant. La seule personne que Perceval eut aimé. Jessica. Cette jeune femme est parti vivre dieu seul le sait. En guise d'adieu, Perceval avait reçu une lettre de sa part... Toujours caché au fond de sa poche, il la relit pour la centième fois.


Perceval,

Je ne sais par où commencer. Tout d'abord, je t'écris cette lettre car je n'aurais pas la force de te parler en face. Je ne vais pas y aller par 4chemins...

Je mets à terme à tout ça. On se fait du mal en restant ensemble sans plus d'amour. Je n'éprouve qu'un simple respect pour toi. Tu as été l'homme de ma vie, l'homme qui m'a compris mais ceci n'était qu'un temps. Je n'ai pas la force de te suivre jusqu'en Angleterre pour ta vengeance personnelle. Bien que je n'ai jamais connu tes parents, je peux comprendre comme tu dois souffrir et ce n'est avec aucun plaisir que je t'écris cette lettre...d'adieu.
Je pars avec Pierre en Sicile. Il a de la famille là-bas et tout comme toi, je ne peux plus habiter ce pays qu'est le nôtre, la France. Ne nous juge pas Pierre et moi. Il ne t'a pas trahi comme tu dois le penser, bien qu'il eut été ton meilleur ami.

Adieu,
Jessica.


Adieu... Les mots résonnent dans sa tête comme un écho. Son premier amour s'en est allé il y a 6mois déjà.

Garce ! Que tu pourrisses en enfer !
Pierre, sale traître, quand cette histoire pourra se terminer, je ne donne pas cher de ta peau !

Des pensées malsaines, remplies de haine et de vengeance. Sa vie résume qu'à ça ?
Un bruit brise le silence apaisant. L'arbuste de proximité bouge, Perceval ne ressent aucune crainte. Depuis longtemps, il n'avait pas ressenti cette sensation de sûreté tel une bulle protectrice l'enveloppant.
Revenir en haut Aller en bas
Parvus Bairthrean
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 33 ans + sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : télépathe, sortilège informulé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Jeu 14 Aoû - 18:39

Depuis combien de temps déjà? Des jours, des mois, des années? Depuis combien de temps poursuit-il cette quête chimérique? Parvus est las de cette mission qui ne fini pas. Il erre tel une âme à travers les sentiers de ce monde à la recherche de bribe d'indice. Mais du bout de ses doigts c'est le néant qu'il effleure. Des informations au goût de déception. Des nouvelles aux relents amers. Cette quête ne se laissera jamais accomplir, lui et ses frères courent après trois fantômes que l'on nomme reliques. Mais ils n'y peuvent rien ce n'est que leur Destin.

Le vent guida ses pas comme il guida le grain de sable à travers les méandres du monde. Le Muet ne savait pourquoi il était là et ce qu'il devait faire. Ce qu'il savait c'est que ce n'était pas sans raison. Le Hasard c'était évanoui il y a bien longtemps. Ses pas le menèrent sur un sentier sinueux que Parvus se mit à gravir. Des montagnes, voila où il était. Des sommets trônant sur une Écosse fière, des montagnes qu'il avait déjà il y a de ça bien des années. Dans le premier lieu qu'il eut considéré comme son foyer. Il la voyait , Poudlard la prestigieuse. Lieu qui a vu des générations et des générations d'illustres sorciers. Parvus la regardait, cette architecture digne des plus grandes de ce monde, des souvenirs affluèrent dans son esprit. La sérénité revenait peu à peu. Sa Quête se faisait moins lourde sur ses épaules.

Il n'était pas seul, il sentait des pensées. Parvus n'était pas légilimens, mais il est une chose qu'un télépathe ressent c'est la pensée. Il sentait une haine profonde émané de derrière l'abri protecteur des racines d'un arbre. Mais il n'y avait pas que cela, il y avait aussi la tristesse et le chagrin. C'est une âme tourmentée qui se trouvait à proximité de Parvus. Le Muet se rapprocha de la source. Il signala sa présence par un premier contact télépathique, insufflant un peu de calme à cette personne. Puis il s'assit à quelques mètres de ce qu'il vit comme étant un jeune homme.


Ne vous laissez pas ronger par la haine, elle brûle comme un brasier ardent et nul ne ressort indemne de ses flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Ven 15 Aoû - 22:03

Il l'entend. Il entend cette voix douce légèrement murmurer dans sa tête. Un léger murmure apaisant l'incitant au calme. Une phrase simple lui communiquant que la haine le ronge trop. Son hérésie pour la vengeance lui est acquise depuis une arrivée en Angleterre. Une arrivée des moins communes lorsqu'il avait rencontré cet homme que Perceval pensait être un membre de l'ordre du Phénix.

Flash Back

Arrivé par les airs, grâce à son balai volant, Perceval se dépêche de rejoindre le pub où il avait rendez-vous. C'est un soir où les nuages masquent la lueur de la lune avec leur pluie drue. A Londres, la chose était courante et tous leurs habitants ont pour habitude de ne jamais oublier leur parapluie. C'est sur les rues côtés sorciers que le jeune sudiste français marche d'un pas précipité, ses bottes tapant le sol mouillé.

Perceval est invité à boire un pot au pub connu de tout le monde : le Chaudron Baveur. L'homme qui l'invite disait qu'il connaissait les parents du jeune français. Il se peut que Perceval apprenne des choses ce soir. La rue semble déserte et Perceval pousse la porte de l'auberge. Un homme âgé d'une bonne cinquantaine d'année se tient à l'autre bout de la salle. L'homme fait un geste, apparemment, il le reconnaît au premier coup d'œil. Perceval s'en va s'assoir sur la chaise en face de lui. Un breuvage à la teinte marron clair est posé devant lui et l'homme parle :


« Comme tu ressemble beaucoup à ton père. La même démarche, la même allure et tu as hérité de ses yeux bleus

- Je n'en sais rien puisque je n'ai pas eu la chance de le connaître. »


Il répond ses mots d'un air désinvolte comme si le baratin de l'homme ne l'intéresse pas. Quoi qu'il peut en dire, Perceval aime ce genre de compliments. Sa tante lui répétait souvent ce genre de phrases ainsi que sa haine pour l'Ordre du Phénix. Mais Perceval vole de ses propres ailes maintenant puisque sa tante s'en est allée rejoindre sa sœur et son beau-frère vers les cieux.


« Oui, tu n'es pas venu pour ça. Si je t'ai donné rendez-vous c'est parce que par la volonté de ton père, tu dois connaître la vérité. Lui et sa femme – ta mère – sont morts lors d'une mission inconnue. C'était une embuscade et les mangemorts l'ont assa...

- Non ! Non ! Ce n'est pas vrai ! Ce n'est... Mes parents sont morts parce que l'Ordre du Phénix ne les ont pas protégés !

- Ne remets pas la faute sur l'Ordre ! Il a déjà perdu deux agents précieux et si tu refuse de croire cette version, nous n'avons plus rien à nous dire. Chaque jour des gens meurent en ces temps sombres. Ne soit pas têtu comme ta mère l'a été. Si tu refuse de m'écouter, pars.

- D'accord. »


Sur ces derniers mots, Perceval quitte le bar et commence son enquête en cavalier seul.

Flash Back

Avec un peu de recul, Perceval compris que l'homme avait raison. Après plusieurs tentatives pour contacter cette homme, il dû se résigner car l'homme reste introuvable. Est-ce un membre de l'Ordre du Phénix ? Perceval en est certain mais il lui est arrivé de se tromper plusieurs fois dans cette affaire.

Aujourd'hui, il y a cette mystérieuse voix lui dictant d'arrêter sa haine. Mais cette homme, Perceval ne le voit toujours pas. D'un geste las, il s'apprête à se lever quand le mystérieux télépathe s'assit à côté de lui.


« Qui êtes vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Parvus Bairthrean
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 33 ans + sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : télépathe, sortilège informulé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Sam 16 Aoû - 17:10

Le temps était radieux, une légère brise parcourait les cheveux courts du Muet. Le vent se faufilait à travers les feuilles de l'arbre protecteur. Parvus arborait un sourire qui se voulait réconfortant. La Question fatidique était lancée, le jeune homme voulais connaître l'identité du Muet.

Qui je suis? Simple et calme, je voyage à travers le monde. J'écoute mais ne dis rien. J'apaise et réconforte l'âme de ceux qui en ressentent le besoin. Vous demandez qui je suis. Rien de plus qu'un homme. Ce que vous voulez vraiment savoir c'est ce que je fais ici. Ce qui fait que je sois là est une question sans réponse. Je suis là pour vous écouter. J'ai marché et je vous ai trouvé, vous avez été placé sur mon chemin et moi j'ai été placé sur le votre.

Je me nomme Parvus.


L'homme à la peau d'ébène se cala contre le tronc, il était à l'aise. De sa position il ne voyait plus l'homme, il l'entendait. Le murmure de sa respiration indiquait qu'il n'avait pas peur de l'étrange situation qui prenait forme en ce lieu. Ce n'était pas la première fois que Parvus écoute et soulage, il l'avait déjà fait sur une colline il y a de ça quelques mois. Il ne connaissait pas encore le but de ses écoutes, mais il avait l'intuition que cela servirait un jour ou l'autre.

Vous n'êtes pas pire, ni meilleur qu'un autre homme, mais votre âme souffre de cette haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Sam 23 Aoû - 13:07

L'homme se place dans une position qui semble agréable. Son teint est mate, ses yeux sont d'un noir pénétrant, impassible. Mais Perceval ne peut plus le décrire, l'homme est hors de sa vue. Il fait usage encore de son charme télépathique. Tout semble mystérieux même la voix de l'homme qui résonne dans la tête du jeune homme comme un écho. Cette voix parle d'apaisement de l'âme. Le destin les a croisé ou est-ce autre chose ? Et pourquoi devrait-il apaisé l'âme de Perceval ?

Ce dernier se relève de sa position, son corps allait devenir léthargique si Perceval ne le bouge pas. Il ressent aussi le besoin de voir la personne qu'il converse que ce soit par parole ou par pensées. Perceval vient s'assoir alors sur le tronc en face du télépathe. Un silence se propage entre les deux hommes tout en se regardant l'un et l'autre sans aucun cillement des yeux. Puis le muet dévoile son identité au nom de Parvus. Drôle de nom. Du latin ? Oui... Et pour continuer dans la poésie, l'homme au nom de Parvus prolonge ses paroles philosophiques. Mon âme souffre de cette haine ? Qu'est-ce que vous en savez ?


Perceval décide de poser ce genre de questions plus tard, les deux hommes avaient tout le temps pour ça. Toute une journée pour faire connaissances et Parvus ne semble pas pressé. Transmettre des pensées à un inconnu paraît pour lui une chose bénigne, superficielle. Mais l'homme s'est présenté et Perceval se doit d'en faire autant. « Perceval » dit-il de son ton dégagé. Le muet ne soumet pas son nom de famille, pourquoi Perceval devrait-il le faire ? Son prénom à lui signifie bien autre chose que "petit" en latin. Perceval du célèbre chevalier légendaire et deuxième prénom d'Albus Dumbledore. Mais pour briser le silence trop long au goût du jeune homme, il se permet de questionner à nouveau Parvus.

« Vous êtes télépathe, c'est bien ça ? Mais d'où venez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Parvus Bairthrean
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 33 ans + sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : télépathe, sortilège informulé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Sam 23 Aoû - 14:31

Le Silence, une denrée rare dans un monde plongé dans le trouble perpétuel. Le gens éprouve le besoin de faire du bruit, par le bruit ils se sentent vivant. Ils parlent souvent pour ne rien dire, mais cela leur permet de sentir la vie couler en eux. Le genre humain a peur du silence. Pourtant le silence c'est une part de la vie, c'est en silence que croît l'arbre, c'est en silence que la vie jaillit du sol, c'est en silence que le ruisseau devient torrent et rejoint l'océan.

Le jeune Perceval vint se placer en face du Muet. Ils se regardaient dans un agréable silence. Il lui avait à son tour livré son prénom. Un prénom de grandeur, de puissance et à la fois un lourd fardeau. Car chaque mot a un pouvoir caché, chaque prénom tisse un fil dans la toile de notre destinée. C'est en connaissant le pouvoir des mots qu'on peut en apprendre un peu plus sur soi. Mais ils n'était pas là pour parler du pouvoir des mots, pas aujourd'hui en tout les cas. Le cadet des trois frères avait une autre chose à accomplir. Mais les hautes barrières du jeune homme n'allait pas être facile à baisser. Il ne faisait pas encore assez confiance au Muet pour se livrer corps et âme et ainsi donc se purger de cette violence contenue dans son esprit. Il ne comprenait pas ce que Parvus faisait là. Comment le pourrait-il vu que Parvus lui même doutait de sa mission. Perceval éprouva le besoin d'en savoir plus sur son interlocuteur. Il voulait savoir d'où le Télépathe venait.

Etrange je ne me souviens plus?


Je suis Anglais, d'où, je ne saurais vous répondre. Mon enfance est un mystère et dois le rester. Mais à présent je viens de nul part et partout. Je suis sur les chemins, le monde est ma maison. Aujourd'hui je suis ici, mais nul ne sait où je serais demain. Pas même moi. Mais vous, vous n'êtes pas d'ici. Je le sens et je l'entends, vous avez fui un endroit qui vous tiens à cœur pour l'Angleterre. C'est une chimère que vous poursuivez. Que ferez-vous quand vous l'aurez trouvé?

Et oui je suis télépathe, je suis muet depuis que je suis né. J'ai du donc trouver un moment pour communiquer. Quoique le silence est un bienfait, vous ne trouvez pas?


Parvus savait qu'il avait encore du chemin à faire avant de découvrir le vrai Perceval, celui caché derrière derrière une armure de vengeance, mais Parvus ne désespérait pas, il avait confiance en lui, la Mort ne l'aurait pas envoyer vers une mission impossible. Le Muet regarda son interlocuteur qui répondait. Ecoutant ses moindres paroles pour comprendre ce jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Mar 26 Aoû - 15:08

HJ/ un peu court désolé Embarassed HJ/

Le muet refait encore usage de son pouvoir de télépathe. D'après la voix résonnant dans sa tête tel un écho, l'homme est anglais. Mais il n'apporte pas de précision sur la ville. Il ne sait pas ou ne veut-il pas ? Mystère comme il le dit... en silence. Le télépathe montre des talents comme la Divination avec Perceval. Une branche de la magie méprisé par ce dernier. Perceval n'est pas d'Angleterre, c'est bien vrai mais peut-être que le muet enquête sur lui depuis bien longtemps. Comment peut-il le savoir en cas contraire ?
Méfiance. Un homme de la trentaine, télépathe, muet trouvant que le silence est un b
ienfait. Il ne se plaint pas de ce qui lui arrive, il a l'air même de s'en réjouir.

« Ne pas connaître le son de sa propre voix, pensez-vous que c'est un bienfait ?
Pas moi »


Il parle avec indifférence, pourquoi serait-il aimable avec un homme qu'il soupçonne ? A quoi sert-il de le rencontrer ?
Perceval se met en réserve. Il ne peut pas nier les avantages qu'apporte la compagnie de Parvus. Perceval est vidé de toute émotion hargneuse mais le jeune français apprécie peu.

« Comment pouvez-vous savoir que je ne viens pas d'Angleterre ? Néanmoins, vous avez raison, je suis écossais. »

Il ment et Perceval est un très bon comédien. Il est persuadé que le muet n'y verra que du feu mais avant de recevoir une quelconque manifestation télépathique, Perceval se lève. Il marche dans le champ de lavande au sommet de la montagne, le rebord est proche, vraiment très proche. Il suffirait de le pousser pour que la vie de Perceval s'écroule. Mais le muet n'oserait pas faire ça, du moins, Perceval le croit.
Il a quitté l'aura protecteur des arbres et de Parvus pour se flanquer droit comme un piquet sur le bord du sommet. Les rayons de soleil tapant sa nuque. Un léger vent, une légère brise l'apaise.
Revenir en haut Aller en bas
Parvus Bairthrean
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 33 ans + sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : télépathe, sortilège informulé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Lun 22 Sep - 19:44

Parvus fermait les yeux, savourant les sons et les odeurs qui lui parvenaient. Le bruissements des feuilles au dessus de lui, le doux fumet de la lavande. Tout cela le comblait de sérénité. Il sentait le jeune homme s'éloigner de lui. Parvus n'avait pas besoin de le voir pour savoir ce qu'il faisait, il savait qu'il s'approchait de la falaise. Mais c'était clair qu'il n'y avait rien de suicidaire en ce garçon à part peut-être ses envies vengeresses. Parvus se leva et se mit lui aussi au bord du gouffre. Regardant au loin, observant les hautes tours de Poudlard qu'on apercevait au loin. Les arbres centenaires qui paraissaient si petit vu d'ici, mais qui éblouissaient de leur grandeur une fois tout près.

A ne pas connaître sa voix il faut bien s'habituer à autre chose, je me suis habituer au silence et ce dernier me procure beaucoup de bonheur. Mais bon je ne pense pas être ici pour vous faire part de mes goût pour le silence. mon but se veut tout autre. Je ne peux et surtout je ne veux pas vous faire une quelconque morale, je ne me le permettrais pas. Je suis là pour vous écouter, vous comprendre et vous aider. Vous devez pensez que je suis fou et que vous préférez partir, mais je ne pense pas que vous le ferez car je vous intrigue. Et c'est pourquoi vous vous cachez derrière une carapace.

Parvus laissa passer quelques instant de reflexion, regardant au loin le vol d'une nuée d'hirondelles, avant de poursuivre.

Vous pouvez me faire confiance, les discours d'un télépathe sont mu par une magie qui interdit toute forme de mensonges. Chose que la voix humaine ne peut faire.

Ah au fait, vous n'êtes pas écossais, vous êtes français non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Sam 27 Sep - 6:59

Légilimens en plus ?
Comment peut-il savoir que Perceval n'est pas écossais ? Et puis c'est quoi cette histoire de taire les révélations... Livrer une confession à un être qui ne parle même pas, qui promet l'apaisement et tout le tralala, qui se met à côté d'un jeune homme qui tomberait dans la mort juste pour une pichenette. Et après, ça demande le numéro de Carte Gringott's etc ? Eh bien non ! 'Spèce de charlatan ! Eh oh ! T'emporte pas mon pépère, t'es à 20cm du bord là.
Légère marche arrière à la manière de Michael Jackson... Les pieds se courbant légèrement pour glisser sur la roche lisse, un peu trop lisse... Baaaaam ! On veut faire le beau mais résultat, le pauvre Perce' tombe sur ses fesses. Sa main s'agrippe sur une racine heureusement bien planté mais la chaussure, elle, ne s'est pas assez bien accroché aux pieds de Perceval. Celui-ci se relève tant bien que mal, ébouriffant légèrement ses cheveux grâce à sa main. Il marmonne un « c'est rien, c'est rien » mais la vérité, c'est que le pauvre Perce' se sent bien con maintenant. N'importe quoi. Concentre-toi plutôt sur le prêtre qui m'demande une confession tu veux ? C'pas un prêtre ! C'est un muet, t'as vraiment aucun respect pour les gens toi ! Mais regarde-le, il aime le silence, alors bon... Faut pas l'plaindre. N'importe nawak, tu vas lui raconter tes soucis pour qu'il soit content ok ? Non, veux pas ! De toute façon, c'est moi le narrateur alors j'écris, tu fais...

Donc... Le jeune homme nommé Perceval recule un peu plus du bord pour ne pas refaire l'épisode du « Michael-Jackson-super-raté ». Après être à au moins 15mètres de l'endroit de l'impact fessier, Perceval' reprend sa discussion avec le jeune télépathe... Enfin, l'un parle et l'autre pense.

« Eh bien que dire... En effet, je ne suis pas écossais. Vous l'avez deviné comment ? Ensuite, je me cacherais dans une carapace ? Parce que j'ai un passé qui m'y oblige, c'est tellement plus simple vous savez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Parvus Bairthrean
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 33 ans + sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : télépathe, sortilège informulé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   Jeu 9 Oct - 16:46

Après une chute des plus monumentalement comique le jeune homme se recula du bord. Parvus en lui s'assit les pieds dans le vide continuant sa réflexion sur ce jeune homme. Parvus ne savait comment l'aider, peut être était ce impossible. La Mort voulait peut-être le confronter à l'échec. Mais cela semblait s'améliorer le jeune homme commença à parler de lui. Un passé difficile comme chaque homme y est confronté un jour ou l'autre.

Je trouverais le moyen d'apaiser ton esprit et ta colère, je te le promet...

Parvus se leva et se recula du bord, il retourna s'asseoir sur la souche à l'ombre de l'arbre.


Vous voulez savoir comment je sais que vous êtes français, hé bien je voyage à travers le monde entier et chaque accent est différent. Vous avez un accent français marqué, même avec une excellante prononciation de l'Anglais vous garderez la marque de vos racines.

Parvus se tourna vers le jeune homme.

Et j'aimerais bien que vous me parliez un peu de votre passé, cela pourra vous liberez. Car aussi sombre est votre passé, plus sombre sera votre futur si vous continuez dans cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si le fou pérsevérait dans sa folie, rencontrerait-il la sagesse ? //Pv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on plonge dans la folie ... [PV Launysk]
» Prisonniers dans la folie, c'est ce qui nous réunit [PV Brian L. Planers]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: