AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaëla Owens
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 13 ans sorts 1
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   Lun 7 Juil - 0:14

Enfin, elle était à Poudlard, depuis une semaine déjà Kaëla mangeait, dormait et vivait au château. La jeune Owens faisait de son mieux pour réussir dans ses cours tout en gardant une place pour ses loisirs. De plus, la brunette essayait d'étudier au moins une heure par jour pour perfectionner son savoir . La poufsouffle se faisait très discrète au château, elle avait un cercle d'amis incroyablement serré. Kaëla détestait quand tout le monde la remarquait et la regardait. Elle essayait toujours de faire le moins de bruit possible.
Après son septième dîner dans le château, un dimanche, l'enfant décida d'aller lire un peu dans le dortoir des filles de sa salle commune. Elle traversa tranquillement le château, ne rencontrant que quelques étudiants et un fantôme, et rentra finalement dans la salle commune des poufsouffles. La pièce était bondé, Kaëla essaya de ne pas ce faire remarquer mais, après la septième marche, elle déboula l'escalier. Sa chute fit un boucan d'enfer mais, fort heureusement, la jeune fille n'avait rien. La brunette monta les marches en courant et s'affala sur son lit trop gênée de ce qui venait de lui arrivé.

Dire que le chiffre sept est supposé porter chance. On peut dire que pour moi c'est le contraire. Après ma septième journée à Poudlard je tombe de la septième marche de l'escalier du dortoir des fille. Quelle chance !


Quelques minutes plus tard, la jeune Owens se décida enfin à prendre son livre pour lire. Le livre en question ce trouvait dans la valise de Kaëla, cette dernière due donc ouvrir celle ci. Malheureusement, la valise tomba sur le pied de la brunette et elle poussa un énorme cri de douleur car la valise contenait tout les manuel scolaire de Kaëla, ses vêtement et sa balance pour les potions. La jeune fille se coucha sur le lit en se demandant si quelqu'un allait se préoccuper de ce qui avait bien pu lui arriver.
Un peu dire que cette journée n'était pas la meilleure que Kaëla avait vécu au château jusqu'à présent.


Dernière édition par Kaëla Owens le Dim 10 Aoû - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11322
Invité
Invité



MessageSujet: Re: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   Sam 9 Aoû - 14:53

Medisse sautillait sans s’en rendre compte car il n’y a pas si longtemps, elle s’était finie une bière qu’elle avait bue dans les toilettes, d’ailleurs elle ne se rappelait même pas combien elle en avait bu.

Où suis-je ? Il ne faut pas que Rudolf me voit comme sa.

Eh oui, elle se rappelait quand même de son petit ami, Rudolf, il fallait qu’elle l’évite, la jeune fille sous l’état de l’alcool avait pas envie de le perdre comme sa et si il tentait de l’embrasser, et qu’il se rendait compte du goût que Medisse avait. Elle était éclatée de rire toute seule, quelle réputation se faisait elle ?
Cela était vraiment catastrophique. Soudain elle remarqua une petite brune à l’air timide, elle était tombée dans l’escalier. La jeune buveuse qui ne l’était pas constamment, non plu, se précipita vers la fille qui était tomber mais celle-ci se releva avant, donc Medisse finie par la suivre marchant un peu de travers avec ce qu’elle avait ingorger, mais peu importe la petite brune ne la connaissait pas.
Si sa se trouve, elle est comme sa naturellement. Elle comprit que s’il elle la suivait, elle allait arriver au dortoir, tant mieux car c’était l’endroit où elle se ferai le moins remarquer. Quand, elle fut enfin arriver au dortoir, Medisse ne vit plus la petite brune donc elle posa son regard sur une personne assise sur son lit, c’était une gryffon.


Que fait elle là, elle ?

Elle regarda, toute les autres et vit que ce n’était que des gryffondors, sous l’effet alcoolique, elle s’était trompé de dortoir.
Medisse sortie avant de se faire bannir de la pièce, après avoir demander conseil à une personne qui l’a trouvait bizarre, elle bifurqua à gauche pour enfin arriver dans le dortoir des poufsouffle.
Se précipitant, vers son lit, elle affala tout son corps dessus, sans se préoccuper des autres. Les gens la regardaient de façon étrange mais cela était normal.
Après avoir dormie pendant une heure environ, l’effet s’était calmé mais elle venait d’être réveiller par un cri aigu qui parvenait du lit côte à côte au sien.
C’était celui de la petite brune qu’elle avait vu dans les couloirs tout à l’heure, elle était là, la valise sur le pied, en train de gesticuler dans tous sens.
Medisse poussa la guitare qui bloquait le passage pour aller la voir.
La jeune guitariste prit la valise pour la poser sur le lit afin de calmer la douleur de la jeune poufsouffle. La regardant quelque seconde, elle remarqua que la brunette lui avait dit merci quelque seconde avant.


De rien. Si tu as besoin d’aide tu me le dis.

La malchanceuse s’allongea sur son lit, quant à Medisse, elle resta assise dessus avant de chopper sa guitare et de jouer un doux air, enfin d’essayer car la marque de se qu’elle avait fait auparavant était rester. Le son qui sortait de l’instrument n’était que note à l’envers. Quand Medisse s’en rendu compte, elle arrêta et rougit car la petite brune la regardait d’une aire plutôt bizarre mais cela était normal. Sur ce Medisse parla de pourquoi jouait elle comme sa, ou plutôt trouva une excuse.

Elle n’est pas accordée, je suis désolée.

La menteuse remit son instrument à corde à sa place, enfin essaya, la guitare tomba, en atterrissant, un bruit résonnant sorti.
A présent la petite brune se demandait vraiment ce qu’avait Medisse mais pour s’en sortir, la guitariste faussement maladroite se mit à parler comme si de rien était.


Au faite, comment t’appelle tu ?
Moi c’est Medisse.
Désolé pour toute à l’heure, je suis un peu fatigué.


Medisse était réelement fatiguée mais ce n'était pas que sa. Après sa, elle regarda la brunette et vit qu’elle avait l’air de la croire, vu que son lit était à côté, elle retourna s’asseoir sur le sien, sans perdre de vu la jeune fille avec qui, une conversation étroite avait débutée.
Revenir en haut Aller en bas
Kaëla Owens
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 13 ans sorts 1
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   Dim 10 Aoû - 16:11

Lorsque l'on a le pied pris sous une valise de cinq tonnes, le temps passe généralement à la vitesse minimale. Les quelques dix secondes que Kaëla a passé avec sa valise sur son pied parure interminable pour la pauvre poufsouffle. De plus, la brunette était tellement concentré sur la douleur qui régnait dans son pied qu'elle ne pensa même pas à retiré la malle de sur son pied, droit pour être plus précise. La fillette garda les yeux fermé, c'était son truc pour oublier la douleur. Elle ouvrit donc les yeux, agréablement surprise, lorsque son pied fut libéré du poids de la valise. Devant elle se dressait une poufsouffle qui devait être d'au moins deux ans son ainé. L'inconnu avait les cheveux brun et avait l'air plutôt gentille. Il prit quelque secondes à Kaëla pour se rendre contre que si sa valise n'était plus sur son pied, c'était grâce à l'adolescente qui ce tenait devant elle. La plus jeune des deux poufsouffle murmura donc merci à la plus vieille, incertaine que cette dernière eu entendu.

De rien. Si tu as besoin d’aide tu me le dis.

C'est rassurée que Kaëla lui répondit, un peu moins timidement.

Je m'en souviendrai.

Ayant plus confiance en l'adolescente, elle l'avait quand même aider alors que personne n'y avait porté attention, la jeune Owens lui fit un clin d'oeil.

Quelque peu fatigué, et ayant affreusement mal au pied, Kaëla s'assit sur sont lit. C'est de se point d'observation fort confortable que la jeune fille vit l'adolescent prendre sa guitare et commencer à jouer. Kaëla, qui n'était pas une guitariste professionnelle, ce rendit facilement compte que quelque chose clochait, soit avec l'instrument, soit avec sa sauvetrice. La jeune Owens remarqua que l'inconnu, pas si inconnu que ça, parraissait gêné de sa piêtre performance. Kaëla ne comprenait pas, elle était complêtement nul en guitare et ça ne la dérangeait point. La fillette n'eu pas à attendre la justification de la guitariste très longtemps.

Elle n’est pas accordée, je suis désolée.

Kaëla comprenait de moins en moins, ce n'était pas de sa faute si la musique avait mal sortit. Dans ces conditions, pourquoi était elle gêné? La bonne réponse ne vint jamais à la bouche de Kaëla qui décida d'essayer de la ... résonné?

Ce n'est pas grave. Si elle n'est pas accordé, ce n'est pas de ta faute.

La jeune Owens était sure que ses paroles n'avait rien changer, l'adolescente parraissait encore gêné. Mais c'est quoi son problême, je m'en fiche que tu sois bonne ou nul comme guitariste. Bien entendu, ces pensées ne sortirent jamais de la bouche de Kaëla, des plans pour que la guitariste soit faché. La jeune Owens n'eu pas le temps de dire quoi que ce soit d'autre que sa sauvetrice avait commencé à lui parler, plus naturelement cette fois.

Au faite, comment t’appelle tu ?Moi c’est Medisse.Désolé pour toute à l’heure, je suis un peu fatigué.

Kaëla était ravie d'enfin connaitre le nom de Medisse. Elle lui répondit donc le sourire au levres.


Je suis enchanté de te connaitre Medisse.
Mon nom à moi c'est Kaëla, Kaëla Owens.
En fait, de puis combien d'année joue tu de la guitare.


Plus Kaëla en apprenait sur Medisse, plus elle avait envie d'en connaitre d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11322
Invité
Invité



MessageSujet: Re: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   Jeu 14 Aoû - 12:53

Une fois assise sur son fichu lit qu’elle n’aimait pas beaucoup car il était trop mou, quand elle se réveillait après une nuit dans ce pieu, elle avait des courbatures dans le dos. Bref, Medisse s’assis sur son lit et regarda la timide pour y remarquer les détails de son visage et son comportement de timidité effroyable, elle avait des yeux d’un vert pâle sur une figure toute fine, si elle devait le dire clairement, elle était belle. Après avoir penser sa, la guitariste ne reconnut pas la petite brune, qui était habituellement renfermé, ben elle lui montra le contraire, en lui disant qu’elle s’en souviendrai avec une voix pleine d’assurance et sans complexe. Quand la plus jeune entendit Medisse jouer de la guitare, elle avait l’air de s’en ficher, heureusement car autrement, elle serait passer pour une vantarde qui a un instrument et qui ne sait pas enjouer, d’ailleurs la petite brune dit d’elle-même que cela n’est point grave.

Merci !

Elle avait prononcer ce tout petit mot avec tremblement dans la voix et était devenu toute rouge, son état était pitoyable, quel idiotie de sa part, elle ne recommencerait pas. Après cette moche démonstration, la jeune poufsouffle dit son nom, Kaëla Owens, et pour engager une conversation plus intéressante, elle parla des années où Medisse avait commencé son instrument.
Avant de répondre, elle jeta un regard triste vers sa guitare.


A vrai dire, ça fait depuis que j’ai 10 ans, j’en suis complètement dingue.
C’est une passion que j’ai et qui restera.
Et toi pratiques tu un instrument ?


En prononçant les deux premières phrases, elle en devint toute rouge, son visage était brûlant mais cela, allait sûrement passer, ce n’était qu’un accident. Medisse s’abaissa pour enlever ses chaussures qu’elle avait depuis le matin, elle était bientôt trop petite, il faudrait bien que la jeune fille les change, un jour.
Il était déjà 21 heure, dans deux heure environ Medisse allait se couchait car elle se sentait fatigué par ces longues journée de travail infinissable, c’était de la routine.
Revenir en haut Aller en bas
Kaëla Owens
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 13 ans sorts 1
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   Lun 25 Aoû - 22:39

Vous savez, lorsque vous rencontrer quelqu'un pour la première fois, il y a toujours ce début de conversation ou l'on s'informe du nom de l'autre, de ce qu'elle aime, ou l'on s'informe de qui est le jeune homme ou la jeune femme qui ce trouve devant nous finalement. Et bien c'est ce style de conversation basique mais très intéressante car on apprend à connaitre l'autre qui était en train de ce passer dans le dortoir des filles de la salle commune de poufsouffle. Kaëla était grandement intéressée par ce que lui disait Medisse, c'était la première fois qu'elle avait une conversation de ce genre avec quelqu'un depuis qu'elle avait rencontrer Clorox. Cela l'enchantait. Medisse lui parlait de sa grande passion, la guitare. En entendant cela, Kaëla eu une grande envie de lui parler de sa grande passion à elle, la nature. Malheureusement, Medisse lui avait posé une autre question avant qu'elle n'eut le temps d'ouvrir la bouche.

Et toi pratiques tu un instrument ?


Kaëla était mis déçu, mis contente de cette question. Elle aurait voulu lui parler de sa passion à elle mais ,depuis quelques temps, une idée revenait sans arrêt dans la tête de Kaëla. La jeune Owens vit donc à cette question une occasion de partagé son idée avec quelqu'un d'autre qu'elle même.

Je ne joue d'aucun instrument mais j'aimerais beaucoup.
Depuis quelque temps, je pense à commencer à jouer d'un instrument, un instrument à vent pour être plus précise.
Le problème est que je ne sais pas lequel.


Je te dis ça mais moi aussi j'ai une grande passion.
La nature, les arbres et principalement la mer.
Je pense que chaque élément de la nature à une âme.
Je ne sais pas si tu comprends.


La plus jeune des deux poufsouffle parlait et parlait comme elle n'avait jamais parler à quelqu'un aussi tôt après l'avoir rencontrer. À la fin, elle ne savait même plus si elle l'écoutait vraiment. Pour s'assurer que cette dernière n'était pas perdu quelque part au delà des nuages. Pour vérifier si son hypothèse était juste ou non, Kaëla eu la brillante idée de lui posée une question, une question qui allait aussi l'aider à son idée nouvelle.

En fait, est-ce que tu aurais une idée d'instrument à vent auquell je pourrais joué?

Parce que je n'ai aucune idée et que je veux savoir si tu m'écoute ou nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11322
Invité
Invité



MessageSujet: Re: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   Mer 3 Sep - 16:24

Medisse fixait une jeune fille qui la dévisageait depuis le début de la rencontre avec Kaëla, elle était confinée à un top model, possédant un corps d’une finesse exagérée, cette poufsouffle ne devait pas manger à sa guise pour avoir une silhouette comme celle-ci.

Peut être est elle anorexique parce que là, si on là regarde précisément, elle est d’une maigreur effroyable, et si j’allais là voir pour lui parler, je ne suis pas psy mais j’aimerais quand même lui rappeler tous ces risques insensé. Mais si elle m’envoie au diable, j’aurais l’air ridicule et humiliée devant tout le monde qui observerait aux environs, en plus il y a Kaëla, elle attend des réponses de ma part, ‘fin bref elle veut engager une conversation stable, cela ne se faisait pas de décaniller comme cela.

Finalement Medisse se détermina de rester là en l’observant, sur le lit de la brunette qu’elle venait de rencontrer, elle avait le désir de s’y allonger mais ce lit n’était pas le sien, et si elle retournait sur son pieu, cela ferait un aller-retour qu’elle avait déjà franchit quelque minute auparavant. Déjà qu’elle avait un comportement bizarre il n’y a pas si longtemps, alors là, ça serait la cerise sur le gâteau surtout vu de l’œil de Kaëla. Ne voulant pas non plus harceler l’anorexique, elle dégagea son regard de la silhouette pour plutôt dans la pointe des yeux de la brunette patiente car cela durait depuis bien cinq minutes incessante. Mais Medisse ne plantait pas non plus ses yeux juste pour ça, la jeune fille maigre, était magnifique et avait l’air de s’intéresser à Medisse, la guitariste n’aimait que les garçons mais avouait que parfois elle arrivait à craquer sur une fille, surtout de ce genre, mais bien sûre juste du regard, elle ne voulait pas aller plus loin, juste observer cette beauté rare mais négliger.

Hey, tu as bien fait d’arrêter parce que là, elle a dut se demander.
Mais oui, mais elle est si belle, j’aimerais être comme elle, pourquoi ne pas engager la discussion avec elle ? Parce que c’est une fille comme les autres qui ne faisait que de te regarder, mais elle n’avait aucun arrière penser, et qui te dit qu’elle t’observait gentiment, si ça se trouve, elle posait juste ses yeux.


Vu de Kaëla, Medisse se taisait comme si elle était devenu muette soudainement mais heureusement n’étant pas le cas, la conversation entre les deux jeunes filles se rétablie, pour débuter sur un sujet plutôt timide mais intéressant.
La guitariste sourit à la petite brune, face au basculement de la discussion.


Euh, l’instrument à vent n’est pas trop ma tasse de thé mais si je dois t’en conseiller un, je dirais la clarinette, c’est agréable à écouter.

Oui, je comprends ce que tu veux dire, c’est vrai que la nature telle la mer, etc sont importants pour notre monde et qu’il faut essayer d’en garder la possession sur terre.
J’avoue que j’ai déjà pensée à tout ça.
Qu’aimes tu, dans la mer ? Son bruissement de vague ? …
C’est très joli à admirer surtout au coucher du soleil.


Sa voix n’était pas enthousiasme, peut être à cause de ce qui ne fallait pas dire, elle inspira ce qu’elle pu dans le but de se dilater les cordes vocales car si elle avait l’occasion de chanter avec sa guitare, il fallait avoir une voix correcte et douce.

Hum …
Désolé, j’ai un peu la voix enrouée.


Kaela n’avais pas l’air sûre de Medisse, on le voyait bien, pour essayer de la mettre en confiance, la guitariste essaya de ne pas rêver ou de tomber dans les nuages sans prévenir et regarda patiemment la fausse timide, car l’empêche qu’elle avait du caractère derrière ce masque.

Une question piège peut être.

Medisse rit de la question posée par Kaela.

Dit, tu n’essaierais pas de me tester. *sourire*
Tu sais, je suis assez rêveuse mais t’inquiet pas j’écoute tout ce que tu dis. Cette question, j’y est répondu tout à l’heure, miss.

J’espère ne pas l’avoir vexée parce cette réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Kaëla Owens
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 13 ans sorts 1
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   Jeu 2 Oct - 0:54

Kaëla remarque bien assez vite que Medisse avait les yeux rivé sur une jeune fille assit un peu plus loin dans la salle commune, une jeune fille qui ,elle aussi, regardait Medisse. Cette dernière, songea Kaëla, aurait facilement pu être mannequin, elle était très maigre. Cela dura plusieurs minutes, assez pour que Kaëla, qui était patiente de nature, commence à se tanner.
Héhooo! Si tu veux aller la rejoindre et y parler vas-y et cesse de me faire languir! Surtout que, moi, j'attends que tu me réponde! J'ai beau être patiente, j'ai mes limites et là, tu commence à être sur le bord! Oups, elle a recommencé à me regarder. Je devrait peut-être me concentrer, je veux qu'elle m'écoute et je le l'écoute pas, très fort.


Kaëla pris trois ou quatre secondes pour essayer de déchiffrer le visage de son interlocutrice qui la regardait elle aussi. Elle n'avait pas les sourcils froncés, elle n'avait donc pas poser de question et elle n'avait pas l'air de s'intéresser à ce que Kaëla allait répondre. Conclusion: Medisse n'avait rien dit, encore.
Kaëla était à peine parvenue à cette conclusion un quart de seconde plus tôt lorsque Medisse lui parle enfin, comme si elle avait longuement réfléchie avant de lui répondre.


Euh, l’instrument à vent n’est pas trop ma tasse de thé mais si je dois t’en conseiller un, je dirais la clarinette, c’est agréable à écouter.

Humm... La clarinette... Pas mal comme instrument...
La jeune Owens savait que Medisse lui disait cela sincèrement, elle avait l'impression qu'elle pouvait faire confiance à cette poufsouffle, même si elle était plus âgée quelle. Même si, en fait, Kaëla n'avait jamais entendu le sons d'une clarinette dans la vraie vie, en face d'elle, seulement à la radio. Malgré tout, elle aimait bien le son de cet instrument. Même qu'elle trouvait l'idée excellente, il lui faudrait seulement trouver de bons livres pour apprendre à en jouer. La jeune Kaëla ne tarda pas à démontrer son point de vue à son interlocutrice.


Oui. Tu as raison.
La clarinette produit une magnifique son, quoique je le l'ai jamais entendu autre qu'à la radio.
Il faudrait que je trouve des livres pour apprendre à en jouer mais, premièrement, je dois dénicher une clarinette et savoir si j'aime vraiment ça.


En fait, Kaëla avait plutôt hâte que Medisse réponde à la deuxième question, elle aimait beaucoup parler de sa grande passion, comme tout le monde. Fort heureusement, la réponse ne se fit pas attendre. La jeune Owens avait à peine finit son "discours", disons le comme ça, que Medisse répondit à la question si importante pour Kaëla.

Oui, je comprends ce que tu veux dire, c’est vrai que la nature telle la mer, etc sont importants pour notre monde et qu’il faut essayer d’en garder la possession sur terre.
J’avoue que j’ai déjà pensée à tout ça.
Qu’aimes tu, dans la mer ? Son bruissement de vague ? …
C’est très joli à admirer surtout au coucher du soleil.


Pour dire vrai, tu n'a pas vraiment compris. Je ne trouve pas que la nature est importante, je la vénère. Je ne pourrai vivre sans la nature. Mais bien sure, je ne te dirai pas cela, des plans pour que tu me déteste. Nonnn, je vais être beaucoup plus polie.
C'était certain. Kaëla souhaitait trop que Medisse soit son amie, ou disons, ne la détestait pas, pour lui parler comme cela. Ce qu'elle lui dit sonnait plus comme... comme n'importe quoi que Kaëla dirait.


Je suis d'accord avec toi.
La nature est très importante dans notre monde et nous devons la garder en santé.
Par contre, pour moi, c'est une véritable vénération, et n'exagère qu'à peine. Je ne pourrai vivre sans la nature.
Pour répondre à ta question, ce que j'aime le plus dans la mer sont les vagues. Le bruit qu'elles font, leur beauté lorsque tu les regarde de la plage et aussi comment elles te transportent lorsque tu te couche sur l'eau.


La fin de la phrase de Kaëla fut dite d'une manière plutôt distraite. Medisse inspirait très fort et Kaëla se demandait si elle n'était pas en train de s'étouffer. Heureusement, ses doutes n'étaient pas fondé, car, cela ne dura que quelque seconde. La jeune Owens n'eut pas le temps de demander à Medisse se qui c'était passé qu'elle lui avait répondu.

Hum …
Désolé, j’ai un peu la voix enrouée.


Ahhh... Je comprends mieux maintenant.
Kaëla était soulagé, qu'est qu'elle aurait fait si Medisse saurait étouffer sous ses yeux. Elle n'avait pas suivi de cours de secourisme et n'avait pas encore appris le sortilège adéquat pour sauver quelqu'un qui s'étouffait. Mais bon, ne paniquons pas sur quelque chose qui n'est pas arrivée.


D'accord.

La jeune Owens se demanda si Medisse avait pu apercevoir le soulagement dans sa voie, mais, vu que son amie ne l'avait pas rassurer, elle en déduit que non. De plus, il y avait plus important encore, dans la panique, Kaëla avait oublié si Medisse avait répondu à sa première question "est-ce que tu aurais une idée d'instrument à vent auquel je pourrais joué". Kaëla décida alors que, dans ces circonstances, la meilleure façon d'obtenir une réponse était de reposé la question.
La jeune Owens regretta amèrement reposé la question, Medisse avait déjà répondu.


Dit, tu n’essaierais pas de me tester. *sourire*
Tu sais, je suis assez rêveuse mais t’inquiet pas j’écoute tout ce que tu dis. Cette question, j’y est répondu tout à l’heure, miss.


Oh non!!! Ça y est, elle est fâchée. Donne y une explication. Vite!

C'est parce que quand tu as inspiré pour "déroué" ta voie, j'ai cru que tu t'étouffait.
Alors, j'ai totalement oublié si tu m'avait répondu ou non.


Ahhh! Quelle idiote tu fait! Elle ne te croira jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11322
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Dortoir des filles* Une rentrée... mouvementé. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «DANS LE DORTOIR DES FILLES?!»
» Le dortoir des filles de première année
» Potins entre potes au dortoir des filles [Alice, Lucie]
» Dans le dortoir des filles (la grande chambre)
» [CLOS] Dortoir des filles et un garçon qui s'y promène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Poufsouffle-
Sauter vers: