AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade mouvementée

Aller en bas 
AuteurMessage
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Promenade mouvementée   Lun 28 Avr - 18:42

Rudolf avait peut-être un peu trop bu. Le matin, il avait reçu un colis de Gern. Il contenait plusieurs bouteilles d'un alcool moldu: la Smirnoff. Rudolf avait trouvé cela bon et en avait bu plusieurs gorgées (enfin plusieurs verres serait mieux approprié). Il était assez tard, le ciel s'obscurcissant. Rudolf ne savait pas l'heure qu'il pouvait être, mais peu lui importait. Il était au parc, à se balader, marchant quelque peu de travers. Il se sentait très bien, à se ballader, mais il entendait des bruits partout. Mais il n'y avait jamais rien qui apparaissaît à sa vue. Il continua de marcher, en chantant une chanson Moldu: "A-a-a-a la queue leu-leu, a-a-a-a la queu leu-leu"
Il dansait. heureusement, personne ne semblait pouvoir le voir. En effet, il y avait peu d'affluence au lac à cette heure-ci. Rudolf commença à sautiller, bouger, avant de siffloter dans l'air. De temps en temps, il reprenait une gorgée de Smirnoff. Il lui restait quelques bouteilles et il en gardait une dans la main, tranquillement. Il se mit ensuite à parler ou plutôt à délirer tout seul, en parlant de Gern, de son père puis de Garett. il rigolait en parlant, ne se rendant pas compte des choses dont il parlait. Puis il rechanta "Des hommes, des femmes, de la bière non de dieu". Si quelqu'un le voyait, il paraitraît pour un débile, profondément atteint. Rudolf entendit alors un bruit. Quelqu'un venait. Il hurla...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Lun 28 Avr - 21:31

Le vent soufflait doucement, caressant le visage du jeune homme adossé à un arbre. Il avait les mains derrière la tête, s’en servant d’oreiller, et ses jambes étaient complètement détendues. Comme à son habitude, il rêvassait. Ouvrant les yeux de temps à autre pour contempler les nuages qui défilaient dans le ciel, lui offrant une délicieuse sensation de liberté.
Seule nouveauté chez le gryffondor ; la paire de lunette qui lui tombait sur le nez. Il les avait essayé par simple caprice, et, remarquant qu’il voyait bien mieux avec, les avait achetées. Bien vite, elles étaient devenues parties intégrante de lui-même et ne le quittaient plus.

Paul se remémora ses dernières "aventures"… Après avoir terminé ses examens de fin d’année, il était partit passer les vacances chez des cousins en France. Ils s’étaient tous bien amusés, surtout parce le jeune Steley pouvait maintenant faire de la magie à plein temps. Ce n’était pas vraiment sa famille, mais il s’était adapté et avait été très bien accueilli. Complètement immergé dans ses souvenirs, il s’endormit, et le silence qui régnait alors sur le parc fit place à ses ronflements.

Une poignée de seconde seulement semblait s’être écoulée alors qu’il s’éveillait. Il faisait nuit, mais Paul ne s’inquiétât pas outre mesure. Cela lui était déjà arrivé, le tout étant de réussir à monter au dortoir sans se faire choper par le surveillant. Et après… il s’allongerait sur son lit (c’était un garçon, il trouvait donc parfaitement inutile de s’enquiquiner à mettre un pyjama pour dormir…) et attendrait en rêvassant que le marchant de sable fasse des heures sup’.

Alors qu’il se trouvait près du lac, et donc encore loin du sommeil tant désiré, il entendit des bruits plutôt étrange… Quelqu’un chantait. Et il le faisait très mal… La fatigue céda à la curiosité et il se mit à marcher en direction de… De qui ? Un élève probablement… Les profs ne s’étaient pas encore mis à chanter en pleine nuit.
En quelques minutes, il fut devant un jeune homme qui en plus de chanté mal, dansait à la manière d’un… alcoolique…
Sa curiosité satisfaite, Paul Steley aurait mit les voiles si le jeune homme n’avait pas hurler en l’apercevant. Il leva les yeux au ciel avant d’y lever aussi les mains, signe qu’il n’avait aucune intention (enfin surtout qu’il n’avait aucun moyen) de lui faire le moindre mal.


Eh ben l’ami, tu n’as pas l’air d’aller bien… Je t’emmène à l’infirmerie ?

Le gryffondor n’avait pas esquissé un geste, après tout, son oncle lui avait toujours dit que les ivrognes étaient dangereux… Il avait donc parler d’une voix qui se voulait calme et apaisante, même si il était mort de trouille…
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Mar 29 Avr - 6:44

"Eh ben l’ami, tu n’as pas l’air d’aller bien… Je t’emmène à l’infirmerie ?"

Rudolf regarda le jeune homme d'un air ahuri. Il se demandait bien ce que pouvait faire quelqu'un ici. Il continua de boira à sa bouteille en fixant l'autre garçon qui était apparu à ses côtés.

C'est pas possible, j'étais si tranquille... Faut toujours qu'on vienne m'embêter. Et lui, qu'est-ce qu'il me veut avec son infirmerie. Je veux pas y aller, moi. J'ai pas que ça à faire. Et puis, si c'est pour se faire engeuler, il peut toujours rigoler pour que j'aille à l'infirmerie, celui-là. Mais bon, je vais essayer de garder mon calme...

Rudolf porta son regard en plein dans les yeux du garçon, sans ciller. Il ne voulait pas lui faire peur mais lui montrer qu'il se sentait bien.

Je n'ai pas besoin d'aller à l'infirmerie, je suis au meilleur de ma forme. C'est quand on est malade qu'on va à l'infirmerie. Donc je n'irai pas. Et surtout, ne t'avise pas de m'y emmener de force, j'aurai du répondant...
Et puis, qu'est-ce que tu fais là? T'as une raison pour justifier ta présence?


Rudolf avait parler doucement, en évitant de brusquer celui à qui il parlait. Il bût encore une gorgée de Smirnoff avant de s'exclamer, haut et fort.

T'en veux? Ca te fera pas de mal...


Dernière édition par Rudolf Himmer le Mar 29 Avr - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Mar 29 Avr - 15:24

Problème. L’énergumène semblait n’avoir aucune envie de bouger d’ici. Fait rassurant, il n’avait aucune intention de s’en prendre au jeune homme. Rassuré, Paul descendit ses bras pour finalement mettre ses mains dans ses poches. Il faisait plutôt frais, et lui n’avait pas d’alcool pour se réchauffer.

Il laissa son interlocuteur le dévisager, pendant que lui en faisait tout autant. Il faisait sombre et il était fatigué, tant et si bien qu’il ne nota que deux choses. Il semblait plus jeune que lui, et selon sa robe, il était à Poufsouffle. Il voulu se forcer à remarquer quelque chose d’autre, mais le jeune sorcier ne lui en laissa pas le loisir.

Bien au contraire. Il le fixa intensément tout en lui sortant une tirade, destinée à lui prouver qu’il était en pleine forme. Il fallait bien avouer qu’il était plutôt convaincant, et qu’il semblait bien se maîtriser. Mais l’odeur émanant de sa bouche semblait raconter une toute autre histoire. Enfin bref, c’était mieux ainsi étant donné que lui non plus n’avait aucune envie d’aller à l’infirmerie. Devoir raconter pourquoi il se trouvait dehors à une heure pareille serait un mauvais souvenir, dont il pouvait très bien se passer.


Je n’ai aucune envie de t’y emmener si tu ne le veux pas…

Un sourire puis un haussement d’épaule résigné suivit les questions du Poufsouffle.

Je faisais la sieste. Et je n’ai aucune raison, remarque, on est deux comme ça.

Paul cligna des yeux deux fois de suite, comme pour essayer de se réveiller. Voilà qu’il se retrouvait à faire la discussion au beau milieu de la nuit ! C’était n’importe quoi, enfin bon…
Comme pour le sortir de ses réflexions, son interlocuteur lui demanda (ou plutôt lui cria…) si il voulait boire de son truc.

Au point où j’en suis…

Il tendit la main tout en demandant.


Au fait, c’est quoi ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Mar 29 Avr - 17:08

Rudolf lui tenda sa bouteille en ricanant, en lui souriant. Le garçon ne refusa pas l'offre de Rudolf. Celui-ci se doutait que le jeune homme ne recevrait pas son offre. L'alcool, chez les garçons, était une offrande, une douce passion qui emmenait dans un monde de bonheur. Rudolf buvait peu. Il avait été rarement été soûl. Après la mort de Garett, il aurait pu se noyer dans l'alcool et faire une dépression. Mais seule la dépression avait eu lieu. Rudolf était resté sérieux dans ses actes, comme il l'avait toujours été. mais il était vrai que ce soir-là, il avait pris quelques libertés. Cela faisait bien quelques mois qu'il n'avait pas bu une aussi bonne chose. Il avait toujours apprécié les alcools Moldus. Il avait d'ailleurs un penchant pour la liqueur de noix de coco qu'il vénérait par-dessus tout. Il regarda son compagnon de nuit boire et goûter à son breuvage.

C'est bon, hein? Je savais que tu ne refuserais pas de goûter à ce délice, niark. J'avoue que c'est une des sept merveilles du monde... Tu ne trouves pas? mais peut-être que l'alcool te déplaît. L'alcool est à moi même seulement occasion. Mais quand je peux en profiter, je ne m'en prive pas et me régale.

Rudolf vascilla quelque peu avant de se reprendre sur-le-champ. Il émit alors un rot puis s'excusa d'un geste de la main. Il eut alors un grand coup de chauffe. Il se pencha laborieusement au bord du lac, prit de l'eau entre ses mains pour s'en jeter sur la figure. Il se retourna vers l'autre jeune homme.

Je me nomme Rudolf Himmer,en sixième année à Poufsouffle. Et toi, quel est ton nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Mer 30 Avr - 0:38

Paul, qui était aux portes du sommeil, en prit pour son grade lorsqu’il avala la première gorgée. C’était chaud, et cela parcouru son corps à un telle vitesse qu’il pensa avoir pris une secousse électrique. Au début, il trouva ça désagréable, mais il se rendit vite compte qu’il en voulait plus. Pauvre de lui, voilà qu’il commençait à aimer cela.

Une des Sept merveilles du monde ? Le gryffondor avait un avis assez mitigé là-dessus. D’un coté c’était bon, et de l’autre non. Plutôt étrange. Bon, c’est vrai que ce n’était pas déplaisant, en plus de la chaleur, on avait l’impression d’oublier les soucis et d’être heureux, tout simplement.


C’est… plutôt bon…


En gros, le verdict c’était ça. Même si le jeune homme hésitait encore. Néanmoins, il reprit une gorgée, puis une autre, puis une autre… Il ne s’arrêta que lorsqu’il vit le poufsouffle se passer l’eau du lac sur le visage. Il ne savait pas vraiment pourquoi il faisait cela, mais, prudent de nature, cela refréna un peu son enthousiasme.

Paul Steley, gryffondor en Septième année.

Après s’être présenté, il y eu un petit silence, puis Paul pausa la question qui le taraudait depuis quelques minutes.

Comment tu te procures tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Mer 30 Avr - 12:33

Rudolf avait plutôt froid maintenant. L'eau du lac était gelée et cela avait fait plus que le rafraîchir. Il regarda l'autre jeune homme, dénommé Paul, boire la Smirnoff avec goût. Il avait tout l'air d'apprécier cette douce boisson.

"Comment tu te procures tout ça ?"

Rudolf ricana après la question de ce Paul Steley. Il le regarda en souriant, un sourire moqueur.

Je vois que tu as apprécié. Ca s'appele de la Smirnoff. C'est un alcool Moldu. Mon fournisseur, en fait, c'est un gars appelé Gern qui m'a hébergé après la mort de mes parents. Il est bête mais il m'envoie souvent des colis. Et ce matin, le colis contenait plusieurs bouteilles de ce délicieux breuvage. Je crois que je vais lui enb demander d'autre et que je vais pouvoir lui dire que je n'étais pas le seul à avoir apprécié cette merveille, arf...

Rudolf regrettait de ne pas avoir amené plus d'alcool sur lui. Mais bon, il aurait passé pour un grand alcoolique qui ne pouvait se passer de ses bouteilles. Rudolf continua.

J'en ai encore plusieurs dans ma chambre, pour mon petit plaisir... Tu es donc en septième année... Je ne t'avais jamais vu ou croisé dans l'école... Tu te fais souvent des petites sorties nocturnes comme celle-ci?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Jeu 1 Mai - 17:33

Le visage du gryffondor resta impassible face à la réaction de son compagnon de soirée. Maintenant qu’il voulait sa réponse, peu importait le prix. Même si il avait très envie de faire bouffer son sourire à Rudolf. En tout cas il se retint, ou disons plutôt qu’il était bien trop prudent pour se battre. Ou lâche. Ou les deux. Il ne s’attarda pas sur ce détail.

Je vois…

Tout en répondant, il se demandait si c’était bien légal tout ça… Mais bon, cela n’avait aucune importance étant donné que même si il en avait eu envie, il n’aurait pas dénoncé le poufsouffle. Pas par gentillesse, mais parce qu’il était au courant pour sa promenade nocturne. Donnant-donnant, comme on dit.

Moi non plus, je ne t’avais jamais croisé.

Alors comme ça, il en avait encore dans sa chambre ? Information intéressante, qu’il rangea dans un coin de son esprit. Cela pourrait toujours lui servir. Sait-on jamais…

De temps à autre… D’habitude, je me contente de m’endormir près d’un arbre du parc, après les cours.
J’ai le sommeil profond mais surtout je connais deux ou trois coins très tranquille, où personne ne vient me chercher. Résultat je ne me réveille que beaucoup plus tard et parfois la nuit est tombée.


Le jeune homme haussa les épaules, signe que cela n’avait pas beaucoup d’importance. Préférant changer de sujet, il posa une question en apparence toute bête.

Tes parents sont morts ?
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Jeu 1 Mai - 18:22

Rudolf avait faim. Il voulait manger un petit quelque chose, mais il n'avait rien à sa disposition. Il ressentit son ventre grogner pendant que l'autre lui parlait. La soif l'avait quitté. Une envie pressante se faisait venir. Rudolf gigota, de gauche à droite. Il ne pourrait pas se retenir très longtemps. Pour oublier ses envies, il répondit à la quesiton quelque peu dérangeante de Paul.

C'est une question très personnelle que pose généralement un ami... Mais bon, pour rien te cacher, ouais, ils sont morts, lors de mes huit ans. Un cyclone a surgi en Californie. Mes parents ont crevé là-dedans. Mais maintenant, j'ai comme un père. Et ce père, c'est le type dont je t'ai parlé, Gern. Il n'est pas très intelligent mais je l'aime bien. Il m'a hébergé et s'est occupé de moi comme un fils.

Rudolf rougit quelque peu en répondant. Il était dur de parler de son passé. En fait, ce passé, il aurait bien aimé l'oublier, le laisser derrière lui. Maintenant, Rudolf ne souriait plus, il faisait une sorte de grimace qui lui donnait un air pas tranquille. Pour sortir de cette gêne, il rendit la pareil à son compagnon présent.

Mais pourquoi cette question? Ca se voit que mes parents sont morts? Tu l'as remarqué parce que les tiens aussi sont décédés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Dim 4 Mai - 18:26

Paul regardait son interlocuteur gigoter sur lui-même. Rien qu’à le regarder comme ça, il comprenait son problème, et comme une maladie contagieuse, en venait à l’avoir lui aussi. Il accueillit donc avec soulagement la réponse de Rudolf. Il fallait qu’il pense à autre chose et vite.

Le récit du jeune homme était aussi banal que dramatique, mais il semblait avoir surmonté tout ça. Comme tous, le temps aidant.
Compatissant ? Oui, sans plus. Il regardait sans se moquer le garçon rougir, et le trouva tout à coup bien plus sympathique. Regrettant son jugement hâtif.


Tu venais juste d’en parler, quand tu as évoqué Gern.

Il remarqua la grimace du poufsouffle et compris que celui-ci n’aimait pas parler de cela. Comme tout le monde d’ailleurs. Néanmoins c’était parfois nécessaire. Mieux vaut une discussion douloureuse que l’ignorance. Enfin, de l’avis de Paul.

La maladie a emportée ma mère, et pour mon père, il a disparu…

Le jeune homme haussa les épaule avant de poursuivre.

Alors c’est tout comme. Je vis chez mon oncle et ma tante.

Première fois qu’il parlait de cela aussi facilement. Première fois qu’il en parlait tout court d’ailleurs. Etrange alors que ce soit à un presque inconnu, dehors et au beau milieu de la nuit après avoir bu de l’alcool…
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Lun 5 Mai - 14:09

Rudolf regarda le Gryffondor lui parler de ses parents sans gênes. Apparemment, cela ne le dérangeait pas comme Rudolf. Celui-ci était impressionné par cette facilité. Peut-être l'alcool, qui sait... Puis Rudolf repensa à son envie pressante. Cette fois, cela ne pouvait durer. Il se dirigea vers un arbre à marche rapide.

Je reviens! Une envie pressante. Toute cet alcool... Je n'en peux plus!

Rudolf fit ses besoins contre un arbre. Il était temps. Rudolf se sentit soulagé. Il retourna auprès du Gryffondor, l'air gêné. Il l'avait un peu planté là, mais ça n'avait pas été long. Le jeune garçon ne lui en voudrait pas pour ça. Il s'excusa.

Désolé, ça pouvait plus attendre...

Sur ces paroles, Rudolf se calmait. Le stress s'évacuait de lui. Il se sentait mieux maintenant. Il regarda son compagnon fixement. Il avait envie de lui demander quelque chose à propos de ce qu'il avait dit avant. En fait, il n'avait pas vraiment compris la dernière phrase que le Gryffondor avait prononcé.

Quand tu dis que c'est tout comme, tu parles de ton oncle et de ta tante qui sont comme des parents pour toi? Ou tu fais référence à autre chose?

Rudolf espérait ne pas gêner son compagnon. Il ne voulait pas paraître pour un idiot qui ne comprend rien à ses yeux. Il continua de le fixer en attendant sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Dim 11 Mai - 17:15

Paul regarda avec amusement son camarade de soirée qui filait à toute allure vers un arbre. Il patienta quelques minutes en regardant son reflet dans le lac, puis tourna de nouveau la tête vers lui lorsqu’il revint en s’excusant.

Pas de problème, je comprends…

Et comment qu’il comprenait ! Il était à deux doigts d’y aller à son tour, mais tenait bon encore un peu. Faut dire qu’il pensait à bien autre chose, ce qui l’aidait dans sa quête d’oubli de… Enfin bref.

Le jeune gryffondor sortit de ses intenses réflexions pour écouter les questions de Rudolf. Il aurait bien entendu préféré qu’ils laissent ce sujet de coté, mais bon, rien ne se passait jamais comme on le voulait. C’était bien connu.


Mon père a disparu depuis tellement longtemps que c’est comme si il était mort… Même si c’est vrai qu’il me reste l’espoir.

Ses yeux se firent vague alors qu’il prononçait la fin de sa phrase d’un ton amer. L’espoir ne servait à rien, mais il ne pouvait s’empêcher d’en avoir…
Le problème avec l’alcool, c’est que bien souvent, il perçait les masques. Et celui de Paul s’effritait. Pendant un court instant, c’en fut fini du type indifférent, impassible…

Evidemment cela ne dura pas, pour un garçon, montrer ses faiblesses à quelqu’un d’autre était la dernière des stupidités.

Il fit un geste de la main en signe d’excuse, puis alla à son tour se soulager près d’un arbre… Lorsqu’il revint, il semblait avoir complètement oublié les derniers moments et se laissa tomber sur l’herbe.

Hum… Dis, tu aimes bien cette école ?
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   Lun 12 Mai - 14:05

Rudolf écouta le Gryffondor lui répondre à sa question poliment. Car d'autres personnes n'y aurait pas répondu.

Ok, j'ai compris. J'espère que tu le retrouveras si il n'est pas mort.

Rudolf regarda son compagnon s'aseoir. Il fit de même en s'asseyant à ses côtés tout en écoutant la question du jeune homme. Il soupira avant de parler.

Bin, j'avoue que je me plais bien ici. Certes, les règles sont quelquefois srictes mais il faut bien un peu de sévérité dans ce lieu. Mais bon, le principal, c'est que je me sente bien dans cette belle école. Par contre, certains élèves sont peut-être trop téméraires à mon goût. Ils sont fils ou fille de père célèbre et se la jouent un peu. Mais bon, je les évite.

Rudolf s'arrêta. Il venait d'entendre un bruit à côté. Mais après quelques secondes d'attention, il remarqua que cela devait être quelque branche tombée d'un arbre qui avait provoquée ce bruit. Il reprena.

Une école comme ça, y'en a pas cent, donc je vais pas me plaindre. J'avoue qu'à mon arrivée, ça m'a pas plu de me trouver ici car le Choixpeau m'a désigné comme Poufsouffle alors que je me voyais déjà Serdaigle. Mais je me suis habitué à ma maison et je ne regrette pas le choix du Choixpeau.

Rudolf prit le temps d'avaler sa salive et de s'étirer longuement.

Et puis, il y a de beaux endroits ici, comme ici même et le parc. Ce sont vraiment de beaux endroits où règne la joie de vivre. Mais après, c'est mon sentiment personnel.

Rudolf s'allongea alors en regardant le ciel obscur qui régnait, parsemé d'étoiles scintillantes. Il tourna la tête vers le Gryffondor.

Et toi, tu penses quoi de Poudlard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade mouvementée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade mouvementée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre] Une promenade mouvementée !
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: