AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
2292/2292  (2292/2292)
Points de mana:
2870/2870  (2870/2870)

MessageSujet: Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]   Jeu 22 Mai - 20:18

Il était déjà loin, le temps de l’innocence.
Ellana avait parcouru son morceau de chemin, avec ses bons côtés comme ses mauvais. Elle ne savait trop dire pourquoi, mais ce soir là, accoudée à la rambarde à l’avant de ce bateau pour le Japon, la Tueuse sentait que les choses devenaient plus claires. Cette situation devait elle inquiéter la sorcière ? Un frisson, suite à un coup de vent plutôt frais vint la faire frémir de toutes parts. La Lune. Etait elle si belle à l’autre bout du monde ? Ici les ténèbres n’étaient pas à l’œuvre, loin de l’Angleterre, loin de Voldemort. Pourtant, Ellana sentait encore la présence de son maître, elle entendait encore son murmure, ses mots fermes et dépourvus de la moindre pitié. Ellana baissa les yeux vers les eaux, sans fond, noires, reflétant à peine les étoiles du ciel. Cette sensation était étrange, celle que l’on éprouve lorsque l’on se rend compte que l’on ne sait plus où l’on est, vers où l’on vogue. Une main sur son ventre, un peu barbouillé ce soir là, Ellana avait besoin de se sentir rassurée. La Mort tourna le regard vers les hauteurs, en haut des mâts, plus près de la splendeur du ciel pour y trouver un brun de Folie. Allongée quelque part, au beau milieu des voiles blanches, ressortant comme des fantômes dans la pénombre.


J’aurais du choisir un bateau moldu, nous y serions plus vite qu’avec ce bateau pirate datant de l’époque de l’esclavage.

C’est alors qu’une légère lumière perça la nuit.
Ellana l’observa, sans dire mot. Une petite île, au large des côtes Chinoises. La sorcière observa attentivement des flammes s’élever alors de tout un port, créant un immense brasier qui semblait à ras des eaux. La tueuse s’émerveilla devant cette image, interrompant son action d’aller chercher Servus. Ici, au beau milieu de la nuit, au milieu de nulle part, elle était témoin d’un gigantesque incendie. Des matelots vinrent alors chercher la sorcière. Un officier posa une main sur son épaule.


-Lady Slent, il vaut mieux que vous veniez dans la cale avec moi, vous serez plus en sécurité dans vos appartements. D’autres guerres que la votre font rages ici, au cas où nous serions interceptés durant notre route, il vous vaut mieux rester cachée. Ils n’aiment pas vraiment les étrangers.

Je sais me défendre. Faites moi confiance.
Avez-vous vu l’homme qui m’accompagne ? Le vil corbeau ?


Etait-ce un signe du destin ?
Ces nombreuses choses étranges et pleine de noirceurs devaient elles pousser Ellana à passer son chemin ? La vérité était que la sorcière connaissait trop bien les lieux. Car il y a longtemps, au beau milieu d’une nuit ...


[--Flash Back--]


-Ellana, chérie, reste près de moi.

La jeune fille se penchait sur la rampe, les cheveux pendant au dessus du vide et devant son visage. Elle était excitée, tellement préoccupée par toute cette eau et par l’envi de voir un dauphin ! Son seul et unique rêve depuis qu’elle avait appris qu’elle irait au Japon avec sa mère pour une affaire d’importance.


Ne t’inquiète pas maman ! Je fais attention ! Je veux juste voir un dauphin !

Miranda s’avança alors pour saisir la petite main de sa fille, exceptionnellement retirée de sa famille d’accueil pour cette affaire, dont elle ignorait tout. Elle ne voyait pas souvent sa mère, seulement quelques jours par ans, lorsque celle-ci avait décidé qu’elle avait du temps à lui accorder. Pourtant, pour Ellana, ces instants étaient les plus beaux. Les heures passèrent, le bateau arriva au port, au beau milieu de la nuit, la jeune fille endormie sur les genoux de sa mère. Des cris réveillèrent alors Ellana. Miranda s’agita quelque peu, retirant de son fourreau une magnifique baguette assortie à son tailleur.

Maman ? Que se passe-t-il ?

-Tout va bien ma chérie ! Tout va bien …

Un matelot vint chercher Miranda, Ellana fut alors confiée à deux gardes du corps. Circulant dans la cale du bateau, les deux Slent gagnèrent la surface et se rendirent vers le lieu où elle pourrait descendre. Alors qu’Ellana voulut récupérer sa poupée, non loin de là, elle trouva le moyen, habile et rusée, d’échapper à la garde de ses hommes pour avancer vers le pont. Une fois là bas, elle entendit Miranda crier son nom.


JE SUIS LA MAMAN !

La petite fille avança quand soudain elle se prit les pieds dans une corde. Atterrissant à quelques pas d’une masse sombre, inerte. La jeune fille tendit la main, de son regard innocent, pour toucher la forme afin d’y poser une identité. La chose était froide, gluante. Ellana avança encore un peu, rempant au sol. C’est alors qu’elle se heurta à quelque chose de significatif. Des doigts, une main … La petite fille poussa un petit cri et recula sèchement. Miranda continuait de l’appeler. Une douce chaleur agressa alors légèrement le visage de la petite. Se relevant lentement, elle put apercevoir que le port où elle avait atterrit était complètement embrasé, mis à feu et à sang. Une marque de ténèbres verts trônait dans le ciel. Une main se posa alors sur son épaule, une main brutale. Ellana se tourna, elle hurla de toutes ses forces.

[--Flash Back--]


Ellana se releva en sursaut.
Tout allait bien, elle était en sécurité. Dans son lit. Transpirante, les sens en éveil, elle s’empressa de saisir sa baguette pour éclairer la pièce quelque peu. Tout était en ordre. Elle avait eu si peur que la Mort avait alors perdu toutes notions, jusqu’à sa situation exacte. Entendant quelques grincements, la sorcière sentit le besoin de prononcer un mot.


Servus ?

Tout s’était bien passé.
Ils avaient passé le port embrasé sans encombre. Le Japon n’était plus très loin. Mais Ellana ne voulait pas finir la nuit seule, elle n’aspirait qu’à se blottir dans les bras du seul, l’unique homme qu’elle désirait encore plus ardemment que la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 46
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
900/900  (900/900)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]   Sam 28 Juin - 2:37

Noires sur blanches, ailes et voiles, nuit et lueurs enflammées, le contraste toujours le contraste de la folie face à la raison. Elles étaient belles les étoiles de l'est et la narquoise tout aussi moqueuse que de l'autre coté de ce bout d'argile médiocre et nauséabond si justement appelée Terre.

Le corbeau se prélassait sur les hauteurs de la masure indifférent aux traitres coups de vent qui, à tout moment menaçaient de précipiter sa carcasse d'oiseau de malheur des hauteurs du grand mat de hune. Mais que craignait le volatile pouilleux qu'il était, un corbeau pouvait voler tout le monde savait ça.

Un sourire éclaira le visage du fou, ses cheveux sombres caressant sa nuque et son front. Une bouteille à la main il savourait le calme avant la tempête, quoi de plus assortit a un trois mats qu'une rasade de bon rhum...

Le maitre s'était lui en cet instant, dominant le fourbe océan et titillant de ses plumes les cieux brillant d'odieuses tromperies.
Il observait de ses yeux clairs l'embrasure du lointain qui éclairait les côtes chinoises puis il l'a sentie... Sa belle, son jeu et sa mortelle douceur. Quelque chose les reliait tout deux depuis quelques temps, un lien de sang peut-être, un mélange de folie et de mort qui bientôt apparaitra... qui savait...


Pourtant quelque chose clochait, un léger sentiment de malaise agaçant qui cassait le plaisir d'un fou. Soupirant nonchalamment le corbeau étira ses ailes puis lentement descendit de son perchoir, il grimaça quelque peu et pourtant c'est d'un pas léger qu'il posa le pieds sur le pont se massant l'épaule et ses cotes encore douloureuses d'une récente et jubilatoire bataille.
Comme le rat qu'il était il rampa en silence jusqu'à la dunette arrière et pénétra ce qui avait servie autrefois comme quartier des officiers.

Servus

Le murmure angoissé de la belle mort résonna dans le silence du bois grinçant et le corbeau entra lentement dans la chambre, un sourire étrange qui aurait put être effrayant à qui n'aurait pas été la belle mort rassura son jeu, sa passion. Il s'avança et du bout de ses doigts effleura la peau et les lèvres de son Ophélie.


Je vois que tu te passes de moins en moins de moi, belle mort, ce n'est pas chose qui déplait la folie.

Les ailes protectrices du malheur s'écartèrent pour laisser loisir à la belle de s'y blottir. Attrapant au passage ses lèvres, le mauvais serviteur stoppa les derniers tremblements de la bouche de sa moitié puis sourit de son sourire carnassier de prédateur.
En bon esclave de la mort il resterait près d'elle cette nuit puisqu'elle semblait avoir tellement besoin de sa présence... la servitude avait ça de bon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
2292/2292  (2292/2292)
Points de mana:
2870/2870  (2870/2870)

MessageSujet: Re: Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]   Jeu 31 Juil - 19:22

Fou sont les voyageurs loin de leur demeure, noire et la nuit qui meurt sous nos yeux. Il fallait plus d’un risque pour fatiguer la Folie, il fallait plus d’une âme pour combler la Mort. Chacun accompli son rôle, chacun œuvre pour l’équilibre, jusqu’à ce que tous deux se mêlent pour former le parfait. Lui, l’ultime pêché qui grandissait dans les entrailles de sa matrimoniale dangereuse. Lorsque l'oiseau noir l’enlace, de ses plumes fumantes à la cancerette, elle peut sentir ce cœur nouveau qui bat en son sein. Les deux moitiés, si elles sont en contact, forment un tout qui apporte à l’inexistence un nouveau souffle de vie. Alors que la Mort se perd dans les bras dimensionnel de son amant dément, il peut sentir en elle un changement mordant. Une flamme qui brûle à nouveau là où le froid avait tout ravagé. Depuis la venue de la petite Mort.

Serre moi aussi fort que tu le peux.

Toujours ce même désire qui la brule et ô combien incontrôlable au fil des heures. Ce n’est plus elle seule qui réclame cet homme, ce n’est plus sa seule et unique avidité qui en veut toute la saveur à elle seule. C’est désormais la foi d’une ère nouvelle qui dépassera de loin l’œuvre de ses aïeux. Ellana éprouve ce sentiment qui lui perce le cœur, cette once de dépendance qui la tue lentement, qui la conduit vers les dimensions de l’univers. Il n’y a pas de mur, pas de rampe d’escalier, pas de marches, pas de portes de sortie là où elle va, là où elle se trouve déjà. C’était amusant, de savoir que c’est le fou qui faisait désormais la camisole de l’assassin. Autrefois, cela aurait était l’inverse.

Nous arriverons demain à l’heure du déjeuner. Nous n’avons aucune idée de ce que les Slent vont mettre sur notre route. Servus, il faut que tu me promettes une chose. Au nom de la fièvre qui nous uni. S’il m’arrivait malheur ! Si quoi que ce soit venait à nous séparer sur le chemin que je m’efforce avec tant de ferveur de te faire suivre … Jure moi, car jurer c’est mal, jure que tu feras tout ton possible pour me guider jusqu’à la lueur des jours nouveaux. Promet que tu me ramèneras à la vie par tous les moyens. Et si par tes gardes tu ne voulais le promettre, le jurer, sache que c’est un ordre Servus. Tu m’entends ? Un mot n’est perdu que si il tombe dans les oreilles d’un sourd, je viens de murmurer dans les oreilles d’un fou …

Et son regard se perdit dans l’obscurité mourante.
Il n’y a pas d’ombre sur le destin d’une morte, il n’y as pas d’embûches dans les plans de la Mort. Celle qui a la liste des défunts entre les mains sait lorsque son tour sera venu. Le Fou connaît les ficelles de la vie, il en sait toutes les limites, mais il ne fait que les survoler, défiant au passage la triste réalité du commun des mortels. S’il est immunisé contre la Mort, il sait qu’il a accès à toutes les dimensions, car il n’y a aucune cloison dans l’univers qui l’entoure. C’est dans ses bras à lui, au creux de son cœur que l’âme corruptrice de toutes les âmes cherche un abri en attendant sa renaissance, sa postérité, là où le gain de l’humanité ne tient qu’à un jugement dernier. En sentant les palpitations de son être, elle sait, alors qu’elle l’aime plus dangereusement que jamais, qu’il ne l’abandonnera pas. Elle veut le croire, elle l’espère. Lequel de ses deux noms a l’ascendance ? Servus ? Ou Malifatius ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 46
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
900/900  (900/900)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]   Sam 6 Sep - 13:49

QU'est-ce que cela? de la peur...non trop dégoutant...de l'hésitation, impossible tout simplement mais alors....?
Quelque chose de plus profond peut-être...un pressentiment?
Surement mais de toutes façons ces questions étaient sans intérêts pour un fou, car tout cela ne se passait pas dans son esprit mais dans celui de sa belle. c'est elle qui réfléchissait, qui ressentait ce genre de sentiments inintéressants pour le corbeau...Elle avait les angoisses et lui la tache oh combien délicieuse d'en atténuer les effets.

Toutefois quelque chose le titillait, un je ne sais quoi à la fois étrange et jubilatoire qu'il n'arrivait pas à figurer... un lien qui n'était pas là avant et dont le corbeau ignorait l'origine...

Il chassa tout cela d'un simple mouvement du bras...quelle importance que ces pensées futiles...il existait une réponse pour chaque question, il suffisait juste d'attendre qu'elles apparaissent de façon évidente, inutile de les chercher. Et puis ce qui fait réfléchir un raisonné ne perturbe pas le moins du monde un fou aussi il n'y pensait déjà plus tandis qu'a la demande de sa mort il resserrait son étreinte.

Il l'écouta, la berça légèrement, s'enivrant de son parfum, jouant de sa sensualité protectrice du moment..tout ça n'était qu'un jeu de plus... un jeu qu'il prenait très a coeur oui mais un jeu tout de même...
Elle devait être anormalement inquiète pour lui demander de jurer...
Pourtant ce n'est pas un " je te le promets" niais et d'un baveux romantisme qui s'éleva de la gorge du mauvais serviteur...c'est vrai quoi un fou n'a point besoin de ça, son intérêt se portera toujours au plus attrayant et délicieux des jeux en l'occurence rien ne valait la passion de sa moitié pour combler sa folie...Il ne jura donc pas mais:


La folie n'est rien sans son mortel complémentaire, la farce grossière qu'est la vie n'aurait plus grand intérêt pour moi si je perd le plus passionnant de mes jeux...

Il souriait toujours emplein de sa démence habituelle, au contact de sa mie tout son être se réveillait et cela il l'avait compris depuis longtemps. Elle était son éveil à lui.
Un fou ne s'attache qu'a ce qui trouve grace à sa folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
2292/2292  (2292/2292)
Points de mana:
2870/2870  (2870/2870)

MessageSujet: Re: Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]   Sam 11 Oct - 9:31

Je suis profondément amusée, à l’idée que tu arrives encore à te convaincre que tout cela n’est qu’un simple jeu …

Et un sourire élargit les lèvres de la mort.
Folie n’a pas conscience, de ce qui en ses bras, lui échappe. Car les règles du jeu son aujourd’hui changées et tout ce qui paraissait simple, autrefois, est devenu plus complexe que jamais. Un nouveau pion était en jeu, d’un potentiel bien plus destructeur que ses pères. C’est une émotive attention, un maternel clin d’œil à l’inconscience. Car c’est dans l’oubli, dans l’isolation et le néant, que né le plus beau trésor des deux amants. Ce n’est pourtant pas le mal, qu’elle porte en elle, la Mort. C’est un potentiel innocent, doté de tous les avantages de ses maîtres, avant même de les avoir tué pour les acquérir. Ellana soupir longuement, la voilà rassurée de la plus folle façon qui soit, de la plus belle, par ailleurs, car de la plus macabre et sincère. Le terme du voyage approche sans cesse, laissant la Mort se perdre dans une transe de plus en plus dévorante. Ses pouvoirs son accrus par une puissance qu’elle n’avait pas soupçonné et elle ignore pourquoi. L’air qui règne en ces mers est pur et aucun fléau tel que celui contenu dans cette chambre, le mal par l’union de la Folie et de la Mort, n’a encore foulé la terre du Japon. Bientôt, la désolation se répandra sur leur chemin, jusqu’au bout de leur mission. Car personne ne décevait le Seigneur des Ténèbres, qu’importe le pays où l’on se trouve.


Nous arrivons dans trois ou quatre heures, je vais tenter de dormir un peu.

Et la belle Mort ferme les yeux.
Dans les bras du fou elle s’endort, vers ses cauchemars elle s’en retourne, car il n’y a que là, qu’il peut l’aider. Qu’importe ce qui l’entour, tant que ça a sa saveur, la sienne, à lui. Ellana ne frissonne plus, même si la tentation est encore grande, juste pour le pousser à la serrer encore, et encore plus. Doucement le flottement du bateau la berce, l’inconscience ouvre son immense gueule pour dévorer la lueur vivante de son esprit. Ellana entre alors dans la pénombre, tout devient noir, tout disparaît …Sauf lui.


HJ Tu peux poster encore une fois si tu le veux ^^ Autrement je pense qu'on peut clôturer là ... Désolé pour la petitesse de mon rp No HJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bientôt je serais devant toi *Sur les océans vers le Japon* [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» René Civil devant le tribunal criminel
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: